La vie

Crampes douloureuses pendant la menstruation: raisons de remédier à la situation 2

Pin
Send
Share
Send
Send


L'algoménorrhée ou la douleur pendant la menstruation est familière à presque toutes les filles. Selon les statistiques, 70% de la population féminine souffre constamment de gêne au bas de l'abdomen pendant la menstruation. Dans de nombreux cas, la douleur n'est pas une cause d'inquiétude. Mais lorsque de telles sensations deviennent à l'étroit, vous devez penser à votre santé.

Facteurs naturels

Si les crampes menstruelles, semblables aux contractions, gênent une fille depuis les premières règles et au cours des deux prochaines années, elles sont causées par ses caractéristiques hormonales. Il y a d'autres facteurs naturels qui causent ces symptômes:

  • manque d'enképhalines et d'endorphines - des hormones qui sont des analgésiques naturels,
  • perturbation de la phase lutéale du cycle menstruel, en raison de laquelle les mouvements utérins deviennent plus fréquents et plus importants,
  • un excès de prostaglandines, stimulant les muscles lisses de l'utérus à des contractions intenses,
  • défauts de l'endomètre (la membrane muqueuse interne de l'utérus), compliquant sa séparation,
  • seuil de douleur bas
  • anomalies de la structure de l'utérus, présentes depuis la naissance (adhérences, rétrécissement du cou, courbures), mauvaise disposition des organes (déplacement).

Le syndrome prémenstruel, qui résulte des fluctuations des niveaux hormonaux, peut également provoquer des crampes douloureuses. Le syndrome prémenstruel est causé par des taux élevés de dopamine et de noradrénaline dans le sang. La particularité de ce syndrome est que le malaise et la douleur surviennent même avant le début de la menstruation et augmentent dès les premiers jours. Ces symptômes sont accompagnés d'une détérioration de l'humeur et même d'une névrose et d'une hystérie.

Causes pathologiques

Parfois, ce type de douleur devient souvent un signe de maladie grave. Les contractions pendant la menstruation peuvent parler de problèmes tels que:

  1. Médicaments contraceptifs et autres contraceptifs mal choisis. Ces pilules bouleversent l'équilibre des hormones. Des dispositifs intra-utérins inappropriés peuvent également endommager les parois et le col de l'utérus.
  2. Fausse couche. Une interruption spontanée anormale de la grossesse entraîne des crampes douloureuses et des saignements abondants. Une telle situation dangereuse est possible lorsqu'une femme ignore sa grossesse et pense que la douleur est causée par des règles simples.
  3. Tumeurs dans les organes génitaux internes (le plus souvent bénigne). Les fibromes, les polypes et les kystes peuvent causer ce type de douleur.
  4. Des sensations désagréables peuvent être causées par les conséquences. avortement, chirurgie et tout dommage mécanique aux organes, après quoi il y a des pointes et des cicatrices.
  5. Grossesse extra-utérine. Dans ce cas, le fœtus est dans le col utérin ou dans la trompe de Fallope. Quand il est séparé de ces endroits, des saignements et une douleur intense commencent. Ce processus est également confondu avec la menstruation.
  6. Pathologies d'autres organes internes:
    • problèmes intestinaux. Dans une telle situation, la douleur au bas de l'abdomen est accompagnée de flatulences, de vomissements et d'autres symptômes désagréables.
    • coliques rénales. Ils peuvent commencer pendant la menstruation. Lorsque la pierre pénètre dans l'uretère, la femme ressent une douleur atroce de crampes. Dans cet état, le vomissement est possible.
    • incarcération de hernie. Si l'exacerbation de cette pathologie se produit pendant la menstruation, il est difficile de déterminer immédiatement la cause de l'indisposition.

Comment se débarrasser des contractions pendant la menstruation

Si la douleur est déjà apparue, il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui soulagent les crampes, par exemple, les produits «No-shpa», «Ibuprofen», «Nise» et autres. Une douleur intense liée aux crampes nécessite des soins médicaux immédiats. S'il n'y a pas de pathologies, il est nécessaire de traiter le problème de la manière suivante:

  1. Réduisez les risques de stress: vous pouvez trouver un passe-temps, plus à l'air frais.
  2. Éliminer les mauvaises habitudes.
  3. Ne pas permettre l'hypothermie. Ceci est lourd de conséquences graves.
  4. Faites plus attention à l'activité motrice.
  5. Faites du yoga - les asanas aideront non seulement à faire face à la douleur pendant les règles, mais aussi à avoir un effet positif sur tout le corps.
  6. Les herbes médicinales - la camomille, la menthe poivrée, l’agripaume combattent la douleur et l’inflammation et ne causent aucun mal à une personne.

Soulagement de la menstruation avec nettoyage du corps

Certaines femmes font face à ce genre de douleur en nettoyant le corps. Cependant, cette méthode n'est pas très populaire et certainement pas pour tout le monde. Tout d’abord, une bonne nutrition permet de vaincre la douleur et même l’odeur désagréable de décharge.

Le nettoyage du corps des toxines est obtenu comme suit: une femme a faim pendant 1 à 3 jours avant le début des règles. A cette époque, autorisé à boire du jus de carotte avec l'ajout de betterave.

Si vous ne pouvez pas mourir de faim, vous pouvez exclure du régime alimentaire de la viande et du lait pendant une semaine.

Il est important de se rappeler que le respect de votre santé aidera non seulement à trouver la cause de l'indisposition, mais également à s'en débarrasser à jamais. Si vous présentez des symptômes d’une pathologie grave, vous devez immédiatement consulter un médecin. Et s’il n’en existe pas, il suffit de reconsidérer votre mode de vie. Si vous suivez toutes les recommandations ci-dessus, vous pouvez oublier tout inconfort pendant la menstruation.

Symptômes signalés lors d'un rendez-vous chez un gynécologue

Le signe principal qui conduit une femme à un spécialiste est une douleur soudaine, vive et récurrente à l'abdomen pendant toute la période des jours critiques. C'est épuisant, cela ne viole pas seulement la performance. Le soulagement n'apporte même pas de repos au lit, la femme s'affaiblit. Les menstruations sont comme des contractions, mais ce n’est pas la seule chose qui ne donne pas de repos.

La douleur est complétée par d'autres signes désagréables:

  • vertige avant perte d'orientation, douleur à l'arrière de la tête et du front,
  • augmentant parfois la température juste au-dessus de 37 degrés,
  • flatulences, inconfort intestinal,
  • nausée associée à la soif
  • irritabilité ou apathie,
  • trouble de l'appétit avec intérêt accru pour les sucreries,
  • inconfort et douleur dans les glandes mammaires, associés à un gonflement,
  • rétention d'eau dans le corps, particulièrement visible au niveau des mains et des pieds.

Parmi les symptômes énumérés avec la douleur spastique, un ou plusieurs peuvent prévaloir. Et souvent, l'inquiétude ne lui fait pas moins que des contractions pendant la menstruation.

Causes de menstruations douloureuses

L'occasion provoquant une douleur intense liée aux crampes est très importante. Il peut être conditionnellement naturel, c’est-à-dire en raison de la composition particulière des hormones. Ne pas exclure la maladie, qui se caractérise par un tel symptôme. Par conséquent, vous ne pouvez pas tolérer les sensations, assurez-vous d'aller chez le médecin. Quels que soient les spasmes causés, il y a toujours une chance de s'en débarrasser ou de réduire l'intensité.

Naturel

S'il y a des contractions pendant la menstruation à partir de la période des règles ou quelques années après le début de la menstruation, la raison peut être cachée dans les particularités du fond hormonal.

Plusieurs conditions conduisent à des manifestations graves de l'équilibre des substances:

  • manque d'endorphines et d'enképhalines qui soulagent la douleur,
  • une phase lutéale anormale du cycle, dans laquelle l'utérus est obligé de se contracter intensément,
  • forte concentration de prostaglandines, obligeant les muscles lisses du corps à faire de gros mouvements,
  • échec de l'endomètre, dans lequel son détachement est difficile,
  • seuil de douleur bas.

L'utérus est réduit dans les jours critiques pour tous, sans exception. Mais ces circonstances l'obligent à le faire avec douleur, affectant un grand nombre de fibres nerveuses. Les troubles hormonaux et provoquent des contractions avant la menstruation, alors que le système reproducteur se prépare encore à se moderniser. Comme dans les jours critiques, le syndrome est complété par d'autres manifestations du syndrome prémenstruel.

Des anomalies parfois congénitales dans le développement de l'utérus et de ses annexes (rétrécissement du cou, adhérences dans la cavité, courbures, perturbation de la localisation) y conduisent. Ces caractéristiques empêchent la décharge des membranes muqueuses d'être complètement excrétée ou entraînent de fortes fluctuations avec l'organe des trompes et des ovaires.

Nous vous recommandons de lire un article sur les maux de dos pendant la menstruation. Vous y apprendrez les causes de malaise dans le dos avant les règles, l'apparition de douleurs aux jours critiques, les diagnostics possibles, les sensations douloureuses ressenties pendant le retard et les moyens d'atténuer la maladie.

Comment soulager la condition

Lorsque vous avez mal à l'estomac pendant les règles, vous ne pouvez plus attendre. Surtout si les jours critiques précédents ne causaient pas de tels problèmes. Chacune de ces causes de souffrance conduit à la nécessité d'être traitée, parfois de manière urgente et chirurgicale.

S'il est déterminé qu'il n'y a pas de pathologies, mais que la menstruation transforme toujours la vie en cauchemar, vous devez commencer par modifier votre mode de vie:

  • résister au stress
  • se déplacer activement en dehors de la période menstruelle, être dans les airs,
  • ne pas fumer, minimiser la présence d'alcool,
  • apprendre le yoga asanas pour apprendre à se détendre,
  • ne pas trop manger, pendant 3 - 4 jours avant le mois pour exclure gras, sucré, café,
  • appliquez un coussin chauffant chaud sur l'estomac lors d'une crise de douleur.

Plus efficaces, en complément des moyens décrits pour réduire les contractions, sont les médicaments:

  • «Extrait de valériane», «Agripaume», éventuellement «Relanium». Ayant supprimé une tension nerveuse, ils apporteront des hormones à des valeurs plus stables.
  • Analgésiques «No-Shpa», «Baralgin», «Spazgan», «Ketanov». Les trois premiers réduisent l'activité contractile de l'utérus, le dernier médicament supprime le frisson. "L'ibuprofène" contribuera non seulement à éliminer la douleur, mais également à réduire l'inflammation.
  • «Janine», «Yarin», «Silest», «Regulon» hormonaux. Les médicaments régulent le cycle en général, réduisent le risque de pathologies, stabilisent l'équilibre des substances.

Il est possible et nécessaire de rétablir les jours critiques. Il est important de le faire sans amateur, surtout en ce qui concerne le choix des médicaments. Ils sont utiles pour compléter la thérapie de vitamine, la physiothérapie, les herbes. Mais chaque méthode doit être discutée avec un médecin.

Dans ce cas, généralement avec les caillots, la femme ressent des douleurs tiraillantes, voire crampes, au bas de l'abdomen.

En général, des douleurs douloureuses, parfois douloureuses, dans le bas de l'abdomen commencent à perturber la femme.

Aujourd'hui (02h10), une crampe intense au bas de l'abdomen, au bas du dos et à l'anus a commencé, le sang a commencé à saigner. La douleur a duré quelques secondes.

Plus de la moitié des femmes ressentent des crampes abdominales pendant leurs règles. Crampes menstruelles, appelées dysménorrhée.

La douleur, provoquée par le problème, est crampes, donne à l'aine, au rectum, aux organes génitaux externes.

La douleur dans l'ovulation du bas-ventre peut être assez naturelle. Cependant, les sensations devraient écouter.

Auparavant demandé:

Bonjour, j'ai cette situation. Ce mois avant la menstruation, je me suis senti étourdi et je me suis évanoui. Elle est revenue à elle-même avec une terrible douleur à l'abdomen, tout comme des contractions. Alors tout allait bien. Mais ce mois-ci, hier, j'ai manqué de règles et ce matin, je me suis relevée avec une douleur semblable à des contractions et à un terrible vertige. Je me suis couché et tout est parti. (Tous les mois, allez normalement, pas douloureux, finissez comme prévu) Pouvez-vous me dire ce que ça peut être?

Bonjour Associer douleur, évanouissement et menstruation n’est pas si simple. Pour dire cela, sans inspection et interrogation détaillée ne peut être rien). Vous devriez passer un examen médical - d'abord chez le gynécologue, puis chez le thérapeute, éventuellement un cardiologue. Les matchs peuvent être aléatoires. Il est possible que les intestins soient impliqués dans le processus. Tout le meilleur!

Articles connexes

Dans ce cas, généralement avec les caillots, la femme ressent des douleurs tiraillantes, voire crampes, au bas de l'abdomen.

En général, des douleurs douloureuses, parfois douloureuses, dans le bas de l'abdomen commencent à perturber la femme.

Aujourd'hui (02h10), une crampe intense au bas de l'abdomen, au bas du dos et à l'anus a commencé, le sang a commencé à saigner. La douleur a duré quelques secondes.

Plus de la moitié des femmes ressentent des crampes abdominales pendant leurs règles. Crampes menstruelles, appelées dysménorrhée.

Pourquoi est-ce une douleur à l'estomac pendant la menstruation - les principales causes de la douleur pendant la menstruation

Toute femme (à de rares exceptions près) est confrontée avant ou pendant la menstruation au moins inconfort. La plainte principale est la douleur abdominale.


Pourquoi est-ce que cela se passe?

Tout d'abord ne devrait pas paniquer: s’il n’ya pas de «signaux» d’accompagnement et que la menstruation n’est pas en dehors du cadre défini par les médecins, il n’ya pas de quoi s’inquiéter. Le processus physiologique naturel (rejet et séparation mensuels de la couche interne de l'utérus qui, en se contractant, provoque de la douleur) ne nécessite pas de visite urgente chez le médecin.

Les règles douloureuses ont leur nom - algoménorrhée:

  • Algoménorrhée primaire. Augmentation de l'activité contractile du myomètre avec des hormones tissulaires et, par conséquent, des crampes et des spasmes vasculaires. Spécifique aux femmes de 16 à 25 ans. Les symptômes incluent des nausées, des maux de tête, des selles bouleversées et une sensibilité dans le bas de l'abdomen un jour ou deux avant la menstruation et les deux premiers jours de la menstruation. Les changements pathologiques dans les organes pelviens ne sont pas observés. Habituellement, le niveau de douleur diminue après l'accouchement et avec l'âge.
  • Algoménorrhée secondaire. Dans ce cas, il y a des pathologies des organes pelviens et la douleur devient un symptôme des modifications anatomiques de l'utérus.


À causes de menstruations douloureuses (dysménorrhée), non associée à des maladies du système reproducteur féminin, comprennent:

Si la douleur pendant la menstruation est de courte durée, le niveau de douleur est tolérable et les choses de tous les jours ne sont pas différées - alors tout va bien, et il n'y a aucune raison de paniquer.

10 meilleures recettes - comment se débarrasser de la douleur pendant la menstruation

Pour réduire le niveau de douleur pendant la menstruation (à condition que la santé des femmes ne pose pas de problèmes sérieux), les méthodes traditionnelles peuvent aider:

  1. Chaleur sèche, massage et repos
    Il aidera chaudement à détendre l'utérus et à réduire la force de ses contractions, un massage doux de l'abdomen (strictement dans le sens des aiguilles d'une montre) détendra les muscles.

  2. Analgésique
    1-2 comprimés No-Shpy aident à soulager les crampes. L'ibuprofène, le spasmalgon ou le cétonal aidera à faire face à une douleur intense. Pour les douleurs causées par une stimulation excessive du système nerveux (stress, etc.), un sédatif simple peut aider, même une valériane normale.
  3. Contraceptifs oraux
    Les pilules contraceptives contiennent des hormones qui contribuent à la normalisation des niveaux hormonaux. De tels comprimés sont très efficaces pour soulager les douleurs abdominales et autres "effets" de la menstruation. Bien sûr, sans l'avis d'un gynécologue, vous ne devriez pas commencer la réception.

  4. Activité physique
    Bien sûr, nous ne parlons pas de charges de choc et, en particulier, pas d’exercices abdominaux, mais ici, les inclinaisons, les rotations du corps, les étirements légers conviennent très bien. Le Pilates et le yoga, suggérant un travail sur le tonus musculaire, constituent également un excellent remède contre la douleur.
  5. Compresses et bains
    Par exemple, un bain au sel de mer (pris avant et après les règles pendant 15 à 20 minutes, tous les jours). Les bains sessiles (contrastés) avant la menstruation et les compresses pendant la menstruation conviennent également. Après un bain ou une douche de contraste, habillez-vous chaudement et allongez-vous pendant au moins une heure.
  6. Tisanes, infusions, décoctions
    Ceux-ci incluent la camomille et le thé à la menthe (du miel peut être ajouté), le persil ou l'oseille, l'eau minérale, la tanaisie, les glands, les fraises, l'angélique, etc.

  7. Massages
    L'élimination des spasmes contribuera au massage lombaire. C'est souhaitable, avec l'aide de quelqu'un, même si vous pouvez le faire vous-même. Mettez deux chaussettes de tennis sur une balle de tennis, posez-leur le dos de manière à ce que les balles soient au niveau des côtes inférieures de chaque côté de la colonne vertébrale. Appuyez doucement sur les dos et rouler doucement les balles avec vos muscles.
  8. Huiles essentielles
    Avant les menstruations et les premiers jours, vous pouvez appliquer un mélange d’huiles essentielles sur la région sacrale et sur le bas-ventre. Ingrédients: huile d’hypericum (50 ml), marjolaine (5 gouttes), sauge muscade (4 gouttes), achillée millefeuille (5 gouttes). Frottez quelques fois par jour. Avant la procédure, testez les allergies, en étalant un peu le mélange, par exemple, les coudes. Des démangeaisons ou des rougeurs sont un signe d'allergie.
  9. Natation
    Le moyen le plus utile et le moins traumatisant de soulager la douleur. Les principaux avantages sont la libération d'endorphines (analgésiques naturels), la relaxation musculaire.
  10. Froid sur le ventre
    La douleur «gelée» est l’une des méthodes efficaces. Sur le ventre, placez un sac de glace (seulement dans une serviette et sur le vêtement!) Pendant 15 minutes, pas plus.

En ce qui concerne la prévention de la douleur avant et pendant la menstruation, rappelez-vous manger des aliments riches en calcium (produits laitiers faibles en gras), économisez activité (ceci s'applique également au sexe - l'orgasme réduit le niveau de gêne), gardez au minimum les épices et le café dans votre alimentation, arrêtez de fumer et de boire de l'alcool, ne faites pas trop froid et évitez le stress.

Quand devrais-je consulter un médecin si j'ai des douleurs pendant mes règles?

Méfiez-vous et rendez visite à votre gynécologue si ...

  • La douleur change votre mode de vie habituel (vous devez prendre un jour de congé et rester au lit).
  • Une douleur intense dure plus de 2 jours.
  • Douleur accompagnée de nausée, diarrhée, maux de tête.
  • Les saignements excessifs sont accompagnés par la libération de caillots sanguins et durent plus de 1-2 jours.
  • Une douleur intense est présente, même avec la prise de contraceptifs oraux.
  • Une douleur intense (chez les femmes d'âge moyen) est apparue assez récemment.
  • Ibuprofène, pas de spa, les analgésiques n’aident pas.
  • La décharge est plus abondante qu'auparavant (la ponte dure 1 à 2 heures).
  • Le cycle était brisé et le poids corporel diminué.


Ces symptômes peuvent indiquer la présence de raisons sérieuses de traitement. Ceux-ci incluent généralement:

  1. Endométriose (douleurs de douleur ou de crampes avec retour au rectum pendant tout le cycle).
  2. Myome, fibrome, polypes ou cancer de l'utérus.
  3. Varices.
  4. Anomalies dans la structure de l'utérus.
  5. Maladie de Willebrand.
  6. Déficit en plaquettes dans le sang.
  7. Processus inflammatoire dans le système urogénital.

Pour soulager la douleur pendant la menstruation, des médicaments naturels non hormonaux sont souvent utilisés, tels que Menalgin, par exemple. Il réduit la douleur, l'intensité, la durée de la menstruation et soulage les surmenages psycho-émotionnels. L'admission de Menalgina aux "jours critiques" réduit la nécessité d'utiliser des AINS, ce qui a des effets néfastes sur le tube digestif. Avec une tendance aux règles douloureuses à commencer à prendre le médicament est recommandé à la veille du 1er jour de la menstruation. Menalgin a un effet complexe: analgésique, antispasmodique, sédatif et anti-œdème.

En aucun cas, ne devrait pas souffrir et supporter une douleur intense! Si votre état vous dérange - immédiatement consulter un médecin. Un examen standard vous rassurera ou vous aidera à commencer le traitement à temps, ce qui sera bénéfique dans tous les cas.

Pin
Send
Share
Send
Send