La santé

Causes et traitement du prurit avant la dégénérescence

Pin
Send
Share
Send
Send


Sous l'influence de divers facteurs, les femmes peuvent ressentir des démangeaisons avant la menstruation. Les causes de cette affection doivent être clarifiées avec le gynécologue, car elles peuvent être à la fois sécuritaires et indiquer le développement de maladies graves. En général, l’inconfort de la région intime avant un saignement régulier est un phénomène normal et normal, si sa gravité est insignifiante.

Cependant, chez certaines filles, la démangeaison menstruelle dans le vagin est assez forte, avec une modification de la nature de l'écoulement, ainsi qu'un gonflement des lèvres. Tout cela conduit à une détérioration générale de l'état, y compris psychologique. C'est pourquoi, si les démangeaisons et les brûlures apparaissaient avant la menstruation, les causes devraient en être établies le plus tôt possible.

L’examen du problème doit commencer par la définition de ce qui est encore considéré comme la norme pour les indicateurs médicaux. Après tout, cette question est posée par toute fille confrontée à une telle situation. Par exemple, les médecins disent que la sensation de brûlure et de démangeaisons avant la menstruation pourrait bien apparaître comme un symptôme d'allergie.

L'irritabilité accrue de la zone intime peut être due au port de sous-vêtements en matières synthétiques. Certaines filles éprouvent également une gêne lors de l’utilisation de produits d’hygiène absorbants (tampons, tampons) avec divers additifs et parfums.

Après avoir lavé le sous-vêtement avec une nouvelle poudre encore inconnue, il est possible que les vêtements brûlent avant les règles, car il est possible que le sous-vêtement contienne des substances qui ne sont pas lessivées des tissus et qui irritent ensuite la peau dans la zone intime. Une condition normale non pathologique est prise en compte lorsque la malnutrition provoque une gêne lors de saignements réguliers.

Si une fille utilise beaucoup de bonbons, la composition de la microflore vaginale sera définitivement modifiée. La quantité accrue de glucides crée un environnement favorable à la reproduction de micro-organismes pathogènes de façon conditionnelle (champignons du genre Candida). Ils provoquent une maladie aussi désagréable que la candidose vaginale ou le muguet, qui présente également une sensation de brûlure et des démangeaisons avant la menstruation, ainsi que des pertes de fromage. Le traitement dans ce cas devrait être développé par un docteur.

Un autre facteur provoquant le développement d'une gêne - le non-respect des règles d'hygiène intime. Si une femme ne se lave pas tous les jours, oublie de changer de sous-vêtements et de protège-slips, utilise des produits d'hygiène contenant des parfums et d'autres additifs, il est alors très probable qu'il se produise une sensation de brûlure avant la période menstruelle du vagin.

Se débarrasser de ce problème est facile. Il suffit de changer de sous-vêtement une fois par jour, de prendre des serviettes et des tampons, sans attendre qu'ils débordent et de se laver avec des moyens d'hygiène intime. Avec cette approche, le malaise passera en un jour.

Parfois, des démangeaisons dans la zone intime avant la menstruation, si elles n'arrivent pas à l'heure, peuvent être un signe indirect de grossesse. Le fait est qu'après la fécondation de l'ovule avec un spermatozoïde, le mucus commence à se dégager du vagin, ce qui provoque une irritation des organes génitaux. Pour confirmer le fait de la grossesse, il est nécessaire de faire un test et de subir un examen gynécologue.

Si le résultat est négatif, s'il reste des démangeaisons avant la menstruation, vous devez le découvrir en passant les tests nécessaires. La plupart des femmes après 45 ans ont le vagin avant la menstruation. Cette condition est considérée comme normale au début de la période ménopausique, au cours de laquelle le fond hormonal se modifie et l’extinction de la fonction de reproduction est notée.

À la veille de la ménopause, les femmes les plus faibles s'aperçoivent que la menstruation est devenue rare et a perdu de sa régularité. Dans ce cas, les démangeaisons avant la menstruation sont normales et indiquent que la production d'oestrogènes dans l'organisme est insuffisante, ce qui est responsable de l'état de la peau et des muqueuses des organes génitaux.

Dans la plupart des cas, les filles remarquent qu'avant la menstruation, des démangeaisons dans le vagin apparaissent en raison de la progression du muguet. Une candidose vaginale peut apparaître lorsque l'équilibre de la microflore est perturbé ou lorsque l'immunité est altérée. À son tour, une modification de la composition de l'environnement vaginal se produit également lors d'une alternance de rapports sexuels anaux et vaginaux, lorsque les microorganismes pathogènes du rectum infectent le tractus vaginal.

La démangeaison des lèvres avant la menstruation peut être déclenchée par le développement de certains processus pathologiques.

Maladies inflammatoires. En présence d'un tel problème, la stabilité du cycle menstruel est perturbée, ce qui peut entraîner une gêne vaginale. Les pathologies, dans la plupart des cas, résultent de l'hypothermie ou du froid.

L'herpès génital. Si les lèvres labiales démangent avant les règles, vous devez vérifier la présence ou l'absence de cette pathologie. Elle peut porter à la fois congénitale et acquise. Le principal symptôme est la présence d’éruptions vésiculaires sur la peau des organes génitaux externes.

Déséquilibre hormonal. Le travail des systèmes reproducteur et endocrinien est étroitement lié. S'il y a un dysfonctionnement du travail, par exemple, de la glande thyroïde, et que des hormones sont produites dans le corps en quantité excessive ou insuffisante, il est alors possible qu'une démangeaison vaginale apparaisse avant les règles.

Ovaire polykystique. Ce processus pathologique est un grave danger pour la santé des femmes. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la femme remarquera qu’elle manque de régularité dans le cycle menstruel, une douleur à la traction au bas de l’abdomen et au bas du dos apparaît. Si le traitement approprié de la maladie n’est pas effectué à temps, il est possible que l’infertilité se développe.

Maladies sexuellement transmissibles. Lorsqu'une infection de ce type est introduite dans le corps, la fille peut ne pas savoir longtemps qu'elle est malade. Cela est dû à la longue période d’incubation de la plupart des MST.

Par exemple, la chlamydia asymptomatique se produit assez souvent. Lorsque la maladie entre dans la phase aiguë, la femme aura des démangeaisons avant la menstruation, une décharge abondante de couleur blanche, un retard dans l’arrivée des jours critiques.

Dysbiose vaginale et le taux. Source: boleznimatki.ru

Dysbiose intestinale. Sur la structure anatomique de la femme, l'anus et la fente génitale sont situés assez proches les uns des autres. De ce fait, la microflore intestinale peut pénétrer dans le vagin.

Cette condition peut se développer sous l'influence de divers facteurs. Les causes peuvent être associées à des maladies concomitantes, à un dysfonctionnement des organes internes et à un métabolisme inapproprié. Lors de l’exacerbation de la dysbiose intestinale, démangeaisons et brûlures graves dans la région vaginale avant la menstruation.

Troubles névralgiques. Lorsqu'une femme est soumise à un stress prolongé, qu'elle est déprimée ou qu'elle subit un choc émotionnel fort, elle peut ressentir une gêne au niveau de la zone intime, provoquée par un trouble du système nerveux.

Colpit Selon le degré de négligence et la forme de la maladie, la nature du rejet, ainsi que sa couleur, changeront. Dans le même temps, en plus des démangeaisons et des brûlures dans le vagin, les filles notent également l'apparition d'une odeur désagréable provenant de la zone intime.

Défaite par les parasites. Il n’est pas rare que l’inconfort de la région génitale se développe lors de la ponte des œufs d’helminthes sur l’anneau anal. Bien entendu, cette affection n’est pas associée à l’arrivée de la menstruation, mais c’est pendant cette période que la sensibilité de la zone intime augmente et que les symptômes deviennent plus prononcés.

Si des démangeaisons surviennent avant les règles, un médecin expérimenté doit en contrôler les causes, le traitement et les affections comorbides. Immédiatement, il convient de préciser que, dans chaque cas clinique, le traitement sera purement individuel, car il n’existe pas de méthodes universelles permettant de se débarrasser de l’inconfort de la zone intime. Par exemple, lorsqu'une colpite est nécessaire pour laver le vagin ou le faire rincer au vagin avec du Rivanol, du Tsimteal, mais également du permanganate de potassium.

Avec le développement de candidose vaginale ou de muguet, les experts prescrivent l’utilisation de médicaments à effet antimycotique. Ainsi, les plus populaires et les plus efficaces sont: le pimafutsin, le fluconazole, le livarol, le clotrimazole, la nystatine, le polygamax, le terzhinan et le nizoral. Il est nécessaire de prendre des médicaments uniquement après avoir consulté un gynécologue, qui déterminera la dose requise et la durée du traitement.

Pour lutter contre l'herpès vaginal, vous devrez utiliser des médicaments antiviraux spécifiques, parmi lesquels Acyclovir, Lipos et Gerpevir ont fait leurs preuves. En cas de troubles hormonaux, il est nécessaire de rétablir l'équilibre de ces substances. Cela se fait également avec des médicaments, à l'aide de médicaments tels que l'Ovestin ou le Kolpotrofin.

Mais pour éliminer les infections de type bactérien, le même Polygynax fera l'affaire, mais vous pouvez également utiliser Actovegin ou Terbizil. Vagisil aide à soulager les démangeaisons de type allergique. Les médicaments sédatifs peuvent arrêter les démangeaisons et les brûlures qui surviennent après des situations stressantes: maprotiline, clomipramine, fluoxétine.

Méthodes folkloriques

Beaucoup de femmes accordent une plus grande préférence à la médecine traditionnelle. Cependant, il faut comprendre que cette méthode d'exposition du corps ne peut être efficace qu'en association avec des médicaments qui aideront à éliminer la véritable cause de l'inconfort de la zone intime.

Par exemple, vous pouvez prendre une cuillerée à thé de bicarbonate de soude ordinaire sans aucun additif, puis mélanger avec la même quantité de sel et la mettre dans un verre d'eau bouillante. Après deux minutes, la solution eau-sel est retirée de la chaleur et refroidie à température ambiante. Ajoutez-y 10 gouttes d'iode et effectuez des douches matin et soir. La durée du traitement est de 7 jours.

La même procédure peut être effectuée à l'aide de décoctions d'herbes médicinales. Dans la solution préparée, vous devez ajouter de l'ortie, de la camomille ou du calendula à raison d'une cuillerée à thé. L’autre principe de traitement est identique à la méthode précédente. Lorsque les menstruations ne valent pas la peine.

Si la cause des démangeaisons et des brûlures est le muguet, vous pouvez utiliser des tampons vaginaux avec de la pulpe d’aloès. L'utilisation de la décoction de basilic est également considérée comme efficace. Pour le préparer, vous devez prendre 5 feuilles de la plante, la mettre dans une casserole et les faire bouillir pendant 20 minutes. Puis, quand le bouillon se refroidit, ils le boivent 3 à 4 fois par jour pendant un demi-verre.

Prévention

Si une femme est sujette à des démangeaisons et à des brûlures dans la région intime avant les règles, elle doit alors prendre régulièrement des mesures préventives qui réduiront considérablement le risque de développer un inconfort. Au début, vous devriez vous protéger du stress et des troubles psycho-émotionnels.

Avec le changement constant de partenaires sexuels, il est préférable que l'intimité soit dirigée uniquement par l'utilisation de contraceptifs, ce qui aidera à prévenir le développement de maladies sexuellement transmissibles. En outre, la fille devrait renforcer son système immunitaire et ne pas négliger les visites régulières chez le gynécologue.

Il est important de comprendre que l'hygiène intime doit être régulière, mais vous devez en faire très attention. Si vous effectuez constamment des douches ou rincez la zone intime avec un savon inadéquat, vous risquez alors une violation de la composition de la microflore, ce qui entraînerait de graves problèmes gynécologiques. Si vous identifiez une maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin et non pas vous soigner vous-même.

Facteurs provoquant le syndrome

Les raisons de l'apparition d'une gêne dans la zone intime sont très diverses.. Habituellement, les démangeaisons ou les brûlures sont les symptômes d'une certaine maladie. Parfois, cette pathologie est due à l'influence de facteurs externes associés à un régime alimentaire inapproprié, au stress constant, etc.

Dans la plupart des cas, le muguet provoque des démangeaisons ou des brûlures avant la menstruation (on parle également de candidose urogénitale). Comprenez que cette maladie particulière provoque l'apparition d'un inconfort, il est possible en raison de symptômes supplémentaires. Le muguet est toujours accompagné d'une décharge de fromage dans le vagin. En outre, la présence de cette maladie peut être jugée si la région intime démange après un rapport sexuel, et pas juste avant la menstruation.

Une cause fréquente de démangeaisons est considérée comme une colpite. Ils ne provoquent pas seulement de l'inconfort, mais provoquent également l'apparition de pertes blanches ou jaune-vert. Dans certains cas, avant le début de la menstruation, des odeurs désagréables (poisson ou acide) commencent à se faire sentir. Parfois, ces odeurs sont présentes tout au long du cycle.

Une attention particulière devrait être accordée aux maladies sexuellement transmissibles. Ainsi, les démangeaisons dans le vagin avant les jours critiques peuvent être causées par:

  • trichomonase, accompagnée d’une sensation de brûlure, d’une rougeur des lèvres et du périnée, du mucus est libéré du vagin,
  • blennorragie (blennorragie), lorsque des pertes vaginales jaunes ou rouges se produisent en plus des démangeaisons et des douleurs dans la région génitale,
  • herpès génital, cette maladie se caractérise non seulement par une sensation de brûlure dans la région génitale, mais également par la présence d’une éruption cutanée près de l’anus; elle s’accompagne en outre d’une augmentation des ganglions lymphatiques dans la région de l’aine.

À des facteurs externes, en raison desquels le vagin avant la menstruation, il y a des sensations désagréables, peuvent être attribués à des allergies. Une irritation peut survenir après l'utilisation de joints de mauvaise qualité. Pour provoquer une réaction allergique est capable de poudre, qui lave les sous-vêtements. De plus, la nourriture joue un rôle important. Ils peuvent avoir un impact négatif à la fois sur tout le corps et sur la microflore vaginale. Très souvent, les brûlures résultent d'une mauvaise hygiène des organes génitaux. Pour ce faire, vous devez utiliser uniquement un savon intime spécial, sinon la probabilité de démangeaisons augmente.

Traitement médicamenteux

La méthode pour éliminer les démangeaisons et les brûlures dépend de la cause de leur apparition. En d'autres termes, si l'irritation est due à la maladie, les actions doivent alors être orientées vers la lutte contre la maladie elle-même et non vers le traitement de ses conséquences. Par exemple, en présence de muguet et de l’inconfort que cela provoque, les médecins prescrivent des médicaments antifongiques spéciaux sous forme de gélules, de comprimés, de pommades ou de suppositoires. En particulier, cette pathologie est éliminée à l'aide de Diflucan, Pimafucin, Clotrimazole, Livarola, Hexicon ou Terginan.

Si une sensation de brûlure dans le vagin avant la menstruation provoque une colpite, un traitement complexe est alors prescrit. Cela inclut les douches vaginales et la prise d'anti-inflammatoires et d'antifongiques. Les procédures de lavage peuvent être effectuées à l'aide de solutions:

  • Le permanganate de potassium,
  • Rivanol
  • Chlorophyllipt,
  • Rotokana,
  • Digluconate de chlorhexidine,
  • Bicarbonate de sodium,
  • Tsiteala.

En ce qui concerne le traitement de la toxicomanie, les médecins prescrivent avec lui:

  • Polygynax - capsules vaginales, qui sont administrés en 1-2 morceaux. par jour pendant 6-12 jours,
  • Terzhinan - bougies qui doivent être administrées 1 fois par jour pendant 10 jours,
  • Métronidazole - comprimés pris deux fois par jour (2 pièces à la fois) pendant 10 jours,
  • Nystatine - bougies qui doivent entrer 1-2 semaines,
  • Clotrimazole - comprimés vaginaux, qui doivent être administrés dans 1 pc. pendant 6 jours,
  • Atsilakt - est administré par 1 bougie avant le coucher (le cours dure 10 jours).

En plus des médicaments ci-dessus, d'autres médicaments peuvent être prescrits. Le nom spécifique du médicament et son dosage exact sont prescrits par un médecin (tout dépend de l'évolution de la maladie et de la présence de certaines complications).

Si les démangeaisons avant les jours critiques sont causées par des troubles nerveux, une cure de sédatifs peut être prescrite. En règle générale, ces écarts sont éliminés à l'aide d'amitriptyline, de clomipramine, de fluoxétine, de fluvoxamine, de maprotiline ou de protriptyline. Si le malaise est provoqué par des allergies, des médicaments antiallergiques sont prescrits. De plus, un régime alimentaire spécial peut être prescrit.

Élimination des méthodes de brûlage de folk

Combattre avec des sensations désagréables dans la région génitale peut être avec l'aide de recettes folkloriques, ce qui implique la préparation de bains et la décoction de moyens improvisés. Vous pouvez tenir une douche à la maison. Pour effectuer la procédure, vous pouvez utiliser l'une des deux recettes les plus populaires:

  • dissoudre 1 c. soude dans 1 l. l'eau bouillie, nous procédons le matin et le soir avant d'aller nous coucher,
  • dans 1 l. L'eau bouillie dissout 10 gouttes d'iode, une cuillerée à thé de soda et une quantité similaire de sel. La douche doit être doublement bercée par jour (matin et soir). Каждый ингредиент сыграет свою роль в устранении раздражения (сода смоет грибки, соль очистит слизистую оболочку, йод продезинфицирует пораженную область).

Для усиления эффекта спринцевания рекомендуется делать ванночки и вводить специальные тампоны. Чтобы приготовить ванночку, надо смешать растворы морской соли, календулы и ромашки. Cette procédure aidera à soulager les irritations externes dans la région génitale. Les tampons sont fabriqués à partir de pulpe d’aloès (l’ingrédient est moulu à l’état liquide). Présentez-les au coucher après la douche. Ces tampons restaurent la membrane muqueuse, qui est un champignon endommagé.

La guérison du basilic dans le vagin avant les jours critiques aidera à éliminer les démangeaisons. Pour le préparer, vous devez verser une petite quantité d’eau dans un bol et y ajouter un bouquet de basilic. Le mélange obtenu doit être maintenu à feu doux pendant environ 20 minutes. Bouillon prêt à boire 3-4 fois par jour. Une seule dose équivaut à un demi-verre.

Il est important de se rappeler que les remèdes populaires ne sont pas recommandés en tant qu'option de traitement indépendante. Ils devraient être utilisés en association avec des médicaments pour améliorer l'effet. De plus, avant d’utiliser les outils ci-dessus, il est recommandé de consulter votre médecin pour vous assurer que vous n’êtes pas allergique aux ingrédients utilisés.

Mesures préventives

Pour que les démangeaisons ou les brûlures avant l’apparition de la menstruation ne vous dérangent jamais, vous devez suivre un certain nombre de règles préventives:

  • Assurez-vous de passer des examens planifiés et non programmés (si vous avez des problèmes) chez le gynécologue - cela vous aidera à identifier les écarts dans le temps et à prendre des mesures pour les éliminer.
  • utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels,
  • l'exercice (cela aidera à renforcer l'immunité de tout le corps), mais il n'est pas nécessaire de trop forcer, sinon l'état de santé ne fera qu'empirer,
  • Ne vous exposez pas au stress, mais si vous êtes complètement à l'abri d'expériences émotionnelles, cela peut être lié au travail, à la prise de sédatifs,
  • Au moins une fois tous les six mois, faites un examen approfondi: le fait est qu'une sensation de brûlure avant la menstruation peut parfois provoquer des maladies du cœur, des reins, des voies respiratoires, etc.

Une attention particulière doit être accordée à l'hygiène intime. Laver les organes génitaux ont besoin 1 fois par jour. Une propreté excessive ne peut pas nuire autant que l'absence totale de procédures d'hygiène (l'eau peut éliminer les bactéries bénéfiques du vagin). Plus souvent qu'une fois, vous ne pouvez vous laver que si vous avez eu un rapport sexuel ce jour-là. Après les relations sexuelles, il est nécessaire de laver les organes génitaux. La conduite devrait ressembler à ceci: un courant d’eau tiède va du pubis vers l’anus. Vous pouvez utiliser un savon spécial pour l'hygiène intime.

Causes externes

Chez la femme, des démangeaisons (en particulier à la veille de la menstruation) peuvent survenir pour diverses raisons. Même les pertes habituelles, qui augmentent souvent en volume à la veille de la menstruation, peuvent provoquer un inconfort. Ceci est normal et ne pose pas de problème. Un certain nombre de facteurs peuvent renforcer ce sentiment ou provoquer une nouvelle détérioration.

Il est utile que les femmes sachent que toute gêne dans un lieu intime peut être due à des causes relativement gérables. Souvent, la cause des démangeaisons génitales avant les règles est le non-respect des règles de base en matière de soins. Le concept de base dont chaque fille devrait se souvenir est la microflore normale. Les bactéries bénéfiques présentes dans le vagin et les lèvres sont nécessaires au fonctionnement normal du système de reproduction dans son ensemble. Mais les caractéristiques anatomiques de l'appareil reproducteur féminin sont elles-mêmes un facteur de risque de micro-organismes pathogènes (par exemple, de l'intestin ou de l'urètre, s'il existe des maladies inflammatoires du système urinaire). Considérez comment les démangeaisons avant la menstruation et les soins inappropriés des organes génitaux externes sont interdépendants.

Sous-vêtement

L'apparition d'un inconfort peut être causée par la cause la plus élémentaire - un linge inadéquat. La belle lingerie attire toujours l’attention des femmes, mais elle peut malheureusement poser problème, car elle ne répond pas aux exigences de base.

  • Synthétiques L'augmentation du volume de décharge avant la menstruation nécessite l'absorption, le développement de la microflore normale - l'oxygène. Son absence provoque la mort de micro-organismes bénéfiques et le développement de souches anaérobies. Les matériaux synthétiques ne sont pas en mesure de résoudre les deux problèmes (ils se caractérisent par de mauvaises propriétés d'absorption et ne permettent pas l'oxygène). En conséquence, des démangeaisons apparaissent, surtout avant les règles.
  • Lanière Il s’agit là d’une option plutôt dangereuse, car la conception de la culotte elle-même provoque la pénétration d’Escherichia coli de l’intestin aux organes génitaux externes et leur pénétration dans le vagin. En conséquence, des brûlures et des démangeaisons deviennent des symptômes courants.

Pour se débarrasser de l’inconfort avant les règles, il n’est pas nécessaire de remplacer les beaux sous-vêtements par des moins attrayants. Parfois, il suffit de choisir une culotte doublée de tissu naturel, de ne pas abuser du port des cordes et d’utiliser des coussinets quotidiens.

Si des démangeaisons surviennent dans la zone intime, des allergies peuvent en être la cause. L'hypersensibilité avant la menstruation est normale, donc l'aggravation peut être causée par des facteurs habituels. Les réactions allergiques se produisent rarement à la suite d'une seule utilisation de gel ou de savon. Par conséquent, il est parfois difficile d'identifier immédiatement la source des allergènes. Les allergies les plus courantes peuvent être causées par:

produits d'hygiène spéciaux

  • latex, si les préservatifs sont utilisés comme contraception,
  • les substances utilisées dans la fabrication de serviettes et de tampons (quotidiens et mensuels),
  • matériaux de sous-vêtements artificiels,
  • microflore du partenaire (réaction primaire au changement de partenaire sexuel),
  • l'utilisation de dispositifs spéciaux pour le sexe (y compris les lubrifiants et les stimulants).

En cas de réaction allergique, outre les démangeaisons, il est caractéristique:

  • sensation de brûlure
  • rougeur
  • gonflement de la vulve,
  • une forte augmentation de la sensation lorsque vous frappez à nouveau un agent allergique.

En règle générale, l'élimination de la cause entraîne une diminution de la gravité de tous les symptômes.

Échec de l'hygiène

En parlant des règles d’hygiène, il faut comprendre que le manque de soins intimes et son excès peuvent causer des démangeaisons. Le changement quotidien du linge et de la douche (rinçage, bain) le matin et le soir est un processus suffisant pour maintenir la microflore normale et la propreté de la zone intime. Si vous augmentez la fréquence des procédures hygiéniques, il est possible de détruire les micro-organismes bénéfiques (à l'exception de la période de menstruation, lorsque vous devez prendre soin de vous plus attentivement). L'utilisation excessive de produits d'hygiène intime est également nocive.

Si à la chaleur (ou pour une autre raison) une femme prend une douche plusieurs fois par jour, il suffit alors de laver les organes génitaux externes avec de l'eau sans utiliser de détergent. Lors du nettoyage, il est important d'observer la direction du mouvement (l'option inacceptable va de l'anus au vagin, la bonne - au contraire). La même règle s'applique aux toilettes. Il faut expliquer aux filles en bas âge l'importance de bien se laver et d'utiliser du papier hygiénique pour empêcher E. coli de pénétrer dans la zone intime.

Le stress ordinaire peut provoquer des brûlures dans le vagin et des démangeaisons des organes génitaux externes (surtout avant les règles). L'activité du système reproducteur féminin est contrôlée par les hormones, et l'état de stress est généralement accompagné d'un déséquilibre dans l'organisme et d'une pression artérielle élevée. Ensemble, ces causes peuvent provoquer des symptômes désagréables.

Variété de sexe

Une variété de vie intime - tout à fait normal. Mais même dans ce cas, il existe un risque de démangeaisons vaginales. Cette tendance est due à:

  • réaction aux fréquents changements de partenaires,
  • allergique aux jouets sexuels,
  • sur la pénétration de microorganismes inhabituels avec un changement successif d'options pour les rapports sexuels (si vous allez immédiatement au vaginal après un rapport sexuel oral ou anal).

Interne

Les causes externes de démangeaisons sont éliminées assez facilement. C'est plus difficile quand une telle réaction est la conséquence de processus pathologiques. Dans ce cas, on ne peut pas se passer d'un traitement spécifique: une visite chez un gynécologue, une clarification de l'étiologie des symptômes désagréables et une évolution thérapeutique pour éliminer la source seront nécessaires. Il existe une liste de processus pathologiques dans le corps qui deviennent une source de sensations désagréables.

Immunodéficience

Normalement, le corps féminin fait face de manière indépendante aux facteurs pathogènes. La réponse immunitaire à l'infection aide à détruire les agents pathogènes. Mais malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Des démangeaisons et des brûlures en tant que symptôme d'une diminution du niveau d'immunité sont également observés assez souvent. De telles situations peuvent survenir:

  • avant la menstruation, lorsque la détérioration de la réponse immunitaire provoque l'apparition de nouvelles maladies ou l'exacerbation de maladies chroniques,
  • la malnutrition, les maladies chroniques et certains autres facteurs entraînent un épuisement du système immunitaire,
  • une diminution générale de la résistance corporelle (particulièrement chez les femmes ménopausées, lorsque les réactions protectrices faiblissent et que la quantité de sécrétion sécrétée est considérablement réduite),
  • en présence de maladies systémiques du système immunitaire lui-même (y compris le VIH).

Dans ce cas, les mesures visant à éliminer les démangeaisons en tant que symptôme d'immunodéficience visent à rétablir le niveau d'immunité et à éliminer localement les sensations désagréables dans la région intime (douche, bougies).

Infections sexuellement transmissibles

Les démangeaisons et les brûlures avant les règles sont un signe assez courant de maladies sexuellement transmissibles. Elles s'accompagnent de sécrétions abondantes (souvent peintes en jaune ou foncé) et d'autres symptômes: éruptions cutanées, rougeurs, apparition de foyers pathologiques, etc. Les symptômes généraux dépendent du type d'infection.

Les maladies sexuellement transmissibles commencent presque toujours par une démangeaison (qui peut augmenter avant la menstruation). Dans ce cas, il est impossible de résoudre le problème sans traitement spécifique. L'application topique de diverses solutions aseptiques pour la douche buccale ne résout pas le problème, mais ne soulage que temporairement les symptômes.

Colpite à Candida et muguet

Une brûlure avant les règles, accompagnée de démangeaisons et de sécrétions abondantes de couleur anormale, peut indiquer la présence de muguet ou de kalpita candidal. La nature cheesy de la décharge est un symptôme certain de ces maladies. Parfois, la gravité de la réaction peut diminuer (par exemple, si une femme prend des antibiotiques pour d’autres maladies). Mais avec le temps, des démangeaisons intolérables et des pertes anormales se reproduisent.

Les deux maladies sont une étiologie fongique. Bien que normalement un petit nombre de microorganismes fongiques puissent être observés et ne causent pas de sensations désagréables, l'intensification des symptômes à la veille de la menstruation ou l'apparition de démangeaisons persistantes et de pertes fromagères sont un signe du développement de processus pathologiques. Un traitement spécifique avec des antifongiques sera obligatoire non seulement pour la patiente, mais également pour son partenaire sexuel. La présence de muguet en lui - une chose commune, si pas traitée en parallèle, il est possible de réinfecter avec des champignons.

Dysbiose intestinale

La dysbiose intestinale est un facteur de risque entraînant des modifications de la microflore du vagin et des organes génitaux externes. La proximité de l'anus et du vagin - caractéristique anatomique du corps féminin. Par conséquent, les processus pathologiques de la microflore intestinale peuvent causer des démangeaisons et des brûlures dans la zone intime (avant les règles ou pendant toute autre période du cycle menstruel).

La présence d'un objet étranger

Rarement, mais il arrive qu'un objet étranger "apparaisse" dans le vagin. Normalement, si une femme dans de tels cas demande immédiatement l'aide d'un spécialiste. Mais il arrive que la patiente elle-même ignore la présence d'un objet étranger en elle (par exemple, un objet étranger fait partie d'un tampon excessivement imbibé de sang pendant la menstruation et qui s'est cassé lors du retrait). Si une démangeaison, une sensation de brûlure et une odeur désagréable sans cause apparaissent sans raison apparente, et avec le temps, les symptômes s'intensifient, vous devriez alors consulter un médecin.

Autres champignons

Les infections fongiques sont une cause fréquente de démangeaisons dans le vagin avant la menstruation. Il peut s'agir de versicolor ou d'autres champignons. Les mêmes symptômes sont caractéristiques de l'herpès génital. Ce virus est constamment présent dans le corps, mais il peut provoquer des démangeaisons en cas de diminution du niveau d'immunité ou pour d'autres raisons. Ce symptôme est généralement associé à l'éruption caractéristique du type à bulle. Au fil du temps, ils éclatent et le liquide pénètre dans les organes génitaux et provoque des démangeaisons.

Sur la relation de l'intestin et du système reproducteur a déjà été mentionné. L'infection par des vers ou d'autres parasites provoque des démangeaisons. Au début, il se fait sentir près de l'anus, mais avec le temps, il peut se propager aux organes génitaux et ceux-ci commencent à se démanger.

Méthodes de lutte

Traiter les démangeaisons doit être conforme à son étiologie. Les causes externes sont facilement corrigées, car la plupart des traitements spécifiques internes sont nécessaires.

Le traitement des démangeaisons avec des médicaments commence après la détermination de la source de la maladie. Ceux-ci peuvent être:

  • antibiotiques
  • agents antifongiques
  • antiviraux spécifiques (par exemple de l'herpès),
  • hormonale (si la cause - un déséquilibre des hormones).

Également utilisé des médicaments pour restaurer la microflore normale et des médicaments anti-allergiques (désensibilisants).

Douches

Douche (comme des bougies) peut être un moyen indépendant ou compléter un traitement spécifique. Si avant les démangeaisons mensuelles, vous pouvez utiliser:

  • décoction d'ortie
  • collecte de sauge, calendula, camomille et écorce de chêne (ces mêmes plantes aident et séparément),
  • une solution de soude (on peut y ajouter de l'iode et du sel),
  • décoction de basilic.

Lors de l'utilisation de moyens externes, il faut comprendre qu'ils ne font que soulager les symptômes. Si, après les procédures, les démangeaisons sont revenues, s'aggravent avant les règles ou se complètent avec d'autres symptômes, consultez un médecin.

Sous-vêtement inapproprié

Les vêtements modernes ne sont pas toujours de grande qualité. Les tissus synthétiques ont inondé les magasins. Souvent, les filles font attention à des sous-vêtements beaux mais médiocres. C'est beaucoup moins cher que les modèles à partir de tissus naturels. Les synthétiques peuvent causer de nombreuses manifestations désagréables. Cependant, les femmes accusent rarement leurs sous-vêtements pour cela. Les fibres ferment l'accès à l'oxygène à la zone intime. Pourquoi exactement avant que le mensuel apparaisse ce problème? Dans les derniers jours du cycle menstruel, la quantité de décharge naturelle augmente de manière significative. Le manque d'oxygène conduit à augmenter l'humidité. C'est une condition favorable au développement d'agents pathogènes.

Réactions allergiques

On sait que l’allergie ne se manifeste pas seulement dans les aliments et peut toucher certaines parties du corps. La peau intime peut répondre à ce qui suit:

  • latex
  • composants chimiques inclus dans les produits d'hygiène,
  • lubrifiants,
  • sous-vêtements synthétiques
  • pads pour une utilisation quotidienne.

Des effets de ces stimuli un gonflement, une rougeur et une éruption cutanée peuvent apparaître. Lors du choix des produits d'hygiène, il faut étudier la composition. Un grand nombre de composants chimiques affectent négativement non seulement la peau, mais également la microflore vaginale. Sensations désagréables aussi parfois provoquer des préservatifs. L'allergie se manifeste non seulement dans le latex, mais également dans d'autres composants, tels que les lubrifiants. Les lubrifiants doivent être utilisés avec prudence. Le joint ne doit pas contenir de composants supplémentaires., substances aromatiques. Se débarrasser des démangeaisons en cas de réaction est assez simple. Il est nécessaire de limiter le contact avec les composants actifs. Si les symptômes ne disparaissent pas, consultez un médecin.

Mauvaise hygiène génitale

Beaucoup de filles sont convaincues qu’une douche avant de se coucher constitue un soin corporel suffisant. Mais la santé intime nécessite plus d'attention. Il est important de trouver un terrain d'entente. Des bouffées de chaleur fréquentes au cours de la journée entraîneront une augmentation des symptômes. Le vagin a sa microflore vulnérable. L'eau élimine non seulement les microorganismes nuisibles, mais également les bénéfiques. En plus, ne pas entrer dans les gels. La meilleure option pour les lavages - deux fois par jour. La négligence de la douche créera un environnement favorable aux agents pathogènes.

Peu de gens font attention à la procédure elle-même. En emportant l'eau ne doit pas s'écouler dans le sens allant de l'anus au vagin, ils ont une microflore différente. Le non-respect de cette règle entraîne une dysbiose.

Situations stressantes

Les situations stressantes provoquent souvent des problèmes de santé. Cela peut être un mal de tête, une constipation, une insomnie, une immunité réduite. Les conséquences de l'expérience incluent des démangeaisons. Avant la menstruation, les femmes sont particulièrement impressionnables et sujettes au stress. Si les causes externes du problème ne sont pas identifiées, vous devez essayer de réparer votre système nerveux ou consulter un spécialiste.

Sexe non conventionnel

Les adhérents de sexe non conventionnel ont un risque pour leur santé. Si, au cours d'un rapport sexuel, un couple a des relations sexuelles anales, vaginales et orales, le risque de dysbiose et d'autres troubles de la santé de la femme est grand. La microflore intestinale peut altérer la flore vaginale.

Immunité réduite

Экологическое воздействие, рацион питания и прочие факторы способствуют снижению защитных функций. À différentes périodes du cycle menstruel, le corps de la femme dépense une certaine force. Avant les règles, il devient sensible aux bactéries pathogènes. Dans tous les cas, une diminution de l'immunité nécessite l'intervention d'un spécialiste et l'administration de médicaments immunomodulateurs. En plus du traitement médicamenteux, vous pouvez revenir à un état normal vous-même. Une bonne nutrition, le manque de stress et l'activité physique aideront à résister aux maladies et aux troubles des fonctions corporelles et à sauver la santé.

Les infections sexuellement transmissibles provoquent la peur chez les hommes et les femmes. Certaines maladies ne peuvent pas du tout être traitées, elles deviennent rapidement chroniques et peuvent affecter négativement la possibilité de conception. Par conséquent, la présence de toute infection nécessite un traitement. Les démangeaisons peuvent parler non seulement de toutes les candidoses connues. Il témoigne du stade initial de nombreuses maladies:

  • vaginose bactérienne
  • chlamydia
  • mycoplasmose
  • ureaplasmose,
  • gonorrhée
  • la trichomonase
  • l'herpès génital.

Chacune de ces maladies est accompagnée non seulement de démangeaisons, vous devez faire attention à la moindre manifestation d'autres sensations désagréables. Rougeur, éruption cutanée, odeur inhabituelle et décoloration de l'écoulement, gonflement - raison d'un appel immédiat à un gynécologue.

Colpite à Candida

Le muguet est l'ennemi de toutes les filles. Le champignon affecte souvent le vagin et est capable de se reproduire constamment. Une hypothermie, une alimentation malsaine ou le stress peuvent suffire à causer cette maladie. Odeur aigre et décharge au fromage Activité fongique à Candida. Avec un traitement en temps opportun, vous pouvez vous débarrasser du muguet pendant une longue période, voire pour toujours.

Dysbiose intestinale

La dysbiose intestinale entraîne des problèmes dans la région intime. La maladie se propage de l'anus au vagin en raison de leur proximité. Avant la microflore mensuelle dans la zone intime est vulnérable. Si la cause n'est pas une IST, alors il convient de vérifier l'état du foie, de l'estomac et des intestins.

Présence d'un corps étranger

Ne pas remarquer ou oublier un corps étranger dans le vagin est assez difficile. Mais de telles situations se produisent. Le plus souvent, cela devient un tampon. À long terme, sa découverte dans le corps entraîne des démangeaisons, des sécrétions abondantes et des odeurs. Mais le tampon est utilisé directement pendant la menstruation. Un autre objet pourrait être un jouet pour adulte. Les balles vaginales et les petits vibrateurs gagnent en popularité et sont souvent simplement oubliés dans le vagin.

Maladies helminthiques

La dysbiose intestinale et la présence de vers entraînent une gêne non seulement dans l'anus. Le vagin est proche de lui et devient également la zone touchée. Si le nombre de vers est élevé et qu'ils pondent activement, la démangeaison couvre une grande partie du corps humain. Dans ce cas devrait consulter un médecin et passer les tests nécessaires. Les helminthes peuvent affecter de nombreux organes et systèmes humains.

Autres maladies

Parfois, non seulement une maladie gynécologique provoque des démangeaisons dans le vagin. Identifiez-le, cela peut être difficile car, en premier lieu, une femme se rend chez un gynécologue. Le diabète sucré provoque parfois des symptômes inhabituels. En raison de la cirrhose et de l'hépatite dans le corps, accumulent des éléments qui subsistent après le métabolisme dans divers tissus et organes. De tels changements sont la cause de la dysbiose, qui provoque des démangeaisons.

Comment se débarrasser des démangeaisons

Pour se débarrasser de l’inconfort, il faut premier contact avec un spécialiste. Seul un traitement opportun et approprié aidera à éliminer l’inconfort. Les démangeaisons ne sont qu'une conséquence de la maladie, seule leur guérison complète donnera un résultat positif. Si vous n'obtenez pas de rendez-vous avec un gynécologue dans un proche avenir, vous pouvez essayer de vous soulager vous-même.

Pin
Send
Share
Send
Send