L'hygiène

Menstruation retardée avec cystite: pourquoi cela se produit-il?

Pin
Send
Share
Send
Send


Pour savoir s’il existe un retard dans la menstruation de la cystite, vous devez connaître les spécificités de cette maladie. La maladie a un caractère infectieux et inflammatoire. Avec un traitement tardif, il peut se transformer en une forme chronique et causer un certain nombre de complications.

Les symptômes de la cystite dépendent du degré d'atteinte. Si elle est exprimée sous forme aiguë, le patient s'inquiète des douleurs lors de la vidange de la vessie, des douleurs dans le bas de l'abdomen, des baisses de température et des indispositions. La cystite chronique est une maladie insidieuse caractérisée par une évolution sans signes évidents.

Si la cystite s'aggrave, elle peut être identifiée par les symptômes suivants:

  • Des voyages constants aux toilettes "de façon modeste",
  • fausse envie d'uriner,
  • douleurs coupantes sévères au moment de la miction,
  • la présence de pus et de sang dans l'urine,
  • tirant la douleur dans le bas-ventre.

Si les symptômes ci-dessus sont détectés, il est important de consulter un spécialiste à temps afin qu'il puisse établir le diagnostic final. Si la cystite n'est pas négligée, il est beaucoup plus facile de la guérir qu'une maladie aiguë. Les femmes peuvent souvent s'inquiéter du retard des menstruations avec la cystite.

Qu'est-ce qui peut causer un retard dans la menstruation avec une cystite?

La cause de menstruations irrégulières peut être une perturbation du fonctionnement des ovaires, impliqués dans la production d'hormones du système reproducteur. Si l'inflammation a une forme négligée, les pathologies des organes urinaires, en particulier des appendices, sont inévitables.

La cystite et le retard de la menstruation sont des phénomènes simultanés. Si une femme fait face à de tels problèmes, elle doit immédiatement consulter un urologue et un gynécologue. Le spécialiste procédera à un examen approfondi, déterminera le foyer de l’infection et sera en mesure de déterminer pourquoi la menstruation ne se produit pas en temps voulu.

Si les règles retardées récidivent souvent avec une inflammation de la vessie, il est important de consulter un spécialiste.

L'échec de la menstruation peut également être observé après une cystite. Les femmes chez qui on a diagnostiqué une inflammation de la vessie peuvent être touchées par ce phénomène.

Une source d'inflammation affecte les ovaires, après quoi le processus de production d'hormones est perturbé. C'est ce qui peut provoquer un retard de la menstruation.

Le niveau d'oestrogène a un effet significatif sur le corps de la femme. Cela affecte le bon fonctionnement de la vessie. Si des défaillances se produisent, les parois de cet organe peuvent devenir plus minces, ce qui le rend plus vulnérable et susceptible à la pénétration de diverses infections.

Les troubles du système hormonal sont cachés, mais les symptômes de la cystite au stade initial sont reconnus sans problème. Il peut donc sembler que la femme attrape initialement la maladie et, au bout d'un moment, elle a un retard dans ses règles.

En soi, la cystite ne peut pas affecter le report de la menstruation. Dans la plupart des cas, ces concepts sont interdépendants. Le modèle de développement de la maladie est basé sur le processus inverse, précédé d'une pathologie ovarienne.

Le déséquilibre hormonal est une cause fréquente du développement transitoire de la maladie sous la forme de cystite.

Quelles mesures prendre

Si le mensuel ne se produit pas en temps voulu, vous devez d’abord effectuer un test de grossesse. Quel que soit le résultat, une femme doit consulter un médecin.

Si, après l'examen, il est constaté que la patiente est en position, le médecin vous prescrira immédiatement le traitement approprié. Le spécialiste sélectionnera pour ces médicaments sûrs des médicaments qui n’auront pas d’effet négatif sur le fœtus au tout début de son développement.

Si le retard de la menstruation n'est pas lié à la grossesse, la patiente devra se soumettre à une série d'examens qui aideront à identifier la raison pour laquelle la fonction de reproduction est altérée. Une femme devra passer un test sanguin pour les hormones, un diagnostic des organes urinaires et un test d'urine.

Le médecin vérifiera à coup sûr si la cystite a porté atteinte à l'appareil reproducteur. Après l'examen, un traitement approprié sera prescrit au patient.

La tâche principale au cours de la période de traitement consiste à arrêter le processus inflammatoire, qui est à la portée des médicaments sous forme d'antibiotiques. Dans ce cas, il est impossible de se passer de tels médicaments, l’apparition d’une cystite étant associée à une infection ayant pénétré dans le corps. L'acceptation des antibiotiques doit être réalisée selon un schéma spécifique. Des analgésiques et des diurétiques sont prescrits pour soulager les symptômes de la cystite. Au moment du traitement, le patient doit consommer une quantité suffisante de liquide, ce qui aidera à nettoyer la vessie des bactéries accumulées.

Si la femme a eu des échecs menstruels, le médecin vous prescrira un traitement. Après cela, le déséquilibre hormonal sera éliminé. Dans ce cas, le spécialiste doit prendre en compte l'âge du patient et son état de santé général.

Qu'est-ce qu'une cystite courante dangereuse?

La cystite en cours d'exécution peut affecter négativement le système de reproduction d'une femme, après quoi une infertilité peut survenir. Pour éviter cela, les premiers signes de cystite doivent immédiatement faire appel à des médecins.

Si au cours de la période de planification de la grossesse, la femme est confrontée à une cystite, la maladie doit être vaincue, car une bactérie pathogène peut nuire au fœtus. Il est également nécessaire de déterminer la cause de l'inflammation de la vessie. Il est nécessaire de traiter la cystite avant la conception, mais s'il a été diagnostiqué à un stade précoce de la grossesse, un traitement avec des médicaments sans danger sera prescrit, après quoi la patiente se rétablira.

Peut-il y avoir un retard dans la menstruation en raison de la cystite

Selon les médecins, le retard de la menstruation après une cystite est tout à fait possible. Ceci est observé quelque part chez cinquante pour cent des patients. Pourquoi cela se passe-t-il?

Le processus inflammatoire de la vessie se transforme souvent en une forme chronique dans laquelle un foyer infectieux reste en permanence dans le corps. En raison des caractéristiques anatomiques de la structure du corps, ce qui se passe dans la vessie et dans l'urètre affecte les organes génitaux (utérus, trompes, ovaires). Dans la cystite, le processus inflammatoire peut affecter partiellement les ovaires, entraînant un échec de la production d'hormones. A cause de ce "problème" et il y a un délai. Le plus souvent, le mensuel "en retard" après une attaque de maladie chronique.

Il y a aussi des cas opposés. Si une femme présente une insuffisance hormonale dans son corps et que l'œstrogène ne suffit pas, les parois de la vessie commencent naturellement à s'amincir. En conséquence, leur vulnérabilité aux infections augmente, d’où la cystite. Le même déséquilibre hormonal provoque des règles retardées. Mais comme l'inflammation de la vessie est ressentie immédiatement et que des problèmes d'hormones ne peuvent être décelés que par l'absence de menstruation, de nombreux patients pensent que la cause du retard est la cystite. En réalité, les mauvais ovaires sont à blâmer: ils provoquent une inflammation et des problèmes de cycle.

Le déséquilibre hormonal résulte à son tour:

  • mauvaise écologie,
  • le stress,
  • épuisement nerveux
  • surtension physique, etc.

Le délai dans la menstruation après une cystite peut être d'une durée différente: d'une semaine à un mois entier. Certaines femmes n'ont pas de périodes mensuelles de plusieurs cycles. Bien sûr, cette situation ne peut être ignorée. Il est nécessaire de consulter un urologue et un gynécologue pour obtenir des conseils.

Après tout, l’absence de menstruation est l’une des cloches les plus alarmantes pour une femme. Il est possible qu'elle souffre de pathologies (y compris de maladies sexuellement transmissibles) nécessitant un traitement urgent. La cystite n'est souvent qu'une complication de conditions plus dangereuses.

Peut-il y avoir un retard dans les menstruations avec une cystite, un signe de grossesse?

En soi, la cystite n'empêche pas la conception. Il s'agit d'une inflammation commune affectant la vessie. Bien sûr, pour le système urogénital, un tel «événement» n’est pas du tout une joie, mais si les ovaires sont peu ou pas endommagés, le corps peut tomber enceinte.

Si une femme a eu un rapport sexuel avant le délai (protégé ou non), elle devrait subir un test rapide lors de la première urine matinale. Les bandelettes pour déterminer la grossesse, achetées dans une bonne pharmacie, peuvent déterminer avec précision si la conception a eu lieu.
Il est recommandé de réaliser deux tests, le deuxième contrôle, après quelques jours. À condition que la femme soit en position, une augmentation de la concentration de CG se produira dans son corps, ce qui permettra aux bandelettes de déterminer plus précisément la grossesse.

Parfois, la cystite est le premier, bien que symptôme optionnel de la conception survenue. Pourquoi cela se passe-t-il?

  1. Une production plus active de progestérone commence, ce qui a un effet relaxant sur l’utérus, la vessie et les intestins. Des masses fécales congestionnées exercent une pression sur les organes urinaires, ce qui entraîne une violation de leur circulation sanguine. La membrane muqueuse de la vessie reçoit un apport sanguin insuffisant, ce qui provoque une immunité locale. En cas de perturbation de l'écoulement de l'urine (en raison du relâchement musculaire), une rétention hydrique peut être observée dans le corps. Ces conditions sont bénéfiques pour le développement de la cystite.
  2. Les changements hormonaux qui se produisent littéralement dès les premiers jours après la conception provoquent un affaiblissement général du corps. En conséquence, toute infection a de bonnes chances de se développer. Souvent, les femmes ont le muguet causé par le champignon Candida. Il peut à son tour devenir l'agent responsable de la cystite.
  3. Un germe en croissance nécessite une grande quantité de liquide: sans eau, ses cellules ne peuvent pas se développer pleinement et les produits toxiques sont éliminés de l'organisme. Pour cette raison, les femmes enceintes souffrent souvent de déshydratation, ce qui entraîne des perturbations dans le fonctionnement des voies urinaires et des reins, ainsi que la formation de sels ou de sable dans les urines. Les bétons sont irritants pour les muqueuses et peuvent provoquer une inflammation.

Dans certains cas, les premiers signes de la grossesse sont confondus avec la cystite. Il est imputé au retard des menstruations, aux maux de tête et à la sensation de tiraillement dans l'abdomen. Mais il faut comprendre que ces symptômes indiquent une conception plutôt qu'une inflammation. Les principaux symptômes de la cystite sont des mictions fréquentes et des crampes pendant la miction.

Le principal danger de cette erreur est le traitement prescrit. Par exemple, certaines femmes luttent contre la douleur en appliquant un coussin chauffant ou une bouteille d'eau chaude sur l'aine. Ceci est très nocif pour l’embryon et peut provoquer une fausse couche précoce. Par conséquent, au moindre soupçon de grossesse, vous devez prendre soin de vous (une femme sent parfois la présence du bébé à naître avant même que l'échographie le montre).

Que faire si, lors de la cystite, retarde la menstruation

Il est préférable d'aller à l'hôpital. Et pas seulement à cause du retard, mais aussi à cause de l'inflammation elle-même. Le fait est que la cystite se transforme très facilement en une forme chronique difficile à traiter. Même si la maladie s’atténue, le site de l’infection continuera de se trouver dans le corps, ce qui présente un risque constant.

Le médecin doit être informé de tous les symptômes inquiétants. Ensuite, le spécialiste enverra le patient pour un examen comprenant:

  • tests sanguins (y compris hormones),
  • tests d'urine
  • Échographie du système génito-urinaire,
  • frottis sur la flore et autres études gynécologiques.

Habituellement, les femmes consultent un urologue et un gynécologue. Il est également possible de consulter un vénéréologue s'il est soupçonné que la cystite a été provoquée par une infection sexuellement transmissible.

Le traitement dépend entièrement des résultats obtenus. Le plus souvent, il est recommandé aux femmes de suivre un traitement antibiotique. Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être prescrits avant même que les tests aient été effectués. Ceci est fait si l'infection doit être arrêtée de manière urgente et que le retard est semé d'embûches. Parfois, on prescrit des médicaments antiviraux ou antifongiques aux patients. Si la cause de la cystite et des règles retardées est un échec hormonal, un traitement hormonal est acceptable. Dans chaque cas, le médicament doit être prescrit exclusivement par un spécialiste - l’automédication à la maison est inacceptable.

Toute violation du cycle menstruel - informations qu'il est préférable de partager avec votre médecin. Seul un spécialiste dira s'il y a un retard dans la menstruation avec une cystite ou dans un cas particulier, la patiente a quelque chose de plus grave. Vous ne devez pas essayer d'attendre ce symptôme inquiétant: plus tôt la femme est aidée, plus vite son corps redevient normal.

Pin
Send
Share
Send
Send