L'hygiène

Traitement hormonal substitutif de la ménopause

Pin
Send
Share
Send
Send


Avec l'âge, le niveau d'œstrogène dans le corps de la femme commence à diminuer. Cela conduit à un certain nombre de symptômes qui causent une gêne. Ce sont des sueurs nocturnes, une augmentation de la couche graisseuse sous-cutanée, une hypertension artérielle, une sécheresse de la membrane muqueuse des organes génitaux, une incontinence urinaire. Un traitement hormonal substitutif (THS) aidera à éviter une telle condition désagréable. Les médicaments peuvent supprimer les symptômes de la ménopause et réduire le risque de complications associées à la période de ménopause. Ces médicaments comprennent "Klimonorm", "Klimadinon", "Femoston", "Angelic". Le THS doit être effectué avec une extrême prudence pendant la ménopause. Les préparations de la nouvelle génération ne peuvent nommer qu'un gynécologue qualifié.

Drogue à libération de forme "Klimonorm"

Le médicament appartient aux médicaments anti-ménopausiques. Il se présente sous la forme d'une dragée de deux sortes. Le premier type de dragée a une couleur jaune. La substance principale dans la composition est le valérate d'estradiol à 2 mg. Le deuxième type de dragée - brun. Le composant principal est considéré être le valérate d'estradiol à 2 mg et le lévonorgestrel à 150 mcg. Médicament emballé dans des blisters de 9 ou 12 pièces chacun.

Grâce à ce médicament, le THS est souvent pratiqué pendant la ménopause. Les préparatifs de la nouvelle génération ont de bonnes critiques dans la plupart des cas. Les effets secondaires ne se développent pas si vous suivez les recommandations du médecin.

L'effet du médicament "Klimonorm"

"Klimonorm" - un médicament combiné, qui est conçu pour éliminer les symptômes de la ménopause et se compose d'œstrogène et de progestatif. Une fois dans le corps, le valérate d'estradiol se transforme en estradiol d'origine naturelle. La substance à base de lévonorgestrel ajoutée au médicament principal est la prévention du cancer de l’endomètre et de l’hyperplasie. En raison de la composition unique et du calendrier d'admission spécial, il est possible après le traitement de rétablir le cycle menstruel chez les femmes ayant une femme utérine.

L'estradiol compense complètement l'œstrogène naturel présent dans le corps au moment de la ménopause. Cela aide à faire face aux problèmes végétatifs et psychologiques qui surviennent pendant la ménopause. Il est également possible de ralentir la formation de rides et d'augmenter le contenu en collagène de la peau pendant le THS pendant la ménopause. Les médicaments aident à réduire le cholestérol total et le risque de maladie intestinale.

Pharmacocinétique

Lorsqu'il est ingéré, le médicament est absorbé rapidement dans l'estomac. Dans le corps, le médicament est métabolisé pour former de l'estradiol et de l'estrol. Déjà dans les deux heures, l'activité maximale de l'agent dans le plasma est observée. La substance, le lévonorgestrel, se lie presque à 100% à l'albumine sanguine. Excrété dans l'urine et un peu de bile. Avec une attention particulière, il vaut la peine de prendre des médicaments pour réaliser le ZGT à son apogée. Les médicaments de niveau 1 sont considérés comme puissants et peuvent améliorer considérablement l'état de la femme après 40 ans. Les médicaments de ce groupe comprennent le produit «Klimonorm».

Indications et contre-indications

Le médicament peut être utilisé dans les cas suivants:

  • traitement hormonal substitutif de la ménopause,
  • modifications involutives de la peau et des muqueuses du système urogénital,
  • manque d'oestrogène pendant la ménopause,
  • mesures préventives de l'ostéoporose,
  • normalisation du cycle mensuel
  • processus thérapeutique avec aménorrhée primaire et secondaire.

  • saignements non menstruels
  • l'allaitement maternel,
  • affections précancéreuses et cancéreuses hormono-dépendantes,
  • cancer du sein,
  • maladie du foie,
  • thrombose aiguë et thrombophlébite,
  • hypersensibilité aux composants
  • hypotension,
  • maladies de l'utérus.

Le THS n'est pas toujours indiqué pendant la ménopause. Les préparations de la nouvelle génération (la liste est présentée ci-dessus) ne sont prescrites que si la ménopause s'accompagne d'une détérioration significative du bien-être de la femme.

S'il y a encore des règles, le traitement doit commencer le cinquième jour du cycle. Avec l'aménorrhée et la ménopause, le processus de traitement peut être démarré à n'importe quel moment du cycle, à l'exception de la grossesse. Un paquet de médicament Klimonorm est conçu pour une dose de 21 jours. L'outil est saoul selon cet algorithme:

  • les 9 premiers jours, une femme prend des dragées jaunes,
  • les 12 prochains jours sont des dragées brunes,

Après le traitement, les menstruations apparaissent, généralement le deuxième ou le troisième jour après la dernière dose de médicament. Pendant sept jours, il y a une pause et vous devez ensuite boire le prochain paquet. Les gouttes doivent être prises sans mâcher et boire de l'eau. Il est nécessaire de prendre l'outil à un moment donné, ne manquant pas.

Il est impératif d’adhérer au schéma du THS avec la ménopause. Les préparatifs de la nouvelle génération peuvent avoir des critiques négatives. Il ne sera pas possible d’obtenir l’effet souhaité si vous oubliez de prendre les dragées en temps voulu.

En cas de surdosage, des phénomènes désagréables tels qu'une indigestion, des vomissements et des saignements qui ne sont pas associés à la menstruation peuvent survenir. Il n'y a pas d'antidote spécifique. En cas de surdosage, un traitement symptomatique est prescrit.

Médecine "Femoston"

Le médicament appartient au groupe des médicaments anti-ménopausiques. Disponible sous forme de comprimés de deux types. Dans l'emballage, vous pouvez trouver des pilules de couleur blanche avec une pellicule protectrice. La substance principale est l'estradiol à la dose de 2 mg. Aussi au premier type de comprimés sont gris. La composition contient 1 mg d'estradiol et 10 mg de didrogestérone. Outil emballé dans des blisters de 14 pièces. Le second type comprend les comprimés roses, qui contiennent 2 mg d’estradiol.

Avec cet outil, une thérapie de remplacement est souvent effectuée. Avec une attention particulière sont choisis, quand il s'agit de THS pendant la ménopause, les médicaments. Avis "Femoston" a à la fois positif et négatif. Les bonnes paroles prévalent encore. Le médicament élimine de nombreuses manifestations climatériques.

Femoston est un médicament d'association biphasique destiné au traitement de la post-ménopause. Les deux composants du médicament sont des analogues de la progestérone et de l’estradiol, des hormones sexuelles féminines. Ce dernier reconstitue l'apport en œstrogènes pendant la ménopause, supprime les symptômes de nature végétative et psycho-émotionnelle, empêche le développement de l'ostéoporose.

La didrogestérone est un gestagène, ce qui réduit le risque d'hyperplasie et de cancer de l'utérus. Cette substance a une activité œstrogénique, androgène, anabolique et glucocorticoïde. Lorsqu'il est libéré dans l'estomac, il est rapidement absorbé puis complètement métabolisé. Si le THS est indiqué pour la ménopause, “Femoston” et “Klimonorm” doivent être utilisés en premier.

Drogue "Klimadinon"

Le médicament se réfère aux moyens d'améliorer le bien-être pendant la ménopause. Il a une composition phytothérapeutique. Disponible sous forme de comprimés et de gouttes. Comprimés de couleur rose avec une nuance brune. La composition contient un extrait sec de 20 mg de cimicifuga. Les gouttes contiennent un extrait liquide de 12 mg de cimicifuga. Les gouttes ont une couleur marron clair et une odeur de bois frais.

  • troubles végétatifs-vasculaires associés aux symptômes de la ménopause.

  • tumeurs hormono-dépendantes
  • intolérance héréditaire au lactose,
  • alcoolisme
  • hypersensibilité aux composants.

Lisez attentivement les instructions avant de commencer le THS avec la ménopause. Les préparations (plâtre, gouttes, dragées) ne doivent être utilisées que sur recommandation d'un gynécologue.

Le médicament "Klimadinon" prescrit un comprimé ou 30 gouttes deux fois par jour. Il est conseillé d’effectuer la thérapie en même temps. Le cours du traitement dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Drogue "Angelic"

Désigne les moyens utilisés pour traiter la ménopause. Disponible sous forme de comprimés gris-rose. Le médicament comprend 1 mg d'estradiol et 2 mg de drospirénone. Outil emballé dans des blisters, 28 pièces. Le spécialiste vous expliquera comment bien traiter le THS pendant la ménopause. Les médicaments de nouvelle génération ne peuvent être utilisés sans consultation préalable. L'hormonothérapie peut être à la fois bénéfique et néfaste.

Le médicament a les indications suivantes:

  • traitement hormonal substitutif pendant la ménopause,
  • prévention de l'ostéoporose avec la ménopause.

  • saignements du vagin d'origine obscure,
  • cancer du sein,
  • diabète sucré
  • l'hypertension,
  • thrombose

En période de ménopause, de nombreux gynécologues recommandent d'effectuer un THS pendant la ménopause. Les médicaments de nouvelle génération sont une excellente solution pour les femmes de plus de 45 ans.

Médicament posologique "Angelic"

Un paquet est conçu pour 28 jours d'admission. Prenez un comprimé par jour. Il est préférable de boire le médicament en même temps, sans boire ni boire. Il devrait y avoir une thérapie sans lacunes. Négliger les recommandations n'entraînera pas seulement un résultat positif, mais pourrait également provoquer des saignements vaginaux. Seule une adhésion adéquate au programme aidera à normaliser le cycle menstruel dans le processus de réalisation d'un THS pendant la ménopause.

La nouvelle génération de médicaments (Angelic, Klimonorm, Klimadinon, Femoston) a une composition unique qui aide à rétablir le déséquilibre hormonal féminin.

Plâtre "Klimara"

Ce médicament est disponible sous la forme d'un patch contenant 3,8 mg d'estradiol. L'outil de forme ovale est collé à la peau, caché sous les vêtements. Lors de l'utilisation du patch, le composant actif est libéré, améliorant ainsi les conditions de la femme. Après 7 jours, l'outil doit être retiré et collé à nouveau dans une autre zone.

Les effets secondaires de l'utilisation du patch se développent assez rarement. Malgré cela, un remède hormonal ne devrait être utilisé qu'après consultation avec le médecin.

Avis sur HRT

Les médicaments de la nouvelle génération, utilisés en hormonothérapie substitutive, sont en mesure de rétablir la santé des femmes pendant la ménopause. Ils ont de bonnes critiques de femmes de plus de 45 ans. Les médicaments à court terme qui soulagent les patients des troubles végétatifs et psycho-émotionnels constituent également une excellente prévention de l'ostéoporose. Tous les fonds sont bien tolérés et ne créent pas de dépendance.

Les experts notent qu’après la fin du traitement, le cycle menstruel est normalisé chez la femme, la peau devient saine et devient lisse et sensible. Les taux de cholestérol sanguin sont réduits. Les petites rides sont lissées sur le visage, les patients ont une bonne humeur et une bouffée d'énergie. Les comprimés et les pilules sont faciles à prendre, selon le schéma. Ils ont tous une gaine protectrice qui n'irrite pas la muqueuse gastrique. Le patch hormonal est également populaire.

Comment soulager la condition de la ménopause?

Certaines femmes supportent assez facilement la période climatique. Elles ne souffrent pas souvent de bouffées de chaleur, d’irritabilité, de sécheresse des muqueuses et d’autres manifestations de la ménopause. En conséquence, leur vie ne change pas pour le pire, et ils continuent facilement à mener une vie normale.

Mais malheureusement, selon les statistiques de ces femmes, seulement 30% du nombre total de femmes entrées dans la période préclimatique et climatique. Que faire du reste, comment soulager sa condition, mener une vie normale et remplie, avez-vous besoin de boire des hormones?

La principale tâche que se fixent les experts est l’élimination des symptômes désagréables. Cependant, nous ne devons pas oublier que les changements corporels liés à l'âge entraînent une perturbation du travail des systèmes et des organes individuels importants. C’est pour cette raison que les patients âgés de plus de 55 ans commencent à développer diverses maladies liées à l’âge.

Pour prévenir les effets négatifs de la ménopause sur le corps et éliminer les principaux symptômes de cette affection, les experts recommandent de recourir à des moyens spécialisés.

C'est important! Les médicaments hormonaux de remplacement ne peuvent être sélectionnés que par un spécialiste expérimenté. L'automédication est strictement interdite!

Qu'est-ce que l'hormonothérapie substitutive?

L'hormonothérapie pour la ménopause implique la prise de produits pharmaceutiques qui compensent le manque de ses propres principes actifs. Ces substances sont produites par les ovaires et, lorsque leurs fonctions sont éteintes dans le corps de la patiente, leur carence est aiguë.

Aujourd'hui, les experts partagent l'hormonothérapie en 2 types, il s'agit de:

  1. Le traitement à court terme lors de la prise de pilules ne dépasse pas 24 mois. Ce traitement vise à soulager les principaux symptômes de la ménopause. Cette thérapie est indiquée chez les patients ne présentant pas de pathologies associées des organes vitaux ni de troubles psycho-émotionnels graves.
  2. Traitement à long terme, dans lequel le médicament peut durer jusqu'à 8 ans. Cette thérapie vise à éliminer les troubles graves du système nerveux, du système cardiovasculaire, des pathologies endocriniennes et d’autres maladies aggravantes.

Pendant combien de temps vous prenez des hormones, le médecin doit décider en fonction de vos plaintes et de l'état général du corps.

Traitement de la ménopause - traitement hormonal substitutif (THS)

Après avoir lu les informations sur l’effet positif du THS, de nombreux patients commencent l’auto-traitement. Ils, guidés par les conseils d'amies, de parents ou du Web, acquièrent des pilules et commencent à les prendre de manière incontrôlable. Les médecins avertissent, c'est absolument impossible! La thérapie de remplacement comporte un certain nombre de contre-indications, avec lesquelles une femme peut nuire considérablement à sa santé.

Avant de commencer un traitement, qui ne devrait être prescrit que par le médecin traitant, une femme doit subir une série d'examens et consulter une liste complète de spécialistes restreints. Le patient doit consulter les médecins suivants:

  • Cardiologue,
  • Phlébologue,
  • Hépatologue,
  • Gynécologue,
  • Endocrinologue
  • Neuropathologiste.

Le traitement n'est prescrit que dans le cas où une femme n'a aucune contre-indication au traitement et que son état nécessite une correction. Souvent, il n'est pas recommandé aux patients de commencer à prendre des médicaments en raison de la gravité réduite de la ménopause. Si le corps fait face à la restructuration et que la femme ne change presque pas le rythme de la vie, les experts conseillent d'utiliser d'autres moyens pour faciliter le bien-être.

Indications d'utilisation du THS

Le THS vise à arrêter et à prévenir les maladies associées à l'extinction ovarienne. Par exemple, si la patiente présente déjà des symptômes de la période climatique, elle peut être recommandée pour ce traitement. En outre, un traitement est recommandé pour prévenir le développement de maladies liées à l’âge qui surviennent à la fin de la ménopause.

Un traitement hormonal spécifique à la ménopause est prescrit dans les cas suivants:

  • Ménopause précoce ou artificielle,
  • Risque important d'ostéoporose,
  • La présence d'une maladie cardiaque
  • Présence de prédisposition génétique au développement du système cardiovasculaire.

Ces indications ne sont inconditionnelles que dans le cas où le patient n’a aucune raison sérieuse de refuser un traitement du THS. Le cas échéant, les médecins proposent un traitement alternatif.

Fonds pour l'hormonothérapie substitutive pendant la ménopause

Aujourd'hui, l'industrie pharmaceutique peut proposer aux patients 3 groupes de médicaments:

  1. Synthétique. Ces médicaments fonctionnent sur le principe du remplacement et compensent le manque de leurs propres substances dans le corps.
  2. Extraits hormonaux. Les médicaments sont obtenus à partir des ovaires des animaux. Ils agissent également comme une méthode de substitution.
  3. Phytohormones. Obtenu à partir de plantes. Les produits contiennent des substances analogues aux hormones et sont utilisés pour les manifestations bénignes de la ménopause.

Chacun de ces groupes de médicaments a ses propres indications et ses propres interdictions d'utilisation. Choisir et prescrire un outil devrait le médecin traitant.

C'est important! Plus vite vous rencontrerez un spécialiste, moins le risque de développer des maladies dangereuses liées à l'âge sera faible!

Préparation au traitement hormonal substitutif

Avant de prescrire ZTG, le patient doit subir une série de procédures de diagnostic. Il s’agit le plus souvent de tests de laboratoire et de diagnostics du matériel permettant de déterminer l’état de tous les organes et systèmes. Le diagnostic comprend les procédures suivantes:

  • Échographie des glandes endocrines,
  • Mammographie et palpation mammaire,
  • Frottis gynécologique,
  • Dosage plasmatique
  • Surveillance de la tension artérielle,
  • Autres procédures selon les indications.

En présence de maladies chroniques, la nomination d'un THS n'est possible qu'après un traitement de ces maladies et l'élimination de leurs causes principales.

Le choix des moyens: types et formes de médicaments hormonaux pour la ménopause

Aujourd'hui, le choix des moyens est assez large. Les médecins utilisent des médicaments naturels et synthétiques pour le THS. En outre, le patient peut offrir un choix de plusieurs formes de médicaments qui diffèrent par la méthode d’administration. Les drogues sont:

  • Oral - pour administration orale,
  • Par voie transdermique - pour administration sous-cutanée,
  • Local - pour application sur les muqueuses du vagin et de la peau abdominale.

Le choix de la forme du médicament doit s’accompagner non seulement d’une facilité d’administration, mais également d’une réduction du risque de complications.Donc, si vous avez des problèmes avec le tube digestif, il est préférable d’abandonner la forme orale et de choisir une thérapie locale.

Comprimés hormonaux pour la ménopause

Le plus souvent, les patients choisissent encore une forme de comprimé de THS. Cependant, il convient de noter que, malgré le mode de réception habituel, ces fonds peuvent ne pas convenir à toutes les femmes. Les comprimés hormonaux pour la ménopause ne peuvent être pris que chez les patients ne souffrant pas de maladies gastro-intestinales. Toute pathologie de l'œsophage, de l'estomac, du foie, des voies biliaires ou du pancréas devrait constituer une contre-indication à la prise de pilules. En outre, ces fonds ne peuvent pas toujours être combinés avec d'autres médicaments.

C'est important! Si vous prenez des médicaments, informez-en votre médecin afin qu’il puisse trouver des solutions compatibles avec vos médicaments.

Médicaments hormonaux pour THS - une liste

Le plus souvent, les médecins prescrivent aujourd'hui une nouvelle génération de fonds. Liste des médicaments pour la ménopause, noms:

Tous les médicaments ci-dessus, quelle que soit leur forme, sont des produits d'une nouvelle génération. Ils incluent une dose minimale d'hormones, qui protège les patients des phénomènes pathologiques au niveau des organes internes. Cependant, malgré la sécurité relative de ces médicaments, le médecin doit peser avec soin les avantages et les inconvénients de la nomination d’un THS pour chaque patient individuellement. Si les risques sont minimes, les experts conseillent de refuser le traitement et de traiter les manifestations de la ménopause avec des médicaments non hormonaux.

Quels médicaments hormonaux faut-il prendre pendant la ménopause?

Actuellement, les médecins recommandent fortement de prendre des hormones féminines dans des pilules ou d'autres formes de libération que la nouvelle génération. Les médicaments obsolètes, bien que beaucoup moins chers, ont un grand nombre d'effets secondaires. Cela est dû à la teneur élevée en substances synthétiques dans leur composition.

Si vous ne voulez pas faire face au développement de pathologies supplémentaires, choisissez une nouvelle génération de médicaments avec des doses minimales de substances actives.

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause avec les médicaments de la nouvelle génération donne d’excellents résultats dans la lutte contre les symptômes désagréables de cette période. Cependant, pas besoin de recourir aux hormones pour les symptômes légers.

Les médecins conseillent de prendre un THS uniquement lorsque les aspects négatifs de la ménopause aggravent considérablement la vie de la patiente. Si le niveau d'hormones change progressivement, en l'absence de fortes manifestations de la ménopause, il est préférable de se tourner vers des médicaments naturels non hormonaux au cours de cette période.

C'est important! Que ce soit pour boire des hormones, et quels médicaments sont les meilleurs pour vous de décider du médecin!

Les pilules hormonales pour femmes ont-elles des contre-indications?

Les comprimés ont un certain nombre d'interdictions absolues, sur la détection desquelles le patient ne peut pas être prescrit un traitement, à savoir:

  • Maladie du foie,
  • Thrombose,
  • Cancer du col de l'utérus, de l'ovaire et du sein,
  • Cancer de l'endomètre,
  • Métabolisme du glucose avec facultés affaiblies
  • Saignements vaginaux,
  • Maladie cardiaque grave,
  • Toute tumeur hormono-dépendante.

En outre, une grossesse précoce peut être une contre-indication.

LECTEURS RECOMMANDENT!

"Le gynécologue m'a conseillé de prendre des remèdes naturels. Ils ont choisi le style de climast - cela m'a aidé avec les marées. C’est un cauchemar tel que, parfois, on ne veut pas aller au travail, même à la maison. puis l'énergie interne est réapparue. Et je voulais même avoir à nouveau des relations sexuelles avec mon mari, mais tout cela était sans désir particulier. "

Effets secondaires du THS et contre-indications à son utilisation

En plus des contre-indications absolues d'utilisation du THS, le traitement doit être ajusté ou annulé si des effets indésirables apparaissent. Un besoin urgent de consulter un médecin si un traitement hormonal a provoqué les effets indésirables suivants:

  • Douleur thoracique, engorgement du mamelon,
  • Toute perturbation du tractus gastro-intestinal,
  • Gonflement du visage et des membres,
  • Sécheresse vaginale ou mucus excessif
  • Migraines, fatigue, faiblesse,
  • Crampes dans les jambes,
  • Augmenter la viscosité du sang,
  • L'apparition de l'acné et d'autres éruptions cutanées sur la peau.

Ces conditions peuvent également constituer un obstacle à la poursuite du THS. Si l'un des symptômes ci-dessus apparaît, vous devez vous inscrire pour une consultation avec un médecin.

Traitement hormonal substitutif de la ménopause - tous les avantages et inconvénients

Si les hormones sont nécessaires aux changements liés à l'âge, cette question suscite de nombreuses controverses parmi les médecins depuis plusieurs années. Malgré l'efficacité prouvée du THS, de nombreux médecins prennent leur apport hormonal avec scepticisme. Sans aucun doute, les produits de la nouvelle génération éliminent les manifestations sévères de la ménopause et épargnent le corps du développement de maladies et du vieillissement prématuré. Cependant, le manque d'informations sur les effets à long terme des médicaments sur l'organisme provoque beaucoup de controverses.

De nombreux médecins pensent qu'interférer avec les processus de vieillissement naturels conduit invariablement à des complications à long terme. De plus, chaque organisme est individuel et l'utilisation du THS ne permet pas d'ajuster la dose d'hormones dans le corps. Aussi alarmant et un grand nombre d'effets secondaires. Certains médecins pensent que dans certains cas, le THS provoque le développement de tumeurs.

Modes de prise de médicaments hormonaux

Aujourd'hui, il existe trois modes principaux de prise de pilules, en fonction de la phase et de la gravité de la maladie:

  1. Monothérapie Dans ce mode, les agents œstrogéniques ou progestatifs sont pris en continu ou à certains intervalles.
  2. Mode biphasé ou triphasé. Dans ce cas, des moyens combinés sont utilisés, pris de manière continue ou cyclique.
  3. Mode combiné. Dans ce mode, les médicaments sont pris en alternance avec différents types de substances dans un programme spécifique.

Malgré le scepticisme fréquent des patientes à l’égard du traitement hormonal substitutif, les hormones féminines peuvent considérablement améliorer la qualité de vie des femmes, atténuer les principaux symptômes et prévenir le développement de nombreuses maladies. Les outils modernes vous aideront à vous débarrasser de:

  • Marées
  • État dépressif
  • Nervosité
  • Maux de tête
  • Diminution de la libido,
  • Sécheresse vaginale,
  • Vieillissement prématuré
  • Excès de poids.

C'est important! Les pilules de nouvelle génération, prescrites pour la ménopause, ne nuisent pas à l'organisme et minimisent le risque de développement d'oncologie, d'ostéoporose et de maladie cardiaque!

Médicaments non hormonaux pris pendant la ménopause pour soulager les symptômes

Le traitement sans l'utilisation d'agents hormonaux dans l'extinction ovarienne implique la prise de médicaments à base d'œstrogènes. Ce type de traitement est le plus souvent prescrit aux patients présentant des symptômes légers ou s'il est interdit au patient d'effectuer un THS. Ce sont des produits naturels qui n'ont pratiquement pas d'effets secondaires et de contre-indications.

Dans la plupart des cas, le traitement par phytoestragènes donne des résultats positifs et soulage les symptômes de la ménopause.

Traitement hormonal substitutif de la ménopause: médicaments, indications

Les hormones féminines facilitent le transport des symptômes de la ménopause.

Entrer dans la ménopause est une préoccupation pour la plupart des femmes. Cette période soulève beaucoup de questions, de peurs. Qu'advient-il du corps féminin?

  • Diminution de la production ovarienne de l'hormone œstrogène, ce qui provoque un déséquilibre hormonal (le «travail» dans une paire de progestérone reste au même niveau).
  • Le système cardiovasculaire devient vulnérable et des manifestations telles que des bouffées de chaleur, des fluctuations brusques de la pression artérielle, des vertiges et des sueurs apparaissent.
  • Le manque d'œstrogène entraîne une perte de calcium dans le tissu osseux, ce qui entraîne la fragilisation des os, des dents, des cheveux et de l'ostéoporose sous une forme grave.
  • Troubles de l'état psycho-émotionnel, insomnie, irritabilité excessive, perte de conscience.
  • Modifications pathologiques dans les organes de l'appareil reproducteur féminin: fibromes, hyperplasie, endométrite.

Pour minimiser les effets négatifs sur le corps de la femme pendant la ménopause, les médecins prescrivent un traitement hormonal substitutif (THS). Elle consiste à prendre des préparations systémiques ou locales qui soutiennent l’équilibre hormonal nécessaire.

L'effet positif de la thérapie

N'ayez pas peur de prendre des pilules, des suppositoires, des gels. La pratique médicale a prouvé son efficacité et sa sécurité relative:

  • le risque de développer une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, d'autres pathologies cardiovasculaires est réduit de 40%,
  • le système osseux est renforcé, une meilleure absorption du calcium se produit,
  • diminue le risque de développer un cancer de l'utérus, du sein, des pathologies de l'endomètre,
  • améliorer le bien-être général,
  • assurer une vie sexuelle à part entière, en maintenant l'élasticité des muqueuses, en mettant en évidence le secret dans la quantité requise,
  • les processus de vieillissement sont plus lents,
  • améliore l'apparence, l'état de la peau, des cheveux, des ongles.

Traitement hormonal substitutif de la ménopause: médicaments, listes, types

La forme posologique du médicament peut être différente, cela dépend de la méthode d’influence sur le corps. Si nécessaire, pour obtenir un effet systémique, appliquez des formes orales. Leur avantage est la commodité de la réception. Les produits locaux comprennent les bougies, les comprimés vaginaux et les moyens transdermiques (pommades, gels). Leur objectif est de traiter les affections des organes génitaux féminins.

Classiquement, les médicaments de THS peuvent être divisés en trois groupes:

  • Monohormonal. La composition comprend uniquement des œstrogènes synthétiques. Ces médicaments sont prescrits pour la chirurgie afin de prélever l'utérus à tout âge (ménopause artificielle / chirurgicale précoce), de troubles du sommeil, de graves manifestations vasculaires.
  • Intégré. Ils contiennent des analogues synthétiques d'œstrogène et de progestérone. Ils peuvent être pris pour la prévention, la protection de l'endomètre des conditions hyperplasiques. Ici, par exemple, «Klimonorm», ainsi que des remèdes locaux destinés au traitement post-ménopausique.
  • Phytohormones. Ce sont des médicaments que les femmes prennent pour prévenir l'apparition de symptômes ménopausiques, soulager les conditions du système vasculaire. Les bioflavonoïdes sont des analogues naturels de l'œstrogène féminin, de structure similaire, agissant sur le corps. Ils sont autorisés à prendre même avec des contre-indications de THS.

Les pilules hormonales améliorent non seulement le bien-être des femmes, mais elles ont également des conséquences négatives sur les systèmes génital, cardiovasculaire et osseux de la femme.

Le THS pour la ménopause (médicaments de la nouvelle génération) n’est prescrit que par le médecin traitant après un examen approfondi comprenant une échographie des organes pelviens, une mammographie, des tests sanguins pour les marqueurs tumoraux et des hormones. Nécessite en outre la conclusion d'experts spécialisés en présence d'antécédents de maladies chroniques. Vous pouvez prendre rendez-vous avec n’importe lequel d’eux ou obtenir une consultation gratuite ici http: //45plus.rf/registration/.

Restrictions, contre-indications, effets secondaires

Les hormones féminines pour la ménopause, comme tout autre médicament, ont certains effets secondaires. Ce sont des manifestations individuelles, en fonction du médicament spécifique. Les plus courantes sont la prise de poids, les maux de tête, l’enflure, une diminution de la sortie de la bile, diverses réactions des glandes mammaires. Cependant, les moments positifs du THS sont bien plus nombreux. C'est pourquoi les médecins décident de sa nomination.

Cependant, il existe des contre-indications catégoriques à l'utilisation de médicaments hormonaux:

  • cancers des glandes mammaires, de l'utérus, des mélanomes, d'autres formes de tumeurs malignes,
  • thrombose, thromboembolie de toute étiologie,
  • certains types, diabète sucré,
  • maladies du foie, des reins, des voies biliaires, accompagnées d'un dysfonctionnement de ces organes,
  • maladies auto-immunes
  • saignements inexpliqués.

En outre, le médecin peut limiter le THS pour les myomes utérins, les maladies de l'endomètre et les affections cardiovasculaires aiguës et en développement.

Hormonothérapie courte et longue

Il n'est pas vrai que l'hormone œstrogène soit nécessaire uniquement pour maintenir la fonction de reproduction dans le corps. Il a une grande influence sur le métabolisme, la fonctionnalité du système cardiovasculaire et même l’immunité. Il s’agit de l’utilisation de médicaments hormonaux dans le complexe sous forme de bougies, de comprimés, de timbres pour éviter de telles complications en cas d’échec hormonal, tels que:

  • athérosclérose
  • l'ostéoporose
  • l'obésité
  • La maladie d'Alzheimer.

En outre, les préparations contenant des hormones féminines:

  • éliminer les démangeaisons, les brûlures, la sécheresse et le dysfonctionnement du vagin,
  • réguler les cycles pré-ménopausique et ménopausique,
  • corriger les troubles intestinaux dans le contexte d'une diminution des niveaux d'œstrogènes pendant la ménopause.

Des analogues similaires sous forme d'hormones stéroïdes sont applicables pour éliminer les violations des ovaires. Mais le respect du dosage et du schéma posologique exact mis au point par le médecin est nécessaire.

Le THS (traitement hormonal substitutif) peut être un traitement à court terme allant jusqu'à 36 mois afin de:

  • éliminer les marées
  • violations aux organes génitaux
  • prévention des troubles mentaux.

Un traitement hormonal prolongé jusqu'à 5 ans ou plus est prescrit pour prévenir les maladies:

  • système cardiovasculaire
  • l'ostéoporose,
  • La maladie d'Alzheimer.

Les préparations en comprimés peuvent être appliquées par cycles de monothérapie ou par un traitement triphasé, à deux phases, en association avec des androgènes, endogènes.

Tous les médicaments de THS sont divisés en deux groupes:

  • avec de l'œstrogène, recommandé pour la réception après le retrait de l'utérus,
  • avec le contenu de progestérone et d'œstrogène dans le complexe pour empêcher le développement de l'endomètre.

En outre, chaque femme doit connaître les contre-indications de tous les médicaments, car certains ne sont pas applicables lors de la détection:

  • mélanome, cancer de l'endomètre,
  • tumeurs malignes dans les glandes mammaires,
  • thrombophilie,
  • maladie auto-immune
  • dommages au foie,
  • hémorragies sévères d'origine inconnue,
  • myomes,
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins
  • endométriose.

Les femmes prenant des cours d'hormones, il est nécessaire tous les six mois de consulter un gynécologue et d'être examinées.

Liste des médicaments hormonaux

La reconnaissance chez les femmes méritait des médicaments contenant des phytoestrogènes - des hormones proches de l'œstrogène.

  1. Femoston est un médicament hormonal contenant de l'œstradiol destiné à éliminer les manifestations désagréables de la ménopause, à reconstituer les niveaux d'œstrogènes, à prévenir les signes psycho-émotionnels et l'ostéoporose.
  2. Le progestatif avec les androgènes, les anabolisants, les glucocorticoïdes est utilisé pour réduire la formation possible d’hyperplasie, un cancer de l’utérus.
  3. Divigel - un moyen de compléter le niveau d'œstrogène pendant la ménopause.
  4. Divina - pilules pour saignement menstruel en composition avec œstrogène et progestérone.
  5. Levistics - comprimés pour simuler le cycle menstruel naturel.
  6. Indivin - agent antiménopausique contenant des œstrogènes et des progestatifs.
  7. Climara - maintient le niveau d'œstrogène dans le plasma.

  8. Klimonorm - avec des changements involutifs de la peau, du système urinaire, une réduction de la force des os, des dysfonctionnements psycho-émotionnels, des troubles végétatifs-vasculaires.
  9. Livial - pour améliorer l'état de la peau pendant la ménopause.
  10. Nemestran capsules - supprime la sécrétion de gonadotrophine.
  11. Norkolut - aide à la transition de la phase proliférative du cycle dans la sécrétion.
  12. Premarin - aide à soulager le syndrome de la ménopause.
  13. La créatine est un remède pour améliorer le tissu musculaire.

Phytoestrogènes avec THS

Les phytoestrogènes ou les médicaments non hormonaux sont efficaces avec le THS pendant la ménopause:

  • ESTROVEL,
  • Cyclique
  • Remens,
  • Climaxan,
  • Ménopace
  • Cyclique
  • Klimadion
  • Bonisan.
  • Capsules de pinceau rouge.

En outre, il est recommandé aux femmes de revoir leur régime alimentaire et d’ajouter des fibres pour augmenter l’efficacité des médicaments à base d’oestrogènes afin de réduire progressivement les symptômes désagréables.

Ne négligez pas les doses de THS, augmentez-les avec des phytoestrogènes pour prévenir la détérioration de la santé, la survenue de complications graves.

Avantages du traitement hormonal substitutif

Le point culminant est un processus physiologique dans le corps féminin qui ne peut pas être évité. Les modifications involontaires des fonctions hormonales dans le corps sont caractéristiques. Chez certaines femmes, la préménopause commence à l’âge de 39 à 40 ans, avec:

  • l'appareil folliculaire est gravement appauvri,
  • la fonction ovarienne s'estompe
  • changements dans le tissu nerveux des méninges,
  • la production de progestérone, l'oestrogène dans les ovaires diminue.

De tels processus dans le corps font que la glande pituitaire fonctionne de manière tendue et que des hormones plus synthétisées apparaissent dans le sang. La réaction de l'hypophyse conduit à:

  • taux d'oestrogène réduit
  • violation de l'activité des glandes endocrines,
  • déséquilibre hormonal dans le corps,
  • manifestation de symptômes climatériques.

Ces derniers se traduisent par une instabilité psycho-émotionnelle, un stress, une augmentation de la pression artérielle, des palpitations cardiaques, un engourdissement des doigts, des douleurs au coeur, des maux de tête, la sécheresse, des démangeaisons et des brûlures dans le vagin.

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause est une méthode pathogénique qui aide à réduire le risque de développer des maladies graves se produisant lorsqu'il y a une pénurie d'hormones importantes.

L'avantage du traitement hormonal dans:

  • minimisation des manifestations climatiques désagréables,
  • un effet protecteur sur les vaisseaux contre l'accumulation de cholestérol,
  • élimination de la dépression,
  • prévenir le développement du cancer de l'ovaire,
  • prévention de l'ostéoporose, augmentation de la densité osseuse.

Le traitement est indispensable pour maintenir le poids chez la femme, un effet protecteur sur tout le corps pendant la ménopause.

Indications pour

Le traitement hormonal substitutif est indiqué dans les cas suivants:

  • les symptômes désagréables que la ménopause provoque,
  • afin de prévenir les complications et les pathologies dans le contexte des modifications hormonales,
  • sensibilité au développement de l'ostéoporose,
  • pathologie du système cardiovasculaire pendant la ménopause,
  • risque de développer un diabète
  • hypertension héréditaire
  • hyperlipidémie.

Le traitement doit être effectué sous la surveillance du médecin traitant.

Quand le THS est prescrit

Avant la nomination de HRT, les femmes sont d'abord affectées à une enquête et à des tests:

  • Échographie de la cavité abdominale et de la thyroïde,
  • frottis cervical,
  • analyse pour déterminer la propension à former des caillots sanguins,
  • Échographie de la glande thyroïde d'autres organes si nécessaire.

L’essentiel pour le médecin est de choisir le bon traitement hormonal afin d’éliminer les facteurs provocateurs à l’origine de ces modifications du corps de la femme. Malheureusement, les maladies concomitantes de la ménopause sont difficiles à traiter et il n’est possible de réduire leur impact négatif sur le corps qu’en choisissant un traitement de remplacement.

Types de médicaments hormonaux

Les remèdes homéopathiques sont disponibles sous forme de gel, de comprimés, de crèmes, de timbres topiques pour hydrater la muqueuse vaginale, appliqués sur les cuisses, la poitrine ou l'abdomen.

Chaque forme de THS a ses avantages et ses inconvénients. L'essentiel est de suivre la posologie et le traitement, préalablement convenus avec votre médecin. De plus, les timbres et les gels sont pratiques à utiliser, ils agissent rapidement et n'affectent pas négativement le foie, les reins et le tractus gastro-intestinal.

Il est recommandé aux femmes d'utiliser des médicaments hormonaux n'interagissant pas avec d'autres médicaments. Il est préférable d’utiliser des bougies et des onguents par voie intra-vaginale ou des gels et des timbres pour une exposition locale.

Contre-indications au THS avec la ménopause

Avec un traitement spécifique, les hormones ne conviennent pas à toutes les femmes. Avant utilisation, assurez-vous de lire les instructions, consultez les médecins. Les contre-indications sont disponibles pour tous les médicaments. À la ménopause, une telle thérapie n'est pas prescrite dans les cas suivants:

  • tumeurs dans les glandes mammaires,
  • oncologie, précédemment transférée avec un risque élevé de récidive,
  • tumeurs de l'endomètre,
  • saignements utérins sévères d'origine inconnue,
  • l'endométriose,
  • thrombose,
  • embolie pulmonaire,
  • angine de poitrine,
  • cardiosclérose
  • hypertension incontrôlable
  • pics de pression artérielle,
  • hépatite et cirrhose du foie,
  • intolérance individuelle aux composants
  • prédisposition héréditaire au développement du cancer du sein,
  • migraine,
  • maladie de calculs biliaires
  • troubles héréditaires du métabolisme des graisses.

Un THS peut être pratiqué si la tumeur cervicale a été retirée en toute sécurité plus tôt et en l'absence de lésions infectieuses dans la vulve de la muqueuse vaginale.

Certains médicaments ont des effets secondaires. Par exemple, Klimonorm ne s'applique pas au diabète, aux ulcères d'estomac, à la jaunisse. Logest indésirable à prendre avec de fréquentes crises de migraine, coliques du foie, saignements intra-utérins sévères. Trisequens ne s'applique pas aux saignements internes ni aux tumeurs malignes des organes génitaux.

De plus, les médicaments ne s'appliquent pas aux:

  • mauvaise coagulation du sang,
  • insuffisance hépatique
  • cancer de l'endomètre et cancer du sein
  • maladies du système cardiovasculaire,
  • crise cardiaque
  • accident vasculaire cérébral
  • manifestations allergiques.

Il est important que les femmes comprennent que l'arrivée de la ménopause ne doit pas restreindre votre vie normale. Par conséquent, vous devez absolument lutter contre le surpoids et les mauvaises habitudes, vous méfier des maladies cardiaques et de l'ostéoporose, cesser de fumer et de prendre de l'alcool et de respecter un mode de vie sain.

Le THS, dans la plupart des cas, a un effet positif sur le corps de la femme, contribue à éliminer les états dépressifs et les troubles du système urogénital, améliore l'état des muscles, de la peau et des cheveux, minimise le risque de développement d'une tumeur dans le gros intestin, réduit les symptômes de la ménopause, normalise le cycle menstruel pendant les règles et la ménopause bien-être général des femmes.

Dieu merci, je n’avais pas besoin d’hormones, même si je me sentais très mal au début de la ménopause. Mais le médecin a recommandé d'essayer de démarrer les phytoestrogènes (dans la composition de capsules Estrovel), ce qui a finalement contribué de manière significative à réduire la fréquence de mes marées. Quoi qu'il en soit, la composition des capsules est bonne - tout ce dont vous avez besoin et utile

Informations intéressantes, merci

En principe, c'est logique - une fois que vos hormones ne sont pas produites, vous pouvez les prendre de l'extérieur. Mais toujours effrayant pour les conséquences, pour moi personnellement. Les phytoestrogènes et les marées me diminuaient bien et donnaient un état de santé normal, aussi je prends des gélules d'Estrovel périodiquement, elles me conviennent.

Le médecin m'a également conseillé de commencer par des médicaments non hormonaux; Ils m'ont le plus. Je fais aussi de la sauge, de l'aubépine, je mange moins de viande, plus de légumes. J'espère vraiment que les hormones n'y arriveront jamais.

Comment la hormonothérapie substitutive est-elle pratiquée à la ménopause: revue des médicaments essentiels + retour d'expérience des spécialistes et des patientes

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause joue un rôle important dans la régulation des changements pathologiques survenant dans le corps de la femme pendant cette période critique.

Malgré l'existence d'un certain nombre de mythes sur le danger considérable que représente un tel événement, de nombreuses critiques suggèrent le contraire.

Les médicaments modernes peuvent éviter de nombreux effets secondaires inhérents aux outils utilisés précédemment.

Changements dans le corps de la femme pendant la ménopause

En fait, la ménopause est le résultat du vieillissement naturel du corps de la femme, associé à une inhibition progressive des fonctions du système reproducteur, assurant la production d'hormones.

Il y a les changements suivants dans le corps féminin pendant la ménopause:

  1. Le syndrome climatérique se manifeste par des signes spécifiques: bouffées de chaleur et transpiration, instabilité de la tension artérielle et de l'état mental, frissons, tachycardie, insomnie, engourdissement des doigts, mal de tête. Chez la plupart des femmes, de telles anomalies se produisent pendant la phase pré-ménopause ou ménopausique, mais pour certaines, le syndrome ne peut se développer que dans les phases suivantes.
  2. Les violations du système urogénital sont caractérisées par une diminution significative de l'activité sexuelle, une gêne vaginale, des démangeaisons, une sensation de brûlure et une douleur lors de la vidange de la vessie, une miction spontanée.
  3. La dystrophie de la peau et des phanères se manifeste par une sécheresse accrue de la peau, une fragilité des ongles, une alopécie, une formation massive de rides.
  4. Les troubles métaboliques et métaboliques entraînent un gain de poids avec perte d'appétit, gonflement du visage et du bas de jambe résultant de la rétention d'eau dans les tissus.
  5. À un stade ultérieur, la résistance du tissu osseux diminue avec la formation de signes d'ostéoporose, l'apparition d'une hypertension artérielle et de processus ischémiques.

Quelles hormones manquent?

Le développement de la ménopause a pour conséquence une forte diminution de la capacité des ovaires à produire de la progestérone, puis des œstrogènes, en raison d'une incapacité dégénérative du mécanisme folliculaire et de modifications des tissus nerveux cérébraux. Dans ce contexte, la sensibilité de l'hypothalamus à ces hormones diminue, ce qui entraîne une diminution de la production de gonadotrophine (GnRg).

La réponse est le travail accru de l'hypophyse dans la production d'hormones lutéinisantes (LH) et folliculo-stimulantes (FSH), conçues pour stimuler la production d'hormones perdues. En raison d'une activation excessive de l'hypophyse, l'équilibre hormonal est stabilisé pendant un certain temps. Ensuite, le manque d'œstrogènes affecte et les fonctions de l'hypophyse se ralentissent progressivement.

Une production réduite de LH et de FSH entraîne une diminution du nombre de GnRg. Les ovaires ralentissent la production d'hormones sexuelles (progestatifs, œstrogènes et androgènes), jusqu'à l'arrêt complet de leur production. Il s'agit d'une forte diminution de ces hormones et conduit à des changements climatériques dans le corps de la femme.

Qu'est-ce que l'hormonothérapie substitutive?

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) est une méthode de traitement consistant à administrer des médicaments similaires aux hormones sexuelles, dont la sécrétion est retardée. Le corps féminin reconnaît ces substances comme étant naturelles et continue de fonctionner normalement. Cela garantit l'équilibre hormonal nécessaire.

Le mécanisme d'action du médicament est déterminé par la composition, qui peut être basée sur des ingrédients réels (animaux), végétaux (phytohormones) ou artificiels (synthétisés). La composition peut contenir des hormones d'un seul type ou une combinaison de plusieurs hormones.

Dans de nombreux produits, le valérate d'estradiol est utilisé en tant que substance active qui, dans le corps de la femme, se transforme en estradiol naturel, qui imite exactement les œstrogènes. Les variantes combinées sont plus courantes. En plus de l’ingrédient spécifié, elles contiennent des composants responsables de la formation de gestagène - la didrogestérone ou le lévonorgestrel. Aussi les médicaments disponibles avec une combinaison d'oestrogène et d'androgène.

Il existe 2 schémas thérapeutiques principaux pour le traitement hormonal substitutif:

  1. Traitement à court terme. Le cours est conçu pour 1,5-2,5 ans et est nommé avec une période climatérique légère, sans défaillances évidentes dans le corps de la femme.
  2. Traitement à long terme. À la manifestation de violations prononcées, incl. dans les organes de la sécrétion interne, du système cardiovasculaire ou de la nature psycho-émotionnelle, la durée du traitement peut atteindre 10-12 ans.

Les indications pour la nomination de HRT peuvent servir comme suit:

  1. Toute phase de la ménopause. Ces tâches sont définies - préménopause - normalisation du cycle menstruel, ménopause - traitement symptomatique et réduction du risque de complications, post-ménopause - soulagement maximal de l'état et exclusion des tumeurs.
  2. Ménopause prématurée. Un traitement est nécessaire pour arrêter l'inhibition des fonctions de reproduction chez la femme.
  3. Après les opérations chirurgicales associées à l'ablation des ovaires. Le THS aide à maintenir l'équilibre hormonal, ce qui empêche des changements radicaux dans le corps.
  4. Prévention des troubles et pathologies liés à l'âge.
  5. Parfois utilisé comme une mesure contraceptive.

Arguments pour et contre

Autour du THS, de nombreux mythes effrayent les femmes, ce qui les rend parfois sceptiques face à un tel traitement. Pour prendre la bonne décision, vous devez gérer les véritables arguments des opposants et des partisans de la méthode.

Le traitement hormonal substitutif permet une adaptation progressive du corps féminin à la transition vers d'autres conditions, évitant ainsi de graves perturbations dans le fonctionnement d'un certain nombre d'organes et de systèmes internes.

En faveur de HRT affirmant de tels effets positifs:

  1. Normalisation du fond psycho-émotionnel, y compris éliminer les attaques de panique, les sautes d'humeur et l'insomnie.
  2. Améliorer le fonctionnement du système urinaire.
  3. L'inhibition des processus destructeurs dans les tissus osseux en raison de la préservation du calcium.
  4. Prolongation de la période sexuelle à la suite d'une augmentation de la libido.
  5. Normalisation du métabolisme des lipides, ce qui réduit le cholestérol. Ce facteur réduit le risque d'athérosclérose.
  6. Protection du vagin de l'atrophie, qui assure l'état normal du pénis.
  7. Soulagement significatif du syndrome ménopausique, incl. ramollissement des marées.

La thérapie devient une mesure préventive efficace pour prévenir le développement de nombreuses pathologies - maladies cardiologiques, ostéoporose, athérosclérose.

Les arguments des opposants à HRT sont basés sur les arguments suivants:

  • connaissance insuffisante de l'introduction dans le système de régulation de l'équilibre hormonal,
  • la difficulté de choisir le schéma thérapeutique optimal,
  • introduction de tissus biologiques dans les processus naturels de vieillissement,
  • l'incapacité à établir un apport précis d'hormones par l'organisme, ce qui rend difficile leur dosage dans les préparations,
  • manque de preuves d'efficacité réelle dans les complications tardives,
  • la présence d'effets secondaires.

L’inconvénient principal du THS est le risque de tels effets secondaires - douleurs mammaires, formation de tumeurs de l’endomètre, prise de poids, spasmes musculaires, problèmes gastro-intestinaux (diarrhée, formation de gaz, nausées), modifications de l’appétit, réactions allergiques (rougeur, éruption cutanée, démangeaisons).

Médicaments de base

Parmi les médicaments nécessaires à la réalisation d'un THS, il existe plusieurs catégories principales:

Produits à base d'œstrogène, noms:

  1. Ethinylestradiol, Diéthylstilbestrol. Ce sont des contraceptifs de type oral et contiennent des hormones de nature synthétique.
  2. Clikogest, Femoston, Estrofen, Trisequens. Ils sont basés sur les hormones naturelles estriol, estradiol et estrone. Pour améliorer leur absorption dans le tractus gastro-intestinal, les hormones sont présentées sous forme conjuguée ou micronisée.
  3. Klymen, Klimonorm, Divina, Proginova. Les préparations comprennent les estriols et l’estrone, qui sont des dérivés essentiels.
  4. Hormplex, Premarin. Ils ne contiennent que des œstrogènes naturels.
  5. Les patchs Estragel Gels, Divigel et Climar sont destinés à un usage externe. Ils sont utilisés dans les pathologies hépatiques graves, les maladies du pancréas, l’hypertension et la migraine chronique.

Produits à base de progestagène:

  1. Duphaston, Themeston. Ils appartiennent à didrogesteronam et ne donnent pas d'effets métaboliques,
  2. Norcolut. Basé sur l'acétate de noréthistérone. Il a un effet androgène prononcé et est utile dans l'ostéoporose,
  3. Livial, Tibolon. Ces remèdes sont efficaces contre l’ostéoporose et ressemblent à bien des égards au médicament précédent,
  4. Klymen, Andokur, Diane-35. L'ingrédient actif est l'acétate de ziprotérone. Il a un effet anti-androgène prononcé.

Préparations universelles contenant les deux hormones. Les plus courants - Angelic, Ovestin, Klimonorm, Triaklim.

Liste des médicaments de nouvelle génération

Actuellement, une nouvelle génération de médicaments devient de plus en plus courante. Ils présentent de tels avantages: utilisation d'ingrédients absolument identiques aux hormones féminines, effet complexe, possibilité d'utiliser la ménopause à n'importe quelle phase, absence de la plupart de ces effets indésirables. Ils sont produits pour plus de commodité sous différentes formes: comprimés, crème, gel, patch, solution pour injection.

Les drogues les plus célèbres:

  1. Klimonorm. La substance active est une association d'estradiol et de lévonorne-stérol. Efficace pour éliminer les symptômes de la ménopause. Contre-indiqué dans les hémorragies de nature ectopique.
  2. Norgestrol. C'est un outil de combinaison. Il se débrouille bien avec le trouble neurogène et les troubles autonomes.
  3. Cyclo-Proginova. Aide à augmenter la libido féminine, améliore le fonctionnement du système urinaire. Ne peut pas être utilisé dans les pathologies du foie et de la thrombose.
  4. Klymen. Il est basé sur l'acétate de ziprotérone, le valérate et les antiandrogènes. Rétablit complètement l'équilibre hormonal.Lorsqu'il est utilisé, le risque de gain de poids et de dépression du système nerveux augmente. Les réactions allergiques sont possibles.

Remèdes à base de plantes

Un groupe important de médicaments pour le THS sont les produits à base de plantes et les plantes médicinales elles-mêmes.

Les fournisseurs d’œstrogènes plutôt actifs sont les suivants:

  1. Soja. Avec son utilisation, vous pouvez ralentir l’apparition de la ménopause, faciliter la manifestation des bouffées de chaleur, réduire les effets cardiaques de la ménopause.
  2. Klopogon. Il est capable de soulager les symptômes de la ménopause en bloquant les modifications du tissu osseux.
  3. Trèfle rouge Possède les propriétés des plantes précédentes, et est également capable de réduire la teneur en cholestérol.

Sur la base de phytohormones, de telles préparations sont produites:

  1. Estrofel. Il contient du phytoestrogène, de l'acide folique, des vitamines B6 et E, du calcium.
  2. Tibolon Peut être utilisé pour la prévention de l'ostéoporose.
  3. Inoklim, Feminal, Tribustan. Les moyens sont basés sur le phytoestrogène. Fournir progressivement effet thérapeutique à la ménopause.

Principales contre-indications

En cas de maladie chronique des organes internes, le médecin doit évaluer la possibilité de réaliser un THS, en tenant compte des caractéristiques du corps de la femme.

Cette thérapie est contre-indiquée dans de telles pathologies:

  • saignements utérins et ectopiques (en particulier pour des causes inexpliquées),
  • la formation de tumeurs dans le système reproducteur et la glande mammaire,
  • maladies utérines et maladies du sein,
  • pathologies rénales et hépatiques graves,
  • insuffisance surrénale,
  • thrombose,
  • anomalies du métabolisme lipidique,
  • l'endométriose,
  • diabète sucré
  • l'épilepsie,
  • l'asthme.

Caractéristiques de la thérapie de la ménopause chirurgicale

La ménopause artificielle ou chirurgicale survient après l'ablation des ovaires, ce qui entraîne l'arrêt de la production d'hormones féminines. Dans de telles conditions, le THS peut réduire considérablement le risque de complications.

La thérapie comprend les régimes suivants:

  1. Après l'ablation des ovaires, mais en présence de l'utérus (si la femme a moins de 50 ans), un traitement cyclique est appliqué à de telles variantes - œstradiol et cipratérone, estradiol et lévonorgestel, estradiol et didrogestérone.
  2. Pour les femmes de plus de 50 ans - traitement monophasique à l’œstradiol. Il peut être associé à la noréthistérone, à la médroxyprogestérone ou à la drosirénone. Tibolone est recommandé.
  3. Dans le traitement chirurgical de l'endométriose. Pour éliminer le risque de rechute, un traitement à base d'estradiol en association avec du diénogest, de la didgestérone est effectué.

Avis de spécialistes

Le traitement hormonal substitutif, avec tous les risques d'effets secondaires, est à juste titre considéré comme l'un des principaux moyens de soulager la condition d'une femme pendant la période climperique. Le médicament de la dernière génération est privé de nombreuses lacunes et a fait l’objet d’une évaluation décente, à la fois parmi les spécialistes et les patients. Si ZTG est réalisé sous la supervision d'un spécialiste, vous pouvez vous attendre à des résultats vraiment positifs.

Traitement hormonal substitutif de la ménopause. Médicaments hormonaux et usages

Natalia le 14 juin à 00h00 3111

Actuellement, les pharmacies ont assez de médicaments pour le traitement hormonal substitutif (THS). Il s’agit de comprimés, d’injections, de timbres, de gels, de suppositoires et de pommades à usage intravaginal. Dans notre pays, de nombreuses années d’expérience ont été acquises dans l’utilisation de divers médicaments de substitution hormonale pour diverses sociétés de pharmacologie dans des pays étrangers.

La nomination et la conduite d'un traitement hormonal substitutif sont la prérogative d'un médecin spécialiste.

Les œstrogènes sont généralement utilisés pour traiter l'ostéoporose ménopausique. Cette pratique est particulièrement répandue à l'étranger. Dans notre pays, il est traité avec beaucoup de soin. Cela est dû à la nécessité d'un contrôle thérapeutique très attentif au cours du traitement par œstrogènes.

Le médicament destiné aux femmes âgées de 40 ans et plus et dont le cycle menstruel est préservé: - réduit rapidement les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, battement de coeur, transpiration, changements d'humeur, menstruations irrégulières), - simule un cycle menstruel normal, provoquant des saignements menstruels mensuels, - prévient la perte osseuse masse, - fournit l'apport en œstrogène humain naturel tout au long des 28 jours du cycle.

Posologie et mode d'utilisation:

Pour accepter à l'intérieur de 1 comprimé par jour, il est souhaitable au même moment de la journée. La réception de la première pilule commence à partir du 5ème jour du cycle menstruel. Après la fin du prochain paquet, commencez immédiatement à prendre les pilules du prochain paquet.

Le médicament pour les femmes après 50 ans sans menstruation: - réduit rapidement les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, palpitations, transpiration, changements d'humeur), - élimine les menstruations non désirées, - prévient la perte osseuse, - protège contre le développement de maladies cardiovasculaires, - prévient le cancer de l'utérus et des ovaires.

Posologie et mode d'utilisation:

Pour accepter à l'intérieur de 1 comprimé par jour, il est souhaitable au même moment de la journée. Le traitement avec le médicament ne devrait pas commencer plus tôt qu'un an après la fin des menstruations. Prendre les pilules peut être commencé n'importe quel jour. Après la fin du prochain paquet, commencez immédiatement le prochain.

Le médicament pour les femmes qui ont subi une intervention chirurgicale pour enlever l'utérus et les appendices. La préparation d'œstrogènes humains naturels réduit rapidement les symptômes de la ménopause chirurgicale (bouffées de chaleur, battements de coeur, transpiration, changements d'humeur), prévient la perte osseuse, protège contre le développement de maladies cardiovasculaires.

Posologie et mode d'utilisation:

Pour accepter à l'intérieur de 1 comprimé par jour, il est souhaitable au même moment de la journée. Après la fin du prochain paquet, commencez immédiatement le prochain.

Le médicament destiné aux femmes présentant des symptômes de ménopause chirurgicale, ainsi qu'une ménopause naturelle après un an après la dernière menstruation: - un médicament synthétique qui présente les propriétés des œstrogènes, des progestatifs et des androgènes faibles, en fonction des besoins des tissus, - élimine les symptômes ménopausiques, - ne stimule pas les glandes mammaires et l'endomètre prévient la perte osseuse, protège contre le développement de maladies cardiovasculaires, prévient l'atrophie urogénitale.

Posologie et mode d'utilisation:

Pour accepter à l'intérieur de 1 comprimé par jour, il est souhaitable au même moment de la journée.

Femoston contient une combinaison de l’estradiol et de la progestérone, une hormone féminine, à des doses minimales. Ce médicament ne possède pas non plus les propriétés des androgènes, fait preuve de "virilité", ne procure aucun gain de poids et garantit une menstruation fiable et prévisible. Les médecins occidentaux l'utilisent depuis longtemps comme moyen efficace de soulager la vie post-ménopausique et les complications tardives de la ménopause (telles que l'ostéoporose, l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux). La nomination rapide d'un traitement hormonal substitutif ralentit le développement de toutes ces maladies et, surtout, réduit le risque de développement de 50%.

Femoston est l’un des meilleurs analogues modernes des hormones sexuelles féminines et a un excellent effet préventif:

- élimine diverses manifestations du syndrome ménopausique (transpiration accrue, troubles du sommeil, instabilité émotionnelle (instabilité),

- troubles névrotiques et urogénitaux, - maux de tête, vertiges, - hypertension artérielle, - aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, en particulier les cardiopathies ischémiques, - soigne les modifications dégénératives des muqueuses des organes génitaux (sécheresse, démangeaisons et autres manifestations), - améliore la fonction sexuelle, - corrige la régularité de la menstruation,

- aide à maintenir la peau dans un état élastique, prévient l'apparition des rides.

Deux préparations pour thérapie orale séquentielle - divin et divitren - contiennent l'ester d'estrogènes naturels - le valérate d'estradiol et un dérivé de progestérone naturelle - l'acétate de médroxyprogestérone. Cette combinaison protège de manière fiable contre la survenue d'une hyperplasie de l'endomètre, a un effet bénéfique sur le rapport lipides plasmatiques et empêche le développement de l'ostéoporose. Si les œstrogènes oraux sont contre-indiqués chez la femme (par exemple, en violation des fonctions du foie), choisissez Digel - un gel transdermique pratique et facile à utiliser. Chez les patientes dont l'utérus est préservé, il est recommandé de l'utiliser en association avec la progestérone pour prévenir l'hyperplasie de l'endomètre. En cas d'ablation chirurgicale des ovaires, l'administration à long terme de divigel est prescrite selon le schéma thérapeutique proposé par le médecin traitant.

Le médicament pour le traitement d'association continu (sans saignement) - individuel - est indiqué pour les femmes qui n'ont pas eu de menstruations depuis au moins un an.

Si vos règles ont cessé, vous pouvez commencer à prendre Divin (un comprimé par jour) à tout moment. Parfois, la divina est utilisée par les femmes qui ont encore leurs règles. Dans ce cas, la prise de la pilule doit commencer le cinquième jour du cycle (le premier jour du cycle correspond au jour de l'apparition des règles).

Au dos du blister, il y a une échelle de calendrier. Marquez le jour où vous commencez à prendre le médicament. Divin devrait être pris un comprimé par jour pendant trois semaines. Au cours des 11 premiers jours, prenez les pilules blanches, au cours des 10 prochains jours - prenez les pilules bleues, conformément à l'échelle du calendrier figurant au dos de l'emballage. Ensuite, on fait une pause de sept jours pendant laquelle la plupart des femmes ont des saignements de type menstruel, après quoi un nouveau traitement devrait être commencé.

Les comprimés de Divitren ne sont prescrits que pendant la période postménopausique. Leur réception peut être commencée n'importe quel jour. Au verso de l'emballage se trouve également une échelle de calendrier. Prendre un comprimé par jour en suivant cette échelle. Le saignement menstruel commence au cours de la dernière semaine de prise du médicament (pilules jaunes). Après avoir pris les pilules jaunes, commencez à prendre le prochain paquet de Divitren. Le Divigel est emballé dans des sacs en aluminium. Il doit être appliqué une fois par jour sur la peau de la surface antérieure de l'abdomen ou des fesses, sur une surface égale à la paume de la main. En quelques minutes, le gel est complètement absorbé par la peau, ne laissant aucune trace.

Dans l’heure qui suit l’application du gel, ne procédez pas à l’eau. Essayez d'appliquer le gel au même moment de la journée. Si vous oubliez d'appliquer le gel, faites-le dès que vous vous en souvenez. Si votre médecin vous prescrit un traitement à base de progestatif pendant que vous prenez Divigel, suivez scrupuleusement ses instructions.

Si votre médecin vous prescrit un médicament, rappelez-vous qu’il s’agit d’un traitement à long terme. Il aide non seulement à éliminer les symptômes de la ménopause, mais protège également le tissu osseux du développement de l'ostéoporose. Ce médicament ne provoque pas de saignement. Il existe trois variantes différentes d'individus, différant par le contenu en composants œstrogéniques et progestatifs. Cela signifie que chaque patient peut sélectionner individuellement le traitement de longue durée approprié. Indivin 1 + 2,5 (1 mg de valérate d'estradiol + 2,5 mg d'acétate de médroxyprogestérone). Le traitement devrait commencer avec cette combinaison. Cela convient à la plupart des patients. Si vous êtes toujours préoccupé par les symptômes de la ménopause ou d'un saignement «grave» pendant le traitement, votre médecin pourra vous prescrire une posologie différente. Si vous présentez encore des symptômes de la ménopause tels que des bouffées de chaleur ou une transpiration excessive pendant que vous prenez 1 + 2,5 personnes, votre médecin pourra vous prescrire: Individualin 2 + 5, ce qui réduira la gravité de ces symptômes; Individualin 1 + 5 est la combinaison médicament qui prévient la survenue de «saignements soudains». S. Trofimov

Pin
Send
Share
Send
Send