La santé

Pourquoi il y a des règles abondantes et que faire

Pin
Send
Share
Send
Send


Les périodes abondantes peuvent être un indicateur de caractéristiques individuelles ou d’états pathologiques. En outre, ils provoquent une gêne physique et deviennent souvent une source de préoccupation. Les femmes ont besoin de savoir en quoi consiste l'abondance des écoulements sanguins et quoi faire avec les périodes de fortes périodes. La première étape consiste à contacter un spécialiste pour un examen approfondi. Le médecin vous aidera à déterminer les causes des règles abondantes et vous prescrira le traitement nécessaire.

Causes de la pathologie de l'utérus

La principale raison pour laquelle les menstruations sont abondantes, sont considérées comme des conditions pathologiques de l'utérus. Le sang pendant les jours critiques est excrété en raison des contractions de cet organe. Dans un état sain, ils sont rythmés et intenses, le nombre de menstruations est donc normal.

L'utérus douloureux est faiblement réduit, les muscles ne peuvent pas retenir l'écoulement, de sorte que la femme semble avoir des règles sévères ou, comme on l'appelle en médecine, une ménorragie. Les pathologies utérines courantes affectant la quantité de décharge comprennent:

  • tumeurs bénignes ou malignes - fibromes, polypes,
  • processus inflammatoires
  • adénomyose,
  • maladie cervicale.

Liée à la grossesse

La menstruation, qui s'accompagne d'une perte de sang abondante, peut être associée à la grossesse et apparaît dans de tels cas:

  1. Pendant le port de l'enfant. Ce n'est pas rare, mais n'est pas considéré comme normal, car il s'agit souvent d'un symptôme de fausse couche.
  2. Dans la grossesse extra-utérine, lorsque l'embryon rompt la trompe de Fallope.
  3. À la suite d'un avortement chirurgical.
  4. Menstruation après l'accouchement. Les premières règles peuvent être abondantes, surtout si, avant la grossesse, le flux menstruel était très tendu en raison des caractéristiques individuelles de la femme ou si l'accouchement était compliqué.

Le premier mois et demi après la naissance, le corps est nettoyé et restauré. Ce processus s'accompagne de sécrétions sanguines abondantes - les lochies.

Maladies du col utérin

Si les règles sont caractérisées par une grande quantité de sang perdu, elles peuvent alors être le symptôme de maladies telles que:

  1. Polypes - tumeurs facilement blessées et qui saignent, augmentant ainsi l'abondance des sécrétions.
  2. Cancer - déclenche la libération de grandes quantités d'œstrogènes, ce qui affecte la quantité de sang. Sa couleur est vive, souvent écarlate.
  3. L'endométriose est une croissance anormale du tissu muqueux du tissu, qui exfolie et laisse sous forme de sécrétions, augmentant le volume sanguin.
  4. Érosion cervicale - recouvrant la membrane muqueuse du col de l'utérus d'ulcères pouvant saigner.

Maladies utérines

Des règles très abondantes peuvent survenir en raison de pathologies de l'utérus. Les plus courants sont:

  1. Fibromes utérins - fait référence aux tumeurs bénignes qui apparaissent chez les femmes en âge de procréer.
  2. Adénomyose - une croissance anormale de l'endomètre (le tissu muqueux interne de l'utérus) et sa croissance dans le tissu musculaire de l'organe. Survient le plus souvent chez les femmes qui accouchent entre 30 et 40 ans. Ce dysfonctionnement de l'endomètre provoque des saignements menstruels très abondants. Il se développe dans le contexte de perturbations hormonales, mais l'étiologie complète de la maladie n'a pas encore été étudiée.
  3. Endométrite - inflammation des tissus muqueux de l'utérus, le symptôme le plus important est une violation du cycle menstruel, en particulier le fait que le sang est libéré plus intensément.
  4. Polypes - augmenter les saignements selon le même principe que l'éducation dans le cou.
  5. Tumeurs malignes.

S'il y a combinaison de maladies, les symptômes désagréables augmentent. Par exemple, le mimome et l'adénomyose se produisent assez souvent dans la pratique et nécessitent une surveillance médicale étroite.

Causes non utérines

Les menstruations abondantes peuvent être causées par des causes non liées aux maladies de l'utérus et des appendices. La plupart des pathologies provoquant des ménorragies se développent sur fond de déséquilibre hormonal. Mais des périodes parfois abondantes vont de pair avec des violations des systèmes circulatoire et endocrinien et dans certains autres cas.

Pathologie sanguine

Si une femme a des problèmes génétiques ou de coagulation du sang, le cycle présente certaines caractéristiques:

  • des périodes abondantes sont observées du fait que le sang n'a pas le temps de se coaguler,
  • la menstruation est plus longue et peut durer 7 à 10 jours.

En outre, une mauvaise coagulabilité se manifeste tous les mois pendant les jours critiques. Elle se remarque par des plaies mécaniques de la peau, se manifestant par des saignements de nez et des saignements des gencives.

Les causes de cet état pathologique sont le plus souvent des médicaments et le manque d'oligo-éléments essentiels.

Saignements anovulatoires

Des règles abondantes surviennent également avec des saignements utérins anovulatoires. Le cycle menstruel normal comprend 2 phases:

  1. Le rejet de l’endomètre et la réparation des tissus pour être prêts pour la fécondation commencent le premier jour de la menstruation. En même temps, l'œuf mûrit dans les ovaires, après quoi il est libéré du follicule dans la trompe de Fallope, déclenché par la libération de la quantité maximale d'hormone lutéinisante.
  2. Une formation sur site du follicule du corps jaune, que la progestérone sécrète. Des conditions idéales sont créées pour la fécondation de l'œuf: la croissance de l'endomètre ralentit, la couche superficielle augmente. Peu de temps avant les règles, la quantité d’hormone diminue, l’endomètre cesse de croître, l’approvisionnement en oxygène est perturbé, les cellules meurent et s’extraient avec le sang menstruel.

En l'absence de cycle anovulatoire, l'ovulation ne forme pas de corps jaune et ne provoque pas de modifications hormonales normales. À cet égard, l'endomètre ne cesse de croître et devient anormalement grave. Saignement abondant - résultat du rejet et de la sortie de cette couche.

Le cycle anovulatoire se produit dans des cas isolés chez des femmes en bonne santé sous l'influence de facteurs externes. Le plus souvent cela se produit:

  • à certains âges - pendant la puberté ou la ménopause,
  • dans des conditions spéciales - après l'accouchement et pendant l'allaitement,
  • dans des situations stressantes pour le corps - tension nerveuse, perte de poids drastique, épuisement physique et émotionnel,
  • avec des pathologies - infertilité, processus inflammatoires, troubles endocriniens, troubles du système nerveux, maladies génétiques et congénitales.

Troubles du système reproducteur

Les saignements anovulatoires sont un phénomène courant chez les filles en cours de puberté.

Bien que ce phénomène soit considéré comme physiologique chez un adolescent, les experts recommandent des tests hormonaux des systèmes hypophysaire et hypothalamus afin d'éliminer le cycle anovulatoire pathologique.

Ses principaux symptômes sont:

  • la température basale, qui ne change pas au deuxième stade du cycle (pendant et après l'ovulation) - elle se développe dans un état sain,
  • aménorrhée précédente,
  • écoulement trop abondant ou prolongé (jusqu'à 15 jours),
  • les règles, conduisant à l'anémie.

Problèmes de poids

Des saignements pendant les règles peuvent survenir en raison d'une perte de poids brusque ou d'un gain de poids. Les régimes stricts ne prévoient pas la disponibilité de tout le nécessaire pour la santé des femmes en micronutriments et en vitamines, de sorte que la probabilité d'une perturbation hormonale n'est pas exclue.

L'excès de plénitude est souvent le résultat de troubles du système endocrinien et de déséquilibres hormonaux, au fond desquels se trouvent le plus souvent des périodes abondantes.

Selon les statistiques, le plus souvent des saignements excessifs au cours de la menstruation surviennent chez les filles perdant du poids avec un régime mono-lait fermenté. Le kéfir, le yaourt et le fromage cottage affectent la coagulation du sang en le diluant.

Mensuel plus abondant que d'habitude, peut être le résultat d'un stress à court terme ou prolongé. Les expériences et les bouleversements affectent la libération d'hormones, ce qui peut entraîner des déséquilibres.

Endocrinopathie

La plupart des causes de règles abondantes sont associées à des maladies causées par un dysfonctionnement des glandes endocrines. Tous sont accompagnés d'une violation des niveaux hormonaux normaux. Les plus courants sont le nanizm, le diabète insipide, l'obésité hypothalamo-hypophysaire, le syndrome d'hyperhidropexie.

Outre les saignements menstruels excessifs, les symptômes de l'endocrinopathie comprennent la perte de poids, la détérioration de la peau, l'apathie, l'instabilité du système nerveux et les maux de tête.

Causes iatrogènes

Les causes iatrogènes de la maladie comprennent les actions et les déclarations de médecins spécialistes. Parmi eux, il y a ceux pour lesquels les périodes mensuelles vont fortement. Cela peut être un traitement réussi ou non chirurgical, l’effet sur le corps des médicaments, l’utilisation de certains contraceptifs.

Médicaments

Si le mensuel est très abondant, vous devez faire attention aux médicaments récemment pris. Selon les observations des experts, une telle réaction est le plus souvent causée par:

  • anti-inflammatoires
  • les anticoagulants
  • agents antiplaquettaires,
  • médicaments contraceptifs
  • analogues d'hormones.

Symptômes de périodes abondantes

Déterminer par vous-même quelles périodes sont considérées comme abondantes n'est pas si facile à cause de certains facteurs:

  • les volumes de menstruations sont individuels et dépendent de l'âge, de la génétique, du mode de vie et de l'état de santé actuel,
  • la quantité de sang pendant la menstruation diffère selon le jour du cycle: le premier jour, ils sont abondants, les derniers jours, les plus rares.

Les symptômes de menstruations lourdes et douloureuses pathologiques, qui indiquent le besoin de soins médicaux urgents, sont pris en compte:

  • Durée plus de 7 jours
  • douleur dans le bas de l'abdomen et du bassin, qui ne passe pas le deuxième jour et plus tard,
  • détérioration générale de la maladie: maux de tête et vertiges, perte de conscience, saignements de nez,
  • augmentation de la température corporelle, si les maladies inflammatoires sont la cause de périodes abondantes et prolongées.

Premiers soins à la maison

Avec des saignements menstruels abondants, vous devez prendre les mesures suivantes:

  1. Contrôlez votre état psycho-émotionnel, car les expériences ne peuvent qu'aggraver la situation.
  2. Essayez de maintenir la paix physique et plus souvent, allongez-vous, avec les jambes doivent être légèrement au-dessus du corps.
  3. Mangez des aliments sains, en particulier des aliments riches en vitamines du groupe B et en acide folique (noix, bananes, légumineuses, thon, foie de boeuf). Il est recommandé d’exclure le café et l’alcool pendant ces journées - au moins au cours des quatre premiers jours de la menstruation.
  4. Prendre des complexes de vitamines. Buvez des médicaments prescrits par un spécialiste.

Des médicaments spéciaux capables d'arrêter le sang, tels que Ditsinon, contribueront à diminuer l'abondance des menstruations. Il est recommandé de prendre le médicament uniquement après approbation du médecin.

De plus, il existe des outils de médecine traditionnelle: décoctions de feuilles de framboisier, consoude, sac à berger. Pour leur préparation, vous avez besoin d’une cuillerée à thé d’herbe sèche, d’un verre d’eau bouillante et d’un bain-marie pendant 10 minutes.

Prendre des médicaments et des herbes n'est pas une thérapie, ils ne font que soulager les symptômes d'une décharge lourde.

Si les périodes intenses sont ponctuelles par nature, elles peuvent indiquer des modifications temporaires non dangereuses du corps.

La raison pour demander l'aide de spécialistes est l'abondance de menstruations douloureuses, qui se répètent plusieurs cycles de suite et ne perdent pas le cinquième jour du cycle. Il est important de subir un examen, d’en déterminer la cause et d’appliquer un traitement approprié.

Pin
Send
Share
Send
Send