L'hygiène

Est-ce normal s'il n'y a pas d'écoulement avant les règles?

Pin
Send
Share
Send
Send


Des allocations sont observées chez presque toutes les filles. Ceci est considéré comme normal, surtout s’ils surviennent avant le début des règles. S'il n'y a pas d'écoulement avant la menstruation, cela peut être associé à de nombreuses maladies pathologiques. Lorsque la sécrétion s'accompagne de divers symptômes et d'une mauvaise odeur, vous devez absolument consulter un médecin.

Y a-t-il une sécrétion avant les jours critiques?

La vie intime, le processus de conception et le cycle menstruel sont associés au fond hormonal de la femme. Chez les adolescentes, la décharge commence 12 à 16 mois avant le début des premières règles. Avant le début des jours critiques, les femmes et les filles peuvent gonfler les seins et faire varier le degré d'hormones. Dans ce contexte, la couleur de la sécrétion change également. Depuis la progestérone devient plus et l'œstrogène au contraire moins.

L'attention nécessite et décharge de la poitrine des femmes qui apparaissent avant le début de la menstruation. Parfois, deux ou sept jours avant le début de ces jours, un liquide peut apparaître du côté de la poitrine, transparent ou blanc. Ce phénomène est considéré comme normal. Cela peut se produire pour les raisons suivantes:

  • des pilules hormonales,
  • la conception a eu lieu, et le colostrum en sort,
  • diverses maladies infectieuses.

Il est conseillé de consulter un gynécologue, ainsi qu'un mammologue.

La sécrétion avant la menstruation est d'une couleur différente, pouvant être crème, blanche et transparente. Et quelques heures avant la menstruation peuvent apparaître et des pertes de sang. Des phénomènes similaires sont considérés comme la norme pour chaque femme.

Une fois que la fille a commencé à vivre sa vie sexuelle, des changements se produisent dans son corps. Environ douze types de bactéries, virus et champignons différents y apparaissent. Leur nombre varie en fonction de la sécrétion et de l'immunité. Mais lorsqu'un désordre hormonal se produit dans le corps, le nombre de virus et de microbes double, et l'auto-purification par les sécrétions ne se produit pas.

Ne courez pas votre santé, consultez votre médecin plusieurs fois par an, faites des analyses de sang et d'urine. En fonction des résultats du test, le médecin vous indiquera comment la sortie doit s'effectuer correctement et dans quels cas elle est considérée comme une pathologie.

Pourquoi il n'y a pas de sécrétion avant la menstruation?

Le mauvais état des organes génitaux est pris en compte lorsqu'il n'y a pas d'écoulement du tout et que les organes génitaux sont secs, serrés et cuits. Dans ce cas, il vaut la peine de consulter un gynécologue. Vous devrez également vous adresser à lui si la décharge a une odeur désagréable et des démangeaisons. Le manque ou la réduction de la sécrétion peut être pour ces raisons:

  • le stress,
  • glandes bouleversées responsables de la production de mucus,
  • contraceptifs, ils contiennent une progestérone,
  • change avec l'âge
  • allaitement
  • allergie au joint,
  • douches fréquentes
  • prise de médicaments.

Lorsque la menstruation survient pour la première fois, la quantité de gestagènes augmente et l'œstrogène diminue; par conséquent, la sécheresse apparaît et la décharge disparaît.

Les médicaments à base d'hormones peuvent ralentir le début de l'ovulation et ainsi affecter le manque d'humidité dans le vagin. La quantité de sécrétion diminue également huit semaines après l’accouchement. Avant la ménopause, la quantité d'oestrogène et d'acide hyaluronique est réduite, ce qui entraîne une diminution des sécrétions, voire leur absence complète.

Très souvent, la raison pour laquelle il n'y a pas de sécrétion peut ne pas être une méthode d'hygiène intime correctement choisie. Ils sèchent la membrane muqueuse et donnent un dysfonctionnement des glandes. Certaines femmes ont une éruption cutanée, des rougeurs aux organes génitaux, des démangeaisons et des brûlures.

Lorsqu'aucune décharge n'est disponible, la vie sexuelle des partenaires n'est pas aussi active. Comme il y a une douleur pendant les rapports sexuels d'une sécheresse sévère. Cette disposition peut être créée en raison de diverses maladies gynécologiques. Les allocations sont réparties dans les groupes suivants:

  • tubes des trompes lorsque les trompes de Fallope sont enflammées,
  • cou,
  • sécrétion vaginale
  • écoulement vestibulaire lorsque l’infection se situe juste avant le vagin.

Lorsque le sexe faible de tous les âges ressent un inconvénient dans la région génitale, il est nécessaire de consulter un médecin spécialisé.

Écoulement de liquide avant le début des jours critiques.

Tous les mois - cette décharge, qui arrive tous les mois, constitue également le principal élément de la bonne santé de chaque femme.

Des écoulements transparents chez les femmes sont nécessaires pour humidifier les parois de l'utérus. Ils constituent en outre une sorte de barrière permettant d'éviter divers microbes des organes génitaux. Le mucus liquide est une décharge qui est produite avant le mois du tissu du col utérin et de ses particules séparées. Les rejets liquides sont également considérés comme normaux, à condition qu'ils ne causent pas d'odeur désagréable ni d'inconfort.

Traitement des maladies

Souvent, les femmes des années de maturité s’adressent au gynécologue pour se plaindre des organes génitaux. Elles se sentent sèches avant les règles et après leur achèvement. Dans ces cas, le médecin est obligé de passer des tests approfondis, de faire une échographie et nécessairement du sang. Ceci est pour déterminer le niveau d'œstrogène. En supprimant les véritables raisons de l'absence de décharge, le gynécologue prescrit les médicaments et le traitement nécessaires. Des préparations complexes de telles actions sont utilisées:

  • pilules pour la mise à jour des niveaux d'hormones
  • antibiotiques
  • médecine homéopathique
  • phytothérapie
  • médicaments antihistaminiques.

Lorsque la décharge est faible, des démangeaisons, la sécheresse, des brûlures et une odeur désagréable sont toujours présents. Dans ces cas, le gynécologue prescrit des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Différents extraits de houblon et décoctions de sauge aident à élever le niveau d'hormones. Une femme devrait définitivement changer son mode de vie. L'alcool et le tabagisme réduisent le taux d'hormones et détruisent l'irrigation sanguine. C'est à partir de tels facteurs que cela dépend de la question de savoir s'il y aura ou non un congé avant le début des jours critiques.

L'essentiel est de ne pas ignorer les inspections programmées des spécialistes. Utilisez des gels émollients spéciaux, il retournera la sélection et augmentera la libido. Si une femme ressent un malaise, cela peut être le début de diverses pathologies. Dans ces cas, vous devriez immédiatement consulter un médecin et être examiné.

Pin
Send
Share
Send
Send