La santé

Est-il possible de tomber enceinte avec l'endométriose et comment augmenter les chances de succès de la grossesse

Pin
Send
Share
Send
Send


La vocation de chaque femme est de faire l'expérience de la joie de la maternité, de l'accouchement et de l'élevage. Hélas, beaucoup ont des difficultés à concevoir. L'endométriose, une maladie affectant 35% de la population féminine de la planète, occupe une place particulière parmi les maladies gynécologiques responsables de l'infertilité. La question intéresse beaucoup de patientes: pouvez-vous tomber enceinte ou non avec l'endométriose? Nous allons essayer d'y répondre et de savoir pourquoi cette maladie survient.

Endométriose - qu'est-ce que c'est?

L'endométriose est une maladie qui touche les femmes en âge de procréer âgées de 20 ans. Il est génital (localisé dans l'utérus et les trompes de Fallope) et extragénital (les foyers de la maladie sont concentrés dans d'autres organes). En outre, les deux formes de la maladie peuvent être combinées et présentes chez une femme en même temps.

Normalement, l'endomètre qui tapisse la surface interne de l'utérus pendant la menstruation est rejeté et sort avec les sécrétions. Mais les plus petites particules atteintes de cette maladie migrent, pénétrant dans la couche musculaire de l'utérus ou «voyagent» dans le système lymphatique, se déposant sur d'autres organes internes.

À ces endroits, le tissu endométrial se dilate, gonfle et commence à saigner de manière synchrone avec le cycle menstruel. Le sang ne peut pas sortir et, en conséquence, une douleur intense se produit, des adhérences se forment.

Causes de la maladie

Il n'y a pas de vue généralement acceptée de la cause de la maladie. Selon la plupart des gynécologues, la maladie se manifeste sous l'influence de facteurs immunitaires, héréditaires et hormonaux. Il est également admis qu’une situation environnementale défavorable, une vie au rythme rapide et la présence de situations stressantes augmentent les risques de développer la maladie.

La probabilité d’endométriose augmente s’il ya eu une vie de femme:

  • processus inflammatoires fréquents des organes génitaux,
  • travaux forcés reportés
  • chirurgie de l'utérus,
  • avortements,
  • dépendance à l'alcool et tabagisme
  • usage excessif de produits contenant de la caféine,
  • dysfonctionnements dans le fonctionnement du système endocrinien,
  • affaiblissement de l'immunité.

Symptômes et effets de l'endométriose

La manifestation de la maladie et la possibilité de tomber enceinte avec l'endométriose dépendent de l'ampleur du processus et de sa négligence. À un stade précoce, parmi tous les signes, seules des douleurs prémenstruelles, des saignements localisés et des déviations mineures du cycle peuvent être présentes.

À l'avenir, parmi les symptômes les plus courants, notez:

  • douleur accompagnant les rapports sexuels,
  • troubles menstruels, dysménorrhée,
  • périodes très douloureuses,
  • saignements abondants et prolongés entre les règles,
  • douleur en urinant et dans les selles,
  • l'apparition de sang dans l'urine.

L'infertilité prolongée, en particulier lorsqu'elle est associée à d'autres manifestations, est également un signe indirect d'endométriose. Le diagnostic peut être confirmé par une échographie 2 à 3 jours avant le début des règles, parfois une opération de diagnostic est nécessaire.

Sans traitement, la maladie progresse et peut être compliquée, entraînant l'apparition de:

  1. Adhérences dans le bassin, provoquant une douleur intense pendant la menstruation. Leur présence conduit souvent à l'infertilité. En outre, ils interfèrent avec la vie intime normale d'une femme, rendant les rapports sexuels douloureux.
  2. Anémie post-hémorragique sous forme chronique. Le flux menstruel mensuel devient abondant, entraînant une perte de sang excessive.
  3. Tumeurs oncologiques. Des cellules de l'endomètre en expansion peuvent être transformées en tumeurs malignes.
  4. Troubles de nature neurologique résultant de l'atteinte des terminaisons nerveuses. En conséquence, il peut provoquer une parésie, une paralysie des jambes.

L'endométriose mène-t-elle toujours à l'infertilité?

Si l’endométriose est diagnostiquée, est-il possible de tomber enceinte?

Cette maladie ne provoque pas 100% d'infertilité, mais réduit simplement les chances de concevoir un enfant.


L'interférence dans cette situation devient souvent un dysfonctionnement ovarien. Les follicules ne mûrissent pas dans les organes affectés, l'ovulation est absente. Mais si au moins un ovaire fonctionne normalement et que la trompe de Fallope y menant est passable, les chances de fécondation demeurent.

Le prochain obstacle est la défaite de la couche musculaire de l'utérus. En conséquence, l’oeuf après la fusion avec le sperme ne peut pas s’attacher et se développer normalement. Au stade initial de la maladie, il est possible que l’implantation se produise.

Dans les cas difficiles, un traitement médical ou chirurgical est nécessaire, après quoi les chances d'avoir un bébé sont accrues. Il faut comprendre que, même si une femme peut tomber enceinte à l'endométriose, elle a besoin de l'aide de spécialistes pendant la période de portage pour éviter une fausse couche.

Méthodes de traitement

Comment tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus ou des ovaires? La solution du problème dépend du degré de développement de la maladie, de l'âge de la patiente et de ses antécédents hormonaux. Premièrement, le diagnostic - échographie, tests de laboratoire, si nécessaire, laparoscopie et hystérographie.

Pour le traitement, des approches conservatrices ou opérationnelles sont utilisées, parfois combinées pour obtenir un résultat optimal. Certaines femmes peuvent tomber enceintes avec une endométriose après avoir pris des hormones, d’autres ont besoin d’une chirurgie

La pharmacothérapie consiste à prendre des médicaments contenant des hormones pendant 3 à 6 mois. Pendant cette période, une ménopause artificielle se produit, ce qui conduit à une régression de la maladie. Après la fin du traitement hormonal, le cycle menstruel reprend. Une rechute est possible, mais pendant la rémission, il y a une chance de devenir enceinte.

L'intervention chirurgicale implique une chirurgie laparoscopique sous anesthésie générale. Les adhérences sont disséquées et les formations endométroïdiennes sont retirées. Des échantillons de tissus sont prélevés pour des tests de laboratoire afin de confirmer le diagnostic et exclure toute possibilité d'oncologie.

Parmi les femmes ayant suivi un traitement, 60% tombent enceintes dans les 6-13 semaines.

Par conséquent, à la question de la patiente: "Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus?" Les médecins répondent par l'affirmative, précisant que les chances de chaque femme de concevoir sont différentes.

Si une femme, malgré le diagnostic, souhaite acquérir un enfant, les progrès de la médecine lui permettent de le faire. Des spécialistes qualifiés dans le domaine de la gynécologie soutiennent que l’endométriose peut devenir enceinte, mais que, pour une conception réussie et un développement fœtal normal, vous devez suivre un traitement.

Plus la maladie est identifiée tôt, plus la naissance de l'enfant souhaité est probable. Par conséquent, vous devez contacter immédiatement votre médecin lorsque des symptômes anxieux apparaissent et faire régulièrement l’objet d’un examen préventif.

Auteur: Tatyana Cherednichenko,
spécifiquement pour Mama66.ru

Caractéristiques de la maladie

Il n'y a pas de théorie unifiée de l'apparition de la maladie. Certains scientifiques pensent même que l'endométriose n'est pas une pathologie distincte des organes génitaux, mais des désordres systémiques. D'autres comparent la maladie avec le cancer - lorsque les formes exprimées de la maladie ne posent pas moins de problèmes, et la seule chose qui la distingue des tumeurs malignes - l'endométriose n'entraîne pas la mort.

L'incidence de l'endométriose est en augmentation constante. Cela est peut-être dû à l'amélioration des diagnostics et des équipements. Environ un tiers des femmes présentant une pathologie établie ont des problèmes de conception et de grossesse. Les faits suivants concernant l'endométriose sont connus avec certitude.

  • Il n'y a pas de traitement radical. L'absence d'une théorie fiable sur l'occurrence de la maladie rend impossible la mise en place d'un plan de traitement efficace. Toutes les méthodes et méthodes utilisées ne peuvent que soulager les manifestations de la maladie pendant un certain temps. Très rapidement, des foyers apparaissent ailleurs, même si l'endométriose a été traitée chirurgicalement.
  • Il y a des cellules de l'endomètre dans les foyers. L'endométriose de n'importe quel endroit pendant l'échographie a un tissu identique à celui de l'utérus. Les cellules de l'endomètre subissent les mêmes changements cycliques. Mais contrairement à la cavité utérine, où un message avec le vagin permet de supprimer son contenu tous les mois, les autres structures et organes pelviens ne présentent pas de telles conditions. Par conséquent, l'apparence de sang menstruel s'accumule ou est libérée dans la cavité abdominale. Cela conduit à la formation de kystes (sur les ovaires) avec un contenu épais brun foncé et parfois même noir. De plus, les lésions "sanglantes" irritent les tissus tous les mois, provoquant la formation d'adhérences, de douleurs et d'inflammations locales.
  • Il y a une prédisposition génétique. Il est à noter que la probabilité de développer la maladie est plusieurs fois plus élevée chez les femmes dont les grand-mères et les mères souffraient d'une maladie similaire.
  • La maladie est hormonodépendante. Une des caractéristiques de l'endométriose est connue de manière fiable: les manifestations de la maladie augmentent avec un déséquilibre des hormones sexuelles et diminuent brusquement avec un excès de gestagènes - les hormones de la deuxième phase du cycle menstruel. Cette dernière survient pendant la grossesse, si souvent après la naissance, l'endométriose se retire temporairement. Également avec le début de la ménopause, lorsque le niveau d'hormones sexuelles est minimal, la maladie disparaît et seules certaines de ses conséquences demeurent. Tout cela est utilisé pour traiter et atténuer la maladie, y compris lors de la planification d'une grossesse.
  • Les chirurgies augmentent le risque d'endométriose. Toute intervention chirurgicale, en particulier des organes génitaux, augmente le risque d'endométriose. Cela s'applique à la césarienne, à l'élimination des ganglions myoma avec pénétration chirurgicale dans la cavité utérine. L'endométriose du col de l'utérus se forme souvent après la cautérisation.

Qui est à risque

L'endométriose peut survenir à tout moment de la vie. Le groupe à risque comprend les femmes suivantes:

  • si la naissance était accompagnée de ruptures massives,
  • si pendant le travail un examen manuel ou un curetage a été effectué,
  • si une césarienne était pratiquée,
  • si l'endométriose est chez des parents proches,
  • avec de nombreux avortements,
  • dans les processus inflammatoires chroniques dans le bassin,
  • dans des conditions de situations stressantes chroniques.

Comment comprendre qu'il y a une pathologie

Le tableau clinique de l'endométriose n'est pas spécifique, mais selon la combinaison de symptômes, il est très probable qu'un diagnostic correct puisse être supposé.

  • Douleur pelvienne chronique. C'est l'un des signes permanents de l'endométriose. Les règles douloureuses, les malaises dans le bas-ventre dérangent à la veille des jours critiques et après ceux-ci. La douleur survient pendant les rapports sexuels et parfois, les relations intimes deviennent presque impossibles. L'intensité de la douleur varie d'une traction insignifiante à insupportable.
  • Daubs. Les taches sont un signe d'endométriose du col utérin ou d'adénomyose (lésions de la partie musculaire du corps de l'utérus). La durée et l'intensité du traitement dépendent de la gravité de l'endométriose. En règle générale, le dépistage survient deux à trois jours ou plus avant la menstruation et dure une semaine ou plus après celle-ci.
  • Violation de la menstruation cyclique. Les taches peuvent devenir plus abondantes, il est alors difficile d'établir l'heure du début et de la fin de la menstruation. En outre, avec l'endométriose, les femmes ont souvent des troubles hormonaux qui entraînent des perturbations de la menstruation.
  • Menstruations abondantes. Avec la défaite de l'utérus (adénomyose), le volume de perte de sang augmente pendant les jours critiques. C'est l'une des manifestations les plus prononcées de l'adénomyose avec les taches.
  • Infertilité L'endométriose du corps de l'utérus, du col utérin, des trompes de Fallope, des kystes ovariens endométrioïdes, ainsi que des complications de la maladie entraînent souvent la stérilité.
  • Problèmes psychologiques. La douleur constante, l'inconfort, les restrictions dans les relations intimes imprègnent l'état psycho-émotionnel de la femme. Il a été observé que le seuil de douleur peut diminuer - même les douleurs mineures sont perçues comme très intenses. En conséquence, les femmes atteintes d'endométriose sont plus irritables, colériques, incertaines d'elles-mêmes, hystériques.
  • Signes de dommages à d'autres organes. Les foyers endométriosiques peuvent apparaître absolument sur tous les organes internes et même sur la peau (en particulier dans la zone des cicatrices postopératoires). Avec la défaite de la vessie dans l'urine pendant la menstruation apparaît le sang, le rectum - des traces de sang dans les selles. Il existe souvent des foyers sur les boucles de l'intestin, le péritoine (recouvrant la cavité abdominale de l'intérieur), décrivant les cas de détection de l'endométriose sur le foie, le cerveau et le globe oculaire.

Stadialité et degré de maladie

En fonction de la localisation, l'endométriose génitale est isolée (avec atteinte des organes génitaux) et extragénitale (si des foyers se développent sur d'autres organes). Selon la CIM-10, l'endométriose a le code N80. Sur la base de la lésion des organes intra-abdominaux, on distingue les stades suivants de l'endométriose.

  • Étape 1 De petits foyers se trouvent le long du péritoine adjacent à l'utérus.
  • Étape 2 La défaite des appendices et des trompes de Fallope avec l'apparition d'adhésions. Formation de petits foyers sur le péritoine pariétal.
  • Étape 3 Répartition des foyers dans l'espace situé derrière l'utérus (recto-vaginal) et devant (vésicovaginal), avec implication d'autres organes (vessie, uretère, urètre, rectum, intestin grêle, incluant le processus appendiculaire).
  • Étape 4. Elle se caractérise par l'apparition de multiples foyers d'endométriose sur toutes les structures et tous les organes du petit bassin. Il existe de nombreuses adhérences, déformations d'organes (par exemple, les uretères).

À mesure que le stade de la maladie augmente, le tableau clinique se dégrade. Tout d’abord, la qualité de vie de la femme n’en souffre pas et, d’autre part, en plus de la stérilité, des questions se posent dans les relations intimes et l’invalidité, par exemple en raison de la douleur ressentie pendant les jours critiques.

Si seul le corps de l'utérus est touché, l'endométriose peut également avoir des conséquences importantes pour la femme, mais les foyers sur les organes internes et le péritoine seront minimes. Dans ce cas, il existe une classification séparée.

  • 1 degré. Elle se caractérise par des lésions de la paroi utérine au niveau de la couche sous-muqueuse.
  • 2 degrés. Le myomètre n'est pas affecté plus de la moitié.
  • 3 degrés. Les "mouvements" endométrioïdes atteignent la membrane (séreuse) extérieure de l'utérus.
  • 4 degrés. Caractérisé par l'extension du processus à toutes les couches de l'utérus, du péritoine et des organes situés à proximité.

Comment identifier

Le diagnostic de l'endométriose est réalisé avant la grossesse. Pendant la gestation, tous les symptômes de la pathologie sont considérablement réduits en augmentant le nombre de gestagènes au cours de cette période. L’endométriose peut être suspectée sur la base des plaintes d’une femme et d’un examen gynécologique général. Mais le diagnostic final ne peut être confirmé qu'avec certaines manipulations.

  • Échographie du bassin. Les signes d'écho de l'endométriose ne sont pas toujours visibles à l'échographie. Le plus souvent, l'hypothèse de la maladie peut être faite avec des kystes d'endométrioïde et une adénomyose.
  • Hystéroscopie. Il s'agit d'une méthode de recherche instrumentale dans laquelle un dispositif spécial (hystéroscope) est placé dans le canal cervical jusqu'à la cavité utérine. Cela permet non seulement d'examiner l'endomètre à travers les oculaires (ou l'image est affichée sur l'écran du moniteur), mais également de cautériser les zones d'hyperplasie, d'éliminer les polypes et les petits fibromes de la couche sous-muqueuse pouvant être détectés avec l'endométriose et causer l'infertilité. L'hystéroscopie aide à détecter les foyers sur le col de l'utérus et dans le canal cervical, ainsi que dans le myomètre (adénomyose). L'hystéroscopie doit être effectuée à la veille de la menstruation, puis les zones d'endométriose ressemblent à des «nids d'abeilles» avec des «serpents» qui saignent.
  • La laparoscopie. C’est le «gold standard», non seulement pour le diagnostic, mais également pour le traitement de l’endométriose. En outre, la planification d'une grossesse avec une endométriose claire devrait toujours inclure une laparoscopie diagnostique. Comme toute opération, elle nécessite une certaine préparation (régime alimentaire le soir, assainissement de l’appareil génital avec des bougies) et la prévention des complications après l’exécution (antibiotiques). La laparoscopie est une opération au cours de laquelle des manipulateurs sont installés après plusieurs ponctions. À l'aide de ces derniers, vous pouvez visualiser les structures des organes internes et effectuer des interventions de haute technologie. Au cours de la laparoscopie, vous pouvez enlever les nœuds de myome, les kystes ovariens. Mais l’essentiel est que, lors de la manipulation, une image agrandie pénètre à plusieurs reprises sur l’écran du moniteur. Ainsi, même les plus petits foyers d’endométriose du péritoine peuvent être identifiés et éliminés par cautérisation ou excision de tissus.
  • Chirurgie abdominale. Parfois, un diagnostic d'endométriose est établi au cours d'une opération de routine, par exemple à propos de la rupture d'un kyste d'endométriose.
  • Hystérosalpingographie. Aide à clarifier la perméabilité des trompes de Fallope dans l'endométriose.
  • Colposcopie. Il s'agit d'une étude du col de l'utérus qui, à l'aide d'une technique de grossissement, permet de détecter les foyers d'endométriose.
  • Autres méthodes Plus rarement, il est nécessaire de réaliser une IRM ou une tomodensitométrie des organes pelviens pour déterminer l'étendue du processus.

Endométriose et grossesse: comment la maladie interfère avec la conception

La question qui se pose est souvent de savoir s'il est possible de devenir enceinte avec l'endométriose et si les concepts d'adénomyose et de grossesse sont compatibles. Приблизительно у двух из трех женщин с бесплодием выявляются те или иные формы эндометриоза, но не всегда именно болезнь — причина невозможности стать мамой.Les principaux problèmes pouvant entraîner l'infertilité avec l'endométriose sont les suivants.

  • Troubles hormonaux. L'endométriose peut survenir à la suite de modifications hormonales ou en être la cause. De ce fait, le processus d'ovulation est perturbé, une pathologie de la gestation se produit.
  • Épuisement ovarien. La détection des kystes de l'endomètre (souvent bilatéraux) est une indication de leur élimination. Pendant la chirurgie, il est souvent nécessaire de prélever la plupart des tissus ovariens. Même à un jeune âge, cela peut entraîner un épuisement prématuré des ovaires, réduisant ainsi leurs réserves. Dans le même temps, la probabilité d'une grossesse indépendante diminue fortement.
  • Obstruction des trompes de Fallope. L'endométriose est presque toujours accompagnée d'adhérences dans le bassin. Les épidémies sur les trompes de Fallope et les adhérences conduisent à une obstruction et à l'émergence d'une barrière mécanique sur le trajet du spermatozoïde vers l'ovule. Si la lumière des tubes n’est pas complètement bouchée, le risque de grossesse extra-utérine augmente même après le traitement de l’endométriose. La laparoscopie aide à surmonter partiellement les adhérences et augmente les chances de conception.
  • Fausse couche Même si la conception est arrivée avec succès et que l'ovule entre dans l'utérus, le processus d'implantation ne réussit pas toujours - il est introduit dans l'endomètre. L'adénomyose en début de grossesse peut entraîner le détachement et l'arrêt du développement du chorion. Dans ce cas, l'hystéroscopie aidera à réduire les manifestations de l'endométriose interne dans la cavité utérine et augmentera les chances de succès de la grossesse, ce qui vous permettra d'éliminer et de brûler avec précision les zones pathologiques.

Un traitement qui vous aidera à devenir une maman

De nombreuses femmes ont entendu dire que le traitement de l'adénomyose, de l'endométriose cervicale et d'autres types de localisation peut être effectué pendant la grossesse. En fait, pendant la gestation, le corps de la femme subit de graves changements hormonaux. La prédominance de gestagène conduit à la régression des foyers d'endométriose, mais pas à sa disparition complète. Cela se produit pendant l'allaitement, il est donc conseillé aux femmes de continuer à allaiter aussi longtemps que possible.

Avec l’adénomyose et l’endométriose, les femmes perdent souvent l’espoir de retrouver les premiers signes de la grossesse. En même temps, il est difficile non seulement de concevoir, mais aussi de durer. Par conséquent, il est souvent nécessaire de recourir à l’éco-technologie. Lorsqu’on combine plusieurs des facteurs suivants dans le contexte de l’endométriose, il convient d’utiliser les techniques de procréation assistée:

  • âge de la femme après 40 ans
  • problèmes de fonction de reproduction chez l'homme (nombre de spermatozoïdes insuffisant, faible mobilité),
  • fausses couches ou fausses couches multiples,
  • infertilité pendant plus de deux ou trois ans au cours du traitement,
  • obstruction des trompes de Fallope ou son absence.

Mais même la FIV ne garantit une grossesse réussie que dans 50 à 60% des cas. Par conséquent, les couples ne doivent pas perdre un temps précieux sur le traitement infructueux de l'endométriose pendant de nombreuses années - l'âge de procréation d'une femme est court.

Est-il possible de concevoir naturellement?

Si l'endométriose est devenue la cause de l'infertilité chez une femme, elle devrait suivre un traitement complet pour augmenter les chances de conception et de gestation. Il comprend les points suivants.

  • Laparoscopie étendue et l'hystéroscopie. Une laparoscopie est réalisée pour déterminer la prévalence de l'endométriose et éliminer les obstacles à la conception. En même temps, l'hystéroscopie et l'hystérosalpingographie sont réalisées sur la perméabilité des trompes. Ainsi, au cours d'une opération, il est possible de supprimer les foyers du péritoine et des organes pelviens, de retirer les kystes de l'endomètre (le cas échéant), d'examiner l'utérus à la recherche de polypes, d'hyperplasie et d'éliminer autant que possible les foyers d'endométriose à l'intérieur de l'utérus. La durée d'une telle opération varie d'une heure à deux ou trois heures et est réalisée sous anesthésie générale. Mais le résultat après une telle intervention en vaut la peine.
  • Traitement hormonal à long terme. Pour consolider l'effet et augmenter les chances de succès de la grossesse pendant trois à six mois, un traitement hormonal est prescrit à la fille. Le choix des médicaments et des régimes dépend de l'âge et de la gravité de la maladie. On utilise des contraceptifs classiques (par exemple, Janine, Yarin, Jess), des agonistes et des antagonistes des gonadotrophines (injections de buséréline), des progestatifs (bon effet après les comprimés de Dyufaston, Visanna, Mirena).
  • Traitement supplémentaire. En combinaison avec la thérapie principale, les vitamines (en particulier A, E, C), l’homéopathie, les remèdes populaires (diverses herbes, frais, produits de l’abeille, bougies avec de la maman) peuvent être utilisés. Dans certains cas, l'hirudothérapie aide - traitement avec des sangsues, cependant, il est nécessaire de prendre en compte les contre-indications à la procédure. Nutrition utile et normalisation du poids corporel. Mais il ne faut pas attendre que les lésions se résolvent - en tant que traitement indépendant, toutes ces méthodes sont inefficaces, le résultat n’est perceptible qu’en combinaison avec le traitement principal et les interventions chirurgicales.

Comment le transport

Les symptômes de grossesse chez l'adénomyose et chez les femmes en bonne santé ne sont pas différents - des signes de toxémie apparaissent, la température basale augmente, selon les analyses, le niveau de gonadotrophine chorionique augmente. Si la conception sur le fond de l'endométriose s'est produite indépendamment ou après le traitement, le risque de complications augmente surtout au cours du premier trimestre. Cela est dû au fait que pendant cette période, l'ovule est promu au travers des trompes de Fallope, puis introduit dans la paroi de l'utérus.

Après le deuxième trimestre, dans la plupart des cas, la gestation a lieu sans déviations. Cependant, l’adénomyose diffuse et l’endométriose d’autres départements augmentent le risque d’avortements manqués et de fausses couches, ainsi que de grossesses extra-utérines.

L'endométriose est une maladie grave dont les causes restent inconnues jusqu'à présent. La pathologie apporte beaucoup d'inconvénients et des problèmes pour une femme, notamment, peuvent entraîner une infertilité. Le traitement de l'endométriose pendant la grossesse est effectué par le corps lui-même - un certain fond hormonal aide à réduire les symptômes et la taille des lésions. Mais souvent, pour la conception, des interventions chirurgicales sérieuses, une hormonothérapie à long terme sont nécessaires, et l'ensemble du processus de préparation peut prendre plusieurs années.

Qu'est-ce que l'endométriose - une forme de la maladie

L'endométriose est une maladie hormono-dépendante semblable à une tumeur bénigne.

La maladie se développe en raison de la croissance de tissus similaires à ceux de l'endomètre à l'extérieur de l'utérus: dans la couche musculaire de l'utérus, sur les ovaires, les trompes de Fallope, le péritoine, les intestins, la vessie, d'autres organes pelviens, des tissus distants ...

Formes de l'endométriose

Toute classification de cette maladie est très conditionnelle. En effet, l'endométriose interne (adénomyose) représente plus de 70% des cas associés à une endométriose extragénitale ou génitale externe. Lorsque l'endométriose des ovaires, les trompes de Fallope se trouvent souvent des lésions d'endométriose de l'intestin, petit péritoine pelvien ...

Causes de l'endométriose

Il existe de nombreuses théories sur le développement de cette maladie complexe. Citons le plus populaire:

  • La menstruation rétrograde est une décharge «inversée» de sang menstruel avec des particules de l'endomètre dans la cavité abdominale par les trompes de Fallope.
  • Atteinte à l'intégrité de la zone de transition du myomètre: blessure, inflammation, malformations congénitales.
  • Le transfert de cellules de l'endomètre dans divers organes par les vaisseaux sanguins et lymphatiques.
  • Dérapage mécanique des microparticules de l'endomètre dans les tissus environnants lors d'interventions chirurgicales gynécologiques et d'opérations de l'utérus.

Les cellules endométriosiques situées dans les foyers d'endométriose sont très similaires aux cellules endométriales normales. Se retrouvant à l'extérieur de la muqueuse utérine, ils sont fixés et s'enfoncent profondément dans le tissu «occupé» par eux, ils forment des infiltrats, des nodules, des kystes.

Comme dans l’endomètre habituel, une partie des cellules des foyers d’endométriose est rejetée tous les mois - «menstruées». En réponse à une «micro-hémorragie mensuelle» locale, les tissus frontières s'enflamment, grossissent et s'abîment. Il y a douleur, intoxication.

Peu à peu autour du centre de l'endométriose, des adhérences, des cicatrices se forment. Ces processus affectent la qualité et le mouvement des ovules, l'activité du sperme. Sans surprise, la conception naturelle de l'endométriose est difficile, voire impossible.

L'endométriose est un processus inflammatoire chronique qui conduit au développement de troubles hormonaux et immunitaires locaux, à la croissance d'adhérences, à un dysfonctionnement et à la destruction des organes touchés, à la stérilité.

Symptômes de l'endométriose

  1. Syndrome de douleur pelvienne chronique:
    • tiraillements dans l'abdomen,
    • menstruation douloureuse,
    • rapports sexuels douloureux,
    • douleur ovulatoire au milieu du cycle menstruel
    • maux de dos.
  2. Infertilité:
    • primaire,
    • secondaire.
  3. Perturbation du cycle menstruel:
    • algoménorrhée,
    • avec endométriose de l'utérus: hyperpolyménorrhée, taches brun foncé des parties génitales avant et après la menstruation.

La principale plainte des patients souffrant d'endométriose est l'infertilité (jusqu'à 80%). Par conséquent, chaque patiente ayant un échec de grossesse fait l’objet d’un dépistage de l’endométriose.

Diagnostic de l'endométriose

  • Échographie des organes pelviens - la principale méthode de détection primaire des signes de la maladie.
  • IRM - la précision excède les ultrasons. Dans l'endométriose de l'utérus, l'IRM clarifie le diagnostic par échographie.
  • HSG - hystérosalpingographie - une méthode d'examen aux rayons X de contraste révélant une endométriose interne (adénomyose), des adhérences intra-utérines, une évaluation de la perméabilité des trompes de Fallope.
  • Hystéroscopie avec biopsie de la partie de la paroi utérine suspectée d'endométriose.
  • Laparoscopie avec biopsie et examen histologique ultérieur de tissus suspectés d'endométriose.

La laparoscopie reste la méthode la plus précise pour identifier l'endométriose génitale externe et extragénitale. Cette opération thérapeutique et diagnostique est également prescrite pour les formes limitées d’endométriose de l’utérus: adénomyose nodulaire et adénomyose focale.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose

Un patient sur trois souffre d'endométriose parmi les patients ayant fait une demande d'admission au centre de technologie d'assistance à la procréation (TAR).

Comment exactement l'endométriose de degré léger et modéré empêche-t-elle le début de la grossesse - explications suffisantes

Causes possibles d'une grossesse infructueuse en endométriose:

  1. Obstruction des trompes de Fallope:
    • blocage ou rétrécissement de la lumière des trompes de Fallope avec du tissu endométrioïde germé,
    • adhérences péritubaires - chevauchement de la lumière du tube par adhérences,
    • altération de la conductivité des trompes de Fallope sous l’influence de produits toxiques de l’endométriose.
  2. Diminution du tissu ovarien fonctionnel (réserve ovarienne réduite):
    • en raison de la destruction de l'ovaire par un kyste de l'endométrioïde,
    • en raison de l'excision du tissu ovarien au cours du traitement chirurgical du kyste.
  3. Dysfonctionnement de l'endomètre, violation de l'implantation d'embryon dans la muqueuse utérine:
    • due à un déséquilibre local des hormones et à des modifications de la composition biochimique de l'endomètre,
    • en raison de la déformation et des dommages à la surface interne de l'utérus par les cryptes et les bouches des passages de l'endomètre.
  4. Déséquilibre hormonal, troubles menstruels dus à une défaillance du système neuroendocrinien de l'hypothalamus - de l'hypophyse - des ovaires:
    • Anovulation (3,5%),
    • Syndrome de TNL (2-3%),
    • violation de la sécrétion d'hormones gonadotropes et de la synthèse d'hormones sexuelles dans les ovaires,
    • hyperprolactinémie.
  5. Modifications des propriétés immunitaires et biochimiques du liquide péritonéal:
    • l'inactivation du sperme abdominal,
    • "Empoisonnement", réduisant la qualité des oeufs et des embryons par le tissu endométriotique.
  6. Interruption précoce de grossesse (fausse couche) due à des contractions convulsives des muscles de l'utérus.
  7. Pathologie des cellules souches associée au développement de l'endométriose.

Cependant, l'endométriose, pour des raisons encore inconnues, ne cause pas toujours la stérilité. Donc:

  • Dans les formes bénignes de la maladie, une gestion en attente est recommandée.
  • Si une grossesse naturelle ne se produit pas dans les 5 ans, vous devez passer au traitement antirétroviral.
Retour à la table des matières

Endométriose externe et grossesse

Dans l'endométriose des trompes de Fallope, les kystes ovariens de l'endomètre (endométriomes), les adhérences abdominales, l'endométriose rétrocervicale, les chances de grossesse spontanée sont augmentées par la chirurgie diagnostique: laparoscopie.

Chirurgie laparoscopique

Si la laparoscopie est contre-indiquée, l’intervention chirurgicale est réalisée par voie laparotomique: à travers l’incision abdominale.

Pourquoi commencer un traitement d'infertilité avec une chirurgie?

  1. Au cours de la laparoscopie (laparotomie), une révision de la cavité pelvienne est réalisée, les adhérences sont disséquées, excisées, cautérisées et les foyers d'endométriose trouvés, les kystes ovariens de l'endomètre sont enlevés.
  2. Cette opération permet d'évaluer visuellement l'état des organes génitaux de la femme et de déterminer un certain nombre d'indicateurs de l'indice de fertilité (EFA).

Traitement de l'infertilité pour l'endométriose ovarienne

Si l'indice de fertilité dans l'endométriose est faible, il est recommandé au patient, après une chirurgie laparoscopique, de ne pas perdre de temps et de procéder immédiatement aux procédures d'ART: FIV, ICSI ou VMI.

Qu'est-ce que la FIV?
La fécondation in vitro est une méthode largement utilisée de technologie de procréation assistée.

L'essence de la méthode: fécondation (insémination) d’œufs extraits artificiellement de l’ovaire par le sperme d’un partenaire spécialement préparé «in vitro», ou plutôt hors du corps de la femme, puis transfert (replantation) d’embryons en développement dans la cavité utérine.

Qu'est ce que l'ICSI?
La méthode ICSI est l'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. Ceci est une modification moderne de la FIV.

L'essence de la méthode: insémination artificielle d'un œuf par un seul spermatozoïde, en l'introduisant dans l'ovule à l'aide de l'aiguille de micromanipulation la plus fine. La procédure est effectuée sous un microscope.

Qu'est-ce que VMI?
L'insémination intra-utérine est la plus ancienne méthode de traitement antirétroviral, qui n'a pas perdu de sa pertinence aujourd'hui.

L'essence de la méthode: introduction artificielle dans l'utérus recevant à l'avance du sperme spécialement traité.

Technologies de procréation assistée pour l'endométriose Retour à la table des matières

Comment fonctionne l'endométriose et ses types

La symptomatologie de l'endométriose dépend de la zone de manifestation du processus pathologique et de l'état général de la fille. Selon la pratique médicale, il existe des cas où la maladie évolue sans symptômes et que le gynécologue peut diagnostiquer au cours d'un examen de routine.

Le développement de l'endométriose est caractérisé par les symptômes suivants:

  1. L'apparition de douleur dans la région pelvienne - ce symptôme se manifeste chez 25% des femmes. La douleur est clairement localisée dans un certain endroit pendant une longue période.
  2. Sensations douloureuses de nature cyclique qui accompagnent les règles - le symptôme inquiète 50% des patientes. Une manifestation prononcée se produit le premier jour du cycle menstruel sous l’effet des facteurs suivants: formation de spasmes dans le vaisseau utérin, saignements dans la région abdominale, augmentation de la pression.
  3. Le malaise pendant le contact sexuel est présent lorsque la pathologie affecte les ligaments utérins ou le vagin.
  4. Perturbation du cycle menstruel:
  • menstruations abondantes et prolongées,
  • la présence d'écoulement brun après la menstruation,
  • réduction de la période menstruelle
  • saignements graves.
  1. Le symptôme le plus dangereux est la conception et la gestation problématiques. Cette fonctionnalité est présente chez 40% des filles.

En présence de complications graves, on observe la manifestation de symptômes spécifiques:

  • formation d'urine dans l'urine,
  • défécation avec facultés affaiblies
  • toux accompagnée d'hémoptysie.

L'endométriose est considérée comme une maladie chronique, en raison de l'absence de phase aiguë. La classification la plus courante comprend deux types, chacun comprenant les sous-espèces suivantes:

  1. La forme génitale est divisée en trois formes: interne, péritonéale, extraperitoneale. La première sous-espèce - l'adénomyose implique la prolifération de foyers dans l'utérus, tout en pénétrant profondément dans le tissu muqueux. Lorsque la forme péritonéale affecte d'autres organes de l'appareil reproducteur: le col de l'utérus et le tube de l'utérus, les ovaires, le vagin. La sous-espèce extra-péritonéale endommage les organes externes.
  2. L'apparence extragénitale est diagnostiquée dans le cas de la formation de foyers pathologiques dans les intestins, les poumons et la vessie.

Quelle est la cause de la maladie

Tout d'abord, l'endométriose affecte l'utérus, ainsi que les organes génitaux les plus proches. Les tissus de l'endomètre sont sensibles aux cellules hormonales. Ainsi, dans les régions reculées recouvertes de mucus, les modifications suivantes se produisent:

  1. Les tissus de l’endomètre dans l’utérus se développent et se densifient - ceci est dû à la libération de cellules œstrogènes dans les premiers jours de la période menstruelle.
  2. La seconde moitié de la période est caractérisée par l’influence de la progestérone, qui détruit la couche nouvellement formée. Ce processus est accompagné d'inflammation et de saignement.

Ainsi, l'endométriose de l'utérus entraîne la formation d'un kyste, un dysfonctionnement des organes de l'appareil reproducteur et, dans les cas graves, une menace de possibilité de conception et de grossesse normale.

Traitement de l'endométriose avec la grossesse

On pense que l'endométriose est traitée efficacement pendant la grossesse.Ce point de vue repose sur le fait que la grossesse aide à stabiliser le fonctionnement de l'utérus en arrêtant la production de cellules hormonales qui contribuent à la progression de la maladie.

Malgré cela, les experts médicaux estiment qu’il est impossible de guérir cette pathologie par la grossesse: un effet positif sera observé jusqu’à ce que l’ovulation se produise. À cet égard, cette méthode est inefficace.

Planifier une grossesse - est-ce possible

L'effet négatif de l'endométriose sur la grossesse est dû à la forte probabilité de fausse couche et, ultérieurement, d'infertilité. Selon les statistiques médicales, 40% des filles souffrent de problèmes liés à la conception tout au long de l'année. Dans le contexte de l'endométriose, la fonction de reproduction est considérablement réduite:

  1. Les adhérences résultantes dans les tubes de l'utérus entraînent une perturbation du passage de l'œuf, perturbant ainsi la conception.
  2. L'excès de prostaglandines dans le corps féminin provoque la formation de nombreux microspasmes qui violent la fonction de transport des tubes de l'utérus.
  3. Un déséquilibre hormonal et une immunité réduite interfèrent avec le déroulement normal de l'ovulation. La grossesse est possible avec une stabilisation complète des niveaux hormonaux.
  4. Les néoplasmes sous forme de kystes de l'endomètre ont un effet négatif sur la grossesse. Si le processus de fécondation est réussi, il y a une possibilité d'avortement.

La fonction de reproduction de la fille est considérablement réduite, mais avec un traitement efficace, le corps récupère rapidement et retrouve sa forme antérieure. La grossesse avec l'endométriose de l'utérus est autorisée si la patiente prend un traitement hormonal. Si le processus de fécondation naturelle n’aboutit pas, le médecin recommande d’appliquer la méthode de la conception extracorporelle.

Grossesse après traitement

Le traitement de l'endométriose est long et complexe, car une intervention chirurgicale et conservatrice est utilisée. En composant une technique individuelle, le médecin prend nécessairement en compte l'âge biologique, qui est utilisé pour déterminer la possibilité de tomber enceinte, ainsi que la gravité de la pathologie.

Le traitement conservateur consiste à prendre des médicaments hormonaux. Pour devenir enceinte après l’endométriose n’était pas difficile, il est nécessaire d’éliminer l’anémie ferriprive à l’aide de médicaments contenant du fer. Pour améliorer l'état général du patient, le médecin lui a prescrit des analgésiques, des agents hémostatiques et des agents renforçant l'immunité.

Une intervention chirurgicale est réalisée dans le cas de la formation d'adhérences. Dans la plupart des cas, le médecin utilise la méthode de la laparoscopie, qui élimine efficacement la lésion des tissus affectés, mais ne blesse pas le corps. La grossesse après le traitement de l'endométriose se déroule avec une dynamique positive et sans complications graves.

Comment se passe la grossesse et l'accouchement

Endométriose pendant la grossesse n'est pas traitée: les méthodes conservatrices et chirurgicales peuvent avoir un impact négatif sur le développement du fœtus. Selon la pratique médicale, il existe une exception, à savoir le développement d'un kyste endométrioïde qui affecte l'ovaire. Pour qu'une femme puisse supporter le fœtus, il est nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale au quatrième mois de la grossesse.

Le port d'un enfant, accompagné d'une endométriose, doit être sous la surveillance étroite de professionnels de la santé. Afin de maintenir sa grossesse, la fille doit prendre des médicaments hormonaux. Il existe des cas où, à un stade précoce, il existe une menace de fausse couche en raison d'un déficit en progestérone, ce qui garantit le développement correct du fœtus. Si le placenta est formé, la grossesse se déroule de manière positive.

Ainsi, l'endométriose suggère les ajustements suivants pendant la grossesse:

  • Avec le développement de la pathologie augmente considérablement les chances d'un tel résultat comme une grossesse extra-utérine. Pour la détection rapide des anomalies, il est recommandé au patient de faire une échographie,
  • Les professionnels de la santé doivent surveiller les niveaux hormonaux pour éviter une augmentation du tonus de l'utérus. Sinon, la fille ne pourra pas donner naissance,
  • L’affaiblissement de l’utérus peut provoquer sa rupture suite à la croissance du fœtus. Pour la sécurité complète des futures mères, ils déterminent sous traitement hospitalier,
  • dans le cas de l'endométriose, le processus de travail est beaucoup plus compliqué: l'utérus n'étant pas élastique, il est recommandé d'accoucher avec une césarienne.

L'opération vous aidera-t-elle à tomber enceinte?

La médecine moderne est impossible sans les interventions chirurgicales, qui se divisent en intervention conservatrice et intervention radicale. Le plus souvent, ils sont combinés et utilisés comme méthode la plus douce.

Dans l'endométriose, la laparoscopie est le plus souvent réalisée, au cours de laquelle les tumeurs sont cautérisées par un laser spécial. Si la maladie est accompagnée de complications graves, le médecin utilise une méthode de laparotomie - couper la paroi abdominale. Après la chirurgie, le patient doit suivre un traitement médicamenteux et suivre des procédures de physiothérapie pour obtenir un résultat positif. En général, l'opération élimine les sensations douloureuses désagréables, arrête le processus inflammatoire, restaure la fonction de reproduction, ce qui permet au patient de tomber enceinte.

FIV en tant que variante de l'enfant tant attendu

Le programme de fécondation in vitro est élaboré individuellement pour chaque patiente, en fonction de son âge biologique, du nombre de tentatives infructueuses de conception, de son état de santé, de la gravité de la maladie. La FIV est contre-indiquée dans le diagnostic de l'endométriose externe. Dans ce cas, la femme constitue une méthode efficace de traitement visant à réduire les symptômes et à éliminer les tumeurs.

Si la grossesse après le traitement n'est pas venue, une procédure de fécondation in vitro est prescrite à la jeune fille. Patients âgés de plus de 30 ans, la procédure est effectuée après une chirurgie et des médicaments hormonaux. Si le patient a entre 23 et 27 ans, les médecins recommandent de ne pas se presser avec la FIV et d'essayer de concevoir un enfant de manière naturelle.

L’endométriose en fin de développement n’est pas un obstacle à la mise en œuvre de la fécondation in vitro. En règle générale, la procédure est désignée immédiatement après avoir réussi les tests spéciaux et un examen approfondi.

Avis ont donné naissance

L'endométriose n'exclut pas la probabilité de tomber enceinte, mais réduit considérablement les chances de succès de la conception. Je guéris depuis quatre ans, mais sans succès jusqu'à présent. Trois grossesses se sont terminées par un fœtus décolorant.

Ekaterina, 34 ans

Quand on m'a diagnostiqué une endométriose, j'étais enceinte de 10 semaines. Après avoir lu les critiques d'autres filles, j'avais très peur, car dans la plupart des cas, la grossesse se déroule avec complications. Le traitement a eu lieu avec l'aide de puissants médicaments hormonaux. L'accouchement a réussi, mais je ne pouvais pas retomber enceinte.

Veronica, 27 ans

Il s'est avéré tomber enceinte avec l'endométriose. La grossesse a été couronnée de succès, malgré le fait que j'ai passé beaucoup de temps en traitement hospitalier, au cours duquel il y avait suffisamment de temps pour que d'autres patientes se renseignent sur l'évolution de la maladie. Dans la plupart des cas, la pathologie disparaît pendant l'accouchement et n'est annoncée qu'après la naissance du bébé. C'est à ce moment-là que vous devez commencer un traitement.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose de l'utérus

Endométriose de l'utérus est un processus pathologique qui affecte le corps de l'organe, provoquant des douleurs et une augmentation lorsque l'endomètre se développe profondément dans la couche musculaire. La maladie comporte 4 stades, dont chacun diffère par la profondeur de germination de l'endomètre.

Cette maladie affecte négativement la capacité d'une femme à donner naissance à un enfant, car ses foyers émettent des substances qui sont une sorte de poison pour l'embryon. De plus, les adhérences formées dans le bassin détruisent le système reproducteur.

Étant donné que la grossesse avec l'endométriose de l'utérus n'est pas toujours possible, d'autres symptômes de la maladie peuvent être:

  • douleur de l'utérus
  • augmenter sa taille
  • écoulement de caractère sanglant, qui sont observés avant et après la menstruation.

Malgré le fait qu'il reste encore des chances de tomber enceinte avec l'endométriose, une femme peut présenter des saignements fréquents aux différents stades de la maladie entre les menstruations, une anémie, une fatigue et une somnolence.

L'endométriose du col de l'utérus et la grossesse ne se sont pas mal terminés pour une femme, il est nécessaire de se soumettre à des examens médicaux en temps utile, car très souvent, une telle maladie est diagnostiquée lors d'une visite chez le médecin quand une femme n'est pas dérangée.

Comment tomber enceinte avec l'endométriose

Bien que l'endométriose soit souvent diagnostiquée chez les femmes qui subissent un dépistage de l'infertilité, l'endométriose affecte la fonction de fertilité de tous les sexes.

Selon les statistiques médicales, plus de 50% des filles sont capables de porter un enfant atteint d'endométriose et pour cela, tout le monde n'a même pas besoin de suivre un traitement.

Mais il convient également de noter que l’ovulation et l’endométriose sont étroitement liés (en raison de la progression de la maladie, l’ovulation peut disparaître complètement). Si, au cours du processus pathologique, l'ovulation ne peut être maintenue, il est inutile de parler de grossesse.

Parmi les facteurs qui influent sur la capacité de tomber enceinte, il est nécessaire d'inclure un problème non moins dangereux: les adhérences. Ce sont ces structures qui obstruent les "passages" utérins, par lesquels les spermatozoïdes doivent atteindre leur "but".

Très souvent, même avec de petites adhérences, une grossesse survient, mais pas dans les endroits où elle devrait se produire, mais dans les trompes de Fallope, ce qui aboutit au moins à une fausse couche.

Par conséquent, pour tomber enceinte, vous devez d'abord subir un examen complet, un traitement approprié, une consultation avec le médecin traitant, puis procéder à la conception conformément à toutes les recommandations des meilleurs experts.

Comment se déroule la grossesse avec l'endométriose?

Chez les filles enceintes en bonne santé et celles qui souffrent d’endométriose, la grossesse est la même. Dans les deux cas, les femmes se plaignent d'une toxicose, d'une augmentation de la température basale, d'une augmentation de l'hCG.

Si l'endométriose a été diagnostiquée pendant la grossesse ou avant la conception, la maladie a été traitée, les risques de fausse couche peuvent survenir au cours des trois premiers mois de la grossesse.

Cela est dû au fait que c'est au cours du premier trimestre que l'œuf fécondé se déplace dans les trompes de Fallope, après quoi il est intégré dans les parois de l'utérus.

Si la période de grossesse la plus dangereuse s'est écoulée sans conséquences négatives, ne vous inquiétez plus pour le déroulement de la grossesse. En règle générale, aucun écart n'est observé dans les mois suivants.

Malgré cela, l'endométriose chronique et la grossesse nécessitent un contrôle accru de la part de l'obstétricien-gynécologue, car la maladie peut progresser à une vitesse incroyable et toucher de plus en plus d'autres services.

Tous ces facteurs peuvent entraîner une fin de grossesse, une fausse couche spontanée, au début de la grossesse extra-utérine.

Planification de la grossesse pour l'endométriose

Comme nous l'avons noté précédemment, tomber enceinte et porter un fœtus avant la date prévue pour l'accouchement, en association avec l'endométriose, est très difficile, mais possible.

Une telle maladie peut aggraver la situation, car il est capable de faire ses propres ajustements au processus de maturation de l'œuf et à son passage dans les trompes de Fallope. Cela ne peut pas affecter la conception de l'endométriose.

Si l'évolution de la maladie a été retardée pendant longtemps, la probabilité de formation d'adhérences augmente, ce qui est lourd de stérilité.

En même temps, les filles chez qui on a diagnostiqué une endométriose tombent enceintes et ont un enfant en bonne santé. Parfois, la maladie est diagnostiquée même chez les femmes qui n’éprouvaient aucun problème de conception et ne se plaignaient pas d’inconfort ni d’autres symptômes.

Il y a eu aussi des cas où des femmes, qui ne pouvaient pas devenir enceintes pour une autre raison pendant longtemps, ont finalement expérimenté la joie de la maternité après l’endométriose.

Grossesse après l'endométriose

La médecine moderne, à ce stade de son développement, a obtenu des résultats étonnants, ce qui permet de soigner au plus près l'endométriose de l'utérus et la grossesse.

En outre, les mesures thérapeutiques visent non seulement à éliminer les foyers de la maladie, mais également à éliminer les adhérences, qui empêchent les spermatozoïdes d'entrer dans le «but recherché».

Tomber enceinte après l'endométriose n'est pas seulement possible. Les chances de retrouver la fertilité après un traitement pour une maladie augmentent considérablement, atteignant 50% ou même plus.

Si une femme envisage une grossesse, il est nécessaire de commencer à concevoir dès que possible après le traitement, après avoir consulté votre médecin.

Caractéristiques de l'accouchement

Malheureusement, malgré le caractère progressif de la médecine moderne, toutes les filles atteintes d’endométriose ne parviennent pas à concevoir et à donner naissance à un bébé. Beaucoup n’ont pas d’autre choix que de vivre avec le terrible diagnostic «infertilité».

Malgré cela, un miracle se produit encore. C'est pourquoi il est important que toutes les femmes atteintes de cette maladie sachent à quoi peut conduire le processus pathologique et comment se comporter lorsque vous êtes «dans une position intéressante».

Selon une opinion, si une femme atteinte d'endométriose donne naissance à un enfant, elle sera capable de se débarrasser complètement de la maladie et il y a du vrai dans cela. Cela est dû au fait qu’après la naissance, la maladie évolutive peut être transformée en «phase de sommeil», mais en règle générale, la période de calme ne dure pas longtemps.

Dans tous les cas, une femme enceinte a besoin de toute sa période de procréation pour se rendre chez son gynécologue et respecter tous ses rendez-vous, après quoi elle va accoucher sous la même surveillance étroite que des obstétriciens.

Selon les médecins, la grossesse et l'accouchement des patients atteints d'endométriose comportent un certain danger, à savoir:

  • l'accouchement peut commencer tôt
  • peut nécessiter une césarienne,
  • si la naissance est prématurée (jusqu’à 20 semaines d’obstétrique), la probabilité de mortinatalité est élevée,
  • la prééclampsie est possible aux deuxième et troisième trimestres,
  • une hémorragie prénatale peut survenir,
  • à la suite d'une naissance compliquée, le fœtus peut développer des anomalies congénitales.

Comment guérir l'endométriose et tomber enceinte

S'il était possible de diagnostiquer la maladie à ses débuts, le traitement pourrait consister uniquement en l'utilisation de médicaments hormonaux. Mais ce traitement est très long - au moins six mois.

En plus de l'hormonothérapie, les médecins peuvent prescrire une intervention chirurgicale, mais il s'agit exceptionnellement.

S'il n'est pas possible de déclarer la maladie à temps et que la maladie se développe sous une forme grave, une laparoscopie sera nécessaire. Cette méthode de traitement est simple et ne présente aucun danger, il est peu probable qu’elle soit blessée lors de sa mise en œuvre.

L’essence de la procédure réside dans le fait que le médecin évalue le degré de lésion des muqueuses au moyen de petites perforations, après quoi il élimine immédiatement les foyers de la maladie.

L'indication de la laparoscopie est le plus souvent l'obstruction des trompes de Fallope. La grossesse après le traitement de l'endométriose avec de telles méthodes est un succès, le fœtus nourrit avec succès pendant la période.

Mais il convient également de noter qu'après le traitement de l'endométriose, une grossesse peut ne pas se produire. Ensuite, une visite chez le médecin et un examen supplémentaire sont nécessaires. Dans de telles situations, les médecins prescrivent des cours thérapeutiques supplémentaires.

Si des activités supplémentaires ne donnent pas les résultats escomptés et que la grossesse ne se produit pas, il n'est malheureusement pas nécessaire de parler de conception naturelle. Avec ce résultat, les médecins n'offrent que l'insémination artificielle - FIV.

L'usage de drogues

Comme nous l'avons dit, les méthodes de traitement conservateur consistent en une hormonothérapie, qui dure six mois ou plus. Ce traitement normalise la production d'œstrogène et améliore la fonctionnalité des ovaires. En outre, les médicaments hormonaux réduisent l'inflammation.

Si nous considérons l'endométriose comme une maladie polysystémique, la prescription d'autres substances pharmacologiques est également justifiée, par exemple:

  • anti-inflammatoire,
  • antiallergique,
  • analgésique
  • médicaments immunomodulateurs.

Ci-dessous, dans le tableau, vous en apprendrez plus sur les médicaments et leurs effets.

Quand survient la maladie?

Pour le moment, il est impossible d'identifier les causes de l'endométriose. Ceci est dû à l'impossibilité de déterminer les mécanismes de son développement. Et c'est au niveau de la médecine moderne. Parmi les principales raisons pour lesquelles une maladie peut se développer, notez les suivantes:

  • prédisposition génétique
  • échec hormonal,
  • mauvaise écologie
  • déséquilibre immunitaire
  • stress

C'est important! En médecine, il existe des cas où la maladie est diagnostiquée chez les filles qui n'ont pas encore eu leurs premières règles et chez les femmes qui ont déjà eu la ménopause, mais cette maladie se rencontre souvent chez les filles en âge de procréer.

Около 10-15% всех женщин репродуктивного возраста, сталкиваются с этой проблемой. Бывают случаи, когда внутренний эндометриоз, ошибочно считают миомой матки, из-за очень схожих механизмов развития заболевания.

Parmi les facteurs qui augmentent le risque d’endométriose, on peut noter:

  • accouchement tardif,
  • diatermocoagulation du col utérin,
  • accouchement par césarienne
  • avortements.

Les degrés et les types d'endométriose de l'utérus

En médecine, il existe 4 degrés de la maladie:

  • Endometrium se développe à un ou deux endroits sur les couches superficielles de l'utérus.
  • Il y a un foyer dans les tissus profonds.
  • Nombreuses lésions dans les couches profondes de l'organe reproducteur, petites adhérences intestinales, kystes sur les ovaires.
  • Gros kystes ovariens, fusion des organes internes.

  • génital - affecte le système reproducteur,
  • extragénital - d'autres organes humains sont impliqués dans le processus pathologique.

Génital est divisé en:

  • interne (adénomyose) - le processus a lieu dans l'utérus, affectant ses couches profondes,
  • en plein air - affecte le col de l'utérus, les ovaires, le vagin.

Bien que la maladie soit connue de longue date, on ne sait toujours pas si la grossesse traite l’endométriose. Un fait fiable est l'amélioration de la santé pendant la période d'attente de l'enfant.

À ce stade, les fluctuations cycliques des hormones féminines et masculines (œstrogènes et progestérone) s’arrêtent, les muqueuses restent dans une position stable.

Causes de développement

Les causes de la pathologie ne sont toujours pas bien comprises. La croissance des cellules muqueuses est influencée par le cycle menstruel.

En ce moment, l'équilibre des hormones change.

Au début du cycle, l'œstrogène domine, sous l'influence de laquelle le tissu muqueux se développe rapidement et s'épaissit progressivement.

A partir de la seconde moitié du cycle, le corps passe sous l'action de la progestérone. La croissance cellulaire cesse, les vaisseaux se dilatent.

Il existe certaines hypothèses sur ce qui cause la maladie:

  • les cellules de l'endomètre pénètrent dans d'autres organes avec le flux sanguin pendant les opérations, les blessures et la menstruation,
  • transformé à partir de cellules épithéliales utérines,
  • l'endomètre se développe à partir d'un tissu germinatif non impliqué,
  • rétrécissement anormal du canal cervical.

Certains facteurs contribuent au développement de la pathologie:

  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire - infectieuses, vénériennes, bactériennes,
  • un grand nombre d'avortements
  • utilisation de dispositif intra-utérin,
  • maladies du système endocrinien
  • déséquilibre hormonal
  • l'obésité
  • situations stressantes
  • chirurgie sur les organes du système reproducteur.

Avant un examen physique de routine, une femme ne soupçonne généralement pas la présence de la maladie. Mais certains signes indiquent une pathologie possible.

  • menstruations abondantes et prolongées,
  • périodes douloureuses
  • repérage en milieu de cycle
  • le cycle n'a pas de début ni de fin prononcé,
  • douleur pendant les rapports sexuels,
  • douleur dans la région pelvienne, qui augmente avant la menstruation,
  • douleur pendant la miction et les selles,
  • syndrome prémenstruel prononcé,
  • l'anémie, qui se manifeste par une faiblesse, une somnolence, des vertiges,
  • l'apparition d'adhérences dans les organes pelviens.

Les femmes ressentent souvent des douleurs au bas du dos et à l'abdomen avant les règles, ce qui donne au rectum, aux organes génitaux et à la cuisse.

Symptômes graves observés dans n'importe quel cours de la maladie.

Est-ce que l'endométriose et la grossesse sont compatibles?

La pathologie affecte négativement la possibilité de conception, réduisant les chances de moitié. On sait de manière fiable pourquoi l’endométriose ne provoque pas de grossesse.

Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • manque d'ovulation - la menstruation va en même temps, mais cela se produit en raison du rejet des tissus pathologiques. L'ovulation ne se produit pas, car l'œuf ne peut pas quitter l'ovaire ni passer par les trompes de Fallope,
  • dans l'adénomyose, l'œuf est fécondé, mais sa fixation est difficile. Souvent, avec une pathologie similaire, une grossesse extra-utérine se produit.
  • un excès d'hormones féminines, l'œstrogène et l'estradiol, inhibe le fonctionnement du corps jaune.

Cependant, la possibilité de conception est préservée et dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si la santé globale est bonne, l'ovulation et la conception réussie se produisent.

Si une femme réussit à être enceinte avec l'endométriose, il est nécessaire qu'elle soit surveillée par des spécialistes dès les premiers jours afin d'éviter une interruption spontanée.

Avant la conception, il est nécessaire de subir un examen médical, de consulter un gynécologue et de suivre un traitement. En outre, le médecin vous indiquera comment la grossesse se déroule de manière générale en endométriose et à quoi s’attendre dans un cas particulier.

Habituellement, la conception élimine les symptômes de la maladie, car pendant cette période, il se produit des changements hormonaux qui empêchent la croissance anormale.

L'état du patient s'améliore et une rémission stable se produit.

La compatibilité dépend du degré de la maladie:

  • Lorsque la forme rétrocervicale entravait la possibilité de concevoir et de porter en toute sécurité.
  • En cas de troisième et quatrième degrés génitaux, la conception et la gestation sont impossibles en raison de modifications pathologiques des organes internes.

Souvent, une femme découvre la maladie pendant sa grossesse sans savoir ce qu'est l'endométriose. Elle doit suivre les recommandations du médecin et suivre strictement les instructions médicales. Dans ce cas, l'enfant naîtra sans complications.

Quel est dangereux endométriose utérus pendant la grossesse

Avec l'endométriose, la planification de la grossesse est essentielle. Cela vous aidera à tomber enceinte avec succès, à éviter les complications de santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé à temps.

Pour une livraison en toute sécurité, une césarienne peut être recommandée.

Prévention

La principale question pour les femmes est de savoir comment maintenir une grossesse avec l'endométriose, car tous les dangers sont réduits à une seule menace - perdre un enfant.

Les mesures préventives comprennent:

  • contrôles réguliers chez le gynécologue,
  • suivi médical postopératoire (avortement, césarienne),
  • traitement rapide des maladies inflammatoires gynécologiques et vénériennes,
  • rejet de l'utilisation du dispositif intra-utérin.

Qu'est-ce que l'endométriose?

L'endométriose est aussi commune et mystérieuse que la maladie. Pour certaines raisons pas tout à fait claires, le tissu de l'endomètre qui tapisse l'utérus de l'intérieur commence à se comporter étrangement. En excès, il se développe dans le corps de l'utérus, sur d'autres organes génitaux - sur le col de l'utérus, dans les trompes, les ovaires, ou même commence à "voyager" autour du corps, et se retrouve dans des endroits totalement inattendus et inappropriés - dans l'intestin, les voies urinaires, les poumons et même dans les tissus des yeux.

Tout irait bien, mais l'endomètre est un tissu spécial, conçu par la nature pour recevoir un oeuf fécondé et créer des conditions confortables pour celui-ci. À ces fins, chaque mois au début du cycle, l'endomètre se développe activement et est compacté sous l'influence de l'hormone œstrogène. Vers le 15e jour du cycle, une autre hormone, la progestérone, est connectée au processus: les tissus de l'endomètre commencent à sécréter beaucoup de mucus, les vaisseaux se dilatent et deviennent complètement sanglants afin de fournir le meilleur accueil possible pour une nouvelle vie. Si la conception n'a pas eu lieu - à la fin du cycle, le contenu des deux hormones diminue fortement, la couche envahissante de l'endomètre s'effondre et est rejetée - la menstruation commence.

Une croissance excessive de l'endomètre dans l'utérus ou sa présence dans d'autres organes entraîne une pathologie - l'endométriose. Comme la membrane muqueuse normale de l'utérus, de tels tissus se développent au début de chaque cycle et s'effondrent pendant la menstruation. Cela peut entraîner la formation d'adhérences et de kystes de l'endomètre.

Commentaire d'expert

L'endométriose est une maladie dyshormonale, immunodépendante et génétiquement déterminée, caractérisée par une croissance bénigne de tissus de structure et de structure morphologiques similaires à celles de l'endomètre, mais situées à l'extérieur de la cavité utérine. L'endométriose fait partie des maladies gynécologiques les plus courantes, particulièrement chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. Selon la localisation des foyers, il est divisé en parties génitales et extragénitales.

L'endométriose génitale est interne - lorsque les tissus se développent dans le corps de l'utérus, l'isthme et les parties interstitielles des tubes et externe - lorsque la partie vaginale du col de l'utérus, du vagin, des ovaires, des tubes et du péritoine du pelvis sont affectés.

L'endométriose extragénitale est une lésion de tous les autres organes, à l'exception des organes sexuels. Les lésions de l'endométriose sont soumises à une influence hormonale pendant le cycle menstruel et ce sont ces changements cycliques qui sont à l'origine des principaux symptômes et plaintes des femmes atteintes de cette pathologie.

Causes de l'endométriose

Il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur les raisons pour lesquelles l'endométriose survient dans la communauté médicale. On suppose que pendant la menstruation, les cellules de l'endomètre passent des trompes de Fallope dans la cavité abdominale ou sont transportées dans le corps avec la lymphe et le flux sanguin de l'utérus.

Il existe des cas d'endométriose chez les hommes traités avec des œstrogènes, ce qui prouve le caractère hormonal de cette maladie.

Plusieurs théories expliquent l’apparition de l’endométriose et aucune d’elles n’a été clairement démontrée. À l’heure actuelle, la théorie du déplacement des particules de l’endométrioïde «vers l’intérieur» est devenue la principale, c’est-à-dire qu’avec le flux rétrograde du sang menstruel à travers les trompes de Fallope dans le péritoine, les cellules viables de la muqueuse utérine dans le sang menstruel sont fixées au péritoine et se développent. Il est établi que ce phénomène est particulièrement fréquent lors d'avortements et d'interventions médicales (curetage de l'utérus, césarienne).

Cependant, en raison de la prévalence de l'endométriose chez les filles, une théorie génétiquement déterminée de l'origine de l'endométriose vient actuellement en deuxième place: des changements se produisent au stade de la formation du fœtus dans l'utérus. Souvent à un jeune âge, la maladie est associée à des malformations des organes génitaux.

Les facteurs de risque de l'endométriose comprennent:

troubles hormonaux, lorsque les récepteurs captent des hormones avec une activité accrue,

interventions intra-utérines fréquentes,

état de stress chronique du corps.

Troubles congénitaux, érosion de la cautère et autres théories du développement

Le développement de l'endométriose explique plusieurs théories, mais aucune d'entre elles n'est considérée comme absolument prouvée.

  1. La théorie de l'implant la plus commune est considérée. Des études ont montré que les particules de l'endomètre pénètrent dans les organes internes par les trompes de Fallope et que le sang est libéré pendant les règles.
  2. Selon la théorie traumatique, la formation de lésions dans le péritoine survient à la suite d'interventions chirurgicales sur l'utérus, telles que:
    • intervention avortée
    • cautérisation des zones érosives de la membrane muqueuse,
    • césarienne.
    • travail traumatique.
  3. La théorie embryonnaire implique que les foyers de l'endomètre dans les tissus distants sont formés à la suite d'un développement embryonnaire altéré.

Cette théorie confirme la détection de la maladie chez les filles qui n'ont pas encore eu de menstruation.

Certains experts estiment que les particules de l'endomètre se déplacent dans les vaisseaux sanguins ou lymphatiques.

Cette théorie explique la détection de lésions pathologiques dans des organes éloignés de l'utérus - les poumons, la cavité nasale et même les tissus oculaires.

Facteurs de risque

Les troubles hormonaux jouent un rôle important dans le développement de la pathologie. Ainsi, avec une diminution de la quantité de progestérone dans le corps et une surabondance d’œstrogènes, il se produit une croissance excessive de la muqueuse interne de l’utérus. Les particules de l'endomètre sont introduites avec le sang menstruel dans les organes voisins, formant les zones touchées.

Un autre facteur important est la violation de l’immunité.. Normalement, le corps est protégé des agents étrangers, y compris des formations qui ne sont pas caractéristiques d'un organe ou d'un tissu particulier. En cas de fonctionnement inadéquat du système de défense, les cellules de l'endomètre s'enracinent librement presque partout.

En outre, les scientifiques ont identifié un certain nombre de facteurs qui provoquent l’apparition et le développement ultérieur de l’endométriose:

  • apparition précoce de saignements mensuels,
  • prédisposition génétique
  • maladies gynécologiques
  • processus inflammatoires dans les organes internes situés près de l'utérus,
  • début tardif de la vie sexuelle
  • fin du premier accouchement,
  • hypodynamie (faiblesse musculaire),
  • exercice excessif
  • maladie de la thyroïde,
  • mauvaises habitudes
  • situation écologique défavorable
  • anomalies de la structure de l'utérus.

Symptômes typiques et spécifiques

Le tableau clinique de la maladie est en grande partie dû à la localisation spécifique des foyers pathologiques de l'endomètre et à l'état de santé général de la femme. Dans certains cas, la maladie est asymptomatique, en particulier au stade initial. Dans ce cas, il est possible de détecter l'endométriose uniquement lors d'un examen préventif régulier ou lors d'une consultation par un gynécologue en raison de difficultés pour concevoir un enfant.

Au fur et à mesure que le processus pathologique se développe, les caractéristiques suivantes apparaissent:

  1. Douleur dans la région pelvienne. Ce symptôme est observé chez 16-24% des patients. Le syndrome douloureux est constamment présent, avec une localisation claire ou, au contraire, un caractère renversé.
  2. Douleur cyclique associée aux menstruations. Se produire chez la moitié des patients. Un syndrome douloureux particulièrement fort est observé au cours des trois premiers jours de la menstruation et est associé à des facteurs tels que:
    • spasmes des vaisseaux utérins,
    • l'écoulement de sang des lésions atteintes jusqu'au péritoine,
    • augmentation de la pression et du débit sanguin vers le kyste.
  3. Sensations désagréables et même douloureuses lors des rapports sexuels. Plus souvent, ils apparaissent lors de l'apparition de lésions dans l'épithélium vaginal et sur les ligaments de l'utérus.
  4. Changements dans le cours normal du cycle mensuel:
    • menstruations prolongées et trop "fortes",
    • faible écoulement brun avant et après la menstruation,
    • courtes périodes,
    • saignement en milieu de cycle.
  5. Problèmes de conception et de procréation. Ce symptôme survient chez 25 à 40% des patientes. Les causes possibles de l'infertilité sont le dysfonctionnement ovarien, une faible immunité et une altération de l'ovulation.

Outre les signes caractéristiques de l'endométriose, ces symptômes spécifiques se manifestent parfois par:

  • saignements dans les selles et l'urine,
  • violation de la selle
  • hémoptysie,
  • saignement du nombril
  • sanglantes larmes.

Ces signes sont rares (ou extrêmement rares) et dépendent de la localisation des zones touchées par l'endomètre dans le corps de la femme.

Diagnostic: laparoscopie et autres procédures et analyses

Si le médecin soupçonne une endométriose chez une femme, il analyse d'abord les plaintes et les données anamnestiques. Le spécialiste s'intéresse à des points aussi importants que:

  • le début du mensuel et les caractéristiques de leur flux,
  • le moment d'apparition de la douleur, leur localisation,
  • La douleur augmente-t-elle avant les règles, pendant les selles,
  • maladies gynécologiques antérieures, chirurgie, traumatisme utérin,
  • Les parents maternels ont-ils souffert d'endométriose?

Après avoir posé un diagnostic préliminaire, le médecin procède à un nouvel examen du patient, qui comprend les procédures de diagnostic suivantes:

  1. Examen gynécologique, impliquant la palpation obligatoire du vagin à deux mains. Il est nécessaire de déterminer la taille de l'utérus, ses cervicales, ses ovaires, l'état des ligaments et des appendices utérins. La procédure est non informative, cependant, elle permet au médecin de faire une hypothèse sur la présence de zones touchées par l'endométriose dans les organes génitaux internes.
  2. Échographie du bassin, qu'il est conseillé d'effectuer avant la prochaine menstruation. La recherche aide à découvrir:
    • utérus élargi
    • épaississement pathologique de l'utérus et d'autres organes internes,
    • grands foyers de tissu affecté.
  3. La tomodensitométrie et l'IRM (imagerie par résonance magnétique) sont effectuées pour identifier les zones touchées, leur taille, leur emplacement et la relation avec d'autres organes à proximité.

Cette méthode est considérée comme très informative - la précision est d’environ 96%.

  • L'endoscopie est une autre procédure de diagnostic fiable et informative. À l'aide d'un tube étroit spécial doté d'une caméra vidéo, qui est introduit dans les cavités des organes internes, il est possible d'obtenir une image claire de la membrane muqueuse et de détecter des coupes de tissus affectées par l'endométriose. Options pour les méthodes de diagnostic endoscopique:
    • hystéroscopie - l'étude de l'utérus,
    • colposcopie - examen de la membrane muqueuse du vagin et du col utérin,
    • laparoscopie - examen de la cavité abdominale,
    • coloscopie - examen du rectum,
    • cystoscopie - l'étude de la vessie.
  • L'hystérosalpingographie implique l'introduction d'un agent de contraste dans la cavité utérine, suivie d'un examen aux rayons X. Avec la croissance de l'endomètre dans les images se trouvent:
    • adhérences intra-utérines,
    • des parcelles de fluide expérimental déversées dans le péritoine
    • augmentation de la taille de l'utérus.
  • Test sanguin pour les marqueurs du cancer (CA-125). Avec la croissance de l'endomètre, leur nombre augmente de manière significative, mais de tels résultats n'indiquent pas nécessairement une endométriose. Des taux élevés de CA-125 peuvent indiquer un cancer de l'ovaire, une inflammation des appendices.
  • Laparoscopie - la méthode de diagnostic la plus informative. Il s’agit d’une intervention chirurgicale douce qui permet d’examiner le péritoine à l’aide d’une loupe à l’aide d’une petite perforation dans la paroi de l’organe. En plus de la détection des foyers de la maladie, la laparoscopie vous permet de retirer un morceau de tissu affecté pour un diagnostic précis.
  • Le contenu

    • Symptômes et signes
    • Quelle est cette maladie
    • Causes de l'endométriose
    • Pourquoi ne pas tomber enceinte avec l'endométriose
    • Prévalence de la maladie
    • Complications de la grossesse avec l'endométriose
    • Taux de grossesse
    • Mécanisme de formation d'infertilité
      • Diminution de la réserve ovarienne
      • Violation de la structure anatomique des organes génitaux
      • Changements dans la composition du liquide péritonéal
      • Troubles immunologiques
    • Facteurs prédisposants
    • Traitement
    • Conclusions

    Comment se manifeste l'endométriose? Symptômes et manifestations

    Symptômes de l'endométriose chez les femmes:

    1. Syndrome de douleur Une douleur intense peut survenir au début du cycle, pendant toute la période de menstruation, après le rapport sexuel et même pendant l'acte de défécation.
    2. Troubles du cycle menstruel. Mais pas dans un sens largement accepté, lorsque la menstruation n'est pas régulière ou absente, mais sous la forme de saignotement (avant et après la menstruation, après le sexe), de par sa texture et sa couleur ressemblant à de la pâte de chocolat.
    3. L'apparition de saignements péri-ovulatoires (dans la période d'ovulation, approximativement au milieu du cycle) est un marqueur particulier de l'endométriose.
    4. La combinaison de ces signes avec l'absence de grossesse dans l'année qui suit la planification d'une grossesse consciente.

    Souvent, la maladie se forme chez les femmes, même si la famille a déjà un enfant.

    Pourquoi ne pas tomber enceinte avec l'endométriose?

    L'endomètre est l'un des maillons importants du début de la grossesse. Il se compose de deux couches de cellules: la base et fonctionnelle. La couche fonctionnelle subit au cours du cycle une transformation continue nécessaire à l'implantation de l'ovule.

    Chaque nouveau cycle de l'endomètre est préparé pour embryonner l'embryon et en assurer la nutrition dans un premier temps, pour lequel il s'épaissit, se dilate et est stocké avec les nutriments. Et lorsque le corps réalise que la conception n’est pas arrivée, la couche interne est rejetée et sort avec les sécrétions menstruelles. La même chose arrive avec les cellules de lésion d'endométriose situées dans la cavité abdominale. Mais contrairement à l'endomètre de l'utérus, les écoulements de type menstruel restent sous une fine couche d'épithélium, qui recouvre le site de l'endométriome. Les îlots de tissus pathologiques provoquent des douleurs, une inflammation locale et une irritation de l'organe sur lequel sont localisés. En outre, les endométriomes sont actifs sur le plan hormonal. Les hormones sécrétées violent l’équilibre endocrinien du système reproducteur, ce qui annule la possibilité de tomber enceinte avec l’endométriose.

    Prévalence de la maladie

    Selon les statistiques, une femme sur dix en âge de procréer souffre d'endométriose, l'incidence de la maladie est de 2 à 10%. Si nous considérons les patients avec l'infertilité, alors une femme sur trois est atteinte d'endométriose (25-35%). Et chez les femmes souffrant de douleurs pelviennes, l'endométriose est diagnostiquée dans 39 à 59% des cas.

    Complications de la grossesse avec l'endométriose

    Dans certains cas, l'endométriose non traitée peut tomber enceinte, mais elle survient plus souvent dans les premiers stades de la maladie. Mais dans les premiers stades, il est possible d'interrompre la grossesse en raison de l'échec de l'endomètre de ses fonctions à la suite d'un déséquilibre hormonal.

    Si les îlots du tissu endométrial sont situés dans l'utérus, l'embryon migrera à la recherche d'un meilleur endroit pour l'implantation. Cette situation aboutit à une grossesse extra-utérine, vouée à l’interruption, lorsque l’oeuf fécondé ne colle pas: dans le tube, le canal cervical, le péritoine. Il y a un risque de saignement interne ou externe. C’est pourquoi, pour tomber enceinte, l’endométriose doit être guérie dès la phase de planification de la conception.

    L'incidence de la grossesse avec l'endométriose

    Une femme en bonne santé dans le cycle naturel peut tomber enceinte avec une probabilité de 15 à 20% par cycle menstruel. La probabilité de grossesse avec l'endométriose diminue de manière significative et s'élève à 2-10%. Lors d'une insémination artificielle intra-utérine chez une femme en bonne santé, le taux de grossesse est de 12%. En utilisant la même technique de fécondation pour l'endométriose, il est possible de devenir enceinte avec une probabilité de 3,6%, ce qui signifie que le taux de grossesse est réduit de 3 fois.

    2. Violation de la localisation anatomique des organes

    Lorsque les foyers sont situés sur le péritoine et les trompes de Fallope, ainsi que pendant la formation de la cicatrice, les tissus se déplacent vers la formation pathologique. Cette condition s'appelle adhérences. À cause de lui, la trompe de Fallope peut être passable, mais retirée de l'ovaire. Après l'ovulation, l'ovocyte ne peut pas couvrir la distance et entrer dans la trompe de Fallope.

    3. Changements dans la composition du liquide péritonéal

    Normalement, il y a une petite quantité de liquide dans la cavité abdominale, qui se forme à partir du plasma sanguin.

    Endométriomes - foyers de tissu endométrioïde - substances spécifiques libérant dans le liquide péritonéal: prostaglandines, protéases, facteur de nécrose tumorale, interleukine-1. Ces substances pro-inflammatoires de manière toxique affectent les spermatozoïdes, les ovules, détériorant ainsi leur qualité et leur viabilité. Réduit les risques de fécondation. Et si la conception survient, ils ont un effet toxique sur l'embryon lui-même. Dans certains cas, même après un traitement chirurgical, l’effet des substances persiste pendant un certain temps et il est impossible de tomber enceinte.

    4. Troubles immunologiques

    La réaction naturelle du système immunitaire à l'apparition d'un agent étranger dans l'environnement interne du corps est l'apparition d'anticorps. Dans le cas de l'endométriose, des anticorps contre les cellules de l'endométriode apparaissent. Mais la paroi interne de l'utérus - l'endomètre est constitué de cellules très similaires, et des agents protecteurs du système immunitaire commencent à attaquer les cellules de l'endométriose, mais également un endomètre sain. Cela conduit à une violation des mécanismes d'implantation de l'embryon, l'appareil récepteur de l'endomètre étant détruit.

    Facteurs prédisposant à l'endométriose

    La question qui se pose est de savoir pourquoi certaines femmes ne souffrent pas d’endométriose et peuvent tomber enceintes. Dans d’autres, cela se produit et nuit à la conception. Un certain nombre de conditions contribuent à l'apparition de la maladie.

    • Troubles du système immunitaire.
    • La menstruation retarde à des niveaux élevés d'oestrogène, l'hyperestrogenism soutient l'existence de ces lésions.
    • Début précoce de la menstruation et cycles courts (plus la menstruation est fréquente, plus le risque de développer la maladie est élevé),
    • Développement anormal de l'utérus et courbure de l'utérus postérieur. L'endométriose est fréquente si l'utérus est situé en rétroposition. Dans cette position, le refus de l'écoulement menstruel dans la cavité abdominale est plus probable.
    • La présence de la maladie chez le plus proche parent. Les femmes atteintes d'endométriose qui ont des filles devraient savoir que leurs filles sont susceptibles de développer la maladie. Cela devrait susciter la méfiance. Les mères doivent savoir ce que plus leur fille accouchera tôt, moins elle aura de problèmes de grossesse.
    • Embonpoint: le tissu adipeux - un organe endocrinien qui produit des œstrogènes. Rappelez-vous que les œstrogènes favorisent la croissance des tissus endométriosiques.
    • Maladies inflammatoires des organes pelviens (contribuent aux violations de l’immunité locale).
    • Les facteurs communs sont le tabagisme, le stress et les influences environnementales.

    L'endométriose est une tumeur bénigne pouvant dégénérer en cancer dans 1% des cas. Même s’il n’est pas question d’infertilité ni de possibilité de grossesse, il est toujours nécessaire de la traiter. Les kystes endométriaux eux-mêmes ne régressent pas (ne pas inverser le développement, ne pas disparaître).

    Un traitement chirurgical est indiqué en cas d'endométriose génitale, diagnostiquée par échographie ou lors d'une laparoscopie. La thérapie radicale a pour but de supprimer les foyers pathologiques, de rétablir la localisation anatomique des organes, de séparer les adhérences, de procéder à la collecte de tissus pathologiques en vue d'un examen histologique.

    L'élimination de petits foyers, sans formation de kystes (endométriose de stade 1-2), entraîne l'apparition d'une grossesse spontanée pendant un an et améliore l'issue du traitement de la douleur, ce qui améliore considérablement la qualité de la vie.

    Selon les résultats de nombreuses études au stade 3-4 de la maladie (kystes sur les ovaires d'un ou deux côtés) après l'ablation chirurgicale, la probabilité de devenir enceinte est faible. Par conséquent, il est recommandé aux femmes ayant une réserve ovarienne réduite de se préparer au protocole de FIV ou de FIV ICSI immédiatement après l'opération.

    Il y a des rechutes après traitement chirurgical. Les recommandations suivantes sont reconnues dans le monde entier:

    Si l'endométriome est inférieur à 4 cm, le patient est immédiatement envoyé au programme de FIV, car une deuxième opération peut réduire davantage la réserve ovarienne. L'efficacité de la FIV dans les rechutes de la maladie n'est pas pire que si les patients étaient à nouveau opérés.

    Pour tomber enceinte avec l'endométriose doivent être traités. Ne craignez pas le retrait rapide des kystes et des lésions des tissus pathologiques, ils provoquent l'infertilité et une fausse couche précoce. Le report de l'opération entraîne une perte de temps, une destruction du tissu ovarien - une réduction de la quantité d'ovocytes et de leur qualité, ainsi qu'une réduction des risques de grossesse et de climax précoce.

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send