La santé

Comment l'adénomyose et la grossesse se combinent-elles? Quelles sont les chances de conception et de rétroaction des femmes?

Pin
Send
Share
Send
Send


La prolifération pathologique des tissus dans les organes reproducteurs est un phénomène courant qui touche près de 30% des patients. Parallèlement, presque tous ces processus peuvent avoir un impact négatif sur la probabilité de survenue et de la réussite de la grossesse. Comment cet adénomyose et cette grossesse sont-ils décrits dans cet article?

Grossesse avec diagnostic

L'adénomyose est un processus de prolifération pathologique des tissus de l'endomètre lorsque ses cellules se divisent de manière excessive. Et c’est précisément à l’endomètre que l’embryon s’attache au début de la conception. Ainsi, il est clair que cette maladie affecte la probabilité de grossesse et de procréation.

Est-ce possible?

Une grossesse avec adénomyose de l'utérus est possible, mais la probabilité de sa survenue est assez faible. Elle diminue en fonction du degré de développement de la maladie et, lorsqu'elle reste pratiquement inchangée aux premier et deuxième stades, même l'infertilité peut être diagnostiquée aux troisième et quatrième en raison de la grande superficie des lésions. Cependant, le diagnostic d'infertilité est fait assez rarement - seulement 30 à 40% des cas.

Cependant, cela dépend beaucoup de l'âge du patient. Les médecins ont identifié le schéma suivant:

  • L'adénomyose et la grossesse après 40 ans ne se produisent presque jamais ensemble. A cet âge, la probabilité de conception est la plus basse. C'est moins de 50%
  • Plus le patient est jeune, plus la probabilité de conception avec un tel diagnostic est élevée,
  • Avec ce diagnostic, après 35 ans de grossesse, il n’ya presque jamais d’hormonothérapie ni de traitement approprié,
  • Chez les adolescents atteints de cette pathologie, la probabilité de conception est également très faible.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose utérine? Dans la plupart des cas, plus ou moins de chances de réussir. Cependant, pourquoi cela ne vaut pas la peine de faire cela sera discuté ci-dessous.

Les conséquences d'une fausse couche et d'un avortement

L'adénomyose se développe à la suite d'un déséquilibre hormonal. La grossesse est le stress hormonal le plus puissant pour le corps et son interruption, quelles que soient les raisons qui l'ont provoquée, est encore plus grande. Par conséquent, si la conception a eu lieu avec ce diagnostic, l'enfant doit être sauvé. Dans ce cas, une fausse couche ou un avortement entraînera la plus forte récidive de la maladie ou accélérera son développement à la suite d'un saut hormonal.

Dans le même temps, il est important de se rappeler qu'avec ce diagnostic, il est extrêmement difficile de maintenir une grossesse, car il augmente considérablement la probabilité d'interruption spontanée.

Conséquences de la maladie pendant la grossesse

L'adénomyose de l'utérus et la grossesse ne s'emboîtent pas, car la probabilité même de concevoir est réduite. Et même s’il est arrivé, le risque de fausse couche et le développement de diverses pathologies dangereuses pour le fœtus et pour la future mère sont très élevés tout au long de la grossesse. Encore plus compliqué par le fait qu'avec un tel diagnostic, il est extrêmement important de porter l'enfant, car l'avortement et la fausse couche ne feront qu'aggraver de manière significative la condition de la femme, comme mentionné ci-dessus.

Pourquoi ne devriez-vous pas tomber enceinte avec ce diagnostic?

  1. Une forte probabilité d'avortement manqué est présente à tous les stades de la gestation,
  2. Aux premier et deuxième trimestres, la probabilité de fausse couche est élevée,
  3. L'approvisionnement en sang au placenta est altéré.
  4. Le plus souvent, il y a placenta praevia anormal,
  5. Parfois, un enfant est diagnostiqué avec une privation d'oxygène,
  6. Un tel diagnostic est une indication potentielle de césarienne, car un accouchement vaginal peut causer des lésions cervicales,
  7. Il peut y avoir un risque important et difficile d'arrêter les saignements après l'accouchement,
  8. Hypertonicité forte et constante de l'utérus.

Pour toutes ces raisons, la grossesse dans cette période est extrêmement indésirable. De plus, avec ce diagnostic, le corps n'a pas besoin de changements ni de fluctuations hormonaux supplémentaires. Mais si la fécondation a eu lieu, les médecins prescrivent une thérapie pour préserver le fœtus et mener à bien la grossesse.

Grossesse après traitement

Une maladie guérie n'influence pas négativement la probabilité de grossesse. Si le traitement a été effectué correctement, que l'infection ne s'est pas jointe et que le processus d'adhérence ne s'est pas développé, la conception ultérieure se produira avec la même probabilité que si la maladie n'avait pas été dans l'histoire.

  • Les femmes en âge de procréer plus ou moins moyen tombent enceintes rapidement et sans aucun problème,
  • Les femmes plus âgées en âge de procréer peuvent aussi avoir des enfants, mais elles ont parfois besoin d'un traitement préparatoire,
  • Les femmes de plus de 40 à 45 ans ont besoin d'un traitement préparatoire et de soutien pour que la conception et la gestation se déroulent en toute sécurité.

Dans tous les cas, lors de la planification d'un enfant après une telle maladie, il est nécessaire de consulter un médecin pour consultation.

Comment tomber enceinte avec l'adénomyose? Cela n’est pas nécessaire, puisqu’une telle grossesse, sans traitement de soutien supplémentaire, se termine rarement de manière sûre. Les dangers pouvant exister dans ce cas sont décrits ci-dessous. Par conséquent, vous devez d'abord guérir la maladie elle-même. Comment le faire?

Le traitement est effectué par des méthodes médicales ou chirurgicales. Lors d'une intervention chirurgicale, la cautérisation des centres de croissance tissulaire est réalisée à l'aide d'un courant, d'azote ou d'un laser à l'aide d'un laparoscope. Un autre type de chirurgie n’est utilisé qu’avec un fort développement de la maladie et seulement chez les femmes qui ont déjà accouché. C'est le curetage de l'endomètre.

Le traitement médicamenteux de cette maladie est effectué par des médicaments hormonaux, car il est hormono-dépendant. Les médicaments prescrits de progestérone, tels que Vizanna, Duphaston, utilisés sur un schéma individuel. Parfois, des contraceptifs oraux combinés sont prescrits, un comprimé par jour pendant trois à six mois.

Une autre option est la thérapie par agoniste de la gonadolibérine. Cela signifie Zoladex, Buserelin. Ils sont prescrits sous forme de pilules par jour ou une injection par mois pendant six mois maximum.

Thérapie pour sauver la grossesse

Le plus souvent, les femmes atteintes d'adénomyose présentent un déficit en progestérone important. Il s’agit d’une des hormones sexuelles féminines qui, entre autres choses, affecte la contractilité de l’utérus et l’augmente. C'est la capacité contractile élevée de l'utérus qui conduit à la formation d'hypertonus, ce qui entraîne une probabilité élevée de fausse couche.

L'objectif principal de ce traitement d'entretien est de préserver la grossesse et de réduire le risque de fausse couche. Pour cela, il faut juste abaisser l'hypertonus de l'utérus. Cela se fait en augmentant le contenu de progestérone dans le sang. Pour cela, des médicaments sont prescrits aux patients:

  • Urozhestan est pris à raison de 200 à 100 mg par jour. Il est recommandé de diviser la posologie quotidienne en deux doses et de boire le médicament le matin et le soir.
  • Duphaston est pris 2 à 3 fois par jour, avec une dose unique de 5 à 10 mg et de 20 à 30 mg par jour. Il faut accepter selon un schéma individuel,
  • Vizanna - médicament progestatif, bu un comprimé par jour.

En fonction de la durée de la grossesse, la posologie du médicament peut être ajustée par le médecin. Le médecin doit donc le prescrire de manière stricte. L'automédication dans ce cas est inacceptable car elle peut menacer la mère et l'enfant.

Essence de pathologie

Les causes de cette maladie peuvent être des troubles hormonaux, une prédisposition génétique ou des lésions de l’utérus causées par des opérations ou des avortements.

Dans la plupart des cas, l'adénomyose ne se manifeste pas et n'est détectée que lorsqu'elle est examinée par un gynécologue ou après l'échographie.

Parfois, la pathologie se manifeste par des douleurs dans le bas-ventre avant la menstruation et pendant les rapports sexuels, ainsi que par des sécrétions excessivement abondantes pendant la menstruation.

Découvrez d'autres symptômes de l'adénomyose ici.

Cette maladie peut affecter non seulement la région génitale, mais également se propager à d'autres organes à proximité..

Malheureusement, l'adénomyose est la cause la plus courante d'infertilité féminine.

Est-il possible de tomber enceinte?

La maladie des ovaires polykystiques est une maladie dans laquelle l'ovulation ne se produit pas en raison de la présence de multiples kystes folliculaires dans chaque ovaire qui ne parviennent pas à maturité au niveau de la dominante.

L'une des causes présumées de cette maladie est considérée comme un trouble hormonal dans l'organisme, à savoir une augmentation du taux d'hormones mâles dans le corps de la femme..

En outre, la prédisposition héréditaire peut également affecter le développement de polykystiques. Cette maladie est l’une des premières causes d’infertilité chez les femmes en âge de procréer.

Les ovaires polykystiques sont traités de différentes manières.

Si la patiente ne planifie pas sa prochaine grossesse, le traitement devra être instauré avec des contraceptifs oraux, dont l’action visera à réduire le contenu en hormones mâles (androgènes, progestérone) dans le corps de la femme.

Le résultat d'un traitement efficace peut être la normalisation du cycle menstruel, l'apparition de l'ovulation et, par la suite, la grossesse tant attendue.

Si cette méthode de traitement a échoué, une intervention chirurgicale sera nécessaire.. Il est nécessaire de réséquer les ovaires, ce qui peut être fait de manière ouverte ou laparoscopique.

Après cette opération, la probabilité de grossesse augmente à 65%..

Cependant, si des résultats négatifs apparaissent dans les 6 mois suivant la chirurgie, un examen doit être effectué pour identifier les autres causes d'infertilité.

La conception est-elle dangereuse?

Plus de 70% des femmes atteintes d'adénomyose ne peuvent pas devenir enceintes..

Cela est entravé par de nombreuses raisons, par exemple l'une d'entre elles: la présence de cellules étrangères dans l'utérus provoque une contraction plus fréquente de l'utérus, rejetant ainsi l'embryon.

De plus, la perméabilité des trompes de Fallope est réduite, ce qui empêche la fécondation de l'œuf.

Même si cela se produit, la grossesse ne peut pas se dérouler normalement et sans complications. Un tel diagnostic pendant la grossesse implique des visites régulières à la clinique prénatale et une surveillance constante par le médecin traitant.

Il est nécessaire de surveiller l'état de l'utérus, du placenta et du fœtus à différents moments..

Au début de la grossesse, il est nécessaire de surveiller le développement du placenta, responsable du métabolisme et contrôlant de nombreux processus.

Dans le même temps, un soutien hormonal et une surveillance étroite du placenta sont importants pour les femmes.. Au deuxième trimestre, vous pouvez ressentir une douleur, qui doit également être surveillée et surveillée.

En outre, ils diagnostiquent souvent une présentation inappropriée du fœtus. Par conséquent, dans la plupart des cas, une césarienne est prescrite pour l'accouchement.

Comment cela affecte-t-il le cours de la grossesse?

Avec élémentaire et simple formes d'adénomyose, la grossesse se déroule sans problème, et parfois une femme peut même ne pas être au courant de la présence de la maladie.

Mais avec des formes plus graves de pathologie, un certain nombre de facteurs empêchent une grossesse.

Un des problèmes principaux à la conception peut être une violation du cycle chez une femme.

Des règles irrégulières rendent difficile la détermination de la date de l'ovulation. Par conséquent, dans ces cas, les femmes sont obligées de recourir à des tests spéciaux ou à des indicateurs de température.

Il existe également un obstacle tel que des adhérences qui empêchent le sperme de pénétrer à travers les tubes..

Pour éliminer ce problème, vous pouvez effectuer une opération spéciale pour éliminer les adhérences dans l'utérus.

Cependant, cette opération ne donne pas de résultat à long terme, il est donc nécessaire d’agir immédiatement - la maladie peut reprendre à tout moment.

Comme mentionné ci-dessus, l'hormonothérapie est très efficace pour maintenir la grossesse. Cependant, dans les cas plus graves, il est possible d'augmenter le tonus de l'utérus, ce qui peut entraîner une fausse couche.

Pour prévenir de telles complications, vous devriez consulter votre médecin à l’avance et planifier une grossesse..

Le médecin vous aidera à vous prescrire à l'avance le traitement approprié, à savoir la préparation de l'utérus en vue de la grossesse et le bon déroulement de la grossesse.

Il faut se rappeler que, dans les formes bénignes de pathologie, l'adénomyose n'est pas une contre-indication ni un obstacle à la grossesse..

Avec une conception réussie, une grossesse et un accouchement, l'adénomyose peut même reculer. La chose principale - le temps de diagnostiquer la maladie et de commencer le traitement.

Parfois, après la naissance, l'adénomyose peut disparaître complètement..

Cela s'explique par le fait que la grossesse est une sorte de ménopause, au cours de laquelle les cellules de l'endomètre cessent de croître, ce qui signifie qu'une femme peut se débarrasser de la pathologie.

FIV avec la maladie

Dans la plupart des cas, l'examen des femmes souffrant d'infertilité diagnostiqué maladie de l'adénomyose.

Le plus souvent, la maladie n'est pas la seule cause d'infertilité, mais la probabilité d'une grossesse réussie est réduite.

Les médecins peuvent recommander la FIV - Fécondation in vitro. Mais pour le succès de cette procédure, il est nécessaire de procéder à un traitement approprié et de remettre le corps en ordre.

La FIV est généralement recommandée dans les cas où d'autres traitements et fécondations ont été rendus inutiles.

Un résultat de FIV positif pour cette pathologie est de 40 à 60%. Cet indicateur est très élevé, alors ne désespérez pas, mais continuez d'essayer de concevoir un enfant et un traitement.

Les indications de FIV pour adénomyose comprennent les suivantes:

  • manque de résultats de tous les traitements précédents,
  • adhérences dans la région pelvienne, ce qui peut être très dangereux pour d'autres organes,
  • absence d'ovulation, associée à des troubles hormonaux et à une augmentation du contenu en prolactine,
  • troubles de l'immunité pouvant entraîner la mort des spermatozoïdes et l'impossibilité de fixer l'embryon à la paroi de l'utérus.

Pour réussir une procédure de FIV, une femme doit préparer son corps et suivre un traitement approprié..

Avec l'aide du traitement, vous devez restaurer les hormones et augmenter la perméabilité des trompes de Fallope.

La FIV ne peut être prescrite qu'après un traitement hormonal.

Mesures de diagnostic

L'échographie est l'une des méthodes les plus efficaces pour détecter l'adénomyose..

Pour un diagnostic plus précis, vous devez être examiné par un gynécologue.

Cette procédure consiste généralement à examiner les organes génitaux à l'aide de miroirs, à prélever des frottis et à examiner le col de l'utérus à l'aide de loupes spéciales.

De plus, vous devez passer une série de tests pouvant être nécessaires à une éventuelle intervention chirurgicale.

Méthodes de traitement

Si vous souhaitez tomber enceinte, il est préférable de passer un examen chez un spécialiste.

Si vous trouvez une pathologie avec la conception de l'enfant devrait être retardée.

L'évolution de la maladie est imprévisible et une grossesse possible peut avoir diverses conséquences désagréables..

Après la fin du traitement, il vaut la peine d'attendre plusieurs mois et ensuite seulement commencer à concevoir. La maladie peut reculer et se manifester avec une nouvelle force.

Dans le même temps, il est possible de prescrire une hormonothérapie ou un traitement médicamenteux contre l'inflammation..

La plus grande menace d'interruption de grossesse peut survenir au cours du premier trimestre, le reste de la grossesse dépendant du succès de la période.

Peut-il y avoir infertilité?

Habituellement, la cause de l'infertilité n'est peut-être pas la maladie elle-même, mais les pathologies qui se développent sur son sol et, ensemble, peuvent mener à la stérilité.

Il est particulièrement fréquent chez les femmes atteintes de pathologies avancées, qui doivent être traitées immédiatement..

Un moyen de résoudre ce problème est la chirurgie, grâce à laquelle de nombreuses femmes peuvent devenir enceintes.

Description générale de la pathologie

L'adénomyose est une maladie à caractère bénin caractérisée par la germination de la couche interne de l'utérus (endomètre) dans l'épaisseur de cet organe. C'est l'une des variétés de l'endométriose.

En cas d'adénomyose, l'endomètre ne pénètre que dans la couche médiane de l'utérus, sans impliquer d'autres organes dans le processus pathologique à proximité. En raison des changements qui se produisent, la taille de l'utérus augmente alors que ses fonctionnalités sont altérées.

La maladie est assez courante: elle est diagnostiquée dans 8 à 45% des cas. Une telle montée en puissance des indicateurs s'explique par l'évolution fréquente et asymptomatique du processus pathologique. Une caractéristique de la pathologie est son évolution asymptomatique et une tendance à la rechute.

La plupart des autres adénomyoses sont des femmes âgées de 30 à 45 ans, mais les premiers symptômes d’une telle déviation peuvent se manifester même à l’adolescence.

Cette maladie provoque souvent la stérilité chez les femmes. L'adénomyose et la grossesse sont généralement des conditions incompatibles. Тем не менее, иногда зачатие при таком диагнозе происходит, но в данном случае присутствует высокий риск самопроизвольного аборта.

Причины патологического процесса

L'adénomyose est une maladie dont le mécanisme de développement et les facteurs de risque ne sont pas clairement définis. L’opinion la plus commune est que ce processus pathologique se développe sous l’influence de changements hormonaux associés à des troubles du système hypothalamo-hypophyso-ovarien.

Les raisons pouvant causer le développement de l'adénomyose sont les suivantes:

  • chirurgie dans la région de l'utérus,
  • troubles génétiques
  • puberté précoce ou tardive,
  • stress
  • exercice lourd
  • exposition prolongée et fréquente au soleil ou aux rayons ultraviolets, ce qui est particulièrement important pour les femmes de moins de 30 ans,
  • avortement plus tôt
  • manque de vie sexuelle
  • maladies allergiques
  • l'obésité
  • avoir de mauvaises habitudes
  • l'hypertension,
  • une histoire d'accouchement difficile, césarienne,
  • pathologie thyroïdienne,
  • utilisation prolongée de contraceptifs oraux
  • mode de vie sédentaire
  • immunité réduite
  • hypothermie
  • débuts sexuels trop tôt
  • effets néfastes sur le corps de facteurs environnementaux
  • maladies du tractus gastro-intestinal,
  • utilisation prolongée de spirales utérines pour se protéger contre les grossesses non désirées.

Les maladies de nature inflammatoire et infectieuse, qui s'étendent aux organes du système reproducteur, peuvent également provoquer le développement d'une adénomyose.

Les médecins indiquent que l'adénomyose est causée par un facteur hormonal: la pathologie se développe chez les femmes en âge de procréer et disparaît après le début de la ménopause, avec l'extinction des fonctions sexuelles et l'activité hormonale du corps.

Symptômes de l'adénomyose

La maladie pendant longtemps peut être asymptomatique, elle est donc habituellement détectée à un stade avancé.

Les symptômes de la pathologie devraient inclure ce qui suit:

  • violation du cycle menstruel,
  • une menstruation longue, lourde et douloureuse, qui dure 7 jours ou plus,
  • les caillots de sang menstruels sont visibles,
  • saignements utérins intermenstruels,
  • saignements, apparaissant quelques jours avant le début des règles,
  • faiblesse générale
  • somnolence
  • vertige
  • évanouissements et évanouissements
  • troubles du sommeil
  • douleur dans le bas de l'abdomen pouvant aller jusqu'à la fourche ou à l'aine,
  • douleur pendant les rapports sexuels, qui devient plus prononcée quelques jours avant le début de la menstruation.

Chez la femme enceinte, l'adénomyose se manifeste par des douleurs dans le bas de l'abdomen, qui sont aggravées par l'effort physique, la libération de sang ou de liquide clair à partir du tractus génital.

Si une femme souffrant d'adénomyose peut tomber enceinte, elle fait une fausse couche habituelle.

Les symptômes de la maladie dépendent de la prévalence du processus pathologique. Selon la profondeur de pénétration des cellules de l'endomètre, on distingue quatre niveaux de la maladie. C'est:

  1. Le premier degré auquel une couche sous-muqueuse de l'utérus est affectée.
  2. La seconde. Dans ce cas, le processus pathologique ne s'étend pas plus de la moitié de la profondeur de la couche musculaire de l'utérus.
  3. Troisième. La majeure partie de la couche musculaire d'un organe subit des modifications pathologiques.
  4. Quatrième Toute la couche musculaire est affectée.

Le premier degré de l'adénomyose est généralement asymptomatique. Aux deuxième et troisième degrés, un tableau clinique léger peut apparaître. Le quatrième degré de l'adénomyose est le stade auquel les manifestations de la pathologie s'expriment très clairement.

Danger d'adénomyose pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l'adénomyose est particulièrement dangereuse, car la pathologie devient généralement la cause de l'avortement spontané. Les autres complications possibles sont les suivantes:

  • travail prématuré,
  • saignement interne
  • décollement placentaire,
  • insuffisance pondérale et croissance fœtale.

L'adénomyose à divers degrés affecte la grossesse de différentes manières. Les moins dangereux sont les première et deuxième étapes, les plus difficiles - les troisième et quatrième.

L'adénomyose est la plus dangereuse dans les premiers mois suivant le début de la grossesse.

Méthodes de diagnostic

L'adénomyose est détectée à l'aide de telles mesures diagnostiques:

  • prise d'histoire,
  • examen gynécologique
  • échographie des organes pelviens,
  • évaluation du niveau d'hormones individuelles dans le sang (progestérone, œstrogène, lutéinisante),
  • laparoscopie.

Lorsque la grossesse n’est pas pratiquée, des mesures diagnostiques telles que la radiographie ou l’hystéroscopie.

En fonction des résultats des mesures de diagnostic, le spécialiste évalue l’état de la femme et prescrit un traitement.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement des maladies vise à empêcher la propagation des foyers pathologiques, en éliminant le risque d'interruption de grossesse. La tâche de la thérapie est d'éliminer le risque d'avortement. Les médicaments ne sont utilisés que sur ordonnance.

Dans ce cas, les médicaments suivants sont prescrits:

  • antispasmodiques (antispasmodiques),
  • les sédatifs (calme),
  • Moyens pour améliorer les processus métaboliques (glycine).

Le plus souvent, les femmes qui souffrent d'adénomyose, après l'hormone d'accouchement, changent, ce qui contribue à la réduction des foyers pathologiques. Si cela ne se produit pas, après l'accouchement, un traitement conservateur ou une intervention chirurgicale est prescrit.

Après l’accouchement, une femme peut se voir attribuer:

  • Médicaments hormonaux du groupe progestatif (Utrozhestan, Farlutar, Vizanna). Ces médicaments contribuent à créer les conditions nécessaires à l’implantation d’un ovule fécondé, empêchant ainsi les modifications de l’endomètre.
  • Médicaments hormonaux androgènes (Danazol). Le médicament réduit les foyers d'adénomyose à mesure que l'endomètre s'amincit.
  • Contraceptifs oraux (Janine, Silhouette, Clayra, Yarin). Le but de ces médicaments est de prévenir le risque de croissance tissulaire pathologique.
  • Remèdes à base de plantes à action non hormonale (cyclodinone). Les médicaments éliminent les déséquilibres hormonaux, ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Nimesil, Ketoprofen). Ces médicaments ont un effet analgésique, inhibent le processus inflammatoire, rendent le flux menstruel moins abondant.
  • Médicaments immunomodulateurs (Wobenzym). Ces médicaments non seulement augmentent l'immunité, mais réduisent également la gravité des effets secondaires causés par les médicaments hormonaux.

Remèdes populaires

Aussi pour le traitement de l'adénomyose après l'accouchement peut être utilisé des moyens de la médecine traditionnelle. Cela ne peut être fait qu'après avoir consulté un médecin. Les recettes fréquemment utilisées sont les suivantes:

  • Bouillon à base de millefeuille. Pour le préparer, vous devez prendre une cuillère à soupe de matière première hachée et verser 200 ml d’eau bouillante. L'outil doit être perfusé pendant une heure, il est pris sur la troisième partie du verre trois fois par jour. Ce remède à base de plantes a un effet anti-inflammatoire et bactéricide, améliore la contraction utérine.
  • Décoction d'ortie. Pour le préparer, vous devez prendre 2 cuillères à soupe d'herbes fraîches ou sèches, verser un verre d'eau bouillante et laisser le liquide infuser pendant 40 minutes. Le montant des fonds qui en résulte doit être divisé en plusieurs parties et consommé pendant la journée.
  • Mélange à base de plantes. Il comprend des bourgeons de bouleau et de peuplier, de baies de genièvre, de feuilles de plantain, de calamus et de tansy. Tous ces composants doivent être mélangés à parts égales, puis prenez une cuillerée à thé du mélange et versez 200 ml d'eau bouillante. L'outil doit être perfusé pendant une heure. Filtrer le liquide et prendre 3-4 ml de 50 ml par jour.
  • Décoction d'herbe séchée bore utérus. Vous devez prendre une cuillère à soupe du composant principal et verser 200 ml d’eau bouillante, laissez-le infuser pendant 15 minutes. Prenez quelques cuillères à soupe du bouillon obtenu pendant une heure avant les repas.
  • Compresse avec l'argile bleue. L'argile doit être diluée avec de l'eau tiède pour obtenir une consistance de crème épaisse. La composition est chauffée au bain-marie puis appliquée sur le bas-ventre. Appliquez une couche de film alimentaire sur le dessus. Restez sous la couverture pendant 2 heures, puis rincez les restes de la masse d'argile à l'eau tiède.

Il convient de garder à l’esprit que, en présence de médicaments destinés à l’allaitement maternel (y compris ceux préparés indépendamment selon des recettes populaires), ils doivent être pris avec prudence et uniquement sous contrôle médical. Cela est dû au fait que les ingrédients actifs peuvent pénétrer dans le lait maternel.

Physiothérapie

Une autre méthode de traitement de l'adénomyose chez la femme est la physiothérapie. Avec cette maladie efficace:

  • thérapie magnétique
  • balnéothérapie,
  • traitement au laser
  • massage, y compris les ventouses,
  • la réflexologie,
  • irradiation ultraviolette.

Le traitement de l'adénomyose pendant la grossesse et après l'accouchement doit être effectué sous la surveillance d'un médecin.

Pronostic et mesures préventives

Avec la bonne approche pour le traitement de l'adénomyose pendant la grossesse a un pronostic favorable.

Pour prévenir le développement du processus pathologique avant la grossesse, vous devez suivre ces règles:

  • rendre régulièrement visite au gynécologue: non seulement lorsque les symptômes caractéristiques apparaissent, mais aussi à titre prophylactique,
  • n'abusez pas des bains de soleil et des excursions au solarium,
  • éviter les situations stressantes
  • perdre du poids
  • choisir les bonnes méthodes contraceptives pour éviter les avortements,
  • observer le régime de travail et de repos,
  • ne prenez des contraceptifs hormonaux qu'après avoir consulté un médecin.

L'adénomyose pendant la grossesse est un phénomène rare, car la pathologie elle-même élimine dans la plupart des cas le risque de conception. Mais dans certains cas, une grossesse survient même dans ces conditions. Pour éviter l'avortement spontané sur ce fond, vous devez immédiatement consulter un médecin et commencer un traitement.

Adénomyose et grossesse - caractéristiques du cours, pronostic et autres caractéristiques + critiques

L'article se trouve dans la sous-section Endométriose (qui fait partie de la section Maladies).

La fonction de reproduction d'une femme dépend de nombreux facteurs. La grossesse peut être une tâche ardue si la production d'une hormone est altérée dans le corps. À l’heure actuelle, la pathologie endocrinienne se manifeste souvent par une forme d’endométriose (utérine) interne - adénomyose.

Qu'est-ce que l'adénomyose?

L'adénomyose est une pathologie caractérisée par une prolifération de la couche interne de l'utérus au-delà.

Des sections de la membrane muqueuse, qui subissent des changements cycliques sous l'action des hormones sexuelles, commencent à se former dans la couche musculaire de l'organe.

En conséquence, les foyers hémorragiques de l'endomètre s'agrandissent dans la paroi utérine et un processus inflammatoire chronique se développe.

Les foyers de cette inflammation chronique affectent la fonction de l'utérus en tant qu'organe destiné à porter un enfant. La couche musculaire peut subir des modifications importantes: amincissement, restructuration dystrophique, entraînant une perturbation de la fonction contractile de l'organe. Si la maladie survient pendant la grossesse, la probabilité de menace d'y mettre fin est forte.

L'adénomyose est assez fréquente chez les femmes atteintes de stérilité. La maladie est un indicateur d’une insuffisance hormonale dans le corps d’une femme. Cet échec entraîne des problèmes d'infertilité et de procréation.

Causes de la maladie

De manière fiable, les causes de la localisation atypique des sites muqueux ne sont pas encore connues. Cependant, il est bien établi que les patients atteints d'adénomyose présentent des troubles immunitaires et hormonaux.

Les conditions préalables au développement de la pathologie sont les facteurs suivants:

  • prédisposition génétique
  • histoire de naissance compliquée
  • avortement ou gratter l'utérus pour d'autres raisons. Dans ces cas, une insertion purement mécanique de parties de la muqueuse utérine dans la couche musculaire est possible.
  • port à long terme de dispositifs intra-utérins,
  • l'obésité ou d'autres maladies hormonales et métaboliques,
  • contraceptifs oraux non contrôlés,
  • stress et régime alimentaire malsain qui aggravent les troubles hormonaux.

Manifestations de pathologie chez la femme enceinte

Avant le début de la fécondation, l'adénomyose se manifeste par une douleur pendant la menstruation, une menstruation abondante et un écoulement amincissant entre eux, ce qui peut être confondu avec des signes d'inflammation. Cependant, lors de la grossesse, le corps subit une altération hormonale puissante.

La membrane muqueuse de l'utérus à l'époque cesse de subir des changements cycliques - il y a une régression de la maladie. Comme il n’ya pas de lésions hémorragiques dans l’utérus pendant la grossesse, elles sont, pour ainsi dire, sous une forme conservée, elles ne révèlent aucune manifestation spécifique pendant la gestation au cours de l’adénomyose.

Un seul groupe de signes de pathologie peut être associé à une utilisation insuffisante de la couche musculaire de l'utérus et à un déficit en progestérone.

La combinaison de ces facteurs détermine les symptômes de la menace d'avortement:

  • douleurs abdominales basses, aggravées le soir ou après l'effort,
  • augmentation du tonus utérin, il devient "dur" au toucher,
  • écoulement pathologique des voies génitales (taches sanglantes ou eau liquide claire).

Compatibilité de l'adénomyose et de la grossesse

Une femme souffrant d'adénomyose est difficile à tomber enceinte. Selon les statistiques, jusqu'à 80% des patientes atteintes de cette maladie ne peuvent pas devenir enceintes pendant une longue période. L'impossibilité de fécondation et d'implantation ultérieure de l'embryon, ainsi que l'adénomyose, sont associées à des déséquilibres hormonaux.

Si la fécondation a eu lieu, la patiente fait l'objet d'une attention particulière de la part des obstétriciens en raison du risque élevé d'avortement. Le risque accru persiste jusqu'à la formation du placenta, principale source d'hormones pendant la grossesse. Par conséquent, aux premiers stades (au cours du premier trimestre), un traitement hormonal (par exemple, Duphaston) est prescrit aux patients atteints d’adénomyose.

Après 14 semaines, le risque d’arrêt de la grossesse est réduit. Cependant, la femme est sous observation car les parois de l'utérus touchées par l'adénomyose perdent leur élasticité. Avec la croissance du fœtus, un étirement progressif des parois de l’utérus peut être accompagné de douleurs tiraillantes dans le bas de l’abdomen.

Une autre caractéristique de la grossesse dans l'adénomyose est les adhérences et les nœuds dans l'utérus (avec adénomyose nodulaire). En cas de processus d'adhésion prononcé, le fœtus en croissance peut rencontrer des difficultés et adopter une position forcée.

La forme diffuse de la pathologie est caractérisée par des modifications plus ou moins uniformes de la paroi utérine. Avec des modifications dystrophiques prononcées de la paroi utérine pendant la grossesse, une insuffisance placentaire se développe souvent, conduisant à une hypoxie fœtale et à un retard du développement physique et mental.

La forme focale de la pathologie est dangereuse dans les cas où le placenta est attaché dans la zone touchée. Ceci est lourd avec le développement de l'une des pathologies les plus difficiles de la grossesse - le décollement placentaire.

Diagnostics

Le diagnostic d'adénomyose chez une femme enceinte est établi sur la base de:

  1. Enquête. La patiente se plaint généralement de menstruations douloureuses et prolongées avant la grossesse. Ainsi que sur l'écoulement brun-brun éclaircissant quelques jours avant le début de la menstruation et dans les deux à quatre jours suivant le saignement cyclique.
  2. Inspection. Lorsque l'examen vaginal de l'utérus est déterminé plus grand qu'il n'est nécessaire pour cette période de grossesse. Lorsque la forme focale peut être déterminée tubérosité. La palpation de l'utérus est souvent douloureuse ou du moins inconfortable.
  3. Examen d'échographie. La discordance entre la taille de l'utérus et la durée de la grossesse, l'augmentation de l'échogénicité ou la raréfaction du tissu musculaire dans les lésions localisées est déterminée.

Le traitement de l'adénomyose pendant la grossesse vise à résoudre les problèmes suivants:

  1. Inhibition de la croissance des foyers de la membrane muqueuse de l'utérus. Androgènes ou progestatifs sont utilisés pour cela. Les médicaments et les dosages choisissent le médecin traitant.
  2. Éliminer le risque d'interruption de grossesse. Pour ce cours est assigné:
    • antispasmodiques (No-shpy, Papaverina, etc.),
    • sédatifs
    • agents qui améliorent les processus métaboliques (par exemple, la glycine).

En plus de ces mesures, d'autres méthodes de traitement de l'adénomyose pendant la grossesse ne s'appliquent pas, pour les raisons suivantes:

  1. Prendre des médicaments ou des procédures au cours de cette période augmente le risque d'effets indésirables sur le fœtus. Tout d'abord, la règle principale de la médecine fonctionne - "ne pas nuire". Le traitement de la maladie peut être différé pour la période post-partum.
  2. La menace d'interruption de grossesse apparaît, elle se développe chez une proportion significative des patientes présentant ce diagnostic. Par conséquent, le traitement médicamenteux vise précisément à éliminer ce problème.

Dans certains cas, après la naissance, l'équilibre hormonal peut changer et la taille des foyers d'adénomyose commencera à diminuer progressivement. Si cela ne se produit pas, le patient reçoit un traitement conservateur ou chirurgical après la naissance de l'enfant.

Thérapie post-partum

Le traitement conservateur de l'adénomyose en dehors de la grossesse comprend:

  • hormones qui imitent l'état de la ménopause. La durée du traitement varie de quatre mois à un an.
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens pour le syndrome de la douleur sévère,
  • décoctions et extraits de plantes, ainsi que d’autres méthodes de médecine traditionnelle. Le médecin traitant peut prescrire des herbes sous forme de douches vaginales et d'ingestion.

Les perfusions aideront à réduire le saignement des tissus et à soulager l’inflammation du myomètre:

  1. Sac à main de berger. Une cuillère à thé d'herbe sèche est versée avec un verre d'eau bouillante, infusée pendant une heure et prise dans une cuillère à soupe quatre fois par jour une demi-heure avant les repas.
  2. Ortie. Deux cuillères à soupe d'herbes sèches ou fraîches sont versées dans un verre d'eau bouillante et infusées pendant 40 minutes. Le montant total des fonds doit être divisé en plusieurs techniques et consommé en une journée.
  3. Feuilles de plantain. Une cuillère à soupe d'herbes sèches ou fraîches est versée dans un verre d'eau bouillante et infusée pendant deux heures. La perfusion qui en résulte est divisée en quatre parties. Vous devez d’abord manger à jeun, le reste peut se faire après un repas, tout au long de la journée.

En plus de la phytothérapie, l’inflammation du muscle utérus peut être réduite en:

  1. Hirudothérapie. Les sangsues sont placées sur le bas de l'abdomen sous la surveillance d'un médecin. Les enzymes spéciales contenant ces animaux possèdent de puissantes propriétés anti-inflammatoires et régénératrices.
  2. Wraps d'argile bleue L'application d'argile sur l'aine améliore la circulation sanguine dans le pelvis et, associée à d'autres méthodes de traitement, accélère la régénération du myomètre.

Si le traitement conservateur n’a pas conduit à l’effet recherché, des complications sont apparues, puis un traitement chirurgical de l’adénomyose.

Les indications pour la chirurgie sont:

  1. Saignements utérins sévères.
  2. La combinaison de l'adénomyose et des fibromes de grandes tailles.
  3. La combinaison de l'adénomyose avec des modifications atypiques de l'endomètre ou de l'épithélium du canal cervical.

Prévention

Complètement à l'abri de cette maladie est difficilement possible. Les femmes atteintes de troubles hormonaux et métaboliques doivent surveiller de près l'état des organes génitaux internes et suivre des règles simples:

  1. Rendez-vous chez le gynécologue au moins deux fois par an et passez une échographie des organes pelviens.
  2. S'il y avait des problèmes de menstruation - ils devenaient douloureux, abondants, il y avait des taches quelques jours avant les menstruations - il vaut mieux ne pas remettre à plus tard la visite chez le gynécologue.
  3. Pour établir le bon mode de la journée et une alimentation équilibrée, éliminer l'excès de poids.
  4. Reconsidérer l'attitude vis-à-vis des surcharges nerveuses.
  5. Ne vous laissez pas aller à une fatigue émotionnelle excessive, suivez régulièrement des cours de massages relaxants et de procédures de physiothérapie visant à renforcer le système nerveux.

Examens des femmes qui ont eu la maladie

Sofia

http://pregnant-club.ru/comment/reply/394/4385

Jyldyz

http://bezboleznej.ru/adenomioz

L'adénomyose peut ne pas se manifester. Des foyers de localisation atypique de la muqueuse utérine peuvent facilement exister avant la ménopause, puis subir une régression naturelle. Mais si les symptômes de la maladie se manifestent à l’âge de procréer, et selon le plan - grossesse et accouchement, la pathologie doit être soigneusement traitée pour éviter des problèmes ultérieurs.

Adénomyose et grossesse: est-il possible de tomber enceinte avec la maladie? / Mama66.ru

L'adénomyose ou endométriose interne est un processus pathologique affectant le corps de l'utérus, la couche interne de la muqueuse s'étendant dans l'épaisseur des parois de l'organe.

Dans ce contexte, une image spécifique de la maladie, accompagnée de complications graves concomitantes, est en train de se former.

Par exemple, l'adénomyose et la grossesse deviennent souvent mutuellement exclusives car la maladie conduit généralement à l'infertilité.

Cette pathologie gynécologique occupe le troisième rang dans le classement de toutes les maladies du tractus génital féminin. Étant donné que, dans la plupart des cas, il se trouve chez les femmes en âge de procréer, il mérite une attention particulière.

Comment se manifeste l'adénomyose?

Le caractère insidieux de cette maladie est qu’elle peut être cachée pendant longtemps sans se faire connaître. Dans certains cas, il est détecté par hasard, lors d'un examen de routine par un gynécologue.

On soupçonne la présence d'adénomyose peut être sur les signes cliniques suivants:

Malheureusement, beaucoup de femmes considèrent que les règles douloureuses et copieuses sont la norme, qu’elles prennent pour caractéristique de l’organisme ou lui attribuent leurs propres conjectures. Ils ne sont pas pressés de consulter un médecin et la maladie progresse lentement en ce moment.

Il y a 4 stades de la maladie:

  1. L'endomètre ne sort pas, mais à l'intérieur des parois utérines, en pénétrant dans 1/3 de son épaisseur.
  2. L'endomètre atteint la moitié de l'épaisseur de la paroi utérine.
  3. L'endomètre s'étend sur plus de la moitié du mur de l'orgue.
  4. L'endomètre se développe dans toute l'épaisseur de la paroi utérine, allant dans la cavité abdominale, avec la participation subséquente des organes internes dans le processus.

Qui est le plus touché par cela?

Le plus souvent, la maladie affecte les femmes en âge de procréer, à savoir de 17 à 35 ans. Le groupe à risque comprend les patientes ayant subi un avortement provoqué et une fausse couche, une chirurgie de l'utérus.

Moins fréquemment, la maladie est diagnostiquée chez des patients dont l'activité professionnelle est associée à des conditions physiques sévères et au stress.

Cependant, l'adénomyose peut être diagnostiquée chez les femmes n'ayant pas connu les causes énumérées ci-dessus.

La grossesse et l'adénomyose utérine, deux concepts incompatibles, deviennent le principal problème d'une femme prête à devenir mère.

Dans le corps de la patiente, le taux d'œstrogènes est augmenté, mais il est instable, ce qui provoque l'apparition d'une endométriose interne, empêchant ainsi le début de la grossesse.

Chez les femmes âgées de plus de 35 ans, le niveau naturel d’œstrogènes commence à diminuer progressivement, de sorte que le diagnostic d’adénomyose est posé beaucoup moins souvent.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose?

En général, l'endométriose interne provoque la stérilité.

L'adénomyose utérine et la grossesse en tant que concepts mutuellement exclusifs sont associées aux raisons suivantes:

  • l'ovule ne peut pas pénétrer dans le corps de l'utérus dans le contexte d'une violation de l'activité contractile des trompes de Fallope,
  • l'ovulation ne se produit pas en raison d'un déséquilibre hormonal,
  • Les réactions auto-immunes dans le corps de la femme inhibent l’activité des cellules germinales mâles et entravent l’implantation d’un œuf fécondé et le développement de la grossesse,
  • la douleur pendant les rapports empêche le maintien d'une vie intime régulière,
  • interruption précoce de la grossesse en raison d'une contractilité accrue de la couche de muscle utérin et d'une inflammation de celle-ci.

Une grossesse avec adénomyose est possible si un traitement complet visant à restaurer la fonction de reproduction est effectué. L'efficacité des effets thérapeutiques dépend de la durée de la maladie. Si l'adénomyose a dérangé une femme pendant au plus trois ans, le résultat du traitement sera probablement positif.

Que faire pour que la maladie ne gêne pas la maternité?

Pour éviter de douter de la possibilité de tomber enceinte d'une adénomyose utérine et que cette maladie n'empoisonne pas la vie, il est important de subir régulièrement des examens gynécologiques et de consulter un spécialiste si vous présentez des signes de malaise. La pathologie diagnostiquée en temps opportun est facilement traitable et n'affecte pas la capacité de devenir enceinte.

À 1 et 2 stades de l'adénomyose, le pronostic de récupération est favorable. Il convient de noter que la maladie est sujette aux rechutes avec déséquilibre hormonal, il est donc difficile de parler de guérison à 100%. Pour que la maladie n'interfère pas avec la maternité, il est important de surveiller votre santé après le traitement et de ne pas recourir à l'auto-traitement.

Adénomyose sur 3 et 4 stades dans 90% des cas, infertilité persistante. Dans ce cas, le traitement est effectué chirurgicalement. Pendant l'opération, le médecin excise le tissu affecté de l'utérus, en préservant si possible l'organe. Au stade 4 de la maladie, l'utérus et les ovaires sont généralement enlevés.

Le traitement conservateur aux premiers stades de la maladie comprend la prise de contraceptifs oraux, de complexes multivitaminiques et d'immunomodulateurs. Le traitement hormonal est le plus efficace, car la moitié des femmes après une contraception orale ont une grossesse saine.

Caractéristiques du déroulement de la grossesse avec adénomyose

La présence de cette maladie lors de l'accouchement est toujours un facteur de risque. Il est plus facile de procéder à une grossesse avec une adénomyose de 1 degré.

Les symptômes de l'endométriose avec l'apparition de la conception s'atténuent, mais après l'accouchement, à la première menstruation, ils réapparaîtront. Si la grossesse, malgré le diagnostic, est venue, il faut la préserver. Sinon, l'avortement peut provoquer la récurrence de la maladie et, à l'avenir, il faudra une évolution plus sévère. Souvent, une femme est menacée de fausse couche.

Néanmoins, la grossesse peut influer favorablement sur l'évolution de la maladie car, en réalité, elle provoque une ménopause physiologique dans le corps - l'absence de menstruation. À son tour, cela inhibe le processus pathologique de propagation des foyers d'endométriose interne. Autrement dit, la maladie ne progresse pas temporairement.

L'adénomyose est une maladie grave qui peut être traitée si elle est commencée à l'heure. Mais il doit être traité avant la conception prévue, afin de ne pas compliquer le déroulement de la grossesse et de ne pas causer de complications post-partum. À un stade précoce, le traitement de l'adénomyose n'est pas difficile et, surtout, il ne peut affecter la fonction de reproduction de la femme.

Adénomyose utérine et grossesse

Adénomyose et grossesse. L'adénomyose est appelée endométriose utérine. C'est un processus inflammatoire. Mais pour comprendre ce que c'est, apprenons d'abord ce qu'est l'endométriose. Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose utérine? L'adénomyose est la deuxième cause d'infertilité féminine après les maladies inflammatoires du tractus génital féminin.

Beaucoup de femmes demandent anxieusement si l'adénomyose et la grossesse sont compatibles? La réponse est simple: c'est possible, mais difficile. Malheureusement, le pronostic pour la grossesse avec cette maladie est décevant. L'adénomyose provoque la stérilité dans 40% des cas.

Adénomyose de l'utérus (endométriose de l'utérus) - une maladie dans laquelle les foyers apparaissent dans les tissus de l'utérus, les ovaires et d'autres tissus qui ressemblent à la structure de la muqueuse utérine, sont de petits nodules contenant un liquide épais et sombre. Dans ces foyers, il se produit des modifications similaires au rejet de la muqueuse utérine.

Les saignements développés à partir de ces zones provoquent des douleurs pendant la menstruation. L'adénomyose des médecins modernes est généralement appelée une maladie telle que l'endométriose de l'utérus. Et l'endométriose est un processus inflammatoire grave.

Les foyers endométriaux peuvent être localisés dans divers organes et tissus: sur le col utérin, dans l'épaisseur de l'utérus, sur la paroi de la cavité abdominale, à l'extérieur des organes du système reproducteur.

Adénomyose des symptômes de l'utérus

Le symptôme le plus commun est une douleur apparaissant ou s'intensifiant pendant les jours prémenstruels, pendant la menstruation. Avec la défaite de l'utérus peut être abondante menstruation, saignement de l'appareil génital avant et après la menstruation.

La douleur peut être donnée à la région du sacrum, du rectum, du vagin. L'adénomyose de l'utérus peut survenir sans symptômes, auquel cas cette pathologie est détectée lorsque les patientes se présentent à la clinique avec la question de ne pas pouvoir concevoir un enfant.

Y a-t-il une chance de donner naissance à un enfant en bonne santé? L'adénomyose utérine est souvent accompagnée d'infertilité. L'infertilité est placée si la grossesse ne s'est pas produite au cours d'une année ou plus avec une vie sexuelle régulière. Dans l'adénomyose utérine, l'implantation de l'ovule dans la muqueuse utérine est impossible et la cellule œuf est perdue.

Avec l'adénomyose de l'utérus, un processus adhésif est noté, ce qui conduit à la stérilité. Il y a une violation de la perméabilité des trompes de Fallope, ce qui conduit à l'absence de grossesse. Avec l'adénomyose de l'utérus, il peut y avoir un manque de maturation de l'ovule dans l'ovaire, un changement des propriétés de la muqueuse utérine elle-même.

Lorsqu'un diagnostic d'adénomyose de l'utérus est établi, un traitement par gestagène est prescrit, sa prise pouvant provoquer une grossesse. Ce groupe de médicaments ne doit pas être annulé, ils doivent être pris plus loin pour fournir le soutien hormonal nécessaire.

On sait que la maladie se caractérise par la présence de troubles hormonaux, c'est donc le premier trimestre de la grossesse qui est le plus responsable. En règle générale, les hormones enceintes devraient prendre jusqu'à 14 semaines. Mais ceci doit être contrôlé en prenant en compte les résultats du test sanguin pour la progestérone.

Sur la base des résultats de l'examen, la question de l'abolition des gestagènes ou de la poursuite du traitement est résolue. De nombreuses études ont été menées selon lesquelles aucune information n’a été obtenue sur l’effet négatif sur le fœtus des hormones, en particulier de la dydrogestérone.

Ce médicament est largement utilisé en pratique obstétrique et contribue à la création de conditions optimales pour la progression de la grossesse.

La complication la plus fréquente de la grossesse dans l'adénomyose est la menace de son interruption. Cette situation nécessite des cours préventifs pour empêcher le développement d'une clinique de traitement des menaces. Prescrire des médicaments du groupe des antispasmodiques, des sédatifs, des sédatifs qui améliorent les processus métaboliques.

Causes de l'adénomyose utérine

L'adénomyose utérine est due à une prédisposition génétique. Il existe une théorie du développement hormonal de la maladie selon laquelle il existe une violation du contenu et du rapport des hormones dans le corps de la femme.

Une autre théorie de l'apparition de l'adénomyose utérine est celle de l'implantation, selon laquelle les particules de l'endomètre détachées se déposent sur les ovaires, les trompes et le péritoine, créant ainsi le «sol» pour le développement de la maladie.

Les plus importants sont les modifications négatives du système neuroendocrinien dues au stress, à la malnutrition et à diverses maladies non gynécologiques.

Traitement de l'adénomyose utérine

Le traitement de l'adénomyose utérine est effectué par correction chirurgicale, méthodes physiothérapeutiques, traitement hormonal. Au cours des dernières décennies, les médicaments hormonaux ont été prédominants dans le traitement de l'adénomyose utérine. Ils arrêtent temporairement les menstruations, suppriment la fonction ovarienne.

Ils créent une ménopause artificielle, ce qui entraîne une diminution de la sévérité des symptômes de la maladie, une diminution des foyers d'adénomyose utérine. Les médicaments hormonaux de la dernière génération ont un minimum d’effets secondaires par rapport aux médicaments des générations précédentes. Le traitement avec de tels médicaments hormonaux est utilisé comme la première étape du traitement avant la chirurgie.

Les contraceptifs hormonaux oraux sont également utilisés dans le traitement et la prévention de la progression des formes non sévères d’adénomyose utérine.

L'effet le plus important peut être obtenu avec une combinaison d'un traitement hormonal et chirurgical - la laparoscopie, au cours de l'opération, les foyers d'endomètre sont supprimés. Les hormones peuvent être utilisées comme préparation préopératoire pendant 3-6 mois après la chirurgie, en tant que mesure préventive contre l'apparition des symptômes de l'adénomyose utérine.

Planification de la grossesse pour l'adénomyose utérine

On a recours à la laparoscopie. S'il existe des kystes ovariens endométrioïdes, il est nécessaire d'établir la perméabilité des trompes de Fallope. Après une chirurgie de 3 à 6 mois, une hormonothérapie est généralement prescrite. Les médicaments hormonaux plongent le système reproducteur dans le sommeil.

Après quelques mois, le traitement est annulé, la patiente est autorisée à devenir enceinte. Si la grossesse ne survient pas avant un an, elle réduit considérablement les chances de restauration de la fonction de reproduction de la femme. Dans ce cas, le programme recommandé FIV.

Pendant la grossesse et l'allaitement, en l'absence de menstruation, un développement inverse de l'adénomyose utérine peut survenir. L'interruption de la grossesse avec curetage de l'utérus entraîne une aggravation et une aggravation de l'adénomyose utérine.

En temps opportun, le traitement de l'adénomyose utérine aide la grossesse.

La présence d'adénomyose ne signifie pas qu'une grossesse surviendra chez toutes les femmes enceintes présentant des complications.

Un pourcentage élevé de patients ne savent même pas qu’ils souffrent d’une telle maladie, alors que la conception se déroule sans problème. Dans cette situation, il n’est pas nécessaire d’utiliser immédiatement un traitement hormonal.

Il est nécessaire de procéder à un examen approfondi de la femme, de son profil hormonal, afin de pouvoir évaluer le besoin de traitement médical.

Si une femme souffre d'adénomyose et envisage une grossesse, elle devrait être préparée à une période aussi importante de sa vie.

Effectuer un examen complet et un traitement approprié en fonction des résultats obtenus est une garantie que la grossesse viendra et se déroulera sans complications. Une attention particulière est accordée au diagnostic des infections qui sont des IST.

Avec l'adénomyose, les forces protectrices du système immunitaire diminuent. La grossesse est un état d'immunodéficience naturelle, ce qui peut conduire à ce que le processus infectieux pendant la grossesse s'accompagne de diverses complications.

Il est nécessaire de prescrire un traitement spécifique avant la grossesse, car la liste des médicaments approuvés pour les femmes enceintes est très limitée.

On peut faire valoir que pour une femme, le diagnostic d'adénomyose ne signifie pas qu'elle ne sera pas en mesure de donner naissance à un bébé en bonne santé. Le plus important est de suivre les recommandations d’un spécialiste du traitement de cette maladie et d’approcher de manière responsable de la grossesse envisagée.

Adénomyose et grossesse - une grossesse est-elle possible dans l'adénomyose?

L'adénomyose utérine est une maladie caractérisée par la croissance de la couche interne de l'utérus (endomètre). Поэтому другое название этой болезни — эндометриоз. По сути, природой так устроено, чтобы каждый менструальный цикл эндометрий нарастал в матке.

Он необходим для того, чтобы в нем могла закрепиться оплодотворенная яйцеклетка, и наступила беременность. Si la conception ne se produit pas, l'endomètre commence à s'écailler, provoquant des saignements, que nous appelons tous les mois.

Dans cet article, nous allons parler du moment où l'adénomyose peut être dangereuse pour la santé d'une femme et également des caractéristiques du déroulement de la grossesse après l'adénomyose utérine.

Adénomyose et grossesse: risques et dangers

Une femme atteinte d'endométriose qui tombe enceinte risque la santé. Après tout, son risque de fausse couche ou de naissance prématurée augmente plusieurs fois par rapport aux autres femmes ne présentant pas une pathologie aussi grave. Pratiquement toute la grossesse chez une patiente atteinte d'adénomyose aura lieu sous le strict respect des médecins.

L'accouchement peut passer sans encombre, la période post-partum sera beaucoup plus difficile à l'ouverture du saignement utérin, ce qui peut parfois être arrêté uniquement en retirant l'utérus.

Néanmoins, il est nécessaire de prendre en compte le fait que chaque cas est individuel: pour une femme, tout se passe sans problème, et pour l'autre, tous les problèmes se font sentir immédiatement.

Si vous avez une adénomyose, il vous suffit de faire très attention à votre état et de suivre toutes les instructions du médecin.

Vidéo: "Adénomyose - Devrais-je traiter?"

Dans cette vidéo, le jeune gynécologue-obstétricien, Dmitry Lubnin, parle de la maladie de l'adénomyose, qui peut survenir chez toutes les femmes, à tout âge.

Séparément, il se concentre sur les moyens de traiter cette maladie et explique pourquoi une grossesse peut être le seul moyen de traiter une adénomyose diffuse. Notez que de nombreux médecins modernes ne partagent pas ce point de vue.

Toutefois, pour les femmes qui souhaitent vivre la joie d’une maternité tant attendue, il sera utile d’obtenir l’avis d’un professionnel afin de ne pas perdre courage et d’essayer de donner naissance à un bébé en bonne santé, sans risque de leur vie.

Adénomyose et grossesse: pouvez-vous tomber enceinte avec une forme diffuse, pouvez-vous faire une FIV, comment guérir?

L'adénomyose de l'utérus, également appelée endométriose interne, est une maladie grave, aboutissant à la stérilité. La pathologie se développe principalement chez les femmes en âge de procréer jeune.

Souvent retrouvé soudainement, lorsque le patient se tourne vers le médecin au sujet de son incapacité à concevoir un enfant. La compatibilité de la grossesse et de l'endométriose est mise en doute. Cependant, ces concepts ne peuvent pas s’exclure complètement.

Il est nécessaire d'examiner chaque cas séparément pour parler des chances de succès de la conception.

Symptômes et diagnostic

Selon la forme et le stade de la maladie, les symptômes de l'adénomyose peuvent donner une image clinique éclatante ou même ne pas se manifester. Les patients se plaignent généralement des symptômes suivants:

  • les saignements percutants, les intervalles entre les menstruations et les menstruations avec adénomyose sont longs,
  • syndrome prémenstruel prolongé
  • sensation de traction dans le bassin, non seulement pendant les règles, la douleur peut persister tout au long du cycle,
  • inconfort pendant le contact sexuel.

Le reste du tableau clinique est déterminé lors du diagnostic. Pour le diagnostic, les antécédents obstétricaux, l'examen gynécologique, l'échographie ainsi que des manipulations instrumentales supplémentaires sont effectués à la discrétion du médecin.

  • Ultrasons - l'étude de la cavité de l'organe reproducteur par ultrasons. La manipulation rapide et indolore qui ne nécessite pas de préparation supplémentaire. Peut montrer une augmentation de l'utérus, la présence dans les couches d'inclusions hyperéchogènes avec un contour lisse (un signe de forme focale).
  • L'hystéroscopie est une étude à faible impact qui permet d'évaluer l'état de l'utérus de l'intérieur. Il peut montrer non seulement la présence d'une endométriose interne (adénomyose), mais aussi déterminer sa forme.
  • La laparoscopie - la manipulation diagnostique, qui peut devenir médicale, est réalisée sous anesthésie générale. La procédure permet d'évaluer visuellement le stade de l'adénomyose, la localisation et la forme de l'endométriose.
  • Biopsie - une étude qui permet d’étudier en profondeur le stade et la forme de la maladie. Si une adénomyose diffuse du 4ème stade est détectée, l'utérus est alors retiré.

Dans certains cas, l'hystérosalpingographie est prescrite aux patients à titre d'examen supplémentaire. La procédure montre de manière informative l'état des trompes de Fallope (passables ou non), qui peuvent être impliquées dans la formation de l'endométriose génitale.

Si, pendant la menstruation, la douleur apparaît à chaque fois et persiste longtemps, et que le saignement est important, vous devez au moins effectuer une échographie permettant de détecter les débuts de l'adénomyose.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose utérine?

Les concepts d'adénomyose et d'infertilité sont souvent utilisés ensemble. En effet, cette maladie altère le fonctionnement des organes reproducteurs. Les chances de conception sont faibles, mais elles le sont. Des cas cliniques répétés prouvent que vous pouvez tomber enceinte avec une adénomyose. Moins la couche musculaire de l'utérus est endommagée, plus l'apparition de l'auto-conception est probable.

Chez les femmes présentant une adénomyose focale de 1 degré, une grossesse peut survenir dans le cycle naturel, en l'absence d'autres problèmes de santé. Si vous consultez d'abord un médecin et effectuez un traitement, la probabilité d'obtenir un résultat positif peut être augmentée. Il arrive que la patiente découvre son diagnostic au moment où elle vient de s’inscrire pour une grossesse.

La propagation de l'endomètre sur de grandes surfaces ou une adénomyose diffuse laisse peu d'espoir pour une conception indépendante et c'est pourquoi:

  • la pénétration de la membrane muqueuse dans la couche musculaire de l'utérus constitue une violation de la fonction contractile et provoque également un dysfonctionnement des organes voisins,
  • la propagation de la maladie dans les trompes de Fallope provoque leur péristaltisme inverse et un rétrécissement de la lumière,
  • les modifications pathologiques du fond hormonal entraînent une absence d'ovulation et une croissance anormale de l'endomètre (hypoplasie ou hyperplasie),
  • le système immunitaire altéré perçoit le sperme et l'ovule par des objets extraterrestres qu'il rejette,
  • L’adénomyose est souvent accompagnée de maladies telles que le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques), le myome, l’inflammation,
  • les sensations douloureuses, qui sont un symptôme de pathologie, ne permettent pas une vie sexuelle régulière.

S'il existe des problèmes de conception et qu'une grossesse indépendante ne survient pas plus de six mois avec une vie sexuelle régulière, il est nécessaire de l'examiner. Les violations du cycle menstruel, la douleur dans le bassin, les saignements prolongés - un motif de traitement immédiat chez le gynécologue.

Grossesse avec adénomyose

Une grossesse avec adénomyose peut survenir chez les patientes présentant peu de lésions de la couche musculaire de l'utérus sans anomalies hormonales. Mais même si la conception est arrivée, il est trop tôt pour expirer et se détendre.

Endométriose interne - adénomyose utérine - une maladie insidieuse qui peut provoquer diverses pathologies chez les femmes enceintes et même provoquer une fausse couche.

Par conséquent, les patientes avec un tel diagnostic devraient être sous la surveillance de gynécologues pendant toute la période de gestation.

Pendant la grossesse (à tout moment), l'adénomyose entraîne une contractilité accrue de l'organe reproducteur. En raison de la lésion de la couche musculaire, il se produit un épaississement de certaines zones qui menace le rejet de l'ovule et qui peut provoquer un décollement prématuré du placenta au bout de deux à trois trimestres.

En raison de troubles hormonaux liés à l'endométriose utérine, les ovaires fournissent une quantité insuffisante de progestérone, qui constitue le point de départ du développement de l'hypertonus.

Si vous n'appliquez pas de traitement d'entretien, la grossesse peut être interrompue. Chez les femmes atteintes d'adénomyose pendant la gestation, le risque d'hypoxie fœtale demeure.

Si l'embryon est attaché à l'endroit où se trouve le foyer de la maladie, la circulation sanguine est perturbée.

Le risque de complications est présent pendant toute la période de gestation. La future mère, chez laquelle un diagnostic d’endométriose interne a été diagnostiqué, devrait consulter un médecin dès le premier signe de mauvaise santé.

Il existe un avis selon lequel la grossesse est un type de traitement de l'adénomyose utérine. Dès le début de la conception, la patiente arrête ses règles et préserve la fonction ovulatoire des ovaires. La menstruation cesse d'arriver tous les mois et une sensation artificielle de ménopause est créée pour l'organe génital.

Les foyers endométriaux cessent non seulement de fonctionner, mais diminuent également de taille. Il y a des cas où la grossesse et l'allaitement prolongé subséquent avec l'absence de menstruation ont conduit à la guérison.

Eco avec adénomyose

Pour les patients atteints d'adénomyose avec des tubes infranchissables, l'utilisation de la technologie de procréation assistée est suggérée.

La laparoscopie est pré-prescrite, au cours de laquelle des parties non fonctionnelles sont retirées pour éviter une grossesse extra-utérine.

Avant d'entrer dans le protocole, une thérapie hormonale est prescrite à une femme, qui consiste à créer l'illusion d'une ménopause artificielle pour le corps. Réduire le volume des lésions au cours du traitement augmente les chances de succès.

Immédiatement après la ménopause, une simulation d'ovulation et un soutien hormonal supplémentaire sont effectués. Avec un résultat positif, la future mère est sous la surveillance de médecins pendant toute la période et est soumise à un examen constant. Le soutien aux médicaments à base de progestérone est annulé au plus tôt en milieu de grossesse.

L'adénomyose et la FIV sont étroitement liées. Cependant, la gravité de la pathologie est toujours prise en compte. Les statistiques montrent que les patientes atteintes d’une endométriose focale de stade 1 de l’utérus se prêtent mieux à la méthode. Avec une lésion importante du myomètre et ses modifications diffuses, la FIV n'est pas réalisée, car la probabilité d'un bon résultat tend à être nulle.

Grâce aux possibilités de la médecine moderne, l'adénomyose utérine a cessé d'être une phrase pour les femmes. Pour tomber enceinte de cette maladie, il vous faut:

  1. consulter un gynécologue,
  2. être examiné
  3. subir un traitement
  4. si nécessaire, recourir aux technologies de procréation assistée.

Pin
Send
Share
Send
Send