La santé

Combien de temps dure le PCI?

Pin
Send
Share
Send
Send


Le syndrome prémenstruel est un complexe de troubles neuropsychiatriques, métaboliques, endocriniens et vasculaires qui surviennent dans la deuxième phase du cycle menstruel (presque immédiatement après l'ovulation) et disparaissent dans les premiers jours de la menstruation ou immédiatement après la fin de la menstruation.

Le début du syndrome prémenstruel et la durée des symptômes est très difficile à prévoir dans chaque cas individuel, car tout dépend des critères individuels de l'organisme. En moyenne, le syndrome prémenstruel commence 2 à 10 jours avant la menstruation.

Selon les statistiques, une femme moyenne souffre de 450 à 480 PMS de sévérité variable. À l'heure actuelle, environ 200 symptômes du syndrome prémenstruel sont déjà connus. Il est à noter que les SPM sont plus sensibles aux femmes de race caucasienne, engagées dans un travail intellectuel et vivant dans les grandes villes. Tracé et dépendance à l'âge:

  • 19-29 ans - la fréquence de 20%,
  • Après 30 ans - la fréquence est de 47-50%,
  • Après 40 ans - la fréquence de 55-60%.

Comme le montrent les données ci-dessus, la probabilité de syndrome prémenstruel augmente avec l’âge. En outre, l'ajout de symptômes supplémentaires.

Les causes du syndrome prémenstruel ne sont pas connues jusqu'à présent. Les principaux responsables de ces symptômes sont les hormones, dont le niveau varie au cours de la deuxième phase du cycle menstruel (après l’ovulation).

Dans le corps de la femme produit les hormones sexuelles suivantes:

  • Les œstrogènes - sont responsables de l'apparence, de l'état psycho-émotionnel, du succès créatif, de l'apprentissage.
  • La progestérone a un effet calmant sur le système nerveux.
  • Androgènes - sont responsables du désir sexuel, améliorent la performance.

Dans la deuxième phase du cycle menstruel, l'équilibre hormonal dans le corps de la femme change. Étant donné que la progestérone a un effet significatif sur l’humeur, avec une augmentation de sa concentration dans le sang, on note une nervosité et une dépression. L'excès de prolactine et de prostaglandines provoque la rétention de l'excès de liquide dans le corps, des maux de tête et un engorgement des glandes mammaires.

Au cours de l'étude du syndrome prémenstruel, un certain nombre de facteurs augmentent les symptômes des symptômes du SPM:

  • Maladies infectieuses et inflammatoires des organes pelviens (annexite, endométrite, etc.),
  • Avortements, fausses couches,
  • Accouchement difficile, intervention chirurgicale.
  • Stress, surtensions émotionnelles.
  • Le facteur héréditaire - très souvent, le PCI est hérité.
  • Poids corporel excessif.
  • Mauvaises habitudes (alcool, tabac).
  • Manque de magnésium et de vitamines B (B6).
  • Insuffisance de l'hormone sérotonine.

Quand le syndrome prémenstruel commence-t-il et combien de temps cela prend-il? Il n'y a pas de critères clairs pour l'apparition du syndrome prémenstruel, pour chaque femme, cela sera dû à des critères purement individuels. En moyenne, les premiers symptômes peuvent apparaître 14, 10 jours ou moins avant la menstruation. En conséquence, le PCI durera 14 jours. Tous les symptômes disparaissent au début de la menstruation (pendant 1-2 jours). Parfois, tous les symptômes du syndrome prémenstruel disparaissent après la fin de la menstruation.

Il faut savoir que les manifestations du syndrome prémenstruel ne sont pratiquement pas observées à l'adolescence. Cependant, avec l'établissement de règles régulières et à l'âge de la majorité (18 à 19 ans), environ 75 à 85% des femmes développent des symptômes du SPM.

La médecine moderne parle de 150 à 200 symptômes différents qui accompagnent les manifestations prémenstruelles. Les plus courants sont les signes suivants du syndrome prémenstruel:

  • Humeur labile, dépression ou nervosité.
  • Augmentation de l'irritabilité et des larmoiements.
  • Fatigue, somnolence.
  • Maux de tête, migraine, vertiges.
  • Flatulences, ballonnements, diarrhée.
  • Nausée, vomissements.
  • Renforcement ou manque d'appétit.
  • Engorgement du sein, tendresse du sein.

Le principal indicateur du syndrome prémenstruel est l’aspect cyclique (tous les mois avant le mois). C’est ce qui permettra de distinguer le syndrome prémenstruel du développement de la maladie.

Il existe trois principaux types de symptômes dans le syndrome prémenstruel:

  • Troubles mentaux. Insomnie, anxiété, nervosité, pleurs, dépression, fatigue, baisse ou augmentation de la libido et autres symptômes similaires.
  • Violations du système végétatif-vasculaire. Maux de tête, vertiges, douleurs abdominales, flatulences, sauts de pression artérielle, constipation ou diarrhée, nausées, vomissements, battements de coeur rapides, etc.
  • Échanges-manifestations endocrines. Puffiness, un changement d'appétit, l'apparition de l'acné, le gain de poids, l'engorgement des glandes mammaires, l'oubli, les démangeaisons, une légère augmentation de la température, et ainsi de suite.

Les symptômes apparaissent toujours en combinaison, c'est-à-dire que 1 à 3 signes sont présents dans chacun des groupes ci-dessus.

Il existe des degrés faciles et graves de SPM:

  • Degré facile Les signes de menstruations imminentes apparaissent dans 10-2 jours. Présente de 5 symptômes différents, et seulement 1 ou 2 sont prononcés Le déroulement du syndrome prémenstruel n’affecte pas l’activité de la vie d’une femme.
  • Degré lourd. Les premiers signes apparaissent 14 à 3 jours avant la menstruation. Jusqu'à 12 symptômes du syndrome prémenstruel vous dérangent en même temps, 3 à 5 symptômes vous dérangent le plus, perturbant le fonctionnement normal de la femme (parfois avant l’invalidité).

Il convient de noter que bien que le syndrome prémenstruel soit autorisé 14 jours avant la menstruation, il ne sera pas superflu de consulter le gynécologue pour un examen. Le fait est que le syndrome prémenstruel à long terme peut indiquer la présence de maladies des organes de la reproduction ou de problèmes systémiques (anémie, anomalies de la thyroïde, etc.). Surtout si les symptômes de cette période détériorent considérablement la qualité de la vie.

De plus, des facteurs externes influencent également la durée et le degré de manifestation du syndrome. Tels que: l'écologie, le changement climatique, le changement de régime alimentaire, le stress et le rhume ont souffert.

Recommandations

Comment faciliter l'écoulement du syndrome prémenstruel? Pour améliorer de manière significative la qualité de vie et réduire le nombre et le degré de SPM, vous devez suivre des règles simples:

  • Nutrition rationnelle.
  • Marcher au grand air et pratiquer des sports faciles (jogging, cyclisme, gymnastique).
  • Se débarrasser des mauvaises habitudes.
  • Repos complet et sommeil.
  • Ne soyez pas nerveux à propos des bagatelles et évitez les situations conflictuelles.

Si les symptômes sont très prononcés et entraînent une gêne importante, vous devez contacter un spécialiste (gynécologue). Le médecin procédera à un examen et prescrira une liste de médicaments qui réduiront la manifestation des symptômes de cette période. Le spécialiste recommandera les moyens de la médecine traditionnelle (teinture de Motherwort, menthe poivrée, etc.).

Pourquoi apparaît

Pour identifier les causes spécifiques du syndrome prémenstruel, les scientifiques ont jusqu'à présent échoué. Il existe de nombreuses théories différentes pour expliquer son apparence:

  1. «Intoxication hydrique», lorsque l'équilibre de l'eau et du sel est perturbé dans le corps.
  2. Réaction allergique de la femme à l’hormone progestérone.
  3. Cause psychosomatique.

Les médecins sont unanimes pour dire que les causes les plus probables du syndrome prémenstruel sont:

  • diminution du niveau de «l'hormone de joie», qui est la sérotonine. Sa carence provoque la dépression et les larmes sans raison.
  • le manque de vitamine B6 dans le corps affecte la condition physique du sein (une hypersensibilité apparaît),
  • fumer est doublement capable d’augmenter les symptômes du SPM,
  • la surcharge pondérale avec un indice supérieur à 30 est la clé de l'apparition du syndrome (observée 3 fois plus souvent),
  • facteur génétique implique la transmission de la maladie par héritage.

L'une des causes du syndrome prémenstruel est les effets de l'avortement et de l'accouchement difficile. Dans certains cas, vous devez rechercher la cause des maladies gynécologiques existantes.

Théorie hormonale

Selon cette théorie, le syndrome prémenstruel est le résultat d’une modification du contenu en hormones sexuelles dans le corps de la femme au cours de la deuxième phase de la menstruation. Le corps de la femme fonctionne normalement lorsque son arrière-plan hormonal ne change pas.

Les hormones remplissent un certain nombre de fonctions importantes pour le corps. Quant aux œstrogènes, ils sont:

  • améliorer la condition physique du corps et affecter le bien-être mental des femmes
  • augmenter le ton général et contribuer au développement de la créativité,
  • affecter la rapidité d'assimilation et de traitement des informations entrantes,
  • augmenter la capacité d'apprendre.

Les fonctions de la progestérone comprennent l’action sédative. Ceci explique l'apparition de la dépression chez les femmes. Les hormones androgènes ont un effet sur la libido, améliorent les performances et augmentent l'énergie.

En cas de déséquilibre hormonal, ce qui est typique pour la période de la 2e phase du cycle, le corps commence à faire défaut. Certaines parties du cerveau réagissent brusquement à ces changements. En conséquence, un certain nombre d'irrégularités se produisent, notamment un écoulement retardé du fluide.

  • l'apparition d'œdème,
  • violation du système cardiovasculaire,
  • gonflement du sein,
  • irritabilité,
  • trouble du tube digestif.

Le syndrome prémenstruel est dangereux en raison des complications d’une maladie chronique chez la femme. Les distinguer aidera une caractéristique aussi simple que le PMS cyclique.

Il est nécessaire de célébrer régulièrement les périodes de mauvaise santé et leur durée. Ils arrivent généralement avant la menstruation, puis passent.

Symptômes du syndrome

Les premiers symptômes du syndrome prémenstruel apparaissent avant les règles. La période est différente et varie de 2 à 10 jours.

Les symptômes peuvent être exprimés comme suit:

  • changements neuropsychiatriques qui se manifestent par des états dépressifs, l'agressivité et l'irritabilité,
  • troubles végétovasculaires, exprimés sous forme de pertes de charge, de douleurs dans le bas du dos et le bas-ventre, de migraines, de nausées et de vomissements,
  • troubles endocriniens et métaboliques caractérisés par l'apparition d'œdèmes, de variations de la température corporelle, de soif, d'enflure des glandes mammaires, de troubles de la mémoire, de démangeaisons, de troubles de la vue, d'essoufflement, d'une sensibilité thoracique, d'une sensibilité accrue à certains produits et odeurs

Pour chaque femme, les symptômes sont individuels. Pour certains, cela affecte l'apparence. Il y a de l'acné et beaucoup d'acné. Un dans cette période veut manger quelque chose d'exotique, d'autres sont constamment en état de sommeil.

Le syndrome prémenstruel est divisé en différentes formes, mais la manifestation des symptômes se produit toujours en combinaison. Si les manifestations psycho-végétatives ressortent plus clairement, alors cette condition (en particulier dépressive) peut réduire le seuil de douleur chez la femme. Ils ressentent très douloureusement toute douleur.

Sur la vidéo sur les symptômes du syndrome prémenstruel chez les filles et les femmes

Combien de temps dure le PCI?

Parmi la belle moitié de l'humanité, il y a des femmes chanceuses (une sur dix) qui ne souffrent pas du syndrome prémenstruel. Parfois, il se manifeste sous une forme faible et presque imperceptible. Les filles tolèrent facilement cet état et mènent une vie normale. Le plus souvent, le syndrome prémenstruel est difficile et complexe, il n’ya aucune possibilité d’assister aux cours, il faut rester à la maison.

Il est particulièrement difficile de répondre à la question de savoir combien de temps dure le syndrome prémenstruel pour les filles. Habituellement, cette condition inconfortable commence 7 jours avant le début des jours critiques. Dans certains cas, la durée du syndrome prémenstruel chez les filles peut aller jusqu'à 14 jours.

Si une femme n’a pas de maladie avec des symptômes similaires, l’inconfort disparaît avec l’apparition de la menstruation. Parfois, la situation s'aggrave après le début des menstruations. Dans une telle situation, il est obligatoire de consulter un médecin. Une visite à un spécialiste vous aidera à identifier la maladie existante à l'avance et à commencer un traitement en temps opportun.

Comment se débarrasser de l'inconfort

En cas de symptômes sévères, les médecins suggèrent qu'une femme devrait d'abord exclure d'autres maladies. Pour ce faire, vous devez passer des tests et vérifier l'état de santé général. La grossesse n'est pas exclue.

S'il s'agit de symptômes du syndrome prémenstruel, vous pouvez les soulager en suivant les recommandations du médecin:

  1. Il faut dormir au moins 8 heures. Un sommeil complet redonne force et soulage l'irritabilité et l'agressivité. En cas d’insomnie évidente, ne refusez pas de marcher au grand air.
  2. Utilisez l'aromathérapie. S'il n'y a pas d'allergie aux huiles aromatiques, elles atténuent grandement l'affection grave causée par le syndrome prémenstruel. Il est recommandé de prendre des bains aux huiles 2 semaines avant les jours critiques.
  3. Ne pas abandonner l'activité physique. Cela peut être le yoga, la marche, la danse, le Pilates. L'exercice régulier peut augmenter le niveau d'endorphines. Cela aidera à se débarrasser de la dépression.
  4. Prendre des vitamines B6, A et E, aidant avec les palpitations cardiaques et la fatigue.
  5. Mettez votre nourriture en ordre. Inclure le calcium et les aliments riches en fibres dans le menu. Dans le régime alimentaire quotidien doit respecter ce ratio: 10% - graisses, 15% - protéines, 75% - glucides. Les tisanes et les jus de fruits frais sont utiles. L'alcool devrait être exclu.
  6. Les pratiques de relaxation et les relations sexuelles régulières augmentent la teneur en endorphines et peuvent renforcer le système immunitaire.

S'adressant au médecin, la femme reçoit des médicaments. Elle prend tous les tests nécessaires pour déterminer le niveau d'hormones. Si nécessaire, une échographie est prescrite. Après cela, le médecin prescrit les médicaments nécessaires, principalement les hormones "Janine", "Novinet" et d'autres.

Combien de jours avant la menstruation les symptômes du SPM apparaissent-ils? Lisez dans l'article les causes de la détérioration du bien-être avant la menstruation chez les filles et les femmes, les causes du syndrome et son début.

Comment faire face à la mauvaise humeur avec le syndrome prémenstruel? Détails ici.

Faits intéressants

Selon les chroniques pénales, les femmes commettent la plupart des accidents au cours de la période du PCI. Des vols, des meurtres et divers crimes impliquant la belle moitié de l'humanité ont également lieu pendant cette période. Lors de la détermination de la peine dans certains pays, le syndrome prémenstruel est considéré comme une circonstance atténuante.

Un autre fait intéressant est que beaucoup de femmes de l’État PMS veulent faire des descentes dans les magasins et faire de nombreux achats.

Les causes du syndrome prémenstruel est normal et qu'est-ce qu'une déviation

Chaque jour du cycle mensuel dans le corps d'une femme, il y a des transformations et des changements dans le système génital. La première moitié du cycle est responsable de la maturation de l'œuf - 14-16 jours. Au milieu, il sort du follicule - pendant 14 à 16 jours. Le reste du cycle, le corps se prépare à maintenir sa grossesse, si elle est venue, ou à rejeter tout ce qui n’était pas utile. Dans la première moitié du cycle, la femme se sent bien, mais à partir du moment de l'ovulation, l'état commence à changer. Voici la réponse à la question de savoir combien de syndrome prémenstruel commence - 1 à 2 semaines avant l’apparition de la menstruation. Chez certaines femmes, cela commence immédiatement après l'ovulation.

Les principales causes du syndrome prémenstruel sont les modifications hormonales dans le corps de la femme, l'activité du système nerveux central. Immédiatement après l'ovulation, l'équilibre des hormones sexuelles change radicalement. L'œstrogène transmet la primauté à la progestérone, qui affecte l'organisme de manière quelque peu différente. D'ici changement de santé. De plus, depuis l'ovulation, le système nerveux est dans un état de tension. Les nerfs, comme une guitare à cordes. La moindre irritation entraîne une forte réaction.

En général, pendant combien de jours commence le syndrome prémenstruel, dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Mais seules ses manifestations faibles peuvent être considérées comme la norme. Une douleur intense, une défaillance du système nerveux avec toutes les conséquences qui en découlent, est déjà considérée comme une maladie complexe et terrible. Il est traité sous la supervision de spécialistes. Et la raison peut être de terribles maladies du système reproducteur, des anomalies nerveuses, pathologiques en physiologie. Dans les cas graves, le syndrome prémenstruel occupe la majeure partie de la vie de la femme. Les symptômes s'aggravent, menacent même la vie de la fille et des autres.

Symptômes du syndrome prémenstruel

La combinaison de divers symptômes qui affectent négativement l'état émotionnel et physique de la fille s'appelle le syndrome prémenstruel. Les symptômes du syndrome prémenstruel commencent avant la menstruation - environ 10 jours plus tard. C'est la norme. Dans le meilleur des cas, la fille sent sa présence une semaine avant la menstruation. Si les symptômes durent plus de 10 jours, vous devez consulter un gynécologue pour en déterminer les raisons. Tous les symptômes de manifestations peuvent être divisés en 2 parties.

Symptômes physiques:

  • augmentation, ballonnements,
  • douleur dans les muscles, les articulations,
  • douleur dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos,
  • mal de tête
  • augmentation mammaire, gonflement du mamelon,

  • gonflement du cou, des membres, du visage,
  • faiblesse
  • performance réduite
  • douleur à l'estomac
  • en surpoids
  • trouble intestinal
  • nausée
  • diminution ou augmentation de l'appétit.

Symptômes psychologiques:

  • anxiété
  • larmoiement
  • panique
  • sensibilité
  • distraction
  • présence de peur
  • nervosité
  • dépression
  • irritabilité,
  • estime de soi réduite
  • peur déraisonnable
  • fatigue
  • l'oubli
  • l'agression,
  • l'insomnie

Toutes les filles seront sûrement en mesure de déterminer, en fonction de son état, le début du syndrome prémenstruel et ses manifestations. D'une part, ces symptômes gâchent la vie, d'autre part, ils mettent en garde contre le fond rouge qui approche. Le bien-être physique pendant le syndrome prémenstruel peut modifier des événements émotionnels agréables. Le système nerveux central affectera le bien-être physique. En conséquence, des événements désagréables dans la vie d'une fille peuvent augmenter la durée du syndrome prémenstruel.

Quel jour attendre le syndrome prémenstruel

Менструальные выделения и ПМС отмечаются ежемесячно и только у тех женщин, которые достигли половой зрелости. У одних первые симптомы наблюдаются за 2 дня до менструации, у других – за 10, в редких случаях длительность составляет 14 суток.

Il est plus facile pour les femmes ayant un cycle régulier de déterminer la date exacte du début du syndrome prémenstruel, c'est-à-dire lorsque les menstruations se produisent au même intervalle. Le fait est que chaque jour du cycle menstruel est accompagné de certains changements dans les organes génitaux féminins. Connaissant les caractéristiques des phases du cycle de régulation, il est possible de calculer combien de jours avant la menstruation les symptômes commencent à apparaître.

Tout d'abord, vient la maturation de l'œuf. Au moment où cette période dure au moins 14-16 jours. Au milieu du cycle, l'œuf quitte le follicule. Vient ensuite la dernière (troisième) phase, lorsque le corps se prépare à la grossesse ou se débarrasse de tout ce qui est superflu.

Des changements tangibles dans le corps de la femme commencent pendant et après l'ovulation. Les deuxième et troisième phases du cycle durent en moyenne 1 à 2 semaines. C'est pendant ces jours que les symptômes inconfortables du syndrome prémenstruel sont observés. Une femme se sent malade, faible, irritable.

Normal est la manifestation du syndrome prémenstruel 10 jours avant la menstruation. Si la condition s'aggrave pendant une semaine, ce n'est pas critique. L'apparition du syndrome prémenstruel dans les 12-14 jours est une condition dangereuse. Pour connaître les raisons pour lesquelles vous devez contacter un gynécologue.

Combien de jours ça dure

La durée hebdomadaire du syndrome avant la menstruation est considérée comme normale. Certaines personnes ne savent pas combien de temps dure le syndrome prémenstruel, car elles ne ressentent aucune gêne et ne connaissent pas les symptômes prémenstruels.

La durée dépend non seulement de la santé et des caractéristiques physiologiques. Il y a des cas où, en l'absence de problèmes, les symptômes du syndrome prémenstruel apparaissent 10 jours ou plus avant le début des règles.

Cela peut être dû à des facteurs externes: écologie, mode de vie, qualité de la nourriture, conditions climatiques. Même l'humeur et le tempérament d'une femme peuvent influer sur la gravité des symptômes et la durée du syndrome prémenstruel.

Le syndrome prémenstruel peut commencer et se présenter sous une forme faible et sévère, mais dans tous les cas, son état doit être surveillé et il faut toujours faire attention au nombre de jours et de symptômes. Le syndrome prémenstruel prolongé (plus de 14 jours) avec de nombreuses manifestations négatives est un signe de mauvaise santé et d'anomalies pathologiques dans le corps.

Pourquoi le syndrome prémenstruel

Le développement du SPM et des troubles de la santé chez les filles à la veille de la menstruation sont multiples. La plupart d'entre eux sont liés à des facteurs internes:

  • violation de l'équilibre eau-sel,
  • les conséquences d'un accouchement difficile et de l'avortement,
  • troubles psychologiques
  • réactions allergiques
  • manque de vitamines
  • échecs dans le cycle menstruel
  • mauvaises habitudes et négligence d'un mode de vie sain.

Mais la principale cause de l'apparition du syndrome prémenstruel sont les changements hormonaux. Presque tous les changements dans le corps des femmes, quel que soit leur âge, sont associés au réarrangement du fond hormonal.

Après l'ovulation, l'équilibre hormonal est perturbé. Au milieu du cycle, il y a une diminution de la production d'œstrogènes et une augmentation de la quantité de progestérone, ce qui est important pour la grossesse et le maintien du cycle. Un tel déséquilibre des hormones dans le corps avant la menstruation affecte la condition physique et le comportement de la femme.

C'est quoi

L'abréviation PMS a été incluse dans le lexique des termes médicaux par les gynécologues il n'y a pas si longtemps. Ce syndrome se caractérise par des modifications de l'état psychologique et du travail physiologique du corps des filles et des femmes avant le début de la prochaine période menstruelle.

  • manifestations de comportement inhabituel chez les femmes
  • la propension à déclencher un conflit à partir de zéro,
  • mal de tête
  • crises déraisonnables,
  • larmoiement
  • fatigue, etc.

Selon les statistiques, environ 90% des femmes dans le monde sont susceptibles de développer un PCI de différentes forces. Près de 150 symptômes différents de cette maladie sont connus.

Le syndrome prémenstruel manifeste un grand nombre de signes. Pour certains, ils sont particulièrement prononcés, pour d'autres, moins intenses. Les symptômes peuvent ne pas s'arrêter pendant plusieurs jours, généralement même au bout de 10 jours. Ils sont classés en physiologique et psychologique.

Pour inclure psychologique:

  • états dépressifs
  • sensation de dépression
  • stress
  • nervosité
  • agression injustifiée et irritabilité sur les bagatelles,
  • sautes d'humeur fréquentes.

Les signes psychologiques sont généralement très prononcés et commencent à se développer progressivement au cours de la seconde moitié du cycle. En règle générale, la force de ces symptômes correspond au travail du système nerveux et des hormones.

Physiologiques comprennent:

  • nausée avec vomissements
  • changements de la pression artérielle,
  • cœur douloureux ou picotement,
  • gonflement,
  • augmentation mammaire
  • la température augmente - cela arrive très rarement,
  • gain de poids.

Les symptômes physiologiques dépendent directement de l'équilibre hormonal d'une femme, de son mode de vie.

Dans les années 30 du 20ème siècle, le gynécologue Robert Frank a été le premier à définir la maladie, qui se manifeste avec une force variable chez toutes les femmes avant le début de la menstruation. Il l'appelait "tension prémenstruelle".

Dans le même temps, le médecin a estimé que le déséquilibre hormonal dans le corps avant les règles était la principale cause des affections. Scientifiques médecins à ce jour, en essayant de clarifier les causes de tels changements dans le corps. En effet, pendant cette période, les femmes équilibrées deviennent des personnes véritablement hystériques, conflictuelles et émotives.

Plusieurs théories sur le développement du syndrome prémenstruel ont été soulignées, mais toutes ne peuvent pas décrire de manière complète les causes des troubles de la santé avant l’apparition de la menstruation:

Échec hormonal

À des jours spécifiques du cycle - généralement au cours des 2 dernières semaines - les femmes subissent un équilibre hormonal entre l'oestrogène et la progestérone. Cela provoque des troubles psycho-émotionnels, des anomalies du fonctionnement du système vasculaire, des problèmes de processus métaboliques et endocriniens.

L'augmentation de la concentration en hormone œstrogène provoque un retard dans les cellules de sodium et d'eau - à cet égard, il existe un gonflement, une douleur à la poitrine, des anomalies du travail du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que des organes excréteurs, des maux d'estomac.

La nervosité, les larmoiements et la fatigue sont provoqués par des perturbations hormonales.

Intoxication par l'eau

Conformément à cette théorie, le développement de déviations physiologiques et psychologiques est associé à un équilibre déficient en eau et en sel. Excrétion retardée de liquide, gonflement, perception aiguë de certaines odeurs, démangeaisons de la peau - telles sont les conséquences de troubles neuroendocriniens.

L'accumulation d'eau dans le corps avant les règles provoque souvent un gain de poids. Le poids d'une femme augmente généralement de 3 à 5 kg, mais à partir du jour de la menstruation, ces kilogrammes disparaissent d'eux-mêmes.

Violations du système nerveux central

Cette théorie des causes du syndrome prémenstruel est considérée comme la plus pertinente. Il s'avère que la défaillance de l'état émotionnel et physique est provoquée par des troubles fonctionnels du système nerveux central.

Plus l'âge de la femme est élevé, plus les symptômes du syndrome prémenstruel sont lumineux, de plus, la tendance à la dépression augmente. Les jeunes filles deviennent agressives et irritables, elles se caractérisent par de fréquents changements d'humeur et de comportement.

Les scientifiques ont étudié avec soin les facteurs de risque associés au syndrome prémenstruel. Les plus fréquents d'entre eux, affectant l'intensité du syndrome prémenstruel, incluent:

  • Les Caucasiens,
  • le travail mental et la vie dans les grandes villes,
  • grossesses fréquentes
  • absence de grossesse, avortement et fausse couche,
  • pathologie du système génito-urinaire,
  • chirurgie gynécologique
  • organes génitaux durables de muguet,
  • dépression prolongée et stress constant,
  • fatigue chronique
  • les infections,
  • effets secondaires des contraceptifs
  • malnutrition,
  • hypodynamie.

Quand commence ICP

Au début du syndrome prémenstruel, cela dépend des processus physiologiques du corps de la femme. Chaque jour du cycle dans le corps d'une femme, il y a des changements dans les organes génitaux. Dans la première moitié - le processus de maturation de l'œuf - dure 14 à 16 jours. Au milieu du cycle, l'œuf quitte le follicule. Les jours restants avant le mois, le corps prépare les conditions de la grossesse, si cela se produit, ou commence à rejeter l'excès, s'il ne se produit pas.

Lorsque le cycle commence, la femme se sent bien - mais avec la libération de l'ovule - l'ovulation - des changements négatifs commencent. Il s'avère que le syndrome prémenstruel commence en moyenne 1 à 2 semaines avant les règles. Parfois, le symptôme prémenstruel suit l’ovulation immédiatement.

Comment soulager la condition

Si le syndrome prémenstruel chez une fille ou une femme est douloureux et dure longtemps, il nécessite une correction médicale pour atténuer la maladie et normaliser le bien-être.

Afin de normaliser les émotions, l'utilisation de sédatifs avec des ingrédients naturels, tels que Novopassit, est prescrite.

Pour rétablir l'équilibre hormonal prescrit des hormones - Duphaston ou Utrogestan. Le diclofénac est utilisé pour soulager la douleur.

En suivant toutes les recommandations du médecin, vous réduirez la sensation de malaise, l’intensité de la douleur qui inquiète une femme atteinte du syndrome prémenstruel. En même temps, l'état de santé est normalisé.

Sur la vidéo sur le syndrome prémenstruel

Novostrueva Irina Vladimirovna

Psychologue, thérapeute en forme émotionnelle. Spécialiste du site b17.ru

Je ai dans 10-7 jours, Très razdrozhitelnaya devenir, et sentimental (pleurer, et sans).
Je ne me précipite vraiment pas sur les gens, je ne m'embête pas avec mes proches (car ils sont assez sages et éduqués). Mais voici que les larmes augmentent, ce FAIT: - ((

10 jours. ne pense pas Il n'y a pas une telle chose, un maximum - dans 2-3 jours. Et puis 10 jours de SPM, 7 jours de menstruations, le reste du mois -, préparation orale au SPM et aux règles.

Vous ne jugez pas tout le monde par vous-même.
Je n'ai pas 7 jours par exemple, mais 3-4 jours.
Certains en général sont honorés par la nature - aux dépens du PCI.

Je souffre du syndrome prémenstruel un ou deux jours avant les règles, je commence à sentir le sang bouillir, cela me fâche terriblement, et cela se produit même les jours 1 et 2 quand cela commence.

pendant 10 jours PMS? 7 jours par mois ?? cauchemar! J'ai 3 jours, et le syndrome prémenstruel ne se produit pas, alors tous les Américains sont venus avec)

Sujets connexes

peut venir dans une semaine, ou peut-être pas du tout. quand comment

vrai quand comment. Si cela couvre quelque chose pendant 3-4 jours. Des symptômes? Irritation, je me sens très désolé pour et sans, il perce sur le bonbon. Et il vaut mieux ne pas résister

Miriam, qu'est-ce qui te surprend autant? J'ai aussi un syndrome prémenstruel qui commence 10 jours avant les règles, puis deux ou trois jours, puis ça passe. Tous les organismes sont différents.

Moi aussi, je pensais que le syndrome prémenstruel est un mythe. Mais quelque part à l'automne, j'ai remarqué une tendance suspecte: à la fin du mois, je cherchais constamment une raison de me séparer de mon petit ami. Nakhamit, crier, naskoplyat, envoyer en enfer. Puis elle s'est assise et a pensé "qu'est-ce que c'était?". Et depuis Je n’avais pas de syndrome prémenstruel avant lui, j’ai fait une observation spéciale, alors je ne pensais pas que c’était la raison. Puis il m'a appelé et a demandé: «Eh bien, comment vous êtes-vous calmé?», Il ne s'est jamais offensé. Et donc je lui ai dit que je n’ai pas de PCI, il a fait une surprise et a dit: "CELA VOUS PENSEZ!".
Hier, je lui ai écrit encore une fois des sms laids, je voulais repartir, mais il n'est pas gardé)))) Aujourd'hui, tout est en ordre.

Et j'ai le syndrome prémenstruel 1,5 semaines avant et 1 semaine après :))
Et avec le temps, tout va bien!

Mais je ne deviens pas sentimental, je ne mange pas de bonbons, rien de tel. Seulement maintenant agression envers le gars, bien qu'il ne donne pas de raison (je pense quelque chose moi-même et y crois)

14, je pensais que celui-ci :) J'ai PMS et après, aussi, et au moins une semaine. la dernière fois sur deux a commencé.

Et j’ai eu mes règles, j’ai terriblement pleuré, je me sentais tellement désolée pour moi-même.

J'ai 3 jours avant, exprimée en anxiété accrue et en larmes.

/// Et j'ai le syndrome prémenstruel 1,5 semaines avant et 1 semaine après :)) ///
idiot. Syndrome menstruel PMS - PRÉVENTIF

Mon syndrome prémenstruel commence dans 10 jours. Immédiatement, il semble que la vie est morte, les gens sont énervants et le mari est le plus. Après quelques jours, passe. Auparavant, il n'y avait pas de syndrome prémenstruel, il a commencé à partir de 25 ans.

J'ai 3-4 jours. Il commence à frissonner, la température peut monter, les maux d'estomac, l'acné rampe (ils ne guérissent pas pendant longtemps), et les nera sont méchant, je deviens très irritable. malaise en général. Remens enlève légèrement, seulement tout le temps que j'oublie de le boire.

Et oui et dévore ma douce.

Ici, tout le monde écrit sur les soi-disant manifestations "émotionnelles" du syndrome prémenstruel. À cet égard, je n'ai pas particulièrement remarqué les changements sur moi personnellement, ni l'irritabilité, ni les larmes. MAIS le côté PHYSIOLOGIQUE du PCI est difficile à nier, personne ne peut plus se maquiller la poitrine, quelqu'un est très fort, quelqu'un a moins d'appétit, il a l'impression d'avoir pris du poids. Dans ce contexte, toute déviation de la santé peut s’aggraver. Par exemple, mon dos n’est pas parfait. Toutes les semaines, le malaise et la fatigue du dos augmentent, et j’ai hâte de voir quand ils commenceront, dès le premier tir. jours, littéralement dans les toutes premières heures d'incapacité physique dans le dos disparaissent mystérieusement.

19, et nous expliquons ici que certaines personnes ont à la fois des fonctions de pré et post

J'ai commencé dans 3-4 jours plus tôt, et l'année dernière, quelque chose a changé, et maintenant, la première vague me parvient dans 10 jours, puis on y va un peu, puis dans 4-5 jours - puis je commence à m'accrocher à mon HMI, et Je comprends cela partial, mais tout de même. Et un jour ou deux avant la menstruation est généralement un cauchemar, je me plains tellement, je pleure juste le soir et je ne peux pas arrêter, bien que je sache que rien ne s’est passé. )) Madhouse, bien sûr. Et l'épuisant grandement ..

Mais en général, j'ai pensé, nos pauvres hommes, et comment ils ne nous tolèrent que? En passant, mon attention même s'est tournée vers cela, je n'ai en quelque sorte pas associé mon irritabilité à la menstruation imminente, mais il a remarqué. Au début, je n'y croyais pas, puis je suis allé voir le calendrier: tout allait bien, jour après jour. Maintenant que je suis déchaîné, il me regarde avec sympathie et parle. "Eh bien, encore un mois sur X jours?" Et il me propose du vin à verser, cela me calme, ou je prépare de la camomille pour moi-même, c’est aussi bon pour les nerfs ..)))

Parce que tout le monde a des façons différentes, tout commence pour moi dans une semaine aussi.

Et maintenant que j’ai le syndrome prémenstruel depuis une demi-heure, j’ai eu le temps de quitter mon petit ami après chaque lancer. Elle a immédiatement appelé, pleuré, s’excusant et jeté à nouveau wahhahahah))) Au fait, j’entame aussi 10 jours et finis le deuxième jour de la menstruation. Ces 12 jours ne font que tuer, puis je ris en cinq minutes. Je peux hurler que chaque mot que l'on peut offenser est tout simplement impossible (Quelqu'un peut-il me dire s'il existe un moyen pour que le PCI ne se manifeste pas autant?)

Moi aussi, j'aime le syndrome prémenstruel ou quelque chose du genre. Je ne peux pas comprendre, le bas-ventre me fait mal, c’est droit, le dos me fait mal, je pleure, je ris. bien que le terme se situe quelque part dans le 10 ou après, ou bien qu’il s’agit d’une grossesse.

et j'ai été ennuyé quelque part pendant un mois.

J'ai environ 10 jours quelque part. Je me suis assis ici pendant une demi-journée et j’ai rugi (j’ai eu pitié de moi-même), deux fois j’ai décidé de me séparer du gars, puis j’ai changé d’avis. Au moins, je n’ai pas eu le téléphone… j'ai commencé à me rencontrer récemment, j’ai le sentiment que je dois vous prévenir, c’est trop tard) ..

Mon syndrome prémenstruel commence dans une semaine, mon ventre se déroule avec mon balon, le zhor du soir, un gonflement. Et énerve terriblement son mari.

/// Et j'ai le syndrome prémenstruel 1,5 semaines avant et 1 semaine après :)) /// stupide. Syndrome menstruel PMS - PRÉVENTIF

Et mon syndrome prémenstruel dans 10 jours commence et dure 3 jours. En général, à cette heure-ci, je mange un peu, pleurant avec ou sans liaison, je m'offusque des bagatelles et je cherche une raison de me disputer avec mon mari. Il est aussi ému pour moi et s’inquiète pour moi, puis il me pose de nombreuses questions comme «Dis-moi ce qui ne va pas avec toi? Tu ne veux pas être avec moi? Tu ne m'aimes pas? " Ces questions se répètent de mois en mois depuis 2 ans maintenant! Et chaque fois, je dois lui expliquer cela avec moi et ça me rend furieux! Ensuite, nous jurons sérieusement. Mais dans tous les cas, il avait déjà accepté de le réprimander une fois par mois comme prévu. Je me sens même désolé pour lui. J'essaie de me retenir, mais je ne peux pas. Le syndrome prémenstruel est plus fort que moi. (

J'ai aussi le syndrome prémenstruel exprimé dans les scandales avec mon mari! commence à enrager effrayant!

md À quatre heures du soir, à la sixième semaine, mon mari et tous mes amis m'ont offensé, j'ai enlevé l'adresse, je me suis retiré de mes camarades de classe, p. ec. Je ressens la chaleur de mon propre shizoydom))) et à cause du mauvais comportement pendant les batailles, les hormones se vantent!

En chemin, je me joins à vous aussi: la sœur de JEUNE a appris à me débrouiller (voir, et j’ai le syndrome prémenstruel), j’ai récemment arrangé le démontage de mon mari, exactement le même jour que les précédents))

Je n'ai pas de syndrome prémenstruel.
Le premier jour de la menstruation, seul l'estomac fait mal, et c'est tolérable. Et c'est tout.

Moi aussi, quelque part dans 7 à 10 jours commence. et quand la menstruation vient directement, tout passe. alors aujourd'hui elle a réussi à pleurer. il n'y a pas de raisons, mais les larmes coulent et, d'une manière ou d'une autre, cela devient tellement désolé pour moi. de nombreuses manifestations du syndrome prémenstruel convergent)))

NDA .. PMS est terrible .. depuis une semaine psychos quoi, tout énerve, l'humeur change, ça devient dommage. En plus de tout ce que la longe fait mal, l'estomac pique! Avec mensuelle tout va)

PMS. Quelque chose de terrible. Quand je commence à dire avec certitude, je ne peux probablement pas dire quelque part dans la semaine. Je me transforme en monstre, et tout cela se passe inconsciemment, je me maîtrise mal :( L’appétit augmente parfois, je veux tout ce qui est nuisible: frit, sucré, parfois même alcoolisé. Sentir que je gonfle en plusieurs tailles, même si je le mange avec modération: (Le matin, mon visage est gonflé, mon ventre est plein, ma poitrine n’entre pas dans les soutiens-gorge. L’irritabilité est un sujet à part. Je ne suis qu’une autre personne, je ne peux même pas sourire, je ne peux même pas sourire à la maison. son HME. L’impression que tout amusant ADO de moi, en faisant en particulier tout en dépit: plats non lavés, les sourires sur leurs visages, le sentiment que je l'utilise encore, mais je suis si pauvre et misérable :))) Voir tout ce qu'on ne veut pas, je veux vous protéger de la société, pour siéger seul. В голове крутятся мысли начиная от - "я не красивая", "я такая толстая", до - "все ничтожества, а я самая замечательная" или "пойду застрелюсь".:))) Que puis-je dire, tout cela est désagréable, parce que dans les jours ordinaires, je suis une personne normale, adéquate et calme, avec humour. Eh. Nous sommes des femmes pauvres.

/// Et j'ai le syndrome prémenstruel 1,5 semaines avant et 1 semaine après :)) /// stupide. Syndrome menstruel PMS - PRÉVENTIF

J'ai aussi le syndrome prémenstruel dans environ 10 jours. Pendant les jours critiques, tout va bien. Et je l'ai commencé il y a environ 2 ans. Après l'accouchement. Les filles ont maintenant presque 4 ans. Se sentir malade régulièrement le matin du début du mois. Zatoshilo veut dire qu'aujourd'hui ira! Le voici!

J'avais l'habitude de boire des contraceptifs hormonaux et connaissais l'existence du syndrome prémenstruel uniquement par ouï-dire, mais maintenant j'ai arrêté et commencé. Une semaine avant les «journées rouges», je suis tellement méchante et méchante, en pleurs et psychotique que mon jeune homme en profite le plus, jure avec lui sans cesse et ne peut rien faire de moi-même, j'essaie de me retenir, mais le mal grimpe, je suis désolé, de toutes les fentes. !
Les filles, dites-moi, qui est aux prises avec cette maladie? Je n'ai pas encore trouvé de méthode efficace pour moi-même (((

PMS. Quelque chose de terrible. Quand je commence à dire avec certitude, je ne peux probablement pas dire quelque part dans la semaine. Je me transforme en monstre, et tout cela se passe inconsciemment, je me maîtrise mal :( L’appétit augmente parfois, je veux tout ce qui est nuisible: frit, sucré, parfois même alcoolisé. Sentir que je gonfle en plusieurs tailles, même si je le mange avec modération: (Le matin, mon visage est gonflé, mon ventre est plein, ma poitrine n’entre pas dans les soutiens-gorge. L’irritabilité est un sujet à part. Je ne suis qu’une autre personne, je ne peux même pas sourire, maugréer à la maison, à la maison. son HME. L’impression que tout amusant ADO de moi, en faisant en particulier tout en dépit: plats non lavés, les sourires sur leurs visages, le sentiment que je l'utilise encore, mais je suis si pauvre et misérable :))) Voir tout ce qu'on ne veut pas, je veux vous protéger de la société, pour siéger seul. Dans ma tête, il y a des pensées allant de - "je ne suis pas belle", "je suis si grosse", à - "toutes les inentités, et je suis la plus merveilleuse" ou "je vais me tirer une balle". :))) Que puis-je dire, tout cela est désagréable, parce que dans les jours ordinaires, je suis une personne normale, adéquate et calme, avec humour. Eh. Nous sommes des femmes pauvres.

PMS. Combien dans ce mot, le cœur d’une femme a fusionné, combien il a répondu)) j’ai aussi commencé ici, je mange, ma tête est boueuse, tout est paresseux et tout est furieux, j’ai l’impression de ne rien faire, j’ai 25 ans, mais je n’ai rien fait. et misérable. personne ne comprend, en général, les pi..ts pleins.

Les filles, je peux enfin avoir le syndrome prémenstruel ***! Le syndrome commence quelque part dans 3-4 jours, pas de douleur, je ne ressens rien, mais avec mon humeur, je suis juste difficile. Je réponds avec agression à toutes les répliques d’un jeune homme, il me semble Je ne comprends pas et je ne comprendrai jamais que tout ce qu’il dit est un non-sens complet et que je le vois enfin pendant 3 ans. J’essaie tous les mois de nous séparer de lui, nous sommes affaiblis, après quoi il appelle pour dire que c’est bien, c’est tout pms - rien de terrible. En fin de compte, nous avons décidé avec lui que, lorsque le PCI se mettrait en branle, il serait répondu à toutes mes tentatives pour me disputer avec lui. ol, je ne suis pas sur vos astuces, alors nous parlerons après la menstruation. Et qu'en pensez-vous? Juste hier (et j'ai pms maintenant), il me dit qu'ils disent que vous m'avertissez que vous avez pms, sinon je peux oublier ce que je lui dis Je réponds avec l’Oor: "Pourquoi diable devrais-je vous prévenir, et finalement je n’ai pas de syndrome prémenstruel, c’est tout." En conséquence, il ya un autre scandale et il a lu hier quelque part que 50% des filles ne fabriquent que du syndrome prémenstruel afin que tous les arguments soient pardonnés. et comportement inadéquat et a commencé à dire que pour sûr, je suis l'un d'eux, eh bien, en général, il est clair ce que notre conversation avec lui s'est terminée. maintenant aller à mettre en place. et ainsi, chaque mois, j’ai déjà commencé à en boire un nouveau, cela semble être plus ou moins utile, mais seulement dans les cas où la CI se restreint et empêche le conflit de s’élever.

Alors, comment le combattre? Quelqu'un me dit?

Je déteste le syndrome prémenstruel. mais il s'avère que vous pouvez le combattre.
Le traitement du SPM est complexe et vise à atténuer les manifestations de cette pathologie et à éliminer les causes possibles de son développement.
Les outils suivants sont utilisés pour cela:
Thérapie fortifiante: exercices de physiothérapie, multivitamines (en particulier vitamines du groupe B), régime sans sel, réduction de l'apport hydrique, utilisation de produits contenant du potassium (raisins secs, abricots secs, chou, pommes de terre), tranquillisants (Elenium, trioxazine, seduxen), diurétiques pour prévenir l'œdème (début de traitement) à partir du 15e jour du cycle) гипот hypothiazide, veroshpiron et autres, ainsi que les préparations contenant du potassium (une solution d’acétate de potassium ou de comprimés d’orotate de potassium) afin d’augmenter la quantité de progestérone injectée ou de suppositoires avec progestérone (10–12 jours avant) menstruations), ainsi que de progespshny, des contraceptifs oraux combinés à action prolongée.
Le traitement médicamenteux est prescrit par un médecin et est effectué pendant 3/4 cycles. À l'avenir, il est recommandé de n'effectuer qu'un traitement fortifiant.

Quand commence le syndrome prémenstruel

Il n'y a pas de cadre précis du nombre d'années de PMS. Le syndrome prémenstruel est assez fréquent et survient chez 75% des femmes. C'est une condition dans laquelle apparaissent divers pseudo-symptômes, particuliers au syndrome prémenstruel.

Il se caractérise par certains signes psychologiques et physiologiques. Pour chaque femme ou fille, cette condition se manifeste de différentes manières et s'exprime à différents degrés d'intensité.

Chez certaines femmes, il n'y a pas du tout de syndrome prémenstruel, alors que chez d'autres, il se manifeste constamment. Ici, l’âge joue un rôle important, car le syndrome prémenstruel ne se produit que chez les femmes qui ont atteint la puberté avec un cycle menstruel mature. Cette affection n'est observée qu'une fois par mois et s'accompagne de symptômes intrinsèques propres à chaque femme.

Combien de jours avant les règles le syndrome prémenstruel

Comme indiqué précédemment, chez toutes les femmes, le syndrome s'exprime de différentes manières. Ainsi, les symptômes du syndrome prémenstruel, combien de jours avant les règles, il se manifeste et combien de temps il dure - tout cela est entièrement individuel. En règle générale, les premiers symptômes peuvent être observés chez une femme 2 à 10 jours avant le début des règles. Selon les caractéristiques individuelles du corps, les symptômes du SPM peuvent être plus ou moins prononcés.

L'apparition du syndrome prémenstruel s'explique par le fait qu'à un certain stade du cycle menstruel, le niveau d'hormones dans l'organisme change. Cela affecte les processus psycho-émotionnels et physiologiques, ce qui entraîne des changements dans le comportement et le bien-être des femmes.

Avant le début des règles, les hormones sont réarrangées en quelques jours, ce qui entraîne une modification du fonctionnement de l'organisme dans son ensemble. Cette condition peut souvent durer deux semaines, après quoi les hormones reviennent à la normale et la femme peut à nouveau se sentir normale.

Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde - chaque organisme étant individuel, les manifestations du syndrome prémenstruel chez les femmes peuvent souvent être différentes. Parmi les facteurs externes et internes qui influent sur la gravité des symptômes, les plus importants sont:

  • la présence de toute maladie
  • qualité de la nourriture
  • mode de vie
  • écologie.

Il se peut que les règles aient commencé plus tôt et que, par conséquent, le PCI apparaîtra quelques jours avant le moment prévu. Pour identifier la période exacte du début du syndrome prémenstruel, vous devez connaître votre propre cycle, en particulier plus facilement pour les filles qui ont des règles régulièrement à intervalles réguliers. Au cours de la première année suivant le début de la menstruation, la durée de la menstruation peut être établie chez les adolescentes mais, en règle générale, pendant cette période, le syndrome prémenstruel n'est pas observé.

Causes du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel peut commencer pour plusieurs raisons, mais, en règle générale, l'apparition du syndrome est due à certains facteurs internes:

  • des perturbations dans l'équilibre du corps en eau et en sel,
  • réactions allergiques
  • raisons psychologiques
  • facteurs physiologiques.

La principale raison de l’apparition du syndrome prémenstruel est la modification du taux d’hormones, qui augmente au cours de la deuxième phase du cycle. Pour une femme, l'équilibre du fond hormonal est très important, car tout écart par rapport à la norme entraîne non seulement des modifications du plan psycho-émotionnel, mais contribue également à l'exacerbation de certaines maladies, entraînant une aggravation du bien-être et l'apparition d'un malaise général.

Les hormones féminines qui assurent le fonctionnement normal et stable de tout le corps sont présentées ci-dessous.

  1. L'œstrogène est responsable des caractéristiques physiques et mentales du corps, stabilise le tonus musculaire.
  2. La progestérone est une hormone stéroïde nécessaire pour préparer le corps à la grossesse. Toutefois, si son niveau augmente au cours de la 2e phase du cycle, une femme peut souffrir de dépression.
  3. Androgènes - augmentent l'activité physique et mentale.

Un cycle menstruel naissant peut contribuer à l'apparition du syndrome prémenstruel pour plusieurs raisons.

  1. Réduire l'hormone sérotonine - devient la principale cause de changements d'humeur, résultant en des larmoiements, de la tristesse.
  2. Un manque de vitamine B6 provoque de la fatigue et un changement d'humeur.
  3. Carence en magnésium - contribue aux vertiges.

Souvent, le syndrome prémenstruel est transmis génétiquement, ce qui est la principale cause de son apparition chez les femmes.

Comment distinguer la grossesse du syndrome prémenstruel

Beaucoup de femmes ne sont pas en mesure de distinguer les symptômes du syndrome prémenstruel et de la grossesse. Pour savoir exactement, vous devez vous fier aux manifestations associées au syndrome prémenstruel ou à la grossesse.

Certains symptômes sont similaires, mais ils diffèrent par la durée et le degré de manifestation.

  1. La fatigue rapide après un effort léger est satisfaite.
  2. Une augmentation des glandes mammaires, leur douleur au toucher - pendant le syndrome prémenstruel, cette manifestation ne se prolonge pas et se poursuit pendant la grossesse jusqu'à l'accouchement.
  3. Nausées, vomissements - le syndrome prémenstruel se traduit rarement par ces symptômes, tandis que la grossesse se caractérise par de telles manifestations tout au long du premier trimestre.
  4. Irritabilité, sautes d'humeur fréquentes.
  5. Douleur dans la région lombaire.

Lorsque la grossesse modifie les attitudes vis-à-vis de la nutrition, les femmes veulent souvent essayer un aliment spécifique. Avec la menstruation, cela ne se produit pas, seul le désir de sucré ou salé est possible.

Comment soulager le syndrome prémenstruel

Cette condition féminine peut commencer plusieurs jours avant les règles. Il y a souvent une diminution significative de l'activité du corps et de ses performances. Toute activité physique provoque une fatigue rapide, une somnolence et un malaise.

Dans ce cas, vous devez consulter le médecin qui doit prescrire un traitement. Elle est effectuée après l’examen médical, en tenant compte des plaintes du patient et de la gravité des symptômes du SPM.

Médicament du PMS

Pour supprimer les symptômes et le traitement du syndrome prémenstruel, il est prescrit des médicaments qui peuvent stabiliser le bien-être et réduire les effets du syndrome sur le corps. Les médicaments sont prescrits par le gynécologue et sont pris sous sa supervision.

  1. Les médicaments psychotropes - avec leur aide, le système nerveux est restauré et les symptômes du syndrome prémenstruel, tels que l'irritabilité, la nervosité et d'autres, sont atténués.
  2. Les médicaments hormonaux sont recommandés en cas de pénurie d'hormones dans le corps.
  3. Antidépresseurs - aident à améliorer la santé globale, à normaliser le sommeil, à réduire l'anxiété, la frustration, la panique et à éliminer la dépression.
  4. Les médicaments non stéroïdiens - utilisés pour les manifestations mineures du syndrome prémenstruel, ils aident à éliminer les maux de tête, les vertiges et les sensations douloureuses de l'abdomen.
  5. Des médicaments qui améliorent la circulation sanguine.

Les médicaments sont sélectionnés en fonction des caractéristiques du corps de la femme, les symptômes et le degré de manifestation des signes du syndrome prémenstruel sont pris en compte.

Causes du syndrome prémenstruel

La principale raison - le changement de la concentration d'hormones dans le sang. Ce qui est caractéristique, la poussée hormonale se produit très brusquement, mais pas progressivement. Le stress et la vie urbaine rapide contribuent à la manifestation des symptômes, un style de vie sédentaire et un travail intellectuel intense ne contribuent pas non plus au bien-être. Les grossesses trop fréquentes et l’impossibilité de tomber enceinte peuvent être attribuées à la femme à risque, ainsi qu’aux maladies et opérations gynécologiques différées.

N'abusez pas du bonbon et du trop manger dans son ensemble, mais il est préférable de se débarrasser des mauvaises habitudes - elles perturbent le travail normal du corps. Les représentants du sexe faible, prenant des contraceptifs oraux combinés, devraient également être préparés au fait que des perturbations désagréables dans le fonctionnement du corps peuvent survenir à des degrés divers, quelques jours avant la menstruation.

Si vous n'êtes pas assez chanceux pour avoir une blessure à la tête ou si vous avez des neuroinfections et des maladies endocriniennes, le risque de manifestation du syndrome augmente considérablement. Il a été noté que les résidents des petites villes et des villages, ainsi que les représentants de toutes les races, sauf de l’Europe, ne sont presque pas sujets à de fortes augmentations hormonales et n’ont pas présenté de syndrome prémenstruel.

Comment se débarrasser du syndrome prémenstruel?

Ne pensez pas que ce syndrome est une phrase. Besoin de savoir combien de jours avant les menstruations

les signes du syndrome prémenstruel vont commencer à se manifester et à surveiller leur état. Une activité physique accrue et des promenades en plein air aideront à faire face à cette situation.

Ne pas abuser des plats sucrés, des sodas nocifs, des frites et de la restauration rapide. Contrôler votre poids aidera non seulement à augmenter l'estime de soi, mais également à réduire les manifestations du syndrome prémenstruel. Il est important de pouvoir distraire des changements d'humeur et des problèmes quotidiens, il est souhaitable de quitter la ville ou de marcher dans des endroits calmes, en admirant la nature. Ensuite, le syndrome ne pourra pas empêcher le maintien d’une vie quotidienne active, à la fois avant et après la menstruation.

Pin
Send
Share
Send
Send