L'hygiène

Puis-je faire des injections de Botox pendant la menstruation?

Pin
Send
Share
Send
Send


Est-il possible de faire une femme Botox pendant la menstruation ou est-il préférable d'attendre un peu?

À ce jour, les représentants du beau sexe ont créé de nombreuses procédures cosmétiques qui actualiseront la beauté d'une femme et donneront à sa peau un aspect frais et sain. Un de ces services de secours est le Botox, qui a gagné en popularité il n'y a pas si longtemps. Cette procédure risque d’éviter la chirurgie plastique, car son effet est presque identique, mais son coût et son danger sont bien moindres.

Botox correctement fait sera capable de changer radicalement l'apparence de la fille, en le transformant. Malgré tous ces avantages, il existe encore des contre-indications à utiliser, parmi lesquelles la menstruation. Il s'agit de savoir si faire du Botox pendant la menstruation ou non, nous allons parler plus en détail.

Principaux aspects de la procédure

Botox - un médicament produit par les fabricants américains pour le domaine cosmétique. La toxine botulique, qui fait partie de l'injection, appartient à la catégorie des poisons. Son action est assez dangereuse pour l'homme car elle entraîne l'apparition d'une maladie mortelle: le botulisme. Mais n'ayez pas peur tout de suite, car le poignardage sera la solution la plus diluée.

La substance semble paralyser les muscles le plus près possible du site d'injection. Tous les tissus qui se trouvent sous le muscle commencent à se lisser progressivement, car la réduction elle-même ne se produit pas du fait du "gel". Les rides, les ridules et les dépressions commencent à s'étirer et à se lisser progressivement, ce qui permet à la peau de retrouver sa jeunesse.

Si vous souhaitez que la procédure soit aussi efficace que possible pour vous, vous devez prêter attention à deux facteurs principaux:

  • le médicament doit être de première classe
  • Le médecin doit avoir toutes les compétences et l'expérience dans cette procédure.
Botox présente les avantages suivants:
  1. Se débarrasser des mimiques et des rides profondes.
  2. Cela peut être fait même à un jeune âge.
  3. L'habitude de grimacer disparaît.

Injections de Botox pendant les jours critiques

En fait, les médecins n'attribuent pas la menstruation comme une contre-indication directe à l'utilisation de Botox. Pour toute pratique en cosmétologie, les experts ont identifié un schéma pouvant être décelé lors de l’introduction du Botox au cours de la période menstruelle. En principe, il n’existe aucune menace directe pour le corps, mais les experts conseillent néanmoins de reporter la procédure à la fin du cycle mensuel.

Il est important de garder à l'esprit que la menstruation est une altération hormonale de tout l'organisme. Par conséquent, une femme devient beaucoup plus sensible au cours de cette période.

La peau change également de structure, des irritations, de l'acné et des imperfections apparaissent. Ces caractéristiques physiologiques doivent prendre en compte une esthéticienne professionnelle et désigner les injections pour un autre jour.

N'oubliez pas que la peau, qui perçoit à ce jour parfaitement différentes procédures et divers produits cosmétiques, peut réagir de manière agressive à ces produits. Le derme est couvert d'acné, de taches, bien qu'aucun effet sur cela n'ait été réalisé, c'est tout la faute du mois.

Le même effet peut donner et injection de Botox. Même sous anesthésie cutanée, diverses traces peuvent apparaître à la surface, la récupération est retardée, malgré les procédures précédentes.

Vous pouvez commencer à manipuler le botox avec des doses minimales pour surveiller de près la réaction de votre corps. Rappelez-vous que vous pouvez ajouter le médicament à n'importe quel moment, mais il est assez difficile de se débarrasser du surplus.

Si vous ne respectez pas les règles établies, le Botox pendant la menstruation peut entraîner les effets secondaires suivants:

  1. La sensibilité sera beaucoup plus élevée que d'habitude. Après la procédure, vous ressentirez un inconfort.
  2. Saignement léger se produit - l'occurrence la plus rare.
  3. Pendant le botox, des fuites de sang et de petites ecchymoses apparaissent immédiatement.
  4. Le site d'injection est gonflé.
  5. Si une infection tombe, le processus inflammatoire est déclenché instantanément.
  6. Les maux de tête commencent à déranger.

Il faut comprendre que la plupart des effets décrits sont dus à l'inexpérience du médecin, à des soins de la peau inappropriés. Un spécialiste qualifié est un bijoutier qui sait exactement où piquer, sous quel angle, sans laisser d'ecchymoses. Le médecin sera en mesure de choisir le dosage correct d'anesthésique, la largeur des aiguilles pour les injections, afin que la procédure soit la plus indolore possible.

Faites ou refusez la procédure d'injections, c'est à vous de décider. L'essentiel, avant de poignarder Botox, d'étudier tous les composants du médicament et les méthodes d'administration, il vous sera alors plus facile de comprendre ce qui se passe avec votre peau.

Comment le botox affecte le corps

Le Botox est un médicament spécial utilisé en cosmétologie pour réduire ou lisser complètement les rides et les défauts mineurs. La plupart des cas d'utilisation sont associés au visage: rides autour des lèvres, sur le front, pattes d'oie près des yeux, etc. Mais le médicament est également utilisé dans d’autres parties du corps, le cas échéant. Temps d'action - de 3 à 7 mois.

Botox est appelé toutes les injections qui sont conçues pour lisser les rides et rajeunir le visage. Et il s'agit d'une gamme complète de médicaments (botox, dysport, etc.) à base de toxine botulique, un poison responsable du botulisme. Mais puisque c’est le Botox qui est apparu sur le marché et a reçu l’amour du consommateur de masse, c’est ce nom qui est devenu un nom commun appliqué à l’ensemble du groupe.

En cosmétologie, une substance toxique hautement diluée est utilisée. Il ne peut pas nuire gravement ni entraîner des conséquences irréparables, même à la suite d'une utilisation régulière.

Le principe du médicament est simple: une petite quantité est injectée sous la peau dans la zone de l'apparition des rides. Après un certain temps (de quelques minutes à plusieurs heures), il bloque le muscle, le paralysant littéralement avec son action. Le muscle se détend, se redresse et la ride disparaît. En fonction de la profondeur et de l'âge du défaut, il peut soit devenir plus petit, soit disparaître complètement.

Contre-indications à la procédure

Mais c'est toujours du poison. Il existe donc des contre-indications à son utilisation. Le médicament ne peut pas être piqué dans de tels cas:

  1. Grossesse ou allaitement (empoisonner un enfant n'est pas la meilleure idée).
  2. S'il y a des maladies infectieuses, oncologiques ou cardiovasculaires (le corps est affaibli et le système immunitaire n'a pas besoin de charge supplémentaire).
  3. La présence d'allergies aux constituants signifie.
  4. Acceptation d'antibiotiques, d'anticoagulants.
  5. Il y a des inflammations dans les endroits où les injections seront effectuées (il vaut la peine d'attendre un temps plus approprié).

Parmi les contre-indications, les jours directement critiques ne sont pas répertoriés. Mais est-il possible de faire du botox pendant la menstruation?

Puis-je piquer Botox les jours menstruels

Une fois par mois - un processus complètement normal pour une femme en bonne santé en âge de procréer. Mais l'état du corps pendant les jours critiques reste différent de la norme.

Des changements se produisent dans le corps qui peuvent affecter directement la susceptibilité au Botox. Le fond hormonal est en train de changer, le seuil de douleur est réduit, tout le corps est stressé. Et cela ne parle même pas de changements brusques d'humeur, de douleurs persistantes et de bas-ventre.

Et ajoutons à cela le fait que toutes les procédures esthétiques (pas seulement le Botox) peuvent devenir plus compliquées du fait que pendant les jours critiques de la journée, les problèmes de la peau du visage sont exacerbés. Si elle était initialement sèche, le pelage va commencer et même de petites fissures peuvent apparaître. Si huileuse - les sécrétions cutanées vont augmenter plusieurs fois, à cause des éruptions cutanées qui apparaissent. Il est peu probable que de tels changements constituent un ajout utile et une indication thérapeutique.

Du point de vue de la médecine, il n’ya pas de contre-indication directe à la procédure pendant la régulation, il est donc possible de piquer le Botox pendant la menstruation. L'outil n'est pas directement lié aux hormones et ne les affecte pas. La chirurgie pour administrer le médicament n’entraîne pas de saignements abondants et dangereux, qui peuvent augmenter pendant la menstruation. Il n’est pas nécessaire de prendre des analgésiques spéciaux pouvant nuire au corps pendant cette période.

Mais la réalité n'est pas si simple. Les experts qui participent à la réalisation de ces procédures ne recommandent pas, par expérience, de choisir les jours de menstruation pour les "injections de jeunes".

Raisons pour ne pas faire d'injections pendant la menstruation

Et tout cela à cause des problèmes suivants qui peuvent survenir:

  1. Diverses manipulations au cours de cette période, au moins d'une manière liée à la médecine, ne sont pas très agréables. Ils peuvent provoquer à la fois un léger inconfort et un stress réel pour tout l'organisme. Et provoquer l'apparition de nouvelles rides. Le cercle vicieux du désespoir.
  2. Une augmentation de la douleur de la procédure risque également de ne pas devenir un bonus agréable. En temps normal, les injections sont pratiquement indolores. Surtout si le médecin est suffisamment qualifié. Mais pendant la menstruation, la situation peut changer - la sensibilité accrue du corps compliquera les choses.
  3. Saignement bien que rare, mais option tout à fait possible. Les injections sont encore de petites injections. Le sang ne devrait pas en sortir, à l'état normal. Tous les mois augmentent considérablement la probabilité. Et vous ne voulez plus être entre les mains d'une esthéticienne lors d'une procédure simple et quotidienne avec des saignements abondants au visage.
  4. Après la procédure, le processus de guérison et d'adaptation peut être retardé et aggravé. Ecchymoses, gonflement, gonflement - tout cela apparaît déjà chez certains patients. Et toutes les menstruations ne font qu'aggraver.
  5. Les processus inflammatoires deviennent périodiquement un effet secondaire en raison de la réponse de l'organisme au médicament. On ne peut pas dire que la probabilité de cet événement soit extrêmement élevée, mais elle augmente pendant la menstruation.

Faites également attention au fait que les injections sont effectuées avec différentes drogues. Et si tout est plus ou moins clair avec Botox, la possibilité de faire un dysport pendant la menstruation est généralement une conversation distincte. C'est pratiquement le même médicament, mais dans sa composition, il contient un pourcentage plus élevé de toxine botulique. Les médecins disent que le dysport est plus efficace. Mais tous ses effets sur le corps ne sont pas encore connus avec précision. En période de menstruation, il vaut donc mieux s'abstenir d'expérimentations.

Quels jours sont propices au rajeunissement

Les injections de Botox sont une procédure planifiée et attendue. Si votre cycle est plus ou moins prévisible et que vous pouvez au moins dire quand débutera la période mensuelle, vous ne devriez pas mettre la procédure dans cette période. Choisissez le jour 5-8 du cycle menstruel. Ensuite, il n'y aura pas de problèmes d'injections et l'effet durera plus longtemps.

Je voudrais également vous rappeler que cet article est une recommandation et n'est pas la vérité ultime. Chaque personne étant unique, les informations doivent être abordées à travers le prisme du bon sens et de la prudence.

Si vous souhaitez obtenir un résultat, il serait bien de consulter votre thérapeute avant le traitement et de parler de la possibilité d'utiliser le médicament. Un autre aspect important est l'intervention d'un spécialiste compétent et fiable. Trouver des critiques, parler aux patients, parler à l'esthéticienne lui-même - non seulement votre apparence, mais aussi votre santé peuvent dépendre de son professionnalisme. Vous voulez vous donner le meilleur du meilleur? Alors ne négligez pas des choses aussi importantes.

La procédure est-elle autorisée pendant les règles?

La condition de la femme est soumise au cycle naturel établi. Chaque mois, le corps se prépare à la maternité et, si cela ne se produit pas, la menstruation survient. En moyenne, ils durent 5 jours et, au cours de cette période, des changements se produisent dans de nombreux systèmes, notamment les systèmes nerveux, endocrinien, cardiovasculaire et sexuel.

Les esthéticiennes ne recommandent pas de piqûre de botox pendant la menstruation. Cette recommandation ne s’applique pas aux principales interdictions, mais si vous souhaitez obtenir un effet positif sans complications, il est préférable de tenir compte de ces conseils. Il est également conseillé de prescrire d'autres procédures de cosmétologie pour un autre jour.

Mais toutes les filles n'ont pas leur cycle menstruel tous les mois - des jours critiques peuvent arriver sans attendre. Et si une visite à une esthéticienne est prévue ce jour-là, la question se pose de savoir s'il faut aller à la procédure ou refuser poliment et la déplacer à un autre jour.

La principale limitation pour les soins du visage en ce moment est la sensibilisation. Pendant la menstruation, le seuil de la douleur est réduit et toutes les procédures semblent douloureuses, même si elles ont toujours été tolérées calmement dans leur état normal.

Et l'anesthésie n'aide pas toujours - la sensibilité est également améliorée au niveau subconscient.

Pour cette raison, toutes les procédures de nettoyage du visage et autres techniques invasives (endommageant la peau) doivent être différées. Ils sont recommandés au début ou au milieu du cycle menstruel, lorsque la sensibilité redevient normale.

Pendant les jours critiques, les changements hormonaux de la femme changent. Cela peut contribuer à de graves changements dans le corps, surtout s'il y a une maladie du système sexuel ou du système endocrinien. Un déséquilibre hormonal peut influer sur l'issue des interventions esthétiques, y compris superficielles.

Beaucoup de filles souffrent d'éruptions cutanées au visage pendant la menstruation. Au cours de cette période, l'acné survient en raison de modifications de l'équilibre hormonal associées à des maladies existantes. En raison d'éruptions cutanées, le déroulement de la procédure peut être perturbé, le résultat n'est souvent pas aussi prononcé que prévu.

Raisons pour refuser une session

Les jours critiques ne sont pas une contre-indication absolue à la botulinothérapie, mais aussi des parents. Les médecins ne font que donner une telle recommandation, et pour l’écouter ou pas, chacun décide par soi-même. Si vous êtes catégorique, l'esthéticienne mènera la procédure sans aucune altercation, avertissant des complications possibles.

Pendant les règles, il n’est pas souhaitable de piquer le Botox dans la zone autour des yeux. La peau est fine et sensible, il est plus difficile de supporter des dommages. Les injections se font à l’aide d’une fine aiguille qui n’est presque pas ressentie lors des injections au front, au cou ou au menton. Mais lorsque les rides autour des yeux sont éliminées, même à l'heure habituelle, l'anesthésie n'aide pas toujours, sans parler de la période des jours critiques, lorsque la sensibilité augmente.

S'il y a des boutons sur le visage, particulièrement enflammés, la plupart des procédures esthétiques sont généralement interdites.

Même les cosmétologues expérimentés ne sont pas toujours en mesure de contourner le côté éruption cutanée, ils sont donc endommagés et la situation est aggravée. Pendant la menstruation, de tels boutons apparaissent sur la peau, il est donc impossible de prédire les effets du Botox.

En raison d'irrégularités dans le fonctionnement des systèmes cardiovasculaire et excréteur, un certain visage gonfle chez certaines filles. Il n’ya rien de mal à cela, mais il sera difficile pour une esthéticienne de déterminer les points d’injection. Il devrait analyser l'état des muscles du visage, comprendre quelles zones doivent être paralysées. En raison des poches, le médecin peut déterminer de manière incorrecte l'emplacement des injections. Conséquences possibles de cela:

  • asymétrie des traits du visage,
  • ptosis (omission) des tissus
  • l'effet d'un masque sans vie
  • vision floue
  • bave incontrôlable
  • altération de la parole et de la déglutition.

Les esthéticiennes recommandent à leurs clients de refuser de recevoir des médicaments hormonaux deux semaines avant la procédure. Ignorer cette règle entraîne des conséquences inattendues, car le Botox associé à de tels médicaments est imprévisible.

Pendant la menstruation, une situation similaire est créée lorsque l’équilibre hormonal change. Les mêmes effets peuvent se produire après l’injection aux mauvais points.

Le corps de chaque femme se comporte de manière spéciale pendant les jours critiques. Pour cette raison, il est nécessaire de déterminer si des prises de vue de beauté sont disponibles dans chaque cas. Certains clients ne ressentent pas d'inconfort et profitent d'un effet positif même pendant leurs règles.

Les autres cosmétologues recommandent de respecter les délais. Il n'est pas souhaitable d'injecter la toxine dans les 5 à 6 jours précédant l'apparition des règles. Les jours critiques, il est préférable de refuser complètement la session. Après eux, il est recommandé d'attendre au moins 1 jour.

Conséquences possibles

Ceux qui veulent injecter du Botox pendant la période de menstruation, étant donné que les autres jours ne conviennent pas, vous devriez consulter un esthéticienne. Ce qui est en jeu, ce n’est pas seulement l’apparence mais aussi la santé. Il est donc conseillé de saisir votre carte médicale. Le médecin déterminera si la procédure peut être effectuée en fonction des caractéristiques suivantes:

  • le degré de changement de la viscosité du sang
  • tendance à développer des éruptions cutanées enflammées,
  • détérioration de la régénération cellulaire,
  • détérioration générale de la santé (faiblesse, irritabilité),
  • augmentation de l'activité des glandes sébacées.
Mais, même si le médecin a donné son accord à l'injection de beauté, cela ne signifie pas qu'il sera possible d'éviter toutes les conséquences négatives.

Si vous choisissez une procédure pendant des jours critiques, vous devez vous préparer aux conséquences suivantes:

  1. Douleur dans le processus d'administration de Botox. Parfois, il s'agit d'évanouissement.
  2. Une ecchymose peut se former au site d'injection. Par la suite, un gonflement peut y être ajouté. Les hématomes disparaissent en l'espace d'une semaine sans traitement, mais ils ne peuvent pas être masqués, les produits cosmétiques étant interdits pendant plusieurs jours.
  3. Из-за замедленной регенерации клеток заживление кожи длится дольше. В точках инъекций могут образоваться уплотнения и шрамы. Их придется лечить у косметолога, когда организм восстановится после Ботокса.
  4. En raison des dommages causés par l’acné sous-cutanée, leur contenu peut se répandre dans les environs. En conséquence, de nombreuses éruptions cutanées enflammées vont apparaître sur le visage.
  5. Aggrave l'état psycho-émotionnel. Les réponses des filles qui souffrent du syndrome prémenstruel confirment qu'après la procédure, pendant les jours critiques, elles sont devenues plus irritables et ne pouvaient pas revenir à la normale pendant longtemps. Il y avait des maux de tête, des vertiges, de la nervosité.
  6. Il est possible d'augmenter le degré de diffusion du médicament. En raison de la circulation sanguine accélérée, il est distribué plus activement dans les tissus voisins. Le résultat n'est pas aussi prononcé qu'il a été calculé et ne dure pas aussi longtemps.

De telles complications ne surviennent pas seulement après une injection dans les muscles faciaux. Les conséquences sont les filles touchées qui ont décidé d'améliorer l'état des cheveux avec Botox pendant la menstruation. Le médicament dans ce cas, vous pouvez piquer ou frotter la peau. En raison du fait que pendant la période de menstruations, le corps a tendance à être nettoyé de tout étranger, l’effet de la procédure peut ne pas être aussi évident.

Autres contre-indications

Menstruation et Botox sont compatibles, mais avec des limitations. Et il y a des conditions dans lesquelles la procédure ne peut pas être effectuée. Cela peut aggraver certaines conditions, ce qui nécessitera la consultation d'un médecin pour un traitement supplémentaire.

Botox est contre-indiqué dans les cas suivants:

  • toute période de grossesse
  • période d'allaitement,
  • maladies infectieuses de tout organe
  • anomalies mentales
  • hémophilie
  • diabète sucré
  • l'épilepsie,
  • propension à former des chéloïdes,
  • pathologies chroniques au stade aigu,
  • myasthénie grave
  • allergique aux composants du médicament,
  • dommages non guéris, inflammations, ulcères aux sites d’injection,
  • propension aux convulsions
  • vaccinations récentes
  • Opérations d'impact au cours des 6 derniers mois
  • âge supérieur à 65 ans
  • hernie grasse dans la zone d'impact,
  • une prise d'antibiotiques, d'anticoagulants ou d'hormones.
Le cosmétologue devrait vérifier si le client a des contre-indications lors de la consultation préliminaire. Si le médecin ne le fait pas, il est logique de penser à sa fiabilité.

Polina, 46 ans, Yoshkar-Ola

"J’ai parlé à ma esthéticienne. Elle ne recommandait pas d’opposer le Botox à la pioche lors des" journées rouges "uniquement à cause du risque de petites ecchymoses. Mais je devais suivre la procédure de toute urgence et en toute tranquillité. Partir en vacances. Après les injections, il Probablement, chaque organisme réagit à sa manière, mais tout s'est bien passé pour moi. "

Action de Botox

Avec l'introduction du médicament sur les muscles du visage agit la toxine botulique, qui les paralyse. Les rides et les plis dus aux habitudes du visage sont lissés. Même après la fin de la toxine, la peau reste lisse pendant un certain temps. L'injection immobilise les muscles mimiques afin qu'ils n'affectent plus l'état de la peau. Il devient plus lisse et a l'air beaucoup plus jeune.

Lorsque la thérapie botulinique est utilisée localement, de petites portions de poison sont inoffensives pour la santé. Une procédure correctement effectuée peut considérablement améliorer votre apparence. Il vous permet de vous passer de chirurgie plastique, est plus sûr et a un coût abordable.

Botox les jours critiques

Cette technique est considérée comme sûre, mais piquez-vous le Botox les jours critiques avec prudence. Pendant la menstruation, il se produit des fluctuations du fond hormonal de la femme. Il est donc indésirable de procéder à des manipulations sanitaires. La menstruation affecte de nombreux systèmes du corps, car pendant cette période, le corps est nettoyé. La réaction de la peau, des muscles et des terminaisons nerveuses aux injections de Botox peut être imprévue.

Effectuer la procédure les jours critiques ne présente aucun risque pour la santé. Cependant, il peut causer une gêne et avoir un certain nombre de complications désagréables. Pendant la menstruation, de nombreuses femmes deviennent plus sensibles à la douleur. Il sera donc plus difficile pour elles de faire avancer la procédure. De plus, la peau peut changer de structure, elle devient plus sèche ou grasse, il y a des rougeurs, des éruptions cutanées, des irritations, etc.

La menstruation n'est donc pas une contre-indication absolue aux injections de beauté. Toutefois, si possible, il est recommandé de différer la procédure. Même avec l'anesthésie, la procédure peut être plus douloureuse. En outre, le processus de récupération prend plus de temps. En outre, l'état émotionnel d'une femme souffre pendant les jours critiques.

Effectuer la procédure les jours critiques augmente le risque de meurtrissure et d’enflure. Dans de rares cas, un léger saignement peut survenir. Le risque d'inflammation augmente car pendant cette période l'organisme est moins résistant aux infections. En outre, il y a souvent des maux de tête. De plus, le résultat de la procédure peut être négligeable.

Botox pour les cheveux menstruels

Avec l'aide de Botox, ils restaurent non seulement la peau, mais aussi les cheveux abîmés. Toutefois, cette procédure les jours critiques n’est pas non plus recommandée. A ce moment, la production de sébum augmente, donc la possibilité de processus inflammatoires. Les experts recommandent de reporter le traitement capillaire jusqu'à la fin de la menstruation, le moment le plus favorable pour sa mise en œuvre est considéré comme le milieu du cycle.

Effets secondaires

La procédure peut avoir plusieurs effets secondaires, notamment:

  • des ecchymoses et un gonflement au site d'injection,
  • sensibilité accrue de la peau et inconfort,
  • risque accru d'infections,
  • maux de tête et vertiges,
  • sensibilisation de la peau et augmentation de la douleur,
  • nausée et dysfonctionnement gastro-intestinal,
  • processus de guérison et de récupération plus lent.

Dans de rares cas, une paupière tombante peut survenir.

L'effet de la toxine botulique sur le corps d'une femme

Le composant actif principal du Botox - la toxine botulinique - est un poison organique qui affecte le système nerveux. En médecine et en cosmétologie, la substance est utilisée à très faible dose, sans danger pour le corps. Prenant au tissu musculaire la toxine botulique empêche la transmission des impulsions aux muscles du visage, les empêchant de se contracter.

Est-il possible de faire la procédure pendant la menstruation ou pas?

Pendant la menstruation, de nombreux changements se produisent dans le corps de la femme. Pendant les règles, le système immunitaire est affaibli et la femme est la plus vulnérable..

La sensibilité à la douleur et aux stimuli externes augmente, de sorte que la procédure peut causer plus de gêne que d'habitude.

Dans le contexte des changements hormonaux, la condition émotionnelle et physique du patient est extrêmement instable., ce qui augmente le risque de processus inflammatoires.

Les médecins n'interdisent pas les injections de Botox pendant la menstruation, mais pour éviter des conséquences négatives, il est conseillé de transférer la session à un autre numéro. Plusieurs jours avant et après des jours critiques sont également considérés comme défavorables à l’introduction de la toxine botulique.

Au cours de la période de changements hormonaux, la peau est plus susceptible aux lésions infectieuses, telles que l'acné ou les éruptions cutanées, de sorte que la réaction à la botultoxine peut être inattendue (lisez quelle société de Botox est la meilleure, lisez ici). Le corps de chaque femme subit de différentes manières le syndrome prémenstruel - certains gonflent le visage. Dans de tels cas, les experts conseillent d’abandonner la procédure au moins une semaine avant l’apparition de la menstruation, afin de ne pas réduire l’exactitude du Botox.

Quelle est l'efficacité de la procédure?

Il y a un avis qui les injections de botox au cours de la période de jours critiques ne donnent pas de résultats correct.

Un cosmétologue expérimenté expliquera tous les effets secondaires possibles et expliquera le fonctionnement de la toxine botulique:

  • Les jours délicats du mois, la peau du visage change constamment de caractéristiques, mais l'efficacité de la thérapie ne se reflète pas dans la mesure où la substance active est injectée dans le tissu musculaire et non sous la peau.

  • Le Botox bloque la transmission de l'influx nerveux aux muscles et les détend. Les changements hormonaux n'affectent pas la sensibilité des muscles au médicament.
  • Le corps peut rejeter la toxine botulique, mais cela est dû à une intolérance individuelle et non au cycle menstruel.

Pendant les jours critiques, le risque d'effet secondaire du médicament augmente, mais cela n'affecte pas de manière significative le relâchement des fibres musculaires et, par conséquent, l'efficacité de la procédure. Par conséquent, la menstruation n'est pas une contre-indication stricte au traitement par botulinum.

Avantages et inconvénients

Afin de décider d’injecter ou non des injections de Botox certains jours du mois, vous devez vous familiariser avec tous les avantages et les inconvénients de la procédure au cours de la période menstruelle.

Inconvénients:

  1. Augmente la probabilité de développer des complications et des inflammations.
  2. Il faut plus de temps pour récupérer des injections.
  3. La peau peut réagir de manière inattendue à la toxine botulique. Des maladies telles que desquamation, apparition de boutons, éruptions cutanées sont possibles.
  4. Irritabilité accrue et mécontentement général.

Les vertus:

  1. Malgré les inconvénients énumérés, le résultat final du traitement ne changera pas.
  2. Il n'est pas nécessaire d'annuler la «séance de beauté» et de modifier vos plans en raison de journées critiques, mais il est nécessaire d'informer votre esthéticienne des modifications hormonales.
  3. Certaines femmes dans les derniers jours du cycle ont atténué la douleur.

Conclusion

Chaque organisme étant unique, une femme doit décider elle-même de faire des «injections de beauté» pendant une période délicate du mois ou non. Les médecins n'incluent pas les jours critiques comme contre-indication obligatoire., mais il est conseillé de transférer la procédure vers un autre numéro en raison du risque potentiel d’effets indésirables.

En cas de doute sur la conduite de la botulothérapie, il est préférable de consulter un cosmétologue expérimenté et d’écouter ses recommandations. N'oubliez pas que la santé est la décoration principale de la fille.

Quelle est l'essence de la thérapie botulinique?

La toxine botulique est une substance toxique. Il est sécrété par des bâtons formant des spores. La toxine botulique peut causer une maladie grave - le botulisme. Mais les "injections de beauté" n'ont pas d'effet toxique sur le corps: en cosmétologie, le médicament est utilisé à faible dose.

Le Botox a de nombreuses propriétés positives:

  • Il lisse les rides, améliore l'élasticité de la peau.
  • Les "photos beauté" ont un excellent effet rajeunissant.

Quelles sont les conséquences des "injections de beauté" en ce moment?

Chaque femme devrait décider par elle-même: faire du Botox pendant la menstruation. Mais elle devrait se rappeler que l'utilisation de la bolulinothérapie au cours de cette période peut causer de tels problèmes:

  • Les jours critiques, les systèmes cardiovasculaire et excréteur fonctionnent de manière tendue, de sorte qu'un œdème apparaît souvent au site d'injection.
  • Dans de rares cas, une femme peut commencer à saigner.
  • Une petite ecchymose peut apparaître au site d'injection ou le visage peut gonfler légèrement.
  • Le risque de développer une maladie inflammatoire augmente, car pendant la menstruation, le corps est moins résistant à diverses infections.
  • Une femme s'inquiète parfois d'un mal de tête.
  • La représentante du beau sexe devient souvent irritable et ressent plus intensément tous les événements de sa vie. Le processus de récupération après la procédure anti-âge est beaucoup plus difficile.
  • Le résultat de l'utilisation de Botox peut être négligeable. Des séances répétées de traitement au botulinum ne sont pas souhaitables, car ce médicament doit être utilisé à petites doses. Combien de botox fonctionne plus ici.

Botox pour les cheveux pendant la période des jours critiques

La thérapie au botulinum aide à restaurer la structure des cheveux abîmés, la nutrition des follicules pileux s’améliore. Mais lors des jours critiques, le processus de production de sébum dans le cuir chevelu est accéléré, la probabilité de modifications inflammatoires dans cette zone augmente considérablement.

Le traitement capillaire au Botox est préférable de différer. Selon les dermatologues, le moment le plus propice à leur guérison est le milieu du cycle menstruel. Vous pouvez envisager d'autres options, par exemple le lissage des cheveux à la kératine. Qu'est-ce que le botox diffère de la kératine, nous avons écrit dans le dernier article.

Dans quels cas les cosmétologues interdisent-ils la fabrication du Botox pendant la menstruation?

Si une femme a subi une opération chirurgicale compliquée, son corps est affaibli et les «injections de beauté» pratiquées pendant les règles peuvent être nocives. Dans une telle situation, évitez les charges supplémentaires et avec les procédures anti-âge, il vaut la peine de vous retenir un peu.

Si un représentant du beau sexe vient de recevoir des injections d'acide hyaluronique, il convient également d'abandonner le traitement par botulinum les jours critiques: son effet peut être imprévisible.

Opinion d'un cosmétologue sur la faisabilité d'une thérapie botulinique pendant la période de jours critiques dans cette vidéo:

Alors, est-il possible de piquer le botox pendant la menstruation? Les experts n'interdisent pas l'utilisation du traitement par botulinum pour le moment. Si une femme n'a pas peur de problèmes de santé éventuels: si son bien-être reste satisfaisant les jours critiques, elle peut effectuer cette manipulation esthétique pendant cette période. Mais les médecins conseillent de choisir un autre jour plus propice.

Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans la section Botox.

Injections miracles

Des «injections de beauté» viendront à la rescousse. Ils aideront la peau à conserver son élasticité et repousseront les rides qui apparaissent.

Mais toute procédure cosmétique a ses propres contre-indications, la thérapie botulinique ne fait pas exception. Et ce moment revêt un intérêt particulier pour les femmes - comment cela se rapporte-t-il aux jours critiques?
Ce n’est pas une grossesse, à priori interdite partout, ni une maladie (même s’il arrive parfois que vous commenciez inévitablement à en douter). D'autre part, appeler l'état de l'organisme stable pendant cette période, car le langage ne tourne pas.
Par conséquent, il n’est pas clair s’il est possible ou non d’injecter des injections de Botox pendant les règles. Essayons de le comprendre.

Le corps de la femme est l'une des créations les plus complexes de la nature. Il n’est pas toujours possible de prévoir les changements mensuels, car ils réagissent à tout stress, voire à un changement de temps. Que faire si le rendez-vous chez l'esthéticienne est prévu pour un certain jour et que le corps réagit de manière inappropriée? Est-il possible de piquer le botox pendant les règles?

Qu'est-ce que le botox?

La toxine botulique est le poison organique le plus puissant de la nature des protéines. À l'heure actuelle, il n'y a pas de substances plus toxiques, du moins, connues de la science.

Mais qu'est-ce qu'un poison et quel est le médicament? Les différences que dans la concentration. Le Botox est une neurotoxine botulique de type A purifiée et affaiblie. Les doses de neurotoxine utilisées dans les injections de beauté sont très faibles (plusieurs fois moins utilisées en médecine et un ordre de grandeur inférieur à la dose létale), de sorte que les injections de BTA sont sans danger pour la santé.

À ce jour, six préparations de toxine botulique utilisées en cosmétologie ont été enregistrées dans notre pays: Botox, Dysport, Xeomin, Relatox, Lantox, Botulax. Ils diffèrent par le nombre d'unités actives dans le flacon, les conditions de stockage et le prix.

Le cosmétologue, à l’aide d’une seringue munie d’une aiguille miniature, coupe le muscle sur toute sa longueur, ce qui est responsable de l’apparition des rides. Lorsque le médicament commence à agir, le muscle se détend et ne bouge pas pendant 3 mois ou plus. Vous pouvez froncer les sourcils, sourire ou froncer les sourcils autant que vous le souhaitez - les émotions ne laisseront pas la moindre trace sur votre visage.

Puis-je piquer Botox et Dysport les jours critiques?

Pendant les "jours rouges", le corps de la femme subit de nombreux changements: des perturbations de l'odorat et du toucher à des douleurs et affections prononcées, en passant par une perte de conscience. Si vous êtes loin de ces symptômes désagréables pendant la menstruation, vous avez de la chance.
Des études cliniques ont montré que la menstruation n’avait aucun effet sur le Botox, mais il fallait garder à l’esprit les points suivants:

La sensibilité à la douleur pendant la menstruation est beaucoup plus élevée que les jours normaux. À cet égard, la procédure peut être très inconfortable.

La coagulation du sang est altérée. Par conséquent, préparez-vous au fait que dans les lieux d'injection resteront de petits hématomes.

La peau est sujette à l'inflammation. Même sur une peau saine, avant ou pendant les jours critiques, apparaissent régulièrement des imperfections, de l’acné et des processus inflammatoires. Cela crée des difficultés supplémentaires pendant les injections et peut entraîner des ecchymoses, des plaies et des rougeurs.

La menstruation est considérée comme une contre-indication relative pour toutes les opérations chirurgicales (sauf les urgences associées au risque pour la santé / la vie), y compris l'extraction de dents.

Dans les instructions du médicament, entre autres contre-indications, il n’ya pas d’information indiquant si Botox peut piquer pendant les règles. Mais il est souhaitable, si possible - reporter la procédure d'une semaine. Si ce n'est pas possible, assurez-vous d'avertir votre cosmétologue des problèmes.

Examinons quelques questions supplémentaires sur les injections de Botox: quand cela est possible et quand cela est impossible.

La grossesse et l'allaitement ne sont pas autorisés. Les modifications des niveaux hormonaux empêchent de prédire les actions du corps. Botox peut ne pas fonctionner ou ne pas fonctionner comme prévu initialement. De plus, le stress affecte négativement la santé de la future mère.
La même chose s'applique aux coups de BTA pendant l'allaitement - pas. Non seulement à cause de l'impact possible sur l'enfant, mais aussi à cause du fond hormonal instable de la jeune mère. Лучше всего закончить кормление, подождать месяца 1,5-2 и спокойно записываться на процедуру.

☑ Во время приема лекарств – решается после консультации с лечащим врачом и косметологом. Il existe un groupe de médicaments qui interagissent en quelque sorte avec la toxine botulique de type A, qui peut théoriquement affecter la procédure de traitement par le botulinum.

Ne prenez pas de médicaments contenant des relaxants musculaires, car l'effet du BTA pourrait augmenter.

Ne vous associez pas à la prise d'antibiotiques (l'interdiction s'applique uniquement aux antibiotiques aminosides [gentamicine, tobramycine, clindamycine et lincomycine, etc.]).
Il est nécessaire de prendre en compte un tel moment - ils prescrivent de tels médicaments pendant le processus inflammatoire, et lui, à son tour, est une contre-indication. Vous devez attendre un rétablissement complet, puis piquer les toxines botuliques.

☑ Age. À partir de 18 ans, il est officiellement possible de piquer le Botox à des fins esthétiques (à des fins médicales, dès le plus jeune âge). Inutile de penser que c'est le sort des femmes après 30-40 ans. Des problèmes peuvent survenir à tout âge, mais avant 18 ans, les procédures ne sont effectuées qu'avec l'autorisation officielle des parents.

Avec l'hypertension - vous pouvez. Mais il existe également un certain risque: l'hypertension chronique n'est pas une contre-indication aux injections, mais en raison de la pression élevée au site d'injection, des hématomes peuvent apparaître. En outre, il est stressant pour le corps, ce qui signifie que la pression augmentera encore de 10 à 20 mm Hg.

☑ Allergie. Si vous avez des manifestations allergiques à la réception d'un médicament, vous devez d'abord passer un test d'allergie pour exclure avec précision toute possibilité de conséquences désagréables.
La protéine albumine utilisée en tant qu'agent stabilisant dans les préparations de BTA est théoriquement capable de provoquer une réaction allergique.

Les crises d'épilepsie constituent une contre-indication absolue aux injections de Botox. Mais si l'épilepsie est corrigée avec succès avec des médicaments, les crises ne surviennent pas plus de 2 fois par an et votre médecin ne voit pas les raisons du refus. Vous pouvez alors effectuer la procédure en toute sécurité. L'essentiel - avertir de tous les esthéticiennes et, mieux encore, apporter un certificat médical.

Que ne peut-on pas faire après le Botox?

❗ dormir / s'allonger. Pendant 2-4 heures, vous ne pouvez pas aller au lit, prenez une position horizontale.

❗ Minimisez l'entraînement sportif actif pendant 2-3 jours. Un léger échauffement peut être fait.

Ne visitez pas le bain, le sauna et la plage, et ne séchez pas les cheveux à la température maximale pendant 5 à 7 jours.

Ne prenez pas de médicaments qui affectent la coagulation du sang (héparine, aspirine, paracétamol, etc.)

❗ Ne comptez pas les massages faciaux pendant 2 semaines. Mais le massage corporel peut être fait, mais pas dans les 2-4 premières heures après les injections (voir point 1)

Dans les premiers jours, il est conseillé de limiter la quantité de liquide, surtout si vous êtes sujet au gonflement. Cela vaut également pour l'alcool, il est également souhaitable d'exclure.
Bien que par eux-mêmes les boissons alcoolisées à l'heure actuelle ont cessé d'être une contre-indication. Il n'est pas interdit à une personne en bonne santé de boire de l'alcool même avant, même après l'intervention, bien entendu dans des limites raisonnables.

Quand le médicament commence-t-il à agir après l'injection?

La "réaction par étapes" dure de 10 à 14 jours. À ce stade, les muscles exposés à la toxine botulique se relâchent et les muscles voisins commencent à réagir au fait que l'atonie a développé l'atonie. Ils resserrent d'abord trop la peau sur eux-mêmes, puis s'y habituent progressivement et la peau retrouve sa position initiale.
Cela explique, par exemple, la hauteur des sourcils - ceux-ci s’élèvent brusquement au début, puis légèrement plus bas (mais pas complètement), une soi-disant élévation calme apparaît.
Les experts conseillent d’évaluer le résultat de la production de Botox au plus tôt après deux semaines.

Obtenir l'effet le plus résistant des injections de Botox ne dépend pas moins du client. Adoptez de manière responsable le choix d'un spécialiste (la préférence est donnée à une meilleure clinique plutôt qu'à un salon de beauté, idéalement, à un centre médical spécialisé) - cela vous assurera que le réglage d'injection est correct.
Les soins après injection reposent entièrement sur vos épaules, ce qui signifie que le respect de toutes les recommandations d'un cosmétologue vous procurera une guérison rapide et minimisera les complications possibles.

Bien sûr, il n’ya pas de remède universel pour la jeunesse éternelle et, après un certain temps, il faudra répéter les injections de Botox, mais là encore, sans volonté de briser les interdictions.

"Injections de beauté" - c'est quoi?

La composition du médicament pour injection de rides comprend de la toxine botulique, provoquant une immobilisation temporaire des fibres musculaires, qui sont introduites. L'esthéticienne, à l'aide d'une seringue et d'une aiguille miniature, produit une série de piqûres sur toute la longueur du muscle provoquant l'apparition de rides. Après quelques jours, le médicament commence à agir, les fibres se détendent et ne bougent pas avant 3 mois ou plus. Vous pouvez froncer les sourcils, rire ou vous mettre en colère, mais les émotions ne laisseront pas de traces sur votre front, ni entre les sourcils ou le coin des yeux.

Les femmes du monde entier ont évalué l’effet du rajeunissement à la suite d’injections de Botox et continuent d’y recourir lorsque cela est nécessaire ou à titre préventif. Les injections prennent 20 minutes et sont effectuées en ambulatoire dans un lieu ou un bureau désigné. Spécialiste travaillant avec Botox, doit avoir un certificat d'achèvement du cours et être autorisé à travailler par le fabricant.

Botox pendant les règles - est-il possible de piquer

En annexe à la description de la substance, rien n’indique s’il est possible de piquer le Botox pendant la menstruation, mais les femmes subissent tous les mois une gêne et une gêne pendant plusieurs jours et ce fait doit être pris en compte.

Les experts conseillent d'éviter les séances de piercing à la toxine botulique pendant les jours critiques, en expliquant que le corps de la femme fait l'objet d'une restructuration pouvant donner lieu à un résultat inattendu:

  1. La peau est sujette à l'inflammation, ce qui peut causer des difficultés supplémentaires et des effets désagréables sur le visage. L'apparition d'ecchymoses, de plaies et de rougeurs.
  2. Le seuil de douleur pendant la menstruation est altéré et la procédure peut causer beaucoup d’émotions négatives sur ce fond.
  3. La situation générale aux jours critiques laisse beaucoup à désirer, les injections provoquant une détérioration. En négligeant les recommandations, vous passerez plus de temps sur la période de récupération.

Il y a des filles chanceuses qui ne ressentent aucun changement physique ou émotionnel lors de la combinaison de Botox et de la menstruation, ce qui permet de ne pas recourir au transfert du voyage dans la salle de cosmétologie. Si vous ne faites pas partie de ceux-ci, ajustez la procédure.

Botox et menstruations - effets secondaires

En allant à la clinique ou au salon, derrière le visage, sans rides, préparez-vous à l’apparition possible d’effets désagréables dus à l’action du Botox. La substance est injectée à travers l'aiguille, laissant une marque sur le site de ponction. Les manipulations peuvent provoquer des ecchymoses, des ecchymoses et un gonflement des sites d'injection. La récupération de la peau après une séance prendra plusieurs jours.

Il y a des cas plus difficiles:

  • L'omission d'un siècle
  • Nausée et perturbation gastro-intestinale,
  • Migraine, vertiges, scintillement dans les yeux,

Évitez de consommer de l'alcool avant l'intervention pendant plusieurs jours et au moins 14 jours après celle-ci.

Contre-indications aux "injections de beauté"

Le Botox est une substance médicamenteuse pour laquelle il existe un certain nombre de contre-indications:

  • grossesse et allaitement,
  • maladies infectieuses, oncologiques, cardiovasculaires,
  • crises d'épilepsie,
  • allergique aux ingrédients de la composition,
  • prendre des antibiotiques ou des anticoagulants,
  • hémophilie, myasthénie,
  • inflammation dans la zone de l'injection présumée.

Obtenir le résultat maximum

Obtenir un résultat long et durable dépend principalement du client. Adoptez le choix d'un spécialiste de manière responsable - cela garantira l'exactitude de l'injection. Après la séance, restez debout pendant au moins 6 heures. Évitez les efforts excessifs, l'effort physique, l'entraînement et les relations sexuelles. Evitez tout contact avec la zone d’injection et les endroits à température élevée: bains, saunas, solariums, soleil ouvert. Cela contribuera à l'impact maximal et à la haute efficacité du Botox.

Spécificité de la thérapie botulique

Le Botox est une substance à base de neurotoxine botulique qui produit une bactérie. Il est considéré comme un agent toxique approuvé pour une utilisation en doses limitées. Une fois dans le corps en grande quantité, il peut provoquer une intoxication toxique.

L'introduction de Botox sous la peau par injection a un effet sur les terminaisons nerveuses. En conséquence, l'hyperactivité musculaire est altérée. Ils deviennent immobiles. Visuellement, cela se manifeste par l'élimination des signes de changements liés à l'âge. Après l'injection, la peau est lissée, elle devient plus jeune et plus belle. L’efficacité de la thérapie botulique dépend du professionnalisme du cosmétologue et de la qualité de la préparation injectée sous la peau.

Le plus souvent, le botox est injecté par des femmes d'âge mûr - après 40 ans. La procédure est effectuée pas pour tout le monde, car il a des contre-indications. Ceux-ci comprennent:

  • exacerbation de maladies chroniques
  • éruptions cutanées,
  • période de lactation ou grossesse
  • la période postopératoire,
  • traitement antibactérien,
  • jours critiques.

Puis-je piquer le Botox pendant la menstruation

Le fait que vous puissiez piquer le Botox pendant la menstruation nécessite d'apprendre individuellement du gynécologue. Le plus souvent, une visite chez un esthéticien est interdite. Cela est dû à la vulnérabilité du corps pendant la menstruation. Les raisons pour lesquelles il n'est pas souhaitable de piquer le Botox pendant la menstruation sont les suivantes:

  • risque accru d'éruption cutanée et de desquamation en raison de l'augmentation de la production de lipides pendant la menstruation,
  • le corps devient plus sensible, donc la douleur est plus forte
  • il y a une forte probabilité de saignement en raison de la modification des paramètres sanguins,
  • en raison de la suppression de la défense immunitaire augmente la probabilité d'un processus inflammatoire.

Conséquences négatives possibles

Si le botox pique pendant la menstruation, des effets secondaires peuvent se développer. Cela est dû à la charge supplémentaire imposée au corps pendant la période de crise. Tout d'abord, l'état émotionnel stressant d'une femme est lié à des conséquences négatives. Il existe également un risque de développer les complications suivantes:

  • augmenter la durée de la période de récupération,
  • omission d'un siècle
  • réaction locale au site d’injection sous forme d’œdème, de desquamation ou de démangeaisons,
  • maux de tête
  • ecchymoses,
  • développement du processus inflammatoire.

Opinion des médecins

Avant la piqûre du Botox, l’esthéticienne détermine obligatoirement le jour du cycle menstruel de la femme et la présence de contre-indications. Ceci est nécessaire pour éviter d'éventuelles complications. La piqûre au Botox n’est pas recommandée pendant les règles et 4 jours avant le début de la menstruation. Pendant cette période, la femme ressentira une douleur prononcée et une détérioration du bien-être général. Dysport pendant les règles est également indésirable, tout comme le Botox. Les préparations diffèrent par la composition et la concentration de la substance active. Mais les effets sur le corps sont les mêmes.

Regarde la vidéo: Transpiration Excessive? J'ai la Solution Miracle. (Octobre 2020).

Pin
Send
Share
Send
Send