La santé

Pouvez-vous tomber malade avant la menstruation?

Pin
Send
Share
Send
Send


Chez la plupart des femmes, les nausées et la cessation de la menstruation sont un signe de grossesse. Cependant, la nausée avant la menstruation peut pour d'autres raisons. Ce phénomène indique souvent le développement de toute pathologie. Si cela ne s'est pas produit auparavant, vous devez immédiatement consulter un médecin. Pourquoi est malade avant la menstruation? Dans quels cas la nausée est-elle causée par le début de la grossesse? Comment se débarrasser de ce problème?

Nausée dans le cadre du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est un complexe complexe de symptômes caractérisé par une certaine fréquence et une occurrence antérieure à la menstruation. Chez certaines femmes, cela se manifeste une semaine avant la menstruation, chez d'autres, à la veille ou le jour de l'apparition de l'écoulement de sang. Les troubles psycho-émotionnels, végétatifs et endocriniens qui nuisent à la qualité de vie des femmes sont caractéristiques de cette affection.

Certaines femmes 1-1,5 semaines avant le début de la menstruation commence à avoir des nausées. Cette condition est également accompagnée des symptômes suivants:

  • des vomissements et des vertiges,
  • fatigue
  • faiblesse
  • sensations douloureuses dans l'abdomen (généralement le bas de l'abdomen fait mal),
  • éruptions cutanées,
  • changement dans l'appétit (il peut être élevé ou complètement absent)
  • dépression de l'état.

Ces violations se produisent sur le fond des changements hormonaux. Ces symptômes ne sont pas dangereux pour la santé des femmes et, en règle générale, disparaissent d'eux-mêmes après le début de la menstruation.

Pouvez-vous vous sentir malade à cause de la grossesse?

Si une femme n'a pas la nausée avant les règles, il est fort probable que ce soit une question de grossesse. Aux premiers stades de la gestation, une échographie ne pourra pas confirmer le fait de la fécondation de l'œuf. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l'une des méthodes suivantes:

  • don de sang pour analyse, dont les résultats dans le cas d'une fécondation montreront la présence de gonadotrophine chorionique humaine,
  • test de grossesse - seuls les appareils à haute sensibilité peuvent confirmer son attaque dans les premiers stades,
  • mesure de la température basale du corps.

En plus des nausées pendant la grossesse, indiquent habituellement les signes suivants:

  • retard mensuel,
  • déstabilisation de l'état psycho-émotionnel (changements fréquents d'humeur, pleurs, irritabilité),
  • fatigue
  • picotements dans l'utérus,
  • hypersomnie (somnolence accrue pendant la journée),
  • violation du sommeil et de l'éveil,
  • un changement du désir sexuel plus ou moins important,
  • lourdeur dans le bassin et le bas de l'abdomen,
  • changer les habitudes alimentaires
  • inconfort dans la colonne lombaire,
  • migraine,
  • hypersensibilité des glandes mammaires,
  • hyperosmie (aggravation de l'odorat).

Si vous soupçonnez une grossesse, il est recommandé d’abandonner immédiatement toutes les mauvaises habitudes: le tabagisme (y compris passif), l’utilisation de boissons contenant de l’alcool et de substances narcotiques. En outre, vous devez cesser de prendre des médicaments, particulièrement puissants. Il est possible de reprendre leur utilisation uniquement après autorisation du médecin.

Nausée en tant que symptôme de maladie

Les crises de nausée avant la menstruation peuvent être causées par des facteurs pathologiques et non pathologiques. Ces derniers incluent le stress physique et émotionnel, l’utilisation inappropriée de contraceptifs hormonaux. Ce phénomène peut aussi être causé par une intoxication alimentaire de mauvaise qualité et par la gueule de bois. Le premier type de cause de nausée prémenstruelle est une altération du fonctionnement des organes et systèmes internes de la femme.

Organes du système reproducteur

Si vous êtes malade avant des jours critiques, la cause de ce phénomène réside peut-être dans des problèmes gynécologiques. Le plus souvent, cela se produit à la suite de:

  • Mauvais positionnement de l'utérus. Si cet organe est déplacé en arrière, les terminaisons nerveuses sont soumises à une pression excessive, ce qui génère des sensations douloureuses et des nausées.
  • La dysménorrhée. Ce concept fait référence à un processus pathologique qui se répète à intervalles réguliers, caractérisé par une douleur marquée dans le bas de l'abdomen pendant la menstruation. Le syndrome douloureux survient peu de temps avant le début des règles et dure les deux premiers jours. En plus des sensations douloureuses dans l'abdomen et des accès de nausée, la dysménorrhée s'accompagne de malaises au niveau de la colonne lombaire et de l'aine, d'une transpiration accrue, de troubles du sommeil et de l'éveil, de vertiges, d'hyperthermie, etc.

Organes digestifs

Souvent, la nausée avant les jours critiques est la conséquence d'une perturbation des organes digestifs, à savoir des modifications dystrophiques-inflammatoires de la muqueuse gastrique, une inflammation de la vésicule biliaire et du pancréas. Dans le même temps, des nausées peuvent survenir n'importe quel jour du cycle menstruel, mais cette condition est aggravée avant la prochaine menstruation.

Les exacerbations s'expliquent par l'effet sur le cours normal du processus pathologique des modifications hormonales. Après l'apparition de la menstruation, les symptômes de maladies des organes digestifs s'atténuent dans la plupart des cas. Outre les attaques de nausée, les pathologies du tractus gastro-intestinal sont également accompagnées d'autres manifestations:

  • perturbation de l'appétit,
  • échec des selles normales,
  • vertige
  • douleur intense à l'estomac et au pancréas.

Bien que ce problème disparaisse souvent après la menstruation, ces symptômes ne doivent pas être négligés. Si vous soupçonnez des maladies du système digestif, il est nécessaire de consulter un médecin et, si nécessaire, de prendre des mesures pour les éliminer.

Organes du système endocrinien

La formation excessive de prostaglandine - une hormone qui régule de nombreux processus dans le corps de la femme, inhibe la synthèse de la progestérone. Le résultat est la nausée.

L'échec du système endocrinien est un phénomène très dangereux qui, dans le cas de l'inaction, peut entraîner le développement de nombreuses maladies graves, telles que le diabète et l'infertilité. Pour éviter cela, si vous suspectez un dysfonctionnement de la glande thyroïde, vous devez contacter immédiatement un endocrinologue. Pour faire un diagnostic précis, le médecin référera le patient pour un examen, en fonction des résultats desquels, si nécessaire, un traitement sera prescrit.

Comment se débarrasser de la nausée?

Si ce problème est causé par des processus pathologiques dans le corps, vous pouvez vous en débarrasser uniquement après avoir éliminé la cause. Pour le soulagement de la nausée ne peut pas se passer de la consommation de drogues. Si ce phénomène est provoqué par des facteurs physiologiques, les mesures suivantes peuvent être prises pour remédier à la situation:

  • Exclure la grossesse. Si des rapports sexuels non protégés ont eu lieu au cours du dernier mois, en cas de nausée, il faut d'abord vérifier la présence ou l'absence du fait de la conception. Pour ce faire, vous pouvez faire un test de grossesse. Cependant, il est préférable de contacter immédiatement un gynécologue, qui déterminera avec un degré de probabilité élevé si l'ovule a été fécondé, puis donnera à la patiente les recommandations nécessaires pour améliorer son bien-être.
  • Ajustez la puissance. Avant la menstruation, beaucoup de femmes se sentent malades à cause de l'abus de "mauvais" aliment. Pour se débarrasser des nausées et prévenir leur apparition, il est recommandé d’exclure ou de réduire au minimum la quantité de plats gras, frits, fumés et épicés. Les boissons gazeuses, le thé fort et le café doivent être remplacés par de l’eau propre et des infusions aux herbes.

  • Éliminer les exercices excessifs. Cette restriction s'applique à la période précédant la menstruation. Une semaine avant la date prévue de son début, il est recommandé de réduire l'activité motrice. Particulièrement nocif en ce moment d'effectuer un exercice pour soulever des poids. Pendant cette période, il vaut mieux donner du yoga, du Pilates et de la natation.
  • Utilisez des médicaments ou des médicaments traditionnels. Des nausées épuisantes peuvent être arrêtées à l'aide de médicaments tels que Tamipul, No-Spa, Spazmalgon. Dans certains cas, Mastodinon est utilisé pour normaliser les niveaux hormonaux. Des extraits de plantes à base de camomille, mélisse, menthe aideront à soulager les tensions excessives, à calmer les nerfs et à normaliser le sommeil. L'approbation préalable de votre médecin est une condition préalable à l'utilisation de médicaments en pharmacie et de produits à base d'ingrédients naturels. L'automédication peut entraîner des conséquences dangereuses pour la santé des femmes.
  • Refusez de prendre un bain chaud, visitez le bain et le sauna à la veille de la menstruation. Le fait de rester dans des conditions de température élevée contribue à la réduction de l'utérus, ce qui peut entraîner une gêne et des nausées.

La grossesse

Les médecins donnent sans équivoque une réponse positive à la question de savoir si des nausées peuvent survenir avant la menstruation. Dans le même temps, les symptômes du SPM chez certaines femmes ressemblent beaucoup aux signes du début de la grossesse, alors que chez d'autres, ils sont complètement différents. Certaines femmes ne ressentent qu'une légère douleur au bas de l'abdomen, tandis que d'autres sont confrontées à des problèmes plus graves.

Si vous vous sentez malade avant le mois pendant une semaine, il est très important de vous assurer qu'il y a une grossesse. Tout d’abord, vous pouvez faire attention aux signes indirects:

  • Mictions fréquentes,
  • Selles contrariées, diarrhée,
  • Somnolence,
  • Fatigue accrue
  • Nausées et vomissements le matin
  • Changer les préférences gustatives.

Lorsqu'une femme devient atteinte du syndrome prémenstruel et qu'elle constate que ses règles sont retardées, il est nécessaire de faire un test de détermination de la grossesse ou du sang pour l'hCG pendant environ 3-5 jours. Jusqu'à ce que le diagnostic soit confirmé ou infirmé, il est préférable de ne prendre aucun médicament afin de ne pas nuire à l'embryon et de ne pas empêcher son implantation.

En sachant si la nausée a lieu avant les règles et si elle n’est pas liée à la grossesse, les femmes se demandent également comment elles peuvent s’aider. Le fait est qu’un symptôme peut avoir divers degrés de gravité et que, s’il est élevé, des diarrhées, des vertiges et des douleurs dans le bas de l’abdomen peuvent également se produire.

Tout cela réduit considérablement la qualité de vie dans la période du syndrome prémenstruel. Une femme devrait consulter un gynécologue qui lui recommandera certaines mesures thérapeutiques. L'auto-thérapie peut être dangereuse et entraîner des complications ou aggraver l'état général.

Pour savoir si ICP peut vous rendre malade et comment vous débarrasser d’un symptôme déplaisant, vous devez d’abord faire attention à votre régime alimentaire. Si vous mangez régulièrement le "mauvais" aliment, cela peut être stressant pour l'organisme, ce qui perturbera définitivement son fonctionnement.

Une femme doit abandonner les aliments épicés, frits et gras. Il est également déconseillé de boire de l'eau ou des boissons à gaz, du thé et du café forts pendant cette période. Il est préférable de choisir des jus de fruits naturels ou des tisanes. De cette façon, vous pouvez décharger le corps et, graduellement, cela fonctionnera mieux.

Si les filles pratiquent activement un sport, elles devraient réduire l'intensité de l'entraînement et ne pas effectuer d'exercices de musculation dans la salle. Il est absolument nécessaire de s'entourer d'émotions positives, de se protéger des situations stressantes et de normaliser le travail et le repos. Dans le cas des nerfs, la menthe, la camomille, la mélisse et les thés à la sauge sont bons.

Une visite chez le gynécologue est extrêmement nécessaire, même si la femme parvient à se normaliser elle-même. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin tous les mois, mais cela devrait être fait au moins une fois tous les six mois. Grâce à cela, il sera possible de comprendre s’il existe un danger caché dans ce symptôme. Ou ce n'est qu'une réaction individuelle à l'approche d'un saignement.

Nausée en tant que symptôme du syndrome prémenstruel

Les premiers signes du syndrome prémenstruel chez le beau sexe se produisent 4 à 7 jours avant le début du saignement. Mais ils peuvent apparaître le même jour et passer inaperçus, dérangeant légèrement la femme. La gravité du syndrome dépend des hormones sexuelles - progestérone et œstrogène. Leur activité détermine l'état du corps à la veille de la menstruation.

Lorsque l'utérus se prépare à fixer un ovule fécondé, le niveau de ces hormones augmente. Si la conception n'a pas eu lieu, la quantité d'œstrogène reste inchangée. Les niveaux de progestérone baissent considérablement. Le déséquilibre hormonal aggrave le bien-être de la femme.

À la veille des saignements, des symptômes tels que:

  • Faiblesse
  • Nausées et / ou vomissements.
  • Douleur des glandes mammaires.
  • Douleur au bas de l'abdomen et au bas du dos.
  • Vertiges.
  • Boutons sur la peau.

La gêne se produit dans le contexte de fluctuations hormonales, de variations de la pression artérielle, de stress, de régimes alimentaires, de fatigue. Parfois, les shakes psycho-émotionnels sont coupables. La réponse à la question de savoir si malade avant la menstruation est positive. Cependant, les facteurs déclenchant le syndrome prémenstruel ne sont pas toujours inoffensifs.

Des nausées avant la menstruation peuvent survenir en raison de l'emplacement de l'utérus. Le déplacement du corps en arrière met la pression sur certains points du système nerveux. En conséquence, la femme s'inquiète de douleurs aiguës dans la partie inférieure du corps et de nausées.

Causes de la nausée avant la menstruation

Pourquoi commence à se sentir malade avant le début de la menstruation, vous pouvez demander au gynécologue. Le spécialiste énumérera toutes les causes de nausée avant la menstruation et vous expliquera comment éliminer l’inconfort. L'étiologie du problème est:

  1. La dysménorrhée.
  2. Troubles endocriniens
  3. Âge gestationnel précoce.
  4. Maladies du tube digestif.
  5. Troubles du système nerveux.
  6. Augmentation de l'exercice.
  7. Acceptation des contraceptifs hormonaux.

Considérez ces facteurs en détail.

Dysménorrhée

Selon les statistiques médicales, la dysménorrhée est la cause des nausées chez 70% des femmes en attente de menstruation. La dysménorrhée dérange particulièrement les jeunes filles lors de l'accouchement. Ils ont le syndrome prémenstruel est si difficile qu'une mauvaise santé ne vous permet pas de travailler pleinement.

La nausée avant la menstruation avec la dysménorrhée peut être accompagnée d'insomnie, de vertiges, de sueurs et de douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen, qui se propagent au bas du dos et à l'aine.

La dysménorrhée est caractéristique des jeunes filles avec un cycle qui ne se stabilise pas après la ménarche. Il se développe sur le fond du stress, de la boulimie, de l'anorexie et de la dépression. Chez les femmes adultes, le problème est expliqué par les charges sportives et le travail physique pénible. En outre, la dysménorrhée peut signaler le développement de l'endométriose.

Le diagnostic de dysménorrhée est confirmé sur la base d'un examen approfondi:

Le niveau de sérotonine, qui se concentre dans le liquide céphalorachidien, affecte également le bien-être de la femme. Pour cette raison, la pression artérielle augmente et les nausées sont inquiétantes. Parfois, une gêne sévère associée à des processus inflammatoires dans le corps survient.

L'inconstance des nausées en l'absence d'autres symptômes du syndrome prémenstruel a parfois une cause telle qu'un trouble émotionnel ressenti avant la menstruation. Des symptômes apaisants aideront à éliminer le symptôme.

Pathologies endocriniennes

Un mauvais fonctionnement de la glande thyroïde provoque des troubles hormonaux et provoque des nausées avant le flux menstruel. Le facteur provoquant est un excès de prostaglandine qui domine la progestérone. À la veille du mois, ces changements se font sentir plus vivement. Cela provoque des nausées.

Ignorer les troubles endocriniens ne peuvent pas, car ce sont des troubles dangereux des organes internes, le développement de l'infertilité et du diabète. Un accès rapide à un spécialiste et le strict respect des schémas thérapeutiques aideront à éviter les problèmes.

Maladies du système digestif

Si une femme est vue par un gastro-entérologue, les nausées avant les règles seront un sujet de préoccupation pour la gastrite chronique, la cholécystite et la pancréatite.

Les nausées peuvent provoquer des vomissements tous les jours du cycle, mais avant le prochain saignement, l'inconfort augmente. Une immunité faible et des modifications hormonales exacerbent la maladie durant la période prémenstruelle. À un autre moment du cycle, les symptômes disparaissent.

Outre les nausées, les pathologies du tube digestif se manifestent par d'autres symptômes désagréables:

  • Perte d'appétit
  • Constipation ou diarrhée
  • Vertiges.
  • Douleur aiguë dans la région du pancréas et de l'estomac.

Déterminer les véritables causes de nausée au milieu du cycle et plus près du mois facilitera les analyses de l’urine, du sang et des selles. Parfois, le bien-être aggrave l’invasion des vers. Il faut s'en débarrasser. Quoi et comment faire, le médecin dira.

Problèmes de système nerveux

La tension nerveuse, l'anxiété et le fait d'être dans une situation stressante peuvent être décrits comme un manque de bien-être émotionnel. Il affecte négativement l'état avant la menstruation. La nausée se produit sur la base d'expériences.

Психологические проблемы, беспричинные слезы и демонстрация собственной слабости требуют вмешательства опытного психотерапевта. Без помощи специалиста тошнота в данном случае не пройдет.

Les nausées et les vertiges avant les règles peuvent indiquer une violation de l'appareil vestibulaire ou une réaction d'un organisme susceptible de subir un changement climatique ou une routine quotidienne.

Contraceptifs hormonaux

L'utilisation de contraceptifs hormonaux, incompatible avec le gynécologue, est chargée de sécrétions intermenstruelles, de nausées et de douleurs dans le bas de l'abdomen.

Les symptômes apparaissent sur la base du déséquilibre hormonal, ce qui provoque des contraceptifs. Dans tous les cas, une poussée hormonale survient tous les mois, mais en association avec des médicaments hormonaux, les symptômes du syndrome prémenstruel sont plus vifs.

Une distorsion du statut hormonal conduit à des nausées, des vomissements et d'autres troubles. En présence de tels symptômes, il est nécessaire d'abandonner le médicament et de trouver la meilleure méthode de contrôle des naissances.

Que faire si malade avant les règles?

Si une femme a mal à la tête et si elle est malade peu de temps avant les règles et que l’inconfort se présente constamment, elle doit contacter un médecin expérimenté qui saura bien comprendre la situation.

À sa discrétion, le spécialiste choisira un agent anesthésique, antispasmodique, sédatif ou anti-inflammatoire. Une thérapie adéquate minimise la manifestation d'un syndrome désagréable.

Pour que le syndrome prémenstruel n'épuise pas le corps, il est nécessaire de passer à la nourriture légère et d'augmenter la consommation de fruits et légumes. Les aliments gras, frits et trop épicés dans le régime ne devraient pas être.

Lorsque vous êtes malade avant les règles - est-ce normal?

En plus des nausées, les symptômes du syndrome prémenstruel comprennent les maux de tête, la fatigue et les vertiges.

Les nausées avant les menstruations sont assez fréquentes et, plus important encore, ce symptôme du syndrome prémenstruel n'est pas considéré comme une déviation.

Une sensation de nausée peut accompagner régulièrement la menstruation. Cependant, tout changement soudain dans la nature du syndrome prémenstruel suggère parfois qu'une femme ne se porte pas bien avec sa santé.

Une femme devrait consulter un médecin si elle:

  • se sent nauséeux avant la menstruation pour la première fois
  • incapable de garder la nourriture
  • perdre du poids en raison de vomissements fréquents,
  • fait face à la déshydratation,
  • il observe des vomissements qui s'aggravent pendant plusieurs jours.

Pourquoi est malade avant la menstruation?

Les nausées avant les règles deviennent souvent la conséquence du syndrome prémenstruel. Cependant, ce symptôme peut avoir d'autres raisons, il est donc important pour une femme de consulter un médecin si elle observe quelque chose d'inhabituel ou si la nausée ne lui permet pas de gérer confortablement la vitalité quotidienne.

Les raisons de la nausée avant la menstruation peuvent être les suivantes.

Syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est une cause fréquente de nausée avant la menstruation. Les femmes souffrent souvent d'autres symptômes du syndrome prémenstruel, notamment maux de tête, vertiges, fatigue, diarrhée et crampes abdominales.

Les scientifiques ne savent toujours pas exactement ce qui cause le syndrome prémenstruel et pourquoi certaines femmes sont atteintes du syndrome, alors que d'autres ne le savent pas.

Il existe plusieurs théories sur les causes du syndrome prémenstruel. Ils comprennent ce qui suit.

  • Niveau de sérotonine. La sérotonine est une substance chimique dans le cerveau associée à l’humeur. Il existe certaines preuves que les niveaux de sérotonine diminuent avant la menstruation. Un faible taux de sérotonine peut provoquer une dépression, une anxiété et d'autres symptômes.
  • Carence en éléments nutritifs. Un apport insuffisant en calcium ou en magnésium peut aggraver le syndrome prémenstruel.
  • Maladies endocriniennes. Le système endocrinien régule les niveaux d'hormones. Les problèmes associés au diabète, aux troubles thyroïdiens, au syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou à d'autres maladies peuvent aggraver le syndrome prémenstruel.
  • Changements hormonaux. Les niveaux d'oestrogène et de progestérone après l'ovulation sont les plus élevés, car ces hormones jouent un rôle clé dans la conception et la grossesse. Lorsque les règles commencent, les niveaux d'œstrogène et de progestérone diminuent. Les femmes atteintes du syndrome prémenstruel ressentent habituellement des nausées, soit juste avant leurs règles, soit dès leur apparition. Les hormones sont des messagers chimiques qui garantissent le bon fonctionnement de divers systèmes corporels. Ainsi, des modifications des niveaux hormonaux peuvent affecter la façon dont le corps de la femme réagit à de nombreux processus importants.
  • La génétique. Bien que la science n'ait pas détecté de gènes spécifiques associés au SPM, tout indique que le syndrome peut être hérité.

En 2018, des scientifiques coréens ont publié les résultats d'une étude portant sur plus d'une centaine de femmes ayant subi une intervention chirurgicale pour enlever des tumeurs malignes du sein sous anesthésie générale. L'étude a mis en évidence un lien entre les règles et les nausées. Parmi les femmes volontaires, les patientes qui étaient au stade du cycle menstruel, proches de la menstruation, étaient beaucoup plus susceptibles d'avoir des nausées postopératoires.

Endométriose

Les implants endométriaux se trouvent parfois dans les poumons et même dans le cerveau. Les causes exactes de l'endométriose ne sont pas identifiées.

L'endométriose est caractérisée par le fait que le tissu, qui tapisse normalement la surface interne de la paroi utérine (endomètre), apparaît à l'extérieur de l'organe creux. Les médecins trouvent des implants endométriaux dans les ovaires, les trompes de Fallope et de nombreux autres organes.

Certaines femmes souffrent d'endométriose, mais ne présentent pas de symptômes. Autres - la maladie est complètement drainante. L'endométriose peut causer une douleur intense et des saignements abondants pendant les règles, et parfois le sang passe même par la bouche. En outre, l'endométriose est la principale cause d'infertilité chez les femmes et on ignore toujours comment cette affection est associée à une diminution de la fertilité.

Une étude réalisée par des scientifiques suédois a montré que les problèmes d’estomac et d’autres éléments du système digestif perturbent plus souvent les femmes atteintes d’endométriose. Au cours de l’étude, 85% des patients atteints de cette maladie ont signalé avoir eu certains troubles du système digestif au cours des dernières années.

En plus des nausées, ils se sont plaints de gaz, de ballonnements, de douleurs à l'estomac et de constipation.

Maladies et infections

Tous les symptômes observés pendant la menstruation ne sont pas nécessairement associés à la menstruation. Les intoxications alimentaires, les virus gastriques, les sensibilités alimentaires et un certain nombre d'autres problèmes de santé provoquent également des nausées, qui peuvent alarmer les femmes en ce moment.

Les femmes peuvent présenter des maladies ou des infections cachées si elles ont des nausées avant la menstruation pour la première fois, en particulier dans les cas où ce symptôme se manifeste sous une forme aiguë et s’accompagne de vomissements ou de fortes douleurs à l’estomac.

Comment se débarrasser des nausées avant les menstruations?

Si une femme a souvent des nausées avant les menstruations, elle devrait en discuter avec un médecin.

Si une femme est régulièrement perturbée par le sentiment de nausée avant la menstruation, elle devrait parler à un médecin d'autres maladies potentielles. Le traitement recommandé dépendra de la cause de la nausée.

Parmi les stratégies qui peuvent atténuer les petites crises de nausée figurent les suivantes:

  • prendre des médicaments spéciaux comme le gravol ou le pétobismol,
  • contrôle de la nutrition avec un journal, ce qui aide parfois à identifier les aliments qui provoquent des nausées.

Si la nausée avant les règles est causée par un problème médical majeur, le médecin peut recommander:

  • les pilules contraceptives normalisant les taux d'hormones et parfois prescrites pour l'endométriose, le syndrome prémenstruel et le trouble dysphorique prémenstruel,
  • une intervention chirurgicale pour retirer les implants de l'endomètre situés à l'extérieur de l'utérus,
  • les antidépresseurs, en particulier les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), qui peuvent normaliser les niveaux de sérotonine et réduire les symptômes du SPM et du trouble dysphorique prémenstruel.

Conclusion

La nausée est un symptôme courant du syndrome prémenstruel. Pour la plupart des femmes, la nausée avant la menstruation est une condition qui peut être contrôlée avec des médicaments sans ordonnance et en évitant les aliments provocants.

Cependant, si les stratégies conservatrices ne permettent pas d’améliorer l’état pathologique, s’il interfère avec les activités quotidiennes de la femme, ce problème doit alors être discuté avec le médecin. En étroite collaboration avec un spécialiste qualifié, une femme sera en mesure de trouver un plan de traitement efficace.

Nausée avant la menstruation

L'état du corps de la femme change tout au long du cycle menstruel. Certains jours du cycle, nous réagissons très violemment à ce que nous percevons absolument calmement les autres jours. Cela est dû aux changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la femme. Les femmes les plus faibles signalent souvent une aggravation de l'état avant la menstruation: nausées, vertiges, faiblesse - quelle en est la raison? Ou peut-être sont-ce des symptômes de la grossesse? Essayons de le comprendre ensemble.

Presque toutes les femmes ont entendu parler du syndrome prémenstruel, et même plus - beaucoup ont expérimenté sa manifestation sur elles-mêmes. L'apparition d'irritabilité, de fatigue, de faiblesse, de nausée et de vertiges avant la menstruation peut indiquer précisément le syndrome prémenstruel. La montée d'hormones, qui se produit avant le début du cycle, provoque le syndrome prémenstruel et la manifestation de ses symptômes.

Comment soulager la condition avant la menstruation

Comme on peut le constater ci-dessus, de nombreuses raisons peuvent provoquer une gêne avant la menstruation. C'est pourquoi vous devriez savoir comment améliorer votre condition et vaincre les nausées.

Bien sûr, il existe maintenant de nombreux médicaments qui peuvent soulager les douleurs menstruelles et éliminer les crampes, mais vous devez toujours consulter votre médecin avant de les utiliser.

Le moyen le plus simple et le plus efficace de soulager la maladie avant la période menstruelle est d’ajuster l’alimentation quotidienne (exclure les aliments gras et épicés, manger de la viande maigre, des fruits et des légumes). Buvez plus de liquides, marchez dans les airs, dormez beaucoup. Ne pas fumer ou boire de l'alcool.

Et si grossesse

Si auparavant vous n’aviez ni nausée ni faiblesse avant la menstruation, c’est une raison sérieuse de suspecter une grossesse, car beaucoup de femmes dans la même situation souffrent de toxicose à un stade précoce. Pour exclure la grossesse, vous pouvez faire un don de sang pour l'hCG ou utiliser un test de grossesse.

Certes, il est intéressant de noter que les tests sont mieux effectués immédiatement après le début du retard. Un test sanguin pour déterminer le niveau de hCG est effectué dans n'importe quel laboratoire et son coût est minime.

En plus des raisons ci-dessus, les nausées avant les règles peuvent être causées par des maladies du tractus gastro-intestinal, une anémie ferriprive et d'autres maladies. C’est pourquoi, si vous rencontrez un tel problème pour la première fois - cela devrait être une raison pour aller chez le médecin.

Nauséeux avant les règles - est-ce une grossesse?

Une sensation désagréable de nausée est périodiquement ressentie par toutes les personnes. Il apparaît pour diverses raisons et indique des changements dans le corps. Puisque la nausée n’est pas une maladie, mais le symptôme d’un problème spécifique, il n’a aucun sens de la traiter. Vous devez juste identifier pourquoi il apparaît.

Certaines femmes se plaignent d'avoir régulièrement des nausées. Cela se produit dans la seconde moitié du cycle menstruel. Est-ce normal? Que faire si malade avant la menstruation?

Les nausées avant les règles peuvent être ressenties en raison de diverses circonstances. Chaque femme est individuelle et chaque personne a un niveau de santé différent. Mais les principales raisons sont trois raisons pour lesquelles malade avant la menstruation:

  • PMS,
  • la grossesse
  • causes non gynécologiques.

Quand tout est question de PCI

Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel, beaucoup de personnes du sexe faible le savent de première main? Très souvent, les femmes éprouvent cette maladie régulièrement. Quelqu'un a le syndrome prémenstruel presque une semaine avant l'apparition du sang et quelqu'un le ressent directement le jour des règles.

Si la nausée avant les règles fait partie du syndrome prémenstruel, d'autres symptômes peuvent également l'accompagner:

  • vertige
  • vomissements
  • faiblesse
  • douleur abdominale
  • éruption cutanée
  • augmentation / diminution de l'appétit,
  • dépression émotionnelle, etc.

Ces troubles sont dus à des changements hormonaux. Les hormones œstrogène et progestérone sont responsables des processus favorisant la maternité dans le corps de la femme. Leur relation les uns aux autres joue un rôle très important et se reflète dans le bien-être de la «maîtresse».

Avant l'apparition de la menstruation, le niveau de ces hormones augmente considérablement, car l'utérus est prêt pour l'implantation d'un ovule fécondé. Si le processus de fécondation ne se produit pas, le niveau de progestérone diminue considérablement et l'œstrogène reste dans la même quantité qu'auparavant. Une telle baisse d'hormones peut provoquer une détérioration de la condition d'une femme.

Comment distinguer la grossesse du syndrome prémenstruel?

Si une femme n'a pas déjà eu l'expérience de phénomènes tels que vertiges et nausées avant la menstruation, puis qu'ils apparaissent soudainement - la raison peut ne pas en être du syndrome prémenstruel.

Les symptômes ci-dessus du syndrome prémenstruel sont très similaires aux manifestations de la grossesse. En effet, la grossesse est facilement confondue avec le syndrome prémenstruel, en particulier avant un délai mensuel. S'il y a des raisons de croire qu'une femme est enceinte (par exemple, il y a eu des rapports sexuels non protégés au milieu du cycle), vous pouvez vérifier ceci.

Sur une aussi courte période, l'examen gynécologique et le diagnostic par échographie ne sont pas encore informatifs. Dans ce cas, une femme peut déterminer une grossesse de deux manières:

  1. faire un test de grossesse
  2. faire un test sanguin pour hCG.

Si vous faites un test de grossesse, il est préférable d’en acheter un qui coûte plus cher. Il a une meilleure sensibilité et peut détecter une grossesse quelques jours avant la menstruation.

Un résultat plus précis montrera un test sanguin pour le niveau de l'hormone HCG. 10 jours après la conception, cette étude est très susceptible de donner un résultat fiable.

Il est important de se rappeler que lorsqu'une grossesse est suspectée, une femme doit être aussi prudente que possible. Après tout, à un stade aussi précoce, naît un embryon vivant très vulnérable. Et de nombreux facteurs peuvent nuire à son développement et même à sa vie:

  • des médicaments
  • entraînement sportif,
  • l'alcool,
  • nourriture de qualité inférieure, etc.

Autres causes de nausée

Les nausées, la faiblesse, les vertiges et les troubles similaires ne sont pas toujours associés à la gynécologie. Cette condition peut se produire, par exemple, dans les cas suivants:

  • intoxication alimentaire ou alcoolique,
  • effort physique excessif
  • manifestations d'autres maladies.

Mais comme le corps est affaibli avant les règles, les symptômes de nausée résultant de ces raisons sont particulièrement aigus.

En cas d'empoisonnement avec des aliments ou des boissons de mauvaise qualité, le corps peut réagir avec des nausées et des vomissements. Ainsi, il se débarrasse des toxines nocives, nettoyant et ne leur permettant pas de pénétrer plus profondément.

Les sports actifs ou les tâches lourdes à la veille des règles peuvent également provoquer des nausées, des vertiges et une fatigue rapide. Cela est dû au fait qu'avec une charge intense, l'utérus d'une femme appuie sur la région de la colonne vertébrale, ce qui provoque une gêne.

Les maladies du tractus gastro-intestinal ne se manifestent que par des signes tels que vomissements, troubles des selles, vertiges, nausées, etc. Si vos règles sont terminées et que l'état ne s'améliore pas, il serait bon de consulter un gastroentérologue. Peut-être une femme développe-t-elle une gastrite, une pancréatite ou une autre maladie.

Que faire pour ne pas souffrir?

Afin de soulager légèrement son état, une femme peut utiliser certaines recommandations.

  1. Exclure la grossesse. Tout d’abord, en cas de nausée (surtout si ce problème ne vous a pas gêné auparavant), il est important de s’assurer que la femme n’est pas enceinte. Si la grossesse est quand même arrivée - chez le gynécologue pour des instructions supplémentaires.
  2. Ajustez le régime et buvez. Les aliments gras, épicés, fumés et frits ne peuvent qu'aggraver la situation. La même chose vaut pour les boissons. Il est nécessaire d’exclure les boissons gazeuses, les jus acides, les boissons «peintes» contenant beaucoup de substances nocives. Boire de l'eau propre, du thé faible et des aliments bien cuits peut soulager un peu votre corps.
  3. Réduisez la charge. Avant les jours critiques, vous ne devriez pas planifier un nettoyage de printemps ou la transpiration dans le gymnase. Il est préférable de se décharger au maximum quelques jours avant la menstruation, à la fois physiquement et émotionnellement. Expérimenter peut aussi être la cause de maux, donc le déchargement du système nerveux en bénéficiera sans aucun doute.
  4. Visitez un spécialiste. Il existe de nombreux médicaments qui éliminent les nausées. Alors pourquoi supporter l'inconfort si vous pouvez vous en débarrasser? Si une femme a constamment des nausées avant les règles, pourquoi ne pas demander de l'aide à un médecin? Étant donné que tous les médicaments présentent un certain nombre de contre-indications et d’effets secondaires, seul un médecin doit les prescrire. En évaluant l'état du patient, il peut prescrire un médicament qui aide à oublier les nausées à la veille des règles.

Nausée avec les règles: causes

De nombreuses femmes font face à des nausées avant les règles ou pendant les règles. Quelqu'un à ce moment-là semble vomir, faiblesse grave, étourdissements. Est-ce normal? Qu'est-ce qui te rend malade pendant tes règles?

Особенно сильное беспокойство такое состояние может вызвать у тех, кто раньше спокойно переносил менструации, без сильных изменений в самочувствии. О чём может говорить тошнота перед месячными?

Le syndrome prémenstruel est l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles il est si grave avant la menstruation. Ses manifestations peuvent apparaître quelques heures et quelques jours avant le début des règles.

Le fait qu'il soit la cause d'une mauvaise santé peut être jugé par les signes suivants:

  1. Outre les nausées et les vomissements, il existe d'autres signes du syndrome: faiblesse, vertiges, douleur au bas de l'abdomen, gonflement ou sensibilité du sein, diminution ou augmentation de l'appétit, changements d'humeur fréquents, envie de pleurer ou de tout ce qui est ennuyeux, apparition de boutons. Dans la plupart des cas, seuls quelques signes sont énumérés ci-dessus.
  2. Cette condition est observée tous les mois ou presque tous les mois au même moment - avant la menstruation.
  3. Pendant ou après les menstruations, la situation redevient normale.

Bien que, pour beaucoup de femmes, le syndrome prémenstruel soit devenu presque la norme, en fait, la menstruation est un phénomène naturel et doit donc être bien tolérée par le corps. Qu'est-ce donc que la nausée et le vertige?

Raisons pour lesquelles la nausée survient pendant la menstruation:

  • Changements dans les niveaux d'hormones. En fait, pendant le cycle menstruel, le corps se prépare à la grossesse, mais si elle n’arrive pas, le niveau de progestérone diminue fortement, ce qui déclenche la restructuration du système hormonal en vue de l’ouverture d’un nouveau cycle. Ceci est un phénomène normal et ne doit pas être fortement ressenti. Mais si le corps est affaibli et qu’il est par conséquent très sensible à l’action des hormones ou si la quantité d’hormones produite est différente de la norme, de telles différences se feront sentir très fortement.
  • Structure anatomique incorrecte ou non standard des organes génitaux internes. Par exemple, si l'utérus est rejeté en arrière, les règles sont généralement douloureuses et s'accompagnent de nausées dès la première menstruation.
  • Processus inflammatoires ou adhérences. Après l'hypothermie, les complications d'une maladie infectieuse, les maladies sexuellement transmissibles, des douleurs peuvent survenir pendant la menstruation et d'autres symptômes du SPM, même si elles ne se sont jamais produites auparavant.
  • Surcharge physique ou émotionnelle. Dans un organisme épuisé, de nombreux processus vont mal, y compris des changements hormonaux.

Qu'est-ce qui te rend malade pendant tes règles?

Si la nausée avant la menstruation est associée au syndrome prémenstruel, dans la plupart des cas, elle passe avec le début de la menstruation. Mais qu'est-ce que cela signifie si la menstruation est déjà en cours et que l'état de santé reste le même ou s'est détérioré?

Voici deux raisons pour lesquelles lorsque la menstruation est très malade et étourdie:

  1. Augmentation de la sérotonine.
  2. Teneur excessive en liquide dans le corps (cela peut provoquer un léger gonflement du visage ou des pieds).

Ces facteurs entraînent une augmentation de la pression intracrânienne et une altération de la circulation sanguine dans tout le corps, en particulier dans le cerveau. Cela provoque des maux de tête, des vertiges, des nausées et des vomissements.

Que peut causer des nausées après la menstruation?

En plus des nausées avant les menstruations, les nausées qui suivent peuvent être dues à la mauvaise position de l'utérus. Dans ce cas, la douleur est habituellement ressentie dans le bas de l'abdomen ou dans le bas du dos.

Une mauvaise santé après des jours critiques peut être due au fait que pendant la menstruation, une femme faisait de l'exercice activement au gymnase, soulevant des poids. Pendant l'exercice, la pression des tissus paravertébraux sur la moelle épinière augmente, ce qui est indésirable pendant la menstruation.

Une grossesse, des perturbations hormonales, des contraceptifs hormonaux ou d’autres médicaments peuvent également être à l’origine des maladies avant et après les règles. Dans tous les cas, si les nausées sont sévèrement exprimées, il ne serait pas superflu de consulter un gynécologue et de subir un examen approfondi.

Comment reconnaître la grossesse et le syndrome prémenstruel

Chez chaque femme, les signes du syndrome prémenstruel, ainsi que du début de la grossesse, peuvent être similaires ou radicalement différents. Par exemple, chez certains patients, les médecins observent d’abord des douleurs abdominales légères, caractéristiques de la menstruation. Pour d'autres, le syndrome est plus grave. Ainsi, en plus des symptômes ci-dessus, une femme peut être dérangée par des attaques de panique, qui provoquent une dépression et des pensées souvent suicidaires. En règle générale, de tels facteurs destructeurs peuvent être causés par un traumatisme psychologique ou physique grave.

Dans ce cas, vous devez contacter le spécialiste approprié pour éviter des conséquences extrêmement indésirables.

Certaines manifestations du syndrome ressemblent beaucoup aux symptômes qui indiquent une grossesse. Par conséquent, beaucoup de femmes ont du mal à comprendre ce qui se passe exactement avec leur corps. Tout d’abord, il faut exclure la grossesse, qui peut être indiquée par de tels signes:

  • mictions fréquentes, diarrhée souvent grave,
  • fatigue, léthargie, somnolence, incapacité à se concentrer sur certaines choses,
  • changement dans les préférences gustatives
  • dans les premières semaines après la conception, des nausées et des vomissements le matin.

Si le cycle menstruel a échoué, vous devez faire un test de grossesse trois ou cinq jours après le retard. Afin de vérifier l'exactitude du résultat obtenu, il est également nécessaire de faire un don de sang sur hCG. Cette analyse vous permettra de connaître le résultat exact.

Que faire avec les nausées avant les règles?

Avant la menstruation, les nausées peuvent être particulièrement fortes, ce qui cause beaucoup de problèmes à la femme. De plus, quand il s'accompagne de symptômes tels que diarrhée, vertiges, fortes douleurs dans le bas de l'abdomen, vous devez immédiatement consulter un médecin, surtout si une grossesse est encore à exclure.

Pour vous aider, il est recommandé d’ajuster le régime alimentaire. Une «mauvaise» nourriture peut faire une farce cruelle avec le corps, en augmentant le niveau de stress et la charge de ses fonctionnalités. Nous parlons d'épices, de gras et de malbouffe, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Si cela constitue la base du régime, il devrait être changé immédiatement. En outre, il est nécessaire d'abandonner les boissons gazeuses, le thé fort et le café. Au lieu de cela, vous devriez utiliser plus d'eau pure sans gaz, jus de fruits naturels, tisanes. Tout cela allégera considérablement la charge sur le corps et aidera également à éviter de nombreuses maladies à l'avenir.

Le rejet de sports trop intenses aidera à améliorer la situation. Par exemple, quand il y a une semaine avant la menstruation, vous ne devriez pas vous surcharger d'exercices au gymnase ou à la maison. Quelques jours avant le début de la menstruation, une femme devrait se décharger le plus possible, ne pas prendre de travail supplémentaire et rester à l'écart de situations pouvant causer anxiété et stress. Bien aider dans de tels cas des moyens de la médecine traditionnelle. Il s’agit tout d’abord de thés à la menthe, de mélisse, de camomille, de teintures de sauge.

Vous devriez également consulter un spécialiste. Vous n’avez pas besoin de le faire tous les mois, mais si vous êtes très malade ou même que vous vomissez avant vos règles, vous devez contacter votre médecin. Si l'inconfort est causé par le syndrome prémenstruel, le médecin vous prescrira un médicament qui atténuera les symptômes. Ne pas se soigner soi-même, car chacun des médicaments a ses propres contre-indications. Au début, il est important d’exclure non seulement la grossesse, mais également les maladies qui provoquent des symptômes similaires au syndrome prémenstruel.

Étiologie de la maladie

Les raisons sont les suivantes:

  • début de grossesse
  • contraceptifs hormonaux,
  • maladies endocriniennes
  • maladies du tractus gastro-intestinal
  • dysménorrhée,
  • caractéristiques structurelles des organes féminins, en particulier de l'utérus,
  • troubles du système nerveux
  • excellent effort physique.

Symptôme de grossesse

La grossesse, surtout au début, peut causer des nausées. Les symptômes du début de la grossesse sont similaires à ceux de la toxicose, mais sous une forme plus douce. Environ une semaine après la fécondation, une femme peut se sentir nausée, étourdie. Les odeurs autour empirent en raison de changements dans les niveaux hormonaux, ce qui peut provoquer non seulement des nausées, mais aussi des vomissements. En général, les symptômes du début de la grossesse ressemblent au syndrome prémenstruel et peuvent donc être confondus si facilement.

Si vous êtes malade avant la menstruation et que la raison en est la grossesse, une nouvelle vie naîtra dans le corps de la femme. Selon les caractéristiques individuelles de la femme, son âge, sa santé, les symptômes peuvent ne pas tous apparaître ou être complètement absents. Les signes les plus fréquents de grossesse précoce sont:

  • nausée
  • douleur abdominale basse
  • décharge écarlate rare,
  • vertige
  • sautes d'humeur fréquentes
  • se sentir fatigué
  • bon appétit combiné à une petite perte de poids
  • picotements et lourdeur dans la poitrine, etc.

Il y a deux façons de déterminer si une femme est enceinte ou non. Le plus efficace est le don de sang pour l'hCG. Déjà une semaine après la conception, vous pouvez en apprendre davantage sur la grossesse. Une autre méthode consiste à effectuer un test de grossesse à domicile, qui est vendu dans une pharmacie. L'inconvénient de cette méthode est qu'elle ne peut être utilisée que deux semaines après la conception prévue. Pour déterminer la grossesse à un stade précoce, il est préférable d’acheter un test plus onéreux, qui sera plus sensible que des tests peu coûteux. Pour déterminer la grossesse, vous pouvez utiliser le tableau de mesure de la température de base, qui peut également être utilisé pour suivre les changements indiquant que la conception a eu lieu.

Les nausées en début de grossesse sont un phénomène à court terme, elles n'ont donc pas besoin d'être traitées. La véritable nausée dans la période de toxémie sera plusieurs mois après la conception, mais c'est une histoire complètement différente.

Maladies endocriniennes

La nausée avant la menstruation peut être associée à des maladies endocriniennes. Des problèmes dans la glande thyroïde peuvent entraîner des troubles hormonaux. Avant la menstruation, une femme peut avoir des nausées en raison de la prostaglandine, une hormone qui est normalement responsable de nombreux processus dans le corps de la femme. Un excès de prostaglandine peut supprimer l'hormone progestérone. Avant les menstruations, cela sera particulièrement perceptible, car des nausées vont certainement apparaître.

En cas de suspicion de problèmes de glande thyroïde, il est nécessaire de passer un examen par un endocrinologue et de passer les tests nécessaires. Les troubles endocriniens sont dangereux pour la santé des femmes, car ils peuvent entraîner divers troubles des organes internes et des maladies telles que le diabète et la stérilité.

Dans ce cas, l'automédication est dangereuse pour la santé. Il est important de se rappeler que la nausée avant les règles n'est qu'un symptôme désagréable. Le problème est beaucoup plus profond et seul un spécialiste peut établir un diagnostic précis.

Maladies du tractus gastro-intestinal

Pas toujours nauséeux avant que la menstruation ne soit due au syndrome prémenstruel ou à la grossesse. Parfois, cette nausée peut survenir en raison de problèmes avec le tube digestif. La gastrite chronique, la pancréatite, la cholécystite peuvent également être accompagnées de nausées ou de vomissements, y compris à la veille des règles. Cela se produit en raison de l'affaiblissement du système immunitaire et du corps dans son ensemble dans le contexte d'un ajustement hormonal. Les maladies peuvent s'aggraver pendant cette période et s'atténuer pendant un certain temps au cours d'autres phases du cycle menstruel.

Dans les maladies du tractus gastro-intestinal, en plus des nausées, des symptômes tels que des douleurs aigues à l'estomac ou au pancréas, une perte d'appétit, des vertiges, une diarrhée ou une constipation peuvent survenir. Si vous présentez ces symptômes, vous devez consulter un gastro-entérologue, vous soumettre à une gastroscopie et à une échographie, ainsi qu'à des analyses de sang et d'urine et éventuellement à des analyses de selles sur la liste des œufs. Un traitement approprié de la maladie identifiée aidera à éliminer les nausées et autres symptômes.

Manifestation de la dysménorrhée

La dysménorrhée est souvent la cause des nausées avant la menstruation, ce que confirment les statistiques officielles. Seules 30% des femmes n’ont jamais connu ce symptôme, les autres l’y faisant presque constamment. La dysménorrhée est une condition particulière de la femme et de son corps qui se développent à la veille de la menstruation. Le plus souvent, la dysménorrhée survient chez les jeunes filles, qui se sentent très mal ces jours-là, même au point de devenir handicapées. En plus des nausées avant la menstruation, on peut rechercher des symptômes tels que transpiration, vertiges, insomnie, douleurs aiguës au bas de l'abdomen, donnant à l'aine et au dos.

Habituellement, la dysménorrhée est un satellite de filles dont le cycle menstruel est instable et dure moins de deux ans. Parfois, la dysménorrhée survient à la suite de troubles nerveux, de stress prolongé et de dépression. Pour les filles souffrant d'anorexie ou de boulimie, ces troubles sont permanents. De plus, la dysménorrhée peut survenir chez les femmes qui, en raison de leur sport ou de leur travail, sont contraintes de soulever des poids. Parfois, des troubles dysménoriques peuvent indiquer une endométriose.

Pour confirmer le diagnostic, un examen complet du patient est effectué, y compris une échographie, des tests de laboratoire, une laparoscopie, une imagerie par résonance magnétique, etc.

La dysménorrhée est traitée de manière globale, y compris le traitement conservateur, le régime alimentaire, la normalisation du jour.

Pourquoi la maladie avant la menstruation est-elle impermanente alors qu’il n’ya pas d’autres symptômes prononcés? Les nausées récurrentes avant la menstruation peuvent être associées à une détresse émotionnelle ressentie à la veille d'événements désagréables. Prendre des sédatifs aide souvent à traiter un symptôme similaire.

Parfois, des nausées peuvent survenir en raison d'une douleur intense qui se produit à la veille de la menstruation. Cela peut être dû à des processus inflammatoires se produisant dans le corps ou à une caractéristique de la structure de l'utérus. Parfois, l'utérus peut être légèrement décalé vers l'arrière. Ce n'est pas une pathologie, mais plutôt une anomalie ou un écart par rapport à la norme. En raison du déplacement, l'utérus est proche des terminaisons nerveuses et, lors de journées spéciales, il exerce beaucoup de pression, ce qui s'accompagne de douleurs et de nausées.

La cause de la nausée avant la menstruation peut être une quantité accrue de sérotonine dans le liquide céphalorachidien. En conséquence, la pression peut augmenter, ce qui provoquera certainement des nausées.

Événements médicaux

Si la nausée n’est pas une maladie ou une grossesse, vous pouvez essayer de l’éliminer à la maison. La première étape consiste à abandonner l'effort physique accru. À la veille de la menstruation, il est préférable de préférer les sports calmes, comme le yoga par exemple. Avec l'aide de certains asanas, vous pouvez non seulement améliorer la souplesse du corps, mais également éliminer les symptômes désagréables des symptômes prémenstruels, tels que les douleurs abdominales basses et les nausées.

De nos jours, les aliments devraient être diététiques, contenir une grande quantité de vitamines et de nutriments. L'utilisation de fromage cottage et d'autres produits laitiers faibles en gras sera utile. À la veille de la menstruation, il vaut mieux refuser les aliments gras et fumés. Pour les femmes souffrant d'excès de poids, vous devez adhérer à une nutrition adéquate tout au long du cycle menstruel, pas seulement avant les règles. Après tout, le surpoids devient une cause fréquente de maladies endocriniennes, de perturbations hormonales pouvant causer des nausées, des douleurs abdominales basses, le développement de processus pathologiques dans le corps et la stérilité.

Tamipul, le médicament antispasmodique No-spa ou Spazmalgon, conviendra comme médicament pour réduire la douleur et les nausées.

Parfois, des médicaments d'origine végétale prescrits, qui normalisent l'équilibre hormonal dans l'organisme, par exemple le Mastodinon.

Des tisanes à base de menthe, de mélisse ou de camomille aideront à se calmer. Les ingrédients à base de plantes sont absolument sans danger pour le corps de la femme. Ils aideront à soulager le stress, à réduire les maux de tête et à éliminer les nausées. Avec l'ajout de décoctions à base de plantes, vous pouvez prendre un bain chaud, qui aidera à soulager la douleur avant les règles et à améliorer le bien-être général.

Avant la menstruation, il est préférable de refuser de prendre des boissons gazeuses, à partir de jus non naturels à forte teneur en agents de conservation et de colorants. Buvez le liquide devrait être un peu, car un excès de liquide dans le corps peut également provoquer des nausées.

Si des nausées se produisent régulièrement avant les règles, il est préférable de consulter un médecin afin de déterminer la cause exacte de ce comportement corporel à la veille des règles.

Pin
Send
Share
Send
Send