La santé

Poitrine après les règles: causes possibles et méthodes de traitement

Pin
Send
Share
Send
Send


L'apparition de douleurs à la poitrine pendant la menstruation amène les femmes mal à l'aise, mais avec la disparition des sensations désagréables, l'anxiété disparaît. Cependant, parfois les symptômes douloureux apparaissent régulièrement, ils sont perturbés même après la fin des menstruations. Si vous avez eu vos règles et que vous avez mal à la poitrine, les troubles hormonaux et la grossesse jouent souvent un rôle.

Les raisons incluent également la ménopause, les changements pathologiques et les blessures. Déterminer la nature de la douleur ne peut être que médecin, il est donc inutile de consulter un spécialiste des seins ou un gynécologue. Avant d'aller à l'hôpital, il est conseillé de procéder à un examen indépendant, afin d'analyser les symptômes.

Causes de la douleur

Le phénomène dans lequel il y a une douleur thoracique périodique ou cyclique, dans la terminologie médicale s'appelle la mastalgie. La maladie est diagnostiquée chez 40% des femmes âgées de 40 à 50 ans et 20% des filles âgées de 13 à 26 ans. Il se manifeste souvent pendant la puberté, la ménopause ou la grossesse. Des sensations douloureuses apparaissent lors de la croissance du tissu glandulaire, disparaissant parfois sans traitement supplémentaire.

Les symptômes de la mastalgie sont étudiés par des spécialistes et sont éliminés après un examen médical. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire si un kyste, une tumeur ou une autre pathologie de la glande mammaire est détectée. Si le syndrome douloureux est causé par le cycle menstruel ou la grossesse, les sensations disparaissent au bout d'un moment. Pour comprendre pourquoi la poitrine après les règles fait mal, cherchez les causes possibles, analysez la nature et l'intensité de la douleur.

Les principales causes de mastalgie:

Gonflement des seins dû à la croissance des cellules épithéliales. Avant l'ovulation, les glandes mammaires gonflent et grossissent en raison de l'augmentation du flux sanguin vers les canaux et les lobes. La peau devient sensible, il y a une sensation de malaise douloureux. Les symptômes chez les femmes en bonne santé sont légers, mais dans la pathologie, la douleur est palpable. Avant la menstruation, le tissu glandulaire se dilate encore plus en raison d'une augmentation du taux de progestérone. Ceci explique la haute sensibilité du sein pendant et après les règles. Quand ils finissent, la gêne disparaît dans 1-2 jours.

Le début de la grossesse. Après la fécondation de l'œuf, le corps de la femme produit les hormones œstrogènes et progestérone. Une augmentation de leurs taux sanguins est indiquée par un gonflement, un resserrement de la poitrine, une augmentation de sa taille. En raison de changements dans les niveaux hormonaux après la conception, la croissance de l'utérus, les vaisseaux sanguins, une augmentation du volume sanguin se produit. Les sensations douloureuses sont plus prononcées pendant les 2 premières semaines après le début de la grossesse, elles deviennent alors moins perceptibles.

Mastopathie La maladie se caractérise par une douleur intense, la compaction du tissu glandulaire du sein, de la fièvre. La mastopathie se manifeste chez les femmes après 30 à 40 ans et se manifeste également chez les jeunes filles présentant des troubles hormonaux. Le gynécologue détecte la maladie au cours de l'examen, une échographie est également prescrite et un test sanguin pour la recherche d'hormones est effectué. Après le diagnostic, le traitement est effectué, l'hospitalisation avec chirurgie n'est requise que pour la suppuration.

Échec hormonal. En l'absence de perturbation du niveau hormonal, l'enflure après la menstruation disparaît au bout de 1-2 jours. Lorsque des perturbations hormonales dans le corps de la femme apparaissent tirant ou palpitant douleur, fourmillements. Les médicaments hormonaux, les pilules contraceptives, le stress ou la détresse émotionnelle peuvent provoquer des troubles. En outre, les hormones "sautent" en présence d'infections génitales, de tumeurs, de parasites, de ménopause et de processus inflammatoires. Un examen détaillé avec la livraison des tests, la consultation du mammologue, le thérapeute est nécessaire.

Trauma, poitrine meurtrie. Si, après la menstruation, une douleur aiguë ou tirante est ressentie, la cause peut être un coup, une blessure grave. Il est nécessaire de se rappeler s’il ya eu une chute récente, un coup accidentel par une balle en cours d’entraînement, un coup ou une fatigue musculaire. Besoin d'inspecter la peau pour la présence ou l'absence d'ecchymoses, d'écorchures. Si le problème est une ecchymose, la douleur disparaîtra une fois l’ecchymose guérie.

Maladies oncologiques (tumeurs, cancer). Si la douleur se produit périodiquement, alors elle s’apaise, il faut que vous soyez alerté. Il est préférable de diagnostiquer une tumeur à un stade précoce, un tel traitement sera plus efficace. Pour prévenir l’apparition d’un kyste ou d’une tumeur, il convient de se soumettre à un examen annuel chez un gynécologue et de consulter chaque année un mammologue à 45 ans.

Ostéochondrose. Avec les modifications anatomiques de la colonne vertébrale, sa courbure ou ses dommages après une blessure à la poitrine présentent une nature non cyclique. Il se produit dans les articulations, les muscles ou les terminaisons nerveuses, gênant une femme pendant des règles. Pour identifier la cause profonde facilitera l'examen par des spécialistes, l'échographie, l'étude des résultats des tests.

Réception des médicaments. Si une femme prend régulièrement des médicaments pour prévenir la grossesse ou traiter l'infertilité, la survenue de la douleur survient après la menstruation dans 70% des 100. La composition chimique des pilules contraceptives et des antidépresseurs modifie les hormones, provoquant des sensations douloureuses désagréables.

En outre, la cause de l'inconfort est mal choisi sous-vêtements. Les soutiens-gorge en tissu rigide avec des os et des bretelles étroites pincent la peau, la poitrine, gênent le port. Parfois, des symptômes douloureux se produisent avec une pneumonie, une toux sévère. Le début et la fin de la menstruation dans ce cas n’affectent pas la nature ni la durée de la douleur.

Prévention de la douleur

Si la poitrine fait mal régulièrement après une menstruation, en perturbant la femme tous les mois, il est nécessaire de prendre des mesures pour éliminer les symptômes désagréables. Assurez-vous de prendre rendez-vous avec votre médecin pour exclure la présence d'une maladie grave. Si vous retardez le traitement, vous devrez subir une intervention chirurgicale avec une longue période de récupération. Il est préférable de prévenir la maladie ou de la détecter à un stade précoce, vous ne devez donc pas refuser d'être examiné ou subir un examen médical.

Les gynécologues donnent les recommandations suivantes aux femmes:

  • arrêter de fumer, boire de l'alcool, d'autres habitudes néfastes,
  • éviter les situations stressantes, les fortes surmenages émotionnels, les troubles,
  • prenez un bain chaud le soir avec une solution de sel de mer, une décoction d'herbes,
  • ne pas trop refroidir
  • consulter le médecin à temps, tenir un calendrier du début et de la fin de la période,
  • manger pleinement, inclure dans le régime alimentaire de la viande, du poisson, des plats de produits laitiers, des légumes,
  • choisissez la taille des sous-vêtements,
  • pendant la menstruation, ne soulevez pas de poids, ne pratiquez pas de sport actif,
  • prendre des vitamines
  • en cas de douleur intense, prenez des analgésiques, des spasmulgetics tels que prescrits par un médecin.

Connaissant les caractéristiques du corps avant et après la menstruation, vous pouvez vous préparer à l'avance aux symptômes désagréables. Pour réduire la sensibilité des glandes mammaires, il est nécessaire de choisir un soutien-gorge doux parmi des tissus naturels, des vêtements amples sans fermeture à glissière, boutons et coutures grossières. Il faut boire moins de café et de thé fort pour prévenir les œdèmes, pour abandonner le stress accru.

Moyens de prévenir la douleur

L'augmentation mammaire, son resserrement et sa douleur pendant la menstruation n'est pas seulement un signe de maladie. La douleur au premier et au dernier jour du cycle, pendant toute la période menstruelle, est souvent associée à un manque de repos, d'alimentation ou de travail. Si les glandes mammaires font mal en l'absence de grossesse, de tumeur ou de mastopathie, vous devez reconsidérer le régime alimentaire, éliminer les mauvaises habitudes. Un bon effet est donné par les bains chauds avant le coucher, les promenades au grand air, les tisanes apaisantes.

Recommandations pour éliminer la douleur pendant et après la menstruation:

  • boire plus de 2 litres de liquide: eau non gazeuse, jus, décoctions,
  • moins assis dans un poste à l'ordinateur, la télévision, sur le lieu de travail,
  • Préparez des tisanes à base de camomille, de millepertuis, de thym et de mélisse pour réduire la douleur,
  • ajoutez du jus de citron, une cuillerée de miel au thé,
  • boire un demi-verre de décoction de feuilles de fraise tous les jours à raison de 1 cuillerée à soupe de la collection par 200 ml d'eau,
  • ajoutez une cuillère à soupe de sel de mer ou 5-6 gouttes d'huile aromatique dans un bain chaud,
  • exclure du menu thé fort, café, chocolat, alcool, coca-cola,
  • Ne mangez pas d'aliments gras et salés, fumés pendant vos règles,
  • Avant le début du cycle menstruel, prenez un schéma contraceptif prescrit par votre médecin pour soulager votre état,
  • faire des compresses froides ou chaudes à travers les vêtements.

L'interdiction des aliments salés, gras et sucrés en raison de leur capacité à retenir l'eau dans le corps, à provoquer l'apparition d'un œdème. La caféine, les épices et l'alcool ont un effet vasodilatateur, provoquant un écoulement sanguin vers les glandes mammaires. L'utilisation de ces boissons et aliments provoque de la douleur et une détérioration pendant et après les règles.

Si vous ne prenez pas bien certains médicaments ou certaines pilules, parlez-en à votre médecin. Vous ne devriez pas aller au gymnase, pour effectuer des charges de puissance. Si vous trouvez des nœuds, une douleur qui durcit ou une douleur insupportable, vous devez vous rendre à l'hôpital et vous inscrire pour un examen chez un spécialiste du sein.

Préparation à l'examen par un médecin

Des manifestations régulières de douleur après la menstruation indiquent des violations du travail du corps de la femme. Si les glandes mammaires gauche, droite ou les deux glandes mammaires font périodiquement mal, deux spécialistes sont examinés à l'hôpital: un gynécologue et un mammologue. Les médecins prescriront les tests nécessaires après la palpation, écriront en fonction des indications de la direction à suivre pour une échographie ou une mammographie. Un examen oncologique est parfois nécessaire pour exclure le risque de développer des maladies oncologiques.

Pour savoir pourquoi, après la menstruation, la poitrine fait mal, le médecin vous posera 5 à 6 questions, sentirez les glandes mammaires et les aisselles avec les doigts. Avant de prendre vous devriez vous préparer pour l'inspection, analysez la nature de la douleur, leur cyclique, le degré de manifestation. Il est conseillé de tenir un journal pendant tout le mois, en établissant un calendrier pour l'apparition de la douleur, en notant le régime alimentaire, en ressentant les menstruations. Cette information aidera le médecin à trouver la cause fondamentale de la maladie et à poser un diagnostic précis.

Les procédures suivantes sont affectées au diagnostic:

  • analyse hormonale
  • test hCG
  • Échographie du sein,
  • analyse des marqueurs tumoraux,
  • Échographie des organes pelviens,
  • consultation d'oncologue.

Sur la base des résultats du test, le médecin prescrit un traitement. Cela comprend les régimes, l’évitement des mauvaises habitudes, la prise de vitamine E, de calcium et de magnésium. Le médecin prescrit également des contraceptifs oraux, des hormones thyroïdiennes, du "tamoxifène" selon les indications. Il est recommandé de réduire la consommation de sel, en portant un soutien-gorge de soutien.

Si la douleur après la menstruation est grave, le gynécologue vous prescrira des analgésiques, des antibiotiques. La mastopathie est traitée avec des méthodes conservatrices à l'aide de médicaments homéopathiques, d'agents anti-inflammatoires et hormonaux.

Si le traitement médicamenteux ne donne pas de résultats, effectuez une opération pour éliminer le pus. Lorsqu'une tumeur ou un kyste est détecté, une intervention chirurgicale est également prescrite, complétée par une chimiothérapie.

Après avoir découvert les raisons pour lesquelles les glandes mammaires font mal pendant et après la menstruation, vous pouvez prendre des mesures pour éliminer les facteurs néfastes, afin de réduire les sensations douloureuses. Il est nécessaire d'observer le régime alimentaire et de se reposer, de porter des sous-vêtements confortables et de consulter régulièrement le gynécologue tous les six mois pour un examen de routine. Le respect de règles simples aidera à maintenir la santé, à réduire le risque de mastopathie et de cancer du sein.

Causes de douleur à la poitrine après la menstruation

Les douleurs thoraciques à la fin du cycle mensuel peuvent être divisées en quatre catégories:

  • Douleur aiguë. La poitrine continue de faire très mal après la menstruation, ce qui indique le développement possible d'un cancer.
  • Douleur brûlante. À la fin du cycle menstruel, la poitrine fait mal même quand il est calme. La douleur augmente avec le toucher et donne au cou et au dos.
  • Douleur lancinante. Les raisons peuvent être différentes. Dans ce cas, il est facile de déterminer l'emplacement de la douleur.
  • Douleur douloureuse. Une sorte de douleur dangereuse qui peut indiquer une maladie grave.

Les principales causes de douleur thoracique après la menstruation:

  • vie sexuelle instable
  • la grossesse
  • la mastopathie, caractérisée par le compactage des tissus internes,
  • effets de dommages mécaniques ou chirurgicaux,
  • effet secondaire de prendre des contraceptifs et des antidépresseurs,
  • oncologie

L'état douloureux des glandes mammaires à la fin de la menstruation peut être associé à des maladies d'autres organes:

  • maladie de l'ovaire
  • perturbation endocrinienne,
  • ostéochondrose,
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins
  • inflammation des ganglions lymphatiques,
  • zona.

Les femmes atteintes de ces maladies peuvent avoir des changements hormonaux dans le corps, accompagnés de douleurs à la poitrine à la fin du cycle.

Il y a des raisons non liées à de graves problèmes:

  • hypothermie
  • dépression
  • mauvaise nutrition,
  • sous-vêtements inconfortables, serrant la poitrine.

Si les seins commencent à déranger une semaine après la fin du cycle, alors il y a les raisons possibles suivantes:

  • Situations stressantes. Les violations du coeur, des vaisseaux sanguins et du système nerveux affectent les changements hormonaux dans le corps de la femme.
  • Maladies infectieuses glandes mammaires.
  • La grossesse Lorsque l'utérus est fécondé, les glandes mammaires continuent de faire mal après la menstruation. Dans certains cas, des douleurs thoraciques sont observées une semaine après la fin des menstruations.

En plus de la douleur dans les glandes mammaires, ils sont parfois observés. gonflementmastalgiecela dérange beaucoup la belle moitié de l'humanité. Considérez les causes possibles:

1. grossesse. Dans 15% des cas de fécondation de l'utérus, les premières règles surviennent encore. Contenu accru l'œstrogène dans le sang d'une femme enceinte conduit à la compaction du tissu mammaire.

2. Troubles hormonaux dans le contexte des raisons suivantes:

  • le début de la ménopause,
  • relations intimes irrégulières
  • maladies sexuellement transmissibles,
  • médicaments hormonaux,
  • l'hérédité
  • effet secondaire de prendre d'autres médicaments,
  • développement de maladies oncologiques.

Les jeunes filles de moins de 18 ans ont des douleurs à la poitrine après la menstruation en raison de leur croissance et de leur développement. Par conséquent, il n'y a pas besoin de trop s'inquiéter.

Si mastalgie Après la menstruation sur l'arrière-plan de la douleur abdominale basse, c'est la première cloche sur le développement de maladies gynécologiques et autres:

  • Annexite. Inflammation de l'utérus - trompes de Fallope et ovaires.
  • Vulvite. Maladie dangereuse des organes génitaux externes de la femme, compliquée d'une inflammation du vagin et du col de l'utérus avec formation d'ulcères à la surface.
  • Endométriose. Violation de la couche interne de l'utérus, lorsque les cellules commencent à se développer au-delà de cette couche, ce qui peut provoquer le développement de fibromes utérins.
  • Inflammation des poumons.
  • Ostéochondrose de la colonne vertébrale.
  • Maladies du système génito-urinaire.

Changements structurels dans la poitrine peut également être une condition préalable pour son gonflement et la douleur après la menstruation. Les principales raisons de cette condition:

  • les effets de l'opération
  • blessures et dommages mécaniques
  • formation de kyste.

En plus du gonflement, des douleurs à la poitrine peuvent survenir avec nausées et vomissements. Vous devez d’abord vérifier votre grossesse - achetez un test. Ces symptômes peuvent indiquer une fertilisation de l'utérus, entraînant une toxicose.

Chez certaines femmes, l'utérus est agencé avec des écarts par rapport à la norme, associés aux caractéristiques individuelles du corps ou de l'hérédité. Pendant le cycle menstruel, l'utérus grossit et commence à affecter plus fortement les centres du système nerveux. Lorsque les règles sont terminées et que les organes de la femme retrouvent leur état normal, des nausées ou des vomissements peuvent survenir.

Dans le contexte de tels indicateurs dans le corps, les troubles suivants sont observés:

  • mal de tête et migraine,
  • irritabilité excessive,
  • transpiration abondante
  • changements dans l'état émotionnel.

La douleur associée aux nausées peut survenir de manière cyclique tous les mois. Par conséquent, ils n'ont pas besoin de supporter. Assurez-vous de contacter votre médecin pour obtenir de l'aide.

Si les passes mensuelles ne sont pas aussi abondantes que d'habitude et que le sein continue de faire mal au sein, cela indique la survenue d'une grossesse. Comme nous l'avons dit, dans certains cas, la menstruation survient malgré la fécondation de l'utérus.

Allocations pendant cette période maigre - l'utérus commence à se préparer à la maternité. N'hésitez pas à acheter un test de grossesse. La raison la plus probable est précisément ceci.

Chez les femmes âgées, la réduction des sécrétions cycliques est généralement associée à le début de la ménopause. En plus des douleurs à la poitrine et des menstruations peu abondantes, les femmes peuvent avoir des nausées, une faiblesse et une transpiration abondante.

Il y a des cas où, sur le fond des douleurs thoraciques à la fin de la menstruation, la décharge ne s'arrête pas avant la fin - elle "traîne" une longue période de temps. Une femme ressent un inconfort constant. L'odeur désagréable de décharge commence à déranger.

Ces symptômes indiquent un développement possible du cancer.Mais ne paniquez pas immédiatement.

Les causes possibles de saignement à la fin du cycle menstruel peuvent être des modifications hormonales lors de la prise de contraceptifs et le développement de certaines maladies:

  • les conséquences des lésions mécaniques des organes génitaux (par exemple, après le curetage de l'utérus),
  • polypes
  • fibromes utérins,
  • endométriose ou endométrite.

La grossesse n'est pas non plus exclue. La période initiale après la fécondation peut être accompagnée d'un gonflement douloureux des glandes mammaires, accompagné de sécrétions désagréables après la menstruation jusqu'à deux semaines.

Que faire si la poitrine fait mal après la menstruation

La première étape consiste à consulter un gynécologue et à obtenir des conseils. Vous devrez peut-être subir un examen: passer des tests et subir une échographie des organes de la femme.

À titre préventif, pour se débarrasser de la douleur mammaire après la menstruation, vous devez suivre certaines règles:

  • Débarrassez-vous des mauvaises habitudes.
  • Prenez soin de votre système nerveux - essayez de vous inquiéter moins.
  • Ne pas trop refroidir ou surchauffer.
  • Aller à la bonne nutrition. Les plats à base de produits laitiers, de viande, de poisson et de légumes sont considérés comme utiles pour la santé des femmes.
  • Portez des sous-vêtements confortables et gratuits.
  • Pendant la menstruation, abandonnez les activités sportives.
  • Ne soulevez pas de poids.
  • Prendre des vitamines pour maintenir l'immunité.
  • Si possible, réglez la vie sexuelle.
  • Ne tolérez pas de douleur intense à la poitrine et à l'abdomen. Consultez votre médecin pour la nomination d'analgésiques.
  • En soirée, vous pouvez prendre un bain chaud avec une solution de sel de mer.
  • Visitez le gynécologue tous les six mois pour un examen de routine.

Dans certains cas, une douleur thoracique après la menstruation nécessite une visite immédiate chez le médecin.

Il existe un certain nombre d'indicateurs selon lesquels une visite chez le médecin ne doit pas être différée:

  • sensation de brûlure aiguë à la poitrine,
  • la douleur mammaire après la menstruation ne s'arrête pas longtemps,
  • la présence de phoques dans les glandes mammaires,
  • la peau du sein change de couleur et d'aspect (rougeur, gonflement, dépression, rides, etc.),
  • l'une des glandes mammaires est de taille différente de l'autre,
  • il y a des sécrétions des mamelons (avec pression ou au repos).

De nombreux experts recommandent d’examiner chaque mois de manière indépendante le sein pour détecter la présence de tumeurs. Limiter seulement cette méthode de diagnostic n'en vaut pas la peine. L'auto-examen ne donne pas une garantie exacte que vous trouverez une tumeur.

Auto-examen des seins - y a-t-il un intérêt? (vidéo)

Dans une courte vidéo, la candidate en sciences médicales expliquera les avantages et les inconvénients de l'autodiagnostic et expliquera pourquoi vous devriez faire appel à un spécialiste du sein:

Il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un mammologue dans les cinq à sept jours suivant le début du cycle menstruel. Pendant cette période, l'équilibre hormonal dans les glandes mammaires est plus équilibré. Le tissu mammaire n'est pratiquement pas sujet à changement. L'enquête sera plus précise.

Habituellement, le médecin procède à un examen visuel, à la palpation du sein et ordonne un examen: tests pour les hormones, mammographie et échographie du sein, après quoi un traitement est prescrit.

Pin
Send
Share
Send
Send