La santé

Restauration de l'endomètre après curetage

Pin
Send
Share
Send
Send


L'endomètre est nécessaire pour que l'ovule puisse se fixer au mur de l'utérus et que le vagin commence. Lors du curetage, qui peut être réalisé à des fins thérapeutiques et diagnostiques, cette couche muqueuse est éliminée partiellement ou complètement. Normalement, il est restauré dans un délai de deux à trois mois, mais cela ne se produit parfois pas. Une telle affection menace l'aménorrhée, l'infertilité, les maladies infectieuses de l'utérus, etc. Que faire lorsque l'endomètre ne se développe pas après le curetage, quelles mesures prendre pour accélérer la récupération?

Recommandations générales

La période de récupération après la procédure dure quatre semaines. Au cours de celui-ci, vous devez suivre un certain nombre de recommandations. Cela aidera à restaurer la membrane muqueuse dès que possible et à améliorer l'état du patient. Il est important de respecter les exigences suivantes:

  1. Ne peut pas entrer dans des relations intimes,
  2. Il est interdit de se doucher, d’utiliser des tampons et des bougies vaginales,
  3. Toute utilisation locale de médicaments est contre-indiquée,
  4. Certains médecins dans certains cas ne recommandent pas l'utilisation de produits cosmétiques pour l'hygiène,
  5. Éliminer le poids soulevant plus de 4 kg en poids,
  6. Limitez l'activité physique et les sports pendant cette période (en particulier les exercices de force et ceux qui activent le flux sanguin vers les organes pelviens),
  7. Hygiène plus soigneusement que d'habitude
  8. Évitez l’hypothermie, il est particulièrement important de garder les pieds au chaud,
  9. Évitez la surchauffe - excluez les bains, les solariums, les saunas,
  10. Ne restez pas longtemps dans le bain, il est préférable de ne faire qu'une douche,
  11. Ne nagez pas dans les eaux naturelles.

Si toutes les conditions recommandées pour l'endomètre sont satisfaites, le patient devrait récupérer rapidement après le curetage. Si cela ne se produit pas, il est nécessaire de rechercher et d'éliminer la cause de la violation dans son corps. Souvent, des médicaments prescrits.

Comment monter en puissance?

Comment augmenter l'endomètre après le curetage, s'il récupère très lentement ou ne récupère pas du tout? Dans quels cas, en général, pouvons-nous dire qu'un traitement est nécessaire? Habituellement, un mois après le curetage, le patient se voit attribuer une échographie diagnostique qui permet d’évaluer la récupération. Si l’endomètre est visible à l’échographie avec une épaisseur de 1 à 2 mm ou moins, on peut alors affirmer qu’il ne récupère pas, car il devrait se développer beaucoup plus pendant cette période.

Si, pour une raison quelconque, une échographie n'a pas été prescrite, la patiente doit consulter un médecin si le passage de la menstruation est normal (de durée normale, régulière et suffisante) même après deux ou trois mois. C'est un signe indirect d'irrégularités dans le processus de recouvrement.

L'endomètre est un tissu hormono-dépendant. Il change d'épaisseur au cours du cycle menstruel sous l'influence de l'hormone œstrogène, responsable de sa croissance et de son renouvellement. Par conséquent, le traitement est le plus souvent effectué par des médicaments hormonaux. En outre, pour soulager les symptômes graves, vous devez également prendre des antispasmodiques et des antibiotiques. Dans certains cas, la physiothérapie est prescrite. Vous trouverez plus d’informations sur la manière d’augmenter l’épaisseur de l’endomètre dans l’article "Comment augmenter l’endomètre".

Des médicaments

Un traitement médicamenteux est prescrit dans la plupart des cas et a une grande efficacité. Un patient dont l'endomètre ne se développe pas après l'intervention doit subir une étude sur le niveau d'hormones sexuelles. Si les œstrogènes dans le sang sont réduits, des médicaments sont prescrits pour l'augmenter, car c'est pour cette raison que la guérison ne se produit pas. Mais s'ils sont normaux, alors les problèmes peuvent être différents. Les médecins prescrivent un traitement avec d'autres médicaments.

Antispasmodiques

La prise d'antispasmodiques est un élément important du traitement standard après curetage. Ils sont également indiqués pour les problèmes de restauration de la muqueuse. Normalement, après l’intervention, une légère douleur dans le bas-ventre peut être présente pendant 2 à 3 jours après l’intervention. Les analgésiques ne les éliminent pas. Habituellement, à ces fins, le No-shpa s'avère assez efficace.

Prenez un ou deux comprimés (en fonction de la posologie) une ou deux fois par jour. Il aide à éliminer les spasmes et à soulager les symptômes douloureux.

Quel est son effet sur l'endomètre? En cas de spasme utérin, son tonus augmente et la circulation sanguine et la microcirculation sanguine sont perturbées. En conséquence, la muqueuse ne reçoit pas suffisamment de nutriments et la division cellulaire de la muqueuse n’est pas très active. Lorsque le spasme est éliminé, la circulation sanguine se normalise et l'endomètre commence à se développer.

Antibiotiques

La restauration de l'endomètre après curetage est un processus très important. Cela est dû au fait que le mucus dans la période après l'intervention, en fait, blessé, affaiblit l'immunité locale des tissus. Cela conduit au fait que diverses infections, virus et champignons peuvent facilement s’enraciner dans l’utérus. Il est très important d’empêcher cela. À cette fin, de puissants antibiotiques à large spectre sont prescrits, tels que l’amoxicilline, le Metrogil, la ceftriaxone, etc.

Ils suivent un traitement de 5 à 7 jours à compter du jour de l'opération. La posologie est calculée par le médecin en fonction du poids du patient. Après cette période, le mucus a le temps de guérir, l’immunité est rétablie. Dans le même temps, la probabilité de développer une infection est considérablement réduite.

Parfois, dans le même but, d’autres immunomodulateurs et immunostimulants seront utilisés.

Physiothérapie

Les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées en gynécologie dans le processus de récupération après le traitement de certaines maladies. Le grattage ne fait pas exception. Pourquoi la physiothérapie est-elle extrêmement efficace pendant le processus de rééducation après l'intervention?

  1. Il améliore la circulation sanguine dans les tissus, accélérant ainsi leur nutrition,
  2. Il contribue à l'élimination de l'inflammation, ce qui est encore possible après la procédure de curetage,
  3. Soulage le gonflement, ce qui non seulement accélère la récupération, mais aide également à prévenir la formation d'adhérences,
  4. Certaines méthodes ont un effet absorbant qui aide à prévenir les adhérences et à adoucir ou éliminer complètement les adhérences existantes.
  5. Accélère la régénération et le renouvellement des tissus, en guérissant par l'amélioration de leur apport en sang.

Les mesures de physiothérapie suivantes sont utilisées pour restaurer l’endomètre - électrophorèse avec différentes compositions, UHF, micro-ondes, thérapie de boue, iontophorèse et quelques autres. Les procédures sont effectuées pendant 10 à 14 jours à des intervalles différents, un type de procédure est attribué ou plusieurs parallèles. Ces méthodes ont des contre-indications, car la présence de maladies chroniques doit être signalée au médecin.

Traitement folklorique

Ne comptez pas complètement sur le traitement populaire. Cette approche n’est utile que comme extra. Les recettes suivantes sont utilisées:

  • La réglisse, le trèfle, le pavage, le drapeau sucré et le houblon peuvent être consommés sous n'importe quelle forme. Par exemple, vous pouvez préparer une cuillerée à thé d'une herbe avec un verre d'eau bouillante et la prendre sous forme de thé deux fois par jour. Ils sont riches en phytoestrogènes et aident à augmenter son niveau dans le corps,
  • Borovaya utérus et pinceau rouge sont utilisés dans un mélange dans des proportions allant de 1 à 1. Aussi infusé sous forme de thé, que vous pouvez boire dans un demi-verre par jour. Agissez de la même manière. Influence sur les niveaux d'hormones, mais a un effet plus prononcé.

Avant d'appliquer les méthodes de la médecine traditionnelle, vous devriez consulter votre médecin.

Types, étapes de raclage

Le nettoyage utérin (lat. Abrasio cavi utéri) est une intervention chirurgicale mineure en gynécologie, qui peut être effectuée de manière mécanique ou par aspiration. Procédures pour la technique de conduite presque pas différent de l'avortement médical et peut être effectuée à des fins thérapeutiques et thérapeutiques et diagnostiques.

Lors du nettoyage mécanique de l'utérus (ou grattage), le gynécologue, à l'aide d'un équipement et d'instruments spéciaux, dilate le col de l'utérus et pénètre dans la cavité utérine par le canal cervical.

Au cours de l'intervention chirurgicale, un appareil spécial à hystéroscope est utilisé. Le médecin évalue visuellement la cavité de l'organe, détermine les zones non touchées et effectue un curetage immédiat: élimine la couche supérieure de la membrane muqueuse. Le médecin collecte les échantillons de tissus extraits dans une éprouvette et les envoie pour un examen histologique.

Le nettoyage sous vide de l'utérus est considéré comme une intervention plus bénigne. Elle est réalisée à l'aide d'un outil spécial - une seringue d'aspiration. La cavité des organes, l'endomètre et le col de l'utérus sont moins blessés, la femme tolère bien la procédure et le risque de complications est minime.

Le nettoyage sous vide de l'utérus est utilisé à des fins de diagnostic, d'avortement, d'aspiration d'avortement raté. La procédure est considérée comme simple, efficace et douce.

Indications, contre-indications

En gynécologie, le curetage mécanique et sous vide permet d'identifier et de traiter la plupart des pathologies. Le nettoyage le plus couramment prescrit de l'utérus avec l'endométriose et des saignements. Conditions pour lesquelles une aspiration sous vide est appliquée:

  • Violation du cycle menstruel avec saignement massif prolongé.
  • Écoulement rare des voies génitales.
  • Après l'avortement reste de l'ovule.
  • Restes post-partum du placenta.
  • Fausse couche
  • Gel de la grossesse avec le sous-développement de l’embryon.
  • Avortement (jusqu'à 3 mois).

Conditions pour lesquelles l'utérus est nettoyé mécaniquement (curetage):

  • Pathologie de l'endomètre.
  • Croissances polypeuses.
  • Saignement à la ménopause.
  • Tumeur maligne suspectée.
  • Adhérences intra-utérines.
  • Hyperplasie de l'endomètre, endométriose.

La procédure est contre-indiquée chez les femmes atteintes de grossesse extra-utérine, de tumeurs de la cavité utérine et de troubles du développement de l'organe. Le grattage n'est pas prescrit avec un processus inflammatoire actif, des maladies somatiques graves.

Si après un avortement moins de six mois se sont écoulés et que le saignement est abondant, le raclage n’est pas non plus effectué.

Période après le grattage

Après le nettoyage utérin, le saignement commence. Leur durée dépend de la force du corps et de ses hormones.

Signes sur lesquels on peut affirmer que la récupération après curetage est normale:

  1. Les allocations durent environ une semaine, mais pas plus de 10 jours.
  2. Leur volume diminue progressivement et finit par acquérir un caractère taché.
  3. Douleur d'intensité moyenne ou faible.

La décharge brune est une bonne et indicative caractéristique. Cela suggère que l'utérus est restauré. Mais lorsqu'ils durent plus de 10 jours, une visite chez le gynécologue ne peut être différée.

Si, après l'intervention, une femme se plaint de douleurs aiguës et d'une apparence de blancheur, on peut supposer que le processus inflammatoire commence par des saignements. Cela se produit lorsqu'une quantité excessive de la couche de germe est retirée et que des plaies se sont formées sur les parois de l'utérus.

Si l'écoulement est abondant, accompagné de fortes douleurs dans les ovaires, de fièvre et d'une faiblesse générale, la femme doit être hospitalisée de manière urgente.

Des complications

Si le raclage est effectué par un spécialiste expérimenté et qualifié, les complications sont alors rares, mais possibles. Quelle pathologie peut se développer après aspiration et curetage:

  1. Perforation de l'utérus (ponction) à la suite d'un curetage mécanique. Causes: difficultés techniques lors de l'expansion du corps, pression excessive, paroi lâche ou altérée de l'utérus. Les perforations mineures guérissent spontanément, et si, pour des blessures plus importantes, une chirurgie et une fermeture sont effectuées.
  2. Déchirer le mur utérin. Cela peut arriver pendant la procédure lorsque les attaches de fixation du cou s'envolent. Les blessures mineures guérissent d'elles-mêmes; si elles sont importantes, elles suturent.
  3. La violation des conditions septiques et antiseptiques, l’absence de traitement antibiotique symptomatique peuvent entraîner une inflammation de l’utérus.
  4. Adhérences avec la formation de synéchies - excroissances du tissu conjonctif qui violent la fonction menstruelle et génératrice (en formation) de l'ovaire.
  5. Saignements excessifs. L'irrigation sanguine intensive de l'utérus et le risque de complication sont assez élevés. La situation est aggravée si la femme souffre d'un trouble de la coagulation. C'est une condition dangereuse qui nécessite une hospitalisation immédiate.
  6. Un hématomètre est une collection de sang avec un spasme du col utérin.
  7. Réaction allergique aux médicaments utilisés pour l'anesthésie.

Si la procédure est effectuée par un médecin dont l'expérience et la technique sont insuffisantes, ses actions fortes et agressives peuvent causer des lésions aux cellules germinales qui recouvrent la membrane muqueuse. Avec les dommages, la croissance de nouveaux tissus devient impossible. Après curetage dans l'endométriose, avec nettoyage excessif de la membrane muqueuse, se développe souvent une maladie incurable de l'adénomyose - arrêt complet de la croissance ou croissance active non contrôlée de la couche de base du tissu conjonctif.

Période de récupération

Les femmes à qui on montre de nettoyer l'utérus ne devraient pas avoir peur de la procédure. Si elle est effectuée sur un équipement moderne par un médecin qualifié, tout se passera sans danger pour la santé.

Dans les deux semaines suivant le curetage, la femme doit s'abstenir de tout contact sexuel et de tout effort physique, de ne pas prendre de douche ni prendre de bain, de ne pas surchauffer et de ne pas trop refroidir. Et plus important encore: même avec des signes mineurs de complications, il est impératif de se rendre à un rendez-vous avec un médecin.

Période de récupération

La rééducation après le curetage est une longue période. Pendant la guérison, une femme doit suivre toutes les recommandations médicales. Cela aidera son corps à faire face plus rapidement à l'accumulation de l'endomètre.

Après l'opération, le gynécologue recommandera à la femme les méthodes suivantes:

  • prévention de l'infection des surfaces endommagées,
  • capacité endométriale,
  • récupération du cycle menstruel
  • normalisation de la condition psychologique et physique.

Décharge et douleur: normale

Après avoir gratté, les femmes se plaignent souvent de douleurs dans le bas-ventre. Normalement, cet inconfort doit être modéré. Ils disparaissent en 1 semaine. Une douleur intense peut indiquer le développement de complications. Des vertiges dus à l'anesthésie sont également possibles. Certaines femmes signalent une augmentation de la température corporelle à 37,2–37,5 degrés pendant 2 à 3 jours.

En plus de la détérioration de l'état général du corps, une femme peut remarquer l'apparition d'une décharge à la suite de la procédure:

  • dans les 2-3 jours, il y a du sang, ce qui est très similaire au mensuel,
  • une semaine plus tard, il y a des sécrétions qui ressemblent à du sang; elles acquièrent une consistance muqueuse, se distinguent par une teinte brune,
  • la fin de la période de rééducation est accompagnée d'un secret jaune.

La décharge dure généralement 10 à 12 jours. Une durée plus longue peut indiquer le développement de complications.

Pour prévenir leur développement, une femme doit surveiller de près son état de santé. L’apparition des symptômes suivants indique un danger:

  • le saignement qui en résulte dure plus de 20 jours,
  • commencé menstruation maigre ou lourde,
  • les saignements sont apparus un mois après le curetage,
  • il y a une odeur désagréable venant du secret
  • La décharge a commencé avec une grande quantité de tissu rejeté sous forme de caillots,
  • la douleur dans le bas-ventre dure plus d'une semaine après la chirurgie,
  • il y a eu un arrêt brutal des écoulements sanguins (cela indique leur accumulation dans la cavité utérine),
  • L'indice de la température corporelle a considérablement augmenté,
  • perte de conscience

Lorsque ces symptômes apparaissent, il est urgent de contacter un médecin. Mais si une femme réussit chaque examen de diagnostic prescrit par son médecin, l’apparition des symptômes indiqués est peu probable.

Le premier mois après la procédure

La menstruation après le raclage devrait arriver dans un mois et demi après la procédure. Dans ce cas, la réglementation peut commencer avec un retard, mais le cycle devrait être complètement rétabli dans les 2-3 mois.

Selon l'état du corps, les premières règles peuvent être abondantes ou rares. Après un certain délai, ils ont tendance à être nombreux. Dans le même temps, le sang se distingue par sa couleur rouge, sa structure liquide.

S'il y a un retard, la température corporelle augmente, un besoin urgent de consulter un médecin. En outre, la visite chez le gynécologue ne peut être différée en l'absence complète de menstruation. Cela est dû au fait que des symptômes similaires peuvent indiquer le développement de complications.

Période postopératoire

Après la chirurgie, une femme doit consulter régulièrement le médecin traitant pour contrôler l’efficacité de la période de récupération. Une telle approche de la rééducation éliminera les risques de complications et accélérera le processus d’épaississement de l’endomètre. L'observation vous permettra de suivre tous les changements hormonaux et de prescrire un traitement efficace.

Стоит учесть, что реабилитационный режим и лечение, позволяющее быстрее привести организм в норму после процесса выскабливания, назначается только лечащим врачом на основе индивидуальных данных женщины, тяжести проведенной операции. Все прописанные рекомендации должны соблюдаться в полном объеме.

Normalement, la récupération de l'utérus après la chirurgie ne dure qu'un cycle menstruel. Mais tout le corps ne récupérera que dans 2-6 mois.

Complications possibles

Après la procédure de curetage, certaines complications peuvent se développer, pour le diagnostic desquelles vous devrez subir certaines procédures (de la colposcopie à la biopsie). Parmi eux se démarquent:

  • l'ajout d'infection, accompagné d'inflammation,
  • saignement. Surviennent le plus souvent chez les femmes souffrant de coagulation sanguine insuffisante,
  • hématomètre. C’est une collection de caillots sanguins dans l’utérus, un développement ultérieur dangereux de pathologies infectieuses,
  • les restes de particules fœtales lors d'un grattage à l'aveuglette, ce qui provoque l'apparition d'une inflammation dans l'utérus, interrompant ainsi le processus de rééducation,
  • formation d'adhérences dans la muqueuse utérine. À l’avenir, cela pourrait provoquer une infertilité, des problèmes de conception d’un enfant,
  • infertilité L'une des complications les plus rares pouvant survenir dans le contexte d'une opération mal effectuée, des caractéristiques individuelles d'une femme.

Pour exclure toute probabilité des complications susmentionnées, il est nécessaire de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin traitant, afin de surveiller son état de santé. En cas d'apparition de symptômes d'anxiété, il est urgent de se rendre au bureau de gynécologie. Il est très important de se rappeler que l'automédication peut nuire non seulement à la fonction de reproduction de l'organisme, mais également à sa santé et à sa vitalité.

Quand le raclage de l'endomètre est-il effectué?

Souvent, les réponses de curetage avec hyperplasie de l’utérus de l’endomètre chez les patientes sont ambiguës. Cependant, les médecins disent que cette méthode de traitement est la plus efficace dans cette maladie.

Pour déterminer son efficacité, il convient d'explorer plus en détail le mécanisme d'action, les types de techniques et les résultats qu'il fournit.

Dans quels cas et comment se fait le raclage de l'endomètre?

Le curetage diagnostique et thérapeutique est prescrit pour la détection des pathologies de la surface interne de l'organe génital féminin (le concept de cancer de l'endomètre, que nous avons déjà écrit plus tôt). Ceux-ci comprennent:

  • • épaississement de la couche fonctionnelle jusqu'à 16 mm
  • • formations kystiques et polypes
  • • cas critiques de saignements

Une croissance excessive de l'épithélium interne peut être causée par des perturbations hormonales, des anomalies des reins, du foie, des glandes mammaires, des avortements fréquents, du diabète. L'opération infructueuse des organes génitaux ou une longue absence de grossesse contribuent également à la modification des cellules de l'endomètre.

La maladie est plus fréquente à la puberté ou à la ménopause. En même temps, l'hyperplasie est diagnostiquée sur la base d'une échographie et la surface fonctionnelle est éliminée par curetage. Plus tard, il est restauré grâce au travail des cellules de la couche de basalte.

Le curetage gynécologique avec l'hyperplasie de l'endomètre vous permet de diagnostiquer la nature de l'origine des polypes ou des manifestations kystiques. Il est important que couvre toute la surface du mucus.

Même les objets microscopiques pour la recherche ne sont pas ignorés, comme c'est le cas avec l'utilisation de la biopsie.

La procédure peut être effectuée de plusieurs manières en utilisant des outils spéciaux et un équipement à vide. La méthode du "curetage" consiste à utiliser une petite curette.

Le médecin la plonge dans l'utérus par le cou légèrement ouvert. La quantité requise de matériau est raclée sur les murs, les parties supérieure et inférieure de l'organe.

Ensuite, il est placé dans un plateau médical et envoyé au laboratoire pour un diagnostic plus approfondi.

Les manipulations avec l'utilisation d'un hystéroscope (appareil fin avec une caméra vidéo) et d'un fluide spécial permettront un examen plus approfondi des parois de l'utérus, tout en facilitant la procédure lors du saignement. En même temps, l'épaisseur du tissu enlevé et la qualité du nettoyage sont strictement contrôlées.

Il existe un curetage diagnostique distinct de l'utérus avec une hyperplasie de l'endomètre. Elle diffère des deux premières méthodes dans une implémentation progressive. Tout d'abord, la muqueuse cervicale est recueillie et placée dans un plateau. Ensuite, les tissus sont enlevés du corps de l'utérus et répartis dans un autre récipient.

Une étude approfondie de chaque matériau fournira une image complète de la maladie.

Quels sont les effets du raclage de l'endomètre?

Ce traitement est chirurgical. Elle est généralement effectuée à la veille des règles ou le premier jour, le patient pouvant perdre du sang lors des manipulations. Les exceptions sont les moments où le médecin n'a pas le choix (saignements abondants, mort fœtale).

Beaucoup sont intéressés par la question: combien de sang saigne-t-il après avoir été raclé? Le plus souvent, des écoulements avec des caillots sanguins peuvent être observés en une semaine. Chaque jour suivant, ils deviendront pauvres. Après le traitement, les douleurs abdominales, les douleurs au bas du dos, la fatigue et les vertiges sont normaux.

Certaines complications sont encore observées après la chirurgie. Ainsi, des déchirures mineures du col de l'utérus sont possibles à la suite d'une utilisation négligente des forceps ou d'une contraction aiguë des muscles de l'organe.

Une perforation des parois utérines peut également se former suite aux efforts excessifs du médecin ou en cas de décollement excessif des tissus. Les blessures mineures guérissent d'elles-mêmes. Les dommages importants sont réparés rapidement.

Parfois, il y a un hématomètre après le curetage. L'accumulation de masse sanguine dans l'utérus se forme à cause d'un spasme cervical. Le sang est prélevé mécaniquement ou par prescription de médicaments. Les processus inflammatoires dans le corps de l'organe reproducteur, les troubles de la muqueuse sont également éliminés avec l'aide d'anti-inflammatoires prescrits par le médecin traitant.

Traitement réussi de l'hyperplasie de l'endomètre sans curetage

Si la maladie ne provoque pas de modifications cellulaires graves ni de complications, le médecin choisit une série de médicaments qui aideront à faire face à l'hyperplasie.

Par exemple, les pilules contraceptives du type combiné (Regulon, Yarin, Zhanin). Ils sont nommés à des jeunes femmes, le plus souvent - sans donner naissance. Ces médicaments contribuent à la synthèse de la progestérone.

Accepté dans les six mois pour un projet individuel.

Les médicaments contenant des substituts synthétiques à la progestérone naturelle (Duphaston, Norkolut) sont efficaces pour les femmes de tout âge. Ils sont utilisés pour normaliser le cycle menstruel et réduire l'intensité de la douleur.

Les inconvénients comprennent la probabilité de pertes mineures entre les menstruations. Le cours dure 3-6 mois. Un tel traitement n'exclut pas la possibilité d'activité sexuelle.

On sait que le sexe après raclage devra être reporté de 7 à 14 jours.

Selon les preuves, le spécialiste peut prescrire des médicaments inhibant la production d’œstrogènes (AGNRG). Il s’agit généralement d’une injection ou d’un spray dans la cavité nasale. Ils ralentissent la croissance et la division des cellules, ce qui conduit à une légère atrophie de l'endomètre. Dans le contexte de leur utilisation, la patiente n'est pas menacée d'infertilité ou d'ablation de l'utérus.

Comment restaurer l'endomètre après curetage

La muqueuse utérine nécessite un traitement supplémentaire après le nettoyage. Ceci est facilité par les séances de physiothérapie (électrophorèse, traitement par la boue, acupuncture, traitement à l'ozone). En outre, les médecins recommandent un traitement anti-inflammatoire pouvant durer de 4 jours à plusieurs semaines.

Les médicaments hormonaux aident à équilibrer les hormones nécessaires à l'organisme. Pendant la période de réadaptation, leur niveau fait l'objet d'un suivi attentif, en particulier du taux indicatif de tg chez les femmes.

Le traitement complet de l'hyperplasie de l'endomètre après curetage implique la restauration du corps dans son ensemble.

Il est conseillé de prendre des vitamines et des oligo-éléments pour améliorer les fonctions du système immunitaire.

Après 2 semaines, vous devez passer un examen gynécologue. Et après six mois, établissez une procédure de contrôle pour éliminer le risque de récurrence, en particulier si la maladie était accompagnée de la découverte de formations polyphoniques.

En règle générale, la grossesse après curetage du polype de l'endomètre survient peu de temps après la réadaptation, sans complication significative.

Et à la question brûlante: est-il possible de tomber enceinte après une éraflure, les médecins répondent souvent par l’affirmative.

Contre-indications

Le nettoyage chirurgical gynécologique n'est pas utilisé en cas de détection de maladies virales. Un test sanguin préliminaire, dans lequel il y a une augmentation du nombre de globules blancs, indique ce fait. Les maladies infectieuses (pneumonie, grippe, mal de gorge) peuvent entraîner de graves complications et des conséquences désagréables. Le grattage est prescrit seulement après la guérison complète du patient.

Dans les processus inflammatoires et les infections virales dans les organes reproducteurs, il est également contre-indiqué d’avoir une intervention chirurgicale. Par exemple, des signes évidents d'herpès génital nécessitent un traitement primordial.

Le grattage peut être inefficace pour détecter les fibromes, cellules atypiques en mutation dans le corps de l’utérus. Après avoir étudié et diagnostiqué leur nature, un traitement d'association plus grave n'est pas exclu.

À propos de ce que l'anesthésie est faite quand on gratte

La procédure nécessite l’utilisation d’une anesthésie générale pour détendre les muscles et éliminer la douleur. Pour cela, une injection intraveineuse est faite. L'opération prend jusqu'à 30 minutes. Une anesthésie locale est nécessaire avec un léger épaississement de la couche endométriale ou en l'absence de la nécessité d'utiliser un hystéroscope.

Du jour au lendemain, les intestins du patient sont nettoyés avec un lavement. Il n'est pas permis de manger ou de boire avant de gratter. Une fois réussie et avec une dynamique positive sans complications, une femme peut être renvoyée chez elle en quelques heures. Une vie sexuelle complète est recommandée au plus tôt 14 jours.

Traitement après chirurgie

Pour le traitement, utiliser des médicaments antibactériens après le retrait chirurgical du fœtus mort avec une grossesse gelée. Le plus souvent, ils sont prescrits par un médecin avant l'opération et ils devraient commencer à boire tout de suite. Ils sont conçus pour réduire le risque de diverses complications et processus inflammatoires après une chirurgie, ainsi que pour prévenir la survenue d'une hyperplasie.

En outre, il est fréquent d'observer divers troubles hormonaux dans le corps de la femme lors de grossesses non désirées. Pour leur traitement, vous devez utiliser des médicaments spéciaux, après avoir suivi un traitement hormonal complet. Dans chaque cas, le traitement est choisi par le médecin individuellement, en fonction de l'état du patient.

Pour le traitement nécessitera et diverses vitamines, qui doivent également être prescrits par un médecin. Des procédures physiothérapeutiques doivent également être effectuées pour éviter le processus d’adhérences et d’hyperplasie.

Récupération du corps

Une fois la période de traitement immédiat terminée, la femme doit commencer son rétablissement. Cette période est divisée en début et fin. Il est nécessaire de renforcer l'état général du corps, de normaliser la capacité de reproduction d'une femme, de stabiliser les niveaux hormonaux. Tout cela est nécessaire pour la grossesse suivante.

Pendant la période de récupération, il n'est pas recommandé aux femmes de faire un effort physique intense, de prendre des bains chauds et d'avoir des relations intimes. En outre, vous ne devez pas nager dans des eaux différentes et bronzer, en particulier dans le solarium.

Le cycle menstruel suivant la procédure de «raclage» arrive généralement à l'heure et il n'y a pas de retard. Mais il arrive parfois qu'en raison d'irrégularités dans le fond hormonal et d'hyperplasie, cette période puisse augmenter. Souvent, après avoir procédé à une telle intervention chirurgicale, le médecin traitant prescrit des pilules contraceptives régulières aux femmes pendant au moins 3 mois et le plus souvent jusqu'à 6 mois.

Il a été établi lors d'observations médicales que la probabilité de réussite de la conception, de la maternité et de l'accouchement réussi après un avortement manqué augmente considérablement après le traitement correct. Mais il ne faut pas se hâter avec la conception, car il faut attendre le rétablissement complet de l'organisme. L'endomètre devrait également récupérer, surtout en cas d'hyperplasie.

Les premiers jours après la sortie

Vous pouvez rentrer chez vous après la procédure de «curetage», avec un avortement manqué, immédiatement si votre état de santé ne vous inquiète pas. Le plus souvent, après le nettoyage devrait prendre des analgésiques.

En rentrant chez vous, vous devez vous reposer davantage et éviter les efforts physiques qui peuvent provoquer des saignements.

La douleur après le curetage, avec l'avortement manqué, peut durer quelques jours. Vous ne devriez pas le tolérer, même s'il n'est pas trop gros. Il est préférable de recourir aux analgésiques prescrits par le médecin.

L'écoulement sanguin qui accompagne cette procédure peut être observé en quelques semaines. Les tampons ne doivent pas être utilisés pour le moment, car ils peuvent provoquer une inflammation. Les joints doivent être utilisés.

Pendant deux semaines, une femme devrait s'abstenir de relations intimes. Si pendant ce temps le saignement ne s'arrête pas, vous devriez consulter un médecin afin qu'il vous prescrive un traitement supplémentaire. Ayant des relations sexuelles, une femme doit se rappeler des moyens de protection. Cela est principalement dû au fait qu'il est possible de planifier la conception d'un enfant lorsque le médecin décide que vous êtes guéri. Une grossesse prématurée peut être un échec et nuire à votre santé.

Planification de la grossesse

Il arrive souvent que pendant la grossesse, le fœtus décède des suites d’une hyperplasie, ce qui peut se produire plus d’une fois. Si cela se produit plus de deux fois, les médecins soupçonnent que la femme présente une pathologie quelconque, y compris au niveau génétique.

Après la procédure de «raclage», il est recommandé aux femmes de subir un examen approfondi afin de déterminer les causes des échecs. Sinon, une nouvelle grossesse peut se terminer tout aussi pitoyable. Le plus souvent, pour clarifier cela, vous devez d’abord établir la cause de l’avortement et de l’hyperplasie manqués.

À ces fins, vous devez effectuer les études suivantes:

  1. Des écouvillons doivent être prélevés pour déterminer la cytologie, l'hyperplasie et la flore.
  2. Identifier la présence dans le corps d'une femme de la quantité de titre d'anticorps anti-rhésus immunisés. Cela est nécessaire car un embryon Rh positif chez une femme présentant un facteur Rh négatif peut cesser de se développer.
  3. Déterminer si une femme a des maladies sexuellement transmissibles.
  4. Examen de l'état hormonal d'une femme. Cela devrait être réalisé en dynamique.
  5. Rechercher des phospholipides et des anticorps afin de confirmer ou d’exclure l’APS.
  6. Après la mort du fœtus devrait procéder à une analyse génétique. Ceci est nécessaire pour une grossesse ultérieure réussie. Un exemple est le fait que la génétique moderne est capable de résister à des maladies telles que l'hémophilie.

Comme chacun le sait, une mère en bonne santé donne généralement naissance à un bébé en bonne santé. Bien que, bien sûr, il existe des exceptions. Mais beaucoup, néanmoins, est lié à la santé de la femme.

Afin de récupérer le plus tôt possible et après le «curetage» pendant une grossesse gelée, et également afin que l'endomètre puisse récupérer rapidement, après une éventuelle hyperplasie, il est nécessaire d'arrêter toutes les mauvaises habitudes qui existaient auparavant. Une femme, dans la période de convalescence qui suit la procédure d'élimination d'un fœtus mort, devrait essayer de mener une vie saine.

Lorsqu'elle planifie une grossesse ultérieure, une femme doit être consciente du fait qu'il s'agit d'une étape cruciale et qu'elle doit tout mettre en œuvre pour que sa grossesse aboutisse. Surtout si avant cela, il y avait deux grossesses manquées.

En satisfaisant toutes les recommandations de son médecin traitant, après avoir passé tous les tests nécessaires et toutes les recherches requises, une femme est capable de devenir la mère d'un bébé en bonne santé et solide, même en dépit d'échecs passés.


But de grattage

Gratter l'utérus (et dans la langue scientifique - curetage) a certaines indications. L'intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie intraveineuse. Si, pour une raison quelconque, cela n’est pas possible, une anesthésie locale avec une solution de lidocaïne et des tranquillisants peut être utilisée.

Après le début de l'anesthésie, le médecin se dilate, élargissant le canal cervical avec des outils spéciaux. Ensuite, le curetage réel du canal et de l'utérus est effectué. Les maladies et conditions suivantes peuvent être des indications pour une telle procédure:

  1. Tumeurs sur la couche supérieure de l'endomètre (par exemple, les polypes). Il est important d'analyser l'enseignement à distance et de déterminer son dangerosité du point de vue de l'oncologie.
  2. Saignement intra-utérin. Avec l'aide de grattage, vous pouvez arrêter le processus et déterminer la cause. De plus, le grattage lors du saignement éliminera presque complètement le développement du processus inflammatoire.
  3. L'avortement. В случае, если аборт проходит не полностью, в полости матки определяются остатки плодного яйца. Чтобы их удалить, проводят выскабливание. Часто такое состояние наблюдается при выкидыше. Полость матки необходимо оперативно прочищать.
  4. Hyperplasie de l'endomètre.

Le raclage de l'endomètre peut être répété si une source qui saigne est détectée. Cela peut se produire lors de la perforation des parois de l'utérus ou de leurs ruptures.

Quelle est la procédure

Le raclage est effectué exclusivement par un médecin afin d'éliminer la surface fonctionnelle de l'endomètre. Également pendant l'opération, le canal cervical est nettoyé. Toutes les formations de nature pathologique en cours de curetage doivent être éliminées.

Dans certaines situations, la manipulation est effectuée à des fins de diagnostic. Confirmer ou réfuter toute maladie ne peut que l’analyse du contenu de l’utérus. La procédure de curetage diagnostique peut se faire de différentes manières:

  1. RDV (curetage diagnostique séparé de l'utérus). C'est ce qu'on appelle séparé, car il est effectué en plusieurs étapes. Tout d’abord, racler le canal cervical, puis directement l’utérus. L'endomètre résultant du curetage est soumis à un examen histologique obligatoire. Il est le seul à pouvoir révéler la présence d’une pathologie et son apparence. Lors de la réalisation de RDV à des fins médicales, les polypes de l'endomètre ou l'élargissement de l'endomètre sont le plus souvent enlevés.
  2. Hystéroscopie. Il s’agit d’un type de curetage qui est accompagné d’un hystéroscope, une caméra médicale spéciale insérée dans la cavité utérine par le canal cervical. Cette méthode est très efficace car elle permet au médecin d’agir à l’aveugle. La plus grande efficacité de la procédure par rapport au curetage traditionnel s’explique par la possibilité d’ajuster le déroulement de l’opération immédiatement au moment de son déroulement. En outre, vous pouvez effectuer une enquête qui permettra d’obtenir des informations sur l’état de l’organe: présence ou absence de polypes, dysplasie de l’endomètre. La haute précision de fonctionnement devient possible grâce à l'hystéroscope.

Si le patient reçoit un VDV à l'aide d'un hystéroscope, le risque de complications, de rechutes et d'interventions répétées est réduit au minimum. Cependant, la procédure a des contre-indications:

  • insuffisance cardiaque aiguë
  • dysfonctionnement rénal,
  • déviations dans le travail du système urogénital,
  • la présence d'infections.

Dans certains cas, malgré les contre-indications, la procédure de nettoyage est toujours effectuée car l'état de la femme suscite de fortes craintes. Cela se produit avec des saignements utérins graves.

Comment est la récupération

Lors de la procédure de curetage, une partie du matériel retiré de l'utérus est envoyée pour examen. Après avoir attendu ces tests, une femme doit consulter un médecin et recevoir une ordonnance de médicaments lui permettant de remédier à sa situation dans un délai déterminé.

Il ne sera pas superflu de se soumettre à une série d’études de laboratoire visant à obtenir des informations sur l’état de la femme après l’intervention. Un médecin qui sait comment restaurer l'endomètre après curetage peut prescrire:

  • analyse hormonale (œstrogène et progestérone),
  • frottis sur la microflore,
  • Échographie des ovaires, de l'utérus.

En aucun cas, ne peuvent pas aller au laboratoire par leurs propres moyens et passer des tests. Leur but devrait dépendre uniquement de l'état du patient et du but du curetage. La liste des tests de laboratoire requis pour une femme qui a subi un VDR en raison d'une hyperplasie de l'endomètre et une patiente qui a retiré les restes d'un sac gestationnel peut être complètement différente.

Si la procédure a été réalisée de manière qualitative, si la technique de l’opération a été pleinement respectée, l’état de la femme ne montre pas la manifestation de maladies concomitantes, le risque de complications graves est alors minimisé. Si le rendez-vous de la manipulation était associé à des maladies concomitantes de l'appareil reproducteur, le médecin devrait être extrêmement prudent et prudent. Il devra anticiper tous les risques possibles.

Le processus de récupération prend plusieurs semaines. Il est considéré comme normal si une femme ressent une légère douleur liée à un tiraillement au bas de l'abdomen. C'est un signe que les muscles de l'utérus reprennent leur taille d'origine. Si aucune autre anomalie concomitante n'est observée, la récupération après le curetage a lieu au cours d'un cycle menstruel. Vous ne devriez pas délibérément réfléchir à la manière d'augmenter l'endomètre après curetage. Cela se produira dans un court laps de temps.

Pour que la période de récupération soit courte, vous devez suivre certaines règles qui non seulement raccourciront la période de récupération, mais éviteront également les complications:

  • les relations sexuelles peuvent être reprises après la première menstruation après la procédure,
  • la douche est interdite,
  • Il n'est pas recommandé d'utiliser des gels et des onguents,
  • les antibiotiques ne sont pas recommandés car la microflore vaginale est déjà vulnérable à cette période,
  • au lieu de tampons, il vaut mieux utiliser des serviettes,
  • faire du sport et soulever des poids le premier mois vaut mieux exclure,
  • Une attention particulière devrait être accordée aux problèmes d'hygiène génitale,
  • ne pas surcharger
  • pendant le premier mois pour éviter les changements brusques de température, y compris dans le bain et le sauna, ce qui est contre-indiqué,
  • au lieu d'un bain, vous devez prendre une douche.

Respect des recommandations ci-dessus - la clé du rétablissement rapide de la femme après la procédure de grattage. N'aie pas peur d'elle. La plupart des patients signalent une amélioration après un tel traitement. Les équipements de haute technologie modernes réduisent au minimum les risques de complications. Cependant, dans certains cas, surtout si le patient ne suit pas les instructions du médecin, elles sont toujours possibles.

Raclage de la ménopause endométriale

La période de transition dans la vie d'une femme de l'âge de procréer à une ménopause stable s'appelle la ménopause. Le travail des organes hormonaux s'inscrit dans un autre programme: une vie sans reproduction de la progéniture. Ce processus n'est pas toujours correctement ajusté lorsque son cours dépasse le cadre de la physiologie - des états pathologiques et des maladies peuvent se développer.

Dans des conditions de production hormonale instable, des excroissances de l'endomètre, des fibromes utérins, des tumeurs ovariennes, de l'adénomyose et des saignements utérins peuvent survenir. Dans ces situations, un curetage de l'utérus est nécessaire pour clarifier le diagnostic. Quelles sont les conséquences de cette manipulation pendant la ménopause?

  • 1 maladies
  • 2 indications
  • 3 préparation
  • 4 procédure
  • 5 conséquences

Procédure de curetage

Je veux juste dire qu'une femme dans une telle situation ne devrait pas s'en prendre à elle-même. Le raclage ressemble même à un avortement, mais il existe une différence fondamentale. Au cours d'un avortement, une femme se débarrasse d'un embryon vivant et en bonne santé qui, s'il se développe plus tard, deviendrait un enfant à part entière. Et dans le cas de gratter le corps débarrassé du fœtus déjà mort, qui ne naîtra jamais, il n’est en aucun cas impossible de parler d’avortement, c’est en fait la première étape du traitement du corps.

La procédure elle-même ressemble encore à un avortement pratiqué sous anesthésie générale et dure entre trente et quarante minutes. Le nettoyage est effectué de manière instrumentale, en ayant parfois recours à la méthode d'aspiration par le vide. Mais voici tous les moments désagréables et les questions suivantes se posent à une femme: quand la nouvelle menstruation aura-t-elle lieu, comment va-t-il mieux restaurer le corps affecté, quand vous pouvez avoir des relations sexuelles et, bien sûr, le plus important - et peut-elle même avoir des enfants à l'avenir?

Comment restaurer le corps après le nettoyage?

La procédure de curetage ne fait rien pour votre corps, les raisons pour lesquelles l’embryon a refusé de se développer se situent dans un tout autre domaine. Et le processus de récupération après le raclage doit commencer immédiatement. Après la procédure, si tout s'est passé sans complications, la femme est libérée le même jour. Le médecin prescrit les anti-inflammatoires et les analgésiques nécessaires (pilules, suppositoires, pommades hormonales), car les premiers jours après le curetage, les douleurs abdominales peuvent être perturbées et une infection est également possible, car l'utérus est ouvert et très vulnérable au début.

Lorsque vous rentrez chez vous, vous devriez passer la première journée au lit pour éviter tout risque de saignement. En moyenne, la douleur disparaît au bout de deux ou trois jours. Ces jours-ci, vous devez prendre des analgésiques prescrits par votre médecin. Les décharges durent généralement jusqu'à deux semaines et sont assez fortes. Vous ne pouvez utiliser que des joints d'étanchéité avec eux, mais pas des tampons, car une fois à l'intérieur, un tampon peut provoquer des maladies.

Pour la même raison, le sexe est également interdit dans les deux semaines suivant l'opération, mais si la sortie de l'hôpital se poursuit, il est nécessaire d'attendre son arrêt complet. La prochaine menstruation intervient dans un délai de deux à six semaines. Lors de la reprise du contact sexuel, il est nécessaire de se protéger strictement. Une grossesse dans l’état actuel de l’utérus est possible presque immédiatement et, pour un corps fragile, la situation peut se reproduire. À l'avenir, le médecin vous dira quand vous pourrez planifier à nouveau la conception.

Symptômes d'anxiété après curetage

Vous devrez contacter de toute urgence un spécialiste dans ces cas si:

• la décharge a commencé à produire une odeur putride désagréable,

• les saignements sont devenus plus fréquents et vous devez changer le joint au moins une fois par heure,

• vous avez de la fièvre (38 ans et plus),

• les douleurs abdominales ne disparaissent pas après la prise de médicaments.

Avant de planifier une nouvelle grossesse, il faut du temps pour se remettre du curetage. Après six mois après la procédure, il est nécessaire de subir un examen. Notre centre médical réunit toutes les conditions pour que chaque femme devienne mère d'un enfant en bonne santé. Nous disposons des équipements les plus modernes, les meilleurs médecins travaillent. Venez, nous sommes à votre service!

Maladies

Dans le cours normal de la ménopause, dans le contexte des processus de restructuration qui se produisent dans le corps de la femme à la ménopause, les maladies des organes génitaux féminins subissent un développement inverse. Les fibromes utérins sont réduits en taille, l'apport sanguin aux ganglions fibromateux est épuisé, ils subissent une atrophie. Qu'advient-il de la production pathologique d'hormones féminines?

Fibromes sous-muqueux de l'utérus. Pendant la ménopause, l'emplacement des ganglions myomateux interstitiels sur les sous-muqueuses peut varier par rapport à la cavité utérine. Un tel changement provoque des saignements utérins.

Hyperplasie de l'endomètre. Sur fond de niveaux élevés d'œstrogènes et d'absence de progestérone, se produit une croissance de l'endomètre et une hyperprolifération, la couche interne de l'utérus. Le degré de transformation cytologique des cellules peut aller de l'hyperplasie glandulaire à l'atypie. L'hyperplasie de l'endomètre se manifeste par des saignements à la ménopause.

Tumeurs malignes. Au cours de cette période, l’incidence de la mutilation génitale féminine a atteint un sommet. Les oncologues ont déterminé l'âge moyen des patientes atteintes d'un cancer de l'endomètre: il a 60 ans, à soixante ans, il souffre souvent d'un cancer de l'ovaire, à 50 ans - avec néoplasmes cervicaux.

Cancer de l'endomètre. La multiplication cellulaire atypique se développe avec l'hyperproduction d'œstrogènes dans le contexte de l'hyperplasie de l'endomètre. Le cancer de l'endomètre est diagnostiqué sur la base des résultats d'un examen histologique du raclage de l'utérus, obtenu lors du curetage diagnostique.

Le risque de transformation cellulaire maligne réside dans l'absence de plaintes au début du processus. 5% des patientes atteintes de pathologie de l'endomètre ne les présentent pas. Par conséquent, il est recommandé aux femmes ménopausées de procéder à une échographie des organes pelviens tous les six mois et, si nécessaire, de pratiquer une biopsie par aspiration de l'endomètre et un curetage de l'utérus.

Les causes de l'hyperestrogénie à la ménopause peuvent être une violation du métabolisme des glucides, des maladies des glandes surrénales, un excès de poids, des tumeurs de l'ovaire. Cette violation se manifeste par un écoulement sanglant du tractus génital, une hémorragie. L'échographie des organes pelviens révèle des signes de polypes, un épaississement de l'endomètre et la présence de ganglions myomateux sous-muqueux.

La détection de tels changements à l'échographie, même en l'absence de manifestations cliniques, est la raison du diagnostic en profondeur et de l'exclusion de la pathologie intra-utérine. L'hystéroscopie est recommandée ou le curetage diagnostique séparé de l'utérus est suivi d'un grattage par un histopathologiste. À la ménopause, il faut faire preuve de vigilance face aux maladies malignes.

La préparation

Le moindre saignement pendant la ménopause devrait être la raison de la visite chez le gynécologue. Le médecin recueille l'anamnèse, effectue un examen, recueille les pertes vaginales pour la flore et les cellules atypiques, la colposcopie, effectue une échographie des organes pelviens, l'envoie pour un examen complémentaire.

Les méthodes de diagnostic en laboratoire comprennent les analyses cliniques générales de sang et d'urine, la réaction de Wasserman, l'examen du fond hormonal de la femme, le système de coagulation sanguine, ses paramètres biochimiques, l'analyse de l'hépatite et du VIH. Examen du thérapeute, FLG et ECG sont nécessaires.

Cette intervention est réalisée sur la base de services gynécologiques sous anesthésie intraveineuse. À l'aide d'un ensemble d'outils, une dilatation prudente du col de l'utérus est effectuée pour introduire la curette dans la cavité. Avec cet instrument chirurgical, un grattage progressif de l'endomètre est effectué.

Le matériel résultant de l'utérus et du canal cervical est recueilli dans des récipients séparés, étiqueté et envoyé pour un examen histopathologique. Dans la direction, ils décrivent en détail l'état gynécologique du patient et le diagnostic prévu.

Après la procédure, il est recommandé à la femme de garder le froid dans le bas-ventre jusqu’à 30 minutes. Des antibiotiques sont prescrits pour la prévention des infections bactériennes et une surveillance à l’hôpital pendant une journée favorable. Cette manipulation fait référence à de petites opérations chirurgicales.

Les conséquences

Une réponse à l'examen histologique peut être obtenue dans les 10 à 14 jours. À ce stade, en présence d'un saignement, un traitement hémostatique est effectué.

Le curetage de l’utérus au cours de l’hyperplasie de l’endomètre pendant la ménopause est une mesure thérapeutique à court terme qui élimine le résultat de l’hyperproduction d’hormones sexuelles féminines - un endomètre élargi ou un polype -, mais la cause de la maladie reste.

Le traitement ultérieur repose sur le résultat de l'histologie. Les troubles hormonaux sont corrigés de manière conservatrice - le THS est prescrit, les fibromes sous-muqueux de l'utérus sont enlevés chirurgicalement, les maladies malignes sont traitées en plusieurs étapes, en fonction du stade et de l'étendue du processus.

Lorsque le gynécologue observe le curetage de la cavité utérine de la femme - le moment du suivi est régi par les protocoles de gestion des patientes présentant différentes maladies gynécologiques, un intervalle de temps séparé est attribué à chaque pathologie.

Le pronostic dépend de la pathologie de l'endomètre, de la vitesse de prolifération tissulaire. Les récidives sont plus courantes dans les formes atypiques d'hyperplasie et de polypes de l'endomètre. Cet indicateur est affecté par les structures ovariennes produisant des hormones.

Curetage endométrial et effets possibles

Le grattage, le curetage ou le nettoyage de l'endomètre est une procédure utilisée pour diagnostiquer et traiter un certain nombre de maladies du système reproducteur féminin (curetage d'un polype utérin ou de son col utérin, d'un embryon pendant une grossesse gelée, d'un avortement, d'un curetage de l'endomètre lors de son hyperplasie, de son endométrite, etc.). dans l'enlèvement instrumental de la couche supérieure de la membrane muqueuse de l'utérus.

Cette manipulation est effectuée après un traitement médicamenteux ou une dilatation instrumentale du col de l'utérus.

Souvent utilisé en conjonction avec l'hystéroscopie (examen endoscopique de l'utérus avec un appareil spécial - l'hystéroscope), qui permet d'évaluer l'efficacité du curetage et d'inspecter l'utérus afin de détecter des défauts de l'organe. Après avoir gratté l'endomètre, les tissus obtenus sont soumis à des études histologiques pour exclure les troubles structurels des cellules, pouvant indiquer le développement d'un cancer.

Effets normaux après curetage

Normalement, après le curetage, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • les périodes mensuelles peuvent être retardées de 1 à 2 semaines, voire de 8 à 10 semaines, tout dépend des caractéristiques individuelles de la femme, mais avec une évolution postopératoire favorable, le cycle doit être rétabli dans un délai maximum de 12 semaines. Il faut également comprendre que les règles après le curetage d'une grossesse manquée ou, par exemple, l'avortement nécessitent souvent des périodes maximales de récupération, ce qui est la norme.
  • des douleurs sont observées dans le bas de l'abdomen et dans la région lombaire; elles peuvent, à bien des égards, ressembler à celles des menstruations. Ces douleurs durent de quelques heures à plusieurs jours. Pour les éliminer, il suffit souvent de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens ayant un effet anesthésique prononcé (Bofen, Ibuprofen, Arviproks, Diclofenac, Diclorapid, etc., en plus des préparations contenant de l'acide acétylsalicylique, qui, dans ce cas, ne doivent pas être prises du tout. ).
  • pertes vaginales - commencent à être observées dans les 2-3 heures suivant le curetage. Характеризуются они своей высокой обильностью и значительным количеством кровянистых включений. В течение последующих 10-12 часов выделения становятся всё более скудными и сохраняются ещё полторы недели в виде небольшого количества вязких истечений с красным, коричневатым или желтоватым цветом.

Astuce: Ces symptômes ne nécessitent pas d'intervention médicale et disparaissent souvent d'eux-mêmes, mais s'ils sont observés plus longtemps que prévu (2 à 3 semaines), vous devez consulter un médecin. Si nous parlons de sécrétions, leur arrêt précoce ou une profusion importante dans les 2-3 jours sont un signe de pathologie. Ensuite, vous devriez consulter un médecin.

Quelles sont les conséquences du curetage de l'endomètre - Traitement à domicile

Une chirurgie gynécologique assez courante est le curetage de l'endomètre, les conséquences d'une telle procédure peuvent être très diverses. La proportion est très souvent attribuée à des fins de diagnostic.

Toutes les femmes ne sont pas informées de l’essence de cette opération et de ses conséquences. Les patientes peuvent donc avoir des inquiétudes. N'hésitez pas à demander au médecin en détail sur les caractéristiques de l'opération avant qu'elle soit effectuée. Si le grattage est effectué par un médecin expérimenté, les complications surviennent rarement.

Mais tout ne dépend pas du médecin, il est utile de prendre en compte les caractéristiques individuelles du corps de la femme et de respecter toutes les recommandations du médecin.

Qu'est-ce que le raclage

L'utérus est un organe composé de tissu musculaire en forme de poire. Un œuf fécondé pénètre dans la cavité et le fœtus grandit et se développe dans celle-ci.

De l'intérieur, l'utérus est tapissé d'endomètre, une couche constituée de cellules épithéliales et glandulaires. Au cours du cycle menstruel, la membrane muqueuse subit quelques modifications.

Pendant le curetage, le médecin enlève uniquement la couche fonctionnelle supérieure de l’endomètre. Sa récupération après la chirurgie se fait aux dépens de la base.

Il existe deux façons de gratter: régulière et séparée. Avec un premier moustache séparée du col, puis dans sa cavité. Le matériel obtenu est envoyé pour analyse histologique à des fins de diagnostic. L'hystéroscopie est une méthode plus moderne de curetage diagnostique. Il s'agit d'une procédure plus pratique et moins traumatisante réalisée sous contrôle vidéo.

Le nettoyage normal est effectué à l'aveugle, ce qui peut entraîner certaines complications, telles que des lésions de l'utérus. L'hystéroscopie permet non seulement de contrôler le processus de réalisation, mais également d'évaluer les résultats de la procédure. Le nettoyage est généralement effectué quelques jours avant la menstruation prévue. Cela contribue à accélérer la récupération de l'endomètre.

Retour au spectacleShow to clean

Le raclage pour l'endométriose est effectué à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Les principales indications de curetage sont les suivantes: déviations de la structure de l'endomètre visibles aux ultrasons.

La procédure est effectuée dans la détection de tumeurs ou de phoques. Si l'épaisseur de l'endomètre dépasse la norme, on dit de son hyperplasie. Une indication du curetage est la présence de polypes dans l'utérus.

Habituellement, après l'élimination, les polypes n'apparaissent plus.

Nettoyage et en violation du cycle menstruel. Le raclage est effectué avec des règles abondantes et prolongées, une infertilité, des saignements non associés à la menstruation. Les hémorragies postménopausiques sont considérées comme des indications pour la procédure. Nettoyage et maladies du col utérin.

Si au cours de l'inspection ont révélé des déviations dans la structure de cette partie du corps, en particulier si une tumeur maligne est suspectée, un curetage diagnostique est prescrit. Une part après un avortement spontané est nécessaire pour enlever les parties restantes du fœtus et du placenta.

La grossesse ne se termine pas toujours par un accouchement, dans certains cas, le développement du fœtus peut s’arrêter. Pendant la grossesse, le besoin congelé de nettoyer.

Les indications de cette opération peuvent être des adhérences dans l'utérus, un avortement médicamenteux sans succès, la présence de résidus de placenta dans l'utérus après l'accouchement.

Retour aux douleurs grattantes

Les complications après la procédure sont rares. Les plus courantes d'entre elles sont: la rupture cervicale. La raison du développement d'une telle complication est le déplacement des outils. Les petites larmes guérissent d'elles-mêmes; les grandes larmes nécessitent des points de suture. Le corps de l'utérus est souvent endommagé pendant le nettoyage à l'aveugle. Larmes larmes nécessitent des coutures.

Après curetage, un spasme cervical peut survenir, ce qui contribue à l'accumulation de sang dans la cavité de l'organe. Cela peut conduire à une infection et à une intoxication sanguine générale. L'inflammation de l'utérus peut commencer si les règles d'asepsie ne sont pas suivies pendant l'opération.

L'inflammation de l'utérus provoque des symptômes d'intoxication et nécessite un traitement immédiat par des antibiotiques. L'endommagement de la couche inférieure de l'endomètre est une complication grave, difficile à traiter.

La partie supérieure de l'endomètre après retrait peut ne pas récupérer, ce qui menace la femme d'infertilité.

Certaines parties de la tumeur retirée peuvent rester dans l'utérus, ce qui entraîne la nécessité de refaire la procédure. Les néoplasmes après le brossage peuvent réapparaître, forçant le médecin à recourir au re-curetage. Lorsque l'hystéroscopie, de telles complications ne se produisent pratiquement pas.

Les premières périodes après la procédure commencent généralement après 4-5 semaines. Après un avortement chirurgical, ces périodes peuvent augmenter. Après un avortement, le corps a besoin de plus de temps pour récupérer.

Les saignements d'intensité variable après curetage sont une raison pour rechercher une aide médicale. Il en va de même pour l'apparition de douleurs abdominales accompagnées de fièvre.

L'établissement du cycle menstruel prend environ 3 mois.

Après le retrait des polypes, une fausse couche ou un avortement raté, des règles abondantes et prolongées peuvent survenir. S'ils ne commencent pas à l'heure, nous parlons de la présence d'une pathologie. Immédiatement après la procédure, les saignements peuvent durer jusqu'à 7 jours - comme une menstruation normale.

Une augmentation de la durée de la décharge sanguine peut indiquer des complications de l'opération. Les complications sont également indiquées par une cessation trop rapide du saignement après le nettoyage, l'apparition de douleurs abdominales sévères et une forte fièvre. Augmenter la température à 37,5 ° C est considéré comme normal.

Après la chirurgie, les femmes peuvent avoir une décharge de nature différente. La décharge brune se produit lorsque la coagulation du sang, ils cessent bientôt. Un écoulement sanguinolent abondant avec une odeur désagréable indique le développement d'une infection.

Si l'infection peut apparaître et se décharger en jaune. Ces conditions nécessitent un traitement antibiotique immédiat.

S'il n'y a pas de complications après la chirurgie, une fois que le saignement a cessé, les pertes vaginales naturelles sont restaurées.

Après la fin de l'anesthésie, il y a des douleurs persistantes dans l'abdomen, semblables aux douleurs menstruelles. Ils peuvent durer de quelques heures à une semaine. Un traitement spécial dans ce cas n'est pas nécessaire, dans certains cas, on prescrit des antalgiques au patient.

Retour à la grossesse après curetage

Une grossesse après curetage peut survenir dans les 3-4 semaines. Cela se passe, bien sûr, sans complications et se termine par un accouchement à temps.

Si une femme ne parvient pas à concevoir dans l'année qui suit la procédure, il est nécessaire de consulter un médecin.

L'infertilité après raclage se développe extrêmement rarement. Lors de la planification d'une grossesse, une femme devrait subir un examen complet avant que cela se produise.

Du sexe, devrait être abandonné pendant 2 semaines après la chirurgie. Le col de l'utérus est ouvert et l'endomètre est blessé. Les rapports vaginaux contribuent à la pénétration de l'infection dans la cavité utérine, ce qui peut entraîner de graves complications.

Gratter l'endomètre peut se retourner. Au début, une femme peut ressentir de la douleur pendant les rapports sexuels. Si ces douleurs durent plus de 2 mois, vous devriez consulter un médecin.

La plupart des femmes ont des règles douloureuses après le curetage. Quand ils apparaissent, il est nécessaire de prendre des antispasmodiques. Ces médicaments contribuent à éliminer les caillots sanguins de l'utérus.

Très souvent, pour prévenir le développement d'infections après le nettoyage, un traitement antibactérien est prescrit.

Pour prévenir le développement de saignements sévères, le patient peut être soumis à une administration intraveineuse d'ocytocine. Un mois après l'opération, la femme doit subir une nouvelle échographie. Pendant ce temps, pas recommandé effort physique intense, ainsi que l'utilisation de tampons.

Qu'est-ce qui donne

Mama est un organe de matériaux musculaires, ayant une figure en forme de poire. Un œuf fécondé s'adresse à sa cavité et le futur bébé grandit et se développe en lui.

De l'intérieur, la mère est tapissée d'endomètre, une gaine constituée de cellules épithéliales et glandulaires. Au cours du cycle mensuel, la coquille gluante subit des configurations distinctes.

Au moment du raclage, le médecin n’enlève que la membrane endométriale haute et active. Sa réparation après l'opération est due à la base.

Il existe 2 méthodes de grattage: ordinaire et claire. Quand un premier col otdraivaya séparé de l'utérus, puis sa cavité. La source acquise est autorisée pour l'analyse histologique pour le diagnostic. L'hystéroscopie est la méthode de curetage diagnostique actuelle. Cette procédure est plus calme et moins traumatisante sous contrôle vidéo.

Le nettoyage ordinaire est effectué à l’obscurité, ce qui peut entraîner certaines complications, par exemple le défaut de l’utérus. L'hystéroscopie permet non seulement de faire l'expérience du processus de mise en œuvre, mais également d'évaluer les résultats de l'opération. Le nettoyage crée habituellement plusieurs jours avant la menstruation permise. Cela contribue à la reprise plus rapide de l'endomètre.

Nouvelles pour le nettoyage

La séparation dans l'endométriose est faite à la fois dans la recherche et dans les objectifs de guérison. Les principales preuves du curetage semblent être les suivantes: différences dans la texture de l'endomètre visibles dans l'étude.

La procédure est raccourcie lorsque de nouvelles pousses ou de nouveaux phoques sont détectés. Lorsque l'endomètre est plus épais que la normale, il signalera son hyperplasie. La preuve de l'exécution du curetage semble être la présence de polypes dans l'utérus.

Habituellement, après avoir retiré les polypes ne sont plus.

Le nettoyage est fait et à la décomposition du cycle mensuel. La séparation est ralentie par un sang longtemps abondant, une infertilité, des saignements qui ne sont pas associés à du sang. Les hémorragies postménopausiques sont considérées comme une preuve de l'opération. Nettoyage et dans les maladies du col de l'utérus.

Lorsque, lors de l'examen, il existe des différences dans la construction d'un lobe d'organe donné, en particulier lorsqu'il n'y a aucune confiance en un gonflement mince, le diagnostic otdraivanie est déterminé. Un nettoyage après un avortement sans cause est nécessaire pour extraire les lobes restants du fruit et du placenta.

Pas toujours la grossesse se termine avec les familles, dans certains cas, la formation du fruit peut devenir. Avec une grossesse fanée, le nettoyage est nécessaire.

Les preuves de l'opération initiale peuvent être des adhérences dans l'utérus, un avortement malheureux provoqué par un médicament et la présence de fragments du placenta dans la cavité utérine après l'accouchement.

Gratter les résultats probables

Les fardeaux après la chirurgie le découvrent rarement. Les plus courantes d'entre elles sont: la rupture du col de l'utérus.

La principale cause de la création d'un fardeau similaire est le licenciement d'appareils. De petites pauses ferment la samochka par elles-mêmes, les énormes demandent une suture.

Les dommages à l'utérus sont souvent le résultat d'un nettoyage dans l'obscurité. Les grandes lacunes demandent une suture.

Après curetage, la contraction du col utérin peut être relâchée, ce qui contribue à l'accumulation de sang dans la cavité de l'organe. Cela peut entraîner une infection et une infection sanguine universelle. La suppuration de l'utérus pourra commencer par l'échec des lois d'asepsie au moment de l'opération.

La suppuration de l'utérus excite les signes d'intoxication du corps et demande un traitement immédiat aux antibiotiques. Dommages à la base de l'endomètre - un fardeau positif, problématique susceptible de guérison.

La membrane endométriale élevée après le retrait ne peut pas renaître, ce qui menace la jeune fille d'infertilité.

Les actions du néoplasme éliminé pourront rester dans l'utérus, ce qui conduit à l'origine de la nécessité d'une exécution secondaire de l'opération. Les tumeurs après le nettoyage peuvent réapparaître, ce qui oblige le médecin à subir un curetage secondaire. Lorsque l'hystéroscopie des complications similaires ne sont absolument pas claires.

Les premiers mois après la chirurgie commencent habituellement dans 4-5 mois. Après avoir pratiqué un avortement chirurgical, ces périodes pourront se développer. Après un avortement, le corps a plus de temps pour reprendre ses activités.

Des saignements d'intensité variable après le curetage semblent être un motif d'appel pour le médecin. Aussi mentionné et l'apparition de la maladie dans l'abdomen, accompagné de fièvre.

Pour l'institut du cycle mensuel, il est demandé environ 3 mois.

Après avoir retiré des polypes, une fausse couche ou une grossesse fanée, des règles longues ou abondantes peuvent être observées. Quand ils ne commencent pas à l'heure, le style parle de la présence d'une pathologie. Spécifiquement, après l'opération, l'expiration peut durer jusqu'à 7 jours - comme une menstruation ordinaire.

L'augmentation de la durée du saignement permettra de signaler les complications de l'opération. Les complications sont également indiquées par la cessation très précoce des saignements après le nettoyage, l'apparition de maladies graves dans l'abdomen et une température élevée. Augmenter la température à 37,5 ° C est considéré comme normal.

Après l'opération, les filles pourront avoir une décharge de nature différente. Les sécrétions brunâtres se forment lorsque le sang est foutu, elles sont rapidement interrompues. Un écoulement sanguinolent abondant avec une odeur désagréable suggère une infection.

Quand une infection peut apparaître et l'attribution d'un ton doré. Équivalent en capital demander une guérison immédiate avec des antibiotiques.

Lorsque, après l'opération, ils ne découvrent pas la charge, une fois le saignement arrêté, la décharge naturelle du vagin est reconstruite.

Après cela, lorsque l'effet de l'anesthésie est interrompu, il y a des douleurs persistantes dans l'abdomen, similaires à celles de la menstruation. Ils pourront durer de quelques fois à une semaine. La guérison spéciale dans ce cas n'est pas demandée, dans certains cas, le patient est déterminé par des analgésiques.

Bientôt la grossesse après le curetage

La grossesse après le curetage peut se rapprocher dans 3-4 semaines. Elle étudie, comme d’habitude, sans complications et termine avec les familles à temps.

Lorsqu'une fille ne parvient pas à se mettre en mouvement pendant l'année qui suit l'opération, vous devez vous précipiter chez le médecin.

L'infertilité après raclage se développe très rarement. Lorsqu'elle planifie une grossesse, la dame est obligée d'entrer dans l'ensemble du bureau avant sa venue.

Les leçons de sexe sortiront de la défausse pendant deux semaines après l'opération. Le col de l'utérus va s'ouvrir et l'endomètre sera blessé. Le document physiologique vaginal contribue à l'infection dans la cavité utérine, susceptible de causer de lourdes charges.

Séparer l’endomètre permettra d’obtenir des résultats gênants. La première fois, la dame sera capable de ressentir des sentiments douloureux pendant l'acte sexuel. Lorsque des douleurs similaires persistent pendant plus de 2 mois, vous devez vous précipiter chez le médecin.

Après le curetage, de nombreuses filles ont observé une menstruation faible. Quand ils apparaissent, des antispasmodiques devraient être obtenus. Ces substances contribuent à éliminer les caillots sanguins de l'utérus.

Très souvent, pour éliminer la génération d’infections après le nettoyage, on détermine le déroulement de la méthode des substances antibactériennes.

Pour éliminer la production de saignement puissant, le patient sera en mesure de procéder à un traitement de pénétration de l'ocytocine par voie parentérale.

A travers la lune après l'opération, la dame est obligée d'entrer dans l'étude secondaire. Dans le mouvement de ce temps n'est pas recommandé une surcharge physiologique grave, mais aussi l'utilisation de tampons.

Que faire pour prévenir la récurrence

Il y a plusieurs façons, comme d'habitude. À quel point êtes-vous proche du traitement hormonal ou êtes-vous plus favorable à une approche naturelle et à une influence sur les causes - choisissez-vous. Vous pouvez combiner ces deux options. Ce qu’on ne peut pas faire exactement pour des raisons de conservation de soi - prétendre qu’il s’agit d’un accident et continuer à manger et à se rapporter au processus de nettoyage du corps des toxines et de votre système nerveux comme avant.

Dans cet article du Centre Sokolinsky, vous trouverez une approche inhabituelle. Les gynécologues n'en parlent pas souvent, préférant simplement prescrire des hormones après le curetage.

Les raisons "pourquoi elle revient"

Оба процесса (гиперплазия эндометрия и полипы шейки матки) напрямую связаны с повышенной продукцией эстрогенов – женских половых гормонов (Манухин И.Б., Тумилович Л.Г., Геворкян М.А. Клинические лекции по гинекологической эндокринологии. М.: МИА, 2001). Для многих женщин становится «неприятной неожиданностью», что поле хирургического лечения, призванного полностью избавить их от болезни, врачи назначают гормоны для предотвращения рецидива. Давайте разберемся, для чего это нужно, и какие побочные явления могут возникать.

Влияние метаболического синдрома

Premièrement, il est utile d’expliquer plus en détail pourquoi l’hyperplasie et les polypes de l’endomètre sont le plus souvent chez les femmes âgées ou souffrant d’obésité. Il s’agit du syndrome métabolique - un complexe de troubles métaboliques se produisant avec un excès de graisse viscérale dans le corps (Gambacciani M., Ciaponi M., Cappagli B et al. J Clin Endocrinol Metab 1997). Décrit la "triade de la mort" dans cet état:

- Augmentation de la concentration en insuline et réduction de la sensibilité des cellules à cette hormone (conséquence: augmentation de la glycémie). Le tissu adipeux est toujours bien alimenté en sang et constitue pratiquement «l'organe indépendant» d'une personne. Non seulement les processus de dépôts de graisse y sont constamment présents, mais également la lipolyse avec l’écoulement rapide des molécules de graisse dans le sang. C’est la principale cause de résistance à l’insuline et d’insuline dans le sang, qui «fonctionne» de la même manière que l’hormone lutéinisante de la glande pituitaire et qui stimule la production d’œstrogènes par les ovaires.

De nombreuses hormones, en particulier les progestatifs, utilisées dans le traitement de l'hyperplasie et des polypes renforcent le phénomène décrit. Cela explique souvent leurs réactions indésirables.

En conséquence, si vous souhaitez vous défendre contre l'hyperplasie:

- dans le régime, assurez-vous de réduire la teneur en calories globale des produits (excluez les graisses animales chauffées, les viandes fumées, les produits franchement contre nature avec une teneur élevée en agents de conservation, les colorants, les exhausteurs de goût, l'huile de palme et la cuisson uniquement dans l'huile d'olive, réduisez de manière significative la teneur en sucre et en farine, le porc et le boeuf)

- commencez à bouger plus activement, achetez-vous un podomètre ou un bracelet de fitness et contrôlez le nombre de pas par jour.

- du point de vue de la correction des troubles métaboliques, l’effet le plus important est le soutien du foie et une augmentation de la consommation de fibres alimentaires + la correction de la microflore. Ce problème est parfaitement résolu par le produit principal du «Système Sokolinsky» - le Complexe pour le nettoyage en profondeur et la nutrition avec NutriDetox.

Pourquoi est-il important de désintoxiquer et d'entretenir le système nerveux

En fin de compte, nous voulons parvenir à une auto-régulation de l'immunité hormonale et antitumorale. Et ils sont le plus influencés en termes de pourcentage par la qualité du foie (impliqué dans l'échange d'œstrogènes et d'androgènes), le niveau d'intoxication interne, la stabilité du système nerveux. C'est la régulation physiologique.

Par conséquent, quel que soit le meilleur moyen avec une action de résorption (par exemple, le complexe Curcuminum Q10 en Europe) ou en activant l’immunité antitumorale (Meisha, Immunarium), vous n’avez pas utilisé, si vous n’avez pas au préalable une cure de désintoxication, ils pourraient ne pas avoir d’effet prononcé.

Facteurs de complication. Il arrive qu’avec une microflore altérée à long terme, une inflammation chronique, un excès de poids, une stagnation de la bile, une influence trop active sur le système immunitaire entraîne des éruptions cutanées. Le système excréteur n'est tout simplement pas prêt! Prenez votre temps et commencez par la désintoxication. Il n'y a pas de remède naturel aussi rapide que les hormones. C'est une philosophie complètement différente qui vise les causes. Par conséquent, il n’ya pas de remède contre l’hyperplasie ou les polypes - il existe un système de restauration de la santé des femmes.

Ne pas oublier les nerfs. Avec un stress constant, son effet négatif sur les hormones doit être compensé. Lisez ce qu'est Biolan et essayez. Le complexe d'acides aminés avec les neuropeptides a aidé beaucoup à se sentir mieux. Cela vous plaira tout d’abord parce que, contrairement à la chimie, elle ne provoque ni somnolence ni dépendance.

Il est impératif de rétablir une profondeur de sommeil normale d'au moins 7 heures par jour et d'au plus 9 heures. Endormez-vous au plus 24 heures. C'est important. Sinon, l'arrière-plan hormonal et l'immunité antitumorale disparaissent!

Comment prendre des remèdes naturels. Schéma après raclage

1 mois

Immédiatement après votre retour à la maison, vous pouvez utiliser le Complexe pour le nettoyage en profondeur et la nutrition avec NutriDetox

Si le médecin vous a prescrit des antibiotiques, Zosterin Ultra ne boit pas encore (jusqu'à la fin des antibiotiques) et Unibacter. Une série spéciale, au contraire, on part du premier mois à 2 caps. par jour

Vous pouvez également ajouter immédiatement au cours un remède naturel pour harmoniser l’état du système nerveux - Biolan, 1 capsule chacun. 2 fois par jour en vrac sous la langue pendant 20 jours.

2-3 mois

Nous utilisons Complexe avec myome, hyperplasie, endométriose.

Il comprend à la fois le polysaccharide de champignon Meisha (version exportée) et le correcteur de forme d’œstrogène naturel Indogrin et le tocophérol naturel. La purification du sang continue également.

En automne et en hiver, il est judicieux d’enrichir votre alimentation en acides oméga-3 polyinsaturés. Dans le système Sokolinsky, cette Megapolinol - 35% d'oméga3 1400 mg par capsule.

En ce qui concerne les AGPI dans l'hyperplasie, il existe plusieurs études.

Voici l'un d'entre eux.

De l'American Journal of Clinical Nutrition, qui indique que les acides oméga-3 à longue chaîne et leur utilisation à long terme réduisent le risque de cancer de l'utérus.

L’étude a été réalisée sur environ 1000 études de cas et enquêtes auprès de femmes gynécologiquement saines.

Quand évaluer le résultat

Évaluer les avantages ou l’absence d’avantages des produits naturels peut être après deux cycles passés de curetage. Si le milieu hormonal s'améliore, le cycle est établi, la muqueuse endométriale est normale, alors vous avez de la chance de trouver votre chemin et un gynécologue raisonnable peut accepter de ne pas prescrire de chimie.

Puis-je boire des remèdes naturels avec les recommandations du médecin

Les produits chimiques naturels n'interféreront pas avec la chimie, mais il est inutile de prendre l'indole en même temps qu'un médicament hormonal. Le réglage fin échoue.

Combien de temps prendre

Pour être sûr que le sujet est fermé - jusqu'à 4 mois d'affilée. N'oubliez pas de faire une échographie à la fin et il est possible de passer des marqueurs tumoraux s'ils ont été violés. Continuer à manger raisonnablement avec la restriction de produits - provocateurs sur l'hyperplasie. Détox deux fois par an, reconstituer régulièrement le niveau d'antioxydants tels que NutriDetox en hiver - Le mégapolinol en tant que source d'oméga-3 (d'octobre à mars)

Traitement médicamenteux de l'hyperplasie et des polypes

La prolifération excessive des cellules de l'endomètre est stimulée par des taux élevés d'œstrogènes, qui «préparent» normalement l'utérus à l'implantation de l'embryon et à la restauration de l'endomètre après un saignement cyclique. Par conséquent, si, après curetage, il n’est pas nécessaire de recourir à une hormonothérapie anti-œstrogénique, le médecin pense que le processus reprendra dans 100% des cas. Les progestatifs, les androgènes, les analogues de l’hormone de libération gonadotrope sont utilisés pour le traitement (Chernukha, GE. Hyperplasie adénomateuse et glandulaire de l’endomètre en âge de procréer (pathogenèse, clinique, traitement, 1999).

Pour convaincre le médecin que la modification du régime alimentaire, la désintoxication, l'utilisation de correcteurs hormonaux naturels peuvent remplacer l'hormonothérapie, de nombreux autres tests sont nécessaires. Bien qu'il existe des thèses confirmant l'efficacité des indoles et des antioxydants végétaux, ainsi que des acides oméga-3.

Dans chaque cas, la santé appartient à la femme elle-même et celle-ci a le droit de décider de la manière de guérir après avoir été éraflée. Les remèdes naturels ne sont pas un remède. Leur objectif est l’harmonisation, l’influence sur les causes des échecs.

Progestatifs (médicaments)

Analogues de progestérone. Ils inhibent la production d'hormones folliculostimulantes et lutéinisantes de l'hypophyse, entraînant une diminution de la libération d'œstrogènes par les cellules glandulaires des ovaires. Mais dans le même temps, les progestatifs provoquent le remplacement du tissu ovarien par du tissu conjonctif (fibrose), l'endomètre de l'utérus s'amincit et perd sa capacité de récupération (Serov VN, Prilepskaya VN, Pshenichnikova T.Ya. Endocrinologie gynécologique. M.: Meditsina, 1993 ). L’atrophie endométriale entraîne des effets indésirables tels que des taches ou même des saignements utérins.

Les hormones possèdent une activité androgénique et résiduelle du glocorticostéroïde. Par conséquent, les femmes constatent souvent une diminution du désir sexuel, une prise de poids et un engorgement des glandes mammaires, des nausées et des vomissements. L'humeur peut changer, jusqu'à la dépression.

GnRH (agonistes de l'hormone gonadotrophine)

Les œstrogènes sont le produit final du «travail» du système hypothalamo-hypophyso-ovarien. Si les récepteurs de l'hypophyse sont «stimulés» pendant une longue période (plusieurs heures de suite), leur sensibilité diminue et finit par bloquer (Emons G., Schroder B, Ortmann O. et al., Hormone de libération des hormones analogues dans des lignées de cellules cancéreuses de l'endomètre humain // J. Clin. Endocrinol, Metabol, 1993). C’est ainsi que fonctionne la GnRH, mais contrairement aux progestatifs, elle n’interfère pas avec le métabolisme: métabolisme des lipides et sensibilité à l’insuline des cellules.

D'autre part, lorsqu'une femme utilise ces hormones, une ménopause artificielle survient avec tous les symptômes désagréables sous forme de "bouffées de chaleur" et d'autres réactions végétatives. Le plus dangereux est la formation prématurée de l'ostéoporose, qui limite considérablement la durée de traitement autorisée (OA Slusarev // est-elle prouvée ou non? Idées modernes sur le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre // 2013).

Les effets secondaires décrits nécessitent une utilisation prudente d'hormones chez les patients obèses et présentant d'autres manifestations du syndrome métabolique. Assurez-vous, parallèlement à leur utilisation, de nommer un régime alimentaire spécial visant à réduire le poids. Compte tenu du risque accru d'athérosclérose dû à l'accumulation de lipoprotéines de faible densité dans les vaisseaux, il est important de surveiller le spectre lipidique du sang et, si nécessaire, de prescrire des statines (médicaments permettant de réduire le cholestérol).

C’est le principal problème dans le traitement de l’hyperplasie de l’endomètre et des polypes cervicaux: d’une part, l’obésité est un facteur important de provocation de cette pathologie, d’autre part, c’est au cours de cette obésité que l’effet positif des médicaments hormonaux peut être complètement "neutralisé" par leurs effets secondaires, qui augmentent avec l’accroissement du poids corporel.

Affecter les causes! C en utilisant le nettoyage aux toxines et le rechargement de la microflore, commencez à améliorer le bien-être

Vous découvrirez ici un système très pratique de promotion de la santé à l’aide de produits naturels, suffisants à ajouter au régime habituel.

Il a été mis au point par le célèbre nutritionniste russe Vladimir Sokolinsky, auteur de 11 ouvrages sur la médecine naturelle, membre de l'Association nationale des nutritionnistes et des diététiciens, de la Société scientifique d'élémentologie médicale, de l'Association européenne de médecine naturelle et de l'Association américaine des nutritionnistes actifs.

Ce complexe est conçu pour une personne moderne. Nous concentrons notre attention sur l'essentiel - les causes d'une mauvaise santé. Cela fait gagner du temps. Comme vous le savez: 20% des efforts calculés exactement apportent 80% du résultat. A partir de là, il est logique de commencer!

Afin de ne pas traiter chaque symptôme séparément, commencez par nettoyer le corps. Vous éliminez ainsi les causes les plus courantes de malaise et obtenez des résultats plus rapidement.
Commencez par le nettoyage

Nous sommes occupés tout le temps, nous interrompons souvent notre régime alimentaire, nous subissons les charges toxiques les plus élevées en raison de l'abondance de la chimie et sommes nerveux.

Une digestion avec facultés affaiblies entraîne une accumulation de toxines qui empoisonnent le foie, le sang, déséquilibrent le système immunitaire, les hormones et ouvrent la voie à des infections et à des parasites. Exemption des toxines, redémarrage de la microflore et soutien de la digestion pour un effet complexe.

Ce système est adapté à tous, sûr, simple à utiliser, basé sur une compréhension de la physiologie humaine et ne vous distrait pas de la vie ordinaire. Aux toilettes, vous ne serez pas attaché. En quelques heures, vous n’avez rien à prendre.

Le «système de Sokolinsky» - vous donne une occasion commode d’influencer les causes, et pas seulement de traiter le traitement des symptômes.

Des milliers de personnes originaires de Russie, du Kazakhstan, d'Ukraine, d'Israël, des États-Unis et de pays européens ont utilisé avec succès ces produits naturels.

Le centre Sokolinsky de Saint-Pétersbourg «Recettes pour la santé» est opérationnel depuis 2002 et le centre Sokolinsky de Prague depuis 2013.

Les produits naturels sont spécialement conçus pour être utilisés dans le système Sokolinsky.

Pas un médicament

Toujours - complexe!

"Le complexe de nettoyage en profondeur et de nutrition + normalisation de la microflore" Il est universel et très pratique dans la mesure où il ne détourne pas la vie ordinaire, ne nécessite pas de contrainte aux toilettes, se prend en quelques heures et agit de manière systémique.

Il consiste en quatre remèdes naturels qui nettoient successivement le corps et soutiennent son travail au niveau des intestins, du foie, du sang et de la lymphe. Réception dans un mois.

Par exemple, dans votre intestin, les nutriments peuvent être absorbés ou les toxines de «blocage», des produits d'inflammation dus à des intestins irritables.

Par conséquent, le «Complexe de nettoyage en profondeur et de nutrition» contribue en premier lieu à normaliser la digestion des aliments et à calmer les selles quotidiennes, à maintenir une microflore amicale et à créer des conditions défavorables à la reproduction des champignons, des parasites et de Helicobacter. NutriDetox est responsable de cette phase.

NutriDetox - poudre pour la préparation de "cocktail vert", non seulement nettoie en profondeur et apaise la muqueuse intestinale, adoucit les débris et les calculs fécaux, mais fournit également un riche ensemble de vitamines biodisponibles, minéraux, protéines végétales, chlorophylle avec anti-inflammatoire et immunomodulateur, anti-vieillissement effet.

Prendre vous en avez besoin une ou deux fois par jour. Il suffit de diluer dans de l'eau ou du jus de légumes.

Ingrédients NutriDetoksa: Poudre de graines de psyllium, spiruline, chlorella, inuline, enzyme de la papaïne, microdose de piment de Cayenne.

Au niveau suivant Laver 48 (Margali) soutient l'activité enzymatique et active les cellules du foie, il nous protège de la pénétration de toxines dans le sang, réduit les niveaux de cholestérol. L'amélioration de la performance des hépatocytes augmente immédiatement le niveau de vitalité, soutient l'immunité, améliore l'état de la peau.

Laver 48 (Margali) est une recette mégélienne secrète pour les herbes en combinaison avec du sulfate de fer, qui a été testée par des spécialistes de la médecine classique et a montré qu'elle est vraiment capable de maintenir la structure biliaire correcte, l'activité enzymatique du foie et du pancréas - de nettoyer le foie.

Vous devez prendre 1 capsule 2 fois par jour avec les repas.

Principes actifs: fruits de chardon-Marie, feuilles d'ortie, grandes feuilles de plantain, sulfate ferreux, fleurs d'immortelle sablonneuses, extrait de chardon-Marie.

Et déjà complètement unique en profondeur fait de ce complexe le troisième niveau de purification - en utilisant Zosterin Ultra 30% et 60% . Les toxines du sang et de la lymphe sont éliminées à ce niveau. Les hémosorbants naturels peuvent neutraliser les substances toxiques contenues dans les résidus d'aliments et de médicaments, les toxines internes résultant d'une digestion de mauvaise qualité, les allergènes, les prostaglandines, l'histamine, les déchets et les bactéries pathogènes, les virus, les champignons et les parasites.

Dès les premiers jours, il réduit la charge toxique et aide à rétablir l'autorégulation des systèmes immunitaire et endocrinien.

L’effet de la zosterine sur les métaux lourds est si bien compris que même les directives méthodologiques pour son utilisation dans les industries dangereuses sont officiellement approuvées.

Il est nécessaire de prendre de la zostérine uniquement dans les 20 premiers jours, les 10 premiers jours pour 1 poudre à 30%, puis 10 autres jours à 60%.

Ingrédients: Zosterine - extrait d'herbes marines Zoster Marina.

Le quatrième composant de la méthodologie est un complexe de 13 souches probiotiques de bactéries bénéfiques. Unibacter. Série spéciale. Il est inclus dans le système Sokolinsky, car la réinitialisation de la microflore - rebioz est l’une des idées les plus modernes sur la prévention de la soi-disant. "maladies de civilisation". Une microflore intestinale adéquate peut aider à réguler les taux de cholestérol, la glycémie, réduire la réponse inflammatoire, protéger le foie et les cellules nerveuses contre les dommages, augmenter l'absorption du calcium et du fer, réduire les allergies et la fatigue, calmer les selles quotidiennement et calmer, ajuster le système immunitaire et remplir de nombreuses autres fonctions.

Nous utilisons des probiotiques avec l’effet peut-être le plus profond sur l’ensemble de l’organisme, dont la formule est testée depuis des décennies.

L’ensemble du programme a pour objectif d’éliminer les causes profondes du mauvais état de santé, de restaurer l’autorégulation, ce qui permettrait de maintenir facilement une alimentation saine et un mode de vie adapté. Et en utilisant le complexe, vous agissez simultanément dans différentes directions pour améliorer votre santé. C'est raisonnable et rentable!

Ainsi, pendant 30 jours, vous effectuez un nettoyage simultané sur trois niveaux: les intestins, le foie, le sang, supprimez les toxines et activez les organes les plus importants dont dépend votre bien-être.

Sur le site, vous trouverez encore plus d'informations. En savoir plus sur ce système unique de purification du corps!

Pin
Send
Share
Send
Send