La santé

Nausée et vertiges pendant la menstruation.

Pin
Send
Share
Send
Send


Beaucoup de femmes ont des vertiges avant la menstruation. Les causes de cette affection sont enracinées dans les changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la fille. Près d'un représentant sur deux du sexe faible souffre du syndrome prémenstruel. Environ 2 à 8 jours avant le début du congé régulier, tout un complexe de sensations inconfortables apparaît, qui passe sans laisser de trace après leur apparition et réapparaît à nouveau au cycle suivant.

En médecine moderne, les experts distinguent plus de 150 signes du syndrome prémenstruel. Toutes sont classées selon un certain système et peuvent se manifester chez les filles sous une forme mixte. Les étourdissements se produisent très souvent avec le syndrome prémenstruel, il est donc utile de savoir pourquoi il apparaît, de quel type il s’agit et comment le gérer.

La première chose à dire est que l'apparition de saignements réguliers s'accompagne d'un changement de l'équilibre des hormones dans le corps. En cas d'oscillation de ces substances, le système nerveux et les vaisseaux sont nécessairement attentifs à ces transformations. Quant à ce symptôme particulier, il est classé comme une réaction végétative du corps.

Voici quelques raisons pour lesquelles vous vous sentez malade et étourdi avant les règles:

  • Il y a eu un changement dramatique de la pression artérielle
  • La femme est activement exprimé syndrome prémenstruel
  • Il y a une diminution de la concentration en hémoglobine dans le sang,
  • Il y a certains désordres dans le système nerveux,
  • Perturbation de l'équilibre hormonal.

Si, pendant les règles, une femme perd beaucoup de sang, une diminution de la tension artérielle n’est pas exclue, ce qui entraîne un état de vertige. Les situations stressantes ont également un effet négatif sur la période du PCI, car le système nerveux devient alors instable.

Lorsqu'une femme est émotionnellement instable, une grande quantité d'adrénaline est libérée dans son corps et cette substance a un effet de rétrécissement sur les vaisseaux. Cette affection est classée dans la production d'hormones de stress, ce qui entraîne une diminution du volume sanguin en circulation et des indices de pression artérielle deviennent spasmodiques.

Les représentants du sexe faible ont besoin de savoir non seulement pourquoi avec une maladie et des étourdissements mensuels, mais également quelles variétés ce symptôme peut être. Comme on sait déjà que l’apparition de cette affection est directement liée au dysfonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire, il faut dire que les vertiges peuvent être centraux et périphériques.

Dans le premier cas, un léger gonflement du cerveau se produit dans le déséquilibre résultant des substances hormonales. Avec cette condition, le corps est marqué accumulation d'un grand nombre de sels inutiles, qui ne permettent pas de laisser le liquide dans la quantité requise. En conséquence, le vertige est dû au gonflement du tissu cérébral, car il reçoit une faible quantité d'oxygène.

Les vertiges peuvent être centraux ou périphériques. Source: golovnayabol.com

En cas d'apparition de vertiges de type périphérique, il est nécessaire de considérer la probabilité qu'il existe des anomalies dans le fonctionnement du cervelet et de l'appareil vestibulaire. Si le signe est cyclique, il aura la même durée et la même intensité avant chaque menstruation, c'est-à-dire qu'un motif peut être tracé.

Les vertiges non cycliques, quant à eux, surviennent sous l’influence de certains facteurs, notamment: stress, comorbidités, fatigue physique intense. Dans ce cas, un saignement régulier ne fera pas passer le symptôme. Cette maladie se développe principalement avec l'anémie, l'hypoglycémie et la fatigue.

En fait, les vertiges sur fond d'anémie proviennent du fait que les cellules ne reçoivent pas assez d'oxygène. En cas d'hypoglycémie, le symptôme est apparu en raison du faible apport de nutriments dans le cerveau. Ces conditions sont la raison de la visite immédiate chez le spécialiste.

Si une femme tombe malade et a la tête qui tourne avant la menstruation, vous devez savoir comment vous en débarrasser. Tout d'abord, les experts recommandent de prêter attention au mode de vie d'une jeune fille. Elle devrait être plus ouverte, faire de l'exercice avec modération, équilibrer les aliments

Si l'état inconfortable est présent régulièrement, les recommandations suivantes vous aideront:

  • Il est nécessaire d'éliminer complètement l'utilisation de boissons alcoolisées dans toute forteresse,
  • En présence de dépendance au tabac, cette dépendance doit être abandonnée,
  • Les experts conseillent de consulter un médecin qui développera un complexe individuel de thérapie physique,
  • Les multivitamines et les complexes minéraux doivent être pris,
  • Besoin de réussir un apport en calcium bien sûr.

Grâce à ces actions simples, il est possible de renforcer et de stabiliser de manière significative l’état du système nerveux, de renforcer les parois vasculaires et de normaliser le processus de libération des hormones. Il est particulièrement important de prendre des médicaments contenant du calcium et du magnésium, car ils contribuent à éliminer les excès de liquide du corps.

Les vitamines B ont un effet positif sur le système endocrinien et contribuent également à la relaxation des parois vasculaires. À leur tour, les vitamines A et E ont des capacités de protection. Dans les 14 jours précédant le début de la menstruation, vous devez suivre un régime. Le menu doit exclure les aliments frits, gras, épicés et fortement salés.

Toute explosion émotionnelle négative ou positive, ainsi que l'effort physique accru conduisent à la libération de certaines hormones dans le sang, qui ont la capacité d'élargir les vaisseaux sanguins. Si le système nerveux fonctionne normalement, il est alors capable de transférer le stress, ce qui provoque souvent des vertiges au cours de la période prémenstruelle.

Recommandations

De nombreuses filles ont constaté que, juste avant l'apparition de saignements réguliers pendant quelques jours, elles ressentaient une diminution importante de leur capacité de travail, elles développaient une faiblesse générale, des nausées, des vertiges et des douleurs. Tout d'abord, il est recommandé de déterminer exactement quelle est la véritable cause de ces conditions.

Ce n’est qu’après que les facteurs provoquants auront été établis avec précision qu’il sera possible de développer une méthodologie pour les traiter. Si vous avez besoin de comprendre clairement comment l'état d'une fille change au cours de la période du syndrome prémenstruel, vous pouvez créer un journal spécial. Il doit indiquer quel symptôme et quand il est apparu, combien de temps il a duré et s'il est caractérisé par un caractère cyclique.

En fonction de cela, il sera possible de comprendre quel médecin consulter. Si la maladie survient à chaque cycle, le gynécologue et le neuropathologiste devront absolument être consultés. Ensemble, ces médecins seront en mesure de déterminer la cause de l’état pathologique. En l'absence de vélo devrait rendre visite au thérapeute.

Remèdes populaires

En médecine parallèle, il existe de nombreuses plantes médicinales qui permettent de stabiliser l’état de la femme pendant la période des saignements prémenstruels. Avant de procéder à une telle thérapie, il est impératif de s'assurer qu'il n'y a pas d'intolérance individuelle des plantes.

Pour lutter contre les vertiges, il est recommandé d'utiliser:

Quel que soit le remède choisi, il est recommandé de commencer à le recevoir une semaine avant le début des règles. Les experts soutiennent également que le traitement homéopathique régulier influe favorablement sur l'état de santé général.

Vous pouvez faire la teinture de trèfle, ce qui aidera à se débarrasser de l'état de vertige avant la menstruation. Pour ce faire, prenez 20 g d'inflorescences de plantes séchées, versez-y 250 ml d'alcool médical pur, mélangez bien et laissez reposer pendant 14 jours. Après cela, prenez 15 minutes avant un repas, 35 gouttes. L'outil tonifie et renforce le corps. Le cours thérapeutique est de 90 jours.

Un thé simple, mais efficace, à base de menthe et de mélisse aidera à faire face au surmenage, au stress et au stress physique. Pour ce faire, prenez 10 g de chaque plante, versez 200 ml d’eau et laissez-la infuser pendant une heure. Prenez 2 à 3 fois par jour, 100 grammes de médicament pendant six mois, puis faites une pause d'un mois. Pour améliorer le goût, vous pouvez ajouter du miel et du citron.

Pour se débarrasser des vertiges, cela facilitera la perfusion de persil. Pour le préparer, prenez 5 g du composant principal et versez-le avec un verre d'eau fraîchement bouillie. La durée de perfusion est de 12 heures, après quoi la décoction est prête à être utilisée. Boire immédiatement avant un repas, 50 g 6 fois par jour. La durée du traitement est de 3 mois.

Vous pouvez également essayer de vous débarrasser des vertiges en mangeant de la teinture de fruits d’aubépine. Il est nécessaire de prendre les baies, de les mettre dans un thermos, d'y verser de l'eau bouillante et de les laisser reposer pendant une heure. Par la suite, au lieu de prendre du thé dans un volume de 1 tasse 3 fois par jour avant les repas. Grâce à cela, il est possible de calmer le système nerveux, de soulager l'irritabilité et de stabiliser le fond hormonal.

D'excellentes propriétés curatives ont un thé fabriqué à partir de racines de valériane. Pour le préparer selon cette recette, vous devez prendre une cuillère à soupe du composant principal et la même menthe. Le mélange est versé avec un demi-litre d'eau bouillante et placé sur le bain de vapeur pendant une heure. Prendre trois fois par jour, 30 minutes avant un repas, 25 ml.

Chaque femme devrait comprendre que, si pendant plusieurs cycles les étourdissements ne sont apparus qu’une fois, ce n’est pas une raison pour s’inquiéter de votre état de santé. Cependant, si ce symptôme se produit systématiquement, il signale de graves violations. Vous ne devez donc pas remettre la visite à un spécialiste. Il est nécessaire de subir un examen approfondi et, si le médecin le prescrit, un traitement médicamenteux.

Causes de vertiges pendant la période menstruelle

Avant la menstruation, de nombreuses femmes notent des changements dans leur état mental et physique. Certaines personnes se plaignent que leur dos commence à se faire mal, elles se laissent couler le poids de leurs jambes en fonte et de leur tête. Beaucoup disent qu'ils deviennent irritables, en larmes, il est très difficile pour eux de se contrôler. Et un autre signe de l'approche de la menstruation - l'apparition de vertiges.

L'image "disparaît" lorsque vous tournez la tête, "le sol sort de sous vos pieds" au moment le plus inattendu, vous devriez vous lever de la chaise, car tout le corps mène sur le côté. Si les étourdissements surviennent pendant la menstruation, les raisons peuvent être différentes, mais le plus souvent, les experts justifient l'apparition d'un inconfort par la libération d'hormones.

Déséquilibre hormonal

Le premier jour de la menstruation est le jour de l'apparition des saignements. Mais pour beaucoup de femmes, cela commence par des taches, des sécrétions brunâtres muqueuses. Juste un jour avant le début des règles, la concentration en progestérone et en œstrogènes diminue. Ce sont les principales hormones féminines. Dès que leur niveau baisse, la concentration de prostaglandines commence à augmenter, substances qui provoquent la contraction utérine et stimulent l'apparition de la douleur.

Généralement, les vertiges, provoqués par les prostaglandines, s'accompagnent de graves maux de tête. En outre, la femme ressent des nausées, une faiblesse grave, une léthargie, sa performance diminue.

Les experts notent que le déséquilibre hormonal chez les femmes perturbe la production de sucre. Le manque de glucose provoque un affaiblissement général du corps. Pour cette raison, étourdissements pendant les règles et quelques jours avant le début des saignements.

Accumulation de liquide dans les tissus

Avant la menstruation, le métabolisme des sels d’eau est perturbé. Le sodium et l'eau sont retenus par les reins, ce qui entraîne un gonflement des jambes, du visage et des organes internes. Beaucoup de femmes notent que leurs doigts semblent gonfler avant la menstruation, les lèvres des lèvres augmentent de volume.

Dans la période prémenstruelle, une femme peut souffrir de vertiges causés par un gonflement du tissu cérébral. En raison du fait que la perméabilité vasculaire diminue, des spasmes se produisent, la circulation cérébrale est perturbée. Comme l'œdème affecte l'écoulement du liquide céphalo-rachidien, l'excès de liquide dans le crâne commence à exercer une pression sur le tissu cérébral.

Le principal impact négatif concerne la fosse crânienne postérieure. C’est ici que se trouvent les récepteurs, la pression qui provoque le vertige et la nausée. C'est pourquoi avant le mensuel malade et étourdi. Après avoir uriné, cela devient plus facile pendant un moment.

Parfois, les femmes remarquent même un soulagement dramatique. Dès que les premières gouttes de sang apparaissent sur le joint, celui-ci cesse de faire mal et d'étourdir, la nausée disparaît. Mais l'estomac et le dos commencent à faire mal.

Perte de sang importante

Par nature, il est conçu de telle sorte que les jours critiques ne causent pas de dommages spéciaux au système sanguin de la femme. Au contraire, perdant une petite partie du sang, le corps de la fille est en cours de renouvellement. Les experts estiment qu’en cinq jours de menstruation, une femme perd 200 à 250 ml de sang (environ un verre). Toutes les autres sécrétions - mucus, particules d'épithélium.

Mais parfois, une femme a des saignements abondants. Ils peuvent provoquer un déséquilibre hormonal, une immunité réduite, des maladies inflammatoires et infectieuses. Si une femme perd beaucoup de sang, elle développe une anémie et des vertiges après la menstruation.

Les vertiges peuvent également être non systémiques, par exemple, une femme a subi un stress physique ou émotionnel élevé au cours de la période de saignement, ce qui a entraîné une importante perte de sang et une perturbation de la production de sucre.

Raisons psychologiques

Il y a un pourcentage de femmes qui sont en parfaite santé, mais qui sont d'une manière ou d'une autre incapables de tomber enceintes. Ils n'ont pas de pathologies des organes urinaires, leur partenaire est absolument en bonne santé et fertile, ils ont une vie intime active, mais chaque cycle, comme une horloge, vient tous les mois.

Une femme en prévision de la grossesse devient irritable, sensible, facilement frustrée par les bagatelles. Au fil des années, le désir de tomber enceinte devient si fort que, à chaque période prémenstruelle, la jeune fille "voit" les signes de sa grossesse. Son odeur est aggravée, des nausées apparaissent. Augmente en taille et devient extrêmement sensible à la poitrine. Il y a de graves vertiges, somnolence, faiblesse.

Pas tous avant le mois malade et étourdi. Les femmes facilement inspirées qui sont obsédées en attendant leur grossesse risquent davantage de souffrir de cette maladie.

Comment se débarrasser des vertiges?

Est-ce que votre tête tourne? Il est préférable de consulter un médecin et de prendre un congé de maladie pendant quelques jours afin de ne pas courir le risque de tomber quelque part sur le chemin du travail. À la maison, les femmes disposent de plusieurs moyens pour aider à soulager la maladie:

  • Avec le vertige, le mal de tête grave doit s'étendre. Il est souhaitable de dormir quelques heures par jour dans un silence complet dans une pièce sombre.
  • Si des vertiges se produisent lors du changement de position du corps, il est nécessaire de se lever lentement, sans secouer la tête, pour éviter les virages serrés et les mouvements saccadés.
  • Des exercices de respiration aideront à soulager une crise de vertige grave. Pour ce faire, vous devez vous asseoir sur une chaise, tourner les épaules, redresser le dos. Comptez "un, deux, trois" pour vous et inspirez lentement, puis expirez au détriment de "quatre, cinq, six". L'exercice est répété 5 à 6 fois pour normaliser l'état.

Si vous avez des vertiges pendant les règles, mais que vous êtes malade, concentrez-vous sur un objet immobile, par exemple, une chaise en arrière et non une poignée brillante, effectuez des exercices de respiration et essayez de vous détendre mentalement autant que possible.

Attention! Ne fermez pas les yeux, la perte de "support" sous la forme d'un objet visuel peut entraîner une perte de stabilité et une chute.

Comprimés d'inconfort

Si une femme ne se sent pas constamment bien pendant ses règles, elle peut consulter un médecin et prendre des médicaments pour soulager les vertiges et les maux de tête. Pendant la menstruation, les filles prennent les médicaments suivants:

  • No-shpa, Spazmalgon, Drotaverin, Aspazmik - pour soulager les spasmes musculaires, éliminer les maux de tête graves.
  • Persen, Afobazol, Grandaxin - pour éliminer les surmenages nerveux et émotionnels.
  • Ferropleks, Sorbifer - pour la normalisation de la formation du sang, l'élimination de l'anémie provoquée par une menstruation abondante.

Indépendamment de la raison des étourdissements pendant la menstruation, il est déconseillé de "vous prescrire" des médicaments pour vous-même, par exemple, boire Zeercal. Après tout, la cause de l’inconfort peut être toute maladie, qui ne peut être diagnostiquée que par un médecin.

Ne "réglez" pas l'équilibre hormonal en prenant des médicaments spéciaux. Pour déterminer si l'apparition d'un inconfort dépend du niveau d'hormones, il est nécessaire de passer un test sanguin.

Méthodes traditionnelles de traitement

Чтобы уменьшить дискомфорт, причиняемый головокружением, можно:

  • Пить успокаивающие отвары, чаи с ромашкой, мятой, мелиссой лимонной.
  • Пить зеленый чай с медом. Это отличное мочегонное средство, помогающее избавиться от отеков.
  • Effectuez un auto-massage du cou, de la tête et des oreilles. Cela aidera à éliminer le sentiment de nausée et à rétablir la concentration.

En cas de vertige pendant les règles, il est parfois recommandé à une femme de boire entre 30 et 50 grammes de vin rouge ou de manger quelques barres de chocolat amer pour rétablir les taux d'hémoglobine dans le sang.

Causes de la nausée

Les crampes d'estomac sont la principale cause de nausée. A cause d'eux, la nourriture, qui y est déjà arrivée, est rejetée dans l'œsophage. Si les spasmes sont suffisamment forts, la pression qui en résulte entraîne des vomissements et des vertiges.

Les causes physiologiques des nausées une semaine avant la menstruation ne sont pas seulement des spasmes, mais aussi les facteurs suivants:

  • les changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la femme dans la seconde moitié du cycle,
  • intoxication alimentaire ou autre,
  • la grossesse
  • allergie
  • surmenez à la fois physique et émotionnel.

Il existe également des causes pathologiques de nausée avant la menstruation. Tout d'abord, il s'agit d'une courbure de l'utérus, qui peut être à la fois congénitale et acquise. Un tel pli de l'utérus est la raison pour laquelle, lors de ses contractions, il serre les terminaisons nerveuses. Et l'apparition de nausées dans ce cas peut être une sorte de réaction du corps à de telles irritations.

Nausée dans le cadre du syndrome prémenstruel

Peut-il y avoir parfois des nausées avant la menstruation si tout dans le corps est normal et se développe comme il se doit? Tout dépend de la façon dont une femme présente un syndrome prémenstruel. Après tout, cela commence pour certains, presque une semaine avant les règles, et s'accompagne de nombreux symptômes désagréables, alors que pour d'autres, cela ne prend qu'un jour et est presque invisible.

Toutes les manifestations du syndrome prémenstruel sont influencées par les hormones sexuelles: œstrogène et progestérone. Ils sont responsables de la conception d'un enfant, de la fixation d'un œuf fécondé, puis du fœtus. C'est pourquoi la plupart des processus intervenant dans le système de reproduction dépendent directement de ces hormones. Le corps, lors de la préparation de l'utérus pour l'implantation, commence à produire un nombre accru d'hormones. En l'absence de fécondation, le taux de progestérone, censé assurer la fixation de l'ovule, est fortement réduit. Un tel échec de l'équilibre hormonal est à l'origine de nombreux symptômes désagréables.

Habituellement, les femmes avant les règles ressentent une faiblesse, des vertiges, des douleurs à l'abdomen et au bas du dos, des changements d'humeur aigus apparaissent. Parfois, des nausées et des vomissements peuvent se produire, les glandes mammaires font mal et il y a une éruption cutanée visible sur le corps.

Si la nausée apparaît avant la menstruation, il existe une autre raison pour laquelle les niveaux de progestérone diminuent. Le fait est que cette hormone contribue à l'accumulation de liquide dans le corps, car elle est très nécessaire au gonflement de l'endomètre et à sa préparation pour l'implantation. En même temps, il y a une accumulation d'eau en excès dans le tissu adipeux et dans la muqueuse nasale.

Tout cela est la cause d'une légère augmentation de poids corporel environ une semaine avant la menstruation et, par conséquent, d'une augmentation de la pression.

En raison de la pression accrue dans l'estomac, des nausées et des brûlures d'estomac peuvent survenir. Mais tous ces symptômes disparaissent dès que la menstruation commence.

Nausées avant les règles et la grossesse

Le premier signe que des nausées, accompagnées de vertiges, peuvent indiquer une grossesse est le fait qu'avant le syndrome prémenstruel ne présentait toujours aucun symptôme désagréable. Le plus désagréable dans cette situation est qu’à une période aussi précoce, il est encore impossible de confirmer la présence d’une grossesse avec échographie. Mais si vous avez des doutes, par exemple, lors de rapports sexuels non protégés ces derniers temps, vous pouvez faire un test et réussir les tests de hCG. Cette gonadotrophine chorionique humaine n’apparaît dans le sang que pendant la grossesse, l’hormone étant produite par le tissu germinatif.

Et bien que les nausées et les vertiges avant la menstruation ne signalent pas toujours la conception d'un enfant, une femme, jusqu'à ce qu'elle ait bien déterminé les raisons de l'apparition de tels symptômes, devrait suivre un certain régime. Après tout, c’est dans les premières semaines après la conception que de nombreux organes et systèmes vitaux d’un bébé sont mis en place. Les examens de gynécologues indiquent que les risques de grossesse dans une telle situation sont très élevés, il est donc recommandé d'arrêter de boire, de fumer, de prendre la plupart des médicaments, pendant un certain temps avant de passer les tests, afin d'éliminer les charges lourdes et le stress.

Autres causes de nausée

Parfois, l’apparition de nausées avant la menstruation n’est pas liée au système de reproduction féminin ni aux processus qui y ont lieu. Si, en plus des nausées, des frissons, de la diarrhée ou d’autres selles anormales sont présents, il peut s’agir d’une intoxication alimentaire ou d’une intoxication alcoolique. Dans ce cas, avec la diarrhée, le corps tente de se débarrasser du stimulus.

Il arrive que la diarrhée, les nausées et les vomissements ne se terminent pas avec le début du flux menstruel, il peut alors s'agir d'une gastrite, d'un ulcère ou d'une pancréatite. En outre, les nausées et les vertiges avant la menstruation peuvent provoquer des maladies de l'oreille et de l'appareil vestibulaire, une pathologie de la thyroïde.

En cas d'effort physique excessif au cours de la période précédant le début de la menstruation, les exercices peuvent provoquer de petits changements dans la localisation de l'utérus, ce qui aura un impact sur la colonne vertébrale. La pression sur la moelle épinière peut causer de nombreux symptômes désagréables, notamment des nausées, des vertiges et des frissons.

Parfois, la nausée avant la menstruation provoque des problèmes tels que des problèmes psychologiques. Cela s’applique généralement aux femmes qui ont l’habitude de paraître faibles et de pleurer presque toutes les raisons. Tout cela a en général un effet négatif sur le corps et peut provoquer l'apparition de symptômes désagréables avant le début des règles. Si les nausées et les vertiges apparaissent assez souvent et qu'aucune autre raison n'est trouvée, alors vous devriez probablement consulter un psychothérapeute.

Les très rares causes de nausée avant la menstruation incluent les changements climatiques brusques, qui peuvent être accompagnés de frissons ou de modifications du régime quotidien ou du rythme de la vie.

Le premier syndrome prémenstruel chez la fille

Les nausées avant le début de la menstruation sont assez fréquentes chez les adolescentes à un moment où le cycle ne fait que se normaliser. Au cours des premiers cycles, ne vous inquiétez pas des maladies ou des anomalies, si des nausées et des vertiges apparaissent. Habituellement, après 1-2 ans, lorsque le cycle menstruel est complètement normal, ces symptômes disparaissent. Bien que certains d'entre eux resteront à vie.

En outre, des nausées au cours de la première menstruation peuvent indiquer que les muscles ne s'habituent qu'aux contractions du système reproducteur. Dans ce cas, la nausée est un signe que le corps est sensible.

Des symptômes légèrement plus forts peuvent apparaître chez les filles qui font de l'exercice régulièrement. Dans ce cas, les gynécologues dans leurs revues recommandent de réduire la charge pendant la période prémenstruelle.

Comment soulager votre condition?

Vous devez d'abord vérifier s'il y a une grossesse et voir si les symptômes désagréables persistent après le début des menstruations. Si les maladies sont exclues, il vaut la peine de normaliser votre mode de vie. Lorsque l’organisme est affecté par peu de facteurs négatifs, tous ses processus se déroulent normalement et les organes et les systèmes fonctionnent comme il se doit.

Une fois le test de grossesse effectué, il est clair que vous pouvez prendre des médicaments. Dans ce cas, le gynécologue peut prescrire des sédatifs, des crampes anti-estomac ou soulager les maux de tête.

Si des problèmes apparaissent presque tous les cycles, alors avant les règles, vous pouvez soulager votre état en commençant un régime alimentaire spécial dans environ une semaine. La réduction des aliments gras, fumés, épicés et frits, ainsi qu'une augmentation des céréales et d'autres glucides complexes contribueront à une augmentation de la sérotonine. L'augmentation de l'apport en fibres normalise la fonction intestinale, ce qui réduit la sensation de nausée et aide à normaliser les selles. Les boissons gazeuses et le café peuvent contribuer à l'apparition de brûlures d'estomac et d'autres symptômes désagréables. Par conséquent, leur nombre devrait être considérablement réduit.

Dans leurs réponses, les médecins recommandent généralement de se rendre à la réception après l’apparition de 2 ou 3 cas de nausée. Si, après le test, aucune anomalie n’est constatée, vous devez simplement réduire les symptômes désagréables et espérer que cela disparaîtra de lui-même.

Peut nausée avant la menstruation

Lorsqu'elle a la nausée avant ses règles, la femme pense d'abord à une éventuelle grossesse. Mais à ce moment-là, les signes d’une situation intéressante sont extrêmement rares. Le plus souvent, les nausées sont déclenchées par des changements hormonaux dans le corps. Toutes les femmes ne lui font pas face.

Avant les jours critiques, une femme peut se sentir malade à cause d’une forte diminution de la progestérone. Il est produit dans la deuxième phase du cycle par le corps jaune. Il est formé au même endroit que le follicule avec un ovule mûr. La progestérone est responsable de maintenir l'embryon dans l'utérus. Si la conception ne se produit pas, elle diminue, entraînant une réduction de l'organe génital. Les changements hormonaux affectent le bien-être des femmes. Elle a des douleurs à la poitrine, de l'apathie et des vertiges. Dans certains cas, des nausées se développent.

Pourquoi est malade avant la menstruation

Si vous vous sentez malade avant le retard de la menstruation, vous devez déterminer la cause de ce phénomène. Cela évitera que la situation ne se répète à l'avenir. Les principales causes d’un symptôme désagréable sont les suivantes:

  • dépression nerveuse ou épuisement physique,
  • intoxication alimentaire
  • taux de progestérone réduit
  • fertilisation réussie,
  • réaction allergique.

Afin de bien diagnostiquer la pathologie, il est nécessaire de déterminer l'heure exacte de la nausée. Il est également souhaitable de prendre en compte les facteurs contribuant à sa survenue. Chez certaines femmes, les nausées sont causées par la flexion de l'utérus. Au cours de sa contraction, les terminaisons nerveuses sont comprimées, ce qui provoque une réponse réflexe des organes digestifs. Dans d'autres cas, commence à se sentir malade en raison de l'exacerbation de maladies du système digestif. Pendant les règles, la taille de l'utérus augmente, exerçant une pression sur les organes abdominaux.

Pourquoi avant les règles malade et étourdi

Pour comprendre pourquoi, avant les mois mensuels, vous devez connaître la physiologie féminine. Au cours de la phase lutéale, une augmentation de la progestérone est observée dans le corps. Il est responsable de la bonne adhérence de l'ovule à l'utérus. Si la conception ne se produit pas, la progestérone diminue, entraînant des contractions intenses de l'utérus. Cela conduit à l'éjection de l'endomètre, qui s'est accumulé dans l'utérus tout au long du cycle.

Dans le corps féminin au cours de cette période, des changements importants se produisent. Les changements de numération sanguine, il y a des baisses de la pression artérielle. Pour cette raison, vous pouvez vous sentir étourdi et avoir mal à la tête. L'état de santé général se dégrade et la capacité de travail diminue. Dans certains cas, ces symptômes sont accompagnés de nausées graves.

Avant les douleurs menstruelles dans l'estomac et les nausées

La douleur dans le bas de l'abdomen est considérée comme absolument normale pendant la menstruation. Ils sont provoqués par des contractions utérines qui contribuent au rejet de l'endomètre et du sang menstruel. Chez les femmes atteintes de maladies gynécologiques, le syndrome douloureux est plus prononcé. Les causes pathologiques de la douleur pendant la menstruation incluent:

  • adhérences,
  • Courbure de l'utérus,
  • l'inflammation
  • maladies infectieuses.

Si une femme s'aperçoit qu'elle commence à être très nauséeuse avant ses règles, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Le sang menstruel qui s'est accumulé dans l'espace postérieur irrite les organes du tube digestif. Cela contribue à la perturbation de la chaise et aux nausées. Après la fin du mois, les symptômes désagréables disparaissent.

Le syndrome douloureux le plus intense indique le développement de processus pathologiques dans la cavité abdominale. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les tests de diagnostic aideront à déterminer le foyer de la douleur et des nausées.

Vomissements avant la menstruation

Si les nausées qui surviennent avant la menstruation se terminent par des vomissements, nous pouvons parler d'intoxication alimentaire. Il faut se rappeler qu'avant la menstruation, les organes digestifs fonctionnent au ralenti. Pour éviter les vomissements, il est nécessaire de contrôler la qualité des aliments consommés. Il est également recommandé de limiter les produits qui favorisent les flatulences. Ceux-ci comprennent:

  • les légumineuses
  • chou
  • produits laitiers,
  • boissons gazeuses
  • farineux.

Malade 2 jours avant la menstruation

Les symptômes du syndrome prémenstruel apparaissent généralement une semaine avant l’arrivée des jours critiques. Mais chez certaines femmes, elles ne se font sentir que 1 à 2 jours avant le début du flux menstruel. Dans le même temps, les premiers signes d’une conception aboutie peuvent apparaître. Un test de grossesse peut montrer un résultat positif. En plus des nausées, les signes d’une fertilisation réussie incluent:

  • engorgement mammaire,
  • irritabilité,
  • tirer des sensations dans l'utérus,
  • fatigue
  • mictions fréquentes,
  • changement dans les préférences gustatives.

Malade 5 jours avant la menstruation

5 jours avant les règles, apparaissent les symptômes classiques du syndrome prémenstruel. En raison de l'accumulation de progestérone dans le corps, une augmentation de l'œdème est notée. Une femme peut remarquer une augmentation de 1-2 kg de poids. Inconfort dans l'abdomen causé par des flatulences et une augmentation du volume de l'utérus.

Les maladies chroniques sont également exacerbées pendant cette période. Les nausées et les vertiges avant la menstruation peuvent être déclenchés par la forme aiguë des affections du tube digestif:

Une semaine avant la menstruation

Le plus souvent, des nausées une semaine avant les règles indiquent indirectement la survenue d'une grossesse. Pendant cette période, l’embryon est implanté dans la cavité utérine. Le processus s'accompagne de vertiges, de fièvre et de douleurs abdominales. Certaines femmes ont quelques gouttes de sang sur leurs sous-vêtements. Mais le plus souvent, la période d'implantation ne s'accompagne pas de changements significatifs.

Nausée avant la menstruation ou la grossesse

Le malaise qui survient au cours de la phase lutéale du cycle menstruel est associé à la grossesse ou à l’apparition précoce de jours critiques. Pour distinguer l'un de l'autre aidera le test sanguin, révélant le niveau de hCG dans le corps. Il montrera un résultat fiable dans les 2 jours qui suivent l'attachement de l'embryon. Après un délai, un test de grossesse sera également efficace. Cela est dû au fait que l'hormone produite après une fécondation réussie, est libérée dans le sang plus rapidement que dans l'urine.

Causes pathologiques de la nausée avant la menstruation

Il est important de déterminer à temps pourquoi il est malade avant les règles pendant une semaine. Les causes de ce phénomène ne sont pas seulement physiologiques, mais aussi pathologiques. Ceux-ci incluent les suivants:

  • fatigue physique ou émotionnelle,
  • empoisonnement
  • aggravation des maladies digestives,
  • abaissement de la pression artérielle
  • troubles hormonaux,
  • l'avitaminose,
  • consommation excessive d'aliments gras
  • troubles nerveux.

Quand voir un docteur

Si la femme continue à se sentir malade après la fin de ses règles, vous devez consulter un médecin. Il vous prescrira des tests de diagnostic qui aideront à identifier la cause du symptôme alarmant. La nécessité d'un traitement immédiat est indiquée par les signes suivants:

  • vomissements
  • douleur abdominale aiguë,
  • perte de conscience
  • température corporelle élevée
  • insomnie et diminution des performances
  • perte d'appétit.

Conclusion

Si une femme a constamment des nausées avant la menstruation, un examen complet du corps est nécessaire, ce qui aidera à déterminer la cause de la pathologie. La survenue épisodique d’un symptôme n’est pas associée à des maladies graves. Dans ce cas, aucune action n'est requise.

Le syndrome prémenstruel, la cause lumineuse des nausées

Le syndrome prémenstruel, ou plus précisément le syndrome de tension prémenstruelle, est un processus interne complexe du corps d'une femme qui se produit plusieurs jours (2 à 10) avant l'apparition des saignements menstruels.

Le syndrome prémenstruel survient chez de nombreuses femmes et, chez certaines, le syndrome prémenstruel est trop prononcé.

FMSaffecte des processus du corps tels que:

  • Psycho-émotionnel
  • Végétovasculaire
  • Et la fonction métabolique-endocrinienne.

Tous les changements ont un effet négatif sur le mode de vie de la femme.

Chaque représentant de la moitié de la foire peut vivre la période du PCI de différentes manières. Certains souffrent de tous les effets "brillants" des jours prémenstruels, le second ressent leurs faibles échos.

Pas seulement les femmes souffrent de PCI. Les parents et les membres de la famille éprouvent également une tempête d’émotions liée au comportement des femmes ces temps-ci.

Certains cas de syndrome prémenstruel nécessitent une intervention professionnelle. Sinon, il risque d'être déprimé, ce qui entraînerait des circonstances imprévues.

Les symptômes du syndrome prémenstruel peuvent être les suivants:

  • Anxiété, stress,
  • Déprimé
  • Nausée, vomissements,
  • Douleur musculaire
  • Vertige
  • Gain de poids, etc.

Avec l'avènement des saignements menstruels, tous les symptômes du syndrome s'atténuent.

Auparavant, la cause du syndrome prémenstruel était considérée comme un trouble psychologique. Les scientifiques modernes ont prouvé que les fluctuations des taux hormonaux étaient à la base des modifications du corps de la femme pendant la période du syndrome prémenstruel.

Ou peut-être que c'est une grossesse?

Les vomissements avant la menstruation peuvent être dus à la grossesse. Les symptômes ressemblent beaucoup aux signes du SPM. De plus, si une fille n’avait jamais souffert du syndrome prémenstruel, et que c’est soudainement arrivé - cela pourrait signifier

position intéressante mesdames. Les chances sont considérablement augmentées si une femme en milieu de cycle a des rapports sexuels non protégés, il est donc préférable de confirmer ou d'infirmer vos suppositions avec des appareils spéciaux.

Alors, que peut-on utiliser pour déterminer la position de la fille:

  • Le leader incontesté est un test de grossesse rapide. Il est disponible pour tous les segments de la population, est vendu dans presque tous les coins du monde et est très facile à utiliser.
    En ce qui concerne le prix, il est préférable de privilégier les tests coûteux. Ils ont une plus grande sensibilité. Et certains d'entre eux donnent la garantie de montrer la grossesse avant le retard de la menstruation.
  • Un autre test précoce de grossesse est le test sanguin d'hCG. Après 10-12 jours de la conception, les premiers résultats seront déjà. Le sang étant donné dans n'importe quel laboratoire, il est nécessaire de procéder à l'analyse à jeun.

La nausée avant la menstruation liée à la grossesse peut ne pas être le seul signe d'une situation intéressante.

Les symptômes suivants se joignent:

  • Une semaine après la conception, la fille peut avoir la tête qui tourne,
  • Rares points,
  • Gonflement des seins et autres.

Attention, si la grossesse est confirmée - il est nécessaire de prendre en compte votre santé. La grossesse n’est pas une maladie, mais une attention particulière à votre santé et à celle de votre future progéniture ne fera pas mal.

Causes gynécologiques

La nausée avant la menstruation peut résulter de problèmes gynécologiques. Il y a plusieurs raisons à ces conditions:

  • Localisation anormale de l'utérus. Chez certaines femmes, il se déplace en arrière et appuie sur les terminaisons nerveuses, ce qui provoque des nausées et des douleurs.
  • Dysménorrhée - périodes douloureuses. Ils affectent l’état de la femme quelques jours avant le début des saignements et continuent les deux premiers jours de menstruations. Les symptômes sont les suivants: douleur intense à l'abdomen et dans le bas du dos, vertiges et nausées, fièvre et autres.

Pourquoi est malade: autres raisons

Pourquoi est malade avant la menstruation? La première chose qui me vient à l’esprit est la problématique de la gynécologie.

Mais tout n'est pas si simple, il y a d'autres raisons à l'origine de tels états:

  • Contraceptifs hormonaux. Souvent, une femme prend une pilule sans ordonnance. Ils peuvent provoquer des effets secondaires sous forme de nausée, de vertiges, etc. Ou pas combiné avec le corps féminin. Quoi qu'il en soit, il est préférable de prendre de tels médicaments sous la supervision d'un spécialiste expérimenté.
  • Maladies endocriniennes. Des dysfonctionnements dans le fonctionnement de la glande thyroïde peuvent perturber les hormones des femmes.
  • Nausée avant la menstruation est possible en raison de problèmes dans le tube digestif. Maladies chroniques telles que gastrite, pancréatite, cholécystite, etc. provoquer également un inconfort. Et depuis avant la menstruation d'une femme, toutes les plaies deviennent aggravées - d'où le sentiment de nausée.

C’est une petite liste de raisons pour lesquelles des défaillances surviennent dans le corps d’une femme.

Et en plus de ceux-ci, il peut y avoir des "parasites" externes:

  • Surcharge physique
  • Intoxication alimentaire insalubre,
  • Stress sévère
  • Comme ça.

Par conséquent, il devient évident qu'il est extrêmement difficile d'identifier de manière indépendante la cause de la nausée. Et si elle livre une gêne à une fille tous les mois, elle ne peut pas se passer d'un examen médical.

Moyens pour éliminer les nausées

La nausée avant les règles est un symptôme plutôt désagréable. Et parfois, cela interfère avec la vie d'une femme et nécessite la normalisation de l'état.

Les vertiges sont gênants et, même lorsque je suis nauséeux, je ne veux rien, juste pour soulager cette tension.

Il existe des astuces simples qui peuvent aider à stabiliser la vie d’une fille avant le saignement menstruel:

  • Pour commencer, cela vaut toujours la peine de faire un test de grossesse. S'il n'est pas confirmé, passez à l'élément suivant. Si le test montre deux bandelettes, consultez un gynécologue.
  • Une semaine avant l'estimation mensuelle pour tenter de minimiser l'activité physique. Il est préférable de privilégier les activités pacifiques, telles que le yoga. Cela vous aidera également à nouer des liens d'amitié avec votre corps et votre esprit, voie principale sur la voie du bonheur.
  • Changer de régime. Enlevez le gras, salé, épicé et fumé. Il est préférable de boire de l'eau pure non gazeuse ou de la compote fraîche. Les aliments cuits à la vapeur réduisent la consommation d'aliments sucrés. De cette façon, vous ne vous débarrasserez pas seulement des nausées, mais vous corrigerez également vos formulaires. Et si vous aimez et voulez toujours manger comme ça? Ce sera formidable, car c’est une garantie de bonne santé.
  • Si absolument insupportable et la nausée avant la menstruation ne donne pas la vie - consultez un spécialiste. Il y a beaucoup de médicaments qui peuvent améliorer l'état de la fille. Et seul le médecin sait ce qui vous convient.

Prévention des vertiges

En dépit du fait que les vertiges pendant la menstruation sont provoqués par un œdème, une femme doit toujours boire beaucoup pendant cette période. Souhaitable eau non gazeuse ou jus. Ces fluides aident à maintenir l'équilibre eau-sel dans le corps.

Pendant la période prémenstruelle, il faut beaucoup marcher à l'air frais. Cela aidera à oxygéner le cerveau et à éviter les troubles circulatoires. L'effort physique dosé stimule également la production de l'hormone sérotonine, qui réduit l'effet des prostaglandines.

Si les vertiges vous tourmentent pendant les menstruations, que dira le médecin lors de la consultation. La raison peut être cachée dans l'anémie, une perte de sang importante. Ne remettez pas la visite à un spécialiste après avoir déterminé la source du problème, vous pouvez le résoudre rapidement.

Auteur de l'article: Shmelev Andrey Sergeevich

Neurologue, réflexologue, diagnosticien fonctionnel

Pin
Send
Share
Send
Send