La santé

Action de Duphaston dans un polype utérin

Pin
Send
Share
Send
Send


Le polype de l'endomètre est une croissance bénigne qui se forme à partir de la couche basale de l'endomètre. Ce type de pathologie est diagnostiqué chez les femmes de tout âge. Le plus grand pourcentage de cas survient à un âge supérieur à 35 ans.

Selon les résultats de diverses études, des polypes utérins sont diagnostiqués chez 7 à 34% des femmes. Chez les femmes en âge de procréer, les menstruations abondantes, les pertes sanguines après les rapports sexuels sont à 30% des polypes utérins.

Cependant, cela ne signifie pas que le diagnostic décrit ci-dessus ne peut pas être posé pour les filles. En outre, un polype utérin peut être délivré à une femme qui a accouché.

Difficulté de traitement

En ce qui concerne la pathogenèse de la maladie, l’ambiguïté est différente en raison de l’absence de compréhension claire du mécanisme et de la nature du processus de développement. Cependant, les scientifiques ont pu identifier un certain nombre de facteurs qui conduisent à la formation de polypes.

Les facteurs qui augmentent le risque de polypes sont les suivants:

  • Déséquilibre hormonal.
  • Grossesse avortée, fausses couches.
  • Maladies endocriniennes (diabète).
  • Pathologie extragénitale.

Pas étonnant que les scientifiques mettent en premier lieu les troubles hormonaux. Ils sont le principal facteur provoquant la formation de polypes.

Dans la plupart des cas, des excroissances anormales dans l'utérus sont détectées de manière aléatoire lors d'une échographie de l'utérus. Une des caractéristiques de cette maladie est l’absence de symptômes au stade initial de la maladie. Le polype de l'endomètre ne se manifeste que lorsque les polypes ont acquis de grandes tailles et que le processus a atteint une échelle globale. Pour ainsi dire, le secret de la maladie complique grandement le diagnostic et le traitement.

Comment et quoi traiter?

Dans la plupart des cas, le polype de l'endomètre est traité chirurgicalement. Cependant, des cas individuels (en tenant compte du type de polype) peuvent être guéris de manière médicale.

En ce qui concerne les tactiques de traitement ultérieures, cela affecte le type d'éducation et l'âge de la femme. Si une structure fibreuse est diagnostiquée chez une femme, l'hormonothérapie n'est pas prescrite. Lorsque la structure glandulaire montre une hormonothérapie de l'endomètre.

Lorsqu'elles se développent dans l'utérus, les femmes se voient prescrire des suppositoires, des hormones, en particulier des œstrogènes, des progestérones et des gestagènes. Duphaston est l’un des représentants du dernier groupe de médicaments.

Duphaston est un analogue de l'hormone féminine et vous permet de modifier avec précaution les processus de reproduction.

Dans certains cas, la progestérone et les œstrogènes sont prescrits aux femmes en même temps. Cette combinaison est accompagnée d'un petit risque, qui est pris en compte par le médecin traitant. Avant de prescrire, le médecin examine et examine l'histoire. Ce type de précaution est dû à la présence d'effets secondaires, ce qui entraîne des modifications des glandes mammaires.

Il convient de noter que dans ce cas, l’auto-traitement est dangereux, car il est probable que l’état de la femme se détériorera.

Informations importantes sur le médicament

Duphaston est prescrit non seulement pour traiter un polype de l'utérus, mais également pour nettoyer le cycle menstruel et maintenir la grossesse. Aujourd'hui, cette pratique est tenue en haute estime par de nombreux gynécologues. L'efficacité du médicament ci-dessus dépend uniquement des spécificités du corps féminin.

En dépit de l'efficacité du médicament mentionné ci-dessus, Duphaston agit comme un médicament hormonal et est prescrit exclusivement par les gynécologues.

Dans quels cas le produit est-il utilisé?

Cet agent hormonal est prescrit par le gynécologue pour un polype utérin et si la tumeur est provoquée par une pénurie de progestérone dans le corps d'une femme. En règle générale, les tumeurs ont une nature glandulaire et fibreuse. Duphaston est largement utilisé dans les polypes utérins en tant que prophylaxie de nouvelles formations. De plus, ce médicament est caractérisé comme une alternative à une intervention chirurgicale. Il est écrit de ne pas donner naissance à des filles et en cas d'impossibilité de mener l'opération.

Utrozhestan est un autre progestatif. Ce médicament a un principe d’action identique avec Duphaston. Cependant, contrairement à Utrogestan, Duphaston est un moyen purement synthétique. Les bougies de Chistoboline possèdent un effet analgésique.

Comme mentionné ci-dessus, pour restaurer les processus hormonaux, en utilisant différentes méthodes. Le médecin traitant choisit les contraceptifs oraux, installe des agents hormonaux dans l'utérus.

Prenez ce médicament est nécessaire dans la deuxième phase du cycle menstruel. La durée du traitement est d'environ 3,5 mois. Dans certains traitements est étiré pendant six mois.

Contrairement aux comprimés de bougie, il est nécessaire d'appliquer 10 jours. Cependant, les bougies sont interdites pendant la grossesse. Il n'y avait pas de telle restriction au-delà de DuFaston.

Médicaments

Le médicament ci-dessus appartient à la liste des médicaments hormonaux artificiels. La composition de Duphaston est proche de la structure de l'hormone féminine. Par rapport à d'autres médicaments similaires, Duphaston ne se caractérise pas par l'apparition d'effets secondaires, qui se manifestent par des manifestations sexuelles masculines secondaires (pilosité excessive).

Le médicament est disponible uniquement sous forme de pilule. Par conséquent, la méthode de prise du médicament pour le polype utérin est orale. La concentration sanguine la plus élevée est constatée quelques heures après l'admission. Ce médicament est associé à presque tous les médicaments.

Avec un polype de l'utérus, le résultat thérapeutique de ce médicament a lieu sans supprimer l'ovulation ni apporter de corrections au cycle menstruel. Ce médicament n'est pas un obstacle à la conception et vous permet de sauver la grossesse pendant le traitement.

Contre-indications et effets secondaires

Selon les tests de laboratoire, ce médicament n'est pas recommandé pour les groupes de femmes suivants:

  • Le premier groupe est représenté par le syndrome du rotor.
  • Le deuxième groupe comprend la maladie Dabin - Johnson.

Outre les contre-indications ci-dessus, cette liste peut ajouter une hypersensibilité à la composition du médicament.

Il est pris avec prudence en présence de pathologies rénales non inflammatoires.

Il n'est pas recommandé de combiner le médicament avec de l'alcool. Ces boissons réduisent l'effet de la drogue.

Pour le moment, les effets secondaires de ce médicament sont mineurs. Du côté du système nerveux central, il y a un mal de tête et une migraine. Dans certains cas, il y a une éruption cutanée, des démangeaisons et des brûlures.

Mesures préventives

Vous pouvez prévenir n'importe quelle maladie. Pour prévenir la croissance dans l'utérus, il est recommandé de respecter les prescriptions suivantes:

  • Visitez régulièrement un gynécologue.
  • Normaliser le déséquilibre hormonal.
  • Il est temps de réagir aux changements dans le corps.
  • Si vous détectez un saignement des organes génitaux, contactez immédiatement un gynécologue.
  • Correction des défauts après l'accouchement.
  • Évitez les grossesses non désirées.
  • Être protégé pendant les rapports sexuels avec un partenaire inconnu.

Toutes les manipulations ci-dessus peuvent réduire la formation de polypes, mais aussi d'autres problèmes gynécologiques.

Pourquoi et pourquoi utiliser duphaston avec un polype dans l’utérus?

Les polypes dans l'utérus sont des formations qui se caractérisent par un type glandulaire ou fibreuse-glandulaire. Pour prévenir la division excessive de ces cellules et besoin d'hormones. Duphaston est dans ce cas prescrit pour le déficit en progestérone. Autrement dit, si la formation de polypes est à l'origine de l'absence de cette hormone particulière. Ceci est déterminé par une analyse en laboratoire.

Le plus souvent, les polypes de l'endomètre sont traités chirurgicalement. Cette méthode est plus efficace. Mais le médicament est généralement prescrit après l'opération à titre de traitement préventif. C'est-à-dire pour empêcher la manifestation de nouveaux polypes. L'hormonothérapie avec ce médicament est indiquée chez les femmes qui n'ont pas encore accouché ou s'il existe une contre-indication complète à l'opération.

La composition du médicament

Un comprimé Duphaston contient 10 mg de principe actif. C'est la didrogestérone, une hormone synthétique, mais elle se rapproche le plus de l'hormone naturelle produite par l'organisme. En outre, le médicament comprend les substances suivantes:

  • stéarate de magnésium,
  • la fécule de maïs,
  • lactose monohydraté,
  • dioxyde de silicium.
au contenu ↑

L'effet positif du médicament

Duphaston a un effet positif en l'absence ou en violation de l'ovulation. Depuis il normalise la durée de l'ovulation et contribue à la modulation de la phase du cycle après celle-ci. Lorsque les polypes sont formés, un symptôme permanent est une tache brune. Prendre ce médicament les arrête.

Contrairement à de nombreux médicaments, ce médicament ne provoque pas de violation du cycle menstruel et son utilisation ne supprime pas la fonction de reproduction des ovaires.

Le médicament est prescrit aux femmes enceintes, s'il y a des difficultés à porter un fœtus. À savoir, s’il existe une menace de fausse couche, saignements en début de grossesse.

En outre, Duphaston a été prescrit après une intervention chirurgicale pour éliminer les polypes, le retrait de l’utérus, une endométriose, etc.

Après avoir enlevé le polype

Duphaston après l'ablation du polype de l'endomètre est prescrit pour une période assez longue de 6 à 7 mois. Le médicament est pris par cycles, c’est-à-dire que le traitement commence le 16e jour du cycle menstruel. Ce cycle dure environ 10 jours. Tout au long du cycle, prendre des médicaments quotidiennement.

Duphaston peut être acheté dans n'importe quelle pharmacie. Son coût est de:

  • 513 frotter. pour 20 comprimés,
  • 722 frotter. pour 28 comprimés.
au contenu ↑

Conclusion

Duphaston est un médicament hormonal qui, s’il est correctement prescrit, n’a qu’un effet positif. Ceci est particulièrement observé pendant le traitement après le traitement chirurgical. Aujourd'hui, les polypes sont de plus en plus traités avec des médicaments en association avec d'autres médicaments de la nouvelle génération.

En cliquant sur le bouton "Soumettre", vous acceptez les termes de la politique de confidentialité et donnez votre consentement au traitement de données à caractère personnel dans les conditions et aux fins qui y sont spécifiées.

Description et caractéristiques

Duphaston est un analogue synthétique de la progestérone synthétisée dans le corps d'une femme. Avec ce médicament, vous pouvez non seulement vous débarrasser des polypes de l'utérus, mais également corriger l'équilibre hormonal responsable de pathologies telles que la fausse couche, le risque de fausse couche à un stade précoce, la stérilité et la guérison de l'endométriose. Il est capable d'établir le cycle menstruel, si l'absence de jours critiques pendant plusieurs mois est causée par une perturbation hormonale.

Si le polype a une structure fibreuse, alors il ne devrait être enlevé que chirurgicalement. Le traitement Duphaston dans ce cas ne fonctionnera pas. Et si la tumeur est glandulaire, l'hormonothérapie apportera de bons résultats.

Thérapie avec cet outil n'est pas toujours efficace. Le médecin le prescrit, en tenant compte de l'histoire de chaque femme.

Posologie et administration

Cet agent hormonal est prescrit aux femmes atteintes de diverses pathologies associées à un manque de progestérone. Le médecin enregistre le traitement individuellement. En moyenne, une dose unique est de 5-10 mg, 10-30 mg par jour.

En cas d'endométriose ou d'hyperplasie de l'utérus, Duphaston se boit 1 comprimé 2 à 3 fois par jour du 5 au 25e jour du cycle.

Dans le cas d'une combinaison d'endomètre envahissant avec un myome utérin, 10 mg de médicament par jour sont prescrits, qui doivent être divisés en 2-3 doses.

S'il existe une menace d'interruption de grossesse à un stade précoce, nommez-en 1 comprimé 2 fois par jour. Le traitement se poursuit jusqu’à la 20e semaine, puis le dosage diminue progressivement.

Pour les signes d'avortement spontané, le médecin recommande de boire 4 comprimés à la fois. Suivant - une toutes les 8 heures jusqu'à la disparition des symptômes. Duphaston est recommandé de prendre jusqu'à la grossesse à mi-parcours.

Nommer un médicament hormonal aussi grave ne peut être fait que par le gynécologue traitant, qui connaît toutes les caractéristiques du corps d’une femme en particulier.

Avec un polype dans l'utérus

Dans certains cas, Duphaston avec un polype dans l’utérus est utilisé en remplacement d’une intervention chirurgicale. Le médecin prend une telle décision dans le cas où une femme envisage une grossesse dans un proche avenir ou si des interventions chirurgicales sont contre-indiquées pour elle.

Si la formation d'un polype était due au manque de progestérone dans le corps de la femme, les hormones du médicament, aussi proches que possible de celles naturelles, corrigeront le déséquilibre hormonal. Par conséquent, il est très probable que pendant le traitement, la croissance à l'intérieur de l'utérus disparaisse.

La thérapie Duphaston est prescrite pour la seconde moitié du cycle menstruel. Pour lutter contre les néoplasmes, il est pris en association avec d’autres médicaments. L'action de tels médicaments vise à maintenir et à rétablir l'équilibre hormonal dans le corps. Le traitement peut durer jusqu'à six mois.

Comment sont traités les polypes

Dans la plupart des cas, le néoplasme doit être retiré du mur de l'endomètre, mais dans certains cas, seul le traitement médicamenteux est indiqué. Par exemple, la méthode de traitement est choisie en fonction du type de néoplasme dans le corps. Si elle a une structure fibreuse, l'hormonothérapie n'a pas de sens et une femme devrait être opérée. En présence d'une structure glandulaire, une néoplasie nécessite un traitement par des médicaments hormonaux.

Si la tumeur grossit activement, des bougies, des progestatifs oraux ou de l’estradiol peuvent être prescrits. Duphaston appartient à la gestagène et est un analogue synthétique de la progestérone naturelle. Dans certains cas, votre médecin peut vous prescrire un traitement hormonal combinant œstrogène et gestagène, selon la situation. Avant la sélection des médicaments soigneusement étudié la maladie du patient.

Vous devez savoir que l’utilisation de duphaston permet d’éliminer non seulement les polypes provoqués par une forte diminution de la progestérone dans le corps, mais aussi de corriger le fond hormonal dans la bonne direction dans de nombreuses autres maladies gynécologiques - aménorrhée, algoménorrhée, insuffisance hormonale, fausse couche, endométriose, menstruation, certaines formes d'infertilité, une surabondance d'œstrogènes et d'androgènes. Ce médicament est très populaire chez la plupart des gynécologues, car il est efficace et provoque rarement des effets secondaires.

Dans quels cas spécifiques duphaston est-il écrit?

L'hormonothérapie est une intervention chirurgicale alternative. Étant donné qu'un néoplasme est souvent le résultat d'un déséquilibre hormonal entre les hormones des première et deuxième phases du cycle menstruel, il est également nécessaire de prendre des médicaments à base de progestérone pour équilibrer l'équilibre. En outre, dans certains cas, le patient peut avoir des contre-indications importantes au traitement chirurgical.

Dans la plupart des cas, les médecins agissent de la sorte: Duphaston est pris après l’élimination d’un polype de l’endomètre afin d’empêcher la formation de nouveaux polypes. La durée de la réception prend beaucoup de temps, au moins trois cycles de réception. Dans la plupart des cas, le dufaston est libéré pendant au moins 6 à 7 mois consécutifs. Le médicament est indésirable à prendre dans la première phase, afin de ne pas perturber davantage les hormones. Souvent, l'agent est prescrit pour une utilisation quotidienne à partir du 16e jour du cycle mensuel et la durée du traitement est de 10 jours consécutifs au cours de la seconde phase. Une consommation régulière peut empêcher l'apparition d'une nouvelle lésion bénigne, il est peu probable qu'un polype précédemment enlevé germe au même endroit.

Contre-indications à l'utilisation de duphaston

Vous ne pouvez pas nommer des patients de dufaston dans deux cas:

  • Histoire de la maladie du rotor
  • Une histoire du syndrome de Dabin-Johnson.

Des contre-indications strictes peuvent également être attribuées à une intolérance individuelle à l’un des composants du médicament et à la présence d’une réaction d’hypersensibilité à l’égard du médicament. Pendant le traitement, évitez de prendre des boissons alcoolisées, car elles réduisent l'efficacité de l'ingrédient actif et créent une charge supplémentaire pour le foie. En outre, cette combinaison affecte négativement l’état des vaisseaux sanguins, entraînant un développement ultérieur de la propension aux varices et à la thrombose veineuse profonde.

Avec prudence, les progestatifs sont nommés en présence d'une maladie rénale à évolution non inflammatoire. Le médicament est bon car il provoque rarement des effets secondaires, mais dans de rares cas, les glandes mammaires peuvent être altérées - elles sont maussades, il y a aussi migraine, somnolence diurne, apathie, démangeaisons sur la peau, sensation de brûlure ou humeur dépressive.

Pour détecter rapidement les pathologies, il est recommandé de ne pas ignorer les examens préventifs du gynécologue.

Encore une fois, un polype de l'endomètre et tout un tas ((((((((

En octobre 2016, un polype de l'endomètre a été trouvé. Aucun problème de santé chez une femme n'avait jamais eu lieu, est venu chez le médecin, car ils ont décidé de planifier une grossesse. Le médecin a déclaré qu'avec un polype, la probabilité de grossesse était réduite à zéro. Hystéroscopie terminée. Le résultat est un polype fibreux glandulaire et une endométrite chronique. Ensuite, un traitement hormonal semestriel a été mis en place pour éviter les rechutes.Puis onguents hormonaux sans fin pour augmenter l'endomètre, qui a refusé de croître comme prévu (apparemment en raison de l'endométrite). Épaisseur maximale - 8 mm. Toutes les stimulations n'avaient pas de sens.

Un an après un tel soutien hormonal, ils ont alors décidé de prendre une pause avec un gynécologue et de planifier les fécules. Après 3 mois de repos, je me suis efforcée de tomber enceinte, je me suis détournée de mes pensées, je suis allée à Diveevo avec mon mari et j'ai acheté des bons d'achat en Thaïlande pour octobre. Elle s'est présentée chez le gynécologue pour un examen de routine et a découvert qu'elle était enceinte. La voici Je considère cela comme un miracle et un cadeau du ciel. Le 3ème mois se terminera très bientôt et je prie Dieu que tout se passe bien pour le bébé)

La principale chose à croire, les filles, tout va définitivement s'arranger! Et avec l'endométrite chronique (avec laquelle, comme on dit, il est très difficile de tomber enceinte) et avec d'autres plaies. L'important n'est pas de rester amoureux, d'aimer un mari, de faire l'amour (et non pas parce que c'est NÉCESSAIRE, mais parce que vous le souhaitez) et de vous reposer davantage.

Et que Dieu protège la santé et les grossesses précoces de tous ceux qui le souhaitent vraiment!

À l'âge de 25 ans, on m'a diagnostiqué une endométriose et une stérilité il y a deux ans et demi.
Le médecin a lutté jusqu'à la dernière pour ne pas m'envoyer (ne pas donner naissance et ne jamais faire d'avortement) pour le nettoyage. L'épaisseur de l'endomètre était de 24,6 mm avec une norme de 11-12 mm.
J'ai pris des pilules hormonales et injecté de l'hydroxy hydroxy à 12,5%.
Les coups sont très douloureux, mais la santé était plus importante.
Après quelques mois, nous avons quand même réussi à obtenir des résultats, l'endomètre est revenu à la normale et faisait déjà 6 mm.
Et après 2 ans je suis tombée enceinte.
Alors n'abandonnez pas, vous avez encore tout devant vous.

J'ai aussi eu un polype de l'endomètre enlevé. C'était en juin 2017. Je saignais au milieu du cycle. Supprimé, bu des antibiotiques, des hormones. Tout semblait aller bien. Et en avril 2018, l'écoulement de sang au milieu du cycle est revenu. Je cours chez les médecins. L'échographie et le pipel ont fait une biopsie et tout ce qui était possible, j'ai passé de nombreux tests ... et rien n'a été trouvé. Type d'ovulation tel.
Les gynécologues m'ont dit que ces polypes peuvent revenir 100 fois. Et chaque représentant est un hister (
Bien que j'ai des amis qui ont un polype B. et tout allait bien.
J'ai déjà été le 7ème mois de planification.

Ablation chirurgicale de la formation de polypes

La méthode chirurgicale est un moyen assez efficace de traiter la polypose, ce qui permet d’éliminer un polype relativement facilement et sans douleur. Méthode d'hystéroscopie principalement utilisée.

Le polype est coupé et le lit sur lequel il se trouve est soumis au curetage à l'aide d'une curette spéciale. La procédure se déroule à l'observation visuelle d'un spécialiste, effectuée à l'aide d'un hystéroscope spécial (caméra insérée dans la cavité utérine).

Si la spécificité de la formation d'un polype suggère la présence d'une jambe de tissu, le polype est éliminé par «dévissage» spécifique. La procédure s'appelle une polypectomie, réalisée à l'aide d'une pince spéciale. Après élimination de la formation de polypes, son attachement à l'endomètre est traité à l'azote ou cautérisé à l'aide d'un courant électrique. Ceci est une mesure préventive qui aide à éviter la récurrence.

Spécificités de récupération

La chirurgie se déroule sous anesthésie générale, elle ne dure pas longtemps. Après l'opération, le patient peut présenter de légères manifestations douloureuses localisées à l'aine et la présence de légers saignements anovulatoires est possible. Ces symptômes ne se manifestent pas plus de 10 jours après le retrait du polype.

Si, après l’expiration de cette période de manifestation, les troubles du patient ne passent pas, des diagnostics supplémentaires et l’utilisation de mesures médicamenteuses appropriées sont nécessaires.

Afin d'éviter le développement de processus infectieux, des antibiotiques à large spectre peuvent être prescrits au patient.

Le troisième jour après l'hystéroscopie, un diagnostic par ultrasons est effectué pour analyser la dynamique de la guérison et déterminer d'autres mesures thérapeutiques.

Habituellement, avec la forme fibreuse d'un polype, lorsque le cycle menstruel se déroule sans délai, le traitement se termine. Cependant, grâce à des mesures préventives, une surveillance gynécologique systématique et une surveillance étroite de l'état du corps du patient sont recommandées.

Le matériel polype éliminé à la suite de l'opération est envoyé à l'histologie afin d'identifier le risque de prolifération, c'est-à-dire la transformation possible en une forme maligne.

Hormonothérapie après le retrait

Un traitement hormonal après l'élimination d'un polype n'est pas prescrit dans tous les cas, mais lors du traitement de formes de formation de polypes telles que glandulaire et glandulaire-fibreuse.

Le traitement hormonal après l'hystéroscopie dépend des caractéristiques d'âge du patient, des plans de reproduction et des indicateurs cliniques individuels. Le traitement peut inclure les mesures suivantes:

  • prendre des contraceptifs oraux combinés (yarin, regulon, zhanine),
  • utiliser dans le traitement des gestagènes (duphaston, norcolute, urozhestan),
  • l'utilisation d'une hélice contenant des hormones (comme Mirena).

L'un des moyens les plus efficaces de la première catégorie est le janin, qui est bien associé à des préparations à effet réducteur.

Janine est prescrit aux patients en âge de procréer (de 35 à 40 ans), l'utilisation de Zhanin est réglementée par le médecin traitant. Janine a un effet positif sur la stabilisation du niveau de progestérone dans le corps et contribue à une récupération plus rapide du corps du patient. L'utilisation de Zhanin vous permet de sauvegarder la fonction de reproduction, un effet bénéfique sur un large éventail d'indicateurs médicaux, la normalisation de la fonction endocrinienne.

L'utilisation de Duphaston après le retrait du polype de l'endomètre est caractérisée par un spectre de caractéristiques.

Duphaston après la suppression du polype est prescrit aux femmes de plus de 40 ans, la durée du traitement n’est pas supérieure à six mois.

Il est bien combiné avec presque tous les médicaments, sans effets secondaires. Dans le même temps, la dynamique de l'hormonothérapie doit être surveillée par le gynécologue traitant et les spécialistes associés.

Traitement de la toxicomanie

Les possibilités d'interaction entre le polype de l'endomètre et duphaston ne sont pas exclues par l'utilisation du médicament en tant que composante de l'hormonothérapie dans la rééducation postopératoire.

Dans certains cas, duphaston avec un polype dans l’utérus est utilisé comme base d’un traitement médical alternatif, sans intervention chirurgicale.

Une telle décision du médecin peut être motivée par les plans de reproduction du patient ou par la présence de contre-indications sérieuses à une intervention chirurgicale.

Du fait de sa structure unique, aussi proche que possible de la progestérone, une hormone naturelle de la femme, Duphaston aide à stabiliser le niveau hormonal, à augmenter la production de progestérone, si la formation d’un polype est due à sa déficience. En général, l'efficacité du médicament dans la lutte contre les polypes est assez élevée, l'outil est utilisé de manière intensive pour la prévention de la récurrence de la polypose.

Le médicament peut être utilisé non seulement pour lutter contre les polypes, mais aussi comme moyen de supporter le fœtus, ainsi que pour stabiliser le cycle menstruel.

Traitement Duphaston prescrit dans la deuxième phase de la menstruation, en le combinant avec des médicaments soutenant et une action réparatrice, ainsi que des moyens pour stimuler la destruction des formations extraterrestres. Appliquez le médicament par voie orale, conformément au rendez-vous médical. Cours de réception - jusqu'à 6 mois.

Contre-indications pour l'admission

Dans certains cas, la prise de Duphaston n'est pas recommandée. À savoir Duphaston devrait être évité:

  • si le patient a le syndrome de rotor,
  • avec la maladie de Dabin-Johnson,
  • avec une intolérance individuelle à l'un des composants du médicament.

Effets secondaires Les études de laboratoire Duphaston ont été identifiées.

Commençant à recevoir le médicament, vous devez absolument consulter votre médecin. En aucun cas, on ne peut se soigner et ignorer les soins médicaux professionnels.

Traitement médicamenteux et chirurgical des polypes

Le polype de l'endomètre est diagnostiqué, généralement à l'échographie ou lors d'un examen gynécologique de routine. En fonction de la nature de l’éducation, de sa structure et de sa taille, des raisons de son apparition, le spécialiste prescrira un traitement adéquat. La solution la plus efficace sera la suppression de l’éducation, suivie du traitement médicamenteux.

L'opération pour enlever les polypes s'appelle la polypectomie. Il est effectué sous le contrôle d'un dispositif optique. La tension est dévissée et le lit est brûlé avec de l'azote liquide, un laser ou un courant électrique. De plus, vous devrez peut-être nettoyer l'utérus.

Duphaston après l'ablation du polype de l'endomètre est prescrit pour restaurer le cycle menstruel, la fonction hormonale et reproductrice. La durée du programme thérapeutique est de 6-7 mois. Les cas de récurrence de la maladie atteignent 10-15%.

Parfois, le médicament est prescrit avant la chirurgie. Cette décision est prise si l’éducation a un seul caractère et n’a pas plus de 2-3 mm de diamètre. En outre, un traitement médicamenteux est utilisé lorsque le patient présente des contre-indications sérieuses à l'opération.

Nommer Duphaston avec un polype dans l'utérus ne peut être qu'un médecin. C'est le gynécologue qui, sur la base des tests de diagnostic effectués, déterminera la posologie et la durée du traitement, et développera également un schéma thérapeutique général. Ne pas se soigner soi-même!

Contre-indications à prendre Duphaston

Traitement des polypes de l'endomètre Duphaston est inacceptable en présence de contre-indications impérieuses. La prise du médicament est interdite lorsque:

  • insuffisance rénale et hépatique
  • les porphyres,
  • tumeurs malignes,
  • intolérance individuelle aux composants du médicament,
  • saignements utérins,
  • allaitement.

En aucun cas, ne peut s'écarter du schéma prescrit et dépasser la posologie recommandée du médicament. Duphaston est interdit de prendre simultanément avec l'utilisation de l'alcool.

En cas de violation des exigences de base du médicament, le patient aura des effets secondaires sous la forme de:

  • migraine
  • des épisodes de vertige,
  • pertes vaginales abondantes,
  • augmentation de la douleur et des seins
  • éruptions cutanées,
  • ballonnements et flatulences, inconfort abdominal.

Dans certains cas, le gynécologue peut prescrire un traitement associant du Duphaston et des médicaments contenant des œstrogènes. Les agents auxiliaires sont des complexes de vitamines et de minéraux, des médicaments qui augmentent l’immunité, des antibiotiques.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de Duphaston avec les polypes de l'endomètre et savoir si le médicament est efficace, vous devez examiner les commentaires et réactions de ceux qui ont connu la polypose et qui ont l'expérience du traitement d'une maladie avec ce médicament:

«J'ai 35 ans. Un grand polype a été découvert dans l'utérus il y a un an. J'ai eu un examen complet et une intervention chirurgicale. Une polypectomie a été réalisée. La procédure est presque sans douleur, rapide et pas effrayante. Le lendemain, j'étais chez moi. Cela a été suivi d'une courte période de rééducation. Mais ensuite, j'ai bu Duphaston pendant six mois supplémentaires, comme prescrit par le gynécologue. Il n'y a pas si longtemps, j'ai subi un examen de routine. Tout s'est avéré normal, il n'y a pas eu de rechute. ”

«On m'a prescrit Duphaston avant la polypectomie. Le gynécologue a insisté sur le fait que la formation d'une petite taille, et sera en mesure de le guérir d'une manière conservatrice. Trois mois plus tard, j'ai eu un autre polype. J'ai changé le docteur. Le nouveau spécialiste a retiré les formations et nommé un schéma thérapeutique complexe incluant également le médicament. Cette fois, tout s'est bien passé. Deux ans ont passé, de nouveaux polypes ne se produisent pas. "

«J'ai été diagnostiqué à 29 ans. Le médecin a noté qu’à cet âge d’éducation, il est rare. Elle a été causée par des déséquilibres hormonaux, comme l'ont montré des tests. À l'hôpital, j'ai été enlevé par une croissance peu invasive. J'ai rapidement récupéré, mais il a fallu encore 4 mois pour boire du Duphaston pour prévenir et éliminer les rechutes. Tout s'est bien passé, mais j'ai maintenant 34 ans et lorsque j'ai rendu visite au médecin, on a retrouvé l'éducation. Partagez votre avis, peut-il être préférable de procéder à un nettoyage complet, et non à une polypectomie? ”.

Polype de l'endomètre - qu'est-ce que c'est

Le polype de l'endomètre est la prolifération des cellules de la muqueuse utérine. Peut être observé de un à plusieurs polypes dont la taille varie de 1 millimètre à 5 centimètres. Le plus souvent, ils apparaissent chez les femmes âgées de 40 à 50 ans. La structure d'un polype comprend le corps et le pédicule vasculaire, avec lesquels il est attaché à la paroi de l'utérus. Il a une structure interne complexe, qui peut être représentée par des glandes et du tissu fibreux. Dans le cas où des cellules atypiques sont présentes dans la composition, le polype est considéré comme adénomateux (précancéreux). Selon la structure, on distingue 4 types de polypes endométriaux:

Il existe également des polypes endométriaux fonctionnels, constitués de cellules épithéliales et évoluant au cours du cycle menstruel, ainsi que le type basal de polypes, résultant d'une couche basale pathologiquement modifiée de l'utérus. Il est possible de déterminer la structure exacte de la formation en utilisant une analyse histologique de l'élément retiré. Le plus souvent, les polypes restent à l'intérieur de l'utérus. Dans de rares cas, ils se développent dans le col ou le vagin. La méthode de traitement est choisie en fonction de l'âge du patient et des caractéristiques des modifications pathologiques. La chirurgie est la principale méthode de lutte si un polype de l'endomètre est trouvé. Le traitement sans chirurgie avec des médicaments est possible si le patient refuse l'opération.

Il existe différentes versions de l'origine du polype de l'endomètre. Les principaux sont les troubles hormonaux causés par un taux excessif d’œstrogènes dans le déficit en progestérone. Cette conclusion a été tirée sur la base d'une étude de la réponse des polypes de l'endomètre à la stimulation par les œstrogènes. Il n’exclut pas non plus la possibilité d’une pathologie due à des maladies infectieuses de la couche interne de l’utérus, ainsi que de lésions mécaniques de l’endomètre dues à une interruption artificielle de la grossesse, à un avortement, à une fausse couche, à une éraflure, au port du DIU pendant une longue période, au retrait incomplet du placenta pendant le travail, entraînant des caillots de sang la fibrine envahit le tissu conjonctif et se transforme en polype. Ne négligez pas la probabilité de prolifération de polypes en raison d'une croissance vasculaire accrue dans l'utérus. Les processus endocriniens dans le corps d'une femme associés au diabète, aux troubles métaboliques, à l'hypertension et au fonctionnement de la thyroïde affectent l'augmentation du risque de développer la maladie. Les troubles mentaux, la dépression, les émotions, les situations stressantes, ainsi qu'une immunité réduite et un manque de vitamines dans l'organisme peuvent provoquer des troubles hormonaux.

Symptômes de polype de l'endomètre

Dans le cas où les excroissances de l'épithélium prennent de petites formes, les signes d'un polype de l'endomètre sont le plus souvent absents. Par conséquent, on leur diagnostique généralement une échographie pelvienne. Lorsqu'une taille significative est atteinte, le tableau clinique suivant est observé:

• le nombre de sécrétions blanchâtres pathologiques (plus blanches) augmente,

• le cycle menstruel est brisé,

• flux menstruel abondant,

• douleurs aiguës sous la forme de contractions, lorsque le polype atteint le canal cervical,

Les saignements se produisent pendant la période intermenstruelle,

• inconfort et douleur pendant les rapports sexuels,

• infertilité chez les jeunes en âge de procréer,

• échecs lors de la FIV,

• apparition de pertes sanguines au début de la ménopause. Par conséquent, le plus souvent prescrit pour ces symptômes de retrait pathologie endométriale du polype. Les revues de patients après les chirurgies suggèrent que le traitement chirurgical contribue à la disparition complète des symptômes et procure aux femmes un soulagement significatif.

Diagnostics

Au cours de l'examen, le gynécologue peut observer un polype fonctionnel de l'endomètre qui se prolonge dans le col et le vagin. Par conséquent, la principale méthode de recherche est une échographie. Dans le cas où le polype n'est pas clairement visualisé, une hystérosonographie est effectuée, qui est la même échographie, mais avec l'introduction de solution saline dans l'utérus au moyen d'un cathéter. Cette technique permet une étude plus détaillée du polype, de sa taille et de sa forme. Pour des diagnostics plus détaillés, une hystéroscopie est réalisée, au cours de laquelle il est possible de déterminer avec précision l'emplacement du polype, et en utilisant cette méthode, il est également possible de retirer le polype avec la jambe. La technologie de sa mise en œuvre est une technique peu invasive. Un instrument optique de petit diamètre transversal est introduit dans la cavité utérine, ce qui permet la collecte de matériel bioptique ainsi que le curetage de l’endomètre. Après le retrait du polype, celui-ci est soumis à un examen histologique, ce qui permet d'identifier les caractéristiques structurelles, la présence de cellules atypiques et de prescrire un traitement supplémentaire. Lors de la détection de la présence de cellules cancéreuses, un examen par un spécialiste en oncologie gynécologique est désigné.

Méthodes de traitement

Il existe deux méthodes principales de traitement: l'intervention chirurgicale et les techniques non invasives.

• Из оперативных методик наиболее эффективной является гистероскопия, которая благодаря оптическому прибору (гистероскопу, содержащему микроинструменты в тубусе), позволяет более детально рассмотреть местоположение полипа и точно его удалить и имеет большее предпочтение по сравнению с выскабливанием вслепую. L'opération peut être réalisée sans anesthésie et anesthésie et ne prend pas beaucoup de temps - 5-20 minutes en fonction de la nature des changements pathologiques.

• Hysterorésectoscopie - est une opération chirurgicale complète. En cas de pathologie endométriale grave, la seule issue est l'ablation d'un polype. Les examens des patients subissant une intervention chirurgicale indiquent que l'opération est indolore, car elle se déroule sous anesthésie générale.

• La chirurgie n'est pas la seule option possible si un polype de l'endomètre est diagnostiqué. Un traitement sans chirurgie est possible de différentes manières, principalement avec des médicaments hormonaux.

• Traitement antibactérien en présence d'infections génitales.

Traitement hormonal

En cas de détection d'un polype de l'endomètre, le traitement sans chirurgie est indiqué par les médicaments hormonaux suivants:

• Progestatifs, contenu en progestérone (signifie "Utrozhestan", "Duphaston"). Les médicaments sont prescrits pour une période de 3 à 6 mois dans la deuxième phase du cycle menstruel.

• Des contraceptifs oraux complets sont prescrits aux femmes de moins de 35 ans atteintes d'un polype de l'endomètre utérin. Le traitement dure 21 jours.

• agonistes des hormones libérant des gonadotrophines

Tampons chinois non chirurgicaux

S'il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale pour retirer le polype de l'endomètre, le traitement sans intervention chirurgicale est effectué à l'aide de méthodes conservatrices - des tampons chinois. Ils sont également utilisés pour prévenir les rechutes. Les tampons les plus célèbres sont Clean Point, Beauty Life. Pour le traitement, 10 à 12 tampons seront nécessaires pour la prophylaxie - 2 tampons par mois. Ils se composent de composants naturels de plantes à large spectre d’action, normalisent les niveaux hormonaux et luttent contre les maladies infectieuses. Les remèdes populaires, ainsi que les méthodes médicales, comprennent également des méthodes non traditionnelles pour éliminer le polype de l'endomètre. Les remèdes populaires montrent une faible efficacité du traitement. L’une des méthodes consiste à utiliser de l’ail - vous devez l’écraser, l’envelopper dans un bandage, former un tampon et le nouer avec un fil. Le tampon est injecté une nuit dans le vagin pendant un mois. Beaucoup de ceux qui ont essayé cette méthode critiquent le traitement populaire des polypes fibreux de l'endomètre. Les études montrent qu'il est très difficile de supporter même quatre heures, sans parler de la nuit entière. De cette façon, la muqueuse vaginale peut être brûlée.

Prévention des polypes de l'endomètre

En tant que prévention du polype endométrial, les recommandations suivantes doivent être suivies:

• Traitez soigneusement les maladies infectieuses et inflammatoires des organes génitaux féminins et effectuez un traitement efficace.

• se soumettre régulièrement à un examen par un gynécologue.

• Lorsque les premiers symptômes apparaissent, consultez un médecin.

• normaliser les niveaux hormonaux

Des récidives de pathologies de l'endomètre surviennent si elles ne sont pas complètement éliminées pendant la chirurgie. En tant que mesure préventive contre les maladies récurrentes, l'hormonothérapie est utilisée, les situations de stress, les avortements doivent être évités, les aliments doivent être consommés correctement et la santé et le système immunitaire doivent être surveillés.

Pin
Send
Share
Send
Send