La vie

Ectropion du col utérin - être ou ne pas être infertilité et cancer?

Pin
Send
Share
Send
Send


Qu'est-ce que l'ectropion du col utérin et le danger de ce type de changement dans le corps?

L'ectropion est un défaut pathologique dans lequel se produit une inversion de la membrane muqueuse du canal cervical. Dans ce cas, vous aurez l’impression d’être retourné.

Le secret visqueux remplit une fonction protectrice dans le corps d'une femme, en empêchant les micro-organismes du vagin d'entrer dans l'utérus. Mais avec ectropion, les fonctions protectrices de la muqueuse sont détruites. Cela est dû au fait qu’il pénètre dans l’environnement acide du vagin à partir d’un environnement alcalin. Cela peut entraîner des maladies infectieuses, qui à leur tour provoquent des processus inflammatoires et des pathologies plus graves et plus dangereuses. Celles-ci incluent l'érosion vraie, l'endométrite et d'autres maladies du système reproducteur féminin. Mais la conséquence la plus dangereuse de la présence d'ectropion chez une femme est le cancer du col utérin.

Fondamentalement, cette pathologie est traitée avec beaucoup de succès. Malgré cela, il existe un certain nombre d'effets secondaires et de complications après le traitement.

Ectropion cervical - qu'est-ce que c'est? La photo est présentée dans l'article.

Forme congénitale

La forme congénitale de l'ectropion du col de l'utérus est diagnostiquée chez les jeunes femmes qui viennent de commencer à avoir des relations sexuelles, n'ont pas eu de grossesse ou d'accouchement. En pratique médicale, ce type s'appelle l'ectopie cervicale. On pense que cette pathologie est formée pendant le développement du fœtus sous l'influence de nombreux facteurs indésirables. Il se trouve que l'ectopie est héritée. Les femmes présentant une forme congénitale d'ectropion peuvent être perturbées par des troubles hormonaux et des défaillances du cycle menstruel. En règle générale, en l'absence de processus inflammatoires, ce type de pathologie n'a pas besoin de traitement. Beaucoup passent après la première naissance avec un changement dans les niveaux hormonaux.

Ectropion acquis

La forme acquise est due à l'impact de certains facteurs externes. Ceux-ci comprennent:

  • accouchement, en particulier ceux avec complications,
  • avortements,
  • grossesse multiple ou grand enfant,
  • rupture de la muqueuse cervicale,
  • effet mécanique
  • livraison rapide
  • mauvaises tentatives.

Les lacunes résultant de ces raisons nécessitent des points de suture. Après cette procédure, il se produit un processus de cicatrisation au cours duquel la circulation sanguine et l'enrichissement en oxygène de l'épithélium sont perturbés dans la partie endommagée de la membrane muqueuse. Tout cela entraîne des modifications du col utérin, à savoir une éversion de la membrane muqueuse.

Il n'est pas difficile d'identifier l'ectropion acquis dans le cas où une femme avait déjà eu un col propre sans pathologies. Dans le cas où le patient n'a pas déjà consulté le médecin, il sera très difficile d'établir la forme congénitale.

Symptômes d'Ectropion

L'ectropion du col utérin ne présente aucun symptôme grave. Dans la plupart des cas, la présence d'une pathologie est détectée au hasard lors d'un rendez-vous chez un gynécologue. Les signes évidents de maladie n'apparaissent que lorsqu'un processus inflammatoire ou infectieux est associé. Dans ces cas, la femme peut remarquer les manifestations suivantes:

  • échecs du cycle menstruel
  • augmentation des pertes blanchâtres,
  • douleurs abdominales basses parfois lombaires,
  • trop peu ou trop de menstruation,
  • il peut y avoir un écoulement avec une odeur désagréable,
  • après les rapports sexuels, il y a un écoulement sanglant et de la douleur
  • il y a des douleurs dans l'abdomen,
  • la femme se sent faible et fatiguée.

Formes possibles d'ectropion

En raison du fait que l'ectropion du col utérin réduit la barrière de protection, des conditions favorables peuvent être créées pour le développement de maladies pouvant entraîner des complications graves chez la femme. À cet égard, on distingue les principales formes dans lesquelles il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible. Tout retard peut avoir des conséquences graves.

Ectropion érodé

L'ectropion cervical érodé est une forme complexe d'érosion. Cette pathologie est une lésion mécanique du col de l’utérus et une défaillance hormonale. Une telle déformation de l'organe ne doit pas être ignorée, car les effets d'un ectropion érodé peuvent être très graves. Les symptômes caractéristiques peuvent être:

  • douleurs lancinantes
  • saignements pendant ou après un rapport sexuel ou un examen gynécologique,
  • parfois, des saignements mineurs se produisent chaque jour, quel que soit le cycle.

Forme inflammatoire

Généralement, l'ectropion et l'érosion s'accompagnent d'un processus inflammatoire, la cervicite. Cette maladie est caractérisée par les symptômes suivants:

  • démangeaisons, brûlures,
  • inconfort en urinant,
  • augmentation de la sécrétion
  • gonflement,
  • des kystes peuvent se former,
  • vu sur le col de l'utérus, on peut trouver des fleurs et des rougeurs blanchâtres.

Un diagnostic précis est établi après la réception des résultats du frottis. La symptomatologie sera plus prononcée en cas d'intensification du processus inflammatoire. Ensuite, des frissons, de la fièvre, des maux de tête peuvent être ajoutés aux symptômes.

Ectropion et kératose

En l'absence de traitement opportun, le tissu cervical commence à se modifier et à se durcir. Pendant longtemps, une femme peut ne pas être consciente de la présence de la maladie, car la kératose est presque asymptomatique. Ne peut occasionnellement déranger la douleur lors de rapports sexuels ou de petits saignements.

C'est une forme très dangereuse d'ectropion, considérée comme une étape négligée. En l'absence de traitement adéquat, la kératose conduit au cancer du col utérin.

C'est une autre phase dangereuse de l'ectropion, au cours de laquelle des changements se produisent dans la structure du tissu cervical. La croissance des cellules atypiques se produit. Les symptômes ne sont également pas très prononcés. L'inconfort ne dérange que le développement du processus inflammatoire. Une femme peut être dérangée par la douleur, les démangeaisons, les pertes laiteuses, blanches, blanches, parfois avec des traînées de sang.

Dans ce cas, le traitement doit commencer dès que possible, car il peut provoquer un cancer du col utérin.

Diagnostics

Le diagnostic de l'ectropion n'est pas difficile. Effectué de plusieurs manières.

  • Examen gynécologique. À l'aide de miroirs, le médecin est en mesure de voir les modifications du col utérin - cicatrices, rougeurs, inversion des muqueuses, parfois un gonflement de l'organe touché est visible. Il convient de noter que l'ectropion congénital a une forme arrondie, alors qu'il peut être acquis de forme et de taille différentes, en fonction des raisons de son apparition.
  • Prenant des frottis. Pour identifier les causes du développement de la pathologie, une analyse de la flore, une inoculation bactérienne par le canal cervical, des analyses des IST et du HPV sont effectuées.
  • Colposcopie. Cette méthode de diagnostic est obligatoire, car le type d’examen révèle le mieux les conditions pathologiques du col de l’utérus. À l’aide de la colposcopie, le médecin peut visualiser la zone de grossissement nécessaire à l’étude, ce qui permet de déterminer avec précision le degré de lésion cervicale et l’emplacement des plis de la membrane muqueuse. Avec un ectropion acquis, les plis sont arrangés de manière chaotique et congénitale - de manière uniforme.
  • Biopsie et examen histologique. Si, lors de la colposcopie, des processus anormaux sont détectés sur le col de l'utérus, le médecin prend la partie de la membrane muqueuse atteinte et l'envoie au laboratoire pour un diagnostic plus approfondi.
  • Études hormonales. Si le médecin a déterminé une forme congénitale d'ectropion à la suite d'une colposcopie, une analyse des hormones est prescrite.

Traitement à l'ectropion

Le traitement de l'ectropion cervical est nécessaire car cette forme d'érosion ne disparaît pas d'elle-même. La méthode de traitement dépend du type de maladie, de ses causes et des caractéristiques individuelles du patient. Lorsque des médicaments à base d'ectropion sont prescrits pour une forme bénigne, ils sont utilisés, dans les cas les plus graves, en complément du traitement principal, qui comprend l'élimination complète de la zone déformée.

Pour éliminer la pathologie en premier lieu, débarrassez-vous des processus inflammatoires et des infections. Après cela, la forme anatomique du col est restaurée. Ensuite, travaillez sur la normalisation de la microflore vaginale.

Pour éliminer la déformation en utilisant plusieurs méthodes. Comment traiter l'ectropion cervical, dans chaque cas, le médecin décide. Considérez les méthodes de base utilisées pour le traitement.

  • Coagulation chimique. Cette méthode est utilisée pour traiter les petites zones touchées. Il est utilisé pour traiter l'érosion. La ligne du bas est que la zone pathologique est l'acide appliqué, qui est cautérisé. À cet endroit, il reste une croûte séparée dans les dix jours. Il faut environ un mois pour restaurer complètement les tissus. La méthode n'est pas utilisée pour la correction de grandes surfaces, car elle peut entraîner une modification du col de l'utérus et une intoxication du corps.
  • Vaporisation laser. Il est utilisé pour traiter l'ectropion simple et érodé. La méthode est basée sur l'évaporation de zones pathogènes du col utérin. Non applicable en présence de déformations graves, de dysplasie et de tumeurs malignes. Le laser n'est pas toujours capable de capturer des cicatrices profondes. Un mois plus tard, la zone traitée est recouverte d'une nouvelle couche de mucus.
  • Électrochirurgie Le traitement se fait à l'aide d'un courant électrique. En raison du fait qu'après la procédure, il existe des cicatrices profondes pouvant empêcher davantage la conception, la méthode n'est pas utilisée chez les femmes qui planifient une grossesse. La récupération dure jusqu'à trois mois.
  • Cryochirurgie Traitement à l'azote liquide. Il est utilisé chez les non-femmes. Une petite partie des tissus sains est traitée avec la zone touchée. Après la procédure, un écoulement abondant est possible.
  • Méthode radiochirurgicale. Le plus sûr et le plus doux. Il est utilisé chez les jeunes femmes vierges. Très courte période de récupération, pas de cicatrices.

Si la maladie est détectée pendant la grossesse, une colposcopie prolongée est réalisée. En l'absence de tumeurs malignes, le traitement commence après l'accouchement. Il est strictement interdit de prélever du matériel pour la biopsie pendant le port d'un enfant.

Si les méthodes ci-dessus n'ont pas aidé, alors l'intervention chirurgicale est appliquée. Pour le traitement de l'ectropion cervical, la chirurgie est effectuée comme suit:

  • Excision - excision profonde du site pathogène.
  • Conisation - la région touchée est excisée chirurgicalement. En même temps, il y a une cicatrice, il y a une longue et douloureuse guérison.

  • par laser
  • le traitement de l'ectropion du col utérin par ondes radio prévient le risque de saignement,
  • échographie - presque jamais utilisé, car il a de nombreux effets secondaires,
  • l'électroconisation est la méthode la plus courante.

Pour le traitement de l'ectropion cervical, des médicaments auxiliaires sont utilisés: antibiotiques, antiviraux, immunomodulateurs et médicaments hormonaux. Tout dépend du degré de changement et des raisons qui les ont provoqués.

Les commentaires sur le traitement de l'ectropion cervical sont généralement positifs. L'essentiel est la rapidité de sa détection, car dans le contexte de cette pathologie, l'émergence d'autres maladies plus graves est possible.

Rééducation après traitement

Après l'opération, vous devez remplir un certain nombre de conditions:

  • abandonner la sexualité jusqu'à la guérison complète
  • ne peut pas soulever des poids
  • ne vous engagez pas dans un travail physique et sportif intense,
  • Ne visitez pas les bassins extérieurs, les piscines, les saunas et les bains,
  • N'utilisez pas de tampons.

Conclusion

Le diagnostic d'ectropion du col utérin peut être entendu par n'importe quelle femme, quel que soit son âge. Ceux qui donnent naissance ou qui subissent un avortement sont particulièrement à risque. La maladie a de lourdes conséquences. Par conséquent, la détection rapide de la pathologie joue un rôle très important. Dans le traitement des premiers stades de l'ectropion cervical, les examens sont extrêmement positifs. Plus le traitement ne commence pas longtemps, plus le risque de développer des maladies dangereuses est élevé. Vous devez surveiller attentivement votre corps. Si vous présentez des symptômes suspects, en particulier en ce qui concerne les changements de décharge ou les menstruations irrégulières, vous devez contacter votre gynécologue dès que possible, qui vous prescrira les tests requis. En fonction de leurs résultats, vous devriez discuter avec votre médecin des méthodes de traitement possibles et choisir celle qui vous convient le mieux.

Pertinence du sujet

L'ectropion (ou ectropion endocervical) du col de l'utérus est un état pathologique de la membrane muqueuse du canal cervical (endocervix), qui consiste en l'inversion de ses parties inférieures vers le vagin. Cependant, la participation à ce département et aux départements supérieurs est possible, bien que beaucoup moins souvent.

Qu'est-ce qu'un ectropion cervical dangereux?

La pathologie la plus courante du cancer de l'appareil reproducteur féminin est le cancer du col utérin, avec une moyenne de 12% par rapport à toutes les tumeurs malignes détectées chez les femmes. Environ 10 à 15% des maladies des organes génitaux féminins sont attribuées à la pathologie cervicale, qui survient chez 15 à 20% des femmes en âge de procréer et chez 5 à 9% des femmes en âge de procréer.

Dans le développement d'une tumeur maligne de ce département, une certaine stadification et une mise en phase des processus pathologiques se produisant avec un tableau clinique et morphologique caractéristique sont notées. À cet égard, et aux fins du diagnostic précoce et de la prévention du cancer, on distingue un stade pré-invasif (zéro, initial) du cancer et les maladies précancéreuses et de fond font partie des pathologies bénignes.

Les maladies bénignes de fond sont de tels changements dans la membrane muqueuse de la section vaginale du col utérin, dans lesquels la normoplasie de ses cellules épithéliales est préservée - leur division mitotique appropriée se produit, suivie par une différenciation, une maturation et une desquamation.

Les maladies, qui sont un facteur prédisposant, une base pour le développement d’une tumeur maligne, sont entre autres une fausse érosion et un ectropion du col de l’utérus, une véritable érosion, un polype, une cervicite et d’autres conditions pathologiques.

De nombreux auteurs considèrent l'ectropion comme une forme clinique compliquée d'ectopie, c'est-à-dire une pseudo-érosion. Conformément à la Classification internationale des maladies de la dixième révision, entrée en vigueur en 1999 en Russie, cette pathologie relevant du code n ° 86 renvoie à la section des maladies non inflammatoires des organes génitaux féminins.

Causes de l'ectropion cervical et ses types

Selon les raisons, il en existe deux types:

  1. Ectropion cervical congénital, qui survient même pendant la période prénatale sous l'influence d'œstrogènes maternels et peut persister jusqu'à l'adolescence. Dans ce cas, il est considéré comme un état physiologique et passe de lui-même. Le diagnostic d'une forme congénitale en tant qu'état pathologique est établi par le gynécologue dans le cas du premier traitement d'une jeune femme, relativement nouvelle dans la vie sexuelle. La maladie est un trouble fonctionnel associé à des déséquilibres hormonaux, est très souvent associée à divers troubles de la fonction menstruelle et est assez rare chez les jeunes femmes qui n’ont pas accouché et n’ont pas eu de grossesse.
  2. Ectropion cervical acquis ou traumatique. Lors du diagnostic, son apparition est prise en compte sur la membrane muqueuse sans changement auparavant. Les modifications sont caractérisées par une violation de la relation entre la couche épithéliale de l'endocervix et le stroma dans le contexte des troubles de la microcirculation, de l'innervation avec facultés affaiblies et du développement de modifications sclérotiques du stroma.

Pathogenèse et effets

De brèves informations sur les caractéristiques anatomiques et la structure histologique de ce département des organes génitaux internes de la femme facilitent la compréhension des causes, du mécanisme de formation de la pathologie acquise, de ses conséquences, de la manière de traiter l'ectropion du col utérin et de la prévenir.

Le segment vaginal du col de l'utérus, d'une longueur de 2 à 3 cm et d'environ 1,2 cm d'épaisseur, est recouvert à l'extérieur d'un épithélium squameux stratifié constitué de quatre couches (ectocervix). L'une d'entre elles (la couche parabasale) consiste en un épithélium à deux rangs, dont les cellules ont une grande capacité de mitose (division) et permettent la régénération, la maturation et la différenciation de l'épithélium plat multicouche.

Le canal cervical relie la cavité utérine au vagin. Il est recouvert d'une membrane muqueuse (endocol) qui consiste en un épithélium cylindrique produisant un mucus visqueux. En raison de la présence de lactobacilles, l'environnement vaginal est acide, contrairement à l'environnement alcalin du canal cervical. De plus, la lysozyme et les immunoglobulines sont présentes dans ces dernières. En raison de ces facteurs, le canal cervical est l’un des obstacles à la pénétration de micro-organismes dans l’utérus.

La frontière entre l'ectocervix et l'endocol est située au niveau du pharynx externe et constitue une zone de transition entre l'épithélium squameux stratifié de l'ectocervix et l'épithélium cylindrique de l'endocervix.A côté de cette zone, appelée zone de transformation, la couche d'épithélium cylindrique est complétée par une couche de cellules dites de réserve qui, dans des conditions normales, fournissent des processus de régénération dans la première.

En cas de déséquilibre hormonal ou de processus inflammatoires, il se produit une métaplasie cellulaire, c'est-à-dire la transformation de cellules de réserve en épithélium squameux. En conséquence, les tumeurs malignes se développent le plus souvent dans la zone de transformation.

Le tissu conjonctif, les muscles élastiques et lisses circulaires (autour des parois latérales) et les fibres longitudinales sont situés sous les muqueuses du segment vaginal du col de l'utérus. Diverses lésions du col de l'utérus, accompagnées d'une rupture, en particulier bilatérale, de ses tissus mous entraînent la rupture des muscles circulaires, tandis que les muscles longitudinaux de la région de ses lèvres antérieure et postérieure demeurent. La réduction de ce dernier en l'absence d'opposition des fibres musculaires circulaires entraîne un os externe béant, une légère inversion et une exposition de la membrane muqueuse de la partie inférieure du canal cervical, c'est-à-dire à la formation d'ectropion.

L'ectropion cervical se forme le plus souvent après l'accouchement, ce qui est associé à des lésions traumatiques et à des ruptures des tissus mous avec:

  • gros fruit,
  • plusieurs bébés,
  • livraison rapide
  • expansion instrumentale du pharynx externe et dissection de la vessie fœtale,
  • présentation extenseur du fœtus,
  • extraction (extraction) du fœtus par l'imposition d'une pince abdominale,
  • modifications cicatricielles et rigidité (élasticité insuffisante des tissus) du col de l'utérus,
  • accouchement prématuré, lorsque le col n'est pas suffisamment préparé, etc.

Le développement de la pathologie est également favorisé par les processus inflammatoires et érosifs, les avortements fréquents et tardifs, le curetage diagnostique, l'utilisation prolongée de la contraception chimique, les manipulations chirurgicales du cou et les sutures inappropriées lors de la rupture.

La muqueuse inversée avec un trouble de l'innervation et de la microcirculation, avec une frontière brisée entre l'épithélium monocouche et l'épithélium plat, passe d'un environnement alcalin à un environnement acide. À la suite de tous ces changements, une pseudo-érosion se développe, qui accompagne presque toujours l’éversion de la membrane muqueuse - le soi-disant ectropion érosif du col de l’utérus.

Cette dernière s'accompagne d'une altération de la sécrétion de mucus et d'une diminution significative des fonctions de barrière de cette région utérine, ce qui facilite la pénétration de la microflore vaginale dans la voie ascendante dans le canal cervical.

En conséquence, des processus inflammatoires se développent sous la forme d’endocervicite et de cervicite et d’endométrite subséquentes, qui sont à la base des affections précancéreuses et de la transformation cellulaire maligne, en particulier lorsqu’elles sont infectées par des souches oncogènes (16 et 18) du papillomavirus humain.

Parallèlement à ces processus, des modifications dégénératives hypertrophiques et glandulaires-kystiques se produisent, la croissance des structures du tissu conjonctif et la déformation de la cicatrice du col de l'utérus, ainsi que les conditions favorisant le développement de l'infertilité.

Manifestations cliniques et diagnostic

Directement, l'éversion de la membrane muqueuse ne se manifeste par aucun symptôme clinique spécifique et n'est détectée par le gynécologue que lors d'un examen de routine ou d'un examen pour une autre raison. La forme congénitale de la pathologie est accompagnée de divers troubles du cycle menstruel, mais ces derniers sont associés au déséquilibre hormonal précédent, mais pas directement à l'ectropion.

Au cours de la formation de pseudo-érosion, de l'activation d'une co-infection et de l'addition du processus inflammatoire (cervicite et endocervicite), qui accompagnent presque toujours la pathologie en question, les symptômes suivants apparaissent:

  1. Augmentation de la quantité de décharge claire, l'apparition de décharge blanchâtre ou blanche purulente du tractus génital, parfois abondante et avec une odeur désagréable.
  2. Démangeaisons et sensation de brûlure dans la région des organes génitaux externes et du vagin.
  3. Douleur pendant ou après les rapports sexuels.
  4. Taches sanglantes.
  5. Violations du cycle menstruel sous forme de ménoragies.
  6. Saignements de contact (après un rapport sexuel, une longue marche, un effort physique, des douches vaginales).
  7. La sensation de lourdeur dans le bas-ventre.
  8. Douleur douloureuse, instable mais prolongée, dans le bas de l'abdomen, irradiant vers la colonne lombaire et sacrée, parfois vers le coccyx.

Lors de l'examen gynécologique dans les miroirs autour du pharynx externe dans la région de la lèvre antérieure (le plus souvent) ou postérieure, le renversement de la couche épithéliale cylindrique est déterminé par des contours arrondis ou irréguliers. En présence de pseudo-érosion, on note des taches rougeâtres gonflées et blanchâtres.

En colposcopie, l'ectropion est défini comme une section d'un épithélium cylindrique présentant un repliement caractéristique de la membrane muqueuse du canal cervical. Les plis sont disposés de manière uniforme en fonction du type de branches d'épinette en cas d'éversion congénitale et chaotique - en cas de traumatisme. En outre, les foyers marqués d'hypertrophie marquée de la membrane muqueuse, les défauts de la couche épithéliale épithéliale, et au cours d'un long processus - les foyers de son atrophie. Dans certains cas, dans les régions périphériques, zone de transformation visible avec canaux glandulaires ouverts et fermés.

Lorsque combiné au processus inflammatoire, les membranes muqueuses hyperémiques et modérément œdémateuses, un réseau capillaire étendu sous la couche épithéliale, qui se manifeste sous la forme de taches rougeâtres et de points «maculés», est déterminé.

Avec un processus inflammatoire important, le gonflement des muqueuses est prononcé, elles ont une couleur rouge vif et sont facilement blessées et saignent lors d'un contact, même mineur, avec des miroirs vaginaux. Pour un processus chronique caractérisé par un écoulement modéré, sur le col oedémateux de l'utérus sont des foyers d'hyperémie marqués.

Diathermocoagulation

La méthode implique la cautérisation de l'ectropion du col utérin au moyen d'un courant électrique alternatif de haute fréquence. Le traitement par ectropion avec diathermocoagulation est utilisé depuis longtemps dans le monde entier. Cependant, il présente un certain nombre d'inconvénients importants:

  • dommages profonds aux tissus sous-jacents sains dus à une profondeur de coagulation différente (pour une intensité de courant donnée),
  • un long processus de réparation morphologique des tissus après traitement (jusqu'à 9-12 mois),
  • absence de possibilité d'examen histologique du matériau (en raison de sa destruction) et diagnostic rapide du cancer à ses débuts (cancer pré et micro-invasif),
  • un large éventail de complications au cours de la chirurgie et à divers moments après, se développant chez 36 à 54% des patients traités.

En raison de ces inconvénients, le traitement par diathermocoagulation est actuellement très peu utilisé.

Excision électrique et conisation

L'excision électrochirurgicale consiste en une excision couche par couche de tissus pathologiques sans les endommager. La conisation est la même chose, mais le prélèvement des tissus s'effectue à l'intérieur du cône, qui est apexé vers la gorge interne.

Cette méthode permet non seulement d'éliminer radicalement les tissus pathologiques dans les tissus sains, mais également d'établir le diagnostic final basé sur une étude morphologique approfondie de coupes de tissus en série étagées. En outre, il se caractérise par une guérison relativement rapide, un faible pourcentage de complications, la capacité de préserver la fonction physiologique du corps.

Excision de tissus pathologiques par conisation, avec ectropion cervical

Dans le même temps, les principaux inconvénients de la conisation par diathermocoagulation sont les suivants:

  • dommages importants causés par la température aux tissus adjacents,
  • la nécessité d'éliminer les tissus pathologiques avec une réserve considérable de tissus sains à la limite,
  • La possibilité, bien que très rare, de formation de cicatrices marquées lors du développement d'une sténose du canal cervical (après 6-24 mois) est une complication appelée syndrome du col utérin coagulé.
  • endométriose post-coagulante,
  • récidive de la maladie
  • réduction de sa longueur et quelques autres.

Ainsi, l'électroconisation est une méthode de traitement efficace, permettant un contrôle histomorphologique, mais caractérisée par un nombre important de conséquences négatives.

Destruction laser

La destruction et la vaporisation des lasers sont effectuées à l'aide de dioxyde de carbone, de néodyme, d'argon, de rubis et d'autres lasers à haute énergie. La procédure est presque indolore et la guérison a lieu à peu près au même moment que pendant l'exposition aux ondes radio. En outre, les dommages aux tissus sains adjacents sont minimes, il n'y a aucun risque de modifications cicatricielles et de sténose cervicale.

La vaporisation laser est plus accessible, car la conisation laser ne peut être réalisée qu'avec l'aide de coûteux appareils étrangers des derniers modèles.

L'utilisation de la destruction laser peut avoir des complications:

  • saignement accru en cas de vaporisation simultanée en présence de lésions étendues et / ou profondes (plus de 3 mm),
  • la formation d'adhésions et d'adhésions entre la paroi vaginale et la surface cervicale postérieure,
  • développement fréquent (environ 22%) d'infection secondaire,
  • endométriose post-coagulante fréquente.

Les principaux inconvénients de la méthode sont les suivants:

  • la complexité du traitement de la zone touchée en termes de destruction de la profondeur et de l'uniformité requises,
  • la nécessité de procédures répétées (dans le cas d'une vaste zone de la zone pathologique) afin d'obtenir des résultats de traitement complets,
  • manque d'opportunités pour mener une étude histologique de contrôle,
  • la dépendance des effets du traitement sur la surface et la profondeur du nidus,
  • le besoin d'équipements coûteux et de locaux spécialement aménagés.

Caractéristiques

Parmi tous les néoplasmes malins de l'appareil reproducteur féminin, le cancer du col utérin occupe la première place. Depuis le début du processus de malignité, la structure anatomique impliquée subit certains changements, qui se déroulent en plusieurs étapes.

En pratique médicale, des conditions dites précancéreuses isolées qui, en l’absence de traitement approprié, se transforment en oncologie. L'ectropion du col utérin est l'un des facteurs pouvant éventuellement conduire à la formation d'un cancer.

Si nous prenons en compte les données de la Classification internationale des maladies (MCB-10), la maladie en question renvoie aux pathologies non inflammatoires des organes du système de reproduction féminin.

Selon la nature des raisons, il est habituel de distinguer de telles variétés d'ectropion cervical:

  • Ectropion post-traumatique ou acquis. Ce type d'état pathologique mentionné survient le plus souvent en cas de lésion de la muqueuse au cours d'interventions chirurgicales telles que le curetage thérapeutique et diagnostique, la mise en place d'un contraceptif intra-utérin, ainsi que l'avortement par voie orale.
  • Ectropion congénital, qui se produit avec des anomalies du développement intra-utérin dans le contexte de l'effet négatif de l'œstrogène mère sur le fœtus. Ce type de maladie est considéré comme une variante de la norme physiologique.

Il est possible de caractériser l'ectropion congénital comme une pathologie si le diagnostic est posé principalement à la femme, après le début récent de l'activité sexuelle.

L'accouchement est une autre cause fréquente de cet état pathologique, à la suite duquel le col de l'utérus a été blessé. Non seulement les cicatrices postopératoires, mais également les points de suture mal appliqués peuvent servir d'élan à la formation d'un ectropion.

Les facteurs de risque de survenue de cette maladie comprennent l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux combinés, la taille importante du fœtus chez une femme enceinte, la prévalence d'extenseur de l'enfant dans l'utérus et les faibles taux d'élasticité du col de l'utérus. Provoquer indirectement l'émergence d'ectropion, ces facteurs supplémentaires peuvent-ils:

  • Extraction fœtale avec une pince abdominale,
  • Grossesse multiple
  • Le déroulement rapide de la naissance
  • Préparation insuffisante du col utérin pendant le travail prématuré.

Les processus érosifs et inflammatoires dans les organes de l'appareil reproducteur jouent un rôle important dans le mécanisme de formation de l'ectropion cervical.

La soi-disant inversion de la membrane muqueuse du col de l'utérus dans la direction du vagin ne s'accompagne d'aucun signe clinique spécifique. La présence d’un défaut est généralement détectée par un gynécologue lors d’un examen médical de routine.

Si une femme souffre d'une forme congénitale d'ectropion, elle doit alors faire face à de graves violations du cycle ovaro- menstruel, qui ne surviennent pas à cause de la formation d'ectropion, mais dans le contexte des troubles dyshormonaux apparus dans son ventre.

L'endocervicite, la cervicite, la pseudo-érosion, ainsi que d'autres processus infectieux inflammatoires et érosifs sont les compagnons constants de cet état pathologique dans 80% des cas. Dans ce cas, la femme sera perturbée par les signes cliniques d'ectropion suivants:

  • Saignements mineurs de la vulve,
  • Une augmentation du volume des pertes vaginales blanches ou claires, le plus souvent, ces pertes s'accompagnent d'une odeur désagréable,
  • Dysfonctionnement menstruel (ménorragie),
  • Sensation de brûlure et des démangeaisons dans la membrane muqueuse du vagin et de la vulve,
  • Inconfort et douleur légère en tirant dans le bas de l'abdomen,
  • Saignements de l'appareil génital après l'exercice, les douches vaginales, mais aussi après l'intimité,
  • Douleur sourde dans la colonne lombo-sacrée et moins fréquemment dans le coccyx.

Lors d'un examen gynécologique général dans les miroirs, le gynécologue découvre dans la région de la lèvre cervicale postérieure ou antérieure, autour de l'os externe, une inversion épithéliale cylindrique. Si des taches blanches ou rouges sont identifiées à la surface de la membrane muqueuse, on parle alors de développement d'un processus pseudo-érosif.

En plus de l'examen gynécologique général, la méthode de la colposcopie est utilisée pour diagnostiquer l'ectropion cervical. Au cours de l'étude, l'inversion pathologique est définie comme une formation épithéliale cylindrique présentant un repliement caractéristique.

Les plis de l'ectropion ont l'apparence de branches d'épicéa, caractéristiques de la forme congénitale du défaut. En plus de ces signes, lors de la colposcopie, des foyers d'hypertrophie muqueuse, des zones d'atrophie ou des défauts de structure de la couche épithéliale tégumentaire sont identifiés.

Si l'ectropion cervical est associé à un processus inflammatoire, la muqueuse cervicale aura un réseau capillaire élargi, ainsi que des signes de gonflement.

Il est important de savoir si l'ectropion cervical a été diagnostiqué, si cette maladie appartient au profil chirurgical et toute option de traitement conservateur est complètement exclue.

Il existe plusieurs méthodes courantes pour éliminer les défauts structurels, mais le choix de la tactique opérationnelle dépend de la gravité des changements cicatriciels, ainsi que de la profondeur de la lésion. Il existe de telles méthodes de traitement chirurgical de l'ectropion cervical:

Pour éliminer l'anomalie structurelle, un courant électrique alternatif haute fréquence est utilisé, au moyen duquel l'ectropion est cautérisé. Cette méthode de traitement, jusqu'à récemment, était largement utilisée dans la pratique gynécologique à travers le monde.

Les inconvénients potentiels de la diathermocoagulation sont l'absence de capacité d'effectuer une biopsie diagnostique, l'ampleur des dommages thermiques causés aux tissus sains, la longue période de rééducation et une large gamme de complications peropératoires et postopératoires.

Cette technique fait référence à des méthodes atraumatiques d’élimination des ectropions, puisque la dissection des tissus mous est réalisée à l’aide d’ondes radio haute fréquence. La procédure elle-même est indolore, ne s'accompagne pas de saignements et nécessite une courte période de récupération.

Grâce à cette technique, les spécialistes ont la possibilité d’éliminer un défaut structurel au sein du tissu sain environnant. En outre, les médecins ont la possibilité d’effectuer une étude détaillée des coupes de tissus. Comme aspects positifs de la conisation électrochirurgicale, nous pouvons distinguer un pourcentage minimum de complications peropératoires et postopératoires, la préservation des fonctions du col de l’utérus, ainsi qu’une courte période de régénération.

Pour l'excision de l'ectropion cervical, on utilise un laser à argon, au dioxyde de carbone ou au rubis. Cette procédure est presque indolore et la période de régénération postopératoire est proche du moment de la conisation par radiochirurgie.

Comme les complications probables de la destruction au laser peuvent mettre en évidence le risque d'infection secondaire, une perte de sang impressionnante, la formation d'adhérences entre la surface postérieure du col et du vagin, ainsi que l'endométriose post-coagulation.

En plus des techniques mentionnées, dans des cas plus rares pour le traitement de l'ectropion, des plastiques Emmett sont utilisés. Если рассматриваемое состояние протекает в сочетании с эрозивным поражением слизистой оболочки, то пластическая хирургическая методика является наиболее подходящим вариантом лечения.Dans les étendues du réseau mondial, vous pouvez facilement trouver des informations sur ce qu’est l’ectropion cervical, des photos et des vidéos qui illustrent le traitement de cette anomalie.

Bien que cette formation soit un défaut structurel, sa présence n'affecte pas la possibilité de concevoir et de porter un enfant. Dans la forme congénitale de la maladie, l'infertilité peut être associée non pas au défaut lui-même, mais aux troubles non normaux qui existent dans le corps de la femme dès la naissance.

Causes de

Les raisons provoquant le développement de l'ectropion peuvent être divisées en groupes en fonction de la cause de la pathologie.

  • Causes liées aux dommages mécaniques. Une attention particulière doit être portée aux dommages post-partum. Habituellement, après un travail laborieux, une cicatrice peut se former sur le col. De ce fait, la circulation sanguine est perturbée, ce qui entraîne l'inversion de la partie du col de l'utérus dans le vagin.
  • Une attention particulière est portée au développement de cette pathologie en raison de lésions produites pendant la chirurgie. Souvent après un avortement mal exécuté ou en raison de grattements fréquents pour toutes sortes d'indications. L'avortement tardif au cours duquel le col de l'utérus se dilate artificiellement constitue un danger particulier pour le développement de l'ectropion.
  • La raison associée aux hormones avec facultés affaiblies. Ce problème peut se produire même pour les non-femmes.
  • Causes de l'ectropion, causées par des infections et des pathologies. Souvent, ce problème peut survenir dans le contexte d’une pathologie existante. Par exemple, en raison de la cervicite, de l'endométrite, du cancer. Et ces maladies, à leur tour, apparaissent dans le contexte d'une infection chronique persistante.

Il existe un autre concept qui se développe pour des raisons similaires, il s'agit d'ectropion érodé. Il se présente généralement comme une forme compliquée de pathologie et cache nécessairement en soi des maladies infectieuses et virales des organes urinaires.

Classification

L'ectropion du col utérin est divisé en deux classes.

  • Forme congénitale. Il est communément appelé ectopie cervicale. Cette pathologie provient des filles qui ne vivent pas sexuellement et qui n'ont pas encore accouché. Ce type de pathologie n’est pas non plus associé à des lésions du col de l’utérus. Cette forme d'ectropion est un problème congénital qui se forme et se pose dans l'utérus. On pense que la cause de ce type d'ectropion est un échec hormonal.
  • Forme acquise. L'inversion du canal cervical vers l'extérieur se produit pour un certain nombre de raisons qui sont indiquées dans le sous-titre précédent. Rappelons que la forme acquise d'ectropion se produit dans le contexte d'une lésion du col de l'utérus causée par un avortement ou un accouchement. La forme acquise se manifeste également dans le contexte de la grossesse en raison d’un excès d’hormones féminines.
au contenu ↑

Symptômes et signes

Il existe un lien continu entre les pathologies de l'ectropion et l'érosion. Puisque l'ectropion est une complication de l'érosion, les symptômes de ces pathologies sont assez similaires. Bien sûr, si la maladie commence tout juste à se développer, elle ne donnera pas de signes évidents. Le stade initial peut être détecté par un examen gynécologique. Si la maladie se développe depuis un certain temps, elle peut alors se faire connaître par plusieurs types de manifestations.

  • Échec de cycle Avec un tel diagnostic, les règles d'une femme peuvent arriver plus tôt ou plus tard que d'habitude, et il est possible de modifier la quantité de décharge.
  • Les sensations lors du contact sexuel peuvent ne pas être agréables. La fille ressent de la douleur et de l'inconfort. Plus tard, elle peut commencer à sortir après un rapport sexuel, tel que blanc ou rouge. En conséquence, elle perdra tout intérêt pour le sexe.
  • Douleurs constantes tiraillantes ou douloureuses dans le bas de l'abdomen, qui trouvent un écho dans la région lombaire. Ils peuvent augmenter avec la marche ou l'exercice.
  • Dans le demi-cycle, la fille peut remarquer en présence de décharge dans un grand volume. Ils peuvent être transparents, troubles et avoir une odeur désagréable.
  • L'affaiblissement de l'état général de l'organisme. Le patient peut ressentir une fatigue constante, une somnolence et des courbatures. Ceci est également une conséquence du développement de pathologies dans le corps féminin.

Tous ces symptômes seront observés si des infections s’y rattachent.

Impact sur la conception, la grossesse et l'accouchement

La conception ectropion du col utérin n'est pas affectée. Si cette pathologie est congénitale, des problèmes peuvent survenir dans le contexte d'une maladie ou d'un échec hormonal. Dans ce cas, la maladie concomitante doit être guérie et la femme pourra avoir des enfants.

Mais que se passe-t-il si la patiente tombe enceinte et découvre un ectropion à la base de cette affection? La pathologie elle-même n'interfère pas avec le processus de naissance (si elle est innée). L'ectropion acquis peut être accompagné des phénomènes suivants:

  • Fausse couche,
  • Infection de l'enfant dans l'utérus,
  • Rupture cervicale pendant le travail
  • La nécessité d'une césarienne
  • Endométrite post-partum.

Après avoir découvert cette pathologie, la patiente a besoin de soins et d’une surveillance particuliers. Si vous éliminez les maladies associées à l'ectropion, la grossesse et l'accouchement seront couronnés de succès.

L'ectropion congénital non compliqué en soi n'a pas besoin de traitement. Traiter la pathologie acquise au fil du temps. La guérison à l'ectropion est possible de deux manières. Examinez chacune des méthodes plus en détail.

Traitement chirurgical

Après un traitement antibactérien, une intervention chirurgicale est prescrite en fonction de la zone touchée et du développement de l'ectropion. Il y a plusieurs options:

  • Diathermocoagulation. Cette cautérisation de la zone touchée à l'aide de courant.
  • Conisation Couper la partie malade du col de l'utérus sous la forme d'un cône.
  • Méthode radiochirurgicale. La moxibustion a inversé une partie des ondes radio.
  • La destruction au laser est l’effet sur la portion malsaine du col de l’utérus avec un laser.
  • La méthode du couteau implique la plasticité de l'ectropion. Pour le moment, la méthode ne fait que gagner en popularité.
au contenu ↑

Prévention

L'essentiel en matière de prévention est la visite opportune d'une femme médecin. Au moins 2 fois par an. En outre, les actions susceptibles d’endommager le col de l’utérus: avortement, curetage doivent être évitées de toutes les manières possibles.

Donc, si une ectropion cervicale est diagnostiquée chez quelqu'un, vous devez tout d'abord subir un diagnostic complet. Après avoir sélectionné une option de traitement efficace, et à l'avenir contrôler la possibilité de rechute à l'aide de mesures préventives.

Traitement "couteau"

Elle consiste à réaliser des plastiques chirurgicaux selon la méthode d'Emmett ou de Sturmdorf. Récemment, de nombreux auteurs considèrent ces techniques comme le traitement le plus prometteur pour l'ectropion, en particulier lorsqu'elles sont associées à un cou pseudo-excitant, hypertrophié ou gravement déformé, ainsi qu'en l'absence d'effets du traitement par d'autres méthodes ou de l'impossibilité de les utiliser.

Ectropion cervical et grossesse

L'état pathologique en soi n'affecte pas la possibilité de fécondation, la sécurité du fœtus et la naissance d'un enfant en bonne santé. Si une femme présente une forme congénitale de cette pathologie, une infertilité éventuelle ou une grossesse dysfonctionnelle n'est pas associée à l'ectropion, mais à des troubles hormonaux importants déjà présents, qui sont à l'origine de ce dernier.

Est-il possible d'accoucher avec ectropion cervical?

La présence d'un ectropion isolé n'est pas un obstacle à l'accouchement. Cependant, la combinaison fréquente de cette pathologie avec des processus inflammatoires, une pseudo-érose, des modifications cicatricielles du col utérin sont souvent non seulement la cause d'une fausse couche, mais aussi d'une infection du fœtus, d'une rupture du cou pendant le travail, d'une césarienne, de complications infectieuses telles qu'une métroendométrite dans le post-partum immédiat.

La conception et la grossesse après le retrait du site pathologique et le traitement anti-inflammatoire ultérieur adéquat se déroulent sans conséquences négatives.

Toutes les femmes chez lesquelles un ectropion a été diagnostiqué sont recommandées avec l'une des méthodes chirurgicales. Une approche strictement différenciée dans le choix d'une technique chirurgicale nous permet d'éviter les complications et les cas fréquents d'exacerbation du processus pathologique.

Pronostic et prévention de l'ectropion cervical

Le pronostic pour l'ectropion est favorable, mais l'évolution asymptomatique de la maladie cervicale rend nécessaire un examen préventif annuel chez le gynécologue.

Les mesures visant à prévenir le développement de l'ectropion cervical sont une gestion rationnelle du travail, une contraception rapide et adéquate pour prévenir les avortements.

Caractéristiques générales

Ectropion - qu'est-ce que c'est? Un tel écart est le suivant: l’endocervix, c’est-à-dire la membrane muqueuse du canal cervical, pénètre dans l’environnement acide du vagin à partir d’un environnement alcalin habituel pour lui.

Cela se produit en raison de l'inversion de la muqueuse cervicale dans le vagin. Le phénomène peut être à la fois acquis et inné. La déviation affecte la partie inférieure du cou.

Avec cette violation augmente considérablement le risque de microflore vaginale dans l'utérus, ce qui provoque le processus inflammatoire. En conséquence, un foyer rouge vif apparaît.

Complications possibles - lésions érosives, cervicite, dysplasie. Le plus dangereux est la dégénérescence des cellules et le développement d'un processus malin.

L'ectropion acquis pendant la grossesse peut provoquer une infection du fœtus dans l'utérus, une fausse couche, une rupture du col de l'utérus lors de l'accouchement.

La pathologie peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  • blessures à la naissance causant la rupture du col de l'utérus Ils sont causés par des raisons telles qu'un fœtus trop important, l'utilisation d'opérations génériques, l'utilisation inappropriée de médicaments qui entraînent une activité stimulant la main-d'œuvre. Lorsque des blessures perturbent le processus de contractilité des couches musculaires de l’utérus,
  • avortements fréquents,
  • ectopie cervicale,
  • avortements à une date ultérieure
  • processus infectieux du tractus génital (principalement leurs divisions inférieures),
  • travail prématuré,
  • endométriose du col utérin,
  • débuts sexuels précoces
  • naissances multiples
  • utilisation de seringues obstétricales.

L'érosion et l'ectropion sont des phénomènes interdépendants: le second est une complication du premier. Les jeunes filles qui n'ont pas encore accouché peuvent aussi avoir un ectropion. Cela est dû à des troubles hormonaux.

En outre, la déviation est souvent diagnostiquée chez les filles dont les premières règles ont eu lieu à moins de 12 ans.

Tableau clinique




Les manifestations de la pathologie sont les suivantes:

  • douleur intermittente dans la région lombaire. La nature du syndrome douloureux n’est pas liée à la position du corps. La nature de la douleur peut être aiguë et sourde. Durée - de quelques minutes à plusieurs heures. La douleur apparaît souvent le matin et disparaît au milieu de la journée,
  • écoulements transparents riches du vagin, qui dans certains cas ont une teinte blanche. Au fil du temps, ils peuvent apparaître des traces de pus,
  • inconfort et inconfort pendant ou après les rapports sexuels,
  • troubles de la menstruation. La nature des pertes pendant la menstruation change: leur durée devient différente, elles deviennent rares ou, au contraire, trop abondantes,
  • douleur et lourdeur dans le bas de l'abdomen.

La femme note également des changements généraux dans le bien-être: faiblesse accrue, fatigue, somnolence constante, courbatures.

Maladies pouvant être déclenchées par une déviation

La déviation peut provoquer le développement de violations telles que:

  • cervicite - inflammation du col de l'utérus,
  • Kératose - un changement dans les cellules de la muqueuse vaginale. L’ectropion associé à la kératose est considéré comme une affection très dangereuse, car dans ce cas-ci, on parle du stade précancéreux,
  • La dysplasie est un phénomène accompagné de modifications structurelles de la couche épithéliale. Dans ce cas, les cellules atypiques apparaissent et augmentent en taille. Cette condition est également précancéreuse.

Les pathologies décrites sont ce pour quoi l'ectropion est dangereux. Si vous présentez des symptômes caractéristiques, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Méthodes de diagnostic

Pour le diagnostic de "l'ectropion du col utérin", prescrire les mesures diagnostiques suivantes:

  • examen gynécologique
  • examen de l'histoire,
  • colposcopie
  • biopsie de tissus à la place de l'éversion de la membrane muqueuse,
  • prélèvement d'un frottis sur la membrane muqueuse et ensemencement bactérien du matériel obtenu,
  • Diagnostic PCR,
  • test sanguin pour évaluer le niveau d'hormones.

Les résultats obtenus au cours de la recherche permettent de déterminer le déroulement du traitement.

Approches de traitement

Si la violation revêt un caractère congénital, le traitement vise à supprimer les maladies infectieuses survenant à l’origine.

Dans ce cas, prescrivez ces médicaments:

  • suppositoires vaginaux (Terzhinan, Pimafutsin, Metronidazole),
  • médicaments anti-inflammatoires sous forme de comprimés (ibuprofène, nurofène, kétoprofène),
  • médicaments antibactériens (streptomycine).

En cas d'ectropion cervical acquis, une intervention chirurgicale est prescrite. Comment cette déviation est-elle traitée?

Les méthodes de sélection sont les suivantes:

  • coagulation chimique. Cette intervention est appropriée si le patient présente une lésion érodée. Dans ce cas, l’impact sur la formation problématique se produit par l’utilisation d’un mélange d’acides - ils effectuent une cautérisation. En conséquence, l'ectropion est en croûte. Elle se sépare d'elle-même dans la semaine qui suit la cautérisation. La régénération complète des tissus se produit en un mois.
  • effet électrochirurgical. La zone touchée est cautérisée par un courant électrique. La méthode est appropriée si la patiente a déjà accouché et ne prévoit plus de grossesse, car au cours de la procédure, la zone touchée est retirée et parfois une partie du col de l’utérus est retirée. La guérison complète a lieu dans les 3-4 mois.
  • cautère au laser. Un laser à haute énergie est utilisé. C’est un moyen assez indolore et doux: la plaie après une telle intervention est retardée rapidement, les cicatrices ne restent pas,
  • cryochirurgie. C'est aussi une méthode peu invasive. Les tissus affectés des tissus sont éliminés par congélation avec de l'azote liquide,
  • thermocoagulation. La zone touchée du col de l'utérus est affectée par un coagulateur chauffé. Du tissu cicatriciel se forme - c’est pourquoi cette méthode ne convient pas au traitement des patientes qui n’ont pas encore accouché,
  • radiochirurgie. C'est une méthode progressive dans laquelle la dissection de la formation pathologique en utilisant des ondes radio. Opération douce: les ondes ne détruisent pas les tissus mous en bonne santé. La méthode est presque sans douleur, la guérison est rapide, le risque de saignement est minime.

Après l'opération, il est nécessaire de limiter la baignade dans les étangs et les piscines, d'abandonner le sexe, d'effectuer un travail physique pénible et de faire du sport, d'utiliser des tampons hygiéniques.

La durée de la période de rééducation dépend du volume de l'opération, de la présence de complications et du bien-être général du patient.

Comment se manifeste l'ectropion

Les principales manifestations cliniques de cette pathologie:

  • Douleur dans le bassin, qui fait mal dans la nature.
  • Les échecs du cycle menstruel.
  • Beli
  • Saignements fréquents.

En règle générale, cette maladie affecte en particulier la partie inférieure de l'organe, contribue à la pénétration de la microflore vaginale dans le canal cervical et, par conséquent, à l'inflammation. Un processus inflammatoire prolongé conduit à l'apparition de diverses pathologies, notamment la vraie ectopie et l'atrophie de l'épithélium cervical.

Le code de l'ectropion érosif dans la CIM-86.

Quelles sont les options pour l'éversion

Le plus souvent, l'ectropion cervical est limité à la partie externe du canal, qui est située le plus près de la gorge cervicale externe. Cependant, une inversion plus prononcée de l'endocol sera tout à fait réelle.

Dans des conditions normales, les glandes cervicales produisent une sécrétion de mucus avec une réaction alcaline. Avec ectropion, la surface endocervicale inversée est affectée par un environnement vaginal acidifié, ce qui provoque la formation d’une inflammation. Lors de l'inversion du col utérin, on observe dans la majorité absolue des cas une cervicite et une endocervicite, qui ressemblent à une surface inflammatoire rouge vif. La pseudo-érosion est souvent accompagnée d'une éversion qui se situe à la périphérie de l'ectropion.

Causes de la maladie

  1. Blessures à la naissance

Le principal facteur causal de l’inversion érodée est la présence de lésions cervicales génériques. La cause la plus fréquente est une rupture traumatique bilatérale du col de l’utérus lors de l’accouchement naturel qui se produit dans les situations suivantes:

  • la naissance d'un gros bébé
  • présentation anormale du fœtus pendant le travail (tête extenseur, pelvien),
  • réduction de l'élasticité du tissu cervical (rigidité),
  • utilisation inefficace et inappropriée de médicaments génériques stimulants,
  • utilisation lors d'accouchements (accouchement avec extraction par le vide ou forceps obstétricaux spéciaux),
  • complications post-partum (retard ou violation de l'intégrité de la post-naissance, nécessitant une intervention chirurgicale manuelle pour examiner l'utérus).
  • juxtaposition inappropriée des tissus lors de la suture de déchirures cervicales, notamment en cas de blessure profonde (fractures de 2 à 3 degrés).

Les couches musculaires du cou sont composées de fibres longitudinales et circulaires. Un traumatisme à la naissance perturbe la contractilité musculaire, ce qui provoque une béance du canal cervical et la formation d'un ectropion érodé.

  1. Avortement des dommages cervicaux

L'expansion forcée du canal cervical, qui est toujours effectuée avant l'interruption artificielle de la grossesse, entraîne de multiples lésions traumatiques mineures des tissus, des vaisseaux et des nerfs cervicaux. Une inversion sévère avec érosion ultérieure de la surface cervicale apparaît sur le fond:

  • avortements médicamenteux fréquents,
  • avortements provoqués à long terme (12-14 semaines),
  • interruption de grossesse tardive, peu importe la raison
  • traitements et examens diagnostiques nécessitant une dilatation du canal cervical (hystérésoroscopie).

En fait, toute violation de l'intégrité des muscles cervicaux peut être une cause de la formation d'un ectropion érodé.

  1. Variante congénitale

Bien que ce soit assez rare, il est tout à fait possible que l'inversion congénitale se rencontre chez les jeunes filles. La raison de cette pathologie est une anomalie du tissu musculaire du cou, conduisant à un os externe béant et à la formation d'ectropion.

Symptômes d'inversion cervicale

Lorsque l'ectropion est érodé, le plus souvent aucune manifestation. Certaines femmes peuvent prêter attention aux symptômes inflammatoires suivants:

  • augmentation du nombre de blancs,
  • saignements de contact pendant les rapports sexuels,
  • légère douleur tiraillante dans le périnée ou dans le bas de l'abdomen.

Certaines femmes peuvent avoir des problèmes de conception ou de fœtus, qui se manifestent par une stérilité ou une fausse couche habituelle. Cependant, ceci est davantage dû à une inflammation du canal cervical, apparaissant dans le contexte de l'éversion et de la formation d'une érosion.

Des complications

Si, lors de l'identification d'un ectropion érodé, rien n'est fait, les conséquences possibles seront les problèmes suivants:

  • processus inflammatoire chronique dans le domaine de l'éversion, ce qui conduira à la dysplasie et augmentera considérablement le risque de cancer du col utérin,
  • dans le contexte d'infection et en violation de la barrière protectrice cervicale, le risque de pénétration de micro-organismes dans les parties supérieures des organes de reproduction (endométrite, salpingoophorite, paramétrite)
  • les modifications cervicales sur le fond de l'éversion et de l'inflammation deviennent la base de la formation d'infertilité ou de fausse couche habituelle,
  • Lorsque la grossesse survient sur fond d'ectropion érodé, le risque d'insuffisance cervicale et de décharge intempestive de liquide amniotique, qui provoque un travail prématuré, augmente considérablement.

Pin
Send
Share
Send
Send