L'hygiène

Quels indicateurs de la température basale sont considérés comme normaux avant la menstruation?

Pin
Send
Share
Send
Send


Toute personne qui planifie un bébé dans un proche avenir ou qui surveille simplement sa santé s'intéresse aux caractéristiques du corps. Beaucoup de femmes mesurent la température de base, car il est utile de comprendre si le système de reproduction fonctionne normalement. Pour déterminer si tout est en ordre, il est nécessaire de savoir quels indicateurs une femme devrait avoir à différentes périodes du cycle.

Règles de mesure

Avant de parler de valeurs spécifiques, il est important de savoir exactement comment la température de base doit être mesurée avant le mois. Les lectures les plus précises ne seront soumises qu’à un certain nombre de conditions. Il est donc souhaitable de prendre des mesures en même temps, le matin, jusqu'au moment où une femme se lève. Les médecins recommandent de surveiller la température de base et de ne pas prendre de mesures dans la bouche ou les aisselles. On pense que c'est le plus fiable dans le rectum.

Il est également important de dormir au moins 4 heures avant la mesure. De plus, il faut se rappeler que lors de maladies accompagnées d’une augmentation de la température, il n’a aucun sens de procéder à de telles mesures, l’image sera déformée. Tous les troubles intestinaux, les changements significatifs dans le régime quotidien, la prise de somnifères, l’alcool peuvent également affecter les indicateurs du matin. Ces jours-ci, la température ne peut être ni mesurée ni prise en compte lors du calcul des valeurs moyennes.

Traçage

Il convient de noter qu’il existe des indicateurs généraux moyennés de ce que devrait être la température basale avant la menstruation et après, pendant l’ovulation, ainsi que pendant les autres périodes du cycle. Mais chaque organisme étant individuel, il est nécessaire d’enregistrer régulièrement les valeurs obtenues et de créer des graphiques afin de déterminer s’il ya des problèmes avec le système de reproduction. Les maladies possibles sont jugées par les fluctuations de température, par la différence des indicateurs dans les première et deuxième phases, par la nature de leurs changements. Le graphique est construit comme suit: les jours du cycle sont marqués sur l’axe horizontal et les valeurs de mesure sur l’axe vertical. Normalement, il devrait être clairement tracé en deux phases. Dans le premier cas, la température est plus basse et se situe au niveau de 36,5 degrés, et dans le second, qui survient après la libération de l'œuf, elle atteint 37 ou plus. Pour comprendre s’il ya des problèmes, les médecins recommandent de compter les valeurs moyennes dans chacune des phases. La différence entre eux devrait être d'au moins 0,4 degrés.

Changement cyclique

Si les indicateurs des première et deuxième phases sont clairs, la question de savoir quelle devrait être la température basale avant la menstruation inquiète beaucoup de femmes. Idéalement, dans la deuxième phase, qui commence après l’ovulation, les valeurs doivent être supérieures à 37 degrés. Au début du mois, ils pourraient diminuer légèrement. Les premiers jours de la menstruation sont caractérisés par le fait que la température baisse chaque jour pour atteindre la fin des 36,5 à 36,8 degrés.

Avant l'ovulation, il peut chuter encore plus et augmenter brusquement immédiatement après la libération de l'ovule. Cela indique que la deuxième phase a commencé. Si vous mesurez les indicateurs régulièrement, l’écart des valeurs peut être suspecté par différents problèmes. Malgré le fait que beaucoup de gens parlent du manque de sens des mesures pendant les jours critiques, la température pendant cette période peut suggérer quels aspects de la santé des femmes doivent être pris en compte. La température de base pendant la menstruation devrait baisser. Si cela ne se produit pas, il est utile de penser à passer un examen.

Maladies possibles

En moyenne, quelques jours avant le début du congé, les indicateurs devraient commencer à diminuer. Une diminution progressive de la température devrait également se produire pendant les jours critiques. Si, au lieu d'une diminution au cours de la menstruation, il se produit une forte augmentation d'indicateurs d'environ 37,6 degrés, cela peut indiquer le développement d'une endométrite ou d'une endomyométrite. Bien entendu, une température de base élevée pendant la menstruation devrait être alertée, mais il est inacceptable de poser un diagnostic à partir d'une seule mesure.

Mais dans le cas où la température dans la deuxième phase atteint à peine 37 degrés, mais avec le début des jours critiques augmente au-dessus de ce niveau, une inflammation des appendices peut être suspectée. De plus, les mesures permettent d’identifier les problèmes de tubes ou de col utérin. Parler de l'inflammation probable de ces organes se produit dans les cas où la température augmente entre le 4ème et le 5ème jour de la menstruation. Il est nécessaire d’examiner attentivement les cas où la température de base avant la menstruation est de 37,2. Si le nombre de jours critiques ne diminue pas de manière significative, il est préférable de faire un test. Peut-être que c'est une grossesse menacée. Mais si la température a augmenté d'un jour, ne vous inquiétez pas, cela ne signifie toujours rien. N'oubliez pas non plus que, pour poser un diagnostic, il ne suffit pas de faire des mesures, vous devrez subir une série d'examens.

Première phase

Après avoir traité la température pendant les jours critiques, vous pouvez comprendre comment le corps doit se comporter après sa fin. Normalement, les lectures du thermomètre devraient se situer autour de 36,6, mais elles dépendront des caractéristiques personnelles de chaque fille ou femme. Dans certains cas, ils conserveront toute la première phase à 36,4%, dans d’autres, ils pourront atteindre 36,8 degrés. Mais les deux cas décrits sont tout à fait acceptables.

Mais une hausse de température plus significative indique qu’une femme a intérêt à consulter un gynécologue. Si les chiffres de la première phase approchent la barre des 37 degrés, cela peut indiquer un manque d'œstrogène. Mais cela ne peut être confirmé que par un test sanguin pour les hormones. Cela vaut également la peine d'être gardé en cas d'augmentation de la température basale pendant la menstruation et de son augmentation périodique de 1 à 2 jours au cours de la première phase pour atteindre le niveau de 37 degrés et plus. Cela peut indiquer une inflammation.

Taux d'ovulation

Une température basale inhabituelle avant les règles ou pendant leur passage peut indiquer un certain nombre de problèmes. Mais les mesures des autres jours ne sont pas moins indicatives. Normalement, le lendemain matin après la libération de l'œuf, la femme observe une augmentation de la température. Il peut être à la fois net et progressif. Pour certains, le tout premier jour, il augmente de 0,4 degré, pour d’autres cette différence s’accumule en 2-3 jours. Ces deux situations sont tout à fait acceptables. Dans le cas où l'augmentation des valeurs prend plus de 3 jours, on peut suspecter l'infériorité de l'ovule libéré par l'ovaire ou l'absence d'œstrogène. En règle générale, tomber enceinte dans un tel cycle est presque impossible.

Début de la deuxième phase

Si les chiffres après la libération de l'œuf n'atteignent pas 37 degrés, cela peut indiquer l'infériorité du corps jaune. Mais parler de l'insuffisance de la deuxième phase uniquement en termes de température ne vaut pas la peine. Il est important de ne pas regarder les indicateurs eux-mêmes, mais plutôt la différence entre les valeurs qui figuraient dans la première et la deuxième partie du cycle. Si les mesures sont effectuées en degrés Celsius, elles seront alors égales ou supérieures à 0,4 avec le fonctionnement normal de l'organisme. Bien que mettre des diagnostics sans enquête n'en vaut pas la peine. L'échec de la deuxième phase et de la nomination de médicaments à base de progestérone n'est possible qu'après une analyse appropriée.

Fin de seconde phase

Quelles que soient les valeurs exactes d’une femme après l’ovulation et avant, la température de base avant la menstruation devrait commencer à diminuer. Dans le même temps, sa valeur au premier jour du cycle ne devrait normalement pas dépasser 37 degrés. Si, selon le calendrier, l'ovulation est terminée depuis plus de 14 jours et que la température ne baisse pas, vous pouvez effectuer un test permettant de diagnostiquer la conception du bébé à un stade précoce. La température de base avant les 37 degrés menstruels est considérée comme normale. Mais il est important que cela diminue avec le début de la décharge. Si les règles ont commencé et que la fièvre a duré quelques jours de plus et qu’elle n’a diminué que vers la fin des jours critiques, cela peut indiquer une interruption de grossesse.

Durée de la phase

En plus des informations sur la température de base avant la menstruation, il est important de savoir combien de temps chaque partie du cycle peut durer. Ainsi, la longueur de la deuxième partie seulement est relativement constante, en fonction des caractéristiques du corps de chaque femme, elle peut aller de 12 à 16 jours. Mais l'idéal est l'option dans laquelle il dure 14 jours. Mais la première partie du cycle peut durer de 10 à 12 jours à plusieurs semaines. Bien sûr, avec un cycle de 28 jours, il dure environ 14 jours, période pendant laquelle il parvient à maturité du follicule et à l’ovulation. Mais pour un certain nombre de femmes, cela peut être beaucoup plus long. Dans le même temps, toutes les étapes nécessaires traversent leurs corps: croissance et maturation du follicule, libération de l'œuf, formation et fonctionnement du corps jaune.

Options standard

Parler de certaines maladies uniquement en termes de température n'en vaut pas la peine. Mais cette information est nécessaire pour suspecter tout problème et pour effectuer les recherches nécessaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Dans le même temps, il est impossible de juger un seul cycle, il est nécessaire de prendre des mesures pendant au moins trois mois. Si le tableau est répété tous les mois, vous pouvez tirer les conclusions, en collaboration avec le gynécologue, en analysant l’évolution de la température basale avant les règles. La norme pour cela ne peut pas être définie en valeurs absolues. Cela dépend à la fois des valeurs de la deuxième et de la première phase. Si une femme a des indicateurs avant l’ovulation se situent autour de la marque des 36,4 degrés, ils ne pourront pas dépasser 36,9 degrés après celle-ci. Dans le même temps, une augmentation de la température à 37 ° C par jour ne parle pas des jours critiques qui approchent, mais de l'apparition de la grossesse.

Cycles anovulatoires

Idéalement, une femme devrait avoir un diagramme de température basale en deux phases. Avant la menstruation, elle diminue légèrement, mais parallèlement, la différence entre les indices moyens de la première et de la seconde moitié du cycle s’inscrit dans la norme. Mais il est tout à fait acceptable que l’ovulation soit absente une ou deux fois par an. Dans ce cas, les indicateurs peuvent changer tous les jours, la température peut monter brusquement puis baisser. Cela n'indique aucun problème, il n'y aura pas d'ovulation ce mois-ci.

Nuances importantes

Si le jour de la veille des mesures, la routine de jour normale était perturbée, la température ne serait pas significative. Si vous avez bu de l'alcool le soir, que vous vous êtes levé quelques heures avant la mesure dans les toilettes ou le matin, il y avait une proximité, alors les valeurs obtenues peuvent être très différentes. Même un dérangement d'estomac ou un stress banal la veille peuvent provoquer des fluctuations de la courbe de température. C’est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles il est impossible de juger de l'état de santé d'une femme uniquement à partir d'un graphique unique. Mais il convient également de noter que même le programme idéal, dans lequel deux phases distinctes apparaissent avec une bonne différence de performances, et que la température de base avant la période menstruelle est de 36,9 degrés, ne signifie pas que tout va bien avec une femme. Par exemple, les mesures ne donneront aucune information sur la taille de l'endomètre dans l'utérus ou sur les pointes dans les tubes. Par conséquent, même avec des indicateurs normaux, il ne faut pas négliger les visites chez le gynécologue.

La température basale - qu'est-ce que c'est?

Sous l'influence des processus physiologiques, la température à l'intérieur du corps humain change constamment. Les hormones, qui ont des concentrations différentes à différents jours du cycle menstruel, ont une influence particulière sur le système de reproduction féminin. Ils influencent les indicateurs de température interne lorsque la femme est en bonne santé.

Cependant, lors de la fixation de la température dans l'aisselle, des modifications mineures ne seront pas perceptibles. Attraper les moindres fluctuations des indicateurs permet de mesurer la température de base. BT est le plus petit indicateur quotidien de la température corporelle, enregistré au moment du réveil d'une personne après un sommeil complet.

La température basale diffère de l'habituelle en ce qu'elle n'est mesurée que sur les muqueuses. Il se mesure de trois manières:

Parmi ces méthodes, le rectal était considéré comme le plus fiable. BT est largement utilisé dans la pratique gynécologique comme méthode de diagnostic et de contrôle. Cependant, pour mesurer la température basale du corps ayant un caractère informatif, il est nécessaire de prendre des mesures et d’enregistrer les indicateurs tous les jours pendant plusieurs cycles.

De quoi peut parler la température basale?

Sur la base de données journalières, une femme peut suivre un graphique individuel des fluctuations de température au cours des différentes phases du cycle mensuel. Fixer la température basale vous permet d’identifier:

  • Début et fin du stade menstruel. Chaque phase correspond à certains indicateurs de température. Sur la base des données, la durée de chacune d’elles est suivie.
  • Jours favorables pour la conception. Pendant le cycle, il n’ya qu’un jour où l’oeuf est prêt pour la fécondation. BT vous permet d'identifier cette période.
  • Le développement du processus inflammatoire dans le système reproducteur. Le corps de chaque femme est individuel. Cependant, il existe des indicateurs de température réglementaires généraux. Si la température s'écarte considérablement de la norme, cela indique le développement de la maladie. Une pathologie est également détectée dans le cas où le graphique de température actuel diffère des précédents.
  • Le début de la grossesse. La température interne après la fécondation reste stable pendant toute la période de gestation du bébé. Les indicateurs de stabilité après l'ovulation indiquent la fertilisation.
  • Troubles hormonaux. Les anomalies du système hormonal indiquent également des anomalies. Chaque phase du cycle menstruel est affectée par une hormone particulière. En fonction de sa concentration, BT change. Si l'hormone est insuffisante ou en excès, la température s'écartera de la norme.

Les graphiques de température basale permettent aux gynécologues de confirmer l'infertilité, la grossesse, de diagnostiquer la menace de fausse couche et de déficience hormonale. Séparément, cette méthode de diagnostic n’est pas utilisée; toutefois, elle permet d’obtenir des résultats fiables. Les données informatives sont considérées pour 3 mois ou plus.

Comment BT est-il mesuré?

La particularité de la température basale est que ses indicateurs sont influencés par de nombreux facteurs. Déformer de manière significative les données:

  • maladies associées à la fièvre (rhumes, infections virales et bactériennes),
  • les boissons alcoolisées bues la veille,
  • sommeil court,
  • mouvements aigus
  • manger, boire,
  • changement de temps de mesure,
  • surchauffe ou refroidissement excessif du corps,
  • pathologies endocriniennes,
  • drogues.

Pour obtenir un résultat fiable, il est nécessaire de mesurer la température dans le rectum. Utilisez un thermomètre à mercure ou électronique. Toutefois, il convient de noter que l'instrument électronique affiche le résultat en environ 1 minute et l'instrument au mercure en 5 à 7 minutes. Règles de base pour mesurer le BT:

  • La température est mesurée le matin immédiatement après le réveil. La nuit précédente, vous devez placer l'appareil de mesure dans un endroit où vous pouvez vous le procurer sans vous lever du lit. Les mesures sont recommandées de 6 à 7 heures du matin.
  • Pour les mesures, utilisez toujours le même appareil de mesure. Si, pour une raison quelconque, cela n’est pas possible, vous devez en acheter un similaire.
  • Le thermomètre doit entrer environ 2 cm à l’intérieur du rectum. Vous ne pouvez pas sortir du lit. Le thermomètre est inséré dans la position couchée sur le côté ou l'abdomen.
  • Dormir à la veille des mesures devrait durer au moins 5 heures. Les informations les plus fiables sont détectées pendant plus de 6 heures pendant le sommeil nocturne.
  • Vous ne pouvez pas changer le temps de mesure. Permis de fluctuations dans les 1-2 heures.
  • Lors de la planification, BT ne peut pas prendre d'hormones. Les médicaments affectent les niveaux d'hormones naturelles, l'information n'est donc pas indicative.
  • Si, à la veille de la mesure, des facteurs affectaient les résultats, il est nécessaire de le noter dans le graphique.

Que devrait être BT à la veille de la menstruation?

Cependant, il existe des normes pour les changements qui doivent être orientés. Pour déterminer des indicateurs personnels indiquant une phase particulière du cycle, il convient de prendre en compte les éléments suivants:

  • le premier jour du cycle (le début de la menstruation), l'indicateur atteint 36,7–37 degrés,
  • puis la température diminue, le dernier jour de la menstruation, elle approche les 36,2–36,6.
  • lorsque l'œuf est mature, l'indice de température est compris entre 36,6 et 36,9,
  • à la veille de l'ovulation sur le thermomètre, il y a une diminution de 0,2 degré,
  • le jour où l'ovule quitte le follicule, la barre du thermomètre monte brusquement et montre de 37 à 37,5 degrés,
  • d’autres indicateurs peuvent chuter de 0,1 à 0,2 degrés, mais resteront au-dessus de 37,
  • si la fécondation n'a pas eu lieu, la température diminuera de 0,2 à 0,4 degré avant la menstruation.

Ainsi, les indicateurs de température basale avant la menstruation dépendent du temps restant jusqu'au début du cycle menstruel.

Что означает повышение БТ в разные дни цикла?

Повышение базальной температуры в разные дни цикла происходит по естественным причинам и в результате патологических процессов в организме. Рост БТ в середине цикла обусловлен влиянием эстрогенов, которые способствуют выходу яйцеклетки из фолликула. En maintenant des taux élevés, on obtient de la progestérone qui prépare le corps à l’apparition de la grossesse.

Si, après l'ovulation, la température reste constamment élevée, une fertilisation a eu lieu. Dans ce cas, il n'y aura plus de baisse de BT, le mensuel ne commencera pas. Cependant, la température élevée pendant la menstruation, les taux élevés en face d'eux ou pendant la période de maturation du follicule indiquent le développement de la pathologie du système génito-urinaire.

Les déviations possibles et les maladies sont décrites dans le tableau.

Comment le mesurer

Température basale - changements de température, enregistrés par voie rectale, orale ou vaginale chez une femme immédiatement après une nuit de sommeil.

Quelle que soit la méthode utilisée, certaines règles doivent être respectées pour obtenir un résultat de mesure précis:

  • La méthode de mesure sélectionnée doit être appliquée à une seule. Si, au cours de ce cycle, vous avez commencé à mesurer la BT dans l'anus, continuez jusqu'à la menstruation. Et ce n’est que dans le cycle suivant que la méthode peut être modifiée,
  • Les indicateurs de température sont enregistrés quotidiennement pendant au moins 3 à 5 mois selon un programme spécial.
  • Les mesures sont effectuées tôt le matin à une heure précise, immédiatement après le réveil de la femme.
  • Pendant les périodes de mesure, le sommeil profond doit durer au moins 3 à 5 heures. Autrement dit, si vous vous rendez aux toilettes le matin, une à deux heures avant de vous lever, le résultat de la mesure sera inexact.
  • Le programme doit refléter non seulement les chiffres de la température de base, mais également les facteurs qui influent sur ses changements: stress, contact sexuel, consommation d'alcool ou de drogue, changement de la durée de l'étude. Tout cela peut soudainement augmenter BT. Par conséquent, prenez des notes dans le calendrier. Par exemple: "5 ds - réveillé 3 heures plus tard."

Mais toutes ces nuances ne sont pas importantes. Lisez un article détaillé sur la création d’un diagramme de température de base et son interprétation.

BT dans les différentes phases du cycle

Le corps féminin est un mécanisme complexe contrôlé par de nombreuses hormones. Ils influencent les changements de température numériques au cours des différentes phases cycliques: ils diminuent ou augmentent. C'est-à-dire que le calendrier montre clairement deux phases: avant et après l'ovulation.

La température basale dans la deuxième phase du cycle est un indicateur important du fonctionnement des organes féminins. Mais il ne suffit pas de ne mesurer que l'heure actuelle: il faut avoir une vue d'ensemble de la situation, c'est-à-dire que les mesures de BT sont importantes pour un mois entier, et de préférence plusieurs.

Laissez-nous analyser quelle température de base devrait être sur différentes phases cycliques chez une jeune femme non enceinte.

Phase lutéale (deuxième phase)

La température après l'ovulation augmente et atteint des valeurs maximales (37-37,5 degrés). Cela se produit en raison de la production active de l'hormone progestérone.

Au stade final de la phase lutéale, les indicateurs commencent à nouveau à diminuer légèrement. Une température basale de 36,8-37 degrés est considérée comme optimale avant les règles mensuelles (2-4 jours).

Votre température rectale avant la menstruation peut ne pas coïncider avec la référence. La différence de plus ou moins 0,3 degré est considérée comme la norme, car chacun de nous a ses propres caractéristiques. C'est pourquoi il est extrêmement important de mener des recherches pendant plusieurs mois afin d'identifier "leurs" indicateurs.

Cependant, l’essentiel ici est la tendance générale: la température de base dans la deuxième phase du cycle augmente de 0,4 à 1 degré et, quelques jours avant les règles (pendant 2 à 3 jours), elle diminue légèrement (de 0,2 à 0,4 degré).

Déviations

Parfois, les résultats des lectures de la température de base avant la menstruation peuvent avoir des indications différentes de celles de la norme. La raison de ces changements réside dans l’échec des hormones, qui est dû à deux facteurs:

  • Des déviations dans le fonctionnement du système reproducteur,
  • Le début de la conception.

Analysons les caractéristiques des déviations des paramètres rectaux, lorsque le graphique de BT indique la présence de maladies de la sphère urogénitale féminine.

Cycle anovulatoire

Le graphique monophasique, lorsque les mesures sont fixées presque au même niveau, indique l'absence d'ovulation. Dans ce cas, la température basale est basse dans la deuxième phase. Cette situation est causée plus souvent par des problèmes hormonaux. Peu importe la raison, une femme ne peut pas devenir enceinte.

Presque chaque femme 1 à 2 fois par an peut réparer un cycle anovulatoire. Dans ce cas, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Cependant, si le calendrier pendant longtemps montre une monotonie directe, la consultation du gynécologue pour identifier et éliminer les causes est nécessaire.

Carence en progestérone

Le manque d'hormone progestérone provoque une maladie appelée déficit en progestérone. En raison de la maladie, les indicateurs de température n'augmentent que très peu et n'atteignent pas 37 degrés une semaine avant les menstruations.

Une caractéristique distinctive de la maladie est la deuxième phase raccourcie du cycle, qui provoque l'apparition de saignements menstruels à l'avance.

Maladies inflammatoires

L'inflammation de la muqueuse utérine provoque une endométrite, qui peut également être identifiée par une courbe dans le graphique.

Une caractéristique vive et caractéristique de la maladie - des indicateurs rectaux autour de 37 degrés le premier jour du cycle, et après une légère baisse, ils augmentent à nouveau. De tels écarts par rapport à la norme nécessitent un traitement obligatoire par un spécialiste.

Avec une inflammation des appendices (annexite), la BT est constamment élevée tout au long du cycle - 37 degrés ou plus.

Quand voir un docteur

En plus des connaissances importantes sur la température de base avant les menstruations, une femme doit fixer la durée de chaque phase.

La durée de la deuxième phase (lutéale) est normalement de 12 à 13 jours. En ce qui concerne les indicateurs avant le début de l'ovulation, le délai est plus libre. Cependant, chez une femme en bonne santé, ces fluctuations devraient être négligeables. De plus, ces "violations mineures" ne devraient être signalées que dans la première phase.

Nous énumérons les signes importants, après lesquels une femme doit subir un examen gynécologique complet:

  • Après l'ovulation, la température de base augmente, mais pas mal - de 0,3 degré ou même moins
  • Les chiffres fixant les modifications pendant toute la période cyclique ont approximativement les mêmes indicateurs ou les valeurs dépassées ou réduites,
  • Au milieu du cycle, les valeurs augmentent très lentement
  • La première phase dure plus de 18 jours et la seconde - moins de 10 jours.

BT et la grossesse

Cependant, les indicateurs qui diffèrent de la norme peuvent être la preuve d'un événement agréable et souvent attendu depuis longtemps.

Après tout, beaucoup de femmes commencent à utiliser cette technique pour calculer le meilleur moment pour concevoir et pour déterminer rapidement le début de la grossesse par BT.

Quelle devrait être la température de base après l'ovulation, si une femme conçoit un enfant?

Parfois, environ une semaine après l'ovulation, BT diminue fortement ou légèrement - de 0,2 à 0,5 degrés. C’est ce que l’on appelle la récession implantaire - le moment où l’œuf est fixé au mur de l’utérus. Cela ne dure pas longtemps - sur le graphique, le déclin est généralement limité à un jour. Ensuite, les indicateurs reviennent à leurs valeurs élevées précédentes. Avant la menstruation, la température basale reste à 37,1 et plus (et ne diminue pas, comme d'habitude).

Pendant la grossesse, les données de température après la libération de l'œuf pendant longtemps conservent des taux élevés: de 37 à 37,5 degrés. Si ces facteurs sont accompagnés d'un retard dans la menstruation et si une sensation d'oppression ou de douleur se fait sentir dans la poitrine, le test de grossesse peut être positif.

Cependant, si ces signes sont liés par un écoulement de sang par le vagin, vous devez absolument consulter un médecin, car dans ce cas, le risque de fausse couche est élevé.

Si la douleur et l’augmentation de la température corporelle s’ajoutent aux symptômes susmentionnés, il est urgent d’aller à l’hôpital, car ces signes peuvent indiquer une grossesse extra-utérine.

La méthode est-elle fiable?

Les patients et les gynécologues utilisent les valeurs de température rectale pendant longtemps, en dépit du fait que de nouvelles méthodes de diagnostic modernes ont déjà fait leur apparition.

Cette méthode de recherche peut-elle être considérée comme fiable? Malheureusement non.

Même si vous suivez toutes les recommandations pour mesurer la température, les indicateurs peuvent être inexacts, car de nombreux facteurs influencent le régime de température:

  • Activité physique
  • États de stress ou stress psycho-émotionnel
  • Médicaments hormonaux,
  • Maladies infectieuses
  • ORVI,
  • Boire de l'alcool
  • Contact sexuel
  • Une nuit de sommeil courte ou excessivement longue,
  • Longs trajets.

Il est impossible de prendre en compte tous les facteurs qui influent sur les indicateurs de changement de température. Il est donc impossible de considérer la mesure de la température de base comme fiable à 100%.

Il serait plus approprié d’utiliser cette technique comme complément aux méthodes de diagnostic telles que la folliculométrie ou les tests de niveau hormonal.

Ses fluctuations sont dues aux modifications du niveau de concentration de certaines hormones à différentes phases:

  • Phase menstruelle. Cela commence dès le premier jour des saignements et dure en moyenne de cinq à sept jours. Elle se caractérise par un faible niveau d'hormones féminines de base.
  • Phase folliculaire. Il est compté à partir du premier jour des pertes menstruelles, dure environ douze jours. A ce stade, la croissance des follicules se produit, avec un ou plusieurs d'entre eux, se distinguent par la taille et contiennent un oeuf mature. Cette croissance fournit de l'hormone folliculo-stimulante (FSH). De plus, le niveau d'œstrogène augmente, c'est sous son influence que se produit la maturation des œufs. Le pic de production d'hormones a lieu la veille de l'ovulation.
  • Phase ovulatoire. Cela commence vers le milieu du cycle et dure environ trois jours. Une forte augmentation des taux d'œstrogènes contribue à un saut de l'hormone lutéinisante (LH), précurseur de l'ovulation, alors que le taux de FSH diminue. Un ovule mûr est libéré du follicule et ce dernier devient le site de croissance du corps jaune, une glande produisant temporairement de la progestérone.
  • Phase lutéale. Sa durée moyenne est de seize jours. Caractérisé par une augmentation du niveau de progestérone - une hormone qui soutient la grossesse. Si la grossesse de ce cycle n’est pas venue, l’activité du corps jaune s’efface à la fin de la phase; le niveau d’hormones diminue et la menstruation commence - le début d’un nouveau cycle.

En règle générale, BT a tendance à diminuer dans la phase folliculaire et à augmenter ses valeurs après l'ovulation. Température 37-37,2 ° C est la norme pour la phase lutéale, et si la grossesse a eu lieu, des valeurs élevées persistent jusqu'à la menstruation post-partum.

Si la grossesse a eu lieu et que les scores de BTT sont bas, cela indique une pénurie de progestérone, une hormone, et une menace possible d'avortement spontané.

En l'absence de grossesse, la température diminuera progressivement et, au début du nouveau cycle menstruel, elle atteindra 36,6-36,7 ° C.

Normes de température une semaine avant la menstruation

Une semaine avant le mois, les valeurs moyennes de BT sont comprises entre 37 et 37,5 ° C. Dans le même temps, il est parfois possible de corriger une légère diminution à court terme de l’indice de 0,3 ° C. Une telle diminution peut indiquer une implantation de l'ovule dans la paroi utérine. La baisse de la température d'implantation peut être accompagnée de saignements mineurs.

Standards de température pendant 3 jours avant les jours critiques

En l'absence de grossesse, le niveau de BT diminuera progressivement pour atteindre 36,6 ° C le premier jour de la prochaine période. Si la grossesse est survenue, alors, normalement, 3 jours avant la menstruation, ses indicateurs se situeront entre 37 et 37,5 ° C. Il y a des situations où la température baisse et la grossesse est quand même venue. Ces indicateurs sont caractéristiques de l'état de menace de fausse couche et nécessitent un traitement immédiat par un spécialiste.

L'analyse des graphes de température construits permet d'établir les conditions pathologiques possibles, par exemple:

  • Le niveau de BT dans la phase lutéale du cycle a diminué et s'est stabilisé à 37 ° C pendant le cycle menstruel du nouveau cycle. Cela suggère un développement possible de l'endométrite.
  • Un BT élevé chute tout au long du cycle, le graphique présente de nombreux pics et baisses. Cette image indique un déficit en œstrogènes.
  • Une courbe monotone qui ne contient pas au milieu de la transition de faible à élevée peut indiquer l'absence d'ovulation. Dans le même temps, BT dans la phase lutéale n'atteint pas le niveau de 37 ° С.
  • L'absence de transition du faible BT au fort, une légère augmentation de la température dans la phase lutéale, peut indiquer un déficit en œstrogène-progestérone.

Température basale avant la menstruation 38 ° С

Une augmentation de BT dans la phase lutéale à 38 ° C n'est pas la norme. Lorsque les températures élevées ne diminuent pas pendant une longue période, cela peut indiquer une inflammation des organes du système reproducteur féminin. S'ils sont inscrits pour plusieurs cycles, consultez un obstétricien-gynécologue pour obtenir des conseils.

Lors de la mesure de la BT, il est nécessaire de respecter les règles de base et les recommandations:

  1. Les mesures sont prises tous les jours à la même heure. Le résultat ne sera pas fiable si certaines lectures sont prises le matin et d’autres le soir. La période la plus optimale pour la mesure est de 6 à 7 heures du matin.
  2. Il est préférable de mesurer immédiatement après le réveil. Vous ne devriez pas faire de mouvements inutiles, vous devriez donc préparer à l'avance un thermomètre et un cahier avec un stylo pour enregistrer le résultat.
  3. Mesure de la température effectuée en position ventrale.
  4. Utilisez le même thermomètre. Le plus sûr et le plus facile à utiliser est un appareil de mesure électronique caractérisé par une précision et une rapidité de mesure élevées.
  5. Il est nécessaire de noter les actions inhabituelles pour l'état normal. Par exemple, stress, médicaments, maladie.
  6. Simultanément aux lectures de température, la nature de la décharge doit être enregistrée.

Si les règles de mesure ci-dessus sont observées, les indicateurs BT reflèteront le plus fidèlement les changements survenant dans le corps de la femme, ce qui permettra de reconnaître et de ne pas rater le début du développement de nombreuses pathologies.

Traçage de la température basale

Sur la base de mesures régulières des indicateurs de BT, vous pouvez construire un graphique. L'axe des ordonnées est la valeur de BT, l'axe des abscisses est le jour du cycle.

Sur le graphique, des points indiquent tous les indicateurs de température à partir du premier jour du cycle. Ensuite, vous devez connecter tous les points avec une ligne cohérente. Idéalement, si vous tracez une ligne imaginaire au milieu, vous devriez obtenir un graphique en deux phases, dont le côté gauche a des taux plus bas que celui de droite.

En même temps, en fonction de l'état de la courbe, du niveau de température moyen à une certaine période du cycle menstruel, ainsi que de la durée des phases, des conclusions peuvent être tirées concernant:

  • Insuffisance hormonale. Des températures moyennes trop basses ou excessivement élevées peuvent indiquer un déficit en œstrogènes, en progestérone, une production excessive de prolactine. Les déséquilibres hormonaux peuvent également être indiqués par une diminution ou une augmentation de la durée de certaines phases du cycle menstruel.
  • Prochaine ovulation. La diminution, puis une forte augmentation des indices de température indiquent une ovulation et des jours favorables pour la conception.
  • Le début de la grossesse. Dans ce cas, dans la deuxième phase, la température aura des valeurs élevées.
  • La présence de processus inflammatoires dans l'utérus ou les appendices. Ces états se caractérisent par des taux élevés de BT dans la première moitié du cycle.
  • Le manque d'ovulation. L'absence d'ovulation est indiquée par un graphique de BT dans lequel il existe des augmentations et des baisses non significatives de la courbe de température tout au long du cycle menstruel.

Il convient de rappeler que le calendrier d'un cycle menstruel n'est pas informatif. Pour obtenir une image plus précise, il est nécessaire de construire au moins trois graphiques basés sur les indicateurs BT de trois cycles menstruels consécutifs.

Dans ce cas, les violations identifiées sur la base du calendrier ne constituent pas un diagnostic spécifique. Si vous constatez des anomalies, contactez un spécialiste pour obtenir des conseils.

Température basale avant la menstruation

Température basale avant la menstruation: pourquoi la mesurer? Tout d’abord, regardons la définition du terme. Nous savons tous que la température normale au niveau des aisselles devrait être de 36,6 ° C. Si la température corporelle est inférieure ou supérieure à la normale, nous nous sentons immédiatement mal et je veux aller à l'hôpital. Mais la température de base ne nous affecte pas beaucoup. Nous ne pourrons pas sentir même une chute de température brutale d'un demi-degré.

Ainsi, la température de base est, grosso modo, la température de nos muqueuses, ce qui caractérise certains des processus se déroulant dans notre corps. C'est très intéressant d'observer cela en tant que médecin, mais nous ne sommes pas tous des médecins. Pourquoi de telles informations peuvent-elles être utiles à une personne simple, plus précisément à une femme, alors que, fondamentalement, les informations sur les modifications de BT sont importantes pour elle? Le fait est que la température de base change pendant la période d'ovulation. Par conséquent, s'il est une question de planification familiale, la maîtrise de cette méthode est importante pour une femme qui souhaite devenir enceinte.

Nous mesurons BT et construisons un graphique

Базальную температуру измерять довольно просто: в этом способе используется обычный термометр. Только измерять температуру надо не в подмышечной впадине, а в прямой кишке, во влагалище или во рту. Измеряя температуру перед месячными, можно узнать, как скоро наступит следующая менструация. И, кстати, если произошла овуляция, в период перед месячными можно это определить.

Mais je me demande quelle sera la température de base (BT) avant les règles en l'absence de grossesse, avec une ovulation positive? Qu'est-ce qui caractérise les chiffres sur le thermomètre? Examinons les différentes situations et les raisons possibles des écarts par rapport aux normes généralement acceptées.

Température basale avant la menstruation 36,9 ° C et il n'y a pas de sauts dans les valeurs du graphique dans la seconde moitié du cycle menstruel. Cela indique l'absence d'un oeuf mature. Ce cycle était probablement anovulatoire. Mais cela ne permet pas à une femme de diagnostiquer «l'infertilité». Même chez les femmes de 20 à 25 ans ayant une bonne réserve ovulatoire, de tels cycles peuvent se produire 2 à 3 fois par an.

Si température basale avant la menstruation 37.0, 37.1, 37.2 degrés, cela peut indiquer une grossesse. Et, très probablement, la façon dont cela s'est passé. Et si la hausse de BT a eu lieu avant le mois prévu, il est possible qu’il n’y en ait plus, au moins dans les neuf prochains mois.

Température basale avant 37.3 ° C par mois légèrement plus élevé que la normale. Peut-être que la décharge de la norme est associée à une surcharge nerveuse, à des processus inflammatoires dans le corps. Dans cette situation, il est conseillé de consulter votre médecin.

Température de base avant la menstruation 37,4 ° С souvent associée à une carence en œstrogènes. Tomber enceinte dans une période de température de base élevée a peu de chances de réussir. Mais reporter la visite chez le médecin n'en vaut pas la peine. Un gynécologue peut vous référer à un endocrinologue. La planification d'une grossesse devra peut-être attendre. Il est important d'identifier la cause d'une température basale aussi élevée.

Si vous décidez d’utiliser cette méthode lorsque vous planifiez une grossesse pour déterminer les raisons possibles de l’absence de conception ou pour déterminer le jour de l’ovulation, rappelez-vous qu’une augmentation stable (pendant au moins 3 cycles menstruels) de la température basale avant la menstruation, ainsi que sa diminution en dessous de 36,5 ° critères qui ne doivent pas être ignorés. Si vous essayez de tomber enceinte, votre gynécologue vous expliquera tout saut sur le graphique de température que vous ne pouvez pas comprendre.

Caractéristiques des indicateurs de température

Si vous savez quelle est la température de base avant la menstruation et si vous la mesurez régulièrement, vous pouvez rapidement détecter des écarts dans les fonctions du système reproducteur. Ensuite, la femme devrait consulter sans tarder un gynécologue pour le diagnostic de pathologie.

Les variations de la température basale (ou BT) dépendent de la teneur en hormones dans le corps. Il peut être mesuré de plusieurs manières:

  • à travers le rectum,
  • dans la bouche
  • dans le vagin.

L'augmentation de la température basale avant les règles 36,9-37,2 peut être maintenue en un point pendant une à deux semaines avant leur arrivée. C'est-à-dire qu'un tel indicateur est un fait d'apparition précoce de la menstruation. Pendant 1 à 3 jours ou lorsque les règles commencent, la température passe à 36,6-36,4.

Une augmentation de la température de base avant la menstruation à 37-37,2 peut indiquer que la grossesse s’est produite, ce qui est causé par une modification du contenu hormonal du corps de la femme. Les mêmes indicateurs de température sont observés pendant l'ovulation mais, en règle générale, après son achèvement, la marque sur le thermomètre diminue, ce qui ne se produit pas après la conception. Ensuite, la température élevée peut persister jusqu'à la fin du premier trimestre de la grossesse.

Toutes les femmes ne s'inquiètent pas de ce que la température de base avant la menstruation est la norme, et de ce qui ne l'est pas. En outre, la plupart d’entre eux ne le mesurent pas du tout et c’est l’un des principaux indicateurs permettant de diagnostiquer de nombreuses maladies de l’appareil reproducteur.

Malgré les normes généralement acceptées, la BT peut varier chez les femmes au cours de la même période d'un cycle, mais ne présente aucun risque pour la santé. C'est plutôt l'exception associée aux caractéristiques individuelles de l'organisme.

La température peut monter jusqu'à 37,3 en 1 à 5 jours avant le début des règles, lorsque le niveau hormonal change. C’est la norme, mais à la condition qu’après l’arrivée du mois, l’indicateur commence à décliner et qu’au bout de 5 jours, il atteigne progressivement la valeur de 36,7 à 36,4.

En général, les indicateurs normaux de BT pendant tout le cycle fluctuent entre 36,3 et 37,3, et son niveau supérieur ou inférieur est une raison pour une visite rapide chez le médecin pour identifier la cause des écarts.

Pourquoi la température de base augmente

Une augmentation du BT avant le début des jours critiques peut survenir pour plusieurs raisons:

  • la grossesse
  • dysfonctionnement du système génito-urinaire,
  • les inflammations qui se produisent dans les organes génitaux,
  • phase du cycle menstruel.

Grossesse - c’est l’une des principales causes de l’augmentation de la température basale. Cela est dû au fait que, à ses débuts, le corps de la femme commence à se reconstruire, la taille et certaines fonctions des organes génitaux changent et le niveau d'hormones augmente de manière intensive. Pour cette raison, pendant la grossesse, le BT peut augmenter ou diminuer légèrement tout en restant dans les limites de 37,0 à 37,3 degrés, en fonction des caractéristiques du fonctionnement et de la structure du corps de la femme. Il est nécessaire de commencer à mesurer le BT au cours du premier trimestre de la grossesse, car pendant cette période la formation du fœtus a lieu et le fond hormonal est réarrangé pour le développement favorable du bébé dans l’utérus.

Une défaillance des organes génitaux peut également avoir un effet élévateur de température. Dans cette situation, l'augmentation du taux s'accompagne en règle générale du mauvais état de santé de la femme, car la perturbation du fonctionnement des organes génitaux affecte considérablement la santé. Avant la menstruation, la température basale peut varier de 37,2 à 37,5 degrés. Elle peut être maintenue une à 1,5 semaine avant le début des jours critiques et, après le début de la menstruation, elle doit chuter à 36,3.

Si une femme présente des pathologies inflammatoires qui affectent la fonction de reproduction, il est possible que la TB augmente avant la menstruation. Cela peut se produire une semaine avant la menstruation, mais son augmentation sera plus perceptible 1 à 3 jours avant la menstruation.

La phase du cycle menstruel affecte le taux de température basale.

Dans sa première moitié, la marque de BT ne devrait pas dépasser 36,7, tandis que dans la deuxième norme, la température est considérée comme étant de 36,8, mais n'excède pas la valeur de 37,3 degrés.

La plupart du temps, BT diminue et augmente le soir. Le meilleur moment pour mesurer est le matin lorsque la femme est encore au lit. Si vous tenez un programme de température basale régulièrement, vous pourrez voir l'évolution des indicateurs au bout de 3 à 4 mois. Cela permettra en outre d’identifier les anomalies du cycle menstruel et le diagnostic. Il n'est pas nécessaire de surveiller les fluctuations de BT toute la journée, en les mesurant 3-4 fois par jour, mais les observations quotidiennes ne seront pas superflues.

7 règles pour mesurer le BT

L’horaire de BT est très important car, sur la base de son témoignage, le médecin sera en mesure de tirer des conclusions concernant la santé de la femme. Vous devez donc savoir non seulement quelle est la température de base avant la menstruation, quelle devrait être, mais quels sont ses écarts par rapport à la norme. correctement à la maison pour le mesurer.

Pour mesurer BT, il existe certaines règles avec lesquelles vous pouvez effectuer correctement la procédure tout en obtenant un résultat fiable.

Mesurer la température en même temps. Préférable de choisir le matin. Un léger écart est autorisé dans les 30 minutes. Le moment idéal pour mesurer au plus tard 8 heures, il est également nécessaire de dormir avant qu'il ne dure plus de 4 heures.

La mesure de la BT peut être effectuée de toute manière pratique: dans la bouche, dans le gros intestin, dans le vagin.

Il est nécessaire d'utiliser le même thermomètre, mais s'il devait être remplacé, il devrait être enregistré dans un cahier séparé. Le soir, vous devez préparer le matériel nécessaire, en particulier un appareil de mesure de la température, et le placer près du lit. Le matin, sans vous lever, passez à la procédure.

La quantité de thermomètre à conserver dépend de la méthode de mesure utilisée, mais en moyenne pas moins de 5 minutes.

Un calendrier spécial doit être maintenu, dans lequel tous les indicateurs pour le jour, la semaine, le mois et au-delà seront indiqués. Il est utile de suivre les étapes lorsque la température baisse ou augmente.

Si vous suivez ces simples recommandations, les mesures seront fiables et, avec leur aide, il sera possible de prévenir l’exacerbation de maladies de l’appareil reproducteur ou de détecter une grossesse.

Ce qui peut indiquer une augmentation ou une diminution de BT

L'indicateur BT, qui est nettement supérieur ou inférieur à la valeur prescrite, peut indiquer des violations et des interruptions dans les fonctions du système reproducteur. Par conséquent, beaucoup de femmes sont intéressées par ce qui devrait être la température basale normale et ce que cela signifie si les indicateurs ne coïncident pas avec la norme.

Température trop élevée ou trop basse en raison de certaines perturbations de l'organisme et de la synthèse d'hormones. Les principales raisons pour lesquelles des changements de BT peuvent être observés sont les suivantes:

  • les perturbations dans le fond hormonal,
  • le début de la menstruation,
  • troubles de la glande thyroïde et des ovaires.

En règle générale, les perturbations du fond hormonal sont dues à un manque d'oestrogène ou de progestérone dans le corps de la femme. Cela peut se manifester par une augmentation de la BT due au manque d'hormones nécessaires au fonctionnement normal du système de reproduction. La température de base avant le 37.0 mensuel dans ce cas est la preuve de violations. Parfois, il peut atteindre 37,5 degrés.

Un faible taux de BT peut indiquer la fin des menstruations ou une interruption prématurée de la grossesse.

Les indicateurs BT doivent être consignés dans un cahier séparé sous forme de graphique. Sur cette base, il est possible de tracer des déviations évidentes au cours du cycle menstruel. Le niveau de température basale devrait être approximativement le même pour toutes les femmes, à moins que le système de reproduction ne présente des caractéristiques individuelles et des anomalies congénitales. S'il y a des écarts dans le programme dont les raisons sont inconnues, vous devez consulter un médecin, car l'apparition de processus inflammatoires ou de maladies dans le corps ou l'apparition d'une grossesse sont probables.

Pin
Send
Share
Send
Send