La vie

Est-il possible de faire une IRM pendant la menstruation?

Pin
Send
Share
Send
Send


L'IRM est l'une des méthodes de diagnostic clinique les plus précises. Elle permet de déterminer le processus pathologique à un stade précoce, de visualiser les tumeurs malignes du premier degré et de déterminer les lésions massives de cellules et de tissus. Une telle procédure est nécessaire en cas de blessures à la tête et à la colonne vertébrale, de problèmes du système endocrinien, lors de la recherche de métastases de tumeurs pathogènes et d'autres pathologies d'une ressource organique.

IRM pendant la menstruation: le pour et le contre

Beaucoup de femmes sont intéressées, est-il possible de faire une IRM et une TDM pendant ou immédiatement après la menstruation? Une longue période d’opinion pour un sujet donné était fondamentalement différente, mais aujourd’hui les médecins sont parvenus à la conclusion générale que l’IRM pour la menstruation n’était pas contre-indiquée.

L'imagerie par résonance magnétique spécifie clairement une liste de contre-indications, parmi lesquelles il n'y a aucune information sur les patientes pendant la menstruation. Par conséquent, la procédure ne devrait pas être annulée si la femme ressentait l’arrivée des règles. L'état de santé général à l'arrière-plan de ces débits mensuels diminue de manière significative, mais la fiabilité des résultats des diagnostics n'est toujours pas réduite.

La tomographie chez les femmes menstruées est contre-indiquée lors d'un examen approfondi des organes pelviens, car la procédure ne peut qu'aggraver le bien-être de la patiente.

L'imagerie par résonance magnétique est donc contre-indiquée dans le cadre d'un examen approfondi des organes pelviens, car la procédure ne peut qu'aggraver l'état de santé satisfaisant du patient. Il convient également de rappeler que très souvent, l’arrivée de la menstruation est accompagnée d’une vive douleur les premiers jours. Par conséquent, en cette période difficile, il est conseillé d’abandonner le diagnostic, puisqu’un long séjour en position couchée peut provoquer une souffrance physique encore plus grande pour le patient.

La conclusion est évidente: si une femme se sent normale pendant ses règles, elle ne devrait pas refuser cette procédure importante pour sa santé, sinon il est préférable d'attendre un peu avec le diagnostic.

Si une femme se sent bien pendant ses règles, elle ne doit pas abandonner cette procédure importante pour sa santé.

Note patient

S'il est nécessaire de subir une IRM selon les indications, mais que la période menstruelle a commencé soudainement, il est recommandé de consulter votre médecin à propos de la prochaine procédure.

Depuis 20 ans d'études cliniques, les médecins n'ont constaté aucun dommage à l'IRM du corps de la femme pendant la menstruation.

Contrairement à l'opinion erronée, l'imagerie par résonance magnétique ne contribue pas au déséquilibre hormonal du corps féminin.

Si une IRM n'est pas liée à un examen détaillé des organes pelviens et que la menstruation ne donne pas de sensations douloureuses à la femme, vous pouvez accepter en toute sécurité cette méthode de diagnostic informative. Des conséquences négatives pour une ressource biologique ne sont tout de même pas attendues.

Pin
Send
Share
Send
Send