La santé

Comment la nature de la menstruation dans le myome utérin

Pin
Send
Share
Send
Send


Les saignements au niveau des voies génitales et le retard de la menstruation dans le myome utérin sont les symptômes les plus courants chez les patients qui consultent un gynécologue. La perturbation du cycle menstruel est associée à un déséquilibre hormonal, principale cause de l'apparition d'une tumeur dans l'utérus. Avec un long cycle de fibromes compliqué par la douleur, l'anémie affecte la vie sexuelle et la capacité d'avoir des enfants. Par conséquent, son traitement nécessite une approche intégrée et la mise en œuvre de toutes les recommandations médicales.

Causes des troubles menstruels dans le myome utérin

Le nœud myomateux est une tumeur bénigne qui se développe dans l'utérus des cellules musculaires et fibreuses. On considère que la principale raison de son apparition est une synthèse accrue et un déséquilibre des hormones ovariennes - œstrogènes et progestérone.

Les changements dans la nature de la menstruation sont associés à la fois à une altération de la production normale d'hormones ovariennes et à des changements dans l'utérus lui-même, apparaissant avec la croissance de la tumeur.

Les causes des troubles menstruels dans les tumeurs utérines sont les suivantes:

  • Niveaux élevés d'œstrogènes. C'est l'une des causes des nœuds myomateux, affecte également la croissance de l'épithélium utérin. Dans la première moitié du cycle, sous l'influence de cette hormone, se produit une croissance hétérogène de l'endomètre (hyperplasie). Son rejet se produit pendant tout le cycle menstruel, ce qui se manifeste par un amincissement ou des saignements pendant la période intermenstruelle et des périodes menstruelles abondantes.
  • Déséquilibre hormonal: provoque un cycle menstruel irrégulier. Il peut à la fois raccourcir et s'allonger, ce qui retarde l'apparition de la menstruation suivante.
  • Noeud de croissance de myoma. Se développant dans l'épaisseur du myomètre, la tumeur change de structure et viole la contractilité des muscles de l'utérus. Cela conduit à une menstruation prolongée, à l'apparition de douleurs pendant cette période. Des périodes abondantes avec le myome sont observées en raison d'une augmentation du réseau vasculaire de l'endomètre due aux vaisseaux sanguins qui alimentent la tumeur.
  • Localisation de la tumeur. La sortie normale des sécrétions pendant la menstruation peut être entravée par des fibromes localisés dans la région du col de l'utérus. Cela se manifeste par de longs délais, un flux menstruel insuffisant et des douleurs.
  • Pathologie concomitante de l'utérus. Le myome est souvent accompagné d'adénomyose - la germination de cellules de l'épithélium utérin dans la couche musculaire. Cette affection se manifeste par des douleurs pendant la menstruation et des saignements utérins pendant la période intermenstruelle.

Changer le cycle et la nature du mensuel avec myome

En règle générale, le cycle avec le myome a tendance à raccourcir. Chaque mois, le myome utérin peut aller plusieurs fois par mois, alors que sa durée est supérieure à 7 jours. Le flux menstruel est abondant, avec un grand nombre de caillots sanguins importants (zones d'endomètre hyperplasique). La menstruation pour le myome est souvent accompagnée de douleurs au bas de l'abdomen, au bas du dos et à l'anus.

Moins fréquemment avec les fibromes, il peut y avoir un retard dans la menstruation, en raison de la fonction hormonale altérée des ovaires. Dans ce cas, le flux menstruel devient rare, leur durée est de 2-3 jours.

Dans la période intermenstruelle, les femmes atteintes de ganglions myomateux ont souvent des taches de sang.

Avec une tumeur volumineuse et sa tumeur maligne, des saignements sévères peuvent survenir, nécessitant une intervention chirurgicale. En outre, le saignement est l'un des symptômes des tumeurs utérines pendant la ménopause.

Comment restaurer le cycle

Les périodes douloureuses prolongées, provoquées par le myome, causent un inconfort grave à la femme. Les pertes de sang chroniques entraînent l'apparition d'un syndrome anémique, qui se manifeste par une faiblesse et des évanouissements, une détérioration de la peau, des ongles et des cheveux, une diminution de l'activité physique et mentale. En outre, les troubles menstruels affectent l'état émotionnel et mental de la femme, provoquent une irritabilité, des larmoiements et un état dépressif.

Pour rétablir le cycle menstruel normal, il est nécessaire d'éliminer la cause de sa violation - le myome.

Avant de commencer le traitement, le médecin prescrit un certain nombre d'études diagnostiques dont les principales sont:

  • Échographie de l'utérus et des appendices.
  • Tests sanguins: général, biochimiques, coagulogramme (étude du système de coagulation du sang), sur des marqueurs tumoraux, pour déterminer le statut hormonal.
  • Ecouvillons de l'urètre, du vagin et du col de l'utérus sur la microflore et la composition cellulaire.
  • Hystéroscopie avec biopsie - tumeurs se développant dans le myomètre et la couche sous-muqueuse.

En outre, la tomodensitométrie ou l'IRM peuvent être prescrits, un curetage de diagnostic séparé, une culture centralisée, etc. Selon les résultats de la recherche, le gynécologue choisit le traitement optimal pour les nodules bénins - conservateur ou chirurgical.

Le myome de drogue et ses symptômes sont traités avec des médicaments hormonaux qui inhibent la production de leurs propres hormones par les ovaires. Ils doivent être pris pendant une longue période (3-6 mois), après quoi une échographie doit être répétée pour observer les modifications du ganglion du myome. En outre, lors de règles abondantes, on prescrit des médicaments hémostatiques (Vikasol, Etamzilat, acide tranexamique) et des préparations à base de fer pour le traitement de l’anémie (Ferrum Lek, Totem, Maltofer, etc.).

Le traitement chirurgical des fibromes est indiqué pour:

  • Taille de nœud supérieure à 12 semaines de grossesse.
  • Saignements graves.
  • Détecter les signes d'une tumeur maligne.
  • L'absence d'effet du traitement conservateur.

Le volume de la chirurgie varie en fonction des indications, de l'âge et de l'état du patient. Les petits fibromes chez les femmes en âge de procréer sont enlevés avec la préservation de l'utérus. Le retrait de tout l'utérus (hystérectomie) est effectué pour les sarcomes de grande taille et multiples, ainsi que chez les patientes ayant atteint l'âge de la ménopause.

Après un traitement conservateur efficace ou une myomectomie, le cycle est rétabli dans les 6 à 12 mois.

Il faut se rappeler qu’en cas de saignement abondant au niveau des voies génitales, ainsi que lors de règles abondantes, d’une durée supérieure à une semaine, vous devez absolument consulter un médecin. Les tentatives d'arrêter le saignement par vous-même peuvent être inefficaces et mettre votre vie en danger.

Comment les changements menstruels dans le myome utérin

Il est à noter que les formations de myomes proviennent de cellules du tissu conjonctif et musculaire. Et en fonction de l'emplacement de la tumeur est divisé en plusieurs variétés. Un examen régulier par un gynécologue peut révéler un myome, même à un stade précoce, ce qui permettra d'éviter de nombreux problèmes à l'avenir. Les médecins peuvent poser un diagnostic précis uniquement par échographie.

Selon l'emplacement de la tumeur (à l'intérieur ou à l'extérieur de l'utérus), il est possible de prédire les périodes que la femme aura.

La maladie peut survenir pour diverses raisons, notamment des troubles hormonaux. Le catalyseur principal peut être une prédisposition génétique.

Fondamentalement, une tumeur peut survenir si un changement hormonal se produit dans la direction des œstrogènes tout en diminuant la concentration de progestérone dans le corps. Ce sont les deux principales hormones qui participent activement à la formation du cycle féminin. Tout écart de concentration par rapport à la norme de l'une de ces hormones se reflète immédiatement dans le mensuel, plus précisément dans leur abondance. En raison d'avortements, une femme augmente également le risque de fibromes.

Saignements utérins non menstruels

Les fibromes peuvent être accompagnés non seulement de règles abondantes, mais aussi de saignements au milieu du cycle. Cette situation est provoquée par un déséquilibre hormonal, en particulier l’œstrogène, lorsque sa concentration devient nettement supérieure à la normale. La membrane utérine sous son influence devient inégale en épaisseur, ainsi une partie des cellules pendant la menstruation est mise à jour, et certaines restent inchangées.

La fonction contractile de l'utérus diminuant également avec le myome, les débris cellulaires laissent alors la forme d'un saignement après la fin de la menstruation. Les saignements sont souvent abondants en raison du stress accru sur l'utérus. Une femme perd suffisamment de sang pour détecter les symptômes suivants de la maladie:

  • des frissons
  • pâleur des muqueuses et de la peau
  • faiblesse et fatigue même sutra.

Il est très important d'arrêter ces saignements à temps pour éviter davantage de complications.

Le myome provoque des troubles menstruels

En plus d'améliorer le flux menstruel, le déséquilibre hormonal de la maladie entraîne des changements temporaires dans l'ensemble du cycle féminin. La menstruation devient beaucoup plus fréquente. Cette situation est due à la réduction de la durée normale du cycle complet. De plus, pendant les règles, la douleur dans le bas de l'abdomen augmente nettement.

Il arrive que les menstruations se produisent deux fois par mois, en raison de changements hormonaux. L'œstrogène sous son influence sur le corps accélère le développement de l'endomètre et, par conséquent, sa mise à jour est également accélérée.

Un événement rare avec le myome est le retard. Mais elle arrive aussi. Une telle tournure des événements ne peut se produire qu'à un stade précoce de la formation de la tumeur. Ceci est dû à un dysfonctionnement ovarien lié à la maladie.

Les violations dans le corps de la femme deviennent immédiatement perceptibles lorsqu'un retard survient à plusieurs reprises, lequel est remplacé par une décharge lourde les jours critiques. Si la tumeur n'a pas été diagnostiquée, la raison de ce comportement de l'utérus peut s'expliquer par:

  • la grossesse
  • changements dans le myomètre,
  • violation de la circulation sanguine dans l'endomètre.

La conception des formations de myomes peut ne pas interférer, mais en cas de grossesse, la tumeur provoque une éventuelle fausse couche. Par conséquent, en cas de retard du myome, il est nécessaire de passer un test de grossesse.

La nature de l'écoulement dans la maladie

La cohérence du flux menstruel avec le myome est très différente de la menstruation normale chez une femme en bonne santé. Les excréments contiennent beaucoup de sang, qui peut être dense et rouge foncé. Le contenu de l'écoulement est dominé par le sang, contrairement à la menstruation normale, lorsque les autres composants occupent plus de la moitié de la composition.

Il se trouve que les caillots sont très volumineux en raison d’un endomètre à rayures inégales. Le contraire peut également se produire: la menstruation est comme l’eau, le sang coule à flot, ce qui oblige une femme à changer un grand nombre de joints par jour. Cette situation nécessite une visite très urgente au bureau du gynécologue.

Myome et douleur pendant la menstruation

La douleur pendant les règles n'est pas rare, et avec le myome, elles peuvent également s'intensifier. Cela est particulièrement vrai chez les femmes qui ont eu des formations nodulaires myoma intermusculaires. Ensuite, il peut y avoir des crampes fréquentes. L'utérus à ce moment-là, comme s'il essayait de se débarrasser de tumeurs étrangères. Il arrive qu’elle réussisse et qu’ils sortent tous les mois.

Si la tumeur se développe dans l'utérus, l'intensité de la menstruation diffère généralement. Le syndrome de la douleur n’est pas très fort, mais il ne disparaît pas, même après la fin de la menstruation.

L’éducation externe au myome peut se développer et faire pression sur les organes voisins. Pourquoi une femme remarque souvent qu'elle commence souvent à vouloir aller aux toilettes. Les troubles intestinaux peuvent également être un signe de croissance de la néoplasie.

Comment et quoi traiter le myome

Le retrait de la tumeur peut se produire avec parcimonie. Par laparoscopie. L'opération est réalisée à l'aide d'un appareil laparoscopique, qui est introduit dans la cavité abdominale à travers trois petites incisions dans l'abdomen du patient. Une telle opération est bonne car après la laparoscopie, il ne reste que trois petites cicatrices et le rétablissement de la femme se fait très rapidement et, en règle générale, sans complications.

Les médecins n'opèrent pas toujours sur une tumeur. Si de petits fibromes utérins détectés ne se développent pas, ils ne seront pas coupés. Mais que faire si elles continuent à réfléchir sur les règles, les rendent douloureuses et abondantes?

Sans prendre aucune mesure, il est proche de l'anémie et il n'est également pas très agréable de supporter une douleur constante. Dans ce cas, le gynécologue doit prescrire des médicaments qui aident à réduire les pertes lors des jours critiques et à réduire la douleur. Il est souvent recommandé de prendre des décoctions et des infusions d’herbes médicinales, mais s’il est possible de les boire et combien de temps le traitement doit durer - cela devrait être discuté avec le médecin. Certaines herbes ne peuvent qu'aggraver la situation.

Tous les mois après le retrait de la tumeur

Lorsque les médicaments sont impuissants et que la tumeur continue de croître, elle est nécessairement supprimée. Tous les mois après la myomectomie est nécessaire pour se stabiliser. Quand ils viennent, il est impératif de suivre leur cours et de noter toutes les déviations ou sensations étrangères.

Le délai après la chirurgie est normal. Le cycle menstruel devrait se rétablir 30 à 60 jours après la laparoscopie ou la myomectomie. Si le corps de la femme est très faible, les premières règles seront rares. Cependant, les sensations pendant les jours critiques vont considérablement s'améliorer. La douleur devient légère et d'autres écoulements passent dans la plage normale.

Il est important de noter que la grossesse après la myomectomie est contre-indiquée pendant environ 2 ans. En effet, la cicatrice utérine après la chirurgie doit être bien formée et renforcée afin de réduire davantage le risque de fausse couche.

Pin
Send
Share
Send
Send