L'hygiène

Causes de la nausée pendant la menstruation

Pin
Send
Share
Send
Send


Menstruation - assez de stress pour le corps de la femme, durant lequel il y a de forts changements hormonaux.

Tout cela s'accompagne de symptômes désagréables pouvant provoquer des nausées et des vertiges, des sautes d'humeur. Pour quelles raisons les nausées se développent-elles pendant la menstruation, que doit-on faire et comment s’aider soi-même?

Quelle est la menstruation?

Sous l'influence directe des hormones, un ovule mûrit dans l'un des ovaires femelles avec un intervalle de 21 à 35 jours.

Après cela, il quitte les ovaires, respectivement, nous parlons du début de l'ovulation, lorsque l'ovule à travers les trompes de Fallope est envoyé dans la cavité utérine.

La cavité utérine elle-même est prête à accepter la cellule œuf - sa couche interne, l’endomètre, est épaissie et épaissie, renforcée par un réseau de vaisseaux et de nutriments.

Si l'œuf n'est pas fécondé, la couche la plus haute de l'endomètre est rejetée et quitte le corps 2 semaines après la libération de l'ovule, l'ovulation.

Le processus lui-même s'accompagne de la perte non seulement de tissus, mais également de sang - c'est la menstruation.

Syndrome prémenstruel ou syndrome prémenstruel abrégé - complexe dans son processus de troubles somatiques et mentaux, se manifestant chez la femme 2-14 jours avant l’apparition de la menstruation et disparaissant après celle-ci.

Les gynécologues du syndrome prémenstruel diagnostiquent eux-mêmes 3 à 4 femmes sur 100 en âge de procréer, et leurs symptômes peuvent être divisés sous forme conditionnelle dans les groupes suivants:

  1. Comportementale émotionnelle. Ils échouent dans une tension excessive et une anxiété déraisonnable, des différences d'humeur et des préférences gustatives, un appétit, une insomnie.
  2. Symptômes somatiques - Ce sont les maux de tête et la pression sur les yeux, la prise de poids et la faiblesse générale chez la femme, l'enflure du péritoine et l'engorgement de la poitrine, les douleurs musculaires et la diarrhée.

Une telle division est plutôt arbitraire, cependant, elle donne une image complète des symptômes qui dérangent une femme pendant la période du syndrome prémenstruel.

Nausée pendant la menstruation

Souvent, au seuil de la menstruation ou pendant le flux menstruel, une femme s'inquiète des nausées - les causes profondes de l'apparition de ce symptôme négatif sont directement déterminées et dépendent du facteur provoquant.

À cet égard, il est important de ne pas pratiquer l'autodiagnostic ni le traitement, mais de consulter un médecin, de subir un examen et, si nécessaire, un traitement.

Les attaques de nausée pendant la période du flux menstruel peuvent être très différentes et parmi les médecins les plus courants, on distingue:

  1. Production d'hormones dans le corps - les prostaglandines, un composé très volatil qui agira directement sur les systèmes musculaire et circulatoire. Au cours de cette période, les vaisseaux se dilatent, le sang se coagule mal, un spasme se manifeste et, par conséquent, des règles abondantes et douloureuses.

  2. Production de sératonine - C’est cette hormone qui provoque également des nausées pendant la période du syndrome prémenstruel et de la menstruation. Cette hormone est produite directement dans le liquide céphalo-rachidien et en petites quantités, mais elle a un effet négatif sur l'élimination du liquide en excès du corps. En conséquence - gonflement du cerveau et accès de nausée et de vertiges.
  3. Décalage dans la cavité des organes pelviens de l'utérus - lorsqu'il est déplacé, même légèrement en arrière, les racines et les terminaisons nerveuses sont comprimées. Ceci provoque le syndrome de la douleur - un tel phénomène est le plus souvent observé après l'accouchement ou l'effort physique, d'autres pathologies.
  4. L'intoxication. Empoisonnement avec des produits et des médicaments de qualité médiocre, des métaux lourds et d'autres composés. Quoi qu’il en soit, quelle que soit la source de l’intoxication et de l’empoisonnement, cela provoque des accès de nausée et de vomissement, des vertiges et d’autres symptômes négatifs.
  5. Les attaques de nausée peuvent indiquer une grossesse - dans ce cas, le mensuel peut passer, mais le soi-disant "faux" flux menstruel. Au cours des premiers mois de la grossesse, une femme peut présenter des pertes ressemblant à un flux menstruel, accompagnées de nausées et de douleurs dans le bas de l'abdomen. Parce qu'il est important de faire un test de grossesse si vous soupçonnez ce fait.
  6. Utilisation contraceptive hormonale peut également déclencher des nausées. Si les médicaments contraceptifs ne sont pas choisis correctement, cela peut entraîner non seulement un déséquilibre hormonal et des nausées, mais aussi une grossesse non planifiée. Bien que les médecins et les fabricants le disent bien, un phénomène tel que la nausée peut être un effet secondaire de la prise de ces formulations. Mais si après 2-3 mois, ce facteur négatif ne disparaît pas - cela vaut la peine d’en prendre d’autres bien.

La liste des causes provoquant des nausées pendant la menstruation n'est pas exhaustive, mais elles sont principalement prises en compte.

Pourquoi y a-t-il des douleurs pendant la menstruation?

Les crises de douleur dans la partie inférieure de la période des gynécologues du flux menstruel diagnostiquent 3 à 5 patientes sur 10, et seule une petite partie de celle-ci provoque de telles attaques que vous devez prendre des médicaments puissants.

Selon les médecins, des épisodes de douleur intense au cours du flux menstruel peuvent être dus à:

  • Opiacés peu endogènes et insuffisante dans sa durée pendant la phase lutéale.

  • Défaut dans la fonctionnalité des enzymes tissulaires de la couche endométriale et perturbation du processus de fragmentation de la muqueuse rejetée tapissant la cavité utérine.
  • Prostaglandines élevées et sensibilité excessive à la douleur chez une femme.

Il convient de noter le moment que les menstruations douloureuses ou selon scientifique - algoménorrhée par les médecins conditionnellement divisée en primaire et secondaire:

  • Sous forme primaire L’algoménorrhée, un syndrome douloureux intense est due aux caractéristiques individuelles de la structure du corps de la femme ou à la mauvaise position dans l’utérus. Se manifeste le plus souvent à l'adolescence, après le début des premières règles.
  • Forme secondaire algoménorrhée - le syndrome douloureux est le plus souvent causé par l'évolution d'une maladie gynécologique, d'une pathologie congénitale ou acquise, d'un dysfonctionnement des organes pelviens, de l'installation d'un dispositif intra-utérin et d'une grossesse.

Quels symptômes devraient consulter un médecin?

Lorsque des nausées et des vomissements surviennent pendant la période du flux menstruel chez une femme, en l'absence de problèmes de santé, cela peut indiquer une grossesse.

Néanmoins, si une femme est protégée, de tels motifs peuvent être préoccupants:

  • Longue durée et douleur croissante, localisée dans le bas de l'abdomen, accompagnée d'une augmentation du volume du flux menstruel. Si le joint doit être remplacé toutes les 3 heures, il s'agit d'un saignement utérin anormal, ce qui permet de consulter immédiatement un médecin.

  • Flux menstruel noir, parsemé de caillots sanguins - Ceci indique le déroulement du processus inflammatoire dans le corps. Plus l’examen et le traitement sont effectués rapidement, plus le risque de complications est faible.
  • Augmentation de la température corporelle et sensation de fièvre, frissons et transpiration - cela indique l'évolution du processus inflammatoire dans le corps.
  • Les rejets sont une putréfaction désagréable ou une odeur acide prononcée, la miction est douloureuse, les démangeaisons des organes génitaux externes se manifestent. Tout cela indique l'évolution de la nature infectieuse de la maladie qui affecte le système reproducteur.

En outre, le brun sur le lin après les règles ou pendant tout le cycle ne promet rien de bon. En tout état de cause, en cas de suspicion de pathologie, il convient de consulter un médecin et de subir un examen.

Comment faire face aux nausées pendant la menstruation?

La question de savoir comment surmonter les nausées pendant la menstruation dépend de la gravité des symptômes négatifs. Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure l'intoxication alimentaire et la grossesse, d'autres causes fondamentales.

Après cela:

  • Normaliser le mode de travail et de repos.
  • Mangez bien - plus de fruits et de légumes, des aliments moins nocifs.
  • Minimisez les situations stressantes et assurez-vous de ne pas être enceinte.
  • Minimiser l'exercice.

Sédatifs

Par le biais d'un traitement symptomatique, les médecins prescrivent souvent des compositions sédatives précises: elles aident à calmer le système nerveux central, normalisent le contexte émotionnel et psychologique de la femme et réduisent le niveau d'anxiété excessive.

Les inconvénients de la plupart des médicaments sont les effets secondaires. Les médicaments provoquent souvent une intoxication grave, entraînant par la suite des complications des reins et du foie. Pour prévenir les effets secondaires de tels médicaments, nous souhaitons faire attention aux phytoampons spéciaux. Lire la suite ici.

Le plus souvent, les médecins prescrivent dans ce cas des médicaments tels que:

  1. Persen,
  2. Novo Passit,
  3. teinture d’agripaume et de houblon, de valériane ou de passiflore.

En outre, vous pouvez préparer et boire une collection de sédatifs - ceci améliorera l’ensemble des symptômes et facilitera le déroulement des menstruations douloureuses.

Remèdes homéopathiques

En plus des sédatifs, les médecins prescrivent une série de préparations homéopathiques - elles aident à normaliser les niveaux hormonaux et affectent de manière bénéfique le travail du système nerveux central.

Parmi les médicaments que les médecins prescrivent le plus souvent, on distingue:

Les compositions homéopathiques présentées sont bien tolérées par les patients et n'ont pratiquement aucun effet secondaire, à l'exception de l'intolérance individuelle.

Autres drogues

Parmi les autres médicaments qui aideront à éliminer les nausées pendant la menstruation, vous pouvez recourir à des formulations médicamenteuses:

  1. Motilium - aide à normaliser le processus digestif et à accélérer la production naturelle d'enzymes produites par le pancréas. Il aide à éliminer la gravité du tractus gastro-intestinal et à éliminer la formation excessive de gaz, et en relation avec les contre-indications à la prise du médicament - diagnostic du diabète et de la grossesse, dysfonctionnement du système endocrinien et avec un ulcère de l'estomac.
  2. Aeron - bloque en soi l'activation du nerf vague et à la suite d'une douleur. Contre-indiqué dans les cas d'ulcère et de gastrite diagnostiqués, ainsi que chez les moins de 3 ans.
  3. Hofitol - aide à vaincre les nausées chez les femmes enceintes présentant des symptômes prononcés de SPM et de menstruations. Il n'a pas d'effets secondaires négatifs et aide à surmonter les nausées, les vertiges pendant la gestation.

Dans tous les cas, chaque médicament sélectionné doit être coordonné avec le médecin traitant et le gynécologue, en fonction des résultats de l'examen, des tests et des caractéristiques individuelles du corps de la femme.

Prévenir un symptôme désagréable

À cet égard, les médecins distinguent les éléments suivants:

  1. contacter en temps opportun un médecin pour la manifestation de nausées et d'autres symptômes négatifs pendant la gestation,
  2. puis - bonne nutrition et enfin - minimiser les exercices excessifs.

Si des éléments tels que les visites chez le médecin et la réduction de l'effort physique sont plus ou moins clairs, certains points doivent être pris en compte en matière de nutrition.

Dans le régime alimentaire, il convient de privilégier les produits riches en magnésium et en calcium, ce qui sarrasin et fromage cottage, abricots secs et kiwi, poivrons doux et chou.

Il est important d'inclure dans le régime alimentaire et les fruits de mer, les variétés de poisson de mer, ainsi que la viande de volaille - poulet ou dinde, légumes frais et fruits de saison.

Évitez toute charge de travail excessive, tant physique qu'émotionnelle, et minimisez vos mauvaises habitudes.

Habillez-vous aussi chaudement, ne permettant pas l'hypothermie, restez dans un courant d'air. Et pour renforcer le système immunitaire, consultez votre médecin avant de prendre certaines vitamines, des immunostimulants.

Quel est le meilleur pour les maladies féminines?

Les inconvénients de la plupart des médicaments, y compris ceux décrits dans cet article, sont les effets secondaires. Souvent, les médicaments nuisent considérablement à l'organisme, entraînant par la suite des complications des reins et du foie.

Pour prévenir les effets secondaires de tels médicaments, nous souhaitons attirer l'attention sur les phytoampons spéciaux BEAUTIFUL LIFE.

Dans leur composition, il y a des herbes de guérison naturelles - cela donne des effets incroyables de nettoyage du corps et de restauration de la santé des femmes.

Découvrez comment ce médicament a aidé d'autres femmes à lire ici dans notre article sur les phytoampons.

Nausée et grossesse

Si auparavant une femme ne ressentait aucune gêne pendant ses règles, il pourrait s'agir d'une grossesse. Il y a des cas où le saignement est présent et la fécondation a lieu. Une attention particulière devrait être accordée à la nature de la menstruation. S'il est devenu rare et que la douleur s'est intensifiée, il est utile de faire un test ou une analyse des hormones. Avec un résultat positif, il reste à se réjouir et à attendre que le bébé apparaisse.

Si le test de grossesse est négatif, il est préférable de jouer prudemment et de consulter le gynécologue. La cause de la nausée est souvent une grossesse gelée ou extra-utérine, elle est très dangereuse pour la vie de la patiente. Au début, la présence de la menstruation est un signal alarmant qui peut indiquer un risque élevé de fausse couche. Si les nausées sont ponctuelles et disparaissent rapidement, c'est probablement à cause de la nourriture que l'on mange. Pour dissiper les doutes, il vaut mieux aller chez le médecin.

Fluctuations hormonales

Le cycle menstruel est une condition particulière au cours de laquelle de nombreux changements se produisent. Il est divisé en plusieurs phases, chacune caractérisée par une modification des niveaux hormonaux, souvent accompagnée d'un malaise important. Au début du cycle, le corps produit une grande quantité de progestérone. Si la fécondation ne se produit pas, les niveaux de prostaglandines augmentent. Cette hormone est responsable de la mise à jour de l'endomètre. Les fluctuations hormonales sont accompagnées de spasmes des muscles de l'utérus et d'excitabilité nerveuse, au fond desquelles la nausée se produit pendant les règles.

Même après la fin de la menstruation, cette hormone est présente dans le corps dans une certaine quantité, de sorte que la femme a la nausée. Souvent, le symptôme est associé à la production de sérotonine, qui se concentre dans le liquide céphalo-rachidien, provoquant un gonflement à l'intérieur du crâne, ce qui provoque des nausées. Les femmes peuvent remarquer à quel point le visage et les chevilles sont enflés. La condition est considérée comme normale et ne vous inquiétez pas. Après quelques jours, tout le malaise devrait disparaître.

Caractéristiques anatomiques

Même les jeunes adolescentes se demandent pourquoi elles tombent malades pendant leurs règles. La raison en est des troubles congénitaux. La nausée, accompagnée de douleur, en médecine s'appelle algoménorrhée. La pathologie est causée par les caractéristiques anatomiques de l'utérus lorsque le flux sanguin est perturbé.

  1. Déplacement de l'utérus en arrière - pendant la menstruation, le flux sanguin augmente le poids de l'utérus et augmente en volume. Pour cette raison, les terminaisons nerveuses de la moelle épinière sont comprimées et des crises de vomissements surviennent. Les déplacements sont souvent accompagnés de douleurs au dos.
  2. Sous-développement de l'utérus - cette déviation est caractéristique des adolescentes, en particulier avec un physique mince. La fille grandit et le corps n'a pas le temps de se développer normalement.

Les violations sont le plus souvent diagnostiquées chez les filles à naître. Habituellement, tout inconfort disparaît après l'accouchement. Les patients avec un tel diagnostic ne doivent pas être surchargés, pratiquer des sports professionnels et soumettre le corps à de lourdes charges.

Autres causes de nausée

Les appels à la nausée pendant la menstruation peuvent survenir pour différentes raisons. En voici les principales:

  • Utilisation de contraceptifs oraux - au début de la réception, une femme se plaint souvent de symptômes inhabituels dus à des modifications hormonales. Il est préférable que les femmes discutent de cette question avec un médecin, puis modifient le COC.
  • La dépression, le stress - disent-ils - toutes les maladies des nerfs. Il y a du vrai là-dedans, surtout quand il s'agit du corps féminin. De nombreuses pathologies se développent sur le fond des désordres neuropsychologiques,
  • L'utilisation de tampons - la composition de certains tampons provoque un choc toxique, à cause duquel peut vomir et vomir. Pour se débarrasser des symptômes désagréables, il vaut mieux abandonner les tampons ou les changer,
  • Algoménorrhée secondaire - la pathologie se développe sur le fond de l'endométriose ou des fibromes utérins,
  • Exercice trop intense - les sauts hormonaux entraînent une faiblesse et une fatigue accrue. Une visite au gymnase peut provoquer des évanouissements ou des vomissements,
  • Infections intestinales - Si la menstruation coïncide avec une infection, une température corporelle élevée et une diarrhée apparaissent. Dans ce cas, il est préférable de consulter un spécialiste,
  • Prendre de l’alcool et fumer - les mauvaises habitudes peuvent être à l’origine du malaise. Pendant cette période, il est préférable de renoncer à l'alcool et de réduire le nombre de cigarettes fumées.

Quels que soient les facteurs qui ne sont pas causés par des vomissements, ne nécessitent pas d’automédication, il est préférable de contacter la clinique.

Nausée et diarrhée en même temps - qu'est-ce que cela pourrait être?

Диарея и рвота при месячных – явление частое, и проходит оно спустя несколько дней, как только организм очистится. Женщине нужно насторожиться, если понос очень сильный, продолжительный и сопровождается резкой болью внизу живота. Эти симптомы указывают на инфекционные болезни кишечника.

Si le mensuel n'est pas arrivé à temps et que la diarrhée est apparue, vous devez faire un test de grossesse. Pendant la fécondation, le corps se prépare à supporter le fœtus, qui s'accompagne de diarrhée, de fièvre et de mictions fréquentes. Si le test est négatif et que la diarrhée est très forte, il s'agit probablement d'un problème de nutrition.

Pendant la menstruation, l'intestin réagit brusquement aux aliments consommés, ce qui irrite sa membrane muqueuse. Si les vomissements et la diarrhée ne s'arrêtent pas le troisième jour, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'automédication ne vaut pas la peine d'être faite. Pour éviter la diarrhée pendant la menstruation, il est préférable de refuser de nouveaux plats.

Que chercher

Pour vous aider à temps, vous devez accorder une attention particulière au comportement du corps pendant la menstruation. Si la nausée est apparue pour la première fois et qu'aucune pathologie n'a été diagnostiquée auparavant, cela peut indiquer l'apparition d'une maladie. Une femme devrait être alertée par ces symptômes:

  1. Rejets avec une odeur putride ou aigre, besoin fréquent d'aller aux toilettes, miction douloureuse, démangeaisons de la vulve. Ces signes indiquent une infection. S'il y a une tache brune, ça vaut le coup d'alerte.
  2. Longue douleur croissante dans le bas de l'abdomen et règles abondantes. Si vous devez changer de serviette hygiénique toutes les 3 heures, vous risquez d'avoir des saignements. Une perte de sang importante est accompagnée de vertiges et de nausées.
  3. Fièvre, fièvre, frissons, transpiration, raconte le début du processus inflammatoire.
  4. La sécrétion de sceau noir ou les pertes noires indiquent une inflammation infectieuse. Dans ce cas, la femme doit passer un frottis pour éviter les complications.

Lorsque de tels symptômes sont détectés, il est urgent de consulter un gynécologue. Toute maladie peut être guérie si vous la diagnostiquez à temps et prenez les mesures nécessaires.

Comment vous aider

Habituellement, pendant la menstruation, les nausées sont légères et ne dérangent pas beaucoup la femme. Si les symptômes sont graves et ne disparaissent pas pendant longtemps, vous pouvez soulager votre état. Vous ne devriez prendre aucun médicament vous-même, seul un médecin devrait le nommer, après avoir appris la raison d'un tel comportement de l'organisme. Vous pouvez vous aider si vous suivez des directives simples:

  • Mangez équilibré - le bon aliment ne surcharge pas l’estomac. Dans le régime alimentaire, vous devez entrer le plus possible de fruits et de légumes. Il est conseillé de manger des bananes, des avocats et d’autres aliments contenant du magnésium et diverses vitamines. Il n’est pas souhaitable de manger beaucoup de prunes et de figues, car elles augmentent la quantité de sérotonine,
  • Normalisez l'équilibre eau-sel - pendant la période des règles, il est préférable de boire moins de thé et de café, vous devez vous assurer que l'excès d'eau ne s'attarde pas dans le corps. Mieux vaut boire de l’eau pure, manger des concombres et des pastèques,
  • Exercice - les exercices à l'air frais, le vélo, la marche et la natation aident à se débarrasser des nausées pendant les règles. La vie active étire les muscles et fait disparaître les spasmes. Il n'est pas souhaitable de vous charger lourdement et d'aller au sauna,
  • Dormez suffisamment - un sommeil complet restaure le niveau de sucre et d'hormones,
  • Trouvez les raisons de la joie - un excès de sérotonine provoque des nausées, mais le manque provoque de la mauvaise humeur, de la fatigue et de la dépression. Vous devez faire vos choses préférées et manger du chocolat, mais vous ne devriez pas en faire trop,
  • Détendez-vous correctement - les gens soulagent souvent le stress avec l'alcool, cela n'est pas autorisé. Pour faciliter votre condition, il suffit de prendre un bain chaud ou d'appliquer un coussin chauffant. De telles manipulations dilatent les vaisseaux sanguins et augmentent la circulation sanguine.

Mais que faire si la nausée est trop forte et qu’il est impossible de la tolérer? Les mesures d'urgence comprennent la prise de tout antispasmodique. Après cela, il vaut mieux se détendre dans la paix et la tranquillité. Pour normaliser le sommeil, vous devez prendre de la valériane ou préparer un thé apaisant à base de houblon ou d’agripaume.

Une bouteille d'eau chaude réduit le tonus utérin, améliore la circulation sanguine et dilate les vaisseaux sanguins. Appliquez-le pour des douleurs sévères, mais cela n'est autorisé que si la femme a des maladies gynécologiques et non une appendicite, etc. Pour vous débarrasser définitivement des nausées, vous devez abandonner vos mauvaises habitudes, bien manger, manger beaucoup de vitamines et vous détendre.

Il est nécessaire d'éviter le stress et les situations conflictuelles, car la menstruation est un stress pour le corps de la femme. Si les symptômes désagréables sont causés par des maladies gynécologiques ou autres, il est préférable de consulter un médecin dès que possible.

Pin
Send
Share
Send
Send