La santé

Mal de tête avant la menstruation

Pin
Send
Share
Send
Send


Les maux de tête avant les règles sont un problème désagréable auquel de nombreuses femmes sont confrontées. Chaque représentant du beau sexe a une régulation hormonale de ses propres caractéristiques - certains ne présentent pas de symptômes supplémentaires, d'autres souffrent de tout un complexe de manifestations du syndrome prémenstruel: irritabilité, tempérament court, douleur dans le bas de l'abdomen, modification des préférences gustatives, maux de tête modérés ou graves. Le syndrome douloureux peut être faible et peut se manifester avec une force considérable, privant une femme de la possibilité de faire ses activités habituelles.

Causes de maux de tête avant les jours critiques

La principale cause provoquant la céphalgie (maux de tête) est un changement brutal des niveaux hormonaux. Dans la première moitié du cycle menstruel, le corps se prépare à une éventuelle grossesse. Par conséquent, la concentration en œstrogènes augmente progressivement. Après l'ovulation, le niveau d'œstrogènes diminue fortement tandis que la concentration de progestérone augmente - de tels surtensions hormonales peuvent provoquer des maux de tête avant les règles. La probabilité de développer un syndrome douloureux dépend de la sensibilité individuelle du corps de la femme à de tels changements - certaines femmes ne sont absolument pas sensibles aux changements du fond hormonal.

Le deuxième facteur contribuant au développement de la céphalgie est une modification de la régulation du métabolisme des sels d'eau. La concentration maximale de progestérone tombe 24 à 26 jours du cycle menstruel, c'est-à-dire juste avant la menstruation. L'hormone contribue à l'accumulation excessive de liquide dans les tissus, provoquant un gonflement des tissus, y compris du cerveau. Un excès de liquide dans le corps entraîne une production excessive de liquide céphalorachidien, ce qui entraîne une augmentation de la pression intracrânienne du LCR sur les parois des ventricules du cerveau. Tous ces facteurs provoquent l'apparition de douleurs à la tête, localisées principalement dans le cou et la couronne.

La migraine, une maladie qui peut considérablement compliquer la vie d’une femme, est une cause particulière de maux de tête avant les règles. La cause exacte de la migraine n'a pas encore été trouvée, mais il existe des données sur les facteurs qui provoquent de nouvelles crises douloureuses - un changement brutal des niveaux hormonaux avant que la menstruation ne puisse servir de déclencheur (irritant), provoquant une douleur migraineuse.

La céphalgie avec migraine est assez intense et localisée dans une moitié de la tête, est oppressante ou pulsante. Les attaques durent de quelques heures à plusieurs jours et peuvent être accompagnées de nausées, de photophobie, aggravées par les mouvements de la tête et de bruits durs. Dans les cas graves, le vomissement est possible sans soulagement. Les analgésiques conventionnels ne permettent généralement pas de se débarrasser d'une crise de migraine.

Outre les principales causes de maux de tête avant la menstruation, plusieurs facteurs augmentent le risque de développer une céphalgie:

  • La période de SPM chez les femmes est souvent associée à une irritabilité excessive. L'accumulation d'émotions négatives et d'expériences émotionnelles peut provoquer des douleurs à la tête.
  • Les contraceptifs oraux entraînent des fluctuations du niveau d'hormones dans le corps de la femme. Des études ont montré une augmentation de la concentration en œstrogènes 4 fois chez les filles prenant la pilule anticonceptionnelle. L'apparition de la menstruation s'accompagne d'une forte baisse du niveau d'œstrogène, ce qui entraîne une douleur à la tête. Dans la plupart des cas, le début de la prise de contraceptifs oraux est accompagné d'une céphalgie, qui disparaît avec l'utilisation continue du médicament contraceptif au cours des cycles menstruels suivants.

Façons de gérer un mal de tête avant la menstruation

La principale méthode de soulagement de la douleur dans la tête consiste à prendre des analgésiques. La préférence devrait être donnée aux anti-inflammatoires non stéroïdiens - "Nurofen", "Nise", "Paracétamol". Les maux de tête associés à la migraine, aux médicaments non-stéroïdiens, ne sont pas éliminés, car elle a développé des médicaments spéciaux appartenant au groupe des triptans - "Sumatriptan", "Amigrenin".

L'intensité du mal de tête peut être réduite à l'aide de méthodes non médicamenteuses:

  • Une compresse froide sur le front et les tempes aidera à rétrécir les vaisseaux sanguins.
  • Dormir pendant la journée dans un endroit sombre et bien ventilé.
  • Aromathérapie huiles essentielles de lavande.

Prévention des crises de maux de tête avant les règles

La plupart des femmes sous-estiment la capacité de la nourriture à provoquer une attaque de douleur. Certains aliments contiennent des produits chimiques irritants puissants pouvant influer sur l’incidence des maux de tête. Dans la seconde moitié du cycle menstruel, il est recommandé d'exclure les produits tels que les saucisses, le chocolat, les conserves, les produits marinés, le thé et le café forts, les produits semi-finis. Une bonne nutrition aidera non seulement à réduire le risque de maux de tête, mais améliorera également généralement le corps.

Dans la deuxième phase du cycle, pour prévenir les maux de tête, certains produits doivent être abandonnés ou leur consommation réduite.

Au cours de la période précédant les menstruations, la consommation de sel doit être sévèrement limitée - elle est capable de retenir les liquides dans le corps, ce qui augmente le risque de développer une céphalgie. Le taux quotidien de sel ne dépasse pas 5 grammes.

En plus d'une nutrition adéquate, la prévention des attaques de maux de tête comprend:

  • Refus de mauvaises habitudes - fumer, consommer de l'alcool et des drogues.
  • Respect du régime de travail et de repos.
  • Le sommeil nocturne n’est pas inférieur à 7 heures.
  • Traitement en temps opportun des maladies émergentes.
  • Contrôle sur les émotions négatives.

Le sport est un moyen efficace de prévenir la céphalgie avant la menstruation. L'exercice contribue au renforcement général du corps et à la saturation du sang en oxygène. La préférence devrait être accordée aux sports aérobiques - jogging en plein air, aérobic, natation, cyclisme, patinage ou roller, basketball.

Pourquoi les maux de tête apparaissent-ils à la veille de la menstruation?

De nombreuses femmes en âge de procréer se plaignent auprès de leur gynécologue de maux de tête d'intensité variable à la veille des menstruations. Dans certaines situations, la douleur est légère, ne provoque pas beaucoup d'inconfort. Parfois - très fort, accompagné de vertiges, de malaises généraux, de faiblesses et même de nausées.

Plusieurs raisons peuvent causer le syndrome prémenstruel et des maux de tête. Les principaux sont:

Changements hormonaux. L'adaptation hormonale active dans le corps de la femme commence 10 à 12 jours avant le début de la menstruation. Pendant cette période, il y a une production active de l'hormone progestérone, ce qui prépare le corps à la grossesse. Si la conception ne se produit pas, les changements hormonaux sont dramatiques. Ces fluctuations et provoquent des maux de tête, d'autres symptômes désagréables liés.

Violations de l'équilibre eau-sel. L'augmentation du niveau de certaines hormones avant la menstruation conduit à la rétention d'eau dans le corps. Qu'avons-nous comme résultat? Oedème, externe et interne. Dans le premier cas, nous voyons des membres et des articulations gonflés. Dans le second cas, il se produit un gonflement du tissu cérébral, qui provoque une douleur serrante et douloureuse, avec une localisation prédominante à l'arrière de la tête et de la couronne.

Utilisation contraceptive. Très souvent, ce sont les pilules contraceptives qui deviennent le "coupable" des migraines avant la menstruation. Beaucoup de contraceptifs oraux ont des maux de tête dans la liste des effets secondaires possibles.

Dysfonctionnement du système nerveux. Irritabilité accrue, nervosité, larmoiement, état dépressif: tous ces phénomènes caractéristiques du syndrome prémenstruel peuvent provoquer des douleurs au crâne à la veille des jours critiques.

Attaques de migraine. Les femmes qui souffrent constamment de maux de tête prolongés, dans les derniers jours du cycle menstruel, ressentent une douleur plus prononcée et intense à la tête. Ces derniers résultent d'un spasme aigu des vaisseaux de la tête et de leur expansion ultérieure.

De nombreuses études montrent que les causes des maux de tête avant la menstruation peuvent aussi être:

  • dysfonctionnement thyroïdien,
  • troubles psycho-émotionnels
  • violations de la routine quotidienne habituelle,
  • avortements préalablement transférés,
  • chirurgie de l'utérus et des trompes de Fallope,
  • sélection incorrecte des contraceptifs contenant des hormones,
  • maladies infectieuses.

Le plus souvent, les maux de tête avant la menstruation commencent à s’affirmer une semaine avant la menstruation et à disparaître. Dans certaines situations, étirez-vous plus longtemps.

Maux de tête avant la menstruation: types, symptômes associés

La migraine avant la menstruation se manifeste de différentes manières et très individuellement dans chaque cas. Tout dépend des causes profondes de la douleur à la tête.

La douleur peut être fort, doux et modérément prononcé. La douleur normalement considérée comme modérée, apparaissant peu de temps avant les saignements menstruels, ne violant pas le rythme de vie habituel de la femme, ne nécessite pas l'emploi d'analgésiques puissants.

Le site de la douleur peut être:

  • occipital,
  • pariétal,
  • région temporale de la tête.

La plupart des femmes souffrent de maux de tête à la veille de la menstruation dans les temples. D'autres sont des douleurs lancinantes dans le cou ou la couronne. Certaines femmes ne ressentent aucune gêne à la veille et pendant la menstruation.

Les maux de tête de cette nature dans la très grande majorité des cas sont accompagnés d'autres symptômes concomitants et désagréables:

  • sensation de brûlure et inconfort au niveau des yeux,
  • irritabilité à toute lumière vive,
  • transpiration excessive
  • engourdissement des doigts et des orteils,
  • nausées et vomissements périodiques,
  • étourdissements, douleurs récurrentes au coeur,
  • dépression, apathie, toutes sortes de troubles neuropsychiatriques,
  • sautes d'humeur
  • troubles du sommeil, insomnie constante ou au contraire somnolence constante,
  • douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen,
  • tendresse des seins,
  • troubles digestifs: gonflement, constipation, diarrhée, météorisme accru,
  • les poches

Comment faire face à la douleur

Les experts soulignent que le traitement des maux de tête avant la menstruation doit être complet et complet. Prendre une pilule et attendre une amélioration ne suffit pas. Il est nécessaire de traiter le problème de manière globale:

  • redéfinir le mode de vie
  • abandonner tout ce qui peut provoquer des maux de tête,
  • suivez les recommandations de votre gynécologue.

Le plus souvent, pour soulager la condition de la femme peut être recommandé:

Analgésiques. Ici, en règle générale, nous parlons d’analgésiques et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. En cas d’aide d’urgence en cas de maux de tête, on peut utiliser: «Analgin», «Spazmalgon», «Tempalgin», «Ibuprofen», «Naproxen», «Diclofenac», etc.

Avec des maux de tête constamment inquiétants avant les règles, les experts recommandent de commencer à prendre des analgésiques 2 à 3 jours avant l'apparition de la douleur. Pour pouvoir déterminer la fréquence, la fréquence et la fréquence de la douleur, vous devez tenir un calendrier du début et de la fin des menstruations, indiquant l’intensité, la durée et la nature des maux de tête.

Médicaments hormonaux. Laisser ajuster le fond hormonal, se débarrasser des fluctuations hormonales soudaines, du déséquilibre hormonal. L'utilisation de ces fonds permettra d'éviter les crises de migraine aiguë à la veille de la menstruation.

Régime alimentaire. Ajuster le régime peut également atténuer la gravité du syndrome prémenstruel, réduire les maux de tête avant les jours critiques. Pendant cette période, vous devez abandonner les produits pouvant provoquer une douleur accrue:

  • du chocolat
  • boissons alcoolisées
  • aliments fumés, salés et épicés
  • vin rouge
  • thé fort et café.

En nutrition, l'accent devrait être mis sur:

  • fruits et légumes frais,
  • viandes et poissons maigres,
  • agrumes
  • lait naturel, kéfir faible en gras et yaourts vivants, noix,
  • assaisonnements naturels.

Certaines femmes, lorsque les analgésiques n’aident pas, utilisent l’alcool comme moyen efficace de se débarrasser de la migraine. À court terme, les boissons alcoolisées réduisent la douleur, mais à long terme, elles ont un effet négatif sur l’état des vaisseaux. Afin de ne pas avoir de problèmes de santé à l'avenir, vous devez privilégier les remèdes inoffensifs ayant un effet à long terme.

Complexes de vitamines. Une carence en micro, en macronutriments et en vitamines dans le corps peut se manifester juste avant et pendant la menstruation. Pour fournir au corps les nutriments essentiels, le gynécologue peut recommander l’apport de complexes spéciaux de vitamines et de minéraux, qui constituent un régime alimentaire plus équilibré. Un complexe de vitamines est sélectionné pour chaque femme séparément, en fonction de la gravité du syndrome prémenstruel, de la présence de symptômes concomitants et de l'état de santé général.

Vitamines pour le syndrome prémenstruel (vidéo)

Vitamines avec syndrome prémenstruel, troubles du cycle, maux de tête, douleurs dans le bas du dos et au ventre, règles abondantes chez la femme.

Huiles essentielles. L'huile de lavande est une aide précieuse dans la lutte contre la migraine à la veille de la menstruation. Il peut être utilisé comme suit: ajoutez 2-3 gouttes d’huile dans un petit bol avec de l’eau chaude. Penchez-vous sur un récipient avec une serviette sur la tête et respirez les vapeurs de lavande pendant 5 minutes.

Une autre utilisation possible est l'auto-massage des tempes à l'huile pendant 2-3 minutes. Pendant le massage, vous devez suivre votre respiration: elle doit être calme et uniforme. Au lieu de l'huile de lavande, vous pouvez en utiliser d'autres - eucalyptus, bois de santal, huile de menthe.

Compresse froide. Un excellent assistant dans la lutte contre la migraine. Pour améliorer la condition, il suffit d'appliquer une serviette ou un coussin chauffant froid trempé dans de l'eau froide sur votre front pendant 10-15 minutes.

À la veille de la menstruation, il ne sera pas superflu d'abandonner l'effort physique accru, l'haltérophilie. Il est important de minimiser le stress, l'augmentation du stress mental. Les tisanes (à la menthe ou à la mélisse) aideront à faire face à l'anxiété et à la nervosité.

Soulager la condition aidera: le rejet des mauvaises habitudes (y compris le tabagisme), des promenades régulières dans l'air frais, la natation, la gymnastique légère.

Plein sommeil et repos - une composante importante dans le processus de lutte contre la migraine. La routine quotidienne doit être faite de manière à ce que le sommeil dure au moins 7 à 8 heures.

Mesures préventives

Afin de prévenir les maux de tête avant la menstruation devrait:

  • Éliminer la surcharge nerveuse.
  • Fournir une nuit complète de repos (en créant la bonne routine quotidienne).
  • Maintenir un mode de vie sain (comprend une alimentation équilibrée, le rejet des mauvaises habitudes, des exercices réguliers, etc.).
  • Contrôle du poids (l'excès de poids a un effet négatif sur la santé générale et augmente la douleur avant et pendant la menstruation).
  • Consommation régulière de fruits et légumes frais en quantité suffisante.
  • Assurer un apport suffisant en vitamines B, A, E.
  • Pratiquez des sports nautiques (natation - la meilleure solution). Des visites régulières à la piscine suffiront à faire de l'exercice, aideront à renforcer presque tous les groupes musculaires, augmenteront leur élasticité et leur tonus, réduiront l'intensité de la douleur.

Pour beaucoup de femmes, les maux de tête avant la menstruation sont devenus la norme. Certains tolèrent consciencieusement les symptômes désagréables, accusant le PCI de tout faire et ne remarquant pas les «sonnettes d'alarme». Dans le même temps, les médecins soulignent que les migraines fortes et insupportables, qui augmentent avant la menstruation et ne passent pas après la fin de celle-ci, nécessitent une consultation obligatoire et un traitement adéquat.

Pourquoi le mal de tête avant la menstruation

Et pourtant, pourquoi avant le mal de tête mensuel? Au milieu du cycle, l'ovulation se produit et le niveau de progestérone d'une femme augmente considérablement, préparant activement le corps au début de la grossesse. Si cela ne se produit pas, la menstruation commence, après quoi les niveaux d'hormones changent de façon spectaculaire, ce qui affecte tout l'état de la femme.

Ce sont ces différences et causent le syndrome prémenstruel. Cependant, toutes les femmes ne commencent pas à se sentir mal avant la menstruation. Le bien-être dépend en grande partie des facteurs suivants:

  • changement de l'équilibre eau-sel. Avant les règles, le taux d'œstrogènes dans le sang augmente, ce qui entraîne une rétention d'eau dans le corps. Cela peut contribuer non seulement à l'excès de poids, qui revient à la normale après la fin de la menstruation, mais également à la détérioration de la santé. Pour beaucoup de personnes, l'excès de liquide se transforme en maux de tête en raison d'une augmentation de la pression artérielle,
  • gonflement. S'il y a une tendance à leur formation, un gonflement du tissu cérébral peut alors se produire. Si cela se produit, il devient alors difficile pour une femme de se débarrasser des maux de tête écrasants. Ils apparaissent dans la région de la tête et de la couronne et peuvent nuire au bien-être général. При этом может повышаться артериальное и внутричерепное давление.

Vous devez également prendre des diurétiques pendant le syndrome prémenstruel, mais seulement après avoir consulté un médecin. Si vous les prenez vous-même, l'équilibre en sels hydriques de votre corps peut changer et une insuffisance rénale peut survenir.

En outre, une attention particulière mérite et migraine pendant la menstruation. Les attaques surviennent surtout avant l’apparition des règles. Une telle douleur est caractérisée par une sensation de pulsation, ce qui donne à la région temporo-orbitale ou peut apparaître dans la région du front. Au cours d'une attaque, les vaisseaux se rétrécissent fortement, puis se dilatent, ce qui entraîne de graves maux de tête.

Les symptômes névrotiques apparaissent aussi très souvent. La migraine chronique est une autre raison qui provoque des maux de tête et de nombreux autres symptômes désagréables avant la menstruation.

Symptômes désagréables du syndrome prémenstruel

Plus de 60% des femmes ne tolèrent pas un ajustement hormonal avant la menstruation tous les mois. Le syndrome prémenstruel se rappelle souvent par des symptômes tels que:

  • sensibilité, pleurs, irritabilité. Les émotions commencent à devenir incontrôlables et une femme peut pleurer ou crier, se mettre en colère contre quelqu'un au moment le plus inapproprié,

  • nausées, vomissements, diarrhée et indigestion,
  • difficultés de travail qui exigent de la concentration, concentration accrue de l'attention. Il est prouvé qu'une partie des accidents dus à la faute de conductrices, à l'origine de la menstruation,
  • troubles du sommeil: insomnie ou somnolence,
  • la tête commence à faire mal, et les remèdes ordinaires ne permettent pas

La migraine causée par le syndrome prémenstruel peut être différente des attaques habituelles de cette maladie. Les crises durent plus longtemps et deviennent plus fortes que pendant la migraine normale. En moyenne, une attaque dure 72 heures.

En outre, avec la migraine menstruelle, il n'y a jamais d'aura, comme avec les autres attaques. Un tel mal de tête est un traitement pire et devient très souvent la principale cause de douleur dans tout le corps, de faiblesse et de fatigue.

Puis-je guérir un mal de tête pendant le syndrome prémenstruel

Une mauvaise santé ne permet pas à une femme de mener une vie normale. Les maux de tête avec syndrome prémenstruel doivent être résolus. Les médecins donnent les recommandations suivantes pour se débarrasser des maux de tête, ce qui peut soulager de manière significative l'état d'une femme à ce moment-là et même soulager complètement un mal de tête. Tout d'abord, c'est:

  1. Prendre des analgésiques. Si vous craignez de graves maux de tête au cours de la période prémenstruelle, les médecins vous conseillent de prendre de l'acide méfénamique, de l'ibuprofène, du diclofénac, du naproxène, etc. Pour prévenir les accès de douleur, ils doivent être pris quelques jours avant le début des règles. En outre, les médecins conseillent d'augmenter le niveau d'œstrogène avant les règles. Pour ce faire, vous devez passer un traitement hormonal substitutif, par exemple, utilisez un patch contenant de l'œstrogène, que vous pouvez acheter dans presque toutes les pharmacies. Cela atténue considérablement les symptômes désagréables et supprime les maux de tête associés aux changements hormonaux dans le corps.
  2. Bonne nutrition. Vous ne devriez pas manger beaucoup de nourriture épicée, de gras, de viande, ni vous mêler de chocolats et autres friandises. Si une femme souffre de migraine, les fromages moisis, les saucisses fumées ou le poisson salé doivent être exclus. Il est prouvé que ces produits peuvent provoquer des spasmes vasculaires et des crises de migraine. Les autres maux de tête provocateurs sont les noix et les boissons alcoolisées, particulièrement fortes. En raison de la rétention d'eau dans le corps, vous devriez essayer de limiter votre consommation de sel, vous éviterez ainsi l'enflure et les maux de tête.

  3. Café Si vous l'utilisez beaucoup, le mal de tête avant l'apparition des règles ne peut être évité. Avant la menstruation, il convient de réduire la consommation de café, particulièrement naturel et fort, à forte teneur en caféine, comme d’autres boissons, telles que le cacao, le thé fort ou le cola. Ces boissons contiennent de grandes quantités de caféine pouvant provoquer des maux de tête.
  4. Situations stressantes. Ils peuvent souvent provoquer des maux de tête, essayez donc de ne pas être nerveux à ce stade et réduisez votre stress mental. Des thés à la menthe et à la valériane, des bains relaxants, de l'aromathérapie et des rencontres amicales avec des gens agréables et des animaux domestiques contribueront à améliorer le bien-être général. Par conséquent, dans un environnement détendu et amical, le corps se détend et les maux de tête avant que les menstruations ne se produisent beaucoup moins fréquemment.
  5. Nutriments. Les médecins conseillent de prendre du calcium et de manger le plus grand nombre possible d’aliments qui en contiennent. En outre, le magnésium et la vitamine B6 aident le corps de la femme à faire face à des problèmes de santé.

  6. Traitement par le froid Les compresses rafraîchissantes, la réception d'un esprit contrasté facilitent les maux de tête et soulagent considérablement les tensions. Le matin, il est très utile de se laver à l’eau très froide ou d’utiliser de l’eau micellaire réfrigérée pour améliorer le bien-être général.
  7. Utilisation contraceptive. Pour certaines personnes, ces pilules aident à soulager les maux de tête. Mais rappelez-vous que les contraceptifs mal choisis peuvent provoquer des maux de tête désagréables avant la menstruation. Il est préférable de ne pas expérimenter et prendre des médicaments qui améliorent votre santé globale.

Ainsi, un mal de tête avant la menstruation n’est pas une maladie, mais la réponse de l’organisme aux changements hormonaux. Et en votre pouvoir pour rendre ce processus indolore. Les médecins conseillent de limiter les sucreries, la caféine, les boissons alcoolisées et d'essayer de prendre moins de sel. Certaines personnes aident les antidouleurs. Mais il vaut mieux les prendre après avoir consulté un médecin.

Pin
Send
Share
Send
Send