L'hygiène

Utérus pendant la menstruation: état et processus en cours

Pin
Send
Share
Send
Send


Le cycle menstruel est un processus répétitif au cours duquel diverses modifications de l'endomètre, des niveaux hormonaux, des sécrétions vaginales, du vagin lui-même et d'autres structures internes se produisent dans le corps.

Chaque femme subit ses règles à sa manière: certaines ressentent une douleur et un malaise importants, alors que d'autres ne remarquent aucun malaise. Une tolérance différente de la menstruation est associée au fait que chaque organisme est individuel.

En outre, la production d'hormones au cours de cette période, l'état des systèmes nerveux, endocrinien et cardiovasculaire, la présence de pathologies dans le corps ainsi que toute anomalie congénitale peuvent expliquer l'apparition de faiblesses, de frissons, de douleurs aiguës, d'une montée d'émotions et de nausées pendant la menstruation.

La menstruation est un saignement cyclique qui quitte le tractus génital en âge de procréer. L'apparition de saignements est associée à des modifications de la production d'hormones sexuelles, ce qui provoque le rejet de l'endomètre de l'utérus. Le cycle menstruel commence le premier jour des règles. Sa durée peut varier: de 21 à 35 jours.

Pendant les règles, l'utérus est sujet à une libération de l'endomètre, car la fécondation n'a pas eu lieu. Pendant cette période, il existe une forte contraction de l'utérus, qui provoque une douleur et un inconfort graves au bas de l'abdomen, dans la région lombaire et un malaise dans tout le corps.

Au cours de la période menstruelle, une petite ouverture du col se produit, ce qui constitue un environnement propice au développement de diverses bactéries pathogènes. De plus, ce processus rend l'utérus très vulnérable. Pendant la menstruation, une infection peut pénétrer dans les organes génitaux. Vous devez donc suivre scrupuleusement les règles d'hygiène intime et oublier les relations sexuelles pendant quelques jours.

La gêne dans le vagin, qui a été observée pendant la menstruation, passe progressivement. Une fois que le niveau de décharge sanguine a diminué, un certain nombre de changements commencent à se produire dans le corps.

Après la fin de la menstruation, le col utérin se ferme et l'endomètre se développe à l'intérieur de l'utérus, lequel est en cours de préparation pour l'implantation d'un ovule fécondé. À ce stade, il existe un prolapsus de la partie cervicale de l'utérus, ainsi qu'une grave sécheresse vaginale.

De plus, un bouchon dense de sécrétions ferme le col. Lorsque le moment de l'ovulation arrive, le bouchon de mucus qui recouvre le cou acquiert progressivement une texture plus glissante et humide, ce qui permet au sperme de pénétrer plus rapidement à l'intérieur.

Pendant l'ovulation, une petite quantité de saignement est possible. Après la période d'ovulation, la partie cervicale de l'utérus est à nouveau fermée par un bouchon muqueux, provoquant une légère sécheresse dans le vagin, ce qui entraîne souvent un fort inconfort lors des rapports sexuels. Cette caractéristique du corps est due à la faible production d'estradiol.

Pendant les règles, on peut observer des brûlures et des démangeaisons dans la région des organes génitaux externes. Ces symptômes sont à l'origine du développement de divers processus pathologiques: vaginose bactérienne, candidose vaginale, infections transmissibles sexuellement.

Si une femme remarque la présence de tels désagréments, il est urgent de s’inscrire auprès d’un gynécologue, qui établira un diagnostic correct et prescrira le traitement approprié. Sinon, ces pathologies peuvent provoquer des complications.

Préparer le corps à la menstruation

Pendant la desquamation, la couche fonctionnelle de l'endomètre est rejetée. Le processus a lieu le 28-29ème jour du cycle. Cela dure 5-6 jours. La couche fonctionnelle présente l'apparence de zones de tissu nécrotique et, avec l'avènement de la menstruation, l'endomètre pendant 1 à 2 jours est complètement rejeté.

Au tout début de la menstruation, l'utérus, dans son état normal, présente un cou lisse et dense au toucher.

La taille normale d’elle en même temps chez les filles sans naissance: longueur - 45 mm, largeur - 46 mm, épaisseur - 34 mm et pour l’accouchement: longueur - 53 mm, largeur - 50 mm, épaisseur - 37 mm.

Pendant l'ovulation, le cou s'ouvre un peu et devient lâche. Après une conception ratée, le processus de menstruation commence. Le cou commence à se redresser et à tomber dans le vagin.

C'est le processus de rejet de l'endomètre et sa sortie de l'utérus est appelée mensuelle. Les phases du cycle menstruel sont régulées par les hormones folliculostimulantes et lutéinisantes de l'hypophyse, grâce auxquelles les substances actives sont libérées: progestérone, œstrogène. Ces hormones préparent le corps à la conception et régulent le cycle menstruel.

La période de menstruation dure habituellement de 2 à 7 jours et la durée du cycle menstruel est d'environ un mois. Cependant, quelques écarts dans sa durée sont autorisés, mais le cycle doit être régulier.

Sur la douleur et la durée, l'hérédité influence principalement les différentes caractéristiques de la menstruation, ainsi que le cycle menstruel.

Qu'est-ce qui se passe pendant la menstruation

Avant la menstruation, l'œuf mûrit sous l'influence d'hormones du follicule. C'est sa sortie du follicule qui est l'ovulation. Commence alors la phase ovulatoire.

En outre, la rupture du follicule se produit, sa place est remplacée par le corps jaune, affectant l'état de l'endomètre. Il se prépare à recevoir l'embryon, sa surface devient lâche et gluante. C'est la phase lutéinisante.

Si la conception n’a pas eu lieu, alors au bout de 14 jours, le corps jaune attend la destruction, la quantité d’hormones, respectivement, diminue, ce qui déclenche la menstruation. Le processus de rejet de l'endomètre se produit sur fond de diminution des concentrations des principales hormones féminines: progestérone et œstrogène. L'utérus pendant la menstruation devrait augmenter, se contracter, il se débarrasse de l'ancienne couche de membrane muqueuse. Zev commence à se dilater pour libérer des caillots sanguins.

Avec l'augmentation du contenu en prostaglandines, la douleur est ressentie, une lourdeur est ressentie dans le bas de l'abdomen. La douleur peut soulager les antispasmodiques: No-shpa, Belastezin, Papaverin, Buscopan. La prise d’aspirine n’est pas souhaitable - elle peut augmenter les saignements.

Le col de l'utérus étant ouvert pendant les règles, l'infection ne doit pas y pénétrer. À ce stade, il est impératif de respecter les règles d'hygiène personnelle plus souvent que d'habitude. Ne jamais utiliser une seringue.

Les médecins ne recommandent pas de se baigner dans les rivières, les lacs ou les piscines lors de journées critiques, d'avoir des rapports sexuels et d'introduire des objets dans le vagin: les doigts, les miroirs gynécologiques ne sont pas conseillés.

Dans les premiers jours de saignement, il n'est pas nécessaire de faire du sport, de faire des réparations et, en général, de surcharger le corps, cela pouvant entraîner d'importantes pertes de sang. Dans le cours normal des menstruations, une femme peut perdre un maximum de 100 ml de sang. Par conséquent, le corps devrait être reconstitué en fer. Le régime alimentaire devrait être diversifié sarrasin, pommes, fruits de mer.

Une perte de sang importante met en garde contre une pathologie du corps, peut également être un symptôme de la dysménorrhée, indiquer des fibromes dans l'utérus, l'endométriose. À cet égard, avec l'apparition de symptômes alarmants et prolongés, il est préférable d'aller immédiatement chez le gynécologue.

Condition après la menstruation

Après la fin de la période menstruelle, le col de l'utérus est fermé, la sortie de l'endomètre se termine, le saignement cesse. La préparation de l'organisme pour la prochaine conception commence. L'utérus, en se contractant, se lève et commence à reconstituer la couche déciduelle en vue d'une éventuelle implantation future de l'embryon.

Le cou devient le même qu'avant la menstruation: sec, dense. Avec l'ovulation, il se détend, forme un écoulement muqueux. La position normale de l'utérus dans cette période est élevée, l'organe est réduit. Lorsqu'il n'augmente pas dans le temps, il y a tout lieu de suspecter une grossesse ou une maladie (tumeurs, infections). Lorsque la menstruation survient, la possibilité de tomber enceinte est réduite, mais elle n’est pas du tout exclue.

Dans le cas d'une non-contraction utérine après la menstruation, il est souhaitable de passer l'analyse pour l'hCG, parfois une échographie est nécessaire.

Si aucun foetus n'est trouvé et qu'il y a des néoplasmes au cou, les causes probables sont les polypes, l'érosion ou les fibromes.

Déterminer exactement l'état et la position de l'utérus ne peut être qu'un spécialiste. Indépendamment, il est extrêmement difficile de détecter avec précision les anomalies. Cependant, il existe une méthode de diagnostic qui peut être utilisée à la maison. C'est une palpation indépendante du col utérin. Cependant, un tel processus doit être effectué avec beaucoup de soin et uniquement s'il n'y a pas de pathologies gynécologiques.

Conclusion

L'utérus est l'organe le plus important pour la grossesse et tout changement qui peut en résulter peut signifier la puberté, la grossesse, le début de l'ovulation, ainsi que diverses pathologies. Habituellement, l'utérus est élargi pendant la menstruation, à ce moment-là son col se dilate. L'état du système reproducteur doit être étroitement surveillé, des examens médicaux réguliers sont effectués et en cas de symptômes alarmants, il est nécessaire de consulter un médecin.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question?

Demandez-le à nos visiteurs et experts.

Toutes les consultations sont absolument gratuites.

© 2017. Site sur le cycle menstruel

et ses frustrations

Tous droits réservés.

Les informations sont données uniquement à titre d'information générale et ne peuvent être utilisées pour l'automédication.

Il n'est pas nécessaire de se soigner soi-même, cela peut être dangereux. Toujours consulter un médecin.

En cas de copie partielle ou complète du contenu du site, un lien actif est nécessaire.

Définition et tableau clinique de la menstruation

La menstruation est un saignement cyclique répété tout au long de l'âge de la procréation. Les décharges résultent de modifications de l'équilibre hormonal (facteurs d'estradiol, de progestérone, de facteurs de stimulation folliculaire, lutéinisante, libérant) qui entraînent un rejet fonctionnel des cellules épithéliales de surface de l'utérus (endomètre) et de la vulve. Allouer de telles phases de cycle:

Le cycle commence par la phase folliculaire le premier jour de la menstruation. Normalement, il dure deux à trois semaines et se termine par l'ovulation (rupture du follicule dans l'ovaire et libération de l'œuf). La décharge pendant cette période peut être d'environ 50 ml de volume, ils sont sanglants, n'ont pas une odeur forte. Immédiatement après la décharge, une sensation de sécheresse dans le vagin est possible, ce qui est souvent perceptible pendant les rapports sexuels. Cela est dû au faible taux d'estradiol au début de la période. À la fin de la phase folliculaire, sa concentration augmente, le mucus qui se trouve dans le col utérin devient moins épais, sa quantité augmente et l'inconfort disparaît.

Pendant la période d'ovulation, les femmes peuvent prêter attention à l'augmentation de la quantité et de l'étirement du mucus.

Après l'ovulation, le niveau d'estradiol commence à baisser et à la fin du cycle, le mucus s'épaissit à nouveau, sa quantité diminue, le vagin sec apparaît avant les règles. La plupart des femmes présentent des signes de syndrome prémenstruel. Il apparaît en moyenne une semaine avant la menstruation, se manifeste par une instabilité de l'humeur, une faiblesse, des maux de tête, des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le vagin et d'autres symptômes. Si, après l'ovulation, la fécondation de l'œuf n'a pas lieu, le cycle recommence à la prochaine menstruation.

Il est important de comprendre que les pertes vaginales, outre le fond hormonal, dépendent de la microflore, de la constitution de la femme, du mode de son activité physique. Les filles minces ont beaucoup de mucus, en particulier lors des rapports sexuels. Tout déséquilibre de la microflore de la vulve peut provoquer une gêne, une sensation de brûlure, modifier la nature de l'écoulement.

Il convient de noter que, en plus de la menstruation, jusqu'à 5 ml de blanc sont distribués quotidiennement pour tout le cycle chez la femme - il s'agit d'une variante de la norme. Ces sécrétions n'ont pas d'odeur désagréable, elles sont de couleur blanchâtre, de consistance visqueuse. Leur nombre peut légèrement diminuer dans le vagin avant la menstruation.

Les brûlures dans le vagin ne sont pas typiques du cycle physiologique du cycle menstruel, elles sont souvent causées par des violations de l'hygiène des organes génitaux et des maladies de la sphère sexuelle.

Maladies de la vulve

La cause la plus fréquente de maladies des organes génitaux externes de la femme pendant la menstruation est une mauvaise hygiène personnelle. Décharge menstruelle - un environnement fertile pour le développement de microorganismes pathogènes et conditionnellement pathogènes. Une mauvaise hygiène dans la zone de l’entrejambe entraînera certainement la pénétration de la microflore intestinale, ce qui provoquera également une réaction inflammatoire. N'oubliez pas que les organes génitaux internes d'une femme communiquent avec l'environnement externe. Par conséquent, le processus inflammatoire s'étend parfois à l'utérus et aux appendices.

La candidose (muguet) est une cause fréquente de sensation de brûlure, de démangeaisons et d'inconfort pendant les rapports sexuels et au repos. Se produit avec l'hypothermie, un déséquilibre de la microflore, après le traitement de toute maladie avec des médicaments antibactériens, peut être dû au contact avec les organes génitaux externes du shampooing (gel douche). La candidose s'accompagne de l'apparition d'un écoulement «caillé» spécifique.

Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne se développe à la suite d'une microflore bactérienne non spécifique pénétrant dans le vagin. Il se caractérise par une odeur "de poisson" du vagin après la menstruation (qui ne dépend souvent pas du cycle), la présence de pertes purulentes abondantes, des douleurs dans le bas de l'abdomen, l'apparition du syndrome d'intoxication est possible: fièvre, maux de tête, myalgie, arthralgie, des frissons, etc. La maladie peut être le résultat d'une infection due à un manque d'hygiène personnelle, au transfert d'une inflammation de l'utérus lors de l'utilisation de l'hélice utérine ou d'autres organes, à la présence d'un corps étranger dans la vulve, à un traumatisme.

Les maladies sexuellement transmissibles sont une cause fréquente de brûlures, d'odeurs désagréables, de pertes anormales, de sensations douloureuses dans le vagin et le bas-ventre chez les personnes qui vivent activement sexuellement sans protection.

Ceux-ci incluent de telles infections:

  • gonorrhée
  • chlamydia
  • la trichomonase
  • la syphilis
  • mycoplasmose
  • ureaplasmose,
  • l'herpès génital,
  • quelques autres.

Chacune de ces pathologies est spécifique et a son propre tableau clinique. En plus des symptômes ci-dessus, il peut exister des sensations douloureuses pendant la miction, des défauts de la membrane muqueuse, des éruptions cutanées sur les organes génitaux externes (syphilis, l'herpès génital, la tuberculose), des symptômes d'intoxication. Dans le vagin, avant et après la menstruation, une réaction inflammatoire se développe, pouvant aller à l'utérus et aux appendices, provoquant des perturbations du cycle menstruel physiologique, y compris l'infertilité.

L'état du vagin et du col utérin est une sorte de marqueur des processus se déroulant dans les organes génitaux internes. Selon eux, vous pouvez juger de l'équilibre des niveaux hormonaux, du stade du cycle menstruel, etc.

Les moindres violations du cycle et les maladies inflammatoires du vagin peuvent entraîner la propagation de l’infection à d’autres organes, ce qui risque de mettre fin à la stérilité. Par conséquent, au premier signe de ces troubles, vous devriez consulter un médecin.

Quels changements se produisent avec l'utérus pendant la menstruation. Changements avant, après et pendant les règles. Diagnostics à domicile

Avant l’apparition de la menstruation, cet organe principal de la femme subit certains changements sous l’influence des niveaux hormonaux. Il est normal que le corps soit ferme au toucher et qu'il soit sec avant le début des règles. Le moment où l'ovulation se produit est important: ouverture du pharynx, friabilité et structure, préparation à la fécondation. Si la grossesse ne vient pas, alors les jours critiques vont et le cycle continue.

Avant l'apparition de la menstruation, l'utérus descend à sa position la plus basse. Et pendant l'ovulation pour la conception: le corps se détend, l'hydratation apparaît et le pharynx du canal cervical s'ouvre légèrement. Cet organe avant les règles et si la grossesse est présente, a deux types différents.

C'est par la présence de ces symptômes que le médecin peut déterminer le moment de la grossesse. En plus de la friabilité et du pharynx entrouvert, l’organe fécondé acquiert une teinte bleue, car c’est à ce moment que tout le tissu musculaire est recouvert de vaisseaux supplémentaires pour assurer une meilleure circulation sanguine de l’embryon. La plupart des femmes qui surveillent leur santé et contrôlent le cycle menstruel s'intéressent à l'apparence et à la palpation de l'organe principal de la reproduction. Il n’est pas possible de procéder seul à un examen à la maison, mais la palpation vous permet de déterminer de façon indépendante ce que l’utérus se trouve dans la période précédant les menstruations au toucher et lorsque le cycle menstruel est interrompu.

Seul le médecin peut examiner l'utérus, le col utérin de l'intérieur et le vagin complètement.

Après avoir passé les règles

Si une femme ne souffre d'aucun processus pathologique des organes de la reproduction, l'utérus effectue alors un cycle de changements au début de la conception. Immédiatement après la fin de la menstruation, le pharynx de l’utérus se rétrécit. Parallèlement à ce rétrécissement de la gorge, les processus d'élargissement et d'épaississement de l'endomètre commencent dans la cavité utérine, ce qui aidera plus tard le futur embryon à obtenir tous les éléments nutritionnels nécessaires et à se consolider fermement sur la paroi utérine.

Dans ce cycle de changement, l'utérus est tiré vers le haut et placé haut. Этот период напоминает время до менструации, так как шейка матки твердеет и наблюдается сухость поверхности.

Но после прохождения этого, наступает цикл овуляции, что способствует увлажнению шейки матки и её разрыхлению. В это время характерно сокращение матки. Mais si le corps reste dans sa forme antérieure, cela peut indiquer la présence d'une grossesse ou la présence de tumeurs pathologiques. Pour déterminer de telles violations ou la présence de la grossesse peut seulement un spécialiste, après un examen approfondi. Indépendamment, pour observer les symptômes, la femme ne pourra pas faire de diagnostic. Mais à la palpation du col utérin, vous pouvez obtenir une image approximative de l'état de l'organe.

Auto-test

Si une femme a des préoccupations au sujet de l'état de l'utérus, vous pouvez faire un examen indépendant avant de consulter un gynécologue. Mais avant une telle séance de palpation doit être soigneusement préparée: coupez les ongles, ce qui produira la palpation et préparez des gants en caoutchouc dans un emballage stérile.

La procédure elle-même est exécutée accroupie ou dans la position d’une jambe sur le canapé.

Pour un non professionnel, il est difficile de déterminer l'état qualitatif du canal cervical et l'ouverture de la gorge, vous pouvez donc le diagnostiquer uniquement en l'omettant ou en l'élevant. Si l'utérus se trouve en bas et que vous l'atteignez avec votre majeur, cela signifie que la menstruation est précoce, si vous atteignez à peine le col de l'utérus, cette disposition indique alors une grossesse ou le début de l'ovulation. La palpation pendant les règles n'est pas recommandée.

Pin
Send
Share
Send
Send