La santé

Colposcopie pendant la grossesse

Pin
Send
Share
Send
Send


La colposcopie est un examen endoscopique qui implique un examen précis du col de l'utérus avec un coltoscope, qui ressemble visuellement à un dispositif optique - un microscope. Cette méthode de diagnostic permet la détection précoce de diverses pathologies gynécologiques, notamment l'érosion du col utérin, les conditions prétumorales et l'oncopathologie.

Kolkoskopi pendant la grossesse est souvent effectué. Les obstétriciens et les gynécologues décident de la nécessité d'un tel examen. Le plus souvent, une femme en position est envoyée pour une colcoscopie, lorsque le médecin assume la présence de pathologies. De nombreuses futures mamans ont peur de cette procédure et se demandent si une colcoscopie peut être pratiquée pendant la grossesse.

La principale indication pour l'examen coloscopique chez la femme enceinte est une suspicion d'érosion cervicale et de sa présence dans l'histoire de la future mère. En outre, les obstétriciens-gynécologues prescrivent une colcoscopie à tous leurs patients s'ils présentent les symptômes suivants:

  • au cours de la phase lutéale du cycle et après un rapport sexuel, une femme apparaît avec un écoulement de sang,
  • le patient éprouve des sensations douloureuses pendant ou après l'intimité,
  • douleurs prolongées et de plus en plus intenses dans le bas de l'abdomen,
  • à l'entrée des organes génitaux internes de la femme, des démangeaisons et des brûlures,
  • une éruption cutanée se trouve sur les organes reproducteurs externes.

Avec ces plaintes viennent différentes femmes, et certaines d'entre elles peuvent être observées chez les femmes enceintes. De plus, récemment, les gynécologues ont commencé à prescrire la colposcopie pendant la grossesse pour la quasi-totalité des cas obligatoires. Cela est dû à l'augmentation du nombre de pathologies gynécologiques et au fait qu'il n'est pas prévu que la plupart des femmes tombent enceintes (elles n'ont pas procédé à un examen préalable).

En outre, une colcoscopie est effectuée après l'accouchement afin d'évaluer l'état du col de l'utérus après un travail physiologique standard. Ou dans la dissection chirurgicale du périnée et de la paroi vaginale postérieure pour évaluer les dommages au col de l'utérus. Cela est particulièrement vrai si l'érosion cervicale a été diagnostiquée pendant la grossesse, car elle pourrait se rompre lors de l'accouchement.

Contre-indications

En tant que tel, il n’ya pas de contre-indication à cette procédure, car elle est pratiquement indolore et moins traumatisante. Mais un spécialiste expérimenté avant la procédure devrait examiner attentivement tous les résultats de l'examen d'une femme enceinte, afin d'exclure les risques, même minimes. La procédure n'est pas réalisée en début de grossesse chez les femmes à risque de fausse couche.

La colposcopie pour les femmes enceintes a la même technique que celle réalisée par les femmes qui ne portent pas d’enfant. Une différence significative est que s'il n'y a pas de pathologies graves, les femmes enceintes ne subiront pas de colcoscopie prolongée. Cela signifie qu'ils n'effectuent pas d'essais avec des colorants, une solution de Lugol, du trichlorotétrazole ou d'autres substances. Cependant, s'il existe une bonne raison de passer à l'état prétumor, même les femmes enceintes sont échantillonnées avec du matériel biologique pour un examen histologique.

Caractéristiques de

En général, la colposcopie au cours de la grossesse est réalisée de la même manière que chez les femmes non enceintes. Cependant, il convient de prendre en compte les caractéristiques physiologiques des futures mères. Le col de l'utérus de la femme enceinte est recouvert d'une épaisse couche de mucus, conçue pour protéger le fœtus contre les effets d'infections externes.

Par conséquent, afin de détecter certains changements et néoplasmes, la procédure doit être effectuée par un spécialiste hautement qualifié qui a déjà effectué ces procédures pour les femmes occupant ce poste.

Si la colcoscopie est réalisée à un âge précoce de la gestation, il est recommandé de répéter la procédure non satisfaisante au bout de 1,5 mois ou au cours du dernier trimestre dans les cas où il reste des points controversés ou les résultats de l'examen. La colposcopie est considérée comme une procédure indolore, mais elle provoque une gêne chez certaines femmes sensibles.

Pour qu'une enquête soit aussi efficace que possible, une femme doit suivre des directives simples. 2 jours avant le diagnostic prévu, il convient de:

  • abandonner l'intimité
  • Ne rincez pas le vagin avec des solutions de substances médicinales à des fins thérapeutiques,
  • N'utilisez pas de médicaments vaginaux (suppositoires, onguents).

La ringoscopie au cours du premier trimestre de la grossesse est très délicate et peut donner l’impression d’un examen gynécologique standard. Si la patiente n'a pas d'antécédents de maladies gynécologiques graves, la partie vaginale du col de l'utérus n'est pas traitée avec des réactifs spéciaux. Une biopsie, en raison de l’augmentation des risques pour le fœtus, n’est pratiquée que lorsqu’il existe de sérieuses raisons de suspecter un cancer.

Au cours des dernières périodes, la circulation sanguine dans les organes pelviens augmente et la taille du col de la femme enceinte augmente habituellement. Ainsi, à partir de la fin du deuxième trimestre, une colposcopie doit être réalisée avec encore plus de soin et de délicatesse. Parfois, pendant la procédure, des saignements peuvent commencer, que le médecin arrête en brûlant avec du nitrate d'argent ou du sulfate de fer basique (pâte de Monsel). Des éponges hémostatiques sont également utilisées. La ringoscopie est réalisée sur une chaise gynécologique. Dans ce cas, le dispositif optique est installé à une distance de 10 à 15 cm de la fente génitale.

Après avoir compris pourquoi cette procédure lui a été prescrite, une femme enceinte souhaite connaître le retour d’information d’autres femmes qui l’ont subie dans la même situation.

La ringoscopie pour les femmes enceintes est généralement prescrite en cas de résultats médiocres des tests gynécologiques standard ou en cas de suspicion d'un médecin quant à la présence de pathologies graves. Si la grossesse est bonne et que les résultats des tests ne révèlent aucune anomalie, il est possible que la future mère ne sache même pas ce qu'est kolkoskopii.

Contenu de l'article

  • Qu'est-ce que la colposcopie pendant la grossesse et comment s'effectue-t-elle?
  • Colposcopie du col de l'utérus pendant la grossesse: pourquoi prescrire cette procédure?
  • Puis-je faire une colposcopie pendant la grossesse?
  • Préparation à la colposcopie pendant la grossesse
  • Quelles sensations sont normales pendant et après la colposcopie pendant la grossesse?

La colposcopie en période de procréation soulève généralement des préoccupations et des questions chez les femmes: «Est-il possible de faire une colposcopie pendant la grossesse?», «Cette procédure est-elle dangereuse pour la santé de l’enfant?», «Comment se préparer à sa mise en œuvre?». Pour comprendre les caractéristiques de cette méthode de diagnostic, nous vous recommandons de lire notre article: vous y trouverez des réponses aux questions relatives à la colposcopie au cours de la grossesse.

Qu'est-ce que la colposcopie pendant la grossesse et comment s'effectue-t-elle?

La colposcopie est une méthode de diagnostic qui consiste en un examen sous augmentation de la surface du col utérin. Utilisé en gynécologie pour identifier un certain nombre de pathologies: dysplasie, leucoplasie, érosion cervicale, néoplasmes malins et bénins, troubles du schéma vasculaire, endométriose vaginale du col utérin. En plus des troubles affectant le col de l'utérus, la colposcopie au cours de la grossesse vous permet d'évaluer l'état des parois du vagin et de la vulve.

Il existe deux types de colposcopie réalisés pendant la grossesse:

  • L'enquête (simple) colposcopie implique uniquement une inspection visuelle des organes génitaux féminins sans l'utilisation de solutions chimiques ni de filtres colorés.
  • En cas de colposcopie étendue, le médecin applique des réactifs chimiques spéciaux sur certaines parties de la membrane muqueuse, ce qui permet de détecter la présence ou l'absence de cellules altérées. Ils sont sans danger pour la mère et le fœtus. En cas de colposcopie prolongée, on utilise généralement une solution d'acide acétique à 3% et une solution aqueuse d'iodure de potassium (échantillon de Schiller). Lorsqu'une solution faible d'acide acétique est appliquée sur la muqueuse, il se produit un spasme de petits vaisseaux sanguins, suivi d'une expansion du réseau vasculaire. La réalisation d'un échantillon de Schiller pendant la colposcopie provoque la coloration brune de l'épithélium plat multicouche à la surface du col de l'utérus et ne colore pas la muqueuse altérée. Si, à la suite de l'utilisation de réactifs, le gynécologue a des doutes sur une partie du col de l'utérus ou sur les parois vaginales, il gratte cette zone pour une recherche ultérieure en laboratoire sur l'oncocytologie.

Pour l'examen, le médecin utilise un appareil optique ou vidéo spécial, un colposcope. C'est un appareil équipé d'un illuminateur et de puissants objectifs qui vous permettent d'obtenir une image agrandie 3 à 40 fois. En raison de l'augmentation multiple au cours de la colposcopie, le médecin a l'occasion d'évaluer la couleur de la membrane muqueuse du vagin et du col de l'utérus, d'identifier les zones de lésions possibles et d'appliquer des solutions chimiques spéciales sur les zones examinées.

La colposcopie pendant la grossesse est réalisée dans un fauteuil gynécologique. Un spéculum gynécologique en plastique ou en métal est inséré dans le vagin pour offrir une vision optimale. La tête optique du colposcope est placée à une distance d'environ 15 à 20 cm de l'entrée du vagin et l'image résultante est affichée sur un écran d'ordinateur. La durée de la procédure dépend de son type: la colposcopie habituelle dure environ 10 minutes et pour un examen approfondi, elle dure environ 20 minutes.

L'essence de la colposcopie au cours de la grossesse n'est pratiquement pas différente d'une étude similaire sur des femmes non enceintes. La seule différence est que le canal cervical pendant la grossesse est fermé par une couche de mucus plus dense, ce qui peut aggraver l'examen et rendre le diagnostic difficile. Par conséquent, la colposcopie au cours de la grossesse est généralement effectuée par des gynécologues obstétriciens expérimentés dans ce domaine chez la femme enceinte.

Colposcopie du col de l'utérus pendant la grossesse: pourquoi prescrire cette procédure?

La colposcopie est incluse dans la liste des mesures de diagnostic obligatoires effectuées au stade de la planification de la grossesse. Si le patient a été identifié certaines violations affectant la muqueuse vaginale, le col utérin et le canal cervical, il est recommandé de mener les recherches nécessaires et, si nécessaire, leur traitement avant de concevoir un enfant. Si la grossesse n’a pas été planifiée et que les examens préliminaires n’ont pas été effectués, le médecin peut prescrire une colposcopie à la future mère pendant la grossesse. C'est pour quoi?

Pendant le port du bébé, le fond hormonal de la femme subit des modifications importantes. Dans certains cas, cela peut entraîner une érosion ou une ectopie du col utérin. Ces concepts n'ont pas le même sens, même si de nombreuses femmes les confondent à tort.

L'érosion cervicale est un concept collectif et implique tout changement identifié. Cela inclut, par exemple, une véritable érosion, un défaut provoqué de la muqueuse cervicale par traumatisme, inflammation, brûlure, etc. La véritable érosion est une zone rouge vif, saignant sur la muqueuse cervicale, dont l'apparition est provoquée par la desquamation de l'épithélium squameux stratifié. Cette affection doit être traitée, car si les microbes pathogènes atteignaient la zone touchée, l'inflammation pouvait commencer, ce qui est dangereux pour la femme enceinte et le bébé. En outre, l'érosion du col utérin est plus vulnérable aux entorses et aux déchirures pendant le travail. L'ectopie est une variante de la norme et remplace les cellules épithéliales plates multicouches de l'épithélium cylindrique. Cependant, dans les deux cas (comme dans l'érosion vraie et l'ectopie), il existe un danger de transformer les cellules saines en cellules atypiques avec le développement ultérieur de néoplasmes bénins ou malins.

Cela nécessite un traitement et une prise en compte de cette maladie lors de l'accouchement. Outre la suspicion d'érosion pendant la grossesse, la colposcopie est réalisée en cas de peur du développement d'un processus oncologique, un polype cervical.

En outre, si une femme enceinte constate des symptômes tels qu'une décharge inhabituelle de l'appareil génital, une éruption cutanée vulvaire, des démangeaisons et des brûlures dans le vagin, des douleurs abdominales basses, des douleurs pendant la miction ou des saignements après un rapport sexuel, il est également recommandé de subir une colposcopie.

Puis-je faire une colposcopie pendant la grossesse?

La réponse à cette question dépend de l'état de santé général de la future mère, de la nature de l'évolution et de la durée de la grossesse. Dans tous les cas, la colposcopie doit être réalisée uniquement avec le consentement de la femme elle-même: le médecin ne peut que conseiller de procéder ou non à une colposcopie et la décision est prise par la patiente enceinte.

Cependant, parfois, la mise en œuvre de cette procédure de diagnostic est indésirable. Par exemple, il n'est pas recommandé de procéder à une colposcopie avec menace d'avortement au début. Cela est dû au risque de saignement et d'avortement spontané. Il est également déconseillé de procéder à une colposcopie en cas de placenta praevia et de menace de naissance prématurée. Une biopsie du col utérin pendant la grossesse est réalisée uniquement si un cancer précancéreux ou cervical est suspecté.

Qu'est-ce que la colposcopie?

Il s'agit d'une méthode de diagnostic utilisant un dispositif optique spécial (colposcope) et des solutions de colorants. Tout cela est nécessaire pour l'examen du col et du vagin. Également pendant la colposcopie, il est possible de prélever du matériel organique pour un examen histologique et cytologique. La colposcopie permet l'identification rapide de diverses pathologies génitales, y compris les néoplasmes.

Les médecins distinguent deux types de colposcopie: simple et étendue. La première technique est réalisée uniquement à l'aide de l'appareil, sans l'utilisation de solutions spéciales. Et avec une colposcopie étendue, le médecin utilise des solutions d'acide acétique ou d'iode pour aider à identifier certaines maladies gynécologiques.

Il est à noter que cette procédure est indolore. Mais est-ce sécuritaire pendant la grossesse? Nous avons demandé à nos experts de répondre à cette question.

Grossesse et colcoscopie: avis d'expert

La durée moyenne de cette étude est de 10 à 20 minutes. L'examen est effectué sur une chaise gynécologique, ainsi que sur un examen de routine. Un gynécologue qui effectue des examens colposcopiques a près de la chaise un dispositif lui permettant d’évaluer l’état de la vulve, du col de l’utérus et du vagin de la patiente. Si une colposcopie prolongée est réalisée, le gynécologue appliquera une solution spéciale sur la muqueuse, ce qui vous permettra de distinguer visuellement les zones affectées de l'épithélium des zones saines.

Le vinaigre est souvent utilisé comme solution; le patient peut alors ressentir une sensation de brûlure à court terme. Si le médecin utilise le Lugol ou l'iode à des fins de recherche, il ne devrait y avoir aucune sensation désagréable.

Pourquoi la colposcopie est-elle prescrite pendant la grossesse?

La colposcopie du col de l'utérus est une mesure de diagnostic visant à déterminer les modifications pathologiques qui, pendant la grossesse, présentent un risque pour le développement normal du fœtus. En plus de l'érosion, un colposcope est prescrit en cas de suspicion de dysplasie, de leucoplasie, de néoplasmes ou de perturbation du schéma vasculaire.

L'ensemble de la procédure est réalisée à l'aide d'un dispositif optique spécial du colposcope, ce qui vous permet d'obtenir plus d'informations sur l'état du col de l'utérus qu'avec un examen gynécologique standard à l'aide d'un miroir.

La raison de la nomination de la colposcopie réside principalement dans la couche épithéliale brisée, lorsque le médecin seul ne peut pas donner une évaluation plus précise. En outre, une procédure de diagnostic en début de grossesse est nécessaire si des symptômes spécifiques se manifestent:

  • douleur pendant ou après les rapports sexuels,
  • repérer,
  • inconfort vaginal (démangeaisons et sensation de brûlure),
  • tirer la douleur dans le bas ventre,
  • éruptions cutanées de nature différente sur les organes génitaux externes.
Étant donné que le risque de formation de pathologies au cours de la grossesse a considérablement augmenté ces derniers temps, il est impératif que la colposcopie soit pratiquée à un stade précoce. Au cours des stades avancés, toute manipulation autour du col utérin peut provoquer des lésions et des saignements ultérieurs. Par conséquent, la colposcopie est nécessaire avant de planifier une grossesse afin de réaliser toutes les procédures de diagnostic et le traitement médicamenteux à l'avance.

Puis-je faire une colposcopie pendant la grossesse?

S'il existe un risque de fausse couche, il est préférable d'abandonner la procédure, car la colposcopie est dangereuse en raison de la formation de saignements et d'une interruption spontanée du développement intra-utérin.

Au cours des trois derniers mois, la colposcopie du col de l’utérus peut avoir de graves conséquences. Par conséquent, à ce stade-ci, la manipulation n’est effectuée que pour des raisons graves. Это связано с тем, что по мере формирования и развития плода увеличивается количество кровеносных сосудов, и любое вмешательство извне может спровоцировать обильное кровотечение.

Стоит заметить, что по статистике необходимость в накладывании швов возникает у менее, чем 1% пациенток. Par conséquent, la colposcopie est en train de devenir un événement très important pour la suite du traitement, car elle permet un diagnostic précis.

Préparation et colposcopie

Toutes les manipulations au cours de la colposcopie sont généralement indolores, mais la préparation est obligatoire, ce qui inclut les recommandations suivantes:

  • dans 2-3 jours, il est souhaitable d'exclure l'activité sexuelle,
  • à la veille de l’étude, abandonner l’utilisation des médicaments locaux (suppositoires, pommades, suppositoires),
  • Pour une hygiène intime, utilisez uniquement de l’eau chaude et propre avant la procédure.
Lorsqu'elle examine, une femme enceinte peut ressentir une certaine pression et un inconfort causés par l'introduction d'un colposcope et d'un miroir gynécologique. C'est un phénomène assez normal, afin de minimiser l'inconfort, vous devez vous détendre autant que possible.

Après toutes les manipulations, une petite quantité de frottis vaginal peut être détectée, ce qui sera considéré comme une variante de la norme. La situation est due à la réaction du mucus avec certains réactifs chimiques.

Colposcopie: c'est quoi

La colposcopie pour les femmes enceintes est une méthode de diagnostic non invasive qui permet d'examiner l'état du col de l'utérus. La manipulation est effectuée à l'aide d'un appareil spécial équipé d'un équipement optique. Des agents colorants sont également utilisés.

Un colposcope est inséré directement dans le vagin. Miroir pré-inséré. La procédure ne provoque pas de douleur ou d'inconfort. L'examen dure au maximum 15 à 20 minutes sur une chaise gynécologique, comme lors d'un examen de routine.

En début de grossesse, deux types d'examens sont effectués:

  • une routine est une inspection d'un colposcope sans utilisation de colorants,
  • avec les solutions étendues appliquées de l'iode, l'acide acétique.

Un diagnostic simple est indicatif, il vous permet de déterminer la taille et la forme, certaines maladies du col de l'utérus, l'état de la membrane muqueuse, le schéma vasculaire. Pour toute suspicion d'un processus atypique, une colposcopie étendue est effectuée. Il vous permet d’examiner la structure de la membrane muqueuse grâce au traitement à l’acide acétique et à l’acide salicylique. Lors de l'utilisation de ces substances, l'épithélium gonfle, l'apport sanguin vers les muqueuses est réduit, des modifications pathologiques sont détectées.

Chromocolposcopie - utilisation d'une solution à 0,1% d'hématoxyline ou d'une solution de colorant nucléaire à 1%. C'est une méthode plus précise pour déterminer les conditions précancéreuses et cancéreuses de la muqueuse.

Pour l'examen dynamique, une microcolposcopie est appliquée. Il s’agit d’un examen histologique de la région vaginale du col de l’utérus. Elle est réalisée sans coloration ni avec le traitement d'éléments cellulaires individuels à l'aide d'hématoxyline. Nommé dans l'identification des pathologies au cours de la méthode étendue pour étudier les changements de dynamique.

Ces diagnostics sont sûrs, ils permettent de différencier les maladies gynécologiques, d’établir la localisation exacte et la gravité des modifications atypiques, des troubles structurels du col de l’utérus et de prendre la décision finale quant à l’accouchement.

Indications de grossesse

La colposcopie du col de l'utérus pendant la grossesse n'est pas seulement la principale méthode de prévention du cancer, elle est également démontrée dans les cas suivants:

  1. Signes d'érosion et d'autres modifications de la muqueuse cervicale découverts lors d'un examen gynécologique de routine.
  2. Modifications des organes génitaux - pertes vaginales, apparaissant à différentes périodes du cycle, douleur, inconfort durant l'intimité, odeur désagréable. Les saignements acycliques peuvent être le premier signe d'une condition précancéreuse du col de l'utérus ou indiquer des dommages traumatiques à l'érosion.
  3. Détection de cellules atypiques dans un frottis en fonction des résultats de l'examen cytologique. La méthode la plus informative pour détecter les cellules cancéreuses est la biopsie, mais la colposcopie vous permet d'identifier la localisation des modifications pathologiques et de ne prélever que des tissus muqueux morphologiquement modifiés.
  4. Maladies inflammatoires chroniques. Pendant la grossesse, ils peuvent s'aggraver, provoquant des pertes acycliques désagréables, des douleurs vaginales.
  5. Examens de contrôle après le traitement de l'érosion cervicale, des néoplasmes malins.

L'enquête n'est pas obligatoire, vous pouvez le faire de votre propre initiative. Une femme va à la colposcopie en fonction des résultats d'un précédent frottis ou en présence d'une dysplasie cervicale dans les antécédents. À des fins préventives, de telles recherches ne sont pas effectuées.

Diagnostic avec colposcopie

La colposcopie dispose de capacités de diagnostic étendues. Cette procédure en gynécologie est utilisée pour détecter des modifications même mineures affectant la muqueuse vaginale du col de l’utérus. A étudié:

  • couleur de l'épithélium avant d'appliquer une solution d'iode et d'acide acétique et après,
  • structure de surface - présence d'érosion, de plaques, d'élévations,
  • vaisseaux pathologiquement altérés
  • l'emplacement et la taille du tissu épithélial modifié,
  • définir les limites des foyers pathologiques,
  • la présence de glandes ouvertes ou fermées, leur état.

Les résultats de l'examen peuvent être diagnostiqués des maladies:

  1. À propos de l'oncologie dit la présence de cellules atypiques. Dans ce cas, la colposcopie est précédée d’une biopsie et vous permet de définir la localisation des foyers modifiés pour un prélèvement plus précis des tissus.
  2. Différenciation de la cervicite, des polypes du canal cervical, de l'endométriose, du condylome. En outre, le diagnostic révèle le développement de l'érosion au stade initial.
  3. Détection de la dysplasie par la présence de plaques blanches épaisses et denses dont les limites sont déterminées par l'application d'une solution d'iode.
  4. Ectopie acquise ou congénitale, érythroplastie.

La plupart des maladies du col de l'utérus se caractérisent par des modifications prononcées de la structure, de la couleur et du relief de la membrane muqueuse, ce qui est précisément déterminé lors du processus de colposcopie.

Caractéristiques de la procédure à différents stades de la grossesse

Les signes colposcopiques des lésions cervicales après la conception acquièrent une image plus prononcée. La décidose est un problème particulier pour les femmes enceintes. Cette réaction tissulaire est une variante de la norme, mais pendant la gestation, elle est stimulée par des taux élevés de progestérone. En conséquence, les tumeurs et les polypes peuvent survenir au niveau de l'exocervix et de l'endomètre.

En présence d'une pathologie pour obtenir un traitement adéquat, il est souhaitable de mener une étude au stade de la planification de la conception. Aux deuxième et troisième trimestres de la grossesse, la possibilité de colposcopie est limitée, la procédure nécessite le professionnalisme du médecin et a plus d'effets secondaires.

Au début

La colposcopie pendant la grossesse est effectuée conformément à des indications strictes. Habituellement, son objectif est précédé d'un frottis. Si des cellules atypiques y sont trouvées, diagnostiquez le vagin et le col pour identifier avec précision les lésions de la muqueuse touchées.

Au cours des trois premiers mois, la procédure est absolument sans danger et se déroule de la même manière que pour les femmes non enceintes:

  1. Le cou est traité avec une solution de vinaigre. Cela vous permet d'éliminer une épaisse couche visqueuse de mucus qui interfère avec le fonctionnement du colposcope. À ce stade, la femme peut ressentir une légère sensation de brûlure.
  2. Ensuite, un traitement avec une solution d'iode (Lugol) est effectué pour assombrir les zones muqueuses modifiées.
  3. Un tissu est prélevé pour examen cytologique. Un frottis est également pris pour établir la présence de la flore urogénitale.

La probabilité de saignement après l'intervention est inférieure à 1%. Pour éviter les effets secondaires après la manipulation, un coton-tige avec un antiseptique est appliqué sur la zone endommagée.

Aux 2ème et 3ème trimestres

L’examen colposcopique après le premier trimestre a plusieurs caractéristiques:

  1. Au cours du deuxième ou du troisième trimestre, des papilles gonflées hypertrophiées de la membrane muqueuse du canal cervical apparaissent autour du pharynx externe. Les canaux des glandes excrétoires se dilatent, un mucus épais et visqueux se détache. Cette photo peut être prise pour le stade initial de la pathologie, bien que ces changements soient considérés comme physiologiques et disparaissent 3 à 4 mois après l'accouchement.
  2. À la fin de la grossesse, le mucus physiologique devient épais et visqueux, ce qui empêche toute inspection. Au cours de l'examen colposcopique à ces moments, le traitement du cou avec une solution d'acide acétique à 3% est utilisé, ce qui permet l'élimination d'un dépôt épais.
  3. De plus, des miroirs et des rallonges de mur supplémentaires sont parfois utilisés. La position dans la chaise lors de l'inspection d'une femme devrait être différente - elle tombe sur la cuisse droite. Avec la position verticale habituelle, la pression peut chuter brusquement.

Si une pathologie est détectée lors du premier examen (généralement lors de l'enregistrement sur l'écran LCD), la procédure est prescrite pour une période de 8 à 9 semaines. Il est ensuite répété à 12–14 et 24–25 semaines (pour une observation ou une évaluation plus poussée des résultats du traitement).

En retard

En fin de grossesse, l’étude est réalisée avec le plus grand soin, car si elle est mal effectuée, elle peut provoquer un accouchement prématuré, des saignements et d’autres effets indésirables.

À la fin du troisième trimestre, le remplissage sanguin de la muqueuse du col utérin augmente, tandis qu'un colposcope à usage imprudent peut le blesser et provoquer un saignement. Pour éviter l'utilisation de la pâte Monsel, qui recouvre les zones traitées de la membrane muqueuse à la fin de la manipulation.

Immédiatement avant l'accouchement, les diagnostics sont rarement effectués, principalement en cas de suspicion de tumeur maligne des tissus, d'érosion du cou avec saignement. Selon ses résultats, le mode d’accouchement est choisi - césarienne ou accouchement naturel.

Grossesse après colposcopie

L'examen n'augmente pas ni ne diminue la possibilité de concevoir un enfant, après la procédure, une grossesse en bonne santé se produit, à condition qu'il n'y ait pas de pathologies de la part du système reproducteur.

Même si la colposcopie a été réalisée pendant la grossesse très tôt (1-2 semaines) en l’absence de retard, elle ne menace pas le développement de l’enfant ni la santé de la femme.

Au cours de la période gestationnelle, une colposcopie simple est généralement utilisée pour clarifier le diagnostic, ainsi qu'une colposcopie étendue en cas de suspicion de maladie maligne.

La biopsie simultanée (prélèvement de cellules muqueuses à des fins de recherche) est utilisée dans des cas exceptionnels, car elle provoque souvent des saignements et des fausses couches à un stade précoce.

La colposcopie non invasive vous permet d’examiner avec précision la structure et la nature de la muqueuse cervicale, afin d’identifier les stades initiaux des affections précancéreuses.

Indications et contre-indications

Avec une simple colposcopie, vous pouvez obtenir plus d'informations sur l'état du col de l'utérus qu'avec un examen ordinaire effectué par un médecin sans utiliser de microscope. Si la colposcopie étendue est utilisée, alors même les étapes de développement du processus précancéreux et cancéreux peuvent être observées. L'état de la muqueuse cervicale, sa couche épithéliale, les vaisseaux sanguins, les tissus pathologiquement modifiés, le volume des lésions, en général, tous les types d'anomalies dans cette zone peuvent être évalués par un examen colposcopique.

Le plus souvent, les médecins recommandent de transmettre cette étude aux femmes qui se plaignent de:

  • douleur pendant et immédiatement après le rapport sexuel,
  • saignements intermenstruels et apparition de sang après un rapport sexuel,
  • brûlures et démangeaisons dans le vagin,
  • douleurs tiraillantes chroniques dans le bas-ventre, aggravées par le temps,
  • éruption cutanée sur la vulve.

La colposcopie des futures mamans est réalisée avec suspicion ou présence d'érosion cervicale. Cependant, au cours des dernières années, les médecins ont introduit cette étude dans la liste des cas obligatoires pour toutes les femmes enceintes, car la fréquence des pathologies gynécologiques augmente considérablement et beaucoup de femmes consultent un médecin avec une grossesse non planifiée. De plus, à partir du moment de la conception dans le corps de chaque femme, la défense immunitaire se détériore, dans le contexte duquel des maladies gynécologiques non diagnostiquées auparavant peuvent faire surface avec une nouvelle force.

Il n'y a pas de contre-indications à cette étude. La colposcopie est réalisée même en début de grossesse. Ce n'est pas dangereux pour les femmes et n'est pas capable de nuire à l'enfant à naître.

Cependant, s'il existe une menace de fausse couche, l'étude peut être différée jusqu'à la disparition des saignements et de l'augmentation du tonus de l'utérus. De plus, la colposcopie n'est pas pratiquée chez les femmes qui ne tolèrent pas les solutions auxiliaires - acide acétique et iode, utilisées pour la procédure.

Colposcopie pendant la grossesse - est-ce possible?

Bien entendu, il serait préférable que des études de diagnostic soient réalisées au stade de la planification de la grossesse, car les résultats de la colposcopie aident à étudier les tendances générales en matière de santé gynécologique de la femme et suggèrent une prévision d'une éventuelle grossesse. Dans tous les cas, la réponse à la question de savoir si la colposcopie peut être faite pendant la grossesse sera positive. Cette recherche est non seulement possible, mais nécessaire, si cela est nécessaire.

La colposcopie est prescrite pour toute période de grossesse une fois que le médecin a pris connaissance de l'état de la microflore vaginale. La procédure est assignée à toutes les femmes, surtout s'il s'agit d'une pathologie possible. Douter de la véracité et de la pertinence de cette méthode de diagnostic n'est pas nécessaire. Le fait est que des problèmes gynécologiques tels que l'inflammation ou l'érosion du col de l'utérus pendant la grossesse peuvent entrer dans une phase de développement actif nécessitant un traitement urgent.

L'étude est assez sûre pour la future mère et le bébé, car elle n'interfère pas avec le processus de gestation. Une biopsie est souvent réalisée en conjonction avec une colposcopie, ce qui permet une évaluation plus précise des déviations existantes.

Pourquoi la colposcopie est-elle pratiquée chez les femmes enceintes?

Un examen endoscopique peu traumatique permet au médecin d’examiner le col de l’utérus grâce à un appareil spécial - un colposcope. Son rôle est difficile à surestimer, la méthode moderne identifie avec précision des maladies telles que la colpite, divers types d'érosion, ainsi que des affections précancéreuses de l'organe et de l'oncologie.

Aujourd'hui, il y a de plus en plus de cas de pathologies oncologiques dans le monde, ce qui signifie qu'il est nécessaire de procéder à une colposcopie. Des lésions graves du col utérin entravent le flux de travail spontané, mais les médecins auront le temps d'aider la femme et, plus tard, une césarienne.

La grossesse rend une femme vulnérable aux maladies gynécologiques. L’étude est donc planifiée, mais la recommandation à examiner ne signifie pas que la patiente a une pathologie. La colposcopie prévue permettra au gynécologue de voir la surface du col de l'utérus et de s'assurer que la naissance aura lieu normalement.

Souvent, les médecins peuvent prescrire la procédure décrite si le patient a des antécédents d’érosion ou de dysplasie tissulaire, ainsi que de suspicion d’infection par le VPH.

Ce qui permet de révéler une colposcopie

La colposcopie est-elle sans danger pour les femmes enceintes?

Certaines femmes s'inquiètent de leur état et ne savent pas s'il est possible de faire une colposcopie pendant la grossesse. Bien sûr, l’option idéale est de procéder à la manipulation avant la conception et de collecter toutes les informations concernant la santé du patient et ses caractéristiques, mais dans tous les cas, la procédure ne nuit pas à la future mère et à son enfant.

La colposcopie n’est prescrite dans aucun des trimestres après que le médecin a lu les antécédents et les résultats du test de la femme.

Méthode Kolposkopichesky visant à identifier l'inflammation et les changements plus graves que pendant la période de gestation du fœtus sans traitement présentent un danger pour le corps.

Il est possible de faire une colposcopie pour une femme enceinte pendant toute la durée de la grossesse, tôt ou tard dans ce cas ne joue pas de rôle particulier, l'essentiel est d'écouter les recommandations du gynécologue et de bien se préparer à l'étude.

Après avoir effectué un frottis élémentaire sur la définition de la microflore, une femme a besoin de 48 heures avant la procédure pour exclure le sexe et les méthodes de traitement locales, telles que la bougie et les douches vaginales.

Le jour de la manipulation, il est nécessaire de procéder au nettoyage des organes génitaux par les moyens habituels. Le colposcope n'étant pas inséré dans le vagin, mais placé devant le patient, il n'y a aucun risque pour le corps de la femme.

Conséquences possibles et complications après l'examen

Avant de devenir enceinte, chaque femme doit comprendre pourquoi la colposcopie est prescrite pendant la grossesse.

L'étude est réalisée dans l'intérêt de la santé de la future mère et de son enfant. Les complications sont donc extrêmement rares et comprennent les phénomènes suivants:

  • décharge,
  • inconfort dans le vagin.

Lors de la réalisation d'une colposcopie avancée avec imposition de réactifs, la couleur sombre peut être rare, ils ne sont pas dangereux et disparaissent rapidement.

Il y a rarement des saignements; dans de tels cas, il est nécessaire de consulter un gynécologue, mais dans la plupart des cas, le fœtus n'est pas menacé.

Если во время процедуры у беременной женщины производился забор фрагмента тканей на доскональное исследование (биопсия), то в течение 2 недель ей рекомендуется половой покой, отказаться от посещения сауны и бассейна, а также избегать физических нагрузок для того, чтобы минимизировать последствие манипуляции и уменьшить маточный тонус.

Планирование вторичной процедуры для беременных пациенток проводится по согласованию с доктором и с учётом показаний и противопоказаний.

Colposcopie simple

La colposcopie simple n'a aucune valeur médicale sérieuse. Conçu pour l'inspection de surface et la détection d'anomalies évidentes. Au cours de l'inspection, la forme et la taille de l'utérus, la couleur de l'épithélium externe, la bordure de l'épithélium plat et cylindrique, la nature de la décharge sont évaluées.

Pour une étude supplémentaire de la surface du col de l’utérus et des vaisseaux sanguins, appliquez des filtres de couleur.

Colposcopie étendue

La colposcopie étendue est la plus informative. Seulement, il peut donner une image complète de l'état de l'épithélium utérin. Réponse de surface estimée au traitement à l'acide acétique, au lugol et à d'autres substances.

  1. Pour commencer, le col de l'utérus est traité avec 3% d'acide acétique. Les navires de surface sont normalement réduits, rétrécis et ont disparu de la vue 3 à 4 minutes plus tard. Dans le cas des tumeurs, les parois des vaisseaux n'ont pas de couche musculaire et il n'y a pas de réponse au traitement.
  2. Ensuite, le médecin procédera au test de Schiller (traitement de surface avec une solution de Lugol à la glycérine). Normalement, l'épithélium squameux stratifié deviendra uniformément brun foncé. Si des écarts existent, la zone touchée restera plus lumineuse. Sur la base du test de Schiller, le gynécologue déterminera la zone du néoplasme, mais une biopsie sera nécessaire pour la poursuite des recherches.

Types de coloscopie

Deux types de colposcopie sont activement utilisés:

  1. Simple. Il est effectué sans l'utilisation de substances spéciales.
  2. Étendu. Quand il utilise différentes solutions. Aider à identifier certaines maladies. L'iode, l'acide acétique, etc. sont utilisés sous forme de solutions.

Le choix du type de colposcopie reste, bien entendu, pour le médecin. Peur de la douleur de cette procédure n'en vaut pas la peine. - maximum, un peu d'inconfort, et celui causé par l'anxiété du patient plutôt que par des facteurs objectifs.

En bref sur la procédure

Comment se passe la procédure de colposcopie?

Elle Dure habituellement 10-15, peut-être 20 minutes. Le patient est habituellement allongé sur la chaise gynécologique, en un mot, tout est comme d'habitude.

Le médecin insère un miroir spécial dans le vagin. Les douleurs en même temps le patient n'éprouve pasPeut-être qu'un léger frisson se fait sentir au contact d'un cadre en métal.

À côté de la chaire gynécologique, le médecin fixe colposcope, un appareil qui vous permet d’évaluer l’état du vagin, du col utérin et de la vulve.

Si l'étude est prolongée, le médecin appliquera une solution spéciale au col utérin (vinaigrepar exemple), il peut provoquer une légère sensation de brûlure. Mais cela ne durera que quelques secondes.

Si comme solution est utilisée l'iode ou sera-ce solution de lugol, pas de gêne et ne se pose pas. La solution est appliquée afin d'identifier les zones saines et touchées: ces dernières ne changeront pas de couleur.

Si des zones pathologiques sont trouvées, le médecin effectuera nécessairement une biopsie: il prélèvera un fragment de tissu pour analyse.

Il existe certaines recommandations que le patient devrait prendre en compte avant la procédure:

  • 1-2 jours doivent s'abstenir de sexe (à savoir le sexe vaginal),
  • avant la procédure, juste au cas où, prenez un antidouleurqui est vendu sans ordonnance (par exemple, l'ibuprofène),
  • pendant deux jours avant la procédure s'abstenir d'utiliser des tampons.

Quels tests faut-il faire avant de planifier une grossesse? Recommandations spécialistes - dans cet article.

Pourquoi l'ovulation ne se produit pas? Vous trouverez de nombreuses informations utiles dans cet article.

Indications pour la colposcopie

Indication principale pour effectuer la procédure pendant l'accouchement - érosion cervicale. Dans certains types d'érosion, le traitement peut avoir lieu pendant la grossesse, ce qui permet de détecter de nouvelles lésions.

Avec érosion La colposcopie aide le médecin à décider du déroulement de l'accouchement. Très souvent, une césarienne est prescrite, car la maladie peut entraîner une rupture du col de l'utérus et donc des conséquences graves pour la santé des femmes.

Si une légère érosion est détectée, le médecin prescrira à une femme de prendre un médicament spécial, et peut-être des suppositoires vaginaux. Habituellement, après une brève érosion, le problème est résolu.

Qu'est-ce qu'une colposcopie du col utérin pendant la grossesse?

La colposcopie est une méthode de recherche endoscopique utilisée pour détecter des maladies et des troubles pathologiques du col utérin. L'examen du colposcope utérin est inclus dans la liste des méthodes de diagnostic obligatoires en obstétrique.

La colposcopie est une méthode de diagnostic utilisée pour identifier les pathologies cervicales et qui peut être prescrite pendant la grossesse. La procédure d'examen colposcopique est absolument sans danger pour le fœtus et la future mère.

Les formes bénignes de maladies détectées par colposcopie au cours de la gestation ne sont le plus souvent pas traitées. Par conséquent, les résultats des examens colposcopiques resteront valables pour les femmes après l'accouchement.

Pendant la colposcopie, on diagnostique souvent chez la femme enceinte des lésions précancéreuses et cancéreuses du col utérin. De telles conditions affectent le cours normal de la gestation et interfèrent avec le travail naturel. L'établissement d'un diagnostic précis et l'identification de la cause des troubles pathologiques sont particulièrement importants, car ce sont ces résultats qui peuvent affecter le mode d'accouchement (accouchement indépendant, césarienne).

A quelle heure une colposcopie est réalisée pendant la gestation

En règle générale, la colposcopie au cours de la grossesse est prescrite à un stade précoce - lors de l’enregistrement d’une femme enceinte ou peu de temps après. Le premier examen colposcopique est recommandé entre 8 et 9 semaines de gestation. Si aucune pathologie n'est trouvée, une réexécution n'est pas nécessaire.

En cas de détection d'une érosion gravidique ou d'autres maladies urogénitales (cervicite), la colposcopie est prescrite au début de chaque trimestre. Cela permettra de contrôler l'évolution de la pathologie et d'évaluer les résultats du traitement prescrit. Si vous soupçonnez des violations qui menacent le cours normal de la grossesse, la colposcopie peut être assignée à n'importe quelle période de gestation.

Pour obtenir des résultats de diagnostic fiables, il est recommandé de s'abstenir de tout rapport sexuel, d'injection de drogue dans le vagin, de douche vaginale et d'utilisation de détergents synthétiques pour l'hygiène intime, 3 à 4 jours avant la prochaine manipulation.

Après la colposcopie, on peut observer les sécrétions vaginales suceuses de sang pendant 2 à 3 jours. C'est la norme. Si la leucorrhée est devenue sanglante, abondante et accompagnée de sensations douloureuses persistantes dans le bas de l'abdomen, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Regarde la vidéo: L'examen gynécologique pendant la grossesse - La Maison des maternelles #LMDM (Octobre 2020).

Pin
Send
Share
Send
Send