L'hygiène

Caillots de sang mensuels: causes, et est-ce toujours dangereux

Pin
Send
Share
Send
Send


Menstruations anormales - un problème auquel presque tout le beau sexe était confronté. L'état de la santé de la femme est présenté dans les caractéristiques du flux du cycle menstruel comme dans un miroir.

La menstruation avec des caillots sanguins et du mucus, ainsi que tout changement dans la durée du cycle - une raison pour regarder de plus près.

C'est quoi

Le flux menstruel sanglant contient plus que du sang. En fait, il s’agit d’un mélange de sang, de cellules endométriales rejetées et de mucus vaginal. Normalement, leur volume est d'environ 80 ml. Ils peuvent contenir de petits caillots sanguins. Si le nombre et la taille des caillots augmentent, il peut s'agir d'un des premiers symptômes de la maladie gynécologique.

Une autre alarme est le changement de l'odeur de la décharge. Il ressemble généralement à l'odeur de la viande crue ou du fer. L'apparition de l'odeur dégoûtante de la viande avariée est une indication directe d'un problème dans le système reproducteur.

Parmi les causes provoquant des règles abondantes avec des caillots sanguins et du mucus peuvent être:

  • Période post-partum
  • Changements hormonaux,
  • Structure anormale de l'utérus,
  • Installation du dispositif intra-utérin,
  • Endométriose,
  • Maladies gynécologiques d'origines différentes.

Dans ce dernier cas, des odeurs désagréables rejoignent souvent le type de décharge anormal.

Les gros caillots sont considérés comme plus gros que 2 cm et, lorsqu'ils apparaissent, il est préférable de ne pas chercher un moyen d'arrêter eux-mêmes les fortes périodes, mais de contacter un gynécologue. En s'auto-guérissant, une femme risque de perdre du temps et ne fait qu'aggraver le problème.

Causes de l'odeur pendant la menstruation




Divers facteurs provoquent une odeur désagréable pendant le cycle menstruel. Certains d'entre eux sont sans danger pour la santé et sont étrangers. D'autres indiquent des violations dans le corps.

Mauvaise hygiène

Négliger les procédures d'hygiène n'est pas la meilleure solution, surtout les jours de menstruation. Un tampon ou un tampon hygiénique est un moyen idéal pour le développement rapide de microorganismes putréactifs.

Ici, il fait chaud, humide et il y a une riche source de nourriture - la protéine contenue dans les sécrétions. Si le produit hygiénique n'est pas remplacé à temps, il sera impossible d'ignorer la présence de bactéries - cela sera indiqué par l'odeur croissante de pourriture.

C’est la cause du problème la plus facile à résoudre. Cependant, son apparition dans le respect scrupuleux des règles d'hygiène intime est un signe assez sérieux de trouble dans le corps.

Maladies infectieuses

L'hygiène intime est loin d'être sûre. La «réserve» de micro-organismes dans la partie la plus intime du corps est une véritable bombe à retardement.

Mensuel avec l'odeur de pourriture - un symptôme de plusieurs maladies, y compris:

  • Vaginose bactérienne
  • Endométrite,
  • Candidose
  • Infections sexuellement transmissibles.

Avec la candidose, les écoulements vaginaux deviennent abondants, ils caillent, leur odeur est généralement aigre, moins souvent - putride, aggravée pendant les règles. Dans le flux menstruel, il y a des impuretés de mucus.

Les impuretés du mucus mousseux et fétide dans les saignements ordinaires pendant les règles sont l’un des symptômes de la colpite à Trichomonas. Les écoulements mousseux purulents sont un symptôme caractéristique de cette maladie, ils persistent tout au long du cycle. Si vous soupçonnez une infection par les trichomonas, contactez votre gynécologue. Si non traité, des complications graves sont possibles, y compris l'infertilité.

Gardnerellose

L'odeur de melon pendant la menstruation peut être un signe de vaginose bactérienne, appelée dysbiose vaginale. La dysbiose intestinale ou des maladies inflammatoires du système excréteur causées par des bactéries sont des conditions préalables à son développement.

Si le système immunitaire est affaibli, le processus pathologique peut se propager au vagin. Un facteur de risque supplémentaire est l'hygiène insuffisante des organes génitaux.

Paradoxalement, le développement de la vaginose bactérienne peut parfois être déclenché non seulement par des soins insuffisants, mais aussi par des soins excessifs des parties intimes du corps. Une utilisation trop fréquente de savon et même de gels spéciaux affecte grandement l'acidité du vagin et détruit la couche protectrice naturelle de mucus. Les changements dans la composition de la microflore manifestent une odeur putride pendant la menstruation.

Après l'accouchement, l'avortement, le curetage ou d'autres interventions chirurgicales dans la cavité utérine, un certain temps pour saigner. Une telle décharge est une réponse physiologique normale à un traumatisme à la muqueuse utérine. Au fur et à mesure que l'endomètre se rétablit, leur intensité diminue, les caillots deviennent plus petits et, à la longue, les pertes vaginales deviennent normales.

Endométrite

Si elles dégagent une odeur, ressemblent à du jus de viande - vous devriez immédiatement consulter un médecin. Il est possible que pendant la manipulation ou pendant la période de récupération, une infection par des microorganismes pathogènes se soit produite et que la femme ait développé une endométrite.

Parfois, l'endométrite se développe en tant que complication des processus inflammatoires dans le vagin en l'absence de traitement opportun.

Maladies cancéreuses

Le cancer de l'utérus est la cause la plus redoutable de pertes anormales. Les premiers stades de développement du processus oncologique ressemblent à l'évolution lente de l'endométrite.

La maladie affecte souvent les femmes d'âge mûr. Après l’extinction de la fonction de reproduction, l’apparition de pertes ressemblant à des règles est un signe assez clair de problèmes de santé graves.

Comment se débarrasser des odeurs désagréables

Si le problème ne concerne que l'odeur pendant les règles, vous devez faire attention à l'hygiène. Il est conseillé de laver ces jours 4 fois au lieu des deux habituels. Les joints doivent être changés au moins une fois toutes les 4 heures, les tampons après environ 2 heures. Les gynécologues recommandent d'abandonner les produits d'hygiène contenant des parfums, car ils accélèrent le développement de processus de putréfaction.

Il est conseillé de limiter le contact de la solution de savon avec les muqueuses. Pour le lavage, vous pouvez utiliser une décoction de camomille ou d’autres plantes médicinales à action antibactérienne. En l'absence de changements positifs, vous devez consulter un médecin. Les résultats de l'enquête aideront à déterminer s'il s'agit de la norme ou de la pathologie et à choisir la tactique de traitement appropriée.

Conclusion

Les symptômes concomitants indiquent un processus pathologique possible dans le corps: démangeaisons et brûlures dans le vagin, sensations de traction dans le bas de l'abdomen, miction douloureuse, inconfort au contact intime, fièvre.

Les manifestations cliniques de diverses maladies gynécologiques étant très similaires, l'autodiagnostic et l'auto-traitement sont inacceptables.

Concept de norme

Pour la durée moyenne de la menstruation, une femme perd de 80 à 100 ml de sang. Ce sont des indicateurs normaux, qui peuvent parfois dévier. Le premier ou les deux premiers mois d'abondance, ils diminuent ensuite. Dans le même temps, les sécrétions apparaissant sur le joint ne contiennent pas que du sang. Ils comprennent:

  • résidus de l'endomètre,
  • mucus cervical
  • microflore vaginale,
  • déchets de microflore.

Les enzymes anticoagulantes maintiennent l'excrétion à l'état liquide afin de ne pas entraver leur élimination. La composition chimique du sang plus proche de la veine a donc une couleur brun-rouge foncé.

Que disent les caillots sanguins pendant la menstruation?

Tous les mois avec de petits caillots et du mucus s’inscrivent dans le concept de la norme. Des excrétions similaires peuvent être observées à chaque cycle. Surtout lors de l'utilisation de tampons - le sang coagulé et les résidus de l'endomètre ne sont pas absorbés par ceux-ci, mais sortent lorsqu'ils sont retirés.

Mais les gros caillots sanguins pendant la menstruation doivent être alertés. La cause peut être les états suivants.

  • Courbure de l'utérus. La position de l'utérus peut être modifiée dynamiquement. Cela se produit pour des raisons naturelles - en raison du débordement de la vessie, du rectum. Parfois associé à la localisation du péritoine et de l'appareil ligamentaire. Si l'utérus se penche en avant, le flux sanguin peut être perturbé. Au bout d'un moment, il se recroquevillera et se présentera sous la forme d'un énorme caillot de sang pendant la menstruation. Cela peut provoquer des crampes douloureuses: le col doit s’étirer un peu pour éviter un caillot sanguin.
  • Après l'avortement. Pendant l'avortement, le médecin doit élargir le canal cervical avec des dilatateurs métalliques spéciaux. Toutes les manipulations peuvent hanter la première menstruation. Il ne vient pas à l'heure, des saignements abondants ou, au contraire, des saignements rares. Et lorsque le spasme cervical est cassé, le sang coule, ce qui perturbe la circulation et apparaît plus tard sous forme de caillot dense et de couleur sombre.
  • Après l'accouchement. Avant l’apparition de la menstruation après l’accouchement, il faut compter deux mois ou plus. Tout dépend du désir des femmes d'allaiter. Mais le saignement, qui doit cesser au cours du premier mois, augmente parfois soudainement, le sang devient écarlate et de gros caillots y apparaissent. Ce ne sont pas des règles soudaines, mais les restes de la place fœtale. Cette situation nécessite une assistance d'urgence.
  • Grossesse avortée. Parfois, une femme ne sait même pas qu'elle est enceinte, surtout si son cycle menstruel est irrégulier. Un retard de plusieurs jours se termine par la libération de caillots sanguins pendant la menstruation, semblable au foie. Une fausse couche peut passer inaperçue, car la taille de l'œuf fécondé pendant cette période n'est que de quelques millimètres. Mais la condition est dangereuse avec la possibilité de saignements massifs: l'utérus n'est pas toujours complètement vidé, et les parties restantes ne lui permettront pas de se contracter normalement.
  • Grossesse extra-utérine. Un oeuf fécondé peut se fixer à la cavité de la trompe de Fallope. Une telle grossesse ne peut être sauvée. Il se termine soit par un avortement tubulaire, soit par une rupture de la trompe de Fallope. Dans le second cas, le risque de saignement interne est beaucoup plus élevé. Une partie du sang sera excrétée par le vagin sous forme de caillots.
  • Endométriose. La cause des caillots sanguins dans la menstruation dans ce cas est l'épaississement de l'endomètre dans l'utérus, ainsi que sa desquamation dans les foyers d'endométriose. Si une adénomyose se forme, la membrane muqueuse se développe dans la couche musculaire de l'utérus, la structure du corps devient similaire à celle du nid d'abeilles. Chaque cycle menstruel, ils sont vidés, mais sous forme de sang noir et de caillots.
  • Dispositif intra-utérin. Les contraceptifs intra-utérins peuvent influer sur le volume des pertes de sang - la menstruation est prolongée et devient abondante. Mais l'hélice crée un obstacle mécanique, de sorte que le sang peut commencer à se coaguler dans l'utérus.
  • Anomalies de l'utérus. Les anomalies congénitales comprennent un septum intra-utérin, qui divise l'organe en deux parties. Ainsi qu'un septum partiel, si l'utérus en train de l'ontogenèse n'a pas complètement grandi ensemble. Les synéchies intra-utérines acquises, qui résultent d'une endométrite chronique, perturbent également la circulation du sang menstruel.
  • Infection. Le sang menstruel est un bon terrain fertile pour les bactéries. Par conséquent, au début de la menstruation, certaines femmes signalent une exacerbation de maladies inflammatoires chroniques. En raison de l'activité vitale des microbes, le sang peut coaguler et se former en caillots.
  • Point culminant. La diminution de la fonction ovarienne entraîne des modifications hormonales qui affectent l'état de santé général. Dans un corps vieillissant, il se produit une augmentation de la coagulation du sang. Par conséquent, le mois précédant la ménopause peut être un caillot.
  • Pathologie du système de coagulation. Les troubles de la coagulation congénitaux ou acquis (par exemple, la thrombophilie) n'entraînent pas seulement un risque accru de formation de caillots sanguins dans les vaisseaux. Parfois, les caillots sanguins pendant la menstruation parlent de la pathologie de la coagulation, et non de l'utérus.

5 panneaux d'avertissement

Libération périodique de petits caillots sanguins - une variante de la norme. Mais il existe des situations qui nécessitent des soins médicaux urgents. Notez les cinq signes d’avertissement.

  1. Durée Les menstruations durent longtemps de manière suspecte, alors qu'il n'y a aucune tendance à réduire les saignements. Si sept jours se sont écoulés et que le congé ne s’arrête pas, vous devez passer un examen médical.
  2. Abondance Sur la pathologie dit volume non caractéristique de la perte de sang, ce qui conduit à une sensation de faiblesse, vertige, tachycardie. Et aussi des saignements abondants, lorsque le joint ne dure pas plus de deux heures.
  3. Odeur L'odeur désagréable, inhabituelle pour une menstruation normale, indique une infection possible. Un autre symptôme peut être la fièvre.
  4. Douleur abdominale. Des douleurs tiraillantes ou aiguës, accompagnées de saignements avec des caillots sanguins, suggèrent un saignement interne possible.
  5. Changer la composition. Si des caillots apparaissent avec des stries blanches, des impuretés purulentes, il est urgent de consulter un médecin.

Si des caillots sanguins apparaissent pendant la menstruation, il est nécessaire d’exclure tous les facteurs susceptibles d’avoir un effet déplorable sur la santé génésique. Le traitement doit être prescrit par un médecin en fonction des causes de la pathologie. Parfois, il peut être limité à l'homéopathie et aux remèdes populaires, et dans certains cas, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Quelle devrait être la menstruation normale

La signification du processus dans la possibilité de conception et d'accouchement. L'écoulement mensuel contient des cellules de la couche endométriale à remplacer, du mucus produit par le col de l'utérus et des sécrétions vaginales. Leur couleur au tout début de la menstruation est écarlate saturée, les deux derniers jours - plus sombre. Le volume de décharge à différents jours est également différent. C'est au premier stade que les périodes abondantes de caillots ne doivent pas effrayer. Ce n'est rien de plus que du sang coagulé dans le vagin. Les jours critiques, les femmes essaient de ne pas faire beaucoup d’activité physique et, au repos, les sécrétions ne paraissent plus. Ils ont le temps de se recroqueviller et de prendre l'apparence de caillots sanguins. Si les règles passent toujours dans ce scénario, ne vous inquiétez pas. Tous les mois sans caillots - le phénomène est presque irréel. Si la décharge coule littéralement, il y a lieu de suspecter un saignement utérin.

Lorsque les caillots dans le flux menstruel ne sont pas normaux

Les caillots sanguins pendant la menstruation sont dans certains cas un symptôme de maladie gynécologique ou d'anomalies congénitales. Ces derniers comprennent:

  • Caractéristiques de la structure de l'utérus. Parfois, ses murs ont des cloisons qui peuvent retarder le flux menstruel. Le sang a le temps de se coaguler avant d'être retiré du corps,
  • Anomalie du développement de l'utérus appelée dvurogost. Elle se caractérise par de fortes périodes de caillots, d'une durée supérieure à 7 jours, et provoquant une douleur notable.

Ces conditions sont traitées chirurgicalement si elles empêchent la conception.

Échec hormonal

On observe le plus souvent des caillots sanguins pendant la menstruation, dont les causes se situent dans le domaine des hormones. Après tout, tout ce qui concerne les jours critiques est réglementé en raison de leur équilibre dans le corps. Le fonctionnement des ovaires qui produisent la FSH est très important, mais également des autres organes. Les troubles hormonaux et la menstruation avec des caillots sanguins peuvent entraîner un travail anormal:

  • Glande thyroïde
  • Glandes surrénales
  • L'hypophyse,
  • Cerveau

Dans tous les cas, apparaissent tous les mois en brun foncé avec des caillots. Ce n'est pas seulement la consistance de l'écoulement qui change, la température augmente, des douleurs lombaires se produisent. Découvrez exactement cette raison sera en mesure d'étudier le sang pour les hormones.

La perte de reproduction après 50 ans est inévitable. Chez toutes les femmes, la ménopause est caractérisée par des caractéristiques individuelles. Les changements dans les niveaux hormonaux, qui entraînent soit un flux menstruel insuffisant, ou pendant la menstruation, entraînent la formation de caillots sanguins, qui deviennent eux-mêmes plus abondants, même s’ils vont irrégulièrement. Les femmes de cet âge doivent être attentives, car le symptôme décrit peut également prévenir d'une maladie gynécologique. Afin de ne pas lancer son éventuel développement, il faut consulter le médecin tout autant que chez les jeunes années.

Endométriose

C'est une maladie de l'organe dont une partie est rejetée pendant les règles. Si une femme a un tel diagnostic, vous ne devriez pas être surpris de savoir pourquoi vos règles sont caillotées. La croissance du tissu endométrial perturbe l'équilibre des hormones. Des changements se produisent également au niveau cellulaire. La décharge devient plus abondante, même si la femme ne ressent toujours pas la douleur. L'endométriose développée se manifeste par des sensations douloureuses avant et après des jours critiques. Mais il vaut mieux ne pas aborder cette étape, car c’est la voie directe vers l’infertilité. La menstruation avec des caillots fera comprendre à la femme qu'il est temps pour un gynécologue. Vous pouvez vous débarrasser de l'endométriose à l'aide d'hormones ou d'un scalpel chirurgical.

Tumeur bénigne de l'utérus

Les fibromes utérins sont caractérisés par des saignements et au-delà des jours critiques. Les nœuds sur les parois de l'orgue, simples ou en fusion, provoquent également des périodes abondantes. La menstruation avec des caillots est l'un des premiers signes de la maladie. Le stade précoce des fibromes peut être vaincu avec des médicaments, en maintenant l'organe et la capacité d'avoir un bébé. Le néoplasme développé devra être traité par des méthodes chirurgicales. La prudence est de mise pour les femmes présentant une prédisposition héréditaire, une vie sexuelle irrégulière, une chirurgie gynécologique.

Polypose endométriale

La croissance à la surface de l'endomètre de polypes provoque des périodes abondantes avec de petits caillots. Si le trait est ajouté en dehors des jours critiques, douleur abdominale, écoulement de couleur claire, probablement une polypose. Auparavant, les médecins étaient convaincus que la maladie survient à un âge suffisamment mûr après l'accouchement, avec de nombreux avortements. Mais maintenant, il y a son apparition chez les jeunes filles.

Conditions après un avortement et un accouchement

L'interruption artificielle de la grossesse, même de courte durée, est une intervention grossière dans les processus se produisant dans le corps. Si un avortement a eu lieu, une femme ne devrait pas se demander pourquoi des caillots se forment pendant la menstruation. Après une telle opération, le cycle peut ne pas reprendre immédiatement. La situation peut être aggravée par des lésions de l'endomètre, sans parler du choc hormonal, dont souffre le corps. La menstruation peut devenir beaucoup plus épaisse, plus abondante, les pertes sont inégales.

La période post-partum est également caractérisée par des changements hormonaux. Et bien qu'il n'y ait rien de plus naturel que l'accouchement, les jours critiques qui suivent ne se produisent pas immédiatement, et la menstruation avec des caillots sanguins est normale. Les cellules de l'endomètre s'accumulent dans la cavité utérine plus longtemps que d'habitude et sortent ensuite en masses inégales. Une autre raison de telles pertes menstruelles après l'accouchement peut être due aux restes de placenta.

Prendre des médicaments qui causent la menstruation

La menstruation avec de gros caillots sanguins, dont les causes résident dans l'utilisation incontrôlée de Duphaston, d'Utrozhesan, de Norkolut et d'autres médicaments, est devenue fréquente. Désireuses de provoquer des délais, les jeunes filles boivent elles-mêmes ces comprimés. Sans connaître le dosage souhaité, il est facile de se tromper et de soumettre le corps à une véritable attaque hormonale. La couche fonctionnelle de l'endomètre se développe, les pertes s'accumulent et, après l'arrêt du médicament, sont retirées du tractus génital plus activement et avec des caillots.

Varices du bassin

La maladie peut survenir à un très jeune âge. L'attribution des varices du bassin n'est pas celle des caillots, mais les femmes le disent "tous les mois". Chez les adolescents, ils sont assez abondants et constituent souvent le seul signe permettant de reconnaître une maladie. Pour la période de maturation, des sensations de douleur sont ajoutées à ce type de flux menstruel. Ils deviennent particulièrement visibles dans la deuxième phase du cycle.

La menstruation est-elle une couleur sombre avec des caillots?

Une couleur foncée mensuelle avec des caillots indique assez souvent un processus pathologique.

Mais la répétition de règles d'une consistance inégale noire ou brune peut indiquer à un spécialiste ce qui s'est passé chez une femme:

  • Fausse couche. Cela peut être très tôt. La douleur qu'une femme ressent en même temps peut être comparée à des sensations au cours d'une menstruation normale. L'avortement spontané est caractérisé par de gros caillots de couleur mensuelle gris-jaune, c'est-à-dire que leur taille dépasse 4 cm.
  • Cancer des organes féminins. Il est possible de suspecter son stade précoce si, avant la menstruation, il y avait un écoulement transparent, puis noir ou brun avec des caillots.

Comment restaurer la consistance normale de la menstruation

La première étape consiste à examiner par un spécialiste et à identifier la cause de la menstruation avec des caillots. En règle générale, le médecin cherche à éliminer le cancer, puis effectue un diagnostic complet. Les études les plus informatives à cet égard sont la laparoscopie et l'hystéroscopie.

L'absence de causes pathologiques - la capacité de normaliser la menstruation en utilisant l'ascorutine ou le gluconate de calcium. Ils restaurent le cycle et réduisent la quantité de décharge.
Tous les autres coupables du type anormal de menstruation sont traités conformément aux normes médicales:

  • Avec un manque d'hormones, les médicaments progestatifs sont prescrits,
  • Se débarrasser des fibromes à l'aide de médicaments hémostatiques et monophasiques, d'embolisation (obstruction de l'apport sanguin vers la tumeur), de chirurgie,
  • Plus près de la ménopause, les femmes remplissent le corps de progestérone,
  • L’endométriose est calmée par des médicaments hormonaux ou par la chirurgie,
  • La polypose est enlevée au scalpel et un raclage est effectué.

Dans presque tous les cas, prescrire des suppléments de fer.

Une fois par mois avec des caillots ne doit pas être traité avec des méthodes maison. La plupart d'entre eux peuvent entraîner des problèmes encore plus graves s'ils ne sont pas utilisés correctement. Avec des changements inquiétants dans le type de menstruation, une meilleure visite est une visite à un spécialiste et un examen. Il est possible que la cohérence des rejets mensuels avec caillots n’ait rien de grave.

Lorsque vous utilisez des médicaments, vous devriez consulter un médecin, il existe des contre-indications.

Regarde la vidéo: Que faire en cas de pertes de sang pendant la grossesse? (Juin 2022).

Pin
Send
Share
Send
Send