La santé

Battement de coeur et tachycardie à la ménopause: symptômes et traitement du pouls rapide

Pin
Send
Share
Send
Send


La ménopause entraîne des changements majeurs dans le corps de la femme. Les femmes âgées de 45 à 55 ans remarquent de plus en plus la manifestation de symptômes désagréables, qui n'existaient pas auparavant. Elles se tournent souvent vers des spécialistes souffrant de tachycardie pendant la ménopause.

Problèmes cardiaques liés à la ménopause

Les palpitations pendant la ménopause peuvent vraiment augmenter, car avec le début de la ménopause, le système cardiovasculaire a une charge accrue. La diminution de l'activité ovarienne provoque des changements radicaux au niveau autonome, hormonal et endocrinien de l'organisme.

En conséquence, la quantité d'oestrogènes dans le sang diminue, l'élasticité et la résistance des vaisseaux sanguins, la régulation du métabolisme des lipides et le maintien d'un taux de cholestérol normal sont perturbés. Tous ces changements déplaisants entraînent une hypertension artérielle et la formation de plaques de cholestérol dans les vaisseaux. La production réduite d'œstrogènes affecte la circulation sanguine dans les vaisseaux: elle ralentit, provoquant une arythmie et une tachycardie.

De faibles niveaux d'œstrogènes entraînent une carence en oligo-éléments - magnésium, calcium, potassium, ce qui affecte inévitablement la réduction du myocarde. Une viscosité sanguine élevée provoque une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle, une augmentation de la fréquence cardiaque pendant la ménopause et une insuffisance cardiaque n'est pas exclue.

L'arythmie à la ménopause est le plus souvent un signe d'extinction de la fonction de reproduction, et non une maladie indépendante. Il y a une augmentation du rythme cardiaque. Pour les femmes en âge de climatère, 60 à 85 coups sont considérés comme la norme. Avec le développement de la tachycardie marquée accéléré du rythme cardiaque.

Il devient impossible de terminer la contraction et la relaxation du muscle cardiaque. De ce fait, pendant la ménopause, le cœur peut faire mal. Indépendamment suspecter le développement de la tachycardie peut être due à des symptômes de rythme cardiaque irrégulier pendant la ménopause:

  • ondulation dans les veines du cou et des tempes,
  • vertiges fréquents,
  • changement de fréquence cardiaque
  • attaques de panique injustifiées,
  • difficulté à respirer
  • sensation de chaleur au visage et à la tête,
  • tremblement des membres
  • rougeur de la peau.

La tachycardie pendant la ménopause peut provoquer des crises d'arythmie. Il est facile de le reconnaître: une sensation se fait sentir, comme si le cœur était poussé brusquement plusieurs fois de suite, il a commencé à se contracter intensément, puis à s’arrêter. Une telle attaque commence et se termine brusquement, mais exerce une forte charge sur le cœur; par conséquent, une accélération du rythme cardiaque est observée pendant une longue période. Cette condition peut provoquer un accident vasculaire cérébral, il doit donc être traité.

Quelle était la cause: ménopause ou maladie

Troubles circulatoires à la suite d'une réduction d'œstrogène - la principale cause de palpitations cardiaques pendant la ménopause. Les maladies de la glande thyroïde peuvent également provoquer le développement d'une pathologie. L'hyperthyroïdie est le plus dangereux pour le travail du cœur. La maladie s'accompagne d'une production accrue d'hormones thyroïdiennes. Ils affectent directement le travail des systèmes reproducteur, digestif et circulatoire.

L'hyperthyroïdie entraîne une diminution de la pression diastolique, une accélération du pouls et du rythme cardiaque pendant la ménopause. Les nausées, les sauts de pression artérielle, les troubles du sommeil, les sautes d'humeur, la perte de poids, la couleur jaunâtre de la peau peuvent gêner les femmes.

Pendant la ménopause, l’état de tachycardie peut être causé par un dysfonctionnement du système nerveux. L'adaptation hormonale provoque l'apathie, des sautes d'humeur inattendues, des états dépressifs. La surtension émotionnelle devient une cause fréquente de palpitations cardiaques et peut provoquer une attaque de tachycardie. Dès que la femme se calme, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes et l'état redevient normal.

Ces maladies et problèmes cardiaques à la ménopause peuvent être une conséquence du développement d'une tumeur cancéreuse des glandes surrénales.

Le déséquilibre hormonal, à l'exception de la tachycardie, se manifeste par de tels symptômes:

Les douleurs cardiaques chez les femmes surviennent souvent à la suite d'une perte de sang importante. Lorsque le traitement hormonal substitutif est prescrit, les hormones peuvent provoquer des saignements utérins abondants, ce qui affecte l’état du système cardiovasculaire, provoque des vertiges, des nausées, un assombrissement des yeux, un pouls rapide et des palpitations cardiaques.

Lorsque le corps passe à de nouvelles conditions de travail, les maladies chroniques ont tendance à s'aggraver, aggravant ainsi la condition et le bien-être de la femme.

Drogues sécuritaires

Si une femme s'inquiète d'une tachycardie lors de la ménopause, il est important de savoir avec quels médicaments vous pouvez arrêter une attaque. Si vous présentez des symptômes désagréables, vous devez prendre des médicaments pour détendre le muscle cardiaque - Valocordin, Valérian, Corvalol. Il est nécessaire de fournir un accès d'oxygène, pour cela il est nécessaire d'ouvrir la fenêtre.

Selon les experts, le traitement de la tachycardie lors de la ménopause devrait être complexe. Le médecin pendant la ménopause prescrit une cardiologie, des hormones et des sédatifs. La prise de ces médicaments permet de corriger le travail du cœur, d’éliminer l’excitabilité nerveuse et de normaliser le taux d’œstrogènes dans le sang.

Parmi les médicaments antiarythmiques utilisés, Novokinamide, Ritmonorm, Allapinin. En cas de violation de la sphère psycho-émotionnelle, des sédatifs sont prescrits. Ils permettent d’arrêter les symptômes de la ménopause, provoquant une tachycardie - nervosité, irritabilité, attaques de panique et peur, larmoiement. Il s’agit généralement de médicaments à base d’extraits de valériane et d’agripaume. Corvalol fonctionne bien avec ces manifestations. Médicaments utilisés et sédatifs sur une plante - Inoklim, Persen, Remens.

La thérapie ne se passe pas d'hormones à base d'œstrogènes:

Pour normaliser le rythme cardiaque, stabiliser la pression artérielle, renforcer les vaisseaux sanguins et augmenter leur élasticité, les bêta-bloquants sont présentés:

Il est possible d'améliorer l'état général et de normaliser le travail du système cardiovasculaire pendant la ménopause à l'aide d'herbes à base d'extraits d'hormones sexuelles féminines.

La plante femelle la plus commune est la sauge - la source d'œstrogène de phytohormone. Il maintient l'équilibre hormonal et nettoie les vaisseaux sanguins, réduit l'intensité des bouffées de chaleur et supprime la tachycardie. Vous pouvez prendre sous forme de décoctions et d'infusions - une cuillère à soupe d'herbes est versée avec un verre d'eau bouillante, maintenue dans un bain-marie ou bouillie pendant 5 minutes. Pour améliorer l'effet est mélangé avec de la chaux.

Favorablement sur le corps féminin pendant la ménopause affecter les sédatifs et les herbes - menthe, mère, aubépine, valériane. Parmi ceux-ci, vous pouvez préparer du thé et boire le soir: 1 cuillère à soupe. mélange verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer pendant une demi-heure et prendre. Avec ce thé, vous pouvez vous débarrasser de l'insomnie, des troubles du sommeil, de l'apathie et de la dépression. Du fait de la normalisation du contexte psycho-émotionnel, les problèmes liés au travail du système cardiovasculaire disparaissent également.

  • cônes de houblon et cynorrhodons à prendre dans la même quantité,
  • 4 c. À thé collecte pour 500 ml d'eau bouillante,
  • faire tremper dans un bain d'eau pendant 15 minutes, filtrer.

Prendre une infusion de 1/3 tasse une demi-heure avant les repas deux fois par jour.

Le traitement combiné de la tachycardie à la ménopause réduira les symptômes des symptômes caractéristiques de la ménopause. Suivant les recommandations des experts, il est possible de normaliser le travail du cœur, de réduire les bouffées de chaleur, de renforcer les vaisseaux sanguins et d’améliorer le flux sanguin.

Pourquoi avez-vous besoin de surveiller votre rythme cardiaque pendant la ménopause?

L’état de tout l’organisme dépend du fonctionnement du cœur. Son travail est que les muscles de ce corps soient tendus, puis se détendent. Il fournit un flux sanguin à travers tous les organes, en leur fournissant de l'oxygène et un complexe de nutriments. Lorsque le cœur se détend, il reprend des forces pour le prochain battement.

Par conséquent, lorsque le rythme cardiaque pendant la ménopause survient trop souvent, le corps n'a pas le temps de se reposer, il n'a pas le temps de fournir à tout le corps l'oxygène et les nutriments. Cela affecte l'état de l'organisme entier. Par conséquent, l'état de santé de l'homme se dégrade, ce qui aggrave son état de santé général.

Avec le point culminant, le rythme cardiaque est souvent perturbé, et une telle maladie en médecine s'appelle tachycardie.

Causes de rythme cardiaque rapide pendant la ménopause

Comme vous le savez, les hormones ont un impact significatif sur le corps humain, notamment l'oestrogène, une hormone sexuelle féminine, qui régule de nombreux processus dans le corps d'une femme magnifique.

Cette hormone affecte l'état des systèmes nerveux et cardiovasculaire, a un effet sur le coeur. En outre, l'hormone œstrogène régule l'expansion et la contraction des artères cardiaques. Et lorsque l'hormone est petite, elles commencent à se rétrécir, ce qui interfère également avec l'apport sanguin normal à tout le corps.

En plus des causes purement ménopausiques, la tachycardie a d'autres explications:

  1. Hyperactivité de la glande thyroïde.
  2. Faibles niveaux d'oxygène dans le sang.
  3. Température corporelle élevée.
  4. Parfois, le rythme cardiaque accéléré contribue à la prise de certains médicaments. Par conséquent, il est très important d’étudier les instructions avant de les prendre et de travailler de nouveau avec le médecin pour trouver une solution aux problèmes de rythme cardiaque.
  5. Abus de boissons contenant de la caféine.
  6. Les habitudes néfastes ont un effet sur la fréquence cardiaque, notamment le tabagisme
  7. Les personnes sujettes aux problèmes de rythme cardiaque sont affectées négativement par la moindre situation de stress et d'anxiété. Que dire quand le patient est soumis à un stress constant dû à certaines circonstances de la vie.

Symptômes de tachycardie avec la ménopause

En ce qui concerne les symptômes de cette maladie, dans tous les cas, ils sont identiques, quelle que soit la cause de cette maladie. Les symptômes et conditions suivants aideront à reconnaître la tachycardie:

  • Le rythme cardiaque fortement accéléré, qui se fait sentir sans aucun appareil de mesure, bouge littéralement le cœur.
  • Vertiges. Parfois, une personne peut perdre son orientation dans l'espace, son équilibre.
  • On craint que quelque chose de terrible ne se produise. Par exemple, la mort.
  • Respiration difficile, sensation de pincement à la poitrine.
  • Hypertension artérielle.
  • Parfois, il y a une sensation de chaleur dans le haut du corps, des tremblements dans les membres.

Attention! Habituellement, la tachycardie ne se produit pas d'elle-même. C'est typique même pour une personne en bonne santé après un effort physique intense ou un bouleversement émotionnel. Cependant, ces symptômes disparaissent rapidement. Si cela ne se produit pas et qu'une pression accrue est ajoutée à la fréquence cardiaque rapide, il est recommandé d'appeler une ambulance.

Comment donner les premiers secours dans l'attaque de la tachycardie?

Si vous ou votre proche avez eu une attaque de tachycardie, vous devez connaître les règles de soins que vous pouvez lui donner avant l'arrivée de l'ambulance.

  1. Le patient doit être assis sur une chaise, sur un canapé ou un canapé.
  2. Essayez d'ouvrir la fenêtre et assurez-vous que l'air circule bien. Si cela est exclu, ventilez le patient de manière intensive, même avec un morceau de papier.
  3. Ouvrez le vêtement d'extérieur, desserrez la sangle et le fermoir du soutien-gorge.
  4. Essayez de calmer le patient, ne l'amenez pas à l'attaque de panique.
  5. Assurez-vous qu'il essaie de respirer profondément et de manière uniforme.

Attention! Si vous ou votre proche avez eu une attaque de tachycardie, alors ne soyez pas un héros et ne laissez pas les choses suivre leur cours, car une ambulance appelée à temps peut même sauver la vie d'un malade.

Comment supprimer l'attaque de tachycardie avec la ménopause?

Afin de normaliser votre état pendant la ménopause, le problème doit être abordé de manière globale: associer thérapie médicamenteuse, médecine traditionnelle et apprendre à se détendre. Bien entendu, il n'est pas question d'auto-traitement, car la ménopause est une affection assez spécifique dans laquelle seul un spécialiste compétent devrait prescrire un traitement. Sinon, une femme peut se faire du mal.

Traitement médicamenteux de la tachycardie ménopausique

En ce qui concerne les médicaments pour la tachycardie ménopausique, ils ne sont prescrits que par un médecin, mais il est utile de savoir quels groupes de médicaments sont habituellement utilisés pour éliminer cette affection.

  1. Médicaments pouvant réduire les effets irritants des hormones du stress.
  2. Les sédatifs légers, qui sont encore dans la pratique médicale appelée sédatifs.
  3. Antioxydants - moyens d'améliorer l'irrigation sanguine du corps.
  4. Les vitamines aident à maintenir l'état général du corps, car pendant la ménopause, le corps est affaibli et a besoin d'un soutien supplémentaire.

Traitement non médicamenteux des palpitations cardiaques pendant la ménopause

Pour que les attaques de tachycardie ne se reproduisent pas, vous devez être capable de vous détendre, de vous détendre, de vous soulager du stress. Ce qui suit est bien adapté pour cela:

  • Pratiques respiratoires. C'est l'option la plus facile et la plus abordable pour se calmer, si vous réalisez que vous êtes sur le point de devenir nerveuse. Parfois, il faut prendre quelques respirations profondes avec l’abdomen, de sorte que le stress diminue et permette de méditer de manière sensée.
  • Yoga
  • Méditation

Pour apprendre ces techniques, vous devez participer à des formations spéciales ou à des groupes de santé spécialement créés pour les femmes ménopausées. En plus d’aider le cœur, de telles activités aideront à se sentir bien pendant la ménopause, car l’exercice n’a fait de mal à personne. En outre, une femme pourra trouver des amis parmi les participants de ce groupe ou un séminaire, faire de nouvelles connaissances intéressantes qui l’aideront à se distraire du blues, frappant généralement les femmes pendant la ménopause.

S'il n'y a aucune possibilité matérielle d'assister à des formations et à des groupes de santé, vous devez lire des ouvrages spécialisés sur la relaxation pendant la ménopause, acheter des disques sous forme de leçons vidéo ou les regarder sur Internet.

Remèdes populaires pour soulager les symptômes de la tachycardie pendant la ménopause

Il existe également des outils de médecine traditionnelle qui aident le patient à résoudre ses problèmes de rythme cardiaque. Généralement, ces outils ont également un effet sédatif. Bien sûr, la médecine traditionnelle n’est pas une médecine au sens habituel: elle n’entraînera aucun effet secondaire important, mais son utilisation doit être coordonnée avec le médecin.

Les remèdes suivants conviennent bien à la ménopause, car ils aident à réduire ses symptômes.

  1. Jus de fruits d'aubépine vous devez prendre 15-20 gouttes dans un demi-verre d'eau. Cela vous aidera à vous calmer et à ne pas revivre de manière aussi aiguë les changements hormonaux dans le corps. S'il n'y a pas de jus de fruits d'aubépine, c'est la plante séchée elle-même qui conviendra. Pour le traitement de la tachycardie, vous devez préparer une pincée d’herbe avec un verre d’eau chaude et laisser infuser deux heures, puis filtrer et prendre un tiers de tasse une demi-heure avant les repas trois fois par jour.
  2. Sauge aide à maintenir les niveaux d'oestrogène à l'état normal, aide à nettoyer les vaisseaux sanguins. Il peut être pris en décoction et sous forme d'infusion. La sauge aide à réduire les marées, leur intensité. On peut oublier un problème tel que le rythme cardiaque rapide, car la tachycardie pendant la ménopause se produit souvent sur la base des marées.
  3. Vous pouvez utiliser des herbes et sous forme de thé. Pour ce faire, prenez des proportions égales d’achillée millefeuille, de thym et de menthe, infusez de l’eau bouillante et buvez-la au lieu de thé.

Ainsi, la tachycardie avec la ménopause n'est pas rare, mais cela ne signifie pas que vous devez l'accepter. Pour ramener votre état à la normale, il y a plusieurs façons. Pour ce faire, vous devez aborder le traitement de manière globale, le coordonner avec votre médecin et être traité régulièrement.

N'oubliez pas non plus les méthodes de prévention pendant la ménopause, car le rythme cardiaque pendant la ménopause, dont le traitement est très difficile et long, et il est préférable de ne pas le porter à des niveaux critiques.

Vidéo informative sur ce sujet:

Qu'est-ce que la tachycardie cardiaque et en quoi est-ce dangereux?

La tachycardie, ou tachyarythmie, est appelée une telle perturbation du rythme cardiaque, à laquelle le rythme cardiaque (FC) est accéléré, mais leur rythme n'est pas perturbé, c’est-à-dire que les intervalles entre les battements cardiaques sont réduits, mais égaux. L’accélération la plus typique et la plus sûre de la fréquence cardiaque se produit dans tout corps en bonne santé, soumis à un stress physique ou émotionnel ou à l’influence de facteurs externes tels que le café, les boissons alcoolisées, etc. Une telle tachyarythmie est appelée physiologie ou fonctionnelle, elle a un caractère transitoire –15 minutes) et n'est pas dangereux.

Si les signes de tachycardie cardiaque chez les femmes semblent être au repos ou si le rythme cardiaque normal ne se rétablit pas pendant une longue période, il y a lieu de penser. Le risque de tachycardie cardiaque chez les femmes peut être jugé à partir de la liste des conséquences de cette maladie:

  • privation prolongée d'oxygène des organes les plus importants
  • coeur et cerveau ischémiques
  • fibrillation ventriculaire.

Il n’est pas difficile de détecter une tachycardie, car il est difficile de manquer un rythme cardiaque accéléré - supérieur à 100 battements par minute. Mais il existe d'autres signes de tachycardie cardiaque chez les femmes. И лечение подбирается с учетом этих сопутствующих симптомов тахиаритмии:

  • панических атак,
  • частых обморочных состояний, потемнения в глазах,
  • одышки, чувства удушья,
  • douleurs à la poitrine
  • lors d'une attaque - pulsations des vaisseaux cervicaux,
  • faiblesse, fatigue.

La tachyarythmie progressive, provoquant un manque permanent d'oxygène dans les tissus, peut se manifester:

  • baisse de la pression artérielle
  • dysfonctionnement de la miction (son intensité diminue),
  • cyanose (bleu) des extrémités et des lèvres,
  • peau pâle.

Ces symptômes de tachycardie cardiaque chez les femmes se manifestent en fonction du type de tachyarythmie chez différentes femmes avec une intensité différente. Mais l'accélération du rythme cardiaque apparaît comme le plus évident parmi les symptômes de la tachycardie cardiaque chez les femmes. Ces symptômes peuvent être eux-mêmes des signes de pathologies graves.

Les facteurs provocateurs du développement de la tachycardie chez les femmes diffèrent d'un groupe de patient à l'autre, en corrélation avec l'âge et d'autres caractéristiques. Souvent, le seul moyen de guérir cette pathologie est d'éliminer la cause de la tachycardie.

Jeunes femmes

Quelles peuvent être les causes de la tachycardie chez les femmes de moins de 40 ans, lorsque le niveau d’œstrogènes dans le fond hormonal du corps de la femme protège les vaisseaux des lipoprotéines? Il semblerait que la nature elle-même s’occupe de la santé des femmes, mais les plaintes de jeunes femmes au sujet de la tachycardie ne sont pas rares. Les cardiologues expliquent la situation concernant les causes neurogènes, le stress causé par:

  • charge de travail de jeunes spécialistes responsables de tâches sur le lieu de travail,
  • abus de café ou de boissons toniques
  • problèmes domestiques (en règle générale, chez les femmes de cet âge, les enfants vont à l'école et nécessitent une attention particulière, du temps et de la force de la mère),
  • Labilité congénitale du système nerveux, NDC, les patients décrivent souvent des situations dans lesquelles le son habituel d’un réveil matin devient un instigateur de l’attaque.

Chez les patients après 45 ans

Les causes de tachycardie chez les femmes après 45 ans sont associées à l’extinction de la fonction de reproduction et à des modifications hormonales. Une diminution progressive du taux d'œstrogènes entraîne des symptômes de tachycardie chez les femmes ménopausées:

  • gorge sévère ou gorge thoracique,
  • fatigue fatigue
  • essoufflement
  • attaques d'alarme et de panique,
  • sensation de pulsion cardiaque supplémentaire,
  • vertige
  • bouffées de chaleur.

Les médecins considèrent tous ces symptômes comme normaux pour les femmes dans la période précédant la ménopause et suggèrent de ne pas trop s’inquiéter, affirmant que la tachycardie et la ménopause sont des États compatibles. Dans le même temps, une diminution du taux d'œstrogènes dans le sang entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins et, par conséquent, une augmentation de la pression artérielle. Par conséquent, les causes de la tachycardie chez les femmes après 50 ans résident en général dans les maladies cardiovasculaires ou les troubles endocrinologiques déjà existants.

Sous pression normale

Si la tachycardie à la ménopause est due à un ajustement hormonal et à une diminution progressive de la pression artérielle, alors pourquoi le cœur bat-il rapidement à une pression normale? Les causes de la tachycardie chez les femmes sous pression normale peuvent être tout facteur provoquant la tachyarythmie, y compris neurogène. Le mode de vie et l'activité physique des femmes sont d'une importance considérable. Pour un rythme cardiaque normal, ces paramètres doivent être normaux:

  • Sommeil complet
  • exercice suffisant mais modéré
  • régime équilibré (pour éviter l'anémie et l'hypovitaminose).

Hypotension

Une hypotension artérielle basse (hypotension) est généralement considérée comme un état lent, ce qui ne cause pas de problèmes particuliers à une personne.

En règle générale, les femmes - l’hypotonie, s’adaptent à ces caractéristiques de leur corps et savent comment rapidement se concrétiser. Mais parfois, une chute brutale de la tension artérielle commence soudainement à s'accompagner d'une accélération du rythme cardiaque, ce qui provoque anxiété et même panique chez une femme. Les raisons de ce comportement du cœur sont compréhensibles - à cause de la léthargie de la circulation sanguine, il ressent le manque d’oxygène et essaie de le combler avec une fréquence accélérée de contractions.

Avec hypertension

Les raisons de l'accélération du pouls dans l'hypertension peuvent être différentes. L’hypertension artérielle elle-même chez la femme se développe principalement en raison d’une altération du métabolisme (régime alimentaire malsain, excès de graisse et de sel dans le régime), de la sédentarité, de maladies héréditaires.

Il est clair que les causes de la tachycardie chez les femmes de moins de 40 ans et après 50 ans sont déterminantes pour le traitement. Cela dépendra de la maladie de fond et fondamentalement différente à cet égard.

  1. En cas d'hypotension, l'objectif du traitement est d'améliorer la circulation sanguine, de rétablir une oxygénation normale (oxygénation) des organes et des tissus, de soutenir un volume sanguin normal. Dans ce cas, le traitement non pharmacologique joue un rôle important.
  2. En cas d’hypertension, il est nécessaire de surveiller en permanence la pression artérielle afin de prévenir les crises hypertensives, accompagnées d’une augmentation du rythme cardiaque. Elle nécessite une sélection rigoureuse d’antihypertenseurs à action combinée, par exemple des antagonistes des canaux calciques lents et un inhibiteur de l’ECA.

Les rendez-vous et le choix des mesures thérapeutiques doivent être confiés à la compétence du médecin.

Caractéristiques de la manifestation et du traitement à la ménopause

Le plus grand nombre de questions pour clarifier les causes des tachyarythmies chez les femmes provoque une tachycardie pendant la ménopause. Les symptômes et le traitement au cours de cette période sont en fait différents des symptômes ordinaires et des schémas thérapeutiques.

En raison de la diminution des taux d'œstrogènes, le corps de la femme perd sa défense naturelle contre les dépôts de cholestérol et risque de développer une hypertension. Tout cela dans le contexte d'un état émotionnel instable conduit:

  • aux sautes d'humeur,
  • rougeur du visage
  • rougeur du visage dans les situations les plus inappropriées

ce qui rend une femme encore plus inquiète. Le sentiment que les autres comprennent les changements qui se produisent dans son corps conduit souvent une femme à un état dépressif, ce qui contribue également au renforcement des causes neurologiques de la tachycardie.

Que faire

Quand une femme a la tachycardie avec la ménopause, que faire, comment ne pas demander conseil au médecin? De plus, afin de choisir un traitement adéquat, il peut être nécessaire de consulter non seulement un thérapeute, mais également un gynécologue et un endocrinologue (de nombreuses femmes manifestent au cours de cette période des problèmes de thyroïde). Cela signifie que la tachycardie pour le traitement de la ménopause nécessite un complexe - du traitement hormonal substitutif aux préparations à base d'iode, mais les médecins doivent décider quoi prendre exactement.

Augmentation du rythme cardiaque pendant la grossesse

Occurrence fréquente et tachycardie chez les femmes portant un enfant. Ses causes sont également principalement associées à un ajustement hormonal - pendant la grossesse, le niveau de progestérone augmente, entraînant une accélération du rythme cardiaque. Le tableau clinique est aggravé par des conditions pathologiques:

  • anémie, hypovitaminose,
  • déshydratation causée par des manifestations de toxicose,
  • en surpoids
  • mauvaises habitudes (tabagisme, alcool),
  • ainsi que l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs (par exemple, des gouttes pour le nez) et d'autres raisons.

Laisser de côté la tachycardie chez les femmes est dangereux, en particulier pour la santé du futur bébé. Il est donc nécessaire de parler de l'état de votre médecin et de vous faire examiner.

Pin
Send
Share
Send
Send