La vie

Qu'est-ce que la douleur au coeur pendant la menstruation?

Pin
Send
Share
Send
Send


La douleur au coeur pendant la menstruation et en face d'eux est considérée comme l'un des signes du syndrome prémenstruel. Elle se manifeste beaucoup moins souvent que des douleurs abdominales et thoraciques, des nausées, des troubles intestinaux. De plus, un symptôme alarmant peut ne pas apparaître à chaque fois, mais périodiquement. Dans la plupart des cas, l’inconfort du sternum n’a rien à voir avec une maladie cardiaque, il disparaît après la menstruation. Quelle est la cause de la douleur cardiaque avant la menstruation?

Manifestations du syndrome prémenstruel

Presque toutes les femmes connaissent le sentiment de syndrome prémenstruel. Mais cela se manifeste de différentes manières. En général, les experts identifient plus de 100 symptômes. Les changements hormonaux dans le corps d'une femme avant la menstruation entraînent de nombreuses conséquences. Dans une situation stressante, littéralement tous les organes internes, tous les systèmes vitaux. En particulier le stress est le système nerveux, vasculaire. Le cœur est un organe au centre même du changement interne. En outre, une douleur dans l'hypochondre gauche peut indiquer une névralgie, qui n'a rien de commun avec une maladie cardiaque.

Causes de douleurs cardiaques avant la menstruation

Lorsqu'on leur a demandé au forum pourquoi le cœur leur faisait mal avant les règles et pendant les règles, la plupart des femmes ont laissé la réponse suivante: «J'en entends parler pour la première fois!». Bien que, en général, rien d’étrange à cela.

  • Toutes les maladies des nerfs! Lorsque le cœur fait mal, il est recommandé d’être moins nerveux pour éviter le stress. Avant les règles, le système nerveux est particulièrement vulnérable. Larmes déraisonnables, sautes d'humeur, impressionnabilité excessive, insomnie, peurs. Tout cela affecte le travail du coeur. Les individus de la femme particulièrement impressionnables semblent avoir un caractère douloureux ou collant. La première raison pour laquelle le corps peut faire mal.
  • Avant les règles, l’utérus se prépare au rejet de la couche endométriale. Des crampes sont présentes dans le bas de l'abdomen, transmises aux organes voisins. Les navires ont tendance à se dilater, puis à se rétrécir fortement. Le manque d'oxygène au cœur entraîne des sensations désagréables. Un changement dans l'état du système vasculaire est la deuxième cause de douleur dans le cœur avant la menstruation.

  • Pendant la menstruation, le cœur a mal à cause d'une carence en fer, une diminution de l'hémoglobine. Surtout la situation est particulière avec des saignements graves. Mais cela peut se produire après 3 jours de menstruation, lorsque les menstruations sont plus abondantes que les autres jours. L'hémoglobine basse est dangereuse avec manque d'oxygène. Les organes internes ne sont pas en mesure de fournir complètement de l'oxygène au cœur. En conséquence, ça commence à faire mal. À la fin de la menstruation, les forces sont rétablies - la douleur passe. Pour réduire l'hémoglobine peut déjà à la veille de la menstruation. C'est donc la troisième cause de douleur dans le cœur avant les règles et pendant les règles.
  • Une pression faible à la veille de la menstruation se produit toutes les 3 femmes. Vertiges, faiblesse, palpitations cardiaques, fatigue, maux de tête, nausées, douleurs dans la région du coeur. Ce sont tous des signes d'hypertension. La quatrième raison pour laquelle le coeur fait mal.

Contribue à l'apparition de douleurs facteurs externes qui rendent une femme inquiète, inquiète, nerveuse. Si pendant le mois précédent il y avait des événements désagréables. À la veille de votre mois, le cœur commencera à faire mal. Si la douleur survient à chaque fois, ne disparaît pas après la menstruation ou se fait sentir entre les menstruations, il est recommandé de consulter un cardiologue, un gynécologue.

Comment supprimer un symptôme

En l'absence de maladies du corps, vous pouvez vous-même faire face à des sensations douloureuses. Cela aidera à l'exercice, à la respiration, au sédatif. Pour supprimer la douleur, il est nécessaire d'éliminer la cause. Dans ce cas, il est uniquement possible de réduire la manifestation négative du SPM.

  1. Quand le coeur fait mal, il y a le vertige, la faiblesse. Dans certains cas, tout se termine par une perte de conscience. En cas d'apparition de sensations désagréables dans le côté gauche de l'hypochondre, il est recommandé de boire du valocordin, du validol. Les médicaments agissent de manière apaisante, contribuent à la relaxation des vaisseaux sanguins. Meilleure circulation sanguine.
  2. Dès que le corps commence à avoir des accès de douleur, vous devez vous asseoir ou vous allonger, vous détendre, respirer au maximum. Une respiration profonde mais calme normalise le travail du corps, le cœur cessera de faire mal.
  3. Peu avant le début de la menstruation, les aliments riches en fer doivent être introduits dans le régime alimentaire. Diminuez ensuite le risque de réduction de l'hémoglobine. Les aliments les plus abordables sont les pommes, le foie, la viande et la bouillie de sarrasin.
  4. Augmentez la pression du thé vert, du chocolat et du vin rouge. Vous pouvez prendre un comprimé de citramon, citropack, tout médicament contenant de la caféine. Ainsi qu'un complexe de vitamines à teneur en fer.
  5. Si le cœur vous fait mal, vous devez prendre des sédatifs sous forme de teinture d’agripaume, de valériane et de gloda. Vous pouvez faire un "cocktail" de ces médicaments. Mélanger 10 gouttes de chaque, arrosé avec de l'eau, thé, jus. Affecte favorablement le système nerveux du thé de camomille, mélisse, menthe.

Veillez à bien dormir, reposez-vous. Faites des promenades, des courses légères. Passez plus de temps à l'extérieur. Ensuite, le cœur cessera de faire mal, les autres manifestations du syndrome prémenstruel diminueront.

Pourquoi le cœur fait-il mal pendant la menstruation?

Une forte variation du rapport entre la quantité d'oestrogène et de progestérone provoque une irritabilité, des sautes d'humeur et des larmoiements. L'augmentation du nombre de stress émotionnel en présence de pathologies cardiaques peut se transformer en crise d'angine. Mais même en l'absence de maladie cardiaque, une régulation déficiente des fonctions des nerfs périphériques et une stimulation excessive du système nerveux central entraînent des douleurs douloureuses.

L'excès d'œstrogènes, nécessaire au rejet de l'endomètre, explique également la rétention d'eau dans les tissus. Selon les statistiques, un gonflement est observé chez 50% des femmes. La rétention d’eau est particulièrement caractéristique de celles qui ont un taux élevé d’androgènes, d’œstrogènes et de «l’hormone du bonheur», la sérotonine, quelques jours avant les saignements menstruels.

Les douleurs cardiaques se manifestent non seulement par le gonflement des organes internes, mais également par l’engorgement des glandes mammaires. Leurs lobes en expansion serrent les nœuds et les nerfs du sternum, ce qui provoque des douleurs.

La rétention d'eau est renforcée par la production active de l'hormone prolactine. En plus de l'œdème, un excès de cette substance explique l'augmentation de la pression artérielle et la tachycardie. La prolactine prolonge la phase d'excitation dans les cellules du myocarde lors de la contraction du cœur, ce qui entraîne l'apparition d'une douleur aiguë qui apparaît de manière cyclique.

La douleur peut également survenir en l'absence d'une production excessive d'hormones. Ils sont causés par les prostaglandines - substances biologiquement actives d’origine lipidique. On leur attribue des cellules mourantes et crée un "phare" pour l'immunité. Les prostaglandines isolées du rejet de l'endomètre provoquent des douleurs dans divers organes et systèmes humains: la rate, le tractus gastro-intestinal, le cœur, le système musculo-squelettique.

La douleur dans le sternum est la plus caractéristique de la forme de crise du PCI. Lorsqu'il est marqué "syndrome d'attaque de panique", se manifeste par des chutes de pression, la peur de la mort, des crampes abdominales, des frissons, des pulsations et des battements de coeur fréquents. La fin de l'attaque est accompagnée par le besoin urgent d'uriner.

Avec l'apparition de la menstruation, la plupart des effets désagréables disparaissent, mais avec des manifestations intenses de 5 à 12 symptômes à la fois, la douleur cardiaque persiste pendant la menstruation.

Comment soulager la douleur cardiaque avec le syndrome prémenstruel?

La méthode de traitement dépend de la forme du syndrome prémenstruel. Pour éliminer les manifestations cardiaques du syndrome prémenstruel, divers groupes de médicaments sont utilisés:

  • diurétiques (diurétiques),
  • des tranquillisants,
  • antidépresseurs
  • sédatifs homéopathiques et à base de plantes

  • les médicaments antiprostaglandines,
  • médicaments pour améliorer la circulation sanguine du cerveau,
  • les médicaments hormonaux (en particulier les gestagènes),
  • antihistaminiques,
  • agonistes de la dopamine,
  • médicaments pour la normalisation du métabolisme des neurotransmetteurs,
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • vitamines A, E, B.

Le gynécologue peut prescrire des médicaments sur une base continue (médicaments hormonaux, vitamines), pendant 2-3 semaines avant la menstruation, ou seulement au début du syndrome prémenstruel.

Grande importance et bonne nutrition. Pour réduire l'intensité de la douleur, il est nécessaire d'augmenter la proportion d'aliments contenant des fibres (légumes, céréales, graines) et du potassium (raisins secs, pruneaux, abricots secs, abricots, pastèques) dans le régime alimentaire, afin de réduire la consommation de sources d'alcaloïdes purs (café, cacao, thé) et de graisses animales. .

La consommation active de sources de K aidera à éviter les douleurs cardiaques après la menstruation, ce qui peut être dû à la pression de l'œdème interne sur les terminaisons nerveuses intrathoraciques.

La médecine traditionnelle propose l'utilisation de bouillons apaisants complexes, de thés à la mélisse, de menthe et de camomille pharmaceutique.

Si vous ressentez une gêne cardiaque pendant la période de PCI, il est recommandé de consulter systématiquement un cardiologue, un neurologue et un gynécologue. Il n'est pas nécessaire de consulter un médecin: ce n'est souvent pas le déséquilibre hormonal qui le cause, mais la pathologie de la valvule ou l'ischémie du myocarde.

Mais non seulement les pathologies graves peuvent être cachées derrière les symptômes du syndrome prémenstruel, mais l'effet inverse se produit. Par exemple, le syndrome prémenstruel peut manifester une douleur qui n'est pas inhibée par la nitroglycérine, un essoufflement et une faiblesse en l'absence de modifications caractéristiques de l'ECG, ce qui conduit à la formulation d'un diagnostic erroné d '"infarctus du myocarde atypique".

Avant et pendant la menstruation, le cœur peut faire mal même en l'absence de pathologies, de ses composants. La tâche du patient est de diagnostiquer rapidement la cause de l'inconfort et de suivre avec précision les recommandations du cardiologue et du gynécologue. Une méthode de traitement bien choisie et un minimum de stress au cours de la période prémenstruelle aideront à réduire l'intensité des sensations douloureuses ou à les éliminer complètement.

Syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est un complexe cyclique de symptômes qui se manifeste chez certaines filles avant la menstruation. Elle se caractérise par des troubles psychosomatiques, vasculaires, métaboliques et endocriniens, qui sont restaurés au début d'un nouveau cycle.

Le syndrome prémenstruel se produit pour plusieurs raisons: surexcitation nerveuse, changements dans les processus métaboliques du corps, perturbation du système cardiovasculaire, mais ils sont basés sur un facteur majeur - l'altération hormonale.

Manifestations psychosomatiques

Les troubles psychosomatiques au cours du syndrome prémenstruel sont causés par une diminution des taux sanguins de deux hormones: l'œstrogène et la progestérone. Ils ont un effet sédatif doux, sédatif. Mais le nombre d'oxytocine - substance active stimulante et anesthésique - augmente, de sorte que le système nerveux est constamment irrité.

Les symptômes psychosomatiques sont les plus "désagréables", car ils se manifestent dans le comportement d'une femme par rapport à d'autres personnes. L'agressivité et la dépressivité augmentent, l'irritabilité, les larmoiements et la dépression se produisent.

Beaucoup d'odeurs, de goûts et de sons sont perçus différemment par le système nerveux excité et peuvent causer un inconfort. En raison de l'excitation du système nerveux central, les neurones périphériques souffrent: d'une diminution de la perception tactile, d'un léger engourdissement des membres et d'un engorgement de la poitrine.

Manifestations végéto-vasculaires

Réduire la quantité d'hormone sexuelle masculine - la testostérone - avant la menstruation, ainsi qu'une augmentation de la prolactine, provoquer un œdème grave, modifier le rythme cardiaque habituel: le rythme cardiaque peut augmenter ou ralentir, notamment après l'exercice, l'alcool et la caféine. Un œdème sévère augmente la quantité de sang en circulation, de sorte qu'il augmente la pression à l'intérieur des vaisseaux et que l'accumulation de liquide dans les tissus des organes internes conduit à la compression des terminaisons nerveuses.

Les symptômes végétatifs du syndrome prémenstruel sont de telles manifestations:

  • mal de tête
  • douleur sourde et douloureuse au coeur,
  • les poches
  • un battement de coeur qui peut augmenter ou ralentir
  • vertiges dus à un dysfonctionnement des vaisseaux cérébraux,
  • hypertension artérielle
  • nausée

Œstrogène et progestérone

L'œstrogène et la progestérone régulent non seulement le système sexuel de la femme, mais normalisent également le fonctionnement du système nerveux, procurant un léger effet sédatif en cas de stimulation excessive. C’est à cause de la diminution de leur niveau à la fin de l’ovulation que des changements psychosomatiques négatifs apparaissent, le travail du système nerveux périphérique est perturbé.

Avant les règles, la douleur au cœur causée par une modification de la quantité d’œstrogènes et de progestérone a un caractère terne et terne. Ils apparaissent en raison de l'excitation croissante du système nerveux central (cerveau) et de la détérioration de la régulation des terminaisons nerveuses périphériques dans les organes.

Prostaglandines

Les prostaglandines sont des substances qui provoquent une inflammation et une douleur. Ils se démarquent surtout
cellules infectées ou mourantes. Le rôle de ces substances pour le système immunitaire est difficile

sous-estimer, car ils sont un phare pour les cellules défensives, appelant à l'endroit de la mort ou de l'infection des tissus corporels.

Lorsque l’endomètre commence à rejeter au début de la période menstruelle, les cellules de la muqueuse utérine meurent et les prostaglandines sont sécrétées. Cela provoque des douleurs non seulement dans le système génital, mais aussi dans les organes du corpus: cœur, foie, rate, intestins.

Le cœur commence à faire mal soudainement, l'inconfort a un caractère sourd et douloureux et dure 2 à 3 minutes, surtout si la jeune fille est en paix à ce moment-là.

Facteurs de développement du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel ne se manifeste pas chez toutes les filles; on peut donc supposer que non seulement des changements hormonaux, mais également d'autres facteurs sont impliqués dans l'apparition du syndrome prémenstruel:

  • tension nerveuse constante
  • manque de minéraux, en particulier de potassium et de calcium,
  • augmentation de l'activité physique sur le fond de l'ovulation et de la menstruation,
  • mauvaise alimentation faible en gras
  • mauvais sommeil
  • abus de caféine et de cigarettes.

Ces facteurs renforcent considérablement l'effet des modifications hormonales et contribuent au développement de la douleur dans la région du muscle cardiaque.

Diagnostics PMS

À la question de nombreuses filles, pourquoi le cœur fait mal avant ou après la menstruation, le diagnostic aidera à répondre. Tout d'abord, il est nécessaire de s'adresser à trois médecins: un cardiologue, un neurologue et un gynécologue. Le premier spécialiste doit vérifier le rythme cardiaque de la femme et, si une valvule ou d’autres parties du cœur sont suspectées, procéder à une IRM.

Si le cardiologue ne constate aucune violation «de sa part», le gynécologue sera alors en mesure de recueillir des antécédents de syndrome prémenstruel, à savoir des symptômes qui surviennent chez une femme. Après

il est nécessaire de prendre une analyse de sang, d'urine, de vérifier le contenu de différentes hormones, glucose, prostaglandines, ions de sel (ce qui est particulièrement important en cas d'œdème aigu).

Beaucoup moins souvent, le problème de la douleur cardiaque avant la menstruation est associé à des troubles nerveux, dont l’augmentation des manifestations est causée par des troubles hormonaux. Par conséquent, il vaut la peine de consulter un neurologue pour procéder à un examen externe ainsi qu’à une analyse EEG, qui montrera l’activité électrique des neurones du cerveau.

Le traitement de la douleur cardiaque pour différentes raisons est différent. Par exemple, si une patiente a un gonflement grave, alors, avant l’apparition de la menstruation, on peut lui prescrire des médicaments diurétiques ou des herbes médicinales qui aideront à normaliser le contenu hydrique à l’intérieur du corps. En cas de perturbation du travail du système nerveux, une psychothérapie est nécessaire sous la forme de médicaments sédatifs ou de remèdes homéopathiques. Ces derniers sont composés d'ingrédients à base de plantes et leur efficacité élevée est due pour la plupart à l'effet placebo.

Si la cause de la douleur cardiaque est un déséquilibre hormonal fort, le traitement par l’utilisation d’hormones: progestérone et œstrogène sera bénéfique. Ils calment le système nerveux et réduisent également l'excitation.

Aide toi

Chaque femme peut faciliter le syndrome prémenstruel en observant une nutrition adéquate, dans laquelle le contenu en substances minérales, protéines, lipides et glucides sera équilibré. Réduire le stress, améliorer la qualité du sommeil et faire de l'exercice modéré - tout cela renforcera le corps et aidera à résister aux désordres du système nerveux.

Pendant le syndrome prémenstruel, beaucoup aident les tisanes provenant de mélisse, de camomille, de menthe ou d'honoraires calmants spéciaux, ainsi que le rejet des restrictions alimentaires sévères. Par exemple, boire 20 à 30 grammes de chocolat par jour ne gâchera pas la forme, mais provoquera la libération de sérotonine, qui soulage la douleur et apaise le système nerveux.

La douleur au cœur avec le syndrome prémenstruel dérange beaucoup de filles. Ceci est dû à la violation du fond hormonal et à d'autres facteurs. Pour tolérer un inconfort ne devrait pas être plus long que 2 mois, il est préférable de contacter les experts et de trouver la cause de l'inconfort.

L'effet des hormones sur le coeur

La maladie avant les jours critiques est considérée comme tout à fait normale. Cependant, les douleurs cardiaques devraient alerter. Ceci est un signal au corps qu'il y a un problème qui a besoin d'attention.

Chaque substance active agit différemment sur le muscle et le rythme cardiaque.

La synthèse des hormones stéroïdes, responsables des processus métaboliques, ralentit considérablement après l’ovulation.Augmentation de la production de prolactine, qui provoque un gonflement et une augmentation de la pression artérielle. Le corps conserve les oligo-éléments qui contribuent aux changements du rythme cardiaque. L'excès de sodium double l'excitabilité cellulaire, entraînant des douleurs à la poitrine.

Facteurs affectant la douleur thoracique

Le syndrome prémenstruel se déroule de différentes manières. Certaines femmes souffrent du syndrome presque sans douleur, d'autres considèrent les jours jusqu'à la fin des menstruations. Tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Les facteurs suivants affectent l'apparition de douleurs cardiaques:

  • le stress vécu la veille
  • choc nerveux
  • manque de graisse, de vitamines et d'oligo-éléments dans le corps,
  • état dépressif
  • mauvaises habitudes
  • manque de sommeil
  • pas assez de temps pour se reposer,
  • la caféine,
  • thé fort
  • faible taux d'hémoglobine
  • épuisement du corps par l'effort physique
  • manque d'oxygène.

Produits d'inconfort thoracique

Les mesures thérapeutiques doivent viser à éliminer les douleurs cardiaques. Comme ils se manifestent au cours de la période du syndrome prémenstruel, des médicaments complexes de différents groupes sont généralement prescrits. Pour éliminer l'utilisation des symptômes:

  • médicaments pour la circulation sanguine
  • médicaments diurétiques,
  • antidépresseurs
  • hormones artificielles
  • complexe de vitamines
  • des moyens pour la normalisation du métabolisme des neurotransmetteurs,
  • sédatifs naturels à base de plantes
  • les anti-inflammatoires,
  • tranquillisants.

Le médecin choisit une méthode de traitement basée sur l'étiologie de la colique du muscle cardiaque. Les médicaments hormonaux sont prescrits sur une base continue pour une certaine période. De plus, il est recommandé de compléter le traitement avec un complexe de vitamines.

Il est conseillé de réviser votre régime si la douleur survient à cause d'un œdème interne. Il est nécessaire de réduire la consommation de café, de thé et de graisses animales, afin d'enrichir le régime alimentaire avec des aliments contenant des fibres et du potassium.

Les premiers soins pour les coliques cardiaques peuvent être fournis avec des sédatifs. Par exemple, il est recommandé de prendre la teinture de Motherwort ou de valériane.

Prévention

Si un malaise thoracique vous dérange exclusivement pendant le syndrome prémenstruel, vous pouvez faire face à ce symptôme en suivant des règles simples:

  1. Besoin régulièrement utiliser des thés pharmaceutiques spéciauxqui ont un effet sédatif. Leur composition comprend généralement la menthe, le thym, la mélisse, la camomille.
  2. Toute activité physique oblige le muscle cardiaque à travailler plus activement. Il est donc souhaitable de la faire avant les règles. ne charge pas le corps, surtout cardio.
  3. Sommeil correct reste la principale composante de la santé. La nuit, vous devez vous reposer pendant au moins huit heures.
  4. Les douleurs cardiaques provoquent souvent des sauts systolique et diastolique AD. Pour le bien-être il doit être réglementé. Pour réduire la pression, il est recommandé d'utiliser des médicaments diurétiques. Augmenter son utilisation de médicaments contenant de la caféine. Le même effet a des boissons avec ce composant et du chocolat noir.
  5. Vous devriez vous protéger du stress et du stress.. Il est recommandé de passer du temps à votre guise, de communiquer avec des gens agréables, de marcher à l'air frais.
  6. Il est nécessaire d'améliorer la nutrition, d'ajouter des vitamines et des fibres. Élimine partiellement la farine de l'alimentation, épicée, douce et grasse.

Toutes les mesures préventives doivent être effectuées au moins deux semaines avant les prochains jours critiques. Le corps doit s'adapter à un nouveau mode de vie.

Et si j'ai une question similaire, mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations nécessaires parmi les réponses à cette question ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une autre question au médecin sur cette page si celle-ci concerne la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question à laquelle nos médecins répondront au bout d’un moment. C'est gratuit Vous pouvez également rechercher les informations nécessaires dans des questions similaires sur cette page ou sur la page de recherche du site. Nous vous serions très reconnaissants de nous recommander à vos amis sur les réseaux sociaux.

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales dans le mode de correspondance avec des médecins sur le site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans votre domaine. Actuellement, le site fournit des conseils sur 45 domaines: allergologue, neurologue, gastro-entérologue, hématologue, généticien, gynécologue, homéopathe, dermatologue, pédiatre, neurologue orthophoniste, Laura, mammologue, avocate en médecine, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, oncologue, oncologue, chirurgien orthopédiste, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, proctologue, Psychiatre, psychologue, pneumologue, rhumatologue, sexologue-andrologue, dentiste, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 95,25% des questions.

Traitement de cardiopathie

Dans le traitement des cardialgies et des cardiopathies ménopausiques, la psychothérapie joue le rôle principal: expliquer aux patients la sécurité totale du syndrome douloureux (déconnexion avec l'angine de poitrine) et des modifications détectables de l'ECG. Le repos au lit n'est pas montré. En règle générale, les patients restent capables de travailler.

La pharmacothérapie est réduite à la prise de médicaments à base de valériane en cas de cardialgie persistante. L’indicateur le plus important de l’efficacité du traitement est la disparition ou l’affaiblissement significatif
douleur indépendamment de l'ECG. Le pronostic est favorable.

On observe une cardiopathie dyshormonale avec un tableau clinique similaire à celui décrit ci-dessus dans le traitement de l'adénome des hormones sexuelles ou du cancer de la prostate. La thérapie appropriée est la même que la cardiopathie.

Cardialgie, des battements prématurés ventriculaires se produisent pendant la puberté (cœur pubertaire). Dans ce syndrome, des caractéristiques à la fois végétatives et comportementales de l'état non standard sont observées, bien qu'elles soient significativement moins prononcées qu'en ménopause. Un traitement spécial n'est pas effectué. Le pronostic est favorable.

Toutes les caractéristiques de la cardiopathie climatérique (y compris l'apparition d'une onde T négative sur l'ECG) peuvent être observées avant et pendant les premiers jours de la menstruation - syndrome prémenstruel. Une thérapie spéciale n'est pas effectuée.

Douleur cardiaque en signe de syndrome prémenstruel

Douleur cardiaque - un signe du syndrome prémenstruel

La plupart des femmes éprouvent des symptômes désagréables non pas pendant les jours critiques, mais devant elles. La liste des signes prémenstruels est connue, le principal d'entre eux est la douleur au niveau des organes génitaux internes. Les sentiments peuvent donner dans le bas du dos, ce qui n’est pas surprenant.

Mais pour certains, cela peut être trouvé derrière le sternum. Une sensation de gaufrage dans la région, des picotements ou des sensations plus fortes, une femme se demande si son cœur peut lui faire mal avant ses règles ou s'il est temps de se rendre chez un cardiologue. Parfois, un tel spécialiste peut aider.

Les douleurs cardiaques pourraient bien ne pas être causées par des problèmes de cardiologie, mais par un dysfonctionnement du système endocrinien, de l'appareil reproducteur, des troubles hormonaux et neurologiques.

Nous vous recommandons de lire l'article sur l'élimination de la douleur pendant les règles. Vous apprendrez les causes et les principaux symptômes de la dysménorrhée, les caractéristiques du diagnostic et du traitement, les méthodes de soulagement de la douleur sans médicament.

Causes de la douleur prémenstruelle

La période précédant les jours critiques est caractérisée par une modification de l'équilibre des hormones. Sans cela, le corps ne serait pas prêt à remplacer l'endomètre supérieur.

Les œstrogènes commencent à prévaloir sur la progestérone, qui provoque certaines réactions corporelles. Les douleurs au coeur avant les règles sont le résultat d'un ou plusieurs d'entre eux:

Causes de la douleur cardiaque prémenstruelle

Pendant les menstruations

Le début des journées critiques est marqué par le fait que la plupart des symptômes désagréables disparaissent. Mais certains continuent à tourmenter tout au long de la menstruation. Les experts considèrent qu'il s'agit d'une manifestation grave du syndrome prémenstruel, lorsque l'on ne remarque pas 1 à 3 de ses signes, mais les 5-12, et dans une grande mesure.

Mais même en présence d'une forme bénigne de syndrome prémenstruel, le cœur souffre souvent pendant la menstruation. Surtout quand il a une orientation de crise. En plus des sensations derrière le sternum, une femme est poursuivie par la peur de la mort, le pouls du battage. Des manifestations plus graves se produisent la nuit et se terminent par une miction rapide.

Nous vous conseillons de lire un article sur la visite d'un gynécologue pendant la menstruation. Vous apprendrez les caractéristiques de l'examen, la nécessité de consulter un médecin et de vous y préparer.

Dysménorrhée

Dysménorrhée - la cause de la douleur dans le coeur

Certaines souffrent de menstruations accompagnées de tout un ensemble de manifestations sévères. Le principal est la douleur intense dans l'abdomen, causée par le déséquilibre hormonal, la mauvaise structure des organes. En règle générale, le diagnostic gynécologique en est la raison cachée:

La dysménorrhée est une manifestation vasculaire qui se manifeste par une faiblesse grave, des nausées. Il n’est pas surprenant que, pendant les règles, le cœur soit douloureux. Après tout, avec un état similaire, les vaisseaux sont ensuite compressés, puis développés. La douleur ressentie à l'arrière de la tête, la région des orbites, peut entraîner une perte de conscience.

Tous les mois et troublant, le cœur doit amener la femme au bureau du gynécologue. La cause de la douleur dans cette période sont des problèmes dans la sphère reproductive ou hormonale.

Un traitement réussi de la maladie sous-jacente arrête également les manifestations vasculaires. Et une patience excessive entraînera des changements irréversibles dans le cœur.

Nous vous recommandons de lire un article sur les douleurs cardiaques pendant la menstruation. Vous en apprendrez plus sur les douleurs cardiaques en tant que signe du SPM.

Des dysfonctionnements du fonctionnement des glandes surrénales dus à une chute du niveau d'hormones féminines provoquent une augmentation de la pression, des douleurs au coeur

Douleur dans le coeur due à la perturbation de l'oxygène à l'un de ses sites. Ils peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements.

Existe-t-il une relation entre les règles et les douleurs cardiaques? Faites attention si vous avez une question à l'obstétricien-gynécologue.

Douleur dans le coeur, vertiges, migraines, hypertension provoquée par l'incapacité de dormir

La douleur dans le coeur est plus souvent perturbée que les manifestations habituelles dans la tête pendant la ménopause.

Pin
Send
Share
Send
Send