La vie

Adénomyose et endométriose: quelle différence, principaux symptômes et traitement

Pin
Send
Share
Send
Send


Le corps féminin subit régulièrement des changements cycliques. Ainsi, un mois civil peut être divisé en plusieurs périodes. Récemment, les maladies hormonales (endométrite, endométriose, adénomyose, etc.) sont devenues de plus en plus courantes. Chaque année, telle ou telle pathologie affecte des millions de femmes dans le monde. Dans cet article, l'histoire parle de ce que sont l'adénomyose et l'endométriose. Quelle est la différence entre ces pathologies? Vous trouverez la réponse à cette question ci-dessous. Il convient également de mentionner le traitement prescrit pour une maladie telle que l'adénomyose (les symptômes et les causes de l'adénomyose sera également décrit ci-dessous), en quoi il diffère de la correction de l'endométriose.

Maladies hormonales

Étant donné que le corps de la femme est régulièrement soumis à un changement des niveaux hormonaux, des défaillances surviennent parfois. Cela survient le plus souvent après l'accouchement, l'avortement et le curetage diagnostique. En outre, les hormones peuvent «mal se comporter» pendant la ménopause et avant la ménopause.

Les maladies hormonales les plus courantes et les plus insidieuses sont l’endométriose et l’adénomyose. La différence entre eux est significative. Cependant, beaucoup de femmes confondent ces pathologies. Il est à noter que l'adénomyose est parfois appelée endométriose interne. Essayons de comprendre en quoi les données de pathologie sont similaires et en quoi elles sont différentes.

Endométriose

Quelle est la différence entre l'endométriose et l'adénomyose? Cette pathologie se produit comme suit. En raison de la forte production d'œstrogènes ou d'androgènes, la couche muqueuse de l'utérus se dilate dans la région péritonéale. En outre, une maladie peut survenir en raison du fait que le sang menstruel est jeté à travers les trompes de Fallope dans l'espace percutané.

Tout cela conduit au fait que l'endomètre commence à fonctionner sur les ovaires, le corps de l'utérus, les intestins et d'autres organes à proximité. Étant soumis à des changements cycliques, cette substance peut avoir ses règles, ainsi que la cavité interne de l’organe reproducteur.

Symptômes de l'endométriose

Il y a plusieurs stades de la maladie. En fonction de la lésion et du site de la lésion, une femme peut ne pas se plaindre, même au tout dernier stade de la maladie. C'est pourquoi la pathologie est considérée comme très dangereuse et insidieuse. Donc, avec l'endométriose, les symptômes sont les suivants:

  • douleur à l'abdomen pendant la menstruation et quelques jours avant,
  • violation de la chaise (avec lésions intestinales),
  • cycle irrégulier avec saignement de percée,
  • longues périodes, qui prennent une teinte noire à la fin,
  • incapacité prolongée à concevoir un enfant.

Adénomyose et endométriose: quelle est la différence? Beaucoup de médecins disent que l'endométriose peut être interne. Dans ce cas, cela s'appelle "adénomyose". La maladie se développe comme suit. En raison du déséquilibre œstrogène et progestérone dans le corps, on peut observer un excès des premières substances. En conséquence, la surface interne de l'utérus se développe abondamment. En l'absence de traitement correct et opportun, l'endomètre est intégré dans la couche musculaire de l'organe reproducteur. Endométriose de l'utérus - adénomyose. Beaucoup de femmes le pensent. À certains égards, ils ont raison. Cependant, chaque pathologie a son propre nom et il sera plus correct de l'utiliser.

Symptômes de l'adénomyose

Cette pathologie commence le plus souvent à se manifester très tôt. Les symptômes de la maladie peuvent être les suivants:

  • douleur dans la partie inférieure du péritoine pendant la menstruation et sans elle,
  • absence de grossesse pendant longtemps
  • spotting au milieu du cycle féminin
  • menstruations prolongées et une courte période non structurelle.

Quelles sont les similitudes entre l'endométriose et l'adénomyose?

  1. Les deux maladies sont hormonales. La raison principale de leur apparition est un taux élevé d'œstrogènes.
  2. Les deux pathologies peuvent entraîner l'infertilité et des troubles menstruels.
  3. Le traitement des premiers stades de la maladie est assez efficace avec l'aide de puissants médicaments hormonaux.
  4. Une rechute peut survenir dans les deux cas, même après la guérison complète de la maladie.

En résumé

Donc, maintenant vous savez ce que sont l'adénomyose et l'endométriose (quelle est la différence entre elles). Rappelez-vous que l'auto-diagnostic est presque impossible à faire. Comme vous pouvez le constater, même les médecins ne sont pas toujours en mesure de reconnaître la maladie avec précision. Si vous pensez que la pathologie est préférable, contactez un spécialiste et faites un diagnostic. Seulement dans ce cas, vous pouvez recevoir un rendez-vous qualifié et correct et vaincre la maladie. Soyez toujours en bonne santé!

Adénomyose et endométriose: quelle est la différence entre les concepts?

Les maladies hyperplasiques se retrouvent souvent chez les gynécologues. La prolifération du tissu utérin et des appendices peut survenir à tout âge. Tous les processus hyperplasiques sont considérés comme potentiellement dangereux pour le corps de la femme. Ils peuvent conduire à la stérilité, au développement de tumeurs, etc. Un groupe similaire de pathologies comprend l'adénomyose et l'endométriose. Les différences entre ces maladies ne sont pas prononcées.

L'endométriose est une pathologie dans laquelle les cellules de l'endomètre normales se divisent et se propagent de manière intensive dans tout le corps. Ils peuvent apparaître dans n’importe quel organe, mais se trouvent le plus souvent dans la cavité pelvienne.

L'adénomyose est considérée comme une maladie similaire. Avec cette pathologie, il se produit également une prolifération et une distribution du tissu de la couche musculaire de l'utérus. Par conséquent, les patients posent souvent la question suivante: adénomyose et endométriose - quelle est la différence? La différence entre les deux maladies réside dans la localisation des processus hyperplasiques. L'adénomyose est caractérisée par la germination du tissu endométrioïde dans le corps. En conséquence, la taille de l'utérus augmente.

Causes de l'endométriose et de l'adénomyose

Qu'est-ce qui cause l'adénomyose et l'endométriose, quelle est la différence entre les facteurs étiologiques? Bien que les pathologies soient quelque peu différentes les unes des autres, les deux sont dus à une hyperplasie. La prolifération endométriale ne se produit pas d'elle-même. Ce processus est associé à des changements hormonaux qui se produisent constamment dans le corps de la femme. Les facteurs étiologiques de l'endométriose et de l'adénomyose peuvent être:

  1. Conditions pathologiques dans l'hypothalamus ou l'hypophyse. Le statut hormonal change avec l'apparition de tumeurs bénignes, de blessures à la tête.
  2. Maladies des glandes génitales féminines - les ovaires. Comme dans le cerveau, il peut y avoir des tumeurs produisant des hormones.
  3. Pathologie de la glande thyroïde.

Dans les maladies de tous ces organes, le statut hormonal du patient change. Le plus souvent, l'hyperplasie des tissus de l'endomètre se produit avec des taux élevés d'œstrogènes.

Les troubles endocriniens surviennent chez les femmes à risque. Les facteurs pour le développement de l'hyperestrogène comprennent:

  1. Grossesse et accouchement fréquents.
  2. Fausses couches
  3. Histoire de l'avortement chez le patient.
  4. Manque de grossesses à vie.
  5. Obésité sévère. Dans les adipocytes, la formation d'hormones sexuelles féminines.
  6. Installation du dispositif intra-utérin pendant une longue période.
  7. Maladies inflammatoires et vénériennes chroniques.

Différences dans le mécanisme de développement des processus pathologiques

Adénomyose et endométriose: quelle est la différence de mécanisme d'action? La base des deux maladies est la prolifération tissulaire. Comme vous le savez, ce processus est observé chez les femmes en âge de procréer. Avec un cycle menstruel normal, l’épaississement de la paroi de l’endomètre dû à une croissance cellulaire accrue se produit tous les mois.

Cependant, dans l'adénomyose, le processus est plus prononcé. En outre, les zones d'hyperplasie ne disparaissent pas au cours de la phase de progestérone du cycle. En conséquence, la paroi utérine est constamment épaissie et a une texture douce. Avant la menstruation, sa taille maximale est atteinte car, durant cette période, la production d'oestrogènes augmente.

Le mécanisme de développement de l'endométriose est le même que dans l'adénomyose. La différence est que les foyers de tissus envahis par la couche musculaire de l'utérus sont situés à l'extérieur de l'organe. Ils peuvent être dans le champ des appendices, la cavité d'un petit bassin, sur les ovaires, le péritoine. Dans de rares cas, les foyers d'endométriose sont situés dans la cavité des organes internes: poumons, intestins, articulations, cavités nasales, etc. Tous sont sujets à une régulation hormonale. En d’autres termes, l’activité des cellules pathologiquement envahies dépend de la production d’œstrogènes.

Tableau clinique avec l'endométriose

Les symptômes de l'endométriose peuvent être variés. Tout d’abord, cela dépend de la localisation du processus hyperplasique. Souvent, la pathologie se déroule sans symptômes graves, car les foyers de l'endomètre sont localisés dans le pelvis, l'intestin ou les appendices. Pendant la menstruation, le tissu tapissant la cavité utérine est rejeté. En conséquence, des saignements se produisent, qui sont observés tous les mois. Le fait est que, peu importe l’emplacement des foyers de l’endomètre, ils sont tous actifs pendant la menstruation. Par conséquent, des taches peuvent apparaître dans les endroits les plus inattendus. En cas d'hyperplasie de la cavité pelvienne (espace de Douglas, poches péritonéales), les manifestations cliniques de la maladie peuvent ne pas être observées.

En plus des saignements, les symptômes de l'endométriose comprennent: douleur abdominale, anémie, dysménorrhée - troubles menstruels. Parfois, le seul signe de maladie est l’absence de grossesse avec non-respect des mesures de contraception.

Quels sont les symptômes de l'adénomyose?

Adénomyose et endométriose - quelle est la différence dans le tableau clinique? Bien que les pathologies aient le même mécanisme de développement, les symptômes peuvent différer. Contrairement à l'endométriose, un foyer pathologique pour l'adénomyose ne peut pas être commun. Par conséquent, les saignements d'autres organes et cavités ne seront pas observés. L'adénomyose est la prolifération du tissu endométrial dans le tissu utérin. Par conséquent, le principal symptôme de la maladie est une douleur dans le bas de l'abdomen. Des sensations désagréables surviennent en raison de l'étirement des ligaments de l'utérus et de l'augmentation de sa taille. Un symptôme caractéristique de l'adénomyose est la dysménorrhée. Le cycle menstruel est souvent raccourci et la période de la circulation sanguine est rallongée. Pendant les rapports sexuels, il y a une douleur due à une augmentation des parois de l'utérus. L'intensité des saignements menstruels augmente. En conséquence, un syndrome anémique peut se développer.

Diagnostic de l'adénomyose et de l'endométriose

Pour distinguer l'endométriose de l'adénomyose, plusieurs procédures de diagnostic doivent être effectuées. En plus de l'examen gynécologique, des méthodes d'examen instrumentales sont nécessaires. Selon les données cliniques, il est possible de suspecter une adénomyose: douleur pendant les rapports sexuels et la menstruation, saignement abondant. La palpation de l'utérus est marquée par son augmentation. L'épaississement des parois et des foyers d'hyperplasie est diagnostiqué par échographie des organes pelviens.

Il est plus difficile d'identifier l'endométriose, car sa localisation est inconnue. De plus, la pathologie ne présente souvent aucun symptôme. Le plus souvent, la maladie est diagnostiquée lors de l'examen d'une femme sur son incapacité à concevoir un enfant. Les foyers d'endométriose peuvent se situer dans l'utérus (dans l'adénomyose - dans l'épaisseur de la paroi de l'organe) et empêcher la fixation de l'ovule. L'hyperplasie est détectée par échographie, hystéroscopie, laparotomie. Les saignements d'étiologie inconnue peuvent également être déclenchés par l'endométriose. Dans ce cas, il est nécessaire d'examiner le corps entier.

Adénomyose et endométriose: la différence dans le traitement des maladies

Les maladies hyperplasiques sont considérées comme dangereuses car elles entraînent des conséquences graves. Par conséquent, un traitement est nécessaire pour les deux processus. Aide avec les pathologies adénomyose et endométriose - quelle est la différence? Le traitement de ces deux maladies peut être conservateur et chirurgical. Le plus souvent, la pharmacothérapie est réalisée dans les cas de petits foyers de prolifération chez les femmes en âge de procréer. L'endométriose et l'adénomyose étant considérées comme des pathologies hormonales, les médicaments du groupe COC sont prescrits. Ils contiennent des œstrogènes et de la progestérone dans les quantités nécessaires à un cycle menstruel normal. Les contraceptifs oraux combinés comprennent les médicaments "Yarin", "Jess", "Janine", etc.

Le traitement chirurgical est nécessaire en l'absence d'effet du traitement conservateur, ainsi que pendant la ménopause. Pour les interventions chirurgicales comprennent:

  1. Ablation laparoscopique d'un foyer d'endométrioïde ou d'une zone d'adénomyose.
  2. L'hystérectomie. Avec des antécédents oncologiques et des saignements abondants, l'utérus est retiré.

Quel est le pronostic de l'endométriose?

Certaines femmes s'intéressent à la question: adénomyose et endométriose - qu'est-ce qui est pire? Dans les deux cas, des modifications du fond hormonal sont observées dans le corps de la femme. Par conséquent, chacune de ces pathologies est dangereuse. Le pronostic de l'endométriose est souvent favorable. Cependant, la maladie peut récidiver en présence de troubles endocriniens.

Le contenu

Selon les statistiques, l'une des dix maladies identifiées par le gynécologue est le résultat de la germination de l'endomètre profondément dans la couche musculaire de l'utérus ou de tout autre organe. Ces pathologies s'appellent adénomyose et endométriose. Existe-t-il des différences entre eux et comment se déroule le traitement?

Commençons par comprendre le sens de ces mots et la nature de la maladie.

C'est l'une des maladies féminines les plus courantes.

L'adénomyose est une maladie de l'utérus causée par la pénétration du tissu musculaire de l'endomètre. Cette pénétration entraîne non seulement une augmentation du volume de l'utérus, mais également des saignements abondants, qui provoquent une douleur intense pendant les règles et à l'extérieur.

Il existe trois formes principales de la maladie:

Il est à noter que chez un patient, deux voire trois formes de manifestation de la maladie peuvent être observées simultanément. La forme diffuse se traduit par la défaite de grandes parties de l'utérus. Focal, au contraire, capture de petites zones et ne cause pratiquement aucun inconvénient. La manifestation nodale de l'adénomyose est très similaire au myome dans sa structure, de petits nœuds sont formés.

Il y a quatre stades de la maladie.

  1. Le premier est la pénétration de la surface de l'endomètre.
  2. La seconde est que l'endomètre est assez profond, mais les dommages ne sont pas locaux. Les dommages causés à l'épaisseur de la couche musculaire de l'utérus ne dépassent pas 50%.
  3. La troisième est une pénétration profonde de l’endomètre supérieure à 50%.
  4. Le quatrième - dommages complets, lorsque l'endomètre est situé à toute la profondeur de la couche.

L'adénomyose appartient à la catégorie des maladies chroniques et nécessite des mesures thérapeutiques de haute qualité. Il est très important de détecter une pathologie dans les premiers stades de développement - cela facilitera grandement le traitement et aidera également à éviter les manifestations graves de la maladie.

À ce jour, on ne sait toujours pas quelle pourrait être la cause de la maladie. Cependant, une relation claire a été établie entre la germination de l'endomètre et le nombre d'hormones féminines - leur nombre est surestimé. La prédisposition héréditaire est visible dans presque tous les cas.

L'impulsion pour le développement de la pathologie peut être:

  • le stress,
  • dépression
  • surmenage
  • stress physique et mental
  • Dépressions nerveuses.

Aux stades initiaux de l'adénomyose peuvent survenir complètement sans laisser de trace. Les signes évidents de la maladie sont extrêmement rares et, dans la plupart des cas, ils n'y sont pas du tout.

Quels sont les signes de l'adénomyose?

  1. Douleur abdominale basse. Particulièrement manifeste lors de la menstruation, de l'activité physique et des rapports sexuels.
  2. Saignements abondants pendant la menstruation.
  3. La présence de caillots sanguins.
  4. Un éclaircissement est observé avant et après le cycle.
  5. Utérus élargi.
  6. En raison de saignements graves chez les patients, on observe une anémie qui entraîne à son tour une faiblesse, des vertiges et une fatigue.
  7. Il existe un système logique de perturbation de tout le corps, qui dégrade la qualité de la vie et les opportunités pour les femmes.

Similarités et différences

Deux pathologies ont une nature similaire - dans les deux cas, elles sont causées par la propagation et la germination de l'endomètre en dehors de son emplacement normal. De nombreux symptômes ont quelque chose en commun et il est possible d’établir la maladie seulement après une analyse longue et minutieuse de la situation.

Mais il y a des manifestations spéciales. L'endométriose peut causer des problèmes féminins, l'infertilité. L'endométriose est une maladie plus complexe, il est beaucoup plus difficile à traiter et la liste des symptômes est beaucoup plus large. Par exemple, il y a des cas de développement de cette maladie même dans les poumons, ce qui les fait saigner pendant la menstruation. L'endométriose peut survenir même chez les hommes, mais est très rare.

En raison de sa nature, la maladie se propage à de nombreux organes internes. Le médecin traitant ne peut pas déterminer immédiatement la cause de l'inflammation et la maladie continue de progresser. Par conséquent, il est beaucoup plus difficile à diagnostiquer.

À quoi ressemble le traitement?

Так как точная причина заболеваний остается неизвестной, то в большинстве случаев врач стремится избавить пациента от симптомов и повлиять на интенсивность менструации. Сделать это можно многими методами, но задача доктора заключается в подборе идеального варианта.

  1. L'acceptation des analgésiques avant et pendant le cycle soulagera la douleur.
  2. Les contraceptifs réduisent l'intensité de la menstruation et réduisent l'inflammation.
  3. Les médicaments hormonaux sont utilisés pour créer l'équilibre nécessaire. Ils sont le traitement principal.
  4. Des substances anti-inflammatoires sont prescrites pour réduire l'inflammation.

Dans certains cas graves, il est impossible de se passer de la chirurgie, mais ils sont évités. La complexité de la procédure dépend de l’ampleur de la propagation et du désir de la femme d’avoir un enfant à l’avenir. La cautérisation des zones endommagées est réalisée, puis une ablation complète ou partielle des ovaires, une ablation de l'utérus peut être réalisée. L'efficacité des opérations est très élevée, mais les conséquences pour le corps sont très lourdes.

Une autre solution pourrait être une spirale. Cependant, son action ne peut pas être décrite comme un traitement - après son retrait, la maladie peut revenir.

Le traitement des maladies n’est possible qu’avec la mise en œuvre d’effets complexes.

Des complications

À propos de l'apparition de l'anémie a déjà été dit, mais est-ce le plus dangereux? Non Un certain nombre de conséquences sont des changements irréversibles. La violation de la fonction de reproduction peut être un réel chagrin pour la famille qui souhaite avoir un enfant. Des effets similaires se produisent sans aucun symptôme de la maladie. Si vous ne pouvez pas tomber enceinte pendant longtemps, le médecin recherchera des signes d’endométriose et d’adénomyose.

Le myome et l'endométriose sont étroitement liés. La même chose s'applique à l'adénomyose. Le myome et l’endométriose présentent de nombreux symptômes similaires, mais ces deux maladies se développent souvent en même temps, alors que l’une peut causer l’autre au fil du temps. Néanmoins, la connexion n’est pas confirmée de manière fiable en raison de problèmes pour déterminer les causes de la survenue de maux. Il est probable que les fibromes et l'endométriose créent simplement l'un pour l'autre des conditions favorables au développement. L'apparition d'une tumeur et sa croissance lors de troubles hormonaux et l'affaiblissement de l'immunité restent évidents.

Si le traitement n'aboutit pas, on recommandera tôt ou tard l'ablation de l'utérus et des ovaires, ce qui constitue en soi un coup dur pour le corps.

En conclusion

Sur la base de ces médecins, les femmes d'âge moyen et âgé sont plus susceptibles de souffrir de telles maladies. Les problèmes écologiques, les mauvaises habitudes, le rejet d'un mode de vie sain et une alimentation équilibrée rajeunissent chaque année ces pathologies. Tous deux sont dangereux pour la santé et peuvent entraîner une forte dégradation du bien-être et de la vision du monde de la femme, la privant ainsi de la possibilité d’atteindre l’objectif de la maternité. À propos, la naissance d'un enfant de moins de 30-35 ans est l'un des meilleurs médicaments préventifs.

Pour obtenir un traitement en temps voulu, il ne suffit pas de surveiller votre état de santé, vous devez également vous soumettre à des contrôles réguliers chez le gynécologue et passer les tests nécessaires. Il n'y a rien de mieux qu'une détection et un traitement rapides.

Qu'est-ce que l'adénomyose?

Cette pathologie affecte la couche musculaire de l'organe reproducteur.

La cause de son apparition est un trouble hormonal. Lorsque la concentration en œstrogènes augmente dans le corps de la femme, l'endomètre commence à se développer activement et pénètre dans la couche musculaire de l'utérus. Dans ce cas, l'utérus augmente de taille et se déforme.

L'adénomyose peut être observée sous les formes suivantes:

Sous forme focale, certaines parties de la couche musculaire sont affectées et on n'observe généralement pas de tableau clinique brillant. Dans la forme diffuse, les lésions sont plus grandes, ce qui entraîne une douleur intense. Avec une forme nodulaire, de petits nodules se forment dans la couche musculaire et avec une adénomyose mixte, les signes de toutes les formes antérieures de la maladie peuvent être observés simultanément.

Les étapes de l'adénomyose sont les suivantes:

  • la première étape - la germination dans la couche musculaire est négligeable,
  • le second stade est caractérisé par une germination plus profonde, mais seule la moitié de la couche musculaire est affectée. L'utérus commence à augmenter légèrement,
  • troisième étape - plus de la moitié des fibres musculaires sont atteintes,
  • quatrième étape - L'endomètre se développe à travers la couche musculaire de l'utérus et peut affecter les organes voisins qui ne font pas partie du système reproducteur.

Les stades initiaux de la maladie peuvent être asymptomatiques, mais avec la progression de la maladie tableau clinique devenir plus lumineux. Si le saignement est très grave, le patient peut souffrir du syndrome anémique, qui se manifeste par une faiblesse générale, des vertiges, des évanouissements, etc.

Qu'est-ce que l'endométriose?

Cette pathologie se manifeste par la présence de cellules endométrioïdes dans des lieux de localisation non caractéristiques. Les cellules peuvent être observées à la fois à l'intérieur de l'organe génital et sur d'autres tissus et organes.

En fonction de la localisation des foyers enométrioïdes, l'affection est classée comme suit:

  • génital - le processus pathologique a lieu dans les organes génitaux,
  • extragénital - les organes situés à proximité immédiate de l'utérus sont impliqués dans le processus pathologique,
  • combiné - combine les caractéristiques des deux formes précédentes.

L'endométriose peut se produire en 4 étapes:

  • première étape - un petit nombre de foyers pathologiques n’ayant pas d’effet significatif sur le corps de la femme,
  • deuxième étape - la pathologie se propage dans les couches profondes des organes,
  • troisième étape - on observe divers dommages aux organes - kystes, tumeurs, processus inflammatoires,
  • quatrième étape - les lésions tissulaires contribuent à la formation de pathologies bénignes ou malignes.
Tableau clinique de l'endométrioseplus lumineux que les signes d'adénomyose:

  • saignements de l'utérus ou d'un autre organe touché,
  • processus inflammatoires qui se produisent sur l'organe affecté,
  • augmentation de la température
  • douleur pendant la miction et le contact sexuel,
  • douleur dans la localisation du foyer pathologique,
  • échecs dans le cycle menstruel
  • infertilité

Principales différences

Quelle est la différence entre ces deux pathologies?

La principale différence entre eux dans la localisation des processus hyperplasiques.

En ce qui concerne le mécanisme de développement de la pathologie, je dois dire que la prolifération des tissus est au cœur de ces affections.

Un tel processus chez les femmes en âge de procréer est considéré comme la norme. Au cours du fonctionnement normal du système de reproduction, l'endomètre s'épaissit au cours du cycle menstruel. Il est nécessaire de fixer l'ovule aux parois de l'utérus.

Mais avec l'adénomyose, ce processus est plus prononcé que nécessaire. De plus, si la fécondation n’a pas lieu, l’endomètre est normalement rejeté et éliminé par le corps. Dans l'adénomyose, il pénètre dans les couches internes de l'utérus et s'y développe.

Dans l'endométriose, presque la même chose se produit, avec une seule différence: les foyers pathologiques germent en dehors des organes génitaux.

Les pathologies surviennent-elles ensemble?

Très souvent, l'adénomyose est associée à une endométriose ovarienne.

La plupart des scientifiques pensent que la prolifération des tissus endométrioïdes sur les ovaires est due au fait que le sang menstruel, qui contient des cellules endométriales vivantes, est projeté dans les ovaires par les trompes de Fallope.

Lorsque l'endométriose rejoint l'adénomyose, le tableau clinique de la maladie est complété par un groupe de symptômes supplémentaires:

  • douleur permanente. Il est localisé dans le bas de l'abdomen et peut également être administré au sacrum, au rectum et au bas du dos.
  • le syndrome prémenstruel est plus prononcé,
  • perturbation de la vessie et des intestins,
  • apparition possible d'une tumeur kystique dans l'ovaire.

Quelle est la différence de symptômes?

Symptômes typiques de l'adénomyose:

  • douleur qui survient quelques jours avant les règles et dure plusieurs jours après la fin des règles,
  • repérer des pertes vaginales avant et après la menstruation,
  • échecs du cycle menstruel
  • changer la forme et la taille de l'utérus,
  • inconfort pendant les rapports sexuels,
  • détérioration de l'état général du patient.

Tableau clinique de l'endométriose:

  • douleurs, le plus souvent de nature permanente,
  • saignements intermenstruels,
  • la présence de sang après un rapport sexuel,
  • problèmes de miction et de défécation,
  • avec la défaite des poumons, on observe une hémoptysie pendant la menstruation, des douleurs, un essoufflement
  • anémie post-hémorragique.

Causes de la maladie

La science moderne n'a pas encore déterminé la cause exacte de ces maux, mais est consciente des facteurs provocants pouvant contribuer à leur apparition:

  • perturbations de l'immunité
  • lésion de la couche de tissu conjonctif située entre l'endomètre et le myomètre,
  • les inflammations
  • troubles hormonaux,
  • l'hérédité
  • début sexuel trop précoce ou trop tardif
  • formation trop précoce ou trop tardive du cycle menstruel,
  • mauvaises conditions environnementales
  • excès de poids
  • activité physique trop active ou mode de vie non actif,
  • stress prolongé
  • pathologie endocrine.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de l'adénomyose repose sur les mesures suivantes:

  • prise d'histoire,
  • examen gynécologique
  • Échographie,
  • hystéroscopie
  • IRM
  • tests de laboratoire pour l'anémie,
  • test sanguin pour les hormones.
Diagnosticsendométriose:

  • colposcopie, qui révélera la forme de la pathologie et le lieu de sa localisation,
  • CT, IRM, échographie - vous permet d'évaluer le lien entre la pathologie et d'autres organes, ainsi que de vaincre avec précision la nature et l'étendue de la pathologie,
  • la laparoscopie est la méthode de recherche la plus précise et informative,
  • hystéroscopie
  • oncomarkers.

Méthodes de traitement

Étant donné que les deux maladies sont hormono-dépendantes, l’adénomyose et l’endométriose peuvent survenir seules au cours de la ménopause.

Dans certains cas, les processus pathologiques s'arrêtent et les foyers de la maladie diminuent pendant la grossesse.

Mais de tels phénomènes ne sont pas toujours observés et le plus souvent, les pathologies nécessitent un traitement soigneux.

En tant que tel, il n'y a pas de différence dans le traitement de l'adénomyose et de l'endométriose, dans la mesure où des préparations hormonales sont utilisées. Les médicaments spécifiques sont sélectionnés individuellement et dépendent du stade de la maladie, ainsi que de la gravité du tableau clinique.

En plus des médicaments hormonaux, le médecin peut également prescrire comme traitement symptomatique supplémentaire:

  • vitamines
  • antibiotiques
  • analgésiques
  • les remèdes homéopathiques (par exemple, Remens),
  • phytothérapie
  • remèdes populaires.

Dans les deux cas, des médicaments anti-inflammatoires, des immunomodulateurs et des vitamines sont souvent prescrits.

Si une tactique conservatrice ne conduit pas à une dynamique positive, un traitement chirurgical est prescrit.

Il y a une différence significative:

  • avec l'endométriose, il est possible d'éliminer localement la couche pathologiquement envahie, et seuls les cas radicaux et compliqués font l'objet de méthodes radicales,
  • Avec l'adénomyose, c'est de plus en plus difficile - les foyers pathologiques se développent dans les profondeurs des tissus, et il n'y a aucun moyen de les éliminer localement. Par conséquent, l'organe affecté est le plus souvent complètement éliminé.

Conclusion et conclusions

Si l’adénomyose et l’endométriose sont diagnostiquées à un stade précoce et n’ont pas encore eu de conséquences graves ou irréversibles pour le corps de la femme, des mesures préventives seront alors suffisantes pour prévenir les complications et le traitement symptomatique.

Dans ce cas, une femme peut mener une vie normale et préserver sa fonction de reproduction.

Si la maladie est diagnostiquée tardivement, vous devrez peut-être prélever des organes de reproduction et la femme devra prendre des médicaments hormonaux à vie.

Étant donné que l'adénomyose et l'endométriose aux premiers stades du développement ne se traduisent pas toujours par des manifestations cliniques, il est nécessaire de subir régulièrement des examens gynécologiques de routine. C’est le seul moyen d’identifier la pathologie à un stade précoce.

Après le traitement de l'adénomyose ou de l'endométriose, une femme doit également être examinée régulièrement par un gynécologue pour prévenir la récurrence de la maladie.

Différences de caractère

Quelle est la différence entre l'endométriose et l'adénomyose? Ces maladies n'ont pas de différences fondamentales. Généralement, ils sont désignés par des termes différents en raison de différences dans la localisation des zones touchées. L'endométriose est un processus au cours duquel des cellules de l'endomètre en bonne santé et qui fonctionnent commencent à se développer activement. En même temps, le tissu endométrial va même où il ne devrait pas être - à la fois vers les organes voisins et à l'intérieur des couches d'autres tissus de l'organe.

L'endométriose peut se développer sur n'importe quel organe de l'appareil reproducteur sur lequel se trouve un endomètre. Ce sont les trompes de Fallope, les ovaires, les surfaces externe et interne de l'utérus, etc. De plus, il peut se propager à d'autres organes - la vessie, les intestins et même les poumons, provoquant des symptômes typiques de l'endométriose.

L'adénomyose est une lésion d'endométriose des organes génitaux internes. Autrement dit, si les foyers d'endométriose ne s'étendent pas au-delà de la partie interstitielle des trompes de Fallope, du canal cervical et du corps de l'utérus, on peut alors parler d'adénomyose ou d'endométriose interne.

Ainsi, nous pouvons en conclure qu’il n’ya essentiellement aucune différence entre les phénomènes. Juste l'adénomyose est un cas particulier d'endométriose.

La similitude de ces maladies réside dans le fait qu'elles sont causées par les mêmes raisons. En fait, ils ont le même mécanisme de développement et des symptômes presque similaires (à l'exception du fait que l'endométriose peut avoir plus de symptômes, y compris ceux qui ne le sont pas). Pour cette raison, les litiges sur l'opportunité de séparer séparément l'adénomyose et l'endométriose sont toujours en cours.

Différences de symptômes

Le tableau clinique de l'adénomyose est moins diversifié. Il se caractérise uniquement par des symptômes du système reproducteur. Ce sont des manifestations telles que:

  1. Longues périodes de 5 à 7 jours,
  2. Réduire le délai entre eux
  3. Augmentation de la douleur dans le bas de l'abdomen avant et pendant la menstruation, augmentation ou apparition de maux de dos au cours de cette période,
  4. Perte de sang accrue pendant la menstruation,
  5. Saignements acycliques.

De plus, tous les symptômes augmentent pendant la menstruation.

Dans l'endométriose, les symptômes dépendent de l'organe ou du système sur lequel il est frappé. Étant donné que dans la plupart des cas, le système reproducteur est impliqué dans le processus, les symptômes décrits ci-dessus se produisent presque toujours. Mais il peut y en avoir un autre:

  • Si les poumons sont touchés, hémoptysie pendant la menstruation, douleur dans les poumons, gonflement se manifestant par un essoufflement,
  • Si l'intestin est affecté, il y a une douleur pendant les selles, des saignements de l'intestin avant et pendant la menstruation,
  • Si la vessie est affectée, la douleur dans le bas de l'abdomen est presque toujours présente, en particulier pendant l'effort physique, la miction, du sang peut être expulsé de la vessie à la veille des menstruations, ainsi qu'une augmentation de la miction,
  • Si le vagin ou le col de l'utérus est affecté, un inconfort pendant les rapports sexuels peut alors être présent.

Ainsi, nous pouvons conclure que la différence entre l’adénomyose et l’endométriose dans les symptômes est minime et consiste uniquement dans le fait qu’elle est plus diverse dans la deuxième maladie. Mais une telle localisation des lésions est assez rare et, par conséquent, les symptômes pour les médecins ne sont pas les plus typiques.

Des statistiques

Les statistiques pour cette maladie ne sont pas trop optimistes. Selon diverses sources, 30 à 50% des patients gynécologues sont atteints d'endométriose. Dans le même temps, 35 à 40% d'entre eux sont asymptomatiques et sont détectés par hasard. Une telle lésion peut être localisée sur différents sites, à la fois des organes génitaux externes et internes. Une distribution aussi large est due au fait qu'il est presque impossible de guérir complètement cette maladie. En règle générale, vous ne pouvez parler que d’amélioration de l’état et de la réduction globale de la gravité des symptômes.

De plus, l'adénomyose représente la plupart de ces cas. Depuis 25 à 40% des patients ont touché précisément les organes reproducteurs internes.

Quelle est la différence dans le traitement de ces maladies? Il est minime, car il vise dans les deux cas à supprimer la prolifération active de l'endomètre, que ce soit dans l'utérus ou dans les poumons. Ce tissu est hormono-dépendant, car le traitement repose sur des médicaments hormonaux et vise à réduire la production d'œstrogènes, qui stimulent la croissance de l'endomètre. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans les articles "Traitement de l'adénomyose" et "Traitement de l'endométriose".

En cliquant sur le bouton "Soumettre", vous acceptez les termes de la politique de confidentialité et donnez votre consentement au traitement de données à caractère personnel dans les conditions et aux fins qui y sont spécifiées.

C'est quoi

Est-ce que l'endométriose et l'adénomyose sont identiques ou non?L'endomètre pathologique se développe le plus souvent dans la couche musculaire de l'utérus (myomètre), plus rarement, des lésions sont détectées dans les trompes, les ovaires, les organes pelviens qui ne sont pas directement liés au système reproducteur.

Des cas de formation de foyers endométriaux dans les poumons et même les yeux sont décrits.

Les symptômes cliniques des deux maladies sont associés à la présence de foyers pathologiques de l'endomètre, mais les manifestations externes et les complications possibles de la pathologie dépendent de la localisation de la lésion.

Beaucoup de tissus de l'endomètre fonctionnent de la même manière que l'endomètre normal.

Dans la première moitié du cycle menstruel, lorsque l'endomètre se prépare à une éventuelle implantation de l'embryon, le tissu pathologique se développe également.

Si la fécondation n'a pas eu lieu, la couche supérieure de l'endomètre est rejetée et la menstruation commence. Les fragments de tissu ainsi que le sang sont retirés de l'utérus.

En même temps, les formations pathologiques commencent à saigner. En cas de sortie, du sang est versé sur la lésion, la menstruation normale est accompagnée d'un saignement supplémentaire de localisation atypique.

Si le foyer de la pathologie est fermé, accumulations internes de sang, les soi-disant kystes "chocolatés".

Sur les raisons de la miction fréquente chez les femmes sans douleur la nuit, lisez cet article.

Vous voulez savoir pourquoi le bas du dos fait mal aux femmes? Cherchez la réponse à la question dans notre publication.

Lorsque le tissu endométrial se développe dans la couche musculaire de l'utérus, le volume de l'organe augmente. Des menstruations abondantes et douloureuses indiquent indirectement la présence de formations pathologiques. La douleur et les taches peuvent entraîner une décharge sombre en dehors de la menstruation..

En tant qu'adénomyose, les lésions du corps et de l'isthme de l'utérus, ainsi que les zones des trompes de Fallope adjacentes, sont classées.

Forme diffuse la lésion recouvre des zones importantes de l'endomètre. Éducation focale relativement petit, souvent presque ne dérange pas le patient. Lésions nodales ressemblent extérieurement aux fibromes.

Le cours de la maladie comporte quatre étapes.qui diffèrent par la gravité de la lésion:

  1. Formations à surface unique.
  2. Néoplasmes simples ou peu nombreux affectant le myomètre d'au plus la moitié de l'épaisseur.
  3. Germination multiple du tissu endométrioïde par plus de la moitié de l'épaisseur du myomètre.
  4. Germination multiple à travers le myomètre, se prolongeant jusqu'aux organes les plus proches.

Adénomyose - que ce soit un traitement, “Docteur populaire”:

Différences symptomatiques

Différentes formes de maladie endométriotique toujours accompagné de troubles hormonaux, qui est affiché sur le cycle menstruel. Le cycle est soit sensiblement raccourci, soit au contraire, des retards de menstruation se produisent.

Rejet anormal de l'endomètre accompagné de douleur, le saignement devient plus abondant et prolongé.

Certains patients ont saignement intermenstruel, spotting sombre quelques jours avant ou quelques jours après la menstruation.

Douleur possible pendant les rapports sexuels, la défécation ou la miction. Certains patients ont de la fièvre, des nausées ou des vomissements pendant leurs règles.

Différence majeure manifestations cliniques associées à la localisation de la douleur et des saignements. Avec l'adénomyose, l'utérus est douloureux. En cas de propagation du processus pathologique aux organes voisins, la douleur devient diffuse.

D'autres formes de maladies de l'endomètre manifestent une morbidité dans la zone de localisation de la lésion pathologique.

Si des fragments du tissu endométrial peuvent être expulsés, des hémorragies et des saignements périodiques sont observés dans la zone correspondante. Douleur et saignement naturellement associés aux changements cycliques des niveaux hormonaux.

Dans les cas avancés et graves d'adénomyose et d'endométriose manifestations d'anémie rejoindre les principaux symptômes gynécologiques. Les deux pathologies provoquent souvent une infertilité secondaire.

Les symptômes et le traitement de la chlamydia chez les femmes sont discutés dans cette publication.

Dans notre article, vous trouverez une liste des médicaments pouvant être prescrits aux femmes atteintes de cystite.

Diagnostic différentiel

Si vous soupçonnez une maladie endométriotique autre que l'examen gynécologique standard une échographie par transducteur transvaginal est réalisée, une échographie abdominale, si nécessaire.

De plus, le patient peut être affecté à:

  • hystéroscopie
  • hystérosalpingographie,
  • coloscopie
  • TDM ou IRM,
  • test sanguin pour les marqueurs tumoraux spécifiques CA-125 et SA-199.

Si des lésions se trouvent sur le corps de l'utérus, dans les parties adjacentes des tubes ou de l'isthme, l'adénomyose est diagnostiquée.

Lors de l'identification de zones de tissu endométrioïde dans d'autres organes l'endométriose est diagnostiquée.

La nature des deux pathologies étant identique, le traitement est effectué par des méthodes similaires.: conservateur, chirurgical ou combiné.

Les tactiques de traitement sont choisies individuellement, en tenant compte de la localisation de la pathologie, de la gravité des lésions, de l'âge de la patiente et de ses projets de future maternité.

Le rôle principal dans le traitement médical des pathologies endométriosiques appartient à médicaments hormonaux. De plus, on peut prescrire au patient des médicaments anti-inflammatoires, analgésiques, immunomodulateurs.

Traitement chirurgical de l'endométriose et de l'adénomyose peut être réalisée par laparoscopie. Élimination des kystes et autres tumeurs de l'endomètre, dissection des adhérences.

Dans les lésions sévères, le volume de l'intervention chirurgicale peut varier jusqu'à l'ablation complète de l'utérus au cours des dernières phases de l'adénomyose.

Il est impossible de dire quelle maladie est pire. Chaque cas clinique individuel et son résultat est très individuel.

Il est important de se rappeler qu'une attitude responsable à l'égard de leur propre santé est l'une des conditions essentielles à la préservation de celle-ci. Avec un diagnostic opportun et un traitement approprié le développement de la maladie peut s'arrêter.

Quelles sont les similitudes dans les maladies?

Les pathologies ont les caractéristiques similaires suivantes:

  • la cause du développement est la production intensive d'oestrogène,
  • la croissance de l'endomètre se produit,
  • les préparations hormonales sont utilisées au début du traitement,
  • il y a une défaillance du cycle menstruel,
  • en l'absence de traitement approprié, les pathologies deviennent chroniques et se reproduisent souvent.

Dans le même temps, l'adénomyose est diagnostiquée au moyen d'un examen histologique. Dans le cas de l'endométriose, cette méthode est inefficace.

Formes d'adénomyose

Selon le type de formations endométriales dans l'organe affecté, on distingue les formes d'adénomyose focale, nodulaire et diffuse.

Les tumeurs focales ont une taille relativement petite et ne causent souvent aucune gêne. Dans le cas du développement d'une forme diffuse, des zones importantes de la couche utérine sont affectées. Lorsque l'éducation nodulaire visuellement semblable aux myomes.

La pathologie se déroule en plusieurs étapes, de gravité différente:

  • formations uniques à la surface de l'endomètre,
  • les lésions qui s'étendent au myomètre, mais pas plus de la moitié de sa profondeur,
  • nombreuses germinations de cellules de l'endomètre dans le myomètre,
  • défaite de toute l'épaisseur du myomètre et des organes adjacents.

Diagnostic de l'endométriose

Diagnostiquer l'endométriose est assez difficile. Cela est dû au fait que le lieu de localisation de l'endométriose est initialement inconnu. À un stade précoce du développement de la maladie, le tableau clinique est effacé. On le trouve souvent lors de l'examen des femmes qui cherchent une aide médicale en raison de problèmes de conception. Les principales méthodes de diagnostic de l'endométriose sont l'échographie, l'hystéroscopie et la laparotomie.

Quel est le pronostic pour l'adénomyose?

En règle générale, après l'excision de la région affectée de l'endomètre, la fonction de reproduction est complètement rétablie. La prévision est favorable. Les effets irréversibles ne sont possibles qu’avec un traitement intempestif, lorsque de grandes parties de l’organe de la reproduction sont touchées. Dans ce cas, a eu recours à l'ablation de l'utérus.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose et l'adénomyose

L'endométriose et l'adénomyose causent souvent la stérilité. En cas d'adénomyose, la conception est possible, mais en raison d'une contraction utérine fréquente, le risque de fausse couche ou d'accouchement est élevé à l'avance.

Une grossesse avec développement d'adénomyose et d'endométriose devient impossible en raison de lésions des organes internes du système urogénital. Souvent, il s'agit d'une obstruction marquée des trompes de Fallope et du début des adhérences. De tels changements conduisent au fait que l'ovule n'est pas capable de pénétrer dans la cavité de l'organe reproducteur.

L'un des principaux symptômes de l'endométriose est considéré comme une violation du cycle menstruel, provoquée par des modifications des niveaux hormonaux. En conséquence, l'ovulation peut être absente et la fécondation devient impossible.

Le développement de l'endométriose et de l'adénomyose s'explique par un déséquilibre hormonal et une croissance excessive de l'endomètre. La différence de ces pathologies réside dans le site de localisation de la lésion. Les deux maladies peuvent conduire à la stérilité et nécessitent un traitement rapide.

Symptômes de la maladie

La symptomatologie des deux maladies étant très similaire, la nature exacte de la maladie ne peut être déterminée avec précision que par une méthode de diagnostic. Les principaux symptômes incluent souvent la même chose:

  • échec du cycle menstruel
  • la sélection de brun pendant et après la menstruation,
  • douleur aiguë dans les premiers jours du cycle menstruel,
  • ballonnement anormal.

À mesure que la maladie progresse, je peux observer les symptômes suivants:

  • inconfort et douleur pendant les rapports sexuels,
  • miction douloureuse,
  • alternance constante de diarrhée et de constipation, qui ne peut être éliminée par une méthode médicamenteuse,
  • état de fatigue constant.

Qu'est-ce qui se passe dans l'adénomyose?

Comme d'habitude, presque tout est dit dans le nom même du diagnostic: "adéno" signifie le tissu glandulaire, qui est l'endomètre, ou la muqueuse interne de l'utérus, et la fin indique la croissance de ce tissu. Normalement, l'endomètre ne se développe après la menstruation que dans la cavité utérine. Mais dans l'adénomyose, il subit une hyperplasie, c'est-à-dire une augmentation du nombre de cellules épithéliales. En conséquence, l'endomètre commence à se développer «dans l'autre sens», c'est-à-dire non pas dans la lumière de l'utérus mais vers les couches musculaires. En conséquence, il germera cette membrane très démarquante, à la suite de laquelle un nœud est formé, qui est situé profondément dans la couche musculaire.

Le fait est que le muscle n'est pas passif par rapport à la croissance de l'endomètre. Étant donné que la pression locale est exercée dans la région de l'endomètre, qui a franchi la barrière et se développe, le muscle répond à cette pression. Et la réaction du muscle ne peut être qu’une: il s’agit de contraction et de compactage. Par conséquent, son spasme local se produit et un nœud adénomyotique est formé.

L'adénomyose peut avoir une croissance à la fois focale et diffuse. Parfois, un type de croissance focale est la croissance nodulaire. Si la croissance est nodulaire, il est très difficile de la distinguer des fibromes utérins, car le nœud avec le myome et l'adénomyose a presque la même apparence.

Rencontre: Endométriose

En fait, l’endométriose est le même processus que l’adénomyose, mais à grande échelle. L'endomètre est un tissu qui présente une «réactivité» hormonale. Imaginez maintenant ce qui se produira si la pression dans l'utérus augmente, par exemple en raison d'une inflammation du vagin et d'un gonflement de ses parois. En conséquence, pendant les règles, un canal peut s’ouvrir mal et, au lieu de quitter le corps, des fragments d’endomètre exfoliés reviennent dans l’utérus, pénètrent dans la bouche des tubes, les quittent et aboutissent dans la cavité abdominale. Ici, les fragments de l'endomètre s'attachent au péritoine, se séparent et commencent à "vivre" dans un lieu étrange.

L'endométriose peut affecter les organes génitaux, si elle se produit sous la forme génitale. Mais il existe également une forme extragénitale dans laquelle l'endomètre est localisé, par exemple dans la cavité abdominale ou dans des organes qui ne sont pas du tout reliés à l'utérus. Dans certains cas, l'endométriose peut provoquer une hémorragie pulmonaire ou une hémoptysie pendant la menstruation.

Par conséquent, d’un point de vue purement pratique pour un gynécologue, l’adénomyose et l’endométriose sont un seul et même processus. L'adénomyose est la «forme interne» de l'endométriose qui ne quitte pas la couche musculaire de l'utérus. D'autre part, l'endométriose peut également être considérée comme une forme étendue d'adénomyose, dans laquelle l'endomètre s'est étendu bien au-delà de l'utérus et même du système reproducteur féminin.

Les différences dans l'histologie (composition cellulaire), dans les caractéristiques de la biochimie et du métabolisme des foyers ectopiques dans ce processus et dans d'autres n'existent pas. Mais d’un point de vue «technique», le traitement de l’endométriose sera toujours plus difficile et long que celui de l’adénomyose.

Il y a une certaine différence dans les manifestations cliniques. L'endométriose peut se produire de manière cachée et ne pas être ressentie. Dans le cas d'une adénomyose, la clinique sera plus prononcée. Mais dans les deux cas, ce processus de prolifération pathologique de l'épithélium peut entraîner une altération de la fertilité et même de l'infertilité. Ces processus se manifestent comme suit:

  • avec l'endométriose, le plus souvent pendant la menstruation, il y a une douleur dans le bas de l'abdomen,
  • pour adénomyose plus caractéristique est l'irradiation de ces douleurs dans le bas du dos et le sacrum,
  • la menstruation dure plus longtemps que d'habitude
  • avec adénomyose du col utérus apparaît.

Plus important encore, avec la croissance accrue de l’endomètre dans d’autres organes, lorsqu’il sera rejeté, le sang sera généré, ce qui ne pourra pas être retiré du corps. Par conséquent, il existe des processus tels que son organisation, avec la formation d'adhérences et de cicatrices. Par conséquent, avec les moindres changements du cycle ovarien-menstruel, il est nécessaire de consulter un gynécologue et de subir un examen par ultrasons (ultrasons), à partir duquel le diagnostic de ces maladies commence.

Une brève excursion dans l'anatomie et la physiologie de l'appareil reproducteur

Dites, quelle est la différence entre l'adénomyose et l'endométriose, il sera difficile de ne pas s'arrêter à la structure des organes de l'appareil reproducteur féminin. Sa partie principale sont les ovaires. Il y a maturation de l'œuf, formation du corps jaune et production d'oestrogène et de progestérone. Le changement de ces processus détermine le cycle menstruel de la femme.

Les ovaires sont reliés à l'utérus par les trompes de Fallope. Sur eux, l'œuf préparé pour la fécondation tombe. Leurs parois sont composées de tissus musculaires lisses et leur intérieur est tapissé d'épithélium. Dans la structure de l'utérus émettent de telles structures:

  • endomètre muqueux et fonctionnel muqueux, qui subit certains changements au cours du cycle calendaire sous l’influence des hormones sexuelles. Si la grossesse n'a pas eu lieu, il est rejeté pendant la menstruation,
  • membrane musculaire, myomètre, composé de trois couches transversales de muscles lisses. Leur fonctionnement assure la réduction du corps pendant la menstruation,
  • périmétrie externe du tissu conjonctif lâche.

Avec le vagin, l'utérus est relié au col de l'utérus. Il est tapissé d'épithélium muqueux, où se trouvent de nombreuses glandes. La régulation centrale de la sécrétion d'hormones sexuelles féminines est réalisée dans l'hypophyse. En outre, une certaine quantité d'œstrogène est sécrétée par les glandes surrénales.

Mécanisme de développement de la maladie

Quelle est la différence entre l'adénomyose et l'endométriose? Les deux pathologies sont caractérisées par la prolifération d'un endomètre fonctionnel en dehors de la membrane muqueuse. Cependant, dans l'adénomyose, ce processus est limité aux parois de l'utérus et l'endométriose se caractérise par des lésions des ovaires, du vagin et des trompes de Fallope (forme génitale). La circulation sanguine et la maladie lymphatique se sont ensuite propagées vers les organes du petit bassin (reins, uretères, nombril), les poumons, les intestins, la cavité pleurale et le cerveau (endométriose extragénitale).

Selon les statistiques médicales, la maladie est commune chez les femmes en âge de procréer (de 20 à 40 ans). Il occupe la troisième place après les fibromes et l’inflammation des organes de reproduction. La forme génitale est retrouvée dans 94% des cas. Le mécanisme de développement de l'endométriose ou de l'adénomyose n'est pas complètement établi. Il existe plusieurs théories expliquant l'hyperplasie pathologique de la muqueuse utérine:

  1. Mécanisme d'implant. Le transfert de cellules endométriales vers divers organes et tissus se produit avec un flux sanguin ou lymphatique.
  2. Troubles de la formation intra-utérine au début de la grossesse. Le développement d'embryons commence par quelques cellules. On pense que les particules de l'endomètre peuvent parfois être fixées à d'autres endroits.
  3. Blessure mécanique de la couche muqueuse pendant la chirurgie ou lors de l'accouchement.
  4. Métaplasie, remplacement d’un type de tissu épithélial, par exemple dans les uretères, les reins, etc., par l’endomètre.

Même en utilisant les méthodes d’examen les plus modernes, il est impossible d’établir exactement comment l’endométriose et l’adénomyose de l’utérus ont commencé. Cependant, pour les gynécologues en exercice, ce n'est pas grave. Le traitement des maladies se déroule selon le même schéma. Et cela ne dépend pas de la pathogenèse.

Même avec les anomalies physiologiques répertoriées dans le développement du système reproducteur, l'adénomyose et l'endométriose peuvent ne pas déranger une femme. Le plus souvent, le «déclencheur» de l'apparition du processus pathologique est le déséquilibre hormonal. Au cours de l’examen, des taux élevés d’œstrogènes ont été détectés chez la majorité des patients atteints d’endométriose. Les autres causes de maladie sont:

  • procédures chirurgicales (avortement tardif, procédures de diagnostic, curetage médical) entraînant des lésions de la paroi utérine,
  • troubles du système immunitaire,
  • travail compliqué dans lequel les cellules de l'endomètre entrent dans le vagin,
  • prédisposition génétique
  • infections des organes génitaux, y compris vénériennes,
  • exercice lourd
  • tension nerveuse.

En outre, l'adénomyose et l'endométriose provoquent des maladies du système hypothalamo-hypophysaire.Le processus pathologique peut être le résultat d'avortements médicamenteux fréquents, d'une consommation incontrôlée de contraceptifs oraux. Ils doivent être sélectionnés par un gynécologue sur la base des tests effectués. Le myome est une cause fréquente d'adénomyose.

Pin
Send
Share
Send
Send