L'hygiène

Diagramme de température basale avec exemples et transcription

Pin
Send
Share
Send
Send


Tout le monde a probablement entendu dire plus d'une fois que, dans les meilleurs délais pour concevoir un enfant - immédiatement après l'ovulation - la quantité de l'hormone progestérone dans le corps de la femme augmente de manière significative. De ce fait, la température corporelle augmente d'environ un demi degré. Il convient également de noter que l'ovulation se produit presque au milieu du cycle et la divise donc en deux phases. Il est très intéressant de noter qu’au cours de la première phase, c’est-à-dire avant l’ovulation, la température corporelle est beaucoup plus basse que dans la seconde, c’est-à-dire après l’ovulation. Dès que vous constatez que votre température a augmenté au milieu du cycle, cela signifie que l'ovulation s'est produite et que la libération de progestérone a eu lieu conformément aux normes. Cette augmentation de la température de base peut survenir pendant environ 14 jours. Avant le début du prochain cycle menstruel, la température va chuter assez rapidement pour atteindre les indices de température qui étaient dans la dernière première phase du cycle. Si, pendant tout le cycle, vous ne remarquez pas de baisse ou d'augmentation de la température, cela peut indiquer que vous n'ovulez pas et que vous pouvez donc parler d'infertilité féminine.

Certaines femmes peuvent se demander pourquoi il est nécessaire de mesurer la température basale et non l’habitude? Tout au long de la journée, la température corporelle peut changer sous l’influence de divers facteurs. Il est donc impossible de choisir le moment idéal pour mesurer la température. C'est pourquoi la meilleure option est de mesurer la température de base - cela signifie que la température est mesurée à l'état corporel au repos et après un minimum de six heures de sommeil.

Certaines femmes ne comprennent pas pourquoi tracer la température de base, mais il y a plusieurs raisons à cela.

  • vous ne pouvez pas tomber enceinte pendant longtemps
  • il y a des soupçons d'infertilité,
  • si votre médecin vous suggère une insuffisance hormonale.
Vous devez également mesurer la température de base si:

  • vous voulez tomber enceinte plus rapidement,
  • si vous voulez essayer une nouvelle façon de planifier le sexe de votre bébé,
  • si vous vous demandez quels processus vous avez à l'intérieur.
Si vous ne faites aucune erreur lors de la planification, alors, grâce aux indicateurs de température basale, vous saurez si vous avez l'ovulation ou non. Pour en savoir plus sur les résultats, vous pouvez contacter votre gynécologue. Pour qu'une estimation soit précise, la température de base doit être mesurée sur trois cycles, voire davantage.

Quel est le schéma de cette méthode?

Dès qu'une femme ovule, littéralement au bout de quelques jours, il n'y a pas de forte production de progestérone. Cela affecte le fait que la température augmente fortement (0,4-0,6 degrés) et dans cet état, il reste encore pendant deux jours après la fin de l'ovulation. L'ovulation divise le cycle en deux périodes, comme cela se produit généralement au milieu du cycle. Avant que l’ovulation ne se produise, la température est généralement inférieure à celle de la seconde phase. Si la progestérone est excrétée en quantité suffisante, la température après l'ovulation augmentera. La durée normale du deuxième cycle est de deux semaines. Mais lorsque vous remarquez que la température reste la même tout au long du cycle, c'est un signe direct que l'œuf ne mûrit pas et, par conséquent, une infertilité peut survenir.

Certaines femmes ne comprennent pas pourquoi la température habituelle ne convient pas. Et la raison est très simple: tout au long de la journée, en fonction de divers facteurs, cette température va changer. Choisissez le moment idéal pour le mesurer presque impossible. Par conséquent, dans de tels cas, il est préférable de reconnaître votre température basale lorsque le corps est au repos et seulement après six heures de repos et de sommeil.

Quel est le lien entre les gynécologues et la méthode de mesure de la température de base?

Si vous êtes capable d’ajouter vous-même le graphique de la température basale, cela aidera grandement le gynécologue à déterminer s’il existe des écarts dans votre cycle. Il convient de garder à l'esprit que le médecin ne peut pas établir un diagnostic basé uniquement sur les résultats du programme. Il doit programmer des tests supplémentaires ainsi que des examens si, sur la base de ce programme, il soupçonne des problèmes de santé des femmes.

Les gynécologues du monde entier s'accordent pour dire que cette méthode de suivi des jours fertiles est vraiment efficace. Il fait partie de la méthode de base et est utilisé par un très grand nombre de femmes. Si vous établissez indépendamment un calendrier en tenant compte des résultats, cela facilitera grandement la tâche du gynécologue lors du diagnostic. Mais il convient de rappeler que, néanmoins, le diagnostic final ne peut être établi uniquement sur les résultats du programme, sans examens et analyses supplémentaires.

Règles de mesure de la température basale

Beaucoup de filles, qui font un graphique de la température de base, avec des exemples sur les forums, produisent des comparaisons, ce qui n’est pas toujours correct, car le corps est différent pour chaque individu. En outre, il convient de rappeler que de nombreux facteurs affectent la température et que, par conséquent, les lignes sont différentes et contiennent des «sauts» et des achoppements atypiques.

Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire d'étudier les règles de mesure afin que le résultat soit fiable:

  • Utilisez un thermomètre. Ne pas alterner électronique avec mercure.
  • Mesurer la première chose après le réveil. Il est nécessaire de tout préparer le soir (thermomètre, note pour l'enregistrement), afin de ne pas même se lever du lit. Les mouvements pointus ne le font pas, autant que possible en maintenant un état calme.
  • Le temps de test devrait être le même tous les jours.
  • Pour exclure, lors de la planification de la grossesse, les efforts physiques intenses, les préparations hormonales, la consommation d'alcool, essayez de ne pas être nerveux, car Tous ces facteurs affectent la température et peuvent fausser le calendrier.
  • L'observation prend plusieurs mois pour identifier leurs normes et apprendre à les déchiffrer.

Comme nous l'avons déjà mentionné, la température est affectée par divers écarts par rapport au rythme de vie habituel, à la maladie, aux situations stressantes, aux vols, au changement climatique, etc. Par conséquent, dans l’horaire, vous devez prendre des notes sur la présence d’une journée donnée. Cela éliminera le chiffre non pertinent lors du décodage. À propos, les rapports sexuels peuvent aussi changer la température. Après cela, le corps ne se normalise qu’après 10-12 heures.

Pour une mesure plus précise de la température de base, il est recommandé de la mesurer en même temps après le réveil et de ne pas changer le thermomètre pendant tout le cycle.

Graphique normal à deux phases

En prenant en compte le graphique typique de la température basale et un exemple de courbe, vous devez noter les points suivants:

  1. Les quelques premières valeurs prises pendant la menstruation ne jouent pas un rôle particulier.
  2. Il est nécessaire de tracer une ligne qui sera la moyenne de la première étape. Normalement, environ 6 jours devraient avoir les mêmes valeurs (un écart de 0,1 ° C est considéré comme normal). S'il y a un «saut», mais qu'il a une explication, ce jour n'est tout simplement pas pris en compte.
  3. À la veille de l'ovulation, il se produit une chute moyenne de 0,2 à 0,4 ° C. Cela dure 1-2 jours.
  4. Le moment de l'apparition de l'œuf est marqué par une forte augmentation de la température - de 0,4 à 0,6 ° C. Avant ce saut, vous pouvez dessiner une ligne verticale qui indique l'ovulation.
  5. Après l'ovulation, il y a une augmentation lente de la température ou un maintien constant à des valeurs élevées.
  6. 3-5 jours avant la menstruation, il y a une baisse - à 0,1 ° C par jour ou plus nette - à 0,2 ° C pendant deux jours, par exemple.

Un graphique de température basale normale avec un exemple montré dans l'image vous permet de suivre la présence ou l'absence d'ovulation.

Calendrier anovulatoire

Chaque fille peut faire un cycle sans maturation de l'œuf. Ceci est normal si cela se produit une fois par an. En cas d'absence plus fréquente ou constante de l'œuf, vous devez consulter un médecin et identifier la cause de la pathologie afin de prévenir l'infertilité.

Sur le graphique, la période anovulatoire est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • Il n'y a pas de gouttes en milieu de cycle. Cela signifie que la cellule n'est pas apparue.
  • Dans la deuxième partie, la température est presque au même niveau que dans la première. Cela indique l'absence de progestérone produite après le départ des cellules.

Si la ligne est dans le même plan tout le temps, l'ovulation ne se produit pas. Sans elle, la fécondation est également impossible, et il est donc nécessaire de consulter un médecin, en observant cette photo pour la deuxième fois. Le resserrement ne vaut pas la peine de subir un traitement à temps.

Si une femme a plusieurs fois sur le graphique des indicateurs anovulatoires, c'est une raison sérieuse de réfléchir à la raison du manque d'ovulation et de consulter un médecin.

Que montre le programme pendant la grossesse

Les graphiques de la température basale pendant la grossesse, dont les exemples peuvent être considérés ci-dessous, sont quelque peu différents, car la conception survient, ce qui ne peut qu'affecter la performance. Les modifications dans le graphique sont affichées comme suit:

  • La première phase se déroule comme dans les cycles précédents.
  • Après un saut brutal (ovulation), on observe une augmentation de la température qui dure plus de 14 jours. L'absence de récession 3-5 jours avant la menstruation attendue indique clairement un nouvel état.
  • L'implantation de l'implantation à 0,2-0,3 ° C sert également à confirmer l'état de la fille. Cela se produit environ 7 jours après le départ de la cellule et dure 1 à 2 jours. Après que la ligne retourne aux valeurs élevées.

Le déclin de l’implantation n’est pas perceptible chez toutes les filles et une confirmation plus constante de la grossesse est donc considérée comme maintenant une fièvre constante. Elle reste à ce niveau après le retard et dure jusqu'à l'accouchement.

Si une femme est enceinte, après la fièvre après la journée d'ovulation, continue jusqu'à la naissance, comme dans l'exemple du programme.

Exemples de graphiques avec un manque d'hormones

En considérant les graphiques de température de base avec des exemples, vous pouvez identifier de nombreux écarts, chacun d'entre eux pouvant constituer une menace pour la santé ou indiquer la nécessité d'un traitement.

Les hormones typiques de chaque étape du cycle affectent le processus normal. Avec leur déséquilibre, des écarts de température sont également observés. Ainsi, le manque d'œstrogène qui accompagne la maturation cellulaire est exprimé comme suit:

  • La ligne dans la première partie est supérieure à 36,5 ° C.
  • Après l'ovulation, la récupération prend plus de 3 jours.
  • Dans la seconde partie de la valeur supérieure à la norme - à partir de 37,1 ° C.

Dans cette situation, la fécondation est assez problématique.

Si la température dans la première partie ne dépasse pas 36,5 degrés et qu'elle reste dans la seconde au-dessus de la valeur standard de 37,1, une carence en œstrogènes peut alors être suspectée.

Insuffisance du corps jaune

La déficience du corps jaune, qui produit la progestérone nécessaire au maintien de la fécondation et de la grossesse, est détectée comme suit:

  • La température après l'ovulation augmente lentement.
  • Avant la menstruation, il y a une augmentation, pas une baisse.
  • La deuxième période est inférieure à 12-14 jours.

Si la température reste trop élevée pendant plus de 14 jours, on peut parler d'insuffisance du corps jaune

Carence en œstrogène-progestérone

Dans tous les cas de déséquilibre décrits, une visite à un spécialiste est nécessaire. Après avoir testé les hormones, le médecin leur prescrit des substituts. La réception doit être effectuée strictement selon le cours prescrit et non pas annulée vous-même si vous soupçonnez une grossesse. Le refus brutal du médicament peut entraîner le rejet du fœtus.

Si le calendrier reste non standard, avec des taux élevés, vous devez informer le médecin. Probablement, la dose sélectionnée ne convient pas et vous devez changer de cap.

Hyperprolactinémie - performances du graphique

Séparément, il convient de noter le calendrier atypique avec un niveau accru de prolactine. Le plus souvent, cette situation est caractéristique des soins infirmiers. Ils ont les mêmes performances que les femmes enceintes. Le graphique de la température de base pendant la grossesse, dont nous avons examiné les exemples, est caractérisé par des taux constamment élevés et par l’absence de menstruations.

Cette condition s'appelle l'hyperprolactinémie. Si c'est une mère qui allaite, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Après le temps imparti, le niveau de prolactine diminuera et le cycle reviendra à la normale. Si cela est observé chez une fille qui ne donne pas, vous devez consulter un médecin et connaître la raison de ce contenu en hormone.

Exemple de diagramme de température basale pendant la grossesse indiquant une hyperprolactinémie

Exemples de diagrammes montrant des maladies

Le programme, en plus de l'ovulation et du passage normal du cycle, permet d'identifier certaines maladies.

L'inflammation des appendices est caractérisée par une augmentation de plusieurs jours à 37 ° C au cours de la première période, après quoi il y a une diminution avant l'ovulation. Le saut a lieu très brusquement, plus souvent pendant 6-7 jours et après plusieurs jours - le même net recul. Parfois, cette croissance est confondue avec l'ovulation. Une visite chez le médecin est nécessaire car dans le cas de processus inflammatoires non traités, le déroulement normal de la grossesse est problématique.

Endométrite sur l'exemple du graphisme

L'endométrite peut être détectée en comparant la fin d'un cycle et le début du cycle suivant.

S'il y a une récession avant la période menstruelle et que, dans le nouveau cycle, la courbe est à des taux élevés - de 36,9 à 37,0 ° C, il s'agit d'un exemple clair d'endométrite.

Règles de mesure de la température basale (vidéo)

La vidéo décrit les règles les plus courantes pour mesurer la température de base. Ce sont les recommandations de base pour lesquelles vous pouvez être sûr de la mesure correcte.

  • Si une hausse ou une chute inhabituelle est constatée pendant une journée, ne vous inquiétez pas. Tout écart ne peut être démontré par un seul cas. Ici, la violation des règles de mesure ou l'influence de facteurs externes (manque de sommeil, stress, maladie catarrhale) est plus probable.
  • Si les valeurs sont supérieures ou inférieures à la normale mais que la différence entre les phases n’est pas inférieure à 0,4 ° C, il s’agit d’un cycle normal. En raison des caractéristiques du corps, les personnages féminins ne répondent pas à la norme.
  • Si vous observez la même image atypique pendant plus de deux cycles, vous devez consulter un médecin. Malgré la disponibilité des graphiques, il ne diagnostiquera qu'après les tests.
  • L'infertilité présumée est considérée comme étant: la rentrée de la ligne dans la deuxième période, au milieu une augmentation est observée plus de 3 jours, la différence entre les valeurs moyennes des phases est inférieure à 0,4 ° C.
  • Les graphiques montrant l'absence de sortie cellulaire, la durée du cycle inférieure à 21 jours, la durée de la deuxième phase moins de 10 jours, la menstruation sur 5 jours, le retard, l'ovulation tardive devraient constituer la raison d'être du médecin.
  • Si, durant ces jours, lors de l'ovulation normale et des rapports sexuels, la conception ne se produit pas pendant plus de 2-3 mois, vous devez être examiné pour en déterminer la cause.
  • Avec un retard, des valeurs élevées sur 18 jours, mais un test négatif, un besoin urgent de consulter un médecin. Peut-être le développement de la grossesse extra-utérine.

Voici les conclusions des filles qui envisagent de concevoir ou qui sont déjà enceintes, qui ont conservé ou qui conservent les diagrammes de température basale, sont courantes dans le domaine de la gynécologie et sont recommandées par des experts.

Pourquoi avez-vous besoin d'un tableau de température basale

Après avoir tracé un graphique des fluctuations de la température de base, il est absolument possible de prédire non seulement la phase du cycle menstruel à un moment donné, mais vous pouvez également suspecter de possibles écarts par rapport à la norme. Énumérer ce dont vous pourriez avoir besoin exactement Compétence de mesure de la température basale dans la vie quotidienne:

1. Si vous souhaitez tomber enceinte et ne pouvez pas prédire quand l'ovulation se produit - un moment favorable pour concevoir un enfant - la libération d'un ovule mature et fécondé du follicule ovarien dans la cavité abdominale,
ou inversement, vous ne voulez pas tomber enceinte, vous pouvez prédire des «jours dangereux» à cause de la température basale (BT).
2. Déterminer la grossesse dans les premiers stades avec un retard de la menstruation.
3. En mesurant régulièrement la température de base, il est possible de déterminer la cause possible d'un retard de menstruation: grossesse, absence d'ovulation ou ovulation tardive.
4. Si votre gynécologue soupçonne que vous avez des troubles hormonaux, la stérilité est avec vous ou avec votre partenaire: si après une année de vie sexuelle régulière la grossesse n’a pas eu lieu, le gynécologue peut vous recommander de mesurer la température basale pour déterminer les causes possibles de la stérilité.

5. Si vous souhaitez planifier le sexe du fœtus.

Comment mesurer la température basale (BT)

Comme vous pouvez le constater, une mesure correcte de la température basale aide à répondre à de nombreuses questions importantes. La plupart des femmes savent pourquoi la température basale (BT) devrait être mesurée, mais peu savent comment mener une étude. Essayons de régler ce problème.

Tout d’abord, vous devez comprendre immédiatement que, quels que soient les résultats obtenus pour la température basale (BT), ce n’est pas une raison pour l’autodiagnostic et encore moins pour l’auto-traitement. Seul un gynécologue qualifié devrait traiter les graphiques de température de base.

Во-вторых, не нужно делать какие-то скоротечные выводы - базальную температуру (БТ) нужно как минимум 3 менструальных цикла, чтобы более или менее точно ответить на вопросы - когда у вас происходит овуляция, а нет ли у вас гормональных нарушений и т.д.

Основные правила измерения базальной температуры (БТ)

1. Измерять базальную температуру (БТ) необходимо с первого дня менструального цикла (с первого дня менструации) иначе график не будет отражать полную динамику изменений.

2. Измерять базальную температуру (БТ) можно во рту, во влагалище или в заднем проходе, последнее более предпочтительно. De nombreux gynécologues estiment que la méthode rectale est plus fiable et génère moins d’erreurs que toutes les autres. Dans la bouche, vous devez mesurer la température pendant environ 5 minutes, dans le vagin et dans le rectum pendant environ 3 minutes.
Si vous avez mesuré la température basale (BT) à un endroit, vous ne pourrez pas modifier l'emplacement du thermomètre ni la durée de la mesure lors de la mesure suivante. Aujourd'hui dans la bouche, demain dans le vagin et après-demain dans le rectum, de telles variations ne sont pas appropriées et peuvent conduire à de faux diagnostics. La température basale des aisselles (BT) ne peut pas être mesurée!

3. Il est nécessaire de mesurer la température basale (BT) en même temps, de préférence le matin, immédiatement après le réveil, sans sortir du lit.

4. Utilisez toujours le même thermomètre - numérique ou au mercure. Si vous utilisez du mercure - n'oubliez pas de secouer avant de l'utiliser.

5. Enregistrez immédiatement les résultats et prenez des notes si quelque chose pourrait affecter la température basale (BT) ce jour ou la veille: consommation d'alcool, fuite, stress, infections respiratoires aiguës, maladies inflammatoires, effort physique accru , les rapports sexuels la veille ou le matin, la prise de médicaments - somnifères, hormones, psychotropes, etc. Tous ces facteurs peuvent affecter la température de base et rendre l’étude peu fiable.

Prendre des contraceptifs oraux pour mesurer BT n’a aucun sens!

Ainsi, pour faire un graphique complet des fluctuations de la température basale (BT), vous devrez marquer les indicateurs:
- la date du mois civil,
- jour du cycle menstruel,
- indicateurs de température basale,
- nature de l'écoulement des voies génitales à un certain jour du cycle: sang, muqueux, visqueux, liquide, jaunâtre, sec, etc. Il est important de marquer pour compléter l’image de la parcelle, car lors de l’ovulation, les écoulements du canal cervical deviennent plus liquides.
- marque, si nécessaire, avant un certain jour: nous prenons en compte tous les facteurs de provocation énumérés ci-dessus, qui peuvent influer sur le changement de BT. Par exemple: j'ai pris de l'alcool la veille, mal dormi ou fait l'amour le matin avant la mesure, etc. Les marquages ​​doivent être obligatoirement, même insignifiants, sinon les graphiques résultants ne correspondront pas à la réalité.

Dans une forme généralisée, vos enregistrements de température de base devraient ressembler à un tableau comme ceci:

Date Jour mts BT Marqueurs

5 et 13 juillet 36.2 Un verre d'alcool bu et transparent la veille
6 juillet 14.3 36.3 visqueux, transparent _________
7 juillet 15e 36,5 blanc, visqueux _________

Graphique de la température de base

Avant de commencer à établir un programme de température basale (BT), vous devez savoir comment la température basale elle-même devrait normalement changer sous l’influence des hormones.

Le cycle menstruel de la femme est divisé en 2 phases: folliculaire (hypothermique) et lutéale (hyperthermique). Dans la première phase, le follicule se développe, duquel l'ovule quitte ensuite. Dans la même phase, les ovaires produisent des œstrogènes de manière intensive. Au cours de la phase folliculaire, BT est inférieur à 37 degrés. En outre, l'ovulation se produit au milieu des 2 phases - approximativement aux jours 12-16 du cycle menstruel. À la veille de l'ovulation, BT diminue fortement. En outre, pendant et après l’ovulation, la progestérone est libérée et la BT augmente de 0,4 à 0,6 degré, ce qui est un signe fiable de l’ovulation. La deuxième phase - la phase lutéale, ou encore appelée phase du corps jaune - dure environ 14 jours et, si elle n’est pas conçue, elle se termine par la menstruation. Dans la phase du corps jaune, des processus très importants se déroulent: un équilibre est maintenu entre les faibles taux d'œstrogènes et les niveaux élevés de progestérone afin de préparer le corps à une éventuelle grossesse. Dans cette phase, la température basale (BT) est généralement maintenue aux alentours de 37 degrés. À la veille de la menstruation et dans les premiers jours du cycle, la température basale (BT) diminue à nouveau d’environ 0,3 degré et tout recommence à zéro. Autrement dit, chaque femme en bonne santé devrait normalement connaître des fluctuations de la température basale (BT). S'il n'y a pas de hauts et de bas, nous pouvons parler de l'absence d'ovulation et, par conséquent, de l'infertilité.

Considérez les exemples de graphiques de la température basale (BT), ce qu’ils devraient être normaux et en pathologie. Le graphique de la température basale (BT), que vous voyez ci-dessous, reflète deux états physiologiques normaux qu'une femme en bonne santé peut avoir: courbe 1-lilas - température basale (BT), qui devrait être au cours d'un cycle menstruel normal se terminant par la menstruation, courbe 2-lumière verte - température basale (BT) d'une femme dont le cycle menstruel est normal et se termine pendant la grossesse. La ligne noire est la ligne d'ovulation. La ligne marron est la marque de 37 degrés, sert à la clarté du graphique.

Essayons maintenant de déchiffrer ce tableau de température basale. Veuillez noter qu'un signe obligatoire de la température basale (BT) à l'état normal est constitué de deux phases du cycle menstruel - en d'autres termes, la phase hypothermique et la phase hyperthermique doivent toujours être clairement visibles sur le graphique. Dans la première phase, la température basale (BT) peut varier de 36,2 à 36,7 degrés. Nous observons ces fluctuations sur ce graphique de 1 à 11 jours du cycle. En outre, le 12e jour, BT chute brusquement à 0,2 degré, ce qui est un précurseur de l’ovulation naissante. Les 13 et 14e jours, la hausse est observée immédiatement après la chute - une ovulation a lieu. Ensuite, dans la deuxième phase, la température basale (BT) continue à augmenter de 0,4 à 0,6 degrés par rapport à la première phase - dans le cas présent à 37 degrés, et cette température (marquée par une ligne de contour) dure jusqu'à la fin du cycle menstruel et avant la menstruation tombe - le 25ème jour du cycle. Le 28e jour du cycle, la ligne est interrompue - cela signifie que le cycle est terminé et qu'un nouveau cycle menstruel a commencé. Mais une autre option est également possible - la ligne de laitue, comme vous le voyez, ne tombe pas, mais continue de croître à 37,1. Cela signifie que très probablement une femme avec une ligne vert clair sur le graphique de la température basale (BT) est enceinte. Des résultats faussement positifs de la mesure de la température de base (une augmentation de la température de base en l'absence du corps jaune) peuvent survenir avec des infections aiguës et chroniques, ainsi que des modifications dans les parties hautes du système nerveux central.

Il est important de savoir lors de l’établissement d’un tableau de la température de base!

1. Normalement, le cycle menstruel d'une femme en bonne santé va de 21 à 35 jours, le plus souvent de 28 à 30 jours, comme indiqué sur le graphique. Cependant, chez certaines femmes, le cycle peut être plus court que 21 jours, ou inversement, plus long que 35 jours. C’est une raison pour aller voir un gynécologue. C'est peut-être un dysfonctionnement ovarien.

2. Le graphique de la température basale (BT) doit toujours refléter clairement l'ovulation, qui se divise entre la première et la deuxième phase. Toujours immédiatement après la baisse de température pré-ovulatoire au milieu du cycle, une femme ovule - sur le graphique, il s’agit du 14ème jour, marqué d’une ligne noire. Par conséquent, le meilleur moment pour concevoir est le jour de l'ovulation et 2 jours avant. En prenant cet exemple comme calendrier, les jours les plus favorables pour la conception seront les 12,13 et 14 jours du cycle. Et encore une chose: vous ne pouvez pas détecter un abaissement pré-ovulatoire de la température basale (BT) juste avant l’ovulation et ne voir qu’une augmentation - il n’ya rien de terrible à cela, il est fort probable que l’ovulation ait déjà commencé.

3. La longueur de la première phase de la norme peut varier, s'allonger ou se raccourcir. Mais la durée de la seconde phase ne devrait pas varier normalement et est d’environ 14 jours (plus moins 1-2 jours). Si vous remarquez que la deuxième phase dure moins de 10 jours, cela peut être un signe de l’insuffisance de la deuxième phase et nécessite l’avis d’un gynécologue. Chez une femme en bonne santé, la durée de la première et de la deuxième phase devrait normalement être approximativement la même, par exemple, 14 + 14 ou 15 + 14, ou 13 + 14, et ainsi de suite.

4. Faites attention à la différence de température entre les valeurs moyennes des première et deuxième phases du graphique. Si la différence est inférieure à 0,4 degré, cela peut être un signe de troubles hormonaux. Vous devez subir un examen par un gynécologue pour passer un test sanguin de recherche de progestérone et d’œstrogènes. Dans environ 20% des cas, un tel graphique BT-graphique de température de base monophasique sans différence de température significative entre les phases est une variante normale et, chez ces patients, les hormones sont normales.

5. Si vous avez un retard de menstruation et que la température basale hyperthermique (élevée) de BT dure plus de 18 jours, cela peut indiquer une grossesse possible (ligne vert clair sur le graphique). Si la menstruation arrive toujours, mais que le débit est plutôt rare et que la température basale de BT est toujours élevée, vous devez consulter un gynécologue et faire un test de grossesse de toute urgence. Très probablement, ce sont des signes d'une fausse couche qui a commencé.

6. Si la température de base de BT au cours de la première phase a fortement augmenté d'un jour, elle a baissé - ce n'est pas un signe d'inquiétude. Ceci est possible sous l'influence de facteurs provoquants qui affectent les changements de température basale (BT).

Interprétation du graphique de la température de base (BT): Déficit en œstrogène - progestérone.

Le graphe monophasé, c.-à-d. presque aucune courbe de fluctuations de température significatives. Si l'élévation de la température basale (BT) dans la deuxième phase est légère (0,1-0,3 C) après l'ovulation, il s'agit alors des signes possibles d'un manque d'hormones, de progestérone et d'œstrogènes. Vous devez passer un test sanguin pour ces hormones.

Explication du programme de température basale (BT): cycle anovulatoire, c’est-à-dire absence d’ovulation

Si l'ovulation ne se produit pas et qu'un corps jaune produit par la progestérone ne se forme pas, la courbe de température basale (BT) est monotone: il n'y a pas de sauts ou de gouttes marqués, l'ovulation ne se produit pas, et une femme avec un programme de température basale (BT) ne peut pas devenir enceinte. Le cycle anovulatoire est la norme chez une femme en bonne santé, si un tel cycle ne se produit pas plus d'une fois par an. En conséquence, pendant la grossesse et l’allaitement, l’absence d’ovulation est également normale. Si tout ce qui précède ne s'applique pas à vous et que cette situation se répète d'un cycle à l'autre, vous devez consulter un gynécologue. Votre médecin vous prescrira un traitement hormonal.

Interprétation du programme de température basale (BT): insuffisance de la phase du corps jaune (synonymes: insuffisance de la deuxième phase, insuffisance de la phase lutéale)

La température basale du BT augmente plusieurs jours avant la fin du cycle en raison d'un déficit hormonal et ne diminue pas immédiatement avant la menstruation. Il n'y a pas de dépression pré-ovulatoire caractéristique. La deuxième phase dure moins de 10 jours. Il est possible de tomber enceinte avec un tel graphique de la température basale (BT), mais la probabilité de fausse couche est élevée. Nous nous souvenons que normalement, la progestérone est une hormone produite dans la deuxième phase. Si l'hormone est synthétisée en quantités insuffisantes, le BT monte très lentement et la grossesse peut être interrompue. Avec ce graphique de la température basale (BT), il est nécessaire de passer une analyse sur la progestérone dans la deuxième phase du cycle. Si la progestérone est diminuée, les préparations hormonales, les gestagènes (Utrogestan ou Duphaston), sont nécessairement prescrites dans la seconde phase. Les femmes enceintes à faible taux de progestérone, ces médicaments sont prescrits jusqu'à 12 semaines. Avec l'annulation brutale des médicaments peut arriver une fausse couche.

Interprétation du graphique de la température basale (BT): Insuffisance d’œstrogène.

Au cours de la première phase, la température de base de BT sous l'influence d'œstrogènes est comprise entre 36,2 et 36,7 C. Si la température de base de BT dans la première phase dépasse la marque indiquée et si vous observez des sautes et des augmentations marquées dans le graphique, il est probable que vous manquerez d'œstrogènes. Dans la deuxième phase, nous voyons la même image - des hauts et des bas. Sur le graphique de la première phase, la température de base de BT s’élève à 36,8 ° C, c’est-à-dire au dessus de la normale. Dans la deuxième phase, des fluctuations brusques de 36,2 à 37 ° C (mais avec une telle pathologie peuvent être plus élevées). La fécondité chez ces patients est fortement réduite. Aux fins de traitement, les gynécologues prescrivent un traitement hormonal. Ayant vu un tel programme, il n’est pas nécessaire de s’empresser de tirer des conclusions, un tel tableau peut également être observé dans le cas de maladies gynécologiques inflammatoires, lorsque l’oestrogène convient, par exemple dans l’inflammation des appendices. L'horaire est présenté ci-dessous.

Interprétation du graphique de la température basale (BT): Inflammation des appendices.

Vous pouvez voir sur ce graphique avec des baisses et des augmentations brusques qu’en raison du processus inflammatoire, il est difficile de déterminer quand l’ovulation a eu lieu une fois, car la température basale de BT peut augmenter à la fois pendant l’inflammation et pendant l’ovulation. Le 9ème jour du cycle, nous observons une augmentation, ce qui peut être confondu avec une augmentation ovulatoire, mais il s'agit probablement d'un signe du début du processus inflammatoire. Ce graphique de la température basale (BT) prouve une fois encore qu'il est impossible de tirer des conclusions et d'établir des diagnostics sur la base du graphique de la température basale (BT) d'un cycle.

Interprétation du programme de la température basale (BT): Endométrite.

Nous nous souvenons qu'au début du cycle menstruel, la température basale de BT est abaissée. Si la température à la fin du cycle précédent a baissé, puis a fortement augmenté pour atteindre 37. 0 avec le début des menstruations et ne diminue pas, comme on peut le voir sur le graphique, il est possible que ce soit une terrible maladie, l'endométrite et que vous ayez un besoin urgent d'un traitement par un gynécologue. Mais si vous avez un retard de menstruation et que, simultanément, la température basale de BT reste élevée pendant plus de 16 jours à compter du début de la hausse, vous êtes probablement enceinte.

Si vous remarquez que, pendant 3 cycles menstruels, le graphique présente des modifications stables qui ne répondent pas à la norme, vous avez besoin des conseils d'un spécialiste.

Alors, en quoi faut-il être alerté lors de la compilation et du décodage des graphiques de température de base (BT):

- graphiques de la température basale (BT) à basse ou haute température tout au long du cycle,
- cycles inférieurs à 21 jours et supérieurs à 35 jours. Cela peut être un signe de dysfonctionnement ovarien, cliniquement manifesté par un saignement au milieu du cycle menstruel. Ou peut-être une autre image - le cycle est toujours allongé, ce qui se traduit par des retards constants de menstruations de plus de 10 jours, alors que la grossesse est absente,
- si vous observez un raccourcissement de la deuxième phase dans les graphiques,
- si les graphes anovulatoires ou les manifestations de l'ovulation ne sont pas clairement exprimés sur le graphique,
- graphiques avec une température élevée dans la seconde phase de plus de 18 jours, alors que la grossesse est absente,
- graphiques monophasiques: la différence entre la première et la deuxième phase est inférieure à 0, 4 С,
- si les diagrammes BT sont absolument normaux: l'ovulation se produit, les deux phases sont terminées, mais la grossesse ne se produit pas dans l'année avec des rapports sexuels non protégés réguliers,
- sauts et montées brusques de BT dans les deux phases du cycle.

Si vous suivez toutes les règles pour mesurer la température de base, vous découvrirez beaucoup de choses nouvelles. Rappelez-vous toujours qu'il n'est pas nécessaire de tirer des conclusions sur la base des graphiques obtenus. Cela peut être fait que par un gynécologue qualifié et ensuite seulement après des recherches supplémentaires.

Qu'est-ce qu'on appelle la température basale

La température corporelle au repos, c’est-à-dire la plus basse. Une caractéristique de sa mesure est qu’elle est mesurée par voie rectale. Pourquoi Le fait est que de telles mesures nous permettent d'analyser le fond hormonal - sa température est indiquée par la température des organes génitaux situés à l'intérieur.

La température de base n'est pas constante, elle change en fonction de la phase du cycle menstruel. Comme vous le savez, le cycle menstruel est divisé en trois périodes: folliculaire (avant l’ovulation), ovulation et lutéine (immédiatement après l’ovulation). À chaque période, le niveau d'hormones sexuelles féminines est différent.

Ainsi, au cours de la phase folliculaire, davantage d’œstrogènes sont produits, ce qui est nécessaire au développement du follicule. Et à ce moment-là, la température basale est de 36–36,5 ° C.

Avec l'ovulation, lorsque l'œuf quitte le follicule, les valeurs montent à 37,1–37,3 ° C et restent à ce niveau jusqu'à la fin du cycle, revenant au niveau précédent 5-7 jours avant la menstruation.

Comment la température pendant la grossesse

Lors de la conception, presque immédiatement après la fixation de l'ovule au mur de l'utérus, le niveau d'hormones sexuelles dans le corps de la femme change. La production de progestérone augmente - elle est responsable de la préparation de l'utérus pour la grossesse et du maintien de l'ovule attaché en supprimant l'immunité. L'augmentation du niveau de cette hormone commence au cours de la phase lutéale du cycle, mais si la menstruation commence (la fécondation n'a pas eu lieu), le niveau de progestérone diminue.

En outre, l'augmentation des niveaux d'œstrogènes, qui stimulent la croissance de l'utérus. Et les hormones spécifiques produites par le placenta, auxquelles le test réagit, sont produites en quantités suffisantes plusieurs semaines après la fécondation. C’est pourquoi le test est négatif avant la fin de cette période, même si la femme est enceinte, et le seul moyen de déterminer si une conception est survenue ou non est de mesurer BT, qui devrait rester élevé, c’est-à-dire entre 37 et 75,5 C.

Ainsi, s'il y a un retard dans la menstruation, même s'il ne dure que 1 ou 3 jours, il est logique de mesurer la température, à condition que le cycle soit stable pour la femme.

Menstruation retardée, température basale de 37 ou légèrement plus élevée? Можно предположить беременность, даже если тест отрицательный, что вероятно не только на самых ранних сроках, поскольку не все тесты и, к сожалению, далеко не всегда дают 100% результат.

Как правильно проводить измерения

Для того чтобы измерения были правдивыми, они должны проводиться регулярно, каждый день, в одно и то же время минимум 2–3 месяца. C'est le seul moyen de déterminer avec précision les périodes de montée et de descente, les caractéristiques individuelles de la température afin de savoir clairement quelle est la température de base réglée avant le retard et de ne pas rater son augmentation. Plus les observations sont longues, plus elles sont précises, plus la période minimale est de 2 à 3 mois. Si une femme envisage de devenir enceinte, notamment en cas de problèmes de conception, il est nécessaire de prendre des mesures pendant une longue période. Il est recommandé non seulement d’enregistrer leurs résultats, mais également de respecter un calendrier - c’est plus visuel et plus pratique.

Les mesures sont prises le matin, immédiatement après le réveil, sans sortir du lit. Le thermomètre est doucement inséré dans le rectum, il doit être conservé environ 5 minutes. Dans le même temps, devrait rester tranquillement, détendu. Pour éviter les erreurs de lecture, il est recommandé d'utiliser le même thermomètre et les mesures doivent être effectuées en même temps. Les mesures seront plus précises si une femme dort au moins 6 heures. Il est préférable de commencer les mesures à partir du 1er jour du nouveau cycle.

Ce qui peut affecter les résultats de mesure

La température basale est un indicateur précis, mais très sensible aux facteurs externes. Donc, si vous ne le mesurez pas immédiatement après le sommeil, les lectures ne seront pas aussi fiables, bien que l’on pense qu’il est possible de prendre des mesures dans les 5 heures qui suivent le réveil.

La précision des indications est influencée par les maladies infectieuses et inflammatoires, car leur température corporelle augmente, et les pathologies chroniques de la période des exacerbations la modifient également. L'effet est également fourni par les préparations hormonales prises par la femme, ainsi que par les médicaments hypnotiques, les sédatifs. De plus, l'image peut fausser le stress ou le manque de sommeil.

Les lectures du thermomètre changent également si la femme a eu un rapport sexuel 4 heures avant la mesure.

Certaines maladies et anomalies de la santé affectent également la température basale:

  • avec un manque d'oestrogène, la température est augmentée dans la phase folliculaire,
  • avec l'endométrite, il augmente pendant la menstruation,
  • en cas d'insuffisance du corps jaune, les indications en deuxième période du cycle sont réduites,
  • en cas d'annexite, la température dans la seconde moitié du cycle est supérieure à celle du mois précédent.

Néanmoins, BT au niveau de la phase lutéale en conjonction avec un retard parle presque toujours de grossesse. Et si le test est négatif, cela vaut la peine de le refaire, mais après quelques jours.

BT mesures

Mesurer la température de base n'est pas aussi facile que cela puisse paraître à première vue. Pour que les indicateurs soient précis, certaines règles doivent être strictement suivies.

Les experts conseillent de mesurer la température en même temps. Il est préférable de le faire tôt le matin sans sortir du lit (vers 7 heures du matin). Auparavant, une femme devait dormir à fond (au moins 6 heures). Le temps de mesure ne doit pas différer de plus d'une demi-heure. C'est le seul moyen d'obtenir le résultat souhaité.

Le thermomètre doit être inséré dans l'anus. Vous pouvez le retirer seulement après 5-7 minutes. Ce temps est suffisant pour des résultats précis.

Vous pouvez commencer à collecter des données tous les jours. Cependant, les experts conseillent de démarrer ce processus dès le début du cycle.

À ces fins, il est préférable d’utiliser un thermomètre médical ordinaire. Un thermomètre électronique pour mesurer BT n'est pas la meilleure option. Pour éviter les imprécisions, le même appareil doit être utilisé à chaque fois.

Voir l'indicateur sur l'appareil immédiatement après sa sortie de l'anus.

Toutes les données doivent être entrées dans un calendrier spécial.

Garder un horaire

Le programme doit être créé de manière à distinguer clairement 2 phases. La première phase concerne la première moitié du cycle. Cela dure environ 14 jours. En règle générale, BT ne dépasse pas 36,3-36,8 ° C pendant cette période. Cette étape est suivie d'une deuxième phase, caractérisée par un fort saut de température (température basale - 37 ° C et plus). Un tel saut s'explique facilement. Pendant cette période, l'ovule quitte l'ovaire, c'est-à-dire le début de l'ovulation. En outre, BT équivaut pendant quelque temps à 37 ° C (jusqu'au début de la menstruation) et diminue à nouveau. Si dans la deuxième phase il y a une augmentation de température floue et floue ou si elle n'est pas observée du tout, alors vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. Cela indique la présence de problèmes d'ovulation.

Idéalement, la différence entre le BT moyen des première et deuxième phases devrait être d'environ 0,4 à 0,5 ° C (pas moins que cet indicateur).

Divers facteurs peuvent apporter leurs propres ajustements. C'est pourquoi ils devraient être inclus dans le calendrier. Nous parlons de facteurs tels que la consommation de tout médicament, sommeil insuffisant (moins de 5 heures), la présence d'une maladie ou sexuelle immédiatement avant de mesurer BT.

Si, dans un proche avenir, un voyage dans des pays chauds est prévu, vous pouvez laisser votre emploi du temps chez vous. Par exemple, il ne convient pas de calculer le moment où vous pouvez faire l'amour sans les moyens de protection. Le fait est que le cycle menstruel répondra nécessairement au changement climatique. En fin de compte, les chiffres seront inexacts.

Définition de la grossesse

La définition de la grossesse par beaucoup de femmes est réalisée en utilisant la température basale. Comme mentionné ci-dessus, environ 5 à 7 jours avant le début de la menstruation, l'indicateur décrit ci-dessus commence à diminuer. Cela est dû au fait que la progestérone est responsable de l'élévation de la température. En l'absence de grossesse pendant l'ovulation, le niveau de cette hormone est réduit, ce qui entraîne une diminution de la température basale. Si la grossesse a eu lieu, la progestérone reste élevée. Nous pouvons en conclure que BT reste également à un taux élevé.

Une température basale de 37 ° C est observée pendant la fécondation d'un oeuf avant qu'un délai ne se produise. C'est pourquoi il est nécessaire de respecter un calendrier. Les femmes qui le dirigent remarqueront certainement que 7 jours environ avant le début de leurs règles, au lieu de diminuer, la température continue de rester aux alentours de 37 ° C à 37,1 ° C.

Beaucoup considèrent que BT est le premier signe de grossesse (même avant qu’un retard ne survienne). Cependant, vous ne devriez pas être heureux ou triste. Il est préférable d'acheter un test et de tout vérifier. Après tout, plusieurs facteurs peuvent influer sur cet indicateur.

Le moment idéal pour concevoir

Nous avons déjà dit plus haut qu’avec l’aide de BT, on pouvait assez facilement déterminer à quel moment exact on devrait essayer de concevoir un enfant ou, au contraire, s’abstenir de relations sexuelles non protégées pour ne pas tomber enceinte. Pour ce faire, il suffit de savoir quelle température basale indique une période donnée.

Une règle très importante - les jours pour un rapport sexuel sans risque ou pour une conception ne devraient être calculés que si la température de base a été mesurée pendant 3 à 4 cycles. Dans ce cas seulement, les résultats obtenus peuvent être considérés comme assez réalistes.

À partir du moment où l'ovulation commence, vous devriez compter 4 jours en arrière. Cette période est considérée comme la période de viabilité du sperme. Ensuite, à partir du moment de la libération de l'oeuf doit être compté 2 jours à l'avance. Ceci détermine la période de vitalité de l'œuf.

Le décryptage de ces données est assez simple. Ainsi, par exemple, si dans les 3-4 cycles la libération la plus précoce de l'œuf a eu lieu le 14e jour du cycle, il faut soustraire 14. Le résultat est 10. Ensuite, dans le graphique, vous devez savoir quand la dernière libération de l'œuf a eu lieu. Par exemple, s'il s'est produit 20, alors ce nombre devrait être ajouté 2. Le résultat sera égal à 22. En conséquence, le moment idéal pour une grossesse est la période de 10 à 22 jours du cycle. Tous les autres jours peuvent être appelés en sécurité. Ils conviennent aux rapports sexuels non protégés. Le risque de concevoir un enfant ces jours-ci est minime.

Les experts avertissent que seules les femmes qui ont un cycle menstruel stable peuvent se fonder sur l’indice BT pour calculer le moment de la sexualité sans risque. Si les menstruations sont souvent retardées, il est préférable de refuser une telle méthode de calcul des jours de sécurité.

Manifestations pathologiques

Très souvent, des facteurs affectent BT. Ils peuvent provoquer des écarts d’indicateurs stables par rapport à la norme. Par exemple, si une femme a une endométrite, elle subira une légère augmentation de la température avant la menstruation et augmentera à 37-37,1 ° C pendant la menstruation. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un spécialiste. L'endométrite est considérée comme une maladie assez grave qui, si elle est retardée, peut entraîner des complications graves. Dans cette maladie, l'œuf fécondé par toutes les règles ne pourra pas se consolider sur le mur de l'utérus. Avec le traitement tardif de l'endométrite peut entraîner le développement de l'infertilité.

Si, au cours de la phase folliculaire, une femme détient un taux de cholestérol plutôt élevé, on peut alors se méfier d'un manque d'oestrogène. Dans la première phase du cycle, les représentants du beau sexe sont dominés par les œstrogènes. C'est sous l'influence de cette hormone que la température de base avant l'ovulation est maintenue entre 36,2 et 36,5 ° C. Si la température augmente pendant cette période, cela indique un manque d'œstrogène. Cette même complication sera discutée si une femme a une température basale de 37 ° C et plus dans la deuxième phase du cycle. Le manque d'œstrogène indique un dysfonctionnement ovarien. Avec une petite quantité de cette hormone, la maturation de l'œuf ne se produit pas. Cela conduit au fait que le sperme n'a rien à féconder. Autrement dit, nous pouvons sans risque conclure qu'une femme est stérile (du moins dans ce cycle). C'est pourquoi cette déviation doit être traitée, surtout si une femme veut concevoir un bébé.

Souvent, on diagnostique chez les femmes une maladie telle que les annexites. Déterminer sa présence est également possible avec une mesure constante de BT. Une annexite doit être suspectée si ce chiffre atteint 37 à 37,1 ° C sur plusieurs jours et diminue à nouveau. De plus, dans la deuxième phase du cycle, le BT est maintenu à un niveau supérieur au graphique précédent. Si ces signes ont été trouvés, alors hésiter à consulter le médecin n'en vaut pas la peine.

Parfois, les représentants de la partie la plus faible de la population présentent un déficit en œstrogène-progestérone. Beaucoup de femmes sont intéressées par la question suivante: quelle température de base peut indiquer cet écart? La réponse est assez simple: en cas de déficit en œstrogène-progestérone, une température basse est observée pendant la première phase du cycle et une légère hausse pendant la seconde phase (pas plus de 0,2-0,3 ° C).

Si, dans la deuxième phase, il y a une ou plusieurs rétractions (à ce moment-là, la température tombe en dessous de 37 ° C, alors ce phénomène indique très probablement que l'œuf est mort. Au moment de la mort de l'œuf, on observe une forte diminution de la température. Cela se reflète dans le graphique. La fécondation dans ce cas, hélas, est impossible.

Parfois, il se produit un cycle ovulatoire, qui se caractérise par le manque de formation d'un corps jaune. C'est la formation du corps jaune qui provoque une augmentation de BT. Dans ce cycle, le programme n'a pas de ligne d'ovulation. Il présente une courbe monotone dans laquelle on n'observe que de petites fluctuations de température (36,5-36,9 ° C). Les experts disent que plusieurs cycles de ce type par an peuvent arriver à tous les représentants de la belle partie de la population. En principe, il n'y a pas de danger pour la santé de la femme. Si de telles périodes surviennent trop souvent, il est préférable de planifier une consultation avec votre médecin.

Phases principales du cycle

Beaucoup de femmes savent que l'ovulation se produit au cours de la phase 2 du cycle, amenant le début de la menstruation. La testostérone commence à être produite en excès, dans l'utérus, des conditions optimales pour la conception sont créées. Environ 8 à 10 jours avant le début de la menstruation, la température corporelle monte à 37 degrés, ce qui est facilité par l’influence de la progestérone sur le cerveau. En outre, il y a une diminution du niveau de progestérone, un retard de la menstruation et une température de 37 degrés.

Il est permis d'augmenter les valeurs de température avec la production active de progestérone, ce qui provoque un retard de la menstruation. Il s’agit d’influencer cette hormone sur le centre thermorégulateur du cerveau.

Dans le cycle menstruel, il y a 3 phases, dans chacune desquelles il y a un déséquilibre hormonal, saute dans cette direction, dans une direction différente:

  1. Phase 1 - arrivée de la menstruation, réduction du taux d'hormones (progestérone, œstrogène), rejet de la couche utérine.
  2. Phase 2 - augmentation de la concentration des follicules et de l'hormone responsable de la maturation de l'œuf lorsque la fécondation est possible. Cela augmente la température basale. L'utérus se prépare à une fertilisation éventuelle. La survenue d'une température de 37 ° C pendant cette période et des retards dans la régulation peuvent indiquer le début de la grossesse.
  3. Phase 3 - la fin du cycle menstruel, l’augmentation du taux d’hormones, l’arrivée des règles le mois prochain.

La durée du cycle dépend des caractéristiques individuelles de la femme. La stabilité peut être observée indépendamment, en utilisant la méthode du calendrier, ou pour déterminer les jours de sécurité en cas de relations sexuelles non protégées ou le moment optimal pour concevoir un bébé. Mais l’absence de menstruations à l’heure prévue et un test négatif - un signal pour prendre soin des femmes, consulter un médecin et identifier les violations possibles à un stade précoce.

Les raisons de l'augmentation de la température

Vous pouvez présumer que la grossesse commence, si les jours critiques ne viennent pas à l’heure, bien que le retard de la menstruation et la température 37 soient valides et que le test montre un résultat négatif. Cela se produit parfois lorsque l'ovulation s'accompagne d'un retard. Les facteurs provocants peuvent être les suivants:

  • inflammation des ovaires, contribuant à une augmentation de la température, à un retard de la menstruation,
  • le développement de l'endométriose, en tant que signe clair de retard de la menstruation et de la fièvre,
  • surmenage
  • stress
  • activités sportives anormales
  • changement brusque de climat, de lieu de résidence,
  • le jeûne
  • instabilité psycho-émotionnelle,
  • troubles endocriniens et du système nerveux
  • grossesse extra-utérine congelée, lorsque la température de base pendant le retard de la menstruation est de 37,1 degrés et un test négatif, alors que l'œuf fécondé est situé au fond de l'utérus, la production d'hCG est observée en faible quantité.

Des facteurs provocateurs peuvent entraîner un déséquilibre hormonal, une augmentation de la température vers la soirée.

Note! Il est conseillé aux femmes de mesurer la température de base immédiatement après leur réveil à l’aide d’un thermomètre à mercure. Les fluctuations de température au cours des différentes périodes du cycle sont acceptables et c'est la norme. La température avant l'ovulation doit être inférieure à 37 degrés, avant les menstruations pendant 2-3 jours, au-dessus de 37,2 degrés. Si la température est élevée, si le délai est de 3-4 jours et si le test est négatif, il s'agit d'un signal d'inquiétude.

Avec un T - plus de 38 degrés, une menstruation retardée peut développer une pathologie des appendices, de l 'utérus. Il est nécessaire de contacter les spécialistes.

La grossesse

Avec le début de la grossesse, les changements hormonaux sont radicalement modifiés. Une augmentation de la température basale du corps, la manifestation d'autres symptômes désagréables. Le test peut montrer un résultat négatif avec un délai de 2-3 jours. Pour avoir confiance en la survenue (absence) de grossesse, il est recommandé aux femmes de subir une hCG et de subir un test sanguin.

Les symptômes de la grossesse peuvent être les suivants:

  • gonflement et sensibilité des seins à la palpation,
  • retard mensuel et une température basale de 37,3 degrés dans le contexte d’une production accrue de progestérone,
  • fatigue excessive
  • réduction de pression
  • toxicose précoce,
  • vomissements, nausée,
  • selles molles.

Si le test est négatif, alors peut-être la raison du périphérique défectueux. Pour éliminer diverses spéculations, il est conseillé à une femme de consulter un gynécologue afin de procéder à un diagnostic précis. Après 3,5 semaines, le médecin sera en mesure de déterminer la cause avec précision et de prescrire le traitement si nécessaire.

Causes physiologiques

Lorsque la température est élevée à 37 degrés, il y a un retard dans la menstruation, alors les raisons de nature physiologique peuvent être:

  • anorexie
  • trouble mental
  • la boulimie,
  • changement climatique brusque
  • soulever des poids
  • stress

La température 37 et le retard de la menstruation ne sont normaux que:

  1. Chez les filles pendant la période de récupération du cycle menstruel, lorsque les règles sont toujours irrégulières et que le retard ne doit pas être une cause d'inquiétude.
  2. Chez les femmes liées à l'âge pendant la ménopause, les fonctions de reproduction disparaissent. La norme est également considérée comme une température de 37,2 degrés et plus. Le cycle menstruel devient irrégulier, car les hormones sont reconstruites. Même en l'absence totale de menstruations, vous ne devriez pas paniquer.

Causes pathologiques

Il arrive que la température corporelle sur 37 et le retard de la menstruation soient observés pour des raisons pathologiques, lorsque les conséquences peuvent être graves et que vous ne pouvez plus tarder à faire appel à des spécialistes:

  • cours inflammatoire dans l'utérus, dilatation du col de l'utérus avant l'arrivée des jours critiques en cas d'infection,
  • endométrite dans l'inflammation de l'endomètre muqueux, en outre observé: température corporelle élevée jusqu'à 39 degrés, douleur sourde dans le bas ventre, augmentation du rythme cardiaque, miction douloureuse,
  • salpingo-oophorite, inflammation de l'utérus,
  • surmenage ou syndrome prémenstruel, provoquant une élévation de la température à 38 °,
  • воспаление яичников с возможным затрагиванием придатков, симптомы: повышение температуры до 40°, задержка месячных, рвота, недомогание, излишняя потливость, болевой синдром, жжение и рези при мочеиспускании.

Подобные признаки доставляют сильный дискомфорт. О патологии можно говорить на фоне задержки менструаций, повышенной температуре до 37,4 градуса и выше. Это уже не есть норма. Afin d'identifier les foyers de la maladie au stade initial, les femmes devraient consulter un médecin plus rapidement afin d'éliminer ces manifestations.

Quelle est la température basale?

La température de base pendant le retard de la menstruation - une marque de 37 degrés. Il est considéré comme la norme pendant la période d'ovulation, permet aux femmes de déterminer le degré de fonctionnement normal du cycle menstruel. Les résultats seront uniquement informatifs avec une mesure constante de la température basale (en particulier lors du retard de la menstruation) pendant 3 cycles consécutifs.

La température basale permet:

  • planifier le sexe de l'enfant
  • suivre le bon fonctionnement des systèmes du corps
  • établir l'infertilité tôt
  • augmenter les chances d'une conception rapide,
  • en temps opportun identifier l'échec des niveaux hormonaux.

Les indicateurs doivent être consignés quotidiennement dans un cahier indiquant la température de base le matin ou le soir, permettant ainsi d’obtenir une image plus précise du suivi des processus en cours dans le système de reproduction. Les températures peuvent varier légèrement en fonction de la phase du cycle menstruel. Normalement considéré:

  • 1 phase 36,2-36,6 degrés en raison de la prédominance d'œstrogènes,
  • Phase 2 ou pré-période, température 36 degrés
  • 3 phase, la seconde moitié du cycle - la température monte à 37,5 degrés lorsque le follicule se rompt.

IMPORTANT! Si le test est négatif et que la température est de 37,1 degrés le jour prévu de l'ovulation, le risque de grossesse extra-utérine est élevé, l'absence de développement de l'embryon lorsque l'endomètre est introduit dans l'utérus. Cela vaut la peine de contacter un gynécologue.

Si 2-3 jours avant l'arrivée prévue de la production mensuelle d'hCG ne se produisent pas et si les indicateurs de température sont augmentés, cela indique que la fécondation est réussie. Le test au stade initial peut montrer un résultat négatif. Ensuite, la température de base devrait baisser, ce qui confirme également la survenue d'une grossesse.

Attention! La menace de fausse couche est précédée de signes et de résultats similaires de hCG. Si vous présentez des symptômes désagréables, une femme devrait consulter d'urgence un gynécologue pour obtenir son avis.

Définition du terme

Toutes les filles rêvent d'un enfant, mais cela ne fonctionne pas toujours comme nous le souhaitons. Il existe de nombreuses façons d’aider les couples à planifier une grossesse et à suivre ses progrès. L'une de ces méthodes consiste à mesurer la température basale.

Température basale - mesure de la température d'un corps au repos pendant au moins 3 heures après une nuit de sommeil, cette température peut être mesurée par plusieurs méthodes - dans le rectum, dans le vagin ou dans la bouche. L'instrument de mesure est un thermomètre à mercure normal, électronique ou laser ne fonctionnera pas, car ils ne montrent pas la température exacte.

Les méthodes de mesure de la température de base ont été inventées en 1953, le fondateur étant le professeur anglais Marshal. Ce qui peut être identifié en fonction de la température résultante, car beaucoup pensent que cela ne veut pas dire grand chose quand on planifie et conçoit un enfant:

  • quand un oeuf mûrit et mûrit-il du tout,
  • si l'ovulation s'est produite après la maturation de l'œuf,
  • définition du système endocrinien,
  • identifier les maladies gynécologiques
  • détection de grossesse pendant le retard,
  • l'allocation correcte des hormones par les ovaires.

Il est recommandé de mesurer la température de base pour:

  • détection de troubles hormonaux,
  • augmenter les chances de grossesse, surtout si au cours de l'année, vos tentatives ont été infructueuses,
  • détection d'infertilité
  • lors de la planification du sexe de l'enfant à naître,
  • identifier l'exactitude du corps.

La mesure de la température basale pendant le délai peut révéler la présence d'une grossesse ou indiquer un dysfonctionnement du corps. Dans tous les cas, vous devriez consulter le gynécologue, car il effectuera un décodage plus précis de votre emploi du temps. Mais il est également impossible de finaliser sur la base des données contenues dans les graphiques, sans passer par aucune recherche ni analyse, car mesurer la température corporelle ne permet pas de se fier complètement à la justesse de vos actions, car si vous enfreignez les règles de mesure, les résultats eux-mêmes ne seront pas précis. Le médecin qui se base sur les données du programme, sans tests supplémentaires, peut difficilement être considéré comme un spécialiste.

Règles de mesure de la température

Mesure de la température basale pendant le délai ou avant que ce ne soit toujours la même chose, les règles sont inchangées, à tout moment du cycle:

  • la température est mesurée chaque jour, à la même heure, la différence peut atteindre un maximum de 30 minutes, les jours du mois où la température doit également être mesurée,
  • mesurer la température avec un thermomètre à mercure dans la bouche, dans le vagin ou dans le rectum, mais seulement à un endroit, pendant tout le temps. Si vous mesurez la température de manière orale, dans ce cas, le thermomètre repose sur la langue, maintenez pendant 5 minutes, bouche fermée. Pour les autres méthodes, le temps de mesure de la température est de 3 minutes.
  • mesurez la température sans vous lever du lit, pour cela, vous avez besoin d’un thermomètre chaque jour pour pouvoir vous préparer au réveil, vous pourrez le mesurer immédiatement sans vous lever,
  • chaque heure supplémentaire augmente la température de 0,1 degré,
  • le sommeil continu doit durer au moins 3 heures. Par conséquent, si vous vous réveillez plus tôt pour une raison quelconque et que vous souhaitez aller au lit, mesurez d'abord la température, puis levez-vous et réalisez les tâches planifiées, sinon la température ne sera pas correcte,
  • utilisez le même thermomètre tout au long du temps; si vous utilisez un thermomètre à mercure, vous devez le secouer le soir, car si vous le faites le matin, avant la mesure, cela peut affecter la température,
  • mesure de la température uniquement en position couchée, vous ne pouvez pas vous lever et bouger beaucoup, ne faites pas de mouvements brusques, de préférence juste après votre réveil, étirez lentement votre main derrière le thermomètre, mesurez la température et seulement après cela, commencez à bouger,
  • Immédiatement après avoir retiré le thermomètre, nous retirons les indicateurs et entrons dans le programme,

  • si les chiffres sont entre deux chiffres, fixez le bas,
  • s'il y a une augmentation de la température, alors la raison doit être indiquée sur le graphique
  • si vous avez été sur la route pendant longtemps (transfert, vol), avoir des relations sexuelles le soir ou le matin a une forte influence sur la température,
  • si vous êtes malade et que vous avez de la fièvre, vous ne pouvez pas mesurer la température de base à ce stade, car elle ne sera pas précise,
  • si vous utilisez des somnifères, des hormones ou des sédatifs, cela affecte également la température de base. Lorsque vous prenez des contraceptifs oraux (hormonaux), vous ne devez pas mesurer la température, car elle ne sera en aucun cas fiable.
  • à la veille de l'alcool accepté en grande quantité affecte également la température de base,
  • si vous travaillez la nuit, la température peut être mesurée pendant la journée, après 3-4 heures de sommeil.

Détection de la température de retard

La définition de la grossesse par température basale n'est considérée correcte que s'il y a ovulation dans le cycle, car il y a des défaillances dans le corps, ce qui peut entraîner un manque de menstruation et la température sera élevée pendant une longue période.

Les fluctuations de température sont normales, car elles sont dues à différents niveaux d'hormones au cours des différentes phases du cycle menstruel.

Dans la première phase du cycle précédant l'ovulation, la température ne dépasse pas 37 degrés. Lors de l'apparition des règles, la température augmente à partir de 37 degrés et plus. Avant le début de l'ovulation, la température diminue, mais après l'ovulation, on observe une augmentation de 0,4 degré. Cette température est maintenue jusqu'à la prochaine menstruation.

La durée de la phase folliculaire peut être différente, et la durée de la phase lutéale est toujours la même pour tout le monde, elle ne dépasse pas 12-14 jours. En cas d'augmentation de la température, cela signifie que la période d'ovulation a commencé et que, tout en observant une température élevée pendant plus de 14 jours, on peut dire avec certitude qu'une grossesse s'est produite.

Mais là encore, il convient de rappeler que cette méthode fonctionne dans le cas où l’ovulation est observée, sans quoi les données ne peuvent être considérées comme exactes, car au lieu de la grossesse, le travail du corps pourrait être perturbé.

Une augmentation de la température basale avec un retard dans la menstruation est due à la grossesse de la femme. Pendant toute la durée de la grossesse, cette température restera élevée, le cycle menstruel ne viendra pas. Si, pendant la grossesse, la température basale diminue, cela signifie qu'il n'y a pas assez d'hormones responsables de la sécurité du fœtus. Dans ce cas, la menace de fausse couche est notée.

Et enfin, quelques conseils et faits sur la température basale:

  1. Si des symptômes de grossesse se manifestent - nausées, mictions fréquentes, gonflement des glandes mammaires, sensation générale de grossesse, cela ne signifie pas qu’une fécondation a eu lieu, que ces symptômes risquent de disparaître rapidement et que le travail de l’organisme reprendra.
  2. Si vous avez eu un rapport sexuel avant l'ovulation pendant 1 à 2 jours, ou après 1 à 2 jours, et après cela, il y a une augmentation de la température sur 14 jours, alors vous pouvez affirmer en toute sécurité qu'une grossesse s'est produite.
  3. Si vous utilisez une variété de médicaments, une grande quantité d'alcool, hormonale, hypnotique, sédative - cela affecte grandement la température. Dans ce cas, il n'est pas recommandé de mesurer la température et, ces jours-là, précisez le motif de l'attelage dans le programme afin de ne pas le tromper.
  4. Pour vous assurer que vous êtes enceinte, vous pouvez consulter un médecin 10 à 14 jours après l’augmentation de la température pour des tests supplémentaires.
  5. Si le médecin après hCG a été envoyé pour une échographie de l’utérus, vous ne devez pas paniquer immédiatement, vous pouvez vous méfier de toute maladie ou d’une menace de fausse couche, mais jusqu’à ce que vous passiez les tests, vous ne pouvez rien dire. Soyez patient et évitez de penser à l’avance.
  6. Si vous mesurez la température de base à travers le rectum, vous pouvez préparer à l’avance une crème pour bébé ou une gelée de pétrole afin de lubrifier la pointe du thermomètre le matin et de mesurer la température sans douleur ni inconfort.
  7. Il est possible que vous ayez de la fièvre, mais le cycle menstruel est toujours venu, puis dans ce cas consultez immédiatement un médecin, car il est nécessaire de savoir si la fécondation a eu lieu.

Dans tous les cas, même si tous les signes et symptômes indiquent une grossesse, il est nécessaire de réussir tous les tests. Des données précises peuvent donner une analyse de sang, ou une échographie, et le médecin qui établit le diagnostic en fonction de la température de base n'est pas considéré comme compétent.

Température de grossesse à retarder

Ainsi, BT montre des changements dans le fond hormonal d'une femme pendant le cycle menstruel et indique indirectement l'ovulation. Les femmes utilisent ces données pour déterminer les jours les plus favorables pour concevoir un enfant.

Si le cycle se produit sans déviations, les indicateurs de température de base avant l'ovulation seront compris entre 36,5 et 36,8 degrés. Un saut à 37 degrés indique que l'ovulation s'est produite. Les valeurs de BT pendant un ou deux jours avant le début de la menstruation sont réduites. La température pendant la grossesse jusqu’au retard restera donc à 37 degrés. C’est une raison sérieuse de supposer que le test indiquera bientôt les deux bandelettes chéries.

Nous répétons encore une fois qu’il faut non seulement enregistrer les indicateurs de BT, mais en faire un graphique, selon lequel les changements seront mieux visibles. C'est très simple: sur une feuille d'une cellule, nous dessinons des axes de coordonnées. L'axe horizontal correspond aux jours du cycle, la verticale à l'indicateur de température basale. Les points résultants sur le graphique doivent connecter les lignes. Dans ce cas, les pics et les baisses de température seront évidents.

Les indications de température basale sont-elles toujours fiables? Premièrement, pour qu'une grossesse se produise, il faut d'abord que l'ovulation se produise. Si l'ovulation dans ce cycle n'était pas - la conception est impossible. Dans ce cas, l'augmentation de la température n'est pas liée à la grossesse et peut être causée par de nombreux autres facteurs. Cependant, le calendrier vous est utile pour le montrer au gynécologue.

En général, la méthode de mesure de BT est le mieux utilisée pour déterminer l'ovulation et les jours appropriés pour la conception. Il ne peut pas être considéré comme fiable à 100% pour déterminer la grossesse - pour cela, il existe d’autres méthodes basées sur la mesure du niveau de l’hormone HCG (gonadotrophine chorionique humaine) dans le sang ou l’urine de la femme.

Toutefois, si une femme ne parvient pas à tomber enceinte pendant une longue période, l’établissement d’horaires mensuels BT permettra bien sûr de clarifier son cycle particulier.

Il est nécessaire de veiller si la température basale avec le retard de la menstruation est trop augmentée (jusqu'à 37,5 degrés ou plus). Ces indicateurs peuvent indiquer la présence de processus inflammatoires dans le corps.

Si une femme a des antécédents d'avortement ou de fausse couche manqués, elle peut alors continuer à surveiller son BT après avoir confirmé le fait de sa grossesse: si elle arrête, sa température chutera. Mais encore une fois, nous répétons que le niveau de température basale peut dépendre de nombreux facteurs. Par conséquent, sa valeur ne doit être considérée que comme un signe supplémentaire de grossesse.

Dans quel cas cela vaut la peine d'être expérimenté?

Au mieux, le retard de la menstruation et la température de 37 ° C - le fait de la grossesse. Mais il est prévu qu'une femme a une vie sexuelle régulière. Mais que se passe-t-il si le mensuel ne vient pas, sur le test seulement 1 bande? La raison peut être cachée en violation du fond hormonal, de l'inflammation de l'ovaire ou du syndrome polykystique.

Chez la femme, pour la première fois après l'accouchement, pendant la période d'allaitement, on observe un cycle menstruel assez long, mais c'est normal en raison de la restructuration du corps. Temporairement, il n'y a pas d'instinct interne à l'arrivée de l'ovulation et à la transmission de signaux au cerveau pour l'apparition de l'ovulation. Ce n’est pas un sujet de préoccupation, la femme doit attendre le temps qu’une nouvelle menstruation se forme.

Si la température de base est de 37 degrés, le test est négatif, puis en cas de doute, il est préférable que la femme se présente devant le gynécologue. Les raisons de cette condition peuvent être différentes:

  • processus inflammatoires sévères
  • maladies internes pouvant entraîner la défaite de l'utérus et d'autres organes génitaux.

Il est nécessaire de procéder à un examen complet, à l'identification des écarts, à l'élimination des raisons provoquantes. Les femmes sont recommandées:

  • tenir un journal, noter les dates d'apparition de la menstruation, la durée de la période d'ovulation, le nombre de sorties, les signes latéraux disponibles,
  • Passer un examen chez le gynécologue 2 fois par an.

Il arrive que les premiers signes de pathologie le premier jour du retard et jusqu'à 3-4 jours ne se fassent pas sentir, mais que la maladie progresse, ils commencent à affecter négativement le fond hormonal. Les raisons peuvent être différentes: stress, stress physique. Le cycle menstruel et les fonctions de reproduction chez les femmes sont complètement contrôlés par certaines hormones, ce qui a provoqué l'apparition de nombreux mécanismes dans le corps.

Signe de grossesse

Les femmes qui attendent que leur bébé sache que le moyen le plus économique d’assurer une grossesse est de mesurer la température de manière plutôt piquante. Les mesures sont effectuées à l'aide d'un thermomètre inséré dans la bouche, le rectum ou le vagin. Les mesures sont effectuées le matin lorsque la femme vient de se réveiller. Vous ne pouvez pas vous lever avant la mesure, vous devez mettre un thermomètre le soir dans la limite des disponibilités.

Pour surveiller le cycle et planifier la grossesse, des mesures sont prises chaque matin à partir du premier jour des règles. Il est préférable de mesurer dans l'anus à l'aide d'un thermomètre à mercure normal pendant 5 minutes. Les résultats doivent être immédiatement enregistrés ou indiqués sur la carte.

Taux de cycle de phase

  • En cas de saignement menstruel, la température est comprise entre 36,7 et 36,9 ° C.
  • Pendant l'ovulation, il atteint 37,3 ° C.
  • Après l'ovulation (sans grossesse) - diminue progressivement jusqu'à 36,9 ° C ou même légèrement plus basse.
  • Si la conception a eu lieu, la température ne baisse pas mais reste au niveau de 37,1 ° С et plus.

Pendant la grossesse

Les 3 premiers mois, le corps de la femme s'adapte à la nouvelle vie qui est née. Au début, le corps de la femme perçoit le fœtus comme un corps étranger, de sorte que la femme a une petite température qui diminue progressivement. La diminution survient pendant 19 semaines et, avant la naissance, augmente légèrement.

Au moment de la conception, la température augmente immédiatement de 0,5 à 0,7 ° C et reste stable pendant quatre mois. Par conséquent, si vous vous sentez en bonne santé pendant le retard et que la température est comprise entre 37,1 et 37,3 ° C, vous pouvez vous attendre à un ajout à la famille.

Avec retard

Si vous n'avez pas de règles prévues et qu'il n'y a aucune possibilité d'acheter un test, prenez un thermomètre et mesurez la température dans l'anus tôt le matin. Si le thermomètre indique 37,1-37,3 ° C, il y a de bonnes raisons de croire que la fille est enceinte.

N'oubliez pas que le résultat est affecté par le rhume, les infections virales et bactériennes, une activité physique excessive la veille. Des doses excessives d’alcool et même les plus petites doses du médicament affectent également la température du corps.

Est-il possible de ne pas mesurer le matin

Температура, измеренная определенным образом, при задержке с большой дозой вероятности может сказать, беременная ли женщина. Возникает вопрос: можно ли проводить измерения в обед или вечером? В свободное от работы время?

Делать этого не нужно, результат будет неточный из-за накопившейся усталости. Pendant la journée et le soir, les indicateurs de température augmentent sous l’influence de nombreux facteurs.

À titre exceptionnel, vous pouvez prendre des mesures si la femme a réussi à dormir dans l’après-midi pendant au moins trois heures. Il est alors possible que le résultat soit considéré comme un test de grossesse.

Si une femme sait qu'elle est enceinte, il est utile qu'elle utilise un thermomètre dès qu'elle commence à se sentir mal. Ensuite, la future mère peut agir à temps, consulter un médecin ou tout simplement se coucher. N'oubliez pas que les femmes enceintes considèrent que la température est normale à 37,6 ° C.

Après la 20ème semaine de grossesse

La progestérone est une hormone qui augmente la température d'une femme. Une femme enceinte produit activement de la progestérone au cours du premier ou du deuxième trimestre. Ensuite, le niveau de progestérone diminue nettement, la température se normalisant. Le champ de la 20e semaine n'est pas mesuré, les indicateurs de température ne portent plus aucune information spécifique susceptible d'intéresser le gynécologue.

Au pic (19-20 semaines), la température atteint normalement 37,6 ° C.

Indicateurs standard

La température de base avec un retard par rapport aux normes signifie:

  • 36.9 ° C - le mois viendra bientôt. Si une femme est enceinte, cela peut signifier une menace de fausse couche ou la présence d'une maladie,
  • 37,0 ° C - début très précoce de la menstruation ou légère inflammation du corps. Ou si la femme est enceinte, l'embryon est retranché dans l'utérus. Sur le long terme de la grossesse, cela indique une menace de fausse couche ou d'inflammation,
  • 37,1 ° C - une très forte probabilité de conception. La température augmentera tout au long de la première semaine. Avec une forte chute en elle - l'arrivée de la menstruation ou d'une fausse couche. Avec une conception confirmée, de tels indicateurs ne devraient pas déranger une femme, mais il pourrait y avoir une pénurie de progestérone.

Pin
Send
Share
Send
Send